Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

___________________

Le 18 mars 2018

 

Finalement «prêt»: Londres donnera à Moscou un accès aux enquêtes sur Skripal et Glouchkov

 

Londres entend coopérer avec la Russie sur l’enquête concernant l’empoisonnement de Sergueï Skripal et sa fille Ioulia, ainsi que la mort de Nikolaï Glouchkov, a annoncé le ministre britannique des Affaires étrangères.

El lugar del atentado contra Serguéi Skripal
Le Royaume-Uni souhaite mener l'investigation sur l'intoxication de l'ex-espion russe Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ainsi que sur les circonstances de la mort d'un proche de Boris Berezovsky, Nikolaï Glouchkov, conjointement avec la Russie, a déclaré le chef de la diplomatie britannique, Boris Johnson.

«Nous voudrions coopérer sur cette question avec la Russie dans les prochains jours», a indiqué M.Johnson.

Lire la suite

 

 

 

Syrie : Erdogan affirme que le centre-ville d'Afrin est « totalement » sous contrôle

 

Le drapeau turc flotte désormais sur la ville d'Afrin. Après quasiment deux mois d'offensive, la Turquie et ses alliés syriens ont rempli un objectif majeur en chassant de cette ville du nord-ouest de la Syrie la milice kurde qu'Ankara considère comme « terroriste ». « Des unités des Forces syriennes libres, qui sont soutenues par les forces armées turques, ont pris le contrôle total du centre-ville d'Afrin ce matin à 8 h 30 », avait déclaré Erdogan dans la matinée de dicmanche, ajoutant que des opérations de déminage se poursuivaient.

Lire la suite

 

Israël bombarde des installations "souterraines" du Hamas dans la bande de Gaza

 

L'armée israélienne a annoncé avoir attaqué dans le nuit de samedi à dimanche une installation souterraine du Hamas dans la bande de Gaza et détruit un tunnel en cours de construction qui aurait pu servir à des attaques.

Ces attaques lancées en représailles après l'explosion samedi d'un engin piégé le long de la frontière entre Israël et la bande de Gaza contrôlée par le mouvement islamiste Hamas, n'ont pas fait de victime, selon l'armée. Il s'agissait de la troisième explosion d'un engin piégé à la frontière depuis jeudi.

L'armée israélienne a dans un premier temps fait état d'une attaque contre une "cible militaire" du Hamas en guise de représailles à l'engin explosif de vendredi, mais sans donner de détails.

Lire la suite

 

 

 

Moscou met en garde Israël contre « l’hystérie anti-russe »

 

L'envoyé russe en Israël dit que Londres et d'autres pays tentent d'attirer l'Etat juif dans une "campagne politique de propagande"

La Russie a recommandé vendredi à Israël de « ne pas se laisser attirer dans une reprise de l’hystérie anti-russe » après la condamnation par Jérusalem de l’empoisonnement d’un agent double en Angleterre que le Royaume-Uni et ses alliés occidentaux ont attribué à Moscou.

« L’ambassade note avec inquiétude les tentatives de la part du gouvernement du Royaume-Uni et soutenues par certaines autres nations étrangères et un certain nombre de médias d’attirer Israël dans une campagne de propagande politique, qui a été lancée par Londres sous le faux prétexte de l’implication présumée de la Russie dans l’empoisonnement de Sergey et Yulia Skripal, » a fait savoir l’ambassade russe en Israël.

Lire la suite

Affaire Skripal: Moscou révèle le lien entre la campagne antirusse et les progrès en Syrie

 

La campagne de dénigrement de la Russie par les pays occidentaux est directement liée à la crise syrienne et notamment aux succès des forces russes en Syrie et à la lutte russe contre les armes chimiques, a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova.

Maria Zakharova

L'hystérie antirusse entourant l'affaire Sergueï Skripal, orchestrée par le gouvernement britannique, est liée au conflit syrien et n'est qu'une partie d'un grand spectacle terrifiant, qui déstabilise le monde entier, selon Maria Zakharova:

«Il faut en quelque sorte montrer au monde que la Russie n'est pas pacificatrice, mais joue son propre jeu. Et voilà que fait son apparition un nouveau tournant de la campagne antirusse sous la forme de déclarations de la Première ministre britannique. C'est le premier lien entre ces deux histoires [l'opération militaire russe en Syrie et l'affaire Skripal, ndlr]», a affirmé la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères à la chaîne Rossiya 24. «Le deuxième point, c'est le célèbre sujet des armes chimiques».

