Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 28 septembre

 

 

Tchad: un Mirage 2000 français s'écrase

 

Un aviateur français a été blessé aujourd'hui en s'éjectant d'un Mirage 2000 qui s'est écrasé au décollage sur la base de N'Djamena au Tchad, a annoncé l'armée de l'Air. "L'avion s'est aligné en bout de piste, a entamé la procédure de décollage. L'équipage a alors dû s'éjecter dans des circonstances encore indéterminées", a expliqué le porte-parole de l'armée de l'Air, le colonel Olivier Celo.

"L'appareil, un Mirage 2000N, s'est crashé dans l'enceinte de la base. L'un des deux membres d'équipage est retombé dans l'enceinte, l'autre en bordure de base". Le pilote est indemne mais le navigateur a été blessé à une jambe, a précisé le porte parole. L'appareil s'apprêtait à rentrer en France avec deux autres Mirage 2000 dans le cadre d'une relève d'appareils, a indiqué le colonel Celo. Le convoyage a été annulé après le crash.

Source

 

 

 

Lutte contre l’État Islamique : aux côtés des forces spéciales françaises

 

Le week-end dernier, nous avons appris la mort d’un soldat français dans la zone irako-syrienne. Il s’agit d’un adjudant parachutiste des forces spéciales. Il y aurait au moins 200 soldats français des forces spéciales sur le terrain dans le cadre de l’opération Chammal. En quoi consiste leur travail ? Quelle est leur mission ? Reportage de nos confrères de France 2


 

La Chine impose la fermeture des entreprises nord-coréennes sur son territoire d'ici à 2018

 

Les entreprises établies en Chine par des entités ou des ressortissants de Corée du Nord devront être fermées d'ici janvier, a annoncé jeudi le ministère chinois du Commerce, en application de la dernière batterie de sanctions adoptée par l'ONU après un nouvel essai nucléaire de Pyongyang. «Les coentreprises sino-étrangères, entreprises à capitaux mixtes et à capitaux étrangers établies en Chine par des entités ou des individus de Corée du Nord devront être fermées d'ici 120 jours» à compter de l'adoption de la résolution 2375 par le Conseil de sécurité de l'ONU le 11 septembre, précise le ministère. Pékin avait déjà interdit fin août aux firmes et ressortissants nord-coréens d'établir de nouvelles entreprises sur son territoire.

Source

 

 

Comment la Californie se prépare à une attaque nucléaire de la Corée du Nord

 

Qualifiant de «fort probable» une attaque nucléaire de la part de la Corée du Nord, les autorités californiennes ont diffusé un document ayant pour but de préparer l’État à cette frappe «catastrophique», a annoncé l’Independent.

Tenant compte de la menace émanant des autorités nord-coréennes, le Centre régional mixte de renseignement de Los Angeles (Joint Regional Intelligence Center), en Californie, a rédigé un bulletin de 16 pages intitulé «Les attentes en cas d'attaque nucléaire» et daté du 16 août dernier, peut-on lire dans l'Independent.

«Pour une utilisation officielle uniquement», est-il marqué dans le document en question.

La plupart des informations présentes dans ce bulletin sont consacrées aux effets d'une explosion nucléaire, y compris ceux des rayonnements ou encore d'une impulsion électromagnétique.

Lire la suite

 

 

 

 

 

Forbes: «Poutine a mis Washington échec et mat en Syrie»

 

À l’approche de l’anniversaire de l’opération des forces aérospatiales russes en Syrie, un article publié sur Forbes tire un bilan provisoire de cette intervention. Selon le texte, Moscou a non seulement évité de s’enfoncer «dans le bourbier syrien», comme le prédisait Obama, mais a réussi à renforcer ses positions dans le monde.

Lire l'article

 

 

YouTube supprime la chaîne de l’abbé Guy Pagès

 

L’abbé Guy Pagès, qui anime le blogue Islam & Vérité, m’a annoncé hier au soir que YouTube avait fermé sa chaîne de présentation de vidéos placées sur cette plateforme de partage. L’abbé avait reçu un avertissement de YouTube pour la mise en ligne d’une vidéo jugée inappropriée par la plateforme, et que vous pourrez découvrir ici.

Et comme il s’agissait, semble-t-il, du troisième avertissement, YouTube a purement et simplement fermé le compte.

