Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale

___________________

Le 19 février

 

La Turquie menace de guerre la Syrie

 

Le ministre turc des Affaires étrangères, Mevlut Cavusoglu, cité par la chaîne de télévision turque NTV, a menacé l'armée syrienne d'entreprendre des actions militaires, si elle soutient les Kurdes à Afrine.

Mevlut Cavusoglu, ministre turc des Affaires étrangères, a commenté la récente déclaration faite par les forces pro-gouvernementales syriennes d'entrer dans le canton d'Afrine pour soutenir les Kurdes face à l'offensive des troupes turques «d'ici quelques heures».

«S'ils entrent pour le vider [le canton d'Afrine, ndlr] des YPG [Unités de protection du peuple, ndlr], il n'y a aucun problème. S'ils entrent pour protéger des YPG, rien n'arrêtera ni la Turquie, ni les soldats turcs», a fait savoir le chef de la Diplomatie turque lors de sa visite en Jordanie, cité par la chaîne de télévision turque NTV.

Plutôt dans la journée, les forces populaires syriennes ont déclaré, cités par l'agence syrienne Sana, qu'ils se déploieront avant la fin de la journée dans la province syrienne d'Afrine pour prêter main forte aux Kurdes visés depuis fin janvier par une offensive turque.

Lire la suite

 

 

A Munich, Netanyahu menace l’Iran d’une action militaire directe

 

Brandissant un morceau du drone abattu, le Premier ministre a demandé au chef de la diplomatie iranien : "Reconnaissez-vous ceci, M. Zarif ?"

Netanyahu

Tenant dans sa main un fragment du drone iranien abattu la semaine dernière dans le nord d’Israël, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a averti dimanche que l’Etat juif pourrait frapper la République islamique directement, recommandant à Téhéran de « ne pas tester la détermination israélienne ».

« M. Zarif, reconnaissez-vous ceci ? Cela devrait être le cas, ça vous appartient. Vous pouvez rapporter avec vous un message aux tyrans de Téhéran – ne testez pas la résolution d’Israël ! », a clamé Netanyahu lors de la conférence sécuritaire de Munich à laquelle assistait le ministre des Affaires étrangères iranien Mohammad Javad Zarif. M. Netanyahu a aussi lancé une attaque personnelle contre M. Zarif, l’accusant de « mentir avec éloquence ».

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif a qualifié dimanche de « cirque caricatural » l’intervention très théâtrale du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, qui a menacé Téhéran de violentes représailles en cas d’agression depuis la Syrie.

« Vous avez été les spectateurs d’un cirque caricatural ce matin, qui ne mérite même pas la dignité d’une réponse », a-t-il lancé.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a ensuite expliqué être satisfait de la réponse apportée par le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, qui a qualifié l’exhibition par le Premier ministre d’un morceau du drone iranien qui a été abattu de « cirque caricatural ».

« Le fait que [Zarif] doive y répondre, c’est tout ce que je voulais », a dit Netanyahu.

Lire la suite

 

 

 

 

La Russie attaquée par Daech à un mois de la présidentielle

 

A un mois de la présidentielle en Russie, l'organisation djihadiste Etat islamique revendique la mort de cinq femmes au Daguestan. Dans cette république musulmane du Caucase russe, un homme a attaqué une sortie d'Eglise orthodoxe à Kizliar. Armé d'un fusil de chasse, il a abattu 4 femmes, une cinquième est décédée à l'hôpital. L'assaillant a aussi blessé deux membres des forces de l'ordre avant d'être lui-même tué lors d'un échange de tirs avec la police. Le criminel est un jeune de 23 ans né à Kizliar, il avait crié "Allah Akbar" en courant vers l'Eglise.

Ce "crime monstrueux" est "destiné à provoquer un affrontement entre orthodoxes et musulmans" dans le Caucase, selon le porte-parole du patriarche de l'Eglise orthodoxe russe Kirill.

Voisin de la Tchétchénie, le Daguestan, est l'une des régions les plus pauvres et instables de Russie.