L'Occident s'acharne toujours à accuser Damas, mais aussi Moscou, d'utiliser des armes chimiques sur le territoire syrien, a-t-elle poursuivi. «Cela n'a aucun fondement, aucune preuve n'est fournie. Comment peut-on prouver quelque chose sans preuves?»

«Cela s'inscrit dans un grand spectacle», qui déstabilise l'échiquier mondial, a-t-elle mis en valeur. Par conséquent, «il apparaît une nouvelle provocation d'une ampleur mondiale où l'on utilise de nouveau des termes tels que "armes chimiques" et "empoisonnement par des agents chimiques"».

Lire la suite

 

 

«Savoir quand fermer sa gueule»: des excuses britanniques aux Russes pour Johnson

 

Le peuple britannique a vivement réagi aux propos de son chef de la diplomatie, qui avait qualifié d'«extrêmement probable» l'implication de la Russie dans l'affaire Skripal, et a affirmé qu'il avait honte de son gouvernement, tout en présentant ses excuses aux Russes.

Le secrétaire d'État des Affaires étrangères, Boris Johnson, semble avoir déçu ses concitoyens en accusant Moscou d'implication dans l'empoisonnement de Sergueï et Youlia Skripal. En élevant le niveau de gravité du problème de «très probable» (version Theresa May) à «extrêmement probable», le diplomate a déclenché une onde d'accusations contre lui de la part des Britanniques.

Sous une publication de l'ambassade de Russie à Londres, nombreux ont été les utilisateurs qui soit se sont excusés devant les Russes pour les propos de Johnson, soit les ont considérés comme honteux.

«Indépendamment des véritables causes derrière cet incident, c'est une folie absolue, et j'ai honte de la réaction du gouvernement britannique.»

Lire la suite

 

Election Russe : Clash entre Jean Pierre Thomas et le consultant de BFM TV Anthony Bellanger qualifié de haineux

Note: Le consultant de BFM , c'est fait remettre en place, mdr.  La France va de plus en plus mal alors que les chiffres démontrent que c'est le contraire pour la Russie
Pour ce qui est de Poutine, plus les Occidentaux lui tapent dessus, plus ils en font une star

 

Cottbus (Allemagne) : des milliers de personnes à nouveau dans les rues pour réclamer le renvoi des migrants dans leurs pays d’origine

 

Malgré les températures glaciales, quelques milliers de personnes se sont rassemblées à nouveau samedi après-midi à l’appel de l’association « Zukunft Heimat » pour protester contre la politique d’immigration et d’accueil des réfugiés de Merkel.

Une fois de plus, les orateurs ont dressé le portrait d’une Allemagne menacée par l’admission massive de réfugiés musulmans. Andreas Kalbitz, le chef de l’AfD de Brandenburg, les a qualifiés ironiquement d ‘«enrichisseurs».

Il a ajouté que les manifestations se poursuivront jusqu’à ce que les revendications «frontières contrôlées et retour au pays» soient remplies. L’Allemagne a besoin d’une «politique d’expulsion» cohérente, a-t-il déclaré sous les applaudissements des manifestants.

LR-online.de

Voir images et vidéo sur Fr de souche

 

Note ; c'est bientôt la fin de l'EI en Syrie, et pourtant on n'a jamais entendu un seul homme politique envisager un retour possible des migrants syriens. Parce que cette migration est totalement voulue

Ils veulent replacer le manque de naissance européenne par des migrants. Des migrants musulmans qui à la longue vont  obligatoirement transformé notre civilisation (l'histoire de l'Islam démontre qui l'Islam ne s’intègre jamais  mais au contraire soumet son entourage a sa doctrine)

 

 

Après la menace des « revenants » jihadistes pointe celle des « sortants » de prison

 

Les services anti-terroristes européens, déjà confrontés à des menaces protéiformes, se préparent à la libération prochaine de centaines de condamnés pour faits de terrorisme islamiste qui ont purgé leurs peines mais vont poser un problème supplémentaire de surveillance.

