Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 14 novembre 2017

 

Syrie : Un accord secret a permis à des centaines de djihadistes dont certains Français de fuir Raqqa

 

La BBC a dévoilé les détails d’un accord secret qui a permis à des centaines de combattants de Daech et leurs familles d’échapper à Raqqa, sous le regard de la coalition dirigée par les États-Unis et les Britanniques et des forces dirigées par les Kurdes qui contrôlent la ville.

Un convoi comptait certains des membres les plus notoires de Daech et – malgré les assurances – des dizaines de combattants étrangers. Certains d’entre eux se sont répandues dans toute la Syrie, allant même jusqu’en Turquie.

(…) Abou Basir al-Faransy, un jeune Français, parti avant que les choses ne deviennent vraiment difficiles à Raqqa. Il est maintenant à Idlib, où il dit qu’il veut rester.

Les combats à Raqqa étaient intenses, même à l’époque, dit-il.

Nous étions des combattants de première ligne, en guerre presque constamment[contre les Kurdes], vivant une vie dure. Nous ne savions pas que Raqqa allait être assiégée. »

Désillusionné, las des combats incessants et craignant pour sa vie, Abu Basir décida de partir pour la sécurité d’Idlib. Il vit maintenant en ville.

Il faisait partie d’un groupe presque exclusivement français au sein de l’EI, et avant qu’il ne les quitte, certains de ses compagnons de combat ont reçut une nouvelle mission : Certains de nos frères nous ont quitté pour la France pour y mener des attaques dans ce qu’on pourrait appeler le « jour du jugement dernier ».

Beaucoup de choses sont cachées sous les décombres de Raqqa et les mensonges autour de cet accord auraient pu facilement y rester enfouis.

Le nombre de départs était beaucoup plus élevé que celui des anciens des tribus locales. Au début, la coalition a refusé d’admettre l’étendue de l’accord.

Les forces démocratiques syriennes dirigées par les Kurdes continuent de soutenir, ce qui est quelque peu improbable, qu’aucun accord n’ a été conclu.

Et il ne s’agissait peut-être même pas de libérer des otages civils. En ce qui concerne la coalition, il n’ y a pas eu de transfert d’otages de l’IS à la coalition ou aux mains des FSD.

Et malgré les démentis de la coalition, des dizaines de combattants étrangers, selon des témoins oculaires, se sont joints à l’exode.

L’accord pour libérer IS consistait à maintenir de bonnes relations entre les Kurdes menant la lutte et les communautés arabes qui les entourent.

Il s’agissait aussi de minimiser les pertes. IS a été bien implanté à l’hôpital et au stade de la ville. Tout effort pour le déloger de front aurait été sanglant et prolongé.

La guerre contre la SI a un double objectif: premièrement, détruire le soi-disant califat en reprenant le territoire et, deuxièmement, prévenir les attaques terroristes dans le monde au-delà de la Syrie et de l’Irak.

Raqqa était effectivement la capitale de l’IS, mais c’était aussi une cage – les combattants y étaient piégés.

L’accord pour sauver Raqqa en valait peut-être la peine.

Mais cela signifie aussi que des miliciens endurcis se sont répandus en Syrie et dans d’autres régions du monde – et beaucoup d’entre eux n’ont pas encore fini de se battre.
BBC

 

 

La coalition US tentait d'empêcher les frappes russes contre Daech à Abou Kamal

 

L'aviation de la coalition tentait d'empêcher les frappes des avions de l'armée de l'air russe dans la région d'Abou Kamal, afin d'assurer une sortie sécurisée des terroristes, a rapporté ce mardi le ministère russe de la Défense.

Selon le ministère, les avions de la coalition survolaient l'espace aérien sur 15 km au-dessus de la zone autour d'Abou Kamal afin d'entraver le travail des avions russes.