Elle est la cible régulière d'attaques parfois revendiquées par Etat islamique à qui la rébellion armée islamiste dans le Caucase russe a prêté allégeance en juin 2015. 

Source

 

 

Les forces pro-Damas pourraient entrer à Afrine «d’ici quelques heures»

 

Les forces pro-gouvernementales syriennes se préparent à entrer dans le canton d’Afrine pour soutenir les Kurdes face à l’offensive des troupes turques, relatent les médias syriens.

Les forces populaires syriennes se déploieront avant la fin de la journée dans la province syrienne d'Afrine pour prêter main forte aux Kurdes visés depuis fin janvier par une offensive turque, annonce l'agence syrienne Sana.

«D'ici quelques heures, les forces populaires syriennes entreront à Afrine pour soutenir la résistance du peuple face à l'agression turque qui dure depuis le mois dernier», indique l'agence.

Afrine

Le porte-parole des Unités de protection du peuple (YPG) Nuri Mahmud, a appelé samedi l'armée syrienne à «protéger les frontières de la Syrie contre l'occupation turque». Contacté par Sputnik, Brusk Haseke, porte-parole des unités kurdes des Unités de protection du peuple kurde (YPG) a quant à lui démenti ce lundi une possible entrée de l'armée à Afrine et son implication dans le conflit.

Lire la suite

 

Moscou appelle les USA à «ne pas jouer avec le feu» en Syrie

 

Qualifiant de «provocatrices» les démarches entreprises par Washington, le chef de la diplomatie russe a soupçonné les États-Unis d’utiliser les Kurdes pour miner l’intégrité territoriale de la Syrie.

Les États-Unis utilisent les Kurdes syriens pour détruire l'intégrité territoriale de la Syrie, estime le ministre russe des Affaires étrangères. Prenant la parole lors du Forum de discussion de Valdaï, Sergueï Lavrov a affirmé que Washington avait impliqué le Parti de l'union démocratique kurde dans sa politique en Syrie pour servir ses intérêts, et en a dénoncé les conséquences.

«Les démarches provocatrices que les États-Unis ont entreprises en Syrie (…) ont débouché sur une montée de tensions avec la Turquie. Vous êtes au courant de ce qui se passe à Afrine», a-t-il déclaré.

«J'appelle de nouveau nos collègues américains à ne pas jouer avec le feu et à vérifier toutes leurs démarches en se basant non pas sur les besoins immédiats de la conjoncture politique actuelle, mais sur les intérêts à long terme du peuple syrien ainsi que de tous les peuples de cette région, dont les Kurdes, évidemment», a poursuivi M. Lavrov.

Lire la suite

 

Moscou: la base militaire US près d'al-Tanf, en Syrie, doit être immédiatement fermée

 

Le chef de la diplomatie russe a appelé Washington à fermer sa base militaire dans le sud-est de la Syrie et à assurer l’accès des convois humanitaires au camp de réfugiés situé dans la zone.

Moscou appelle les États-Unis à fermer leur base militaire d'al-Tanf, située dans le sud-est de la Syrie à la frontière avec la Jordanie et l'Irak.

«Il faut immédiatement fermer cette zone et assurer l'accès des convois humanitaires au camp de réfugiés», a déclaré ce lundi le ministre russe des Affaires étrangères, intervenant lors du Forum de discussions Valdaï.

Lire la suite

 

 

L’Iran lève le voile sur ses bases militaires en Syrie

 

Le ministre iranien des Affaires étrangères a décidé d’éclaircir la situation suite aux récentes accusations du représentant permanent d'Israël auprès des Nations Unies concernant l’éventuelle présence de bases militaires iraniennes en Syrie.

Mohammad Javad Zarif

L'Iran n'a pas de bases militaires, ni de personnel militaire en Syrie, a déclaré Mohammad Javad Zarif, ministre iranien des Affaires étrangères, s'exprimant lors de la conférence sur le Proche-Orient du Club de discussions Valdaï.