Il s’agit d’un coup sensible à l’apostolat d’Islam & Vérité, mais aussi d’une nouvelle démonstration que toute vérité n’est pas bonne à dire… ou à montrer pour YouTube.

Vous pouvez exprimer ici votre sympathie et votre soutien à l’abbé Guy Pagès : je ne manquerai pas de vous faire suivre vos messages d’amitié.

Source

 

 

France: Le gouvernement envisage de porter à 90 jours la rétention des étrangers en attente d’expulsion

 

Dans le sillage du message de fermeté du président sur la lutte contre l’immigration irrégulière, le gouvernement envisage d’allonger la durée de rétention des étrangers à 90 jours contre 45 jusqu’à présent.

Pour mieux lutter contre l’immigration irrégulière, le gouvernement envisage d’allonger à 90 jours, contre 45 aujourd’hui, la durée de la rétention pour les étrangers en attente d’expulsion, dans son projet de loi sur l’immigration.

Un délai de 90 jours pouvant encore être prolongé de 15 jours. Selon ce texte « pour un droit d’asile garanti et une immigration maîtrisée », qui doit encore être transmis au Conseil d’État, « la durée maximale de la rétention ne doit pas (…) excéder quatre-vingt-dix jours ». Mais « à titre exceptionnel » le juge pourrait ensuite ordonner une prolongation « de quinze jours », dans le cas où l’étranger ferait « obstruction » à son éloignement.

(…) Europe 1

 

 

 

Rennes : un migrant algérien de 9 ans cambriole un bar tabac en pleine nuit

 

Un mineur étranger isolé a été surpris la nuit dernière alors qu’il venait de cambrioler un commerce avec des complices. Quelques heures auparavant, il était déjà au commissariat pour avoir pris le train sans billet.

Les contrôleurs SNCF de la ligne Brest-Rennes avaient confié l’enfant à la police en fin d’après midi, hier mardi. Il voyageait sans billet, sans papier, sans accompagnent. Il a d’abord été conduit au commissariat qui a appelé le centre de protection de l’enfance. Des éducateurs sont venus le chercher.

L’enfant, âgé de 9 ans et de nationalité algérienne, a rapidement faussé compagnie aux travailleurs sociaux.

Vers 3 h 30 du matin, la brigade anti criminalité de Rennes est appelée pour un cambriolage rue Saint-Hélier dans un bar tabac. À leur arrivée, ils aperçoivent quatre jeunes qui prennent la fuite à la vue de la police.

Il fausse compagnie aux éducateurs

Sur les quatre, deux sont interpellés. Parmi eux, le gamin de 9 ans sur qui on retrouve des objets provenant du cambriolage.

L’enfant a été ramené une nouvelle fois au commissariat, avec un autre mineur de 16 ans. Les éducateurs sont encore venus le chercher et il a réussi une nouvelle fois à leur fausser compagnie. Il est toujours en fuite.
Ouest France

 

 

Le président des Hautes-Alpes sonne l’alerte : « Dans notre département, le flux de migrants explose »

 

INTERVIEW – Président LR des Hautes-Alpes, Jean-Marie Bernard a fait voter une délibération pour alerter l’État sur les conséquences financières de l’explosion des flux migratoires pour son département.

LE FIGARO.Comment évolue la situation dans votre département?

Jean-Marie BERNARD. – Ici, le flux de migrants explose! La protection de l’enfance étant une compétence départementale, nous avons la responsabilité des mineurs. Or, d’un rythme de cinquante mineurs étrangers par an, nous sommes rapidement montés à une prise en charge de cinquante mineurs par mois. Et le volume ne cesse d’augmenter. Nous avons vu passer depuis janvier plus de sept cents mineurs ou pseudo-mineurs! Car il est parfois difficile de faire la part des choses entre les mineurs et ceux qui ne le sont pas…
Comment avez-vous procédé?

Il a fallu gérer l’urgence, car nous devons évaluer ces mineurs, réaliser des enquêtes sociales. J’ai dû faire réquisitionner des hôtels, des centres d’hébergement associatifs pour les loger, recruter des travailleurs sociaux supplémentaires. À la fin de l’année, le département aura versé 2,5 millions d’euros pour tout traiter, quand d’ordinaire nous dépensions seulement 100.000 euros. Je suis obligé de faire des coupes sombres partout dans les budgets, de reporter des travaux importants. C’est une charge colossale pour un département de 140.000 habitants. L’aide sociale à l’enfance n’a pas été inventée pour absorber les afflux migratoires.