«Pour assurer une sortie sécurisée aux combattants de Daech qui se retiraient d'Abou Kamal sous le feu des frappes des troupes gouvernementales, l'aviation de la coalition tentait d'empêcher les avions militaires russes d'opérer dans la région. À cet effet, les avions de combat de la coalition entraient dans l'espace aérien sur 15 km au-dessus de la zone autour d'Abou Kamal pour entraver le travail des avions de l'armée de l'air russe», a indiqué le ministère russe.

Lire la suite

 

 

Israël envoie un message aux USA et à la Russie sur sa présence en Syrie

 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu n’a pas tardé à réagir à la nouvelle sur les arrangements à propos de la Syrie conclus entre les autorités russes et américaines. Ces conventions prévoient en effet le retrait des groupes militaires, soutenus par l’Iran, des régions syriennes adjacentes à Israël.

Benjamin Netanyahu

Israël n'arrêtera pas d'opérer en Syrie pour assurer la sécurité de ses propres citoyens, a déclaré Benjamin Netanyahu cité par la station de radio KAN Reka.

«J'ai fait comprendre aux États-Unis et à la Russie, qu'Israël agira en Syrie, compte tenu des intérêts de sa propre sécurité.»

Les relations entre Israël et l'Iran sont très tendues depuis longtemps. Israël a assuré de sa non-ingérence dans les évènements en Syrie, tout en reconnaissant mener des opérations régulières dans ce pays.

Selon les autorités israéliennes, ces dernières sont nécessaires pour éviter la réception de moyens de destruction massive et d'armes modernes par les ennemis de l'État hébreu, au premier rang desquels se trouve le Hezbollah. Ce mouvement de chiites libanais protégé par l'Iran a, par le passé, combattu Israël à plusieurs reprises. Aujourd'hui, il se bat en Syrie aux côtés du Président Bachar el-Assad.

Source

 

 

Israël refuse l’entrée à des députés Insoumis qui voulaient rencontrer un terroriste palestinien emprisonné

 

La délégation était composée de sept élus, dont quatre députés, issus du Parti communiste et de La France Insoumise. Elle disait vouloir rencontrer Marwan Barghouthi, haut cadre du Fatah emprisonné depuis plus de quinze ans par Israël.

Les autorités israéliennes ont indiqué lundi qu’elles refuseraient l’entrée sur leur territoire à de sept élus français, dont quatre députés, tous issus du Parti communiste ou de la France insoumise.

« Nous n’autoriserons pas l’accès au territoire à ceux qui appellent activement à s’en prendre à Israël, en particulier quand ils demandent à rencontrer et à conforter un fieffé meurtrier comme Barghouthi, incitant ainsi à soutenir le terrorisme », estime le ministre israélien de la Sécurité publique Gilad Erdan dans un communiqué de ses services et du ministère de l’Intérieur. Les autorités israéliennes recommandent par avance aux élus français « de ne pas prendre l’avion du tout ».

Le Parisien

 

Notes : "La France Insoumise" ou plutôt les  "élue soumis aux autres

Ce partie politique est vraiment celui qui me donne le plus  envie de vomir , il n'y a pas plus méprisable que ces traites colabos

 

 

Le Pentagone révèle la condition du retrait de ses troupes de Syrie

 

La coalition sous commandement américain ne quittera pas la Syrie et l’Irak tant que les pourparlers de Genève n’auront pas progressés, a déclaré le ministre américain de la Défense.

Lire la suite

 

 

Un soldat nord-coréen réussit à fuir vers le Sud, blessé par six balles

 

Pendant sa fuite éperdue, il a été la cible d’une quarantaine de tirs nord-coréens. Six ont touché le soldat nord-coréen qui a fait défection lundi en traversant la frontière, dans le secteur de Panmunjom.

Le Commandement des Nations unies en Corée (UNC), qui surveille le village frontalier de Panmunjom, a relaté mardi les circonstances de cette rare défection, expliquant que le militaire était arrivé à bord d’un véhicule à proximité de la démarcation fortement gardée entre les deux Corées.