Lire la suite

 

Notes : pas de personnelle militaires ! décidément il a pas plus menteur qu'un musulman, qu'il soit sunnite ou chiite

 

Le chef de la diplomatie iranienne: des points de convergence avec Riyad trouvés?

 

L’Iran appelle l’Arabie saoudite à coopérer avec tous les acteurs impliqués dans la résolution des problèmes au Proche-Orient, dont l’Iran. Tel est l’avis de Mohammad Javad Zarif, chef de la diplomatie iranienne, qui appelle à ne pas négliger l’opinion de son pays.

Téhéran et Riyad pourraient coopérer au sujet d'Irak, de la Syrie et sur d'autres questions, a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif lors de la conférence sur la situation au Proche-Orient organisée dans le cadre du Forum de discussions Valdaï.

«Nous n'avons aucun problème avec le fait que l'Arabie saoudite ait tentée de jouer un rôle constructif en Irak, dans tous les cas c'est une très bonne chose. Nous essayons de réparer les fautes qui ont été commises il y a 10-15 ans. Il y a eu des tentatives pour financer des projets de développement et nous les saluons», a déclaré M. Zarif, en soulignant la nécessité de prendre en compte l'opinion iranienne concernant cette question.

Lire la suite

 

 

L’ONU appelle l’Iran à stopper les peines de mort pour mineurs

 

Le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’Homme a appelé vendredi les autorités iraniennes à cesser immédiatement les exécutions de personnes condamnées pour des crimes commis quand elles étaient mineures, en violation du droit international.

Zeid Ra’ad Al Hussein a souligné que depuis le début de l’année trois personnes – deux hommes et une femme – ont été exécutées pour des crimes commis lorsqu’elles avaient 15 et 16 ans, contre cinq pendaisons de condamnés du même type pour toute l’année 2017.

Lire la suite

 

 

Le Hamas pourrait vouloir imiter le Hezbollah, mais Gaza n’est pas le Liban

 

Les membres des Brigades Ezzedine al-Qassam, l'aile militaire du mouvement terroriste palestinien islamiste du Hamas, participent à un rassemblement marquant les trois années écoulées depuis l'opération Bordure protectrice, le 20 juillet 2017, à Khan Younis, dans le sud de la bande de Gaza. (Crédit : Abed Rahim Khatib / Flash90)

Samedi, dans la bande de Gaza, quelques minutes après des frappes de l’aviation israélienne sur une liste de cibles appartenant pour la plupart au Hamas, l’aile militaire du groupe terroriste a publié un communiqué affirmant que ses équipes de défense aérienne avaient fait fuir « les avions lâches de l’ennemi », prétendant que des missiles anti-aériens avaient été tirés dans leur direction.

Ce ne serait pas les premiers ni les derniers tirs anti-aériens dirigés contre les avions israéliens à Gaza. Depuis des années, l’armée de l’air israélienne opère en ayant conscience que le Hamas dispose de missiles anti-aériens relativement peu sophistiqués.

Lire la suite

 

Lire aussi : Lavrov se prononce sur l’éventuelle destruction d’Israël

 

Irak: une jihadiste française condamnée, libérée et expulsable

 

La justice irakienne a ordonné lundi l'expulsion d'une jihadiste française qu'elle a libérée après l'avoir condamnée à sept mois de prison pour "entrée illégale en Irak", un verdict clément qui tranche avec sa sévérité contre les accusés d'appartenance au groupe Etat islamique (EI).

Mélina Bougedir, 27 ans, avait été arrêtée cet été à Mossoul, l'ancien bastion de l'EI dans le nord du pays, avec ses quatre enfants, dont trois ont déjà été rapatriés.

Sa peine prononcée lundi par la Cour pénale centrale de Bagdad est couverte par sa détention préventive et le tribunal a ordonnée qu'elle soit expulsée d'Irak.

A l'annonce du verdict, la Française a souri de joie. Elle a été plus chanceuse qu'une jihadiste allemande d'origine marocaine, condamnée à mort en janvier pour "soutien logistique et aide à une organisation terroriste", ou encore qu'une ressortissante turque qui a écopé dimanche de la peine capitale devant le même tribunal.