Dans les mois et les années à venir, ces « sortants » vont s’ajouter, dans les listes de personnes à risques, aux suspects habituels, « revenants » du jihad syrien et irakien, cellules dormantes ou jihadistes radicalisés sur place, dont les enquêteurs craignent à tout moment un passage à l’acte.

« Nous attendons les premières sorties des condamnés pour faits de terrorisme pour le printemps de cette année« , confie à l’AFP un responsable antiterroriste français, qui demande à rester anonyme. « Ils représentent une menace potentielle, inquiétante et que nous prenons très au sérieux« .

Condamnés en France, au cours de la précédente décennie, à de lourdes peines, pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste », ils sont environs 500, selon ce responsable, à être libérables d’ici à 2020, auxquels viennent s’ajouter quelque 1.500 prisonniers de droit commun soupçonnés de s’être radicalisés, à des degrés divers et au contact des premiers, derrière les barreaux. […]

« On sort de prison rarement meilleur que quand on y est entré« , assure pour sa part Alain Grignard, islamologue belge, maître de conférence à l’université de Liège. « A fortiori pour quelqu’un qui a un idéal, qui a ajouté à son engagement délinquant une dimension de lutte contre les injustices dont seraient victimes les musulmans. A sa sortie, rien n’est réglé, il y a encore du grain à moudre (…) Ces anciens condamnés peuvent sortir encore bien motivés« .[…]

news.yahoo

 

___________________

Le 17 mars 2018

 

 

Les USA s'apprêtent à frapper des sites syriens avec des missiles de croisière

 

Selon l'état-major des forces armées russes, les États-Unis ont mis sur pied des groupes d’assaut équipés de missiles de croisière dans la partie orientale de la mer Méditerranée, dans le golfe Persique et dans la mer Rouge afin de frapper les sites gouvernementaux en Syrie.

L'état-major russe a remarqué des signes d'une préparation américaine à des frappes contre les sites gouvernementaux et les positions de l'armée syrienne, a déclaré le chef du Commandement opérationnel principal de l'état-major russe, le général Sergueï Roudskoï.

«Nous notons des signes de préparation à d'éventuelles frappes», a déclaré le général à l'antenne de la chaîne Rossiya 24.

Selon le responsable russe, l'armée américaine a déjà mis sur pied des groupes d'assaut équipés de missiles de croisière dans la partie orientale de la mer Méditerranée, dans le golfe Persique et dans la mer Rouge.    

Lire la suite

 

Note, je rappelle quand ce moment même des navires Russes sont aussi en Méditerranée

 

 

Pourquoi Londres n’a pas besoin de preuves d’une implication russe dans l’affaire Skripal?

 

Les accusations britanniques contre la Russie concernant l'empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille ont des motifs pluriels et visent à déclencher un nouveau conflit militaire, a commenté pour Sputnik l’ex-président de l’Assemblée parlementaire de l’OSCE Willy Wimmer.

Willy Wimmer, homme politique allemand de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) et ex-président de l'Assemblée parlementaire de l'OSCE, a tenté d'expliquer les sources et les motifs des accusations de Londres contre la Russie dans le cadre de l'affaire Skripal.

Tout d'abord, il a indiqué que ces attaques diplomatiques et médiatiques étaient infondées.

«Si des gouvernements du Royaume-Uni, d'autres pays de l'Otan et de l'UE ne mentaient pas en permanence à leurs citoyens et n'entraînaient pas leurs pays dans de nouvelles guerres depuis la guerre criminelle en Yougoslavie […] on pourrait croire aux dernières accusations de Theresa May contre la Russie», a déclaré M.Wimmer.

Lire la suite

 

Note : l'Otan et l'UE veulent manipuler a leur guise l’opinion publique c'est aussi pour cette raison qu'ils veulent faire fermer les sites d’informations russes

 

 

23 diplomates britanniques déclarés «personae non gratae» seront expulsés de Russie

 

Dans le contexte des différends entre les parties britannique et russe dans l’affaire de l’empoisonnement de l'ancien colonel du GRU (service de renseignement extérieur russe), Sergueï Skripal et de sa fille, le ministère russe des Affaires étrangères a ordonné que 23 diplomates britanniques quittent le territoire russe dans un délai d’une semaine.

