Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 14 décembre 2017

 

Notes : j'ai mis a jours le dossier  Corée du nord - Nostradamus

 

 

Pyongyang évoque des «mesures de rétorsion dures» en cas de blocus maritime éventuel

 

 

Toutes les tentatives d’imposer un blocus maritime contre la Corée du Nord seront considérées comme un acte de guerre et ne resteront pas sans réponse, indique un communiqué du ministère nord-coréen des Affaires étrangères.

Pyongyang
Pyongyang a mis en garde les États-Unis contre un éventuel blocus naval visant la Corée du Nord.

«Si les États-Unis et leurs acolytes se risquent à imposer un blocus maritime contre la Corée [du Nord, ndlr], nous le considèrerons comme une acte de guerre à notre encontre et nous prendrons des mesures de rétorsion dures», indique un représentant de la diplomatie nord-coréenne dont le nom n’a pas été dévoilé.

«Un blocus naval est une violation flagrante de la souveraineté d'un État indépendant, un acte belliqueux, agressif et absolument inacceptable», a-t-il ajouté.

Vendredi, le Conseil de sécurité de l’Onu se réunira à l’occasion d'une rencontre ministérielle pour discuter des mesures de renforcement des sanctions à l’encontre de la Corée du Nord, y compris une proposition de lui imposer un blocus naval en raison de la poursuite de son programme de missiles nucléaires.

Lire la suite

 

 

L’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis à la rescousse de Macron au Sahel

 

Sommet G5-Sahel à Celle-Saint-Cloud en région parisienne

Nouveau palier franchi par Emmanuel Macron dans sa stratégie antiterroriste en Afrique. Le sommet de soutien à la force du G5-Sahel, près de Paris, a permis de dégager les contributions de l’Arabie Saoudite et des Emirats arabes unis. Elles vont permettre d’accélérer la mise en place de cette force dans la guerre qui «bat son plein» contre les djihadistes, selon l’expression du président français.

Lire la suite

 

 

 

En contraste aux menaces vides lancées depuis Istanbul, à Gaza les tensions ne cessent de s’intensifier

 

Alors que les dirigeants arabes et musulmans s’époumonent au sommet de l’Organisation de la Coopération Islamique (OCI) à Istanbul, faisant de grandioses déclarations tout en lançant des menaces contre Israël, il y en a à Gaza qui ne se contentent pas de lancer des paroles en l’air et qui cherchent – activement – à provoquer une autre guerre entre le Hamas et Israël.

Le groupe terroriste basé à Gaza n’est pas censé vouloir une telle guerre, mais les dizaines de roquettes tirées sur Israël en moins d’une semaine ne peut signifier qu’une seule chose : qu’il a donné sa bénédiction à ces attaques.

Cela n’est pas seulement dû à la reconnaissance du président américain Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël, bien que cela en fasse partie. L’annonce a suscité la colère dans la bande de Gaza, qui s’est traduite par des manifestations quotidiennes le long de la barrière frontalière avec Israël. Les médias du Hamas s’efforcent de grossir le sentiment de conflit lors des rassemblements du groupe, encourageant les habitants de Gaza à affluer en masse vers la frontière pour protester contre la décision américaine.

Pendant ce temps, en Cisjordanie, « l’Intifada pour la libération de Jérusalem », comme l’a appelée le chef du Hamas, Ismail Haniyeh, a échoué à prendre un élan significatif, mais cela n’a pas entièrement disparu pour autant.

Chaque jour, il y a eu des manifestations, des émeutes et d’autres incidents violents. Les taux de participation sont certes faibles, mais tant que les manifestations se poursuivent, et ce en dépit de leur faible ampleur, le potentiel d’escalade vers des violences plus intenses, subsiste également.

Lire la suite

 

Lire aussi : L’armée ferme des points de passage à Gaza suite aux tirs de roquettes

et 37 émeutiers palestiniens arrêtés à Jérusalem-Est

 

Notes ; le 7 décembre dernier j'ai publié (voir lien) un quatrain de Nostradamus qui semble annoncé quelque "détails" importants qui devanceront la grande guerre

 

C3- Q2
Au fond d'Asie on dira terre tremble,
Corinthe (Grece), Ephese (Turquie) lors en perplexité.