Et combien vous doit l’État en principe?

Il devrait, sur ces 2,5 millions annuels, me rembourser de 1 million à 1,2 million d’euros. En France, l’ensemble des départements a déjà engagé 1 milliard d’euros pour l’accueil de ces mineurs non accompagnés. Le gouvernement a promis de faire des efforts pour nous aider. Qu’il concrétise ses promesses. Songez qu’en plus de ces dépenses exceptionnelles, dans les Hautes-Alpes, nous sommes obligés de nous endetter pour payer le revenu de solidarité active (RSA) que l’État devrait payer! C’est 500.000 euros de plus que l’on nous demande, pour une mission qui n’est pas la nôtre. Si j’additionne tout ce que l’État nous doit, ce sont de 17 à 20 millions d’euros qui nous manquent en fin d’année. En dix ans, la facture impayée atteint ici 120 millions d’euros!

Le Figaro

 

 

 

 

La marine libyenne menace de saisir des bateaux d’ONG qui secourent des migrants

 

La marine libyenne a menacé de « saisir » les bateaux d’ONG naviguant près de ses eaux pour secourir des migrants sans autorisation préalable, après un incident qui l’a opposé à une ONG allemande.
« Cette fois-ci nous avons évité l’escalade. Dans le futur, nous allons saisir les bateaux de ces ONG qui ne respectent pas la souveraineté libyenne », a mis en garde le général Ayoub Kacem, porte-parole de la marine libyenne.

M. Kacem a rappelé l’annonce en août de la création au large de la Libye d’une zone dite de recherche et de sauvetage (SAR), que la marine libyenne interdit sauf autorisation aux navires étrangers, en particulier à ceux des ONG humanitaires.

Mercredi matin, les gardes-côtes libyens ont abordé le navire de l’ONG allemande « Mission Lifeline », qui venait de secourir 52 personnes pour sa première opération dans cette zone.
« Vous n’êtes pas les bienvenus ici », a hurlé un garde-côte selon des images filmées par l’ONG, où l’on entend un coup de feu probablement tiré en l’air.

(…)

VOAfrique

 

 

 

 

____________________

Le 27 septembre

 

 

 

 

Le Premier ministre irakien autorisé à déployer les troupes dans la région de Kirkouk

 

Le Parlement irakien a donné son feu vert au Premier ministre pour déployer les troupes dans la ville de Kirkouk, riche en ressources pétrolières et revendiquée par le Kurdistan, ce que conteste le pouvoir central de Bagdad.

Le Parlement irakien a demandé mercredi au Premier ministre Haider al-Abadi d'envoyer des troupes dans la région de Kirkouk, disputée entre Bagdad et le Kurdistan, en vue de reprendre contrôle des gisements pétroliers, relate Reuters citant la télévision d'État.

Selon le média, le Parlement a également autorisé à M. al-Abadi de déployer les troupes à Kirkouk.

«Le chef des armées s'engage à prendre toutes les mesures constitutionnelles et légales en vue de protéger l'unité de l'Irak et de protéger ses citoyens, à ordonner aux forces de l'ordre de revenir et de se déployer dans toutes les zones contestées, y compris à Kirkouk, conformément à la situation antérieure au 10 juillet 2014», indique le document dont Sputnik a obtenu une copie. 

Lire la suite

 

 

La coalition US aurait bombardé Deir ez-Zor au phosphore blanc

 

Selon l’agence syrienne Sana, une attaque au phosphore blanc menée par la coalition sous commandement américain a fait au moins trois morts et cinq blessés à Deir ez-Zor.

L'aviation de la coalition internationale dirigée par les États-Unis aurait bombardé avec du phosphore blanc, interdit par la convention de Genève, une zone habitée dans la province de Deir ez-Zor, relate l'agence syrienne Sana citant des habitants. Selon l'agence, la frappe qui a été portée dans la région d'Al-Sour dans le nord-est de la province a fait trois mort et cinq blessés.

D'importants dégâts matériels ont été causés à l'infrastructure publique ainsi qu'aux propriétés privées, ajoute Sana.

Il est à noter que les États-Unis n'ont pas signé les protocoles additionnels de 1977 à la Convention de Genève relative à la protection des personnes civiles en temps de guerre de 1949 qui interdit l'utilisation de munitions au phosphore blanc.