Lire la suite

 

Séisme en Iran : les opérations de secours prennent fin, plus de 420 victimes

 

Le tremblement de terre de magnitude 7,3 a fait au moins 423 morts. De nombreux bâtiments et maisons ont été détruits laissant à la rue des milliers de personnes. Le gouvernement a décrété une journée de deuil national ce mardi.

Lire l’article

 

 

Ingérence russe présumée: Jeff Sessions à nouveau entendu par le Congrès

 

La Russie a-t-elle influencé l’élection américaine de 2016 ? L’équipe de Donald Trump a-t-elle établi des contacts secrets à Moscou pendant la campagne présidentielle ? Y a-t-il eu collusion avec la Russie ? Ces questions, résumées dans ce qu’on appelle « l’affaire russe », sont devenues le boulet du président Trump. Il ne se passe pas un jour sans nouvelles révélations. Ce mardi 14 novembre 2017, le ministre de la Justice Jeff Sessions sera entendu par une commission de la Chambre des représentants.

Lire l'article

 

 

 

Bangladesh : un hindou aurait insulté le prophète Mahomet, une foule de 20 000 musulmans incendient son village

 

Une foule de 20 000 musulmans en colère a incendié un village hindou au Bangladesh après que la rumeur se soit répandue qu’un de ses habitants avait insulté le Prophète Mahomet sur Facebook.

Une personne a été tuée et au moins cinq autres grièvement blessées après que 20 000 Musulmans aient attaqué des maisons hindoues dans le village de Thakurbari, dans la région de Rangpur Sadar, vendredi dernier.

La police a tiré des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes sur la foule après que des troubles aient éclaté après qu’un villageois ait publié un statut « diffamatoire » à propos du prophète Mahomet.

Au moment où la police est arrivée au village, au moins 30 maisons avaient déjà été brûlées tandis que d’autres avaient été pillées et vandalisées, selon le Dhaka Tribune.

La foule était composée de résidents de six à sept villages voisins, dont Paglapeer, Mominpur et Horialkuthi.

Ils se sont affrontés avec la police qui a tiré des balles en caoutchouc pour contrôler la foule.

Daily Mail

 

 

 

YouTube ne veut finalement plus du prédicateur islamiste Anwar al-Awlaki

 

YouTube a décidé d’éliminer la majorité des vidéos d’Anwar al-Awlaki, le plus influent des prédicateurs islamistes anglophones. Tué par les Américains en 2011 au Yémen, ses prêches extrémistes sont longtemps restés visibles sur la plateforme.

YouTube vient de s’attaquer à l’une des armes de recrutement en ligne les plus efficaces des mouvements jihadistes : les vidéos en anglais du prédicateur américain Anwar al-Awlaki, tué en 2011 par les États-Unis au Yémen. La plateforme vidéo de Google a censuré la plupart des vidéos le concernant, a constaté le New York Times, samedi 11 novembre.

Il n’en subsiste qu’un peu moins de 19 000, alors qu’on en recensait près de 80 000 en avril 2017. Surtout, la plupart des contenus qui ont survécu à la purge sont des reportages critiques consacrés au prédicateur ou des réfutations de ses thèses extrémistes par d’autres voix du monde musulman. Auparavant, ses prêches apparaissaient dans les premières occurences lorsqu’un internaute cherchait son nom sur YouTube. Certaines de ses diatribes les plus violentes, dans lesquelles il louait le souvenir des auteurs d’attentats-suicide ou appelait à tuer des « infidèles », avaient échappé à la vigilance de YouTube durant plus de huit ans.

« Islamiste de YouTube »

Des responsables de YouTube ont expliqué au New York Times que dans le cas d’Anwar al-Awlaki, les vidéos ont d’abord été évaluées par des humains. Puis, lorsqu’un contenu était manuellement ôté du site, un algorithme entrait en jeu pour s’assurer que la même vidéo ne puisse pas être remise en ligne sans être automatiquement censurée.