 

La terre a tremblé en Asie (Iran)  le 12 décembre. Mais cette information est a prendre au conditionnel, car il faut bien avoué que la terre tremble en Asie pratiquement tous les ans !

 

 

ONU : résolution en projet contre la reconnaissance américaine de Jérusalem

 

Un projet de résolution contre la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d’Israël est en préparation à l’ONU avec l’objectif de montrer l’isolement des Etats-Unis au Conseil de sécurité, a-t-on appris mercredi de sources diplomatiques palestiniennes, occidentales et arabes.

Membre permanent du Conseil de sécurité, Washington, principal soutien d’Israël, a un droit de veto sur toutes les résolutions soumises à un vote et y a recouru plusieurs fois dans le passé.

« L’important c’est d’avoir le soutien de 14 des 15 membres du Conseil de sécurité » à ce futur texte, souligne à l’AFP une source diplomatique palestinienne sous couvert d’anonymat.

Lire la suite

 

 

"Jérusalem-Est, capitale de l'Etat de Palestine"

 

 

 

La Maison-Blanche et le département d’État s’embrouillent dans leurs propos sur la RPDC

 

Le secrétaire d’État américain a annoncé la volonté des États-Unis d’entamer des pourparlers avec la Corée du Nord. Une déclaration surprise non seulement pour la communauté internationale, mais aussi pour la Maison-Blanche.

Le chef de la diplomatie américaine a déclaré que les États-Unis étaient finalement prêts à dialoguer avec la Corée du Nord.

«Nous sommes prêts à tenir une première réunion sans condition préalable. Rencontrons-nous, parlons de la météo si vous voulez, ou discutons pour savoir s'il faut une table carrée ou ronde, si c'est ce qui vous fait plaisir. Mais au moins, voyons-nous face à face et ensuite on pourra commencer à établir une feuille de route de ce vers quoi nous voudrions aller», a déclaré M. Tillerson.

Lire la suite

 

 

 

 

«Si tu commences à dialoguer avec Satan tu es perdu», le pape François met en garde contre le diable

 

«Si tu commences à dialoguer avec Satan tu es perdu», le pape François met en garde contre le diable

Dans un entretien accordé à une chaîne de télévision italienne, le souverain pontife a souhaité rappeler le danger de dialoguer avec Satan : une mise en garde solennelle qui en rappelle d'autres, le pape François évoquant régulièrement le diable.

«Satan», «le Malin», «le grand Dragon», «Belzébuth»... Le pape François ne semble jamais à cours de noms pour évoquer le diable et il en parle plus que ses prédécesseurs.

Dans un entretien diffusé en neuf épisodes par la chaîne catholique TV2000 à partir du 13 décembre, le Souverain pontife met en garde ses fidèles : «Je veux dire une chose dont je suis convaincu : avec Satan, on ne peut pas dialoguer. Si tu commences à dialoguer avec Satan tu es perdu, il est plus intelligent que nous et il te renverse, te fait tourner la tête et tu es perdu. Non, va-t-en !»

Lire la suite

 

Notes ; et pourtant ! ce Pape  favorise largement l'arrivé de sa religion ! (voir lien pour comprendre)

 

 

Le reste de l'actualité sur  le site français de souche

Les chrétiens persécutés sur christianophobie.fr

L’avancé de l’Islam en France sur islamisation.fr

____________________

Le 13 décembre 2017

 

Les États-Unis prêts à parler avec la Corée du Nord "sans condition préalable"

 

Le chef de la diplomatie américaine, Rex Tillerson, s'est dit prêt à entamer des discussions avec Pyongyang sans faire de la question nucléaire un préalable. On ignore encore si Donald Trump soutient ce changement de ton.

 

Jérusalem: sommet du monde musulman à Istanbul à l'appel d'Erdogan

 

La Turquie a appelé mercredi la communauté internationale à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale d'un Etat palestinien à l'ouverture d'une réunion des dirigeants du monde musulman axée sur la reconnaissance de la Ville sainte comme capitale d'Israël par Washington.