Lire la suite

 

Notes: elle etait membre de la police morale de Daech ! c-a-d qu'elle devait surement faire appliqué la charia au autre !

 

Les demandeurs d'asile vont pouvoir travailler plus facilement

 

Le Conseil des ministres se penche mercredi sur le projet de loi sur l'asile et l'immigration. Dans un rapport remis au ministre de l'Intérieur, le député LREM, Aurélien Taché (33 ans), propose de permettre aux demandeurs d'asile de travailler plus vite et plus facilement. Cela avant même qu'ils ne soient fixés sur leur sort.

"À droite, le logiciel sur l'intégration est focalisé sur les devoirs et l'assimilation", explique-t-il au Parisien. "On demande aux étrangers de chanter La Marseillaise et de faire allégeance à la France. Tandis qu'à gauche c'est le contraire : l'étranger est pensé comme quelqu'un de faible qu'il faut protéger par des droits sociaux. Nous proposons une troisième voie construite sur l'autonomie des personnes".

"La première chose que recherche un demandeur d'asile lorsqu'il arrive, ce n'est pas qu'on le mette dans un centre d'hébergement ou qu'on lui donne une allocation pour qu'on s'occupe de lui, c'est qu'on le laisse travailler", poursuit ce député passé par le Parti socialiste (PS).

Lire la suite

 

Note ; combien de chômeur déjà  en France !?  combien d'années cela fait que les politiciens nous  promettent de faire baisser le chômage ! 

___________________

Le 18 février

 

Bande de Gaza: sérieuse montée des violences entre Palestiniens et Israéliens

 

C'est l'une des plus sérieuses montées de tension autour de la bande de Gaza depuis longtemps. L'armée israélienne a bombardé, hier, samedi 17 février, des cibles du Hamas dans la bande de Gaza. Une montée de tension préoccupante qui fait suite à un accrochage survenu le même jour à la frontière entre le Territoire palestinien et Israël. Quatre soldats israéliens ont été blessés par l'explosion d'un engin piégé. Le Premier ministre Benyamin Netanyahu avait qualifié l'incident de « grave » et promis « une réponse appropriée ». Et cette réponse a duré une bonne partie de la nuit. 

media

Jusqu'au milieu de la nuit

Les opérations se sont ensuite poursuivies jusqu'au milieu de la nuit. D'autres raids aériens ont été menés. Des chars israéliens ont aussi bombardé deux postes d'observation. Selon le dernier décompte de l'armée, dix-huit sites appartenant au Hamas ont été touchés au cours de la nuit.

Une « escalade » ?

Dans un message posté sur les réseaux sociaux, l'un des hauts gradés israéliens appelle les Gazaouis à se tenir éloignés de la barrière séparant le Territoire palestinien d'Israël. Et assure que toute dégradation de la situation sera du fait du Hamas. « Ne les laisser pas vous conduire en enfer », écrit-il. Le Hamas, de son côté, juge que la force des frappes de cette nuit reflète « l'intention des Israéliens, planifiée en amont, de mener à une escalade ». Deux Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza par les tirs de l'armée israélienne.

Lire la suite

 

 

 

 

Un sénateur russe sur les conséquences de l’éventuelle entrée de l’armée syrienne à Afrine

 

Un déploiement de l’armée gouvernementale syrienne à Afrine n’est pas souhaitable dans les conditions actuelles, puisque cela risquerait de conduire à un affrontement entre la Syrie et la Turquie. Tel est l’avis de Konstantin Kossatchev, un sénateur russe, dont il a fait part à Sputnik.

Le déploiement de l'armée gouvernementale syrienne à Afrine peut augmenter les risques d'un affrontement direct entre la Syrie et la Turquie, a déclaré à Sputnik Konstantin Kossatchev, président de la Commission des Affaires étrangères du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe).