Il était temps. Certaines associations, comme le Counter Extremism Project (CEP), militent depuis près de dix ans pour que le géant de l’Internet fasse preuve de la même fermeté envers les vidéos d’Anwar al-Awlaki qu’envers celles qui enfreignent la propriété intellectuelle. (…)

 

 

 

En bref - L'actualité de France


13/11: Le chanteur Marocain Saad Lamjarred viole Laura, une jeune femme (source)
13/11: (93) Salah Edine.M rejugé aux assises après un viol en mode récidive (source)
13/11: (68) L’association islamiste Langue et Horizon dissoute par la justice (source)
13/11: (34) Un faux migrant Algérien a touché 83 000 € du département (source)
12/11: (62) Insultes, outrages, crachats agrémenté d’Allah akbar au Portel (source)
12/11: (75) Emeutes+casse pour la qualif du Maroc au mondial de foot (source)
12/11: (34) Poubelles incendiées par des Marocains à Béziers+Montpellier (source)
11/11: (39) Soirée agitée après la qualif du Maroc, une voiture incendiée (source)
11/11: 3 Bulgares condamnés dans une affaire de meurtre entre mendiants (source)
11/11: (77) Un Cap Verdien viole une fillette de 11 ans dans un parc: acquitté (source)
10/11: 3 étudiants renversés à Blagnac: « Je suis en mission » crie Abdellah.B (source)
10/11: (93) St-Ouen: un migrant arrêté après une série d’agressions sexuelles (source)

 

 

Clichy (92) : prières de rue illégales, les musulmans vont « porter plainte pour violence aggravée » contre les élus protestataires

 

L’Union des associations musulmanes de Clichy-la-Garenne (UAMC) va déposer plainte contre X pour violence aggravée après un rassemblement d’élus contre les prières de rue dans cette ville, et contre le maire pour diffamation et incitation à la haine raciale, a annoncé lundi leur avocat.

Une centaine d’élus en écharpe tricolore ont tenté vendredi dans cette ville des Hauts-de-Seine d’empêcher des fidèles musulmans de faire leur prière dans la rue. Ces fidèles protestent contre la fermeture en mars de leur lieu de culte en centre-ville.

« Il est patent que les élus qui manifestaient (…) ont commis des actes de violence à l’encontre des personnes de confession musulmane, avec pour unique raison leur appartenance vraie ou supposée à cette religion« , est-il écrit dans la plainte contre X qui sera déposée auprès du parquet de Nanterre et dont l’AFP a eu une copie.

La plainte va aussi être déposée pour « participation à un groupement formé en vue de la préparation d’actes de violences » et « manifestation illicite« . L’UAMC a en outre décidé d’attaquer le maire de Clichy-la-Garenne, Rémi Muzeau (LR), pour diffamation et incitation à la haine raciale. […]

La manifestation des élus contre les prières de rue est « une manipulation de la droite et de l’extrême-droite visant à stigmatiser les musulmans », a assuré l’avocat de l’UAMC, Arié Alimi. Depuis mars, l’UAMC a été expulsé de sa salle de prière par la mairie qui souhaite y construire une médiathèque.

Le lieu accueillait jusqu’ici entre 3.000 et 5.000 fidèles d’après les responsables. Ils s’étaient vu proposer un autre lieu de culte, les Trois-Pavillons, géré par une autre association cultuelle à 1,5 km du centre-ville. L’UAMC juge cette mosquée excentrée, trop exiguë et ne respectant pas les normes de sécurité, ce que le maire récuse.