«23 diplomates de l'ambassade britannique à Moscou sont déclarés personae non gratae et seront expulsés dans un délai d’une semaine», fait savoir le ministère russe des Affaires étrangères.

Cette information a été communiquée à l'ambassadeur britannique à Moscou, Laurie Bristow, qui a été convoqué ce matin au ministère russe des Affaires étrangères.

Lire la suite

 

 

Ex-espion russe empoisonné: Londres accuse personnellement Poutine

 

Moscou - Londres a provoqué vendredi la colère de la Russie en jugeant "extrêmement probable" que le président Vladimir Poutine ait personnellement "ordonné" l'empoisonnement de l'ex-espion russe Sergueï Skripal, une accusation qualifiée d'"impardonnable" par le Kremlin.

La confrontation entre les Occidentaux et Moscou s'est encore durcie à deux jours de l'élection présidentielle russe, que Vladimir Poutine s'apprête à remporter pour un quatrième mandat qui le maintiendra à la tête de la Russie jusqu'en 2024. 

Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson a assuré que Londres en voulait au "Kremlin de Poutine" et non à la Russie pour l'empoisonnement de Sergueï Skripal et de sa fille Ioulia le 4 mars à Salisbury, petite ville du sud de l'Angleterre.

"Nous pensons qu'il est extrêmement probable qu'il s'agisse de sa décision d'ordonner l'utilisation d'un agent neurotoxique dans les rues du Royaume-Uni, dans les rues de l'Europe, pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale", a déclaré M. Johnson, au côté de son homologue polonais Jacek Czaputowicz. 

Lire la suite

 

 

Affaire Skripal, une provocation des services secrets UK, selon un expert israélien

 

L'attentat contre Skripal est une provocation des services secrets britanniques, estime Yakov Kedmi, ancien chef d'un service de renseignement israélien.

Selon lui, l'ex-espion russe Sergueï Skripal ne présente aucun intérêt pour les services secrets russes car il ne dispose pas d'informations sensibles.

«Premièrement, il n'y a aucune preuve du fait que Skripal ait été empoisonné par le gaz Novitchok. Les Britanniques n'en ont fourni aucune preuve. La logique suggère que Skripal ne présente pas d'intérêt pour le renseignement militaire russe», a indiqué l'expert à la chaîne de télévision Zvezda.

Lire la suite


Note : il a encore une chose qui me semble bizarre dans cette histoire. À moins que j'aie raté un épisode, la presse nous a montré aucune image de Skripal ou de sa fille sur un lit d'hôpital!? (pourtant c'est quelque choses qui est facilement simulable)
En 2006 lorsque Alexandre Valtérovich Litvinenko, un autre espion Russe a été empoisonné au thallium, de nombreuses photos ont circulé; mais dans l'affaire Skripal, rien ! (d’après les dernières nouvelles Skripal  et sa fille sont toujours hospitalisé)

Alexandre Valtérovich Litvinenko

 

 

A Rotterdam, l'alliance de la gauche et d'un parti musulman ébranlée par un tweet sur Daesh

 

Pour battre la droite coûte que coûte à Rotterdam, la gauche a fait alliance avec un parti musulman. Mais un tweet de ce dernier comparant Daesh à Israël a convaincu deux partis de quitter cette coalition, dont les socialistes restent membres.

Lire l’article

 

 

Lavrov : la France, le Royaume-Uni et les USA sont «directement impliqués» dans la guerre en Syrie

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a accusé le 17 mars, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la France et «un certain nombre d'autres pays» d'avoir envoyé leurs forces spéciales en Syrie.

«Il y a des forces spéciales en Syrie en provenance des Etats-Unis – ils ne le nient plus – du Royaume-Uni, de la France et d’un certain nombre d'autres pays», a déclaré le ministre russe des Affaires étrangère Sergueï Lavrov lors d’une interview accordée à la télévision officielle du Kazakhstan, publiée le 17 mars sur le site du ministère russe des Affaires étrangères.