«Selon les médias, il y aurait une entente entre Damas et les Kurdes concernant le déploiement des forces armées gouvernementales à Afrine. Il n'est pas certain que cela soit une information fiable, raison pour laquelle les estimations doivent être provisoires et prudentes», a souligné M. Kossatchev.

Lire la suite

 

Lire aussi : «La Syrie doit fermer son espace aérien aux avions turcs»

 

___________________

Le 17 février

 

Le Hezbollah se dit prêt à affronter Israël

 

Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a affirmé que son parti pouvait mettre hors d'usage en quelques heures les plateformes gazière offshore israéliennes à la demande des autorités libanaises. Cette menace intervient après le rejet par Beyrouth d'une proposition américaine pour régler un contentieux entre le Liban et Israël, qui se disputent la souveraineté sur une zone maritime riche en hydrocarbure.

Lire la suite

 

 

Lavrov: les USA veulent isoler une grande partie de la Syrie du reste de son territoire

 

Le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré que les États-Unis envisageaient d'isoler une grande partie de la Syrie du reste de son territoire et d'y créer une formation autonome en s'appuyant sur les Kurdes.

Sergueï Lavrov

Sergueï Lavrov a fait savoir, dans une interview accordée à la chaîne de télévision Euronews, que les États-Unis se fixaient pour objectif la partition de la Syrie:

«Il est clair que les États-Unis ont probablement une stratégie qui, je pense, consiste à rester en Syrie à jamais avec leurs forces armées. Ils veulent actuellement faire la même chose en Irak et en Afghanistan malgré toutes les promesses qu'ils ont faites auparavant», a fait remarquer le chef de la Diplomatie russe.

Et de poursuivre:

«Une fois installés en Syrie, ils travaillent à isoler une grande partie de la Syrie du reste de son territoire en violation de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de la République arabe syrienne. Ils y mettent en place des autorités quasi-locales, tentent d'y créer une formation autonome en s'appuyant sur les Kurdes.» Les États-Unis dirigent une coalition internationale anti-Daech qui intervient dans la crise syrienne depuis 2014 sans l'aval du gouvernement de Damas.

Lire la suite

 

Sénateur russe: les USA préparent une «mauvaise surprise»

 

Les allégations américaines selon lesquelles la Russie violerait les obligations de réduire son arsenal nucléaire sont infondées, a déclaré Victor Bondarev, membre du Conseil de la Fédération. Selon lui, ces accusations visent à cacher des actions ultérieures des États-Unis.

Lire l'article

 

 

 

L'achat de S-400 russes: Ankara est contre «le langage des menaces» de Washington

 

La Turquie se prononce contre le langage des menaces en ce qui concerne son accord avec la Russie sur l'achat des systèmes de défense antiaérienne S-400, a souligné le ministre turc des Affaire étrangères, Mevlut Cavusoglu, après sa rencontre avec le secrétaire d'État américain Rex Tillerson à Ankara.

Intervenant à l'issue de ses pourparlers à Ankara avec le secrétaire d'État américain Rex Tillerson, le chef de la diplomatie turque Mevlut Cavusoglu a mis l'accent sur l'importance de la fourniture des S-400 russes pour la sécurité de la Turquie, même si les États-Unis ne l'apprécient pas.

«Nous n'utilisons pas et n'acceptons pas le langage des menaces. Le Congrès des États-Unis a adopté la loi [sur des sanctions antirusses, ndlr.], mais nous devons assurer notre sécurité nationale. Nous voudrions acquérir des moyens de l'assurer avec nos alliés, mais il y a toujours des problèmes avec eux. Nous avons parlé non seulement avec la Russie, mais aussi avec d'autres pays. Nous avons terminé les négociations avec la Russie et nous avons signé l'accord bien longtemps avant que le Congrès [ait adopté la loi, ndlr.], ils restaient seulement quelques détails», a-t-il déclaré.