"Nous, qui reconnaissons Jérusalem-Est comme capitale de la Palestine, devrions inciter les autres pays à reconnaître l'Etat palestinien sur la base des frontières de 1967 et avec pour capitale Jérusalem-Est", a déclaré le chef de la diplomatie turque Mevlüt Cavusoglu à l'ouverture d'une réunion des ministres des Affaires étrangères des pays de l'Organisation de coopération islamique (OCI), une structure panislamique qui compte 57 membres.

Cette réunion survient quelques heures avant un sommet des dirigeants des pays membres de l'OCI qui se tient à l'appel du président turc Recep Tayyip Erdogan, l'un des plus véhéments critiques de la décision de son homologue américain Donald Trump, annoncée le 6 décembre, de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël.

"La communauté des musulmans ne saurait garder le silence face à cette décision. Cette décision prise par les Etats-Unis est nulle et non avenue", a ajouté M. Cavusoglu.

Lire la suite

 

Jérusalem : Erdogan veut prendre la tête de l'offensive

 

Lors de l'ouverture d'un sommet extraordinaire de l'Organisation de la coopération islamique (OCI) à Istanbul, Recep Tayyip Erdogan a vivement dénoncé la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme la capitale de l'État d'Israël. « J'invite les pays qui défendent le droit international et la justice à reconnaître Jérusalem occupée comme capitale de la Palestine », a déclaré le chef de l'État turc. « Israël est un État d'occupation. De plus, c'est un État terroriste », a-t-il également lancé, répétant que Jérusalem est « une ligne rouge ».

Avec la décision prise par le président américain Donald Trump, « Israël a été récompensé pour toutes les activités terroristes qu'il mène. C'est Trump qui a délivré cette récompense », a poursuivi Recep Tayyip Erdogan, assurant qu'il ne « renoncera jamais » à exiger une « Palestine souveraine et indépendante ». L'annonce du président américain le 6 décembre a suscité une réprobation quasi unanime dans le monde et des manifestations de colère dans plusieurs pays du Proche-Orient.

Président en exercice de l'OCI, Recep Tayyip Erdogan espère unifier le monde musulman derrière sa ligne de fermeté face la décision américaine. Mais la tâche s'annonce difficile, alors que le monde musulman est profondément divisé et que plusieurs pays de la région, comme l'Arabie saoudite, tentent de cultiver de bons rapports avec l'administration Trump sur fond d'hostilité commune envers l'Iran.

Lire la suite

 

 

 

Jérusalem : le ton monte entre la Turquie et Israël

 

Notes :  Je poste cette vidéo du 10 déc. 2017 , qui démontre bien la situation entre la Turquie et Israël  s'envenime de plus en plus 

 

Jérusalem : Des femmes terroristes à Gaza menacent d’une Intifada

 

Des douzaines de femmes appartenant aux brigades Al-Quds du Jihad islamique ont marché à travers Gaza cette semaine pour protester contre la reconnaissance par le président Donald Trump de Jérusalem en tant que capitale d’Israël.

Accompagnées de centaines de femmes en burqa, ces combattantes armées, qui font partie de l’aile militaire du groupe terroriste, ont brûlé le drapeau américain et juré de « sauver Jérusalem au prix de nos âmes », selon une séquence vidéo postée par le média libanais U-News lundi et traduit par MEMRI (Middle East Media Research Institute).

Une combattante a dit au président américain : « Trump, Jérusalem est à nous », critiquant vivement les autres nations arabes pour ignorer la situation critique vécue par les Palestiniens. « Concernant les Arabes », a-t-elle dit, « peu importe qu’on parle beaucoup, ils restent endormis, en particulier l’Arabie saoudite et ses alliés ».

Une autre femme a menacé : « Des millions de martyrs marchent vers Jérusalem. Nous frapperons Tel Aviv », tandis qu’une troisième a expliqué qu’une intifada continuerait jusqu’à la libération de la mosquée Al-Aqsa à Jérusalem.