Rappelant que la présence américaine en Syrie était «illégitime» du point de vue du droit international et de la Charte des Nations Unies, il a en outre souligné qu’il ne s’agissait plus d’une «guerre par procuration» mais d’une «implication directe dans la guerre».

Lire la suite

 

Lire aussi : Moscou: des pouvoirs locaux instaurés par les USA sur la rive est de l'Euphrate

 

Sept ans de guerre: le conflit en Syrie en chiffres

 

La Syrie a tristement fêté sa 7e année de guerre civile qui a fait quelque 400.000 victimes et 12 millions de déplacés. Le bilan de ce conflit en chiffres bruts.

Lire l’article

 

Lire aussi :L'armée syrienne intercepte un important lot d'armes destinées aux extrémistes (vidéo)

 

Moscou pointe une nouvelle menace qui pèse sur Raqqa

 

L'ex-capitale syrienne de Daech* vit sous la menace d'une épidémie en raison des corps qui se décomposent dans les rues de la ville, prévient le ministère russe de la Défense.

«Des milliers de corps de civils et d'extrémistes tués lors des bombardements massifs de Raqqa par la coalition américaine restent sous les décombres. Des flambées de maladies infectieuses se sont déjà produites dans la ville, ce qui risque d'entraîner une épidémie avec l'arrivée de la chaleur», indique le ministère.

Lire la suite

 

Yémen, dans l'Enfer de la guerre (F2, 15/03/18, 20h20)

 

 

Des sous-marins nucléaires US et britannique font surface en Arctique (vidéo)

 

Le sous-marin nucléaire britannique HMS Trenchant a fait surface de sous la glace conjointement avec des submersibles américains, lors des manœuvres Ice Exercise 2018, organisés en Arctique alors que la tension monte dans les relations entre Londres, Washington et Moscou.

Au cours des manœuvres internationales Ice Exercise 2018 près des côtes de l'Alaska, le sous-marin nucléaire britannique HMS Trenchant a fait surface de sous la glace, indique le quotidien The Daily Telegraph.

Lire la suite

 

Lire aussi :La Russie et la Chine se débarrassent de bons du Trésor US

 

Un amiral US préoccupé par un «simulacre» de frappes russes nucléaires contre les USA

 

Le commandant de l'United States Pacific Command (USPACOM), l'amiral Harry Harris a exprimé jeudi ses préoccupations à propos d'exercices militaires de la Russie lors de son discours au Sénat américain.

«Les forces nucléaires stratégiques russes sont modernisées et mènent régulièrement des exercices simulant des frappes nucléaires sur le territoire des États-Unis», a-t-il déclaré.

Lire la suite

 

 

Sondage : 58 % des femmes disent ressentir de l’insécurité à Paris, « cette ville est pleine de prédateurs »

 

Peur de se promener la nuit dans les rues de Paris, peur de rentrer seule en métro, peur de se faire mettre la main aux fesses dans les escalators, peur de se faire arracher son sac à main…

Plus de la moitié des femmes, 58 %, disent ressentir de l’insécurité à Paris. C’est ce qui ressort d’une vaste enquête « Victimation et sentiment d’insécurité en Île de France » menée par l’Institut d’aménagement et d’urbanisme (IAU) d’Ile-de-France, mandaté par le conseil régional. Mission ? Mesurer la délinquance, le sentiment d’insécurité ou encore la peur ressentie par les Franciliens.

(…) Evelyne, 55 ans, mère de famille, dit avoir « peur pour ma fille de 21 ans. Elle est belle et Paris est plein de prédateurs ».

L’autre point noir, c’est, sans surprise, les transports en communs. « Je me suis fait mettre la main aux fesses par un mec de 20 ans, dans l’escalator du RER à Denfert-Rochereau, s’indigne Cécile, étudiante. J’avais envie de le gifler. Je n’ai rien fait. J’avais peur et personne n’est intervenu… ».

40 % des agressions ont lieu dans les transports (contre 20 % pour les hommes), dont 39 % dans le RER, 29 % dans le métro, 19 % dans le train, 14 % dans les bus, 9 % dans le tramway.

34 % des agressions dans les lieux publics (contre 55 % pour les hommes), 8 % dans les commerces, 19 % dans d’autres lieux.

31 % des femmes ont peur d’être seules dans leur quartier (contre 7 % des hommes).