Lire la suite

 

Lire aussi : «Extrêmement téméraire»: l'erreur monumentale que commet Tillerson avec Erdogan

 

Afrin : la Turquie accusée d'avoir attaqué les Kurdes avec du gaz toxique

 

Selon des agences de presse, six civils kurdes auraient été admis dans un hôpital syrien avec des symptômes qui évoqueraient une attaque au gaz. L'offensive aurait été menée par la Turquie dans un village de la région d'Afrin, selon les YPG.

Lire la suite

 

lire aussi : Les Kurdes accusent la Turquie d’avoir lancé une attaque au gaz à Afrine

 

 

Jusqu’où auraient volé deux missiles tirés par la Syrie en direction d’Israël?

 

Deux missiles de type sol-air tirés samedi dernier depuis le sol syrien ont survolé le territoire de l’État hébreu avant de finir leur course dans la Méditerranée. C’est en substance les informations qui ont été relayées ce vendredi par Channel 10 et Walla! News avant d’être reprises par d’autres médias locaux.

Sur ses comptes sur les réseaux sociaux, le reporter de Channel 10, Alon Ben-David, a en outre mis en ligne des clichés pris à Ramat Gan qui montrent  la  trace prétendument laissée par un des missiles syriens tirés sur l’aviation israélienne. Et bien que ses posts aient ensuite été supprimés, des captures d’écran continuent de circuler sur la Toile.

lire la suite et voir les photos

 

Notes ; missiles russe de l'armé  d'Assad

 

The National Interest fait la lumière sur l'arme nord-coréenne la plus puissante

 
Corée du Nord

La Corée du Nord dispose de plusieurs organes secrets chargés des renseignements, dont certains sont implantés en Corée du Sud. Ces services constitueraient un atout de Pyongyang en cas de guerre, estime The National Interest.

Lire la suite

 

 

 

La Marine russe se prépare à accueillir 11 nouveaux sous-marins nucléaires

 

Dans les années à venir, la Marine russe se dotera de 11 nouveaux sous-marins nucléaires, a annoncé le commandant en chef de la Marine, l'amiral Vladimir Korolev.

«Six sous-marins nucléaires du projet Iassen et cinq lance-missiles stratégiques du projet Boreï-A se trouvent actuellement à différentes étapes de construction», a indiqué l'amiral dans une interview accordée au journal officiel du ministère russe de la Défense Krassnaïa Zvezda.

Lire la suite

 

 

 

Record du nombre de civils tués ou blessés dans des attentats en 2017 en Afghanistan

 

L'année 2017 aura été des plus violentes pour les civils en Afghanistan : pas moins de 2 300 d'entre eux ont été tués ou blessés dans des attentats. L'ONU déplore l'augmentation des attaques sectaires, notamment perpétrées contre des chiites.

Près de 2 300 civils ont été tués ou blessés dans des attentats en Afghanistan en 2017, soit le plus lourd bilan jamais enregistré, selon des chiffres publiés par l'ONU le 15 février.

Au total, 57 attaques suicides et autres formes d'attentats ont fait 605 morts et 1 690 blessés (+17% en un an), devenant avec les mines et autres engins explosifs la première cause de mortalité et de blessures dues au conflit, devant les combats terrestres, selon le rapport annuel sur les victimes civiles de la Mission d'assistance à l'Afghanistan des Nations unies (Manua).

Lire la suite

 

Notes :S'il a bien un domaine ou l'islam excède par excellence, c'est bien les attentats (et les prises d'otages)

 

 

 

Les USA doivent-il se préparer à une guerre avec la Chine ? Un amiral américain met en garde

 

Le futur ambassadeur américain en Australie, Harry Harris, a déclaré au Congrès américain que les Etats-Unis devaient se préparer à un conflit avec la Chine. En effet, Pékin souhaiterait, selon lui, faire main basse sur la mer de Chine méridionale.

Harry Harris, le prochain ambassadeur des Etats-Unis en Australie, a affirmé le 14 février devant le Congrès américain que Pékin avait l'intention de prendre le contrôle de la mer de Chine méridionale. L'amiral de la marine américaine estime que la puissance militaire chinoise pourrait bientôt rivaliser avec la puissance américaine dans presque tous les domaines.