Le Figaro

 

Notes :Combien de fois j'ai affirmé, que les musulmans étaient des éternelles victimes ! toujours a crié aux racismes et a se lamentés

Lorsqu'ils se servent de la justice pour faire avancée leurs cause , ils appliquent a  la devise islamique de Youssef al-Qaradawi  « Avec vos lois démocratiques nous vous coloniserons, avec nos lois coraniques, nous vous dominerons»

 

 

 

 

 

Renaud Dely dénonce la tribune de soutien à Mediapart signée par des «personnes proches des milieux islamistes»

 

Renaud Dély (Directeur de la rédaction de Marianne) : «Edwy Plenel a cru bon de dénoncer Charlie Hebdo coupable, selon lui, de mener une guerre contre les musulmans, et ils ont fait signer 130 de leurs amis, à peu près les mêmes milieux d’extrême gauche ou proches des milieux islamistes, qui ont volé au secours de Médiapart. Je trouve ce comportement totalement indécent, dangereux dans le contexte actuel» où Charlie Hebdo est submergé de menaces de mort.
– LCI, 13 novembre 17, 17h49

Voir aussi : Polémique autour de la pétition de soutien à Médiapart contre Charlie Hebdo (13/11/17)

 

«Toute une frange de la gauche radicale, de l’extrême gauche dont on a déjà beaucoup parlé, qui est incarnée plus particulièrement par Mediapart, s’est lancée dans une dénonciation de Charlie Hebdo qui me semble absolument indécente, indigne, et dangereuse dans le contexte actuel – rappelons que Charlie Hebdo est de nouveau submergé de menaces de mort depuis leur une sur Tariq Ramadan il y a 15 jours – et c’est le moment où Mediapart dénonce dénonce une campagne soi-disant “haineuse” de Charlie Hebdo à l’endroit de Mediapart à cause de la fameuse une sur Edwy Plenel. Mais au-delà, Edwy Plenel a cru bon de dénoncer Charlie Hebdo coupable, selon lui, de mener une guerre contre les musulmans, et ils ont fait signer 130 de leurs amis, à peu près les mêmes milieux d’extrême gauche ou proches des milieux islamistes, qui ont volé au secours de Médiapart. Je trouve ce comportement totalement indécent, dangereux encore une fois dans le contexte actuel – les mêmes d’ailleurs ont dénoncé en Manuel Valls “la résurrection de Marcel Déat”, l’un des leaders de la collaboration et fondateur du RNP sous le Régime de Vichy. C’est dire le sens de la nuance de ces gens-là.»

 

Lire aussi : Une journaliste de Mediapart : “L’islamisme n’est pas une chose grave”

Lire aussi : Affaire Ramadan: 130 personnalités signent une tribune en soutien à Mediapart

 

 

Une journaliste : «Se pose la question du retour en France de Ryan qui à 12 ans a exécuté un prisonnier en Syrie»

 

Céline Martelet (Journaliste BFMTV/RMC) : «En mars dernier, souvenez-vous, avec Claire Andrieux nous avions rencontré la famille de Ryan à Toulouse. Ryan, qui, sur une vidéo de l’Etat Islamique, exécutait d’une balle dans la tête un prisonnier. A l’époque, il avait 12 ans. Aujourd’hui, il en a 14. Et là aussi se pose la question de son retour.»
– RMC, 14 novembre 2017, 8h17

 

Royaume-Uni : dans une maternité de Londres, 78% des bébés naissent de mère née à l’étranger

 

L’hôpital de Northwick Park, dans le nord-ouest de Londres, est l’une des 25 maternités en Angleterre où les mères étrangères sont plus nombreuses que les femmes britanniques

Quatre bébés sur cinq naissant dans cette maternité sont nés de mères étrangères, révèlent des chiffres officiels.

Il y a eu 4 031 naissances de mères étrangères sur un total de 5 117 naissances à Northwick Park Hospital dans le nord-ouest de Londres l’année dernière.

C’est l’une des 25 maternités en Angleterre où les mères étrangères sont plus nombreuses que les femmes britanniques. Les autres hôpitaux comprennent le Newham University Hospital, à East London, où la proportion était de 77%, et l’hôpital St Mary’s, dans le nord-ouest de Londres, avec 71%.

Dans l’ensemble de l’Angleterre et du Pays de Galles, 28% des bébés nés en 2016 avaient une mère née à l’étranger.

The Sun

Commenter cet article