Lire la suite et voir vidéo

 

 

Lafarge aurait versé près de 13 millions d'euros à des groupes armés en Syrie

 

Cette somme aurait été versée par la filiale locale du cimentier entre 2011 et 2015 pour faire tourner la cimenterie syrienne. L'ONG Sherpa, partie civile dans ce dossier, accuse par ailleurs le groupe d'entrave à la justice.

Le chiffre exact n'avait jusqu'ici jamais été dévoilé. Lafarge aurait donc versé près de 13 millions d'euros (environ 15,2 millions de dollars) à des groupes armés en Syrie entre 2011 et 2015 pour continuer à faire tourner sa cimenterie de Jalabiya, malgré la guerre. Ce chiffre est celui retenu par les trois juges d'instructions chargés de l'enquête en cours pour financement du terrorisme. Extrait du rapport interne commandé par Lafarge au cabinet américain Baker et McKenzie, il a été dévoilé hier par l'ONG Sherpa, partie civile dans cette affaire. «Dans le cadre de l'instruction, il est retenu exactement ce chiffre: 12.946.000 euros versés par Lafarge entre 2011 et 2015 au profit d'organisations terroristes parmi lesquelles le groupe État islamique», a déclaré Marie Dosé, avocate de Sherpa.

Lire la suite

 

Tufail Ahmad : L’islamisme pakistanais afflue au Royaume-Uni

 

 

Vers une guerre de religion, infos du 13 au 14 décembre 2017

Par Tufail Ahmad *

Le Royaume-Uni deviendra-t-il un nouveau Pakistan ? La réponse est assurément : oui. La seule question est de savoir quand. ..

extrait :

Basés au Royaume-Uni, Chaudhary Dawood Pahalwan et d’autres islamistes revendiquent le Nizam-e-Mustafa, dénigrent régulièrement les valeurs laïques occidentales, et font campagne pour l’instauration de la charia. S’exprimant dans la ville de Derby, Hafiz Nisar Ahmad, président du Conseil du Rabta du Pakistan de Derby, a critiqué les politiciens pro-occidentaux au Pakistan

(..)

Dans la conception islamique revendiquée par les savants musulmans, l’humanité désigne l’humanité islamique, la paix est la paix islamique, la fraternité est la fraternité musulmane et l’égalité est l’égalité entre musulmans uniquement.

Lire l'article

 

Notes ; parce que c'est la conception du Coran mm , dans le Coran tous ce qui n'est pas musulmans est bon pour le feu 

 

 

 

 

 

 

Le terroriste de New York dit avoir agit au nom de l’EI et avait posté un message « Trump, tu as échoué à protéger ton pays »

 

L’homme à l’origine de l’explosion survenue lundi dans une gare routière de Manhattan à New York est un immigré bangladais arrivé aux Etats-Unis il y a sept ans. Il s’est radicalisé à partir de 2014, a annoncé ce mardi la justice américaine.

Selon le procureur fédéral de Manhattan, la radicalisation d’Akayed U. , arrivé aux Etats-Unis en 2011, remonte à « au moins 2014 ». C’est là qu’il a commencé à regarder sur internet de la propagande diffusée par l’EI, selon la plainte du procureur.

Il a commencé à réunir « il y a deux à trois semaines » le matériel nécessaire à la fabrication d’une bombe artisanale – des guirlandes électriques, une pile de 9 volts, des vis de métal – qu’il a assemblé dans son appartement, selon les enquêteurs. Juste avant l’explosion de sa bombe lundi, il a posté un message sur Facebook mettant en cause le président américain : « Trump, tu as échoué à protéger ton pays ». Ainsi qu’une autre déclaration destinée aux partisans du groupe djihadiste « pour signifier qu’il avait mené cette attaque au nom de l’EI » […]

LCI

 

Le reste de l'actualité sur  le site français de souche

Les chrétiens persécutés sur christianophobie.fr

L’avancé de l’Islam en France sur islamisation.fr

Commenter cet article