Lire la suite

 

 

Erdogan menace de geler les relations avec Israël pour son soutien aux Kurdes

 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré mardi qu’Israël devrait « revoir » son soutien à l’indépendance kurde irakienne, avertissant que l’appui apporté par l’Etat juif à cette initiative pourrait affecter de manière négative les relations entretenues entre Ankara et Jérusalem.

« S’ils ne revoient pas ce soutien, nous ne pourrons pas effectuer un certain nombre de démarches que nous sommes sur le point d’entreprendre avec Israël », a déclaré Erdogan selon l’agence de presse officielle Anadolu.

« Il n’est pas possible que nous prenions des initiatives avec ceux qui ne considèrent pas la Turquie comme un meneur de jeu dans la région. La Turquie est un meneur de jeu dans la région », a-t-il répété.

Malgré des années de relations étroites dans les domaines de la sécurité et des renseignements, les liens diplomatiques d’Israël avec la Turquie étaient tendus depuis l’arrivée au pouvoir d’Erdogan, une froideur qui a atteint son apogée quand des soldats israéliens ont mené une opération contre le Mavi Marmara au large de la bande de Gaza, lors de laquelle neuf ressortissants turcs avaient été tués après avoir violemment attaqué les militaires lorsqu’ils étaient montés à bord, au mois de mai 2010.

Lire la suite

 

Lire aussi : coup-porte-a-israel-la-palestine-devient-membre-dinterpol

 

Moscou réagit à la critique de l’Occident sur la livraison de S-400 à Ankara

 

La coopération militaire et technique entre la Russie et la Turquie est conforme à la législation internationale et personne n’a le droit de la critiquer, a déclaré le porte-parole du Président russe en réponse aux critiques de certains pays occidentaux au sujet des livraisons de systèmes de défense antiaérienne et antimissile S-400 à Ankara.

«Personne n'a le droit de critiquer Moscou et Ankara pour leur coopération militaire et technique, qui est fondée sur le strict respect du droit international et n'est nullement dirigée contre des pays tiers», a relevé le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, tout en soulignant que «rien ne permettait d'exprimer des réflexions critiques à ce sujet».

Concernant la visite (du Président russe en Turquie, ndlr), a-t-il poursuivi, «ses objectifs sont purement pragmatiques».

«La Russie et la Turquie, ce sont des pays qui coopèrent étroitement, que ce soit la coopération commerciale et économique, la coopération en matière d'investissement, la coopération militaire et technique, la coopération culturelle ou celle dans le domaine de mégaprojets», a-t-il indiqué.

Lire la suite

 

 

Dragon 17 : manœuvres aériennes de l'OTAN en Pologne

 

Près d'Ustka en Pologne, les forces de l'OTAN améliorent leur coordination entre les unités de présence avancée et une brigade blindée qui font partie des renforts déployés sur le flanc oriental de l'Alliance.

 

 

La Chine a mené ses premiers exercices militaires à Djibouti

 

Pékin - La Chine a mené des exercices militaires inédits à Djibouti, où son armée a inauguré cet été sa première base à l'étranger, a indiqué un média officiel.

La télévision chinoise CCTV a montré des blindés roulant sur une piste désertique du pays africain, des groupes de soldats en tenue de camouflage tirant avec des armes automatiques au milieu d'un paysage lunaire et de gros canons pointés vers l'horizon.

Des dizaines de soldats ont été déployés sous des températures dépassant les 40 degrés "afin de renforcer leur âpreté au combat et leur maîtrise des techniques militaires", selon la même source.

"C'est la première fois que des officiers et soldats stationnés à Djibouti quittent leur camp pour mener ces exercices à tir réel", a déclaré le commandant de la base Liang Yang dans un reportage diffusé sur la chaîne étatique.

La Chine a inauguré début août à Djibouti sa première base à l'étranger. Selon Pékin, elle est notamment destinée à soutenir les opérations de maintien de la paix de l'ONU, d'évacuation de ses ressortissants et d'escorte navale.

La marine chinoise était déjà présente dans la région depuis 2008 au large de la Somalie et dans le golfe d'Aden, dans le cadre des efforts internationaux pour combattre la piraterie.

"Ce modeste exercice à tir réel a apparemment été mené sur un champ de tir délimité et n'a mobilisé que peu de troupes", a déclaré à l'AFP James Char, spécialiste de l'armée chinoise à l'Université de technologie de Nanyang, à Singapour.