Lire la suite

 

 

 

 

Donald Trump face à de solides accusations d’interférences russes
 

La justice américaine a mis la Russie et le Kremlin sur la sellette, vendredi, en inculpant treize Russes, dont un proche de Vladimir Poutine, pour avoir favorisé la candidature de Donald Trump à l’élection présidentielle de 2016.

Longtemps niée par Donald Trump, la réalité d’une tentative russe de peser sur la présidentielle de novembre 2016 a pris une nouvelle consistance, vendredi 16 février, avec la mise en cause par le ministère de la justice de treize ressortissants et de trois entités russes. Ils sont accusés d’avoir voulu peser sur les débats aux Etats-Unis, principalement par le truchement de réseaux sociaux instrumentalisés à distance par des agents se présentant faussement comme des citoyens américains.

La Maison Blanche a rapidement réagi aux avancées de l’enquête conduite par le procureur spécial Robert Mueller. Mais, plutôt que de dénoncer une ingérence de la Russie, la présidence a préféré mettre en avant des éléments qui innocentent, selon elle, Donald Trump.

Tout d’abord la date du lancement de cette machination, antérieure à la déclaration de candidature du milliardaire. Ensuite, l’absence à ce stade – précisée par l’acte d’accusation – de tout élément de collusion consciente entre l’équipe de campagne du candidat républicain et ces agents russes. Le fait, enfin, que le résultat de l’élection n’a pas été « affecté » par cette campagne. La formulation utilisée, vendredi, par le numéro deux du ministère de la justice, Rod Rosenstein, laisse plutôt entendre que l’acte d’accusation ne s’est pas penché sur des conséquences éventuelles sur le vote du 8 novembre 2016, évidemment délicates à établir.

« Chasse aux sorcières »...

En savoir plus sur

Notes: C’est assez marrant de voir un pays comme les USA faire une véritable chasse aux sorcières, parce que la Russie aurait tenté d’influencer leur élection ! combien de fois les Américains se sont inséré dans les élections d'autres pays ! Ukraine, Irak, Lybie, Venezuela, France  etc

 

Lire aussi : Lavrov : sans preuve, les accusations d'ingérence russe dans les élections US sont «du baratin»

 

 

Allemagne : un élu de l'AfD fait scandale en traitant les Turcs de «chameliers polygames»

 

Lors d'une réunion politique, le 14 février dans l'Est de l'Allemagne, l'élu de l'AFD Andre Poggenburg a fait scandale en insultant la communauté turque. Des associations turques ont annoncé des dépôts de plainte pour «incitation à la haine raciale».

Le 14 février, un élu local du parti anti-immigration AfD (Alternative pour l'Allemagne), Andre Poggenburg, patron du groupe des députés AfD du Land de Saxe-Anhalt, dans l'Est de l'Allemagne, a déclenché un tollé en tenant des propos visant les Turcs.

«Ils ont eux-mêmes un génocide de 1,5 million de personnes au cul», a-t-il déclaré lors d'une réunion politique, en référence aux massacres d'Arméniens en 1915 et en 1916 par l'empire ottoman. «Et ils veulent nous apprendre quelque chose sur l'histoire et la patrie ? Ils déconnent complètement ! Ces chameliers devraient retourner chez eux, loin derrière le Bosphore, à leurs cabanes en torchis et à leur polygamie !», a-t-il argumenté.

Lire la suite

 

 

 

 

 

Belgique : Mohamed, Jean et Mohammed sont les prénoms les plus répandus chez les hommes à Bruxelles

 

L’office belge de statistique a publié la liste des prénoms de l’ensemble de la population belge, en 2017.

Des différences apparaissent toutefois selon l’âge et le lieu de résidence. Mohamed est, par exemple, le prénom le plus courant (13.313) à Bruxelles, devant Jean (7.409) et Mohammed (4.731). Chez les femmes, ce sont Maria (11.166), Marie (8.848) et Fatima (6.036) qui composent le podium bruxellois.

Le Soir

 

 

Commenter cet article