9 % des femmes ont peur chez elles.

Le Parisien

 

Note : tien puisque l'actualité évoque le Sénégal (voir plus bas)

Lire ceci : Sénégal : « Silence, on viole ! »


Que peuvent apporter de bon à l'Europe une immigration majoritairement musulmane, qui dans leur pays d'origine n'ont aucun respect pour les femmes : (voile, discrimination, excision, polygamie, viol etc)

 

Décès d'un Sénégalais: tension à Madrid après des heurts violents

 

Le centre de Madrid était sous tension hier soir, au lendemain de la mort dans des circonstances controversées d'un vendeur à la sauvette sénégalais qui a entraîné des heurts avec la police et des protestations du Sénégal. "Nous voulons lancer un appel au calme", a déclaré la première adjointe à la maire de Madrid, Marta Higueras, après de nouveaux incidents en fin de matinée.

Elle a annoncé que la maire Manuela Carmena avait écourté un séjour à Paris pour rentrer à Madrid. Vers 18h00 (17h00 GMT) aujourd'hui, plus d'un millier de personnes s'étaient regroupées sur une des places du quartier central de Lavapiés, pour la plupart des jeunes vêtus de noir et équipés de bandanas. Certains criaient "police assassine", a constaté une journaliste de l'AFP.

Une manifestation a aussi eu lieu à Barcelone (nord-est). Les participants répondaient à un appel à manifester lancé par le "Syndicat des manteros", terme utilisé en Espagne pour désigner les vendeurs à la sauvette, qui souhaite "dénoncer le racisme institutionnel" ayant conduit selon eux à "l'assassinat" de Mame Mbaye Ndiaye, un Sénégalais de 35 ans.

Source

 

«L'islam n'a pas sa place en Allemagne» prévient le nouveau ministre allemand de l'Intérieur

 

Le nouveau ministre allemand de l'Intérieur Horst Seehofer a déclaré ce 16 mars : «L'islam n'a pas sa place en Allemagne». Ces propos ont été prononcés deux jours après la réélection d'Angela Merkel pour un quatrième mandat.

Une sortie qui ne passe pas inaperçue en Allemagne. Le ministre allemand de l'Intérieur Horst Seehofer a estimé ce 16 mars que l'islam ne faisait pas partie de la société et de l'identité nationale allemande, prenant le contre-pied d'Angela Merkel, deux jours après l'investiture de son gouvernement constitué dans la douleur.

Lire la suite

 

 

Éric Zemmour : « Sur l’immigration, les peuples d’Europe de l’Ouest sont d’accord avec les dirigeants d’Europe de l’Est »

Note: et Zemmour a entièrement raison. Et je rajouterais que de nos jours, la France ne peut plus être considérée comme un pays démocratique, puisque cela fait bien longtemps que l'opinion du peuple n'est plus pris en compte

La France est sous le pouvoir des juges (et des associations), un peut comme avant la révolution française (sans les associations bien-sûre)

 

Paris: plombier molesté, un mandat d’arrêt contre la sœur du prince héritier saoudien

 

Un mandat d’arrêt a été émis par la justice française, à l’encontre de la sœur du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane (MBS). La princesse Hassa bint Salmane est soupçonnée d’avoir ordonné à son garde du corps de frapper et d’humilier un artisan. L’homme effectuait des travaux dans son appartement parisien.

Il a été délivré fin décembre par une juge d’instruction parisienne, selon une information du Point.

L’épisode intervient alors que MBS doit effectuer une visite en France à une date encore non déterminée. Selon une source diplomatique, elle devrait avoir lieu « courant avril ». À 32 ans, il se présente comme le champion d’un islam modéré, tolérant et ouvert. Il mène depuis moins de deux ans une politique de réformes drastiques sur le plan économique, social et sociétal qui bouleverse les habitudes du royaume saoudien ultra-conservateur.

Le plombier roué de coups

Interrogé jeudi sur d’éventuelles répercussions diplomatiques de cette affaire, impliquant la sœur du prince héritier, le ministère français des Affaires étrangères n’a pas souhaité faire de commentaire.

Lire la suite

 

Note ; cette histoire n'iras pas très loin

Commenter cet article