"C'est une évolution naturelle vu les objectifs de cette base logistique (...) Cela ne signifie pas que l'armée chinoise soit en mesure de mener des opérations antiterroristes ou de maintien de l'ordre à l'image des Etats-Unis à brève échéance."

Djibouti, 800.000 habitants, est stratégiquement situé sur le détroit de Bab-el-Mandeb, un des corridors maritimes les plus fréquentés au monde qui contrôle l'accès à la mer Rouge. Le pays compte déjà des bases militaires de la France, des Etats-Unis et du Japon.

A titre de comparaison, les Etats-Unis comptent "plus de 600 bases militaires à l'étranger" et la France "une dizaine", selon Juliette Genevaz, chercheuse à l'Institut de recherche stratégique de l'Ecole militaire française.

Source

 

 

Belgique : vers un déremboursement de la circoncision rituelle

 

En Belgique, le comité consultatif de bioéthique s’est penché sur la question de la circoncision rituelle, après l’interpellation d’un médecin bruxellois qui a assimilé cette pratique à l’excision, soit une mutilation génitale interdite par la loi.

Béatrice Toussaint, la présidente du comité, propose que les musulmans et les juifs fassent évoluer la pratique vers un acte purement… symbolique, ceci afin que le rite puisse avoir lieu, « mais sans toucher à l’intégrité de l’enfant et sans poser d’actes chirurgicaux ».

Sans surprise, cette proposition a fait bondir les organisations juives et musulmanes. Pour Jamal Habbachich, imam de la mosquée Atadamoune de Molenbeek, ce nouveau débat témoigne d’un acharnement contre certains rites religieux tels que l’abattage rituel. Une disposition qui aurait peu d’impact sur la communauté juive si on s’en tient aux dires de Yohan Benizri. D’après lui, la circoncision des bébés juifs a rarement lieu à l’hôpital. C’est moins le cas pour les musulmans et l’imam Jamal Habbachich dit redouter que les familles les plus défavorisées en payent le prix.

Saphir News

 

 

Suisse : 500 migrants mineurs disparaissent dans la nature

 

Cinq cents. Ils seraient environ 500 migrants de moins de 18 ans à avoir disparu des radars des autorités après avoir déposé une demande d’asile en Suisse en 2016. Tel est le chiffre effarant – c’est 5 à 6 fois plus qu’en 2015 – que le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) a donné ce mardi à la RTS, tout en le relativisant: «la hausse de ces disparitions de mineurs serait proportionnelle au nombre élevé de requérants d’asile qui séjournent actuellement en Suisse».

Ces centaines de mineurs qui choisissent la clandestinité inquiètent les milieux de la protection de l’enfance. La cheffe de projet à Terre des hommes Valentina Darbellay a ainsi déclaré, au micro de «La Première» ce matin: «Il y a un risque très fort que ces jeunes disparus se retrouvent dans des trafics illégaux ou qu’ils sombrent dans la délinquance».

20 Minutes

 

 

Une ministre danoise publie la caricature controversée de Mahomet avec une bombe dans son turban sur Facebook

 

La ministre danoise de l’Immigration a partagé sur Facebook la très controversée caricature de Mahomet déjà publiée dans son pays en 2005.

La ministre danoise de l’Immigration, Inger Stojberg, a publié mardi sur Facebook une capture d’écran de sa tablette montrant une caricature du prophète Mahomet, avec une bombe sur son turban. La première publication de ce dessin par le quotidien danois Jyllands-Posten, en 2005, avait déclenché la colère des musulmans à travers le monde. Des émeutes de l’Asie à l’Afrique avaient même fait une cinquantaine de morts.

La ministre justifie cette publication par le refus du musée Skovkaard de Viborg de ne pas inclure la caricature de Mahomet dans son exposition intitulée “Le blasphème depuis la Réforme”. “C’est le choix du musée et il en a tout à fait le droit, mais je pense que c’est une honte. Honnêtement, je pense que nous devrions être fiers de cette caricature”, a écrit Inger Stojberg dans sa publication sur Facebook. Une façon pour elle de défendre la liberté d’expression et le droit au blasphème.

Valeurs

 

 

D’Ornellas : «Le vote AfD n’est pas dû à un refus de l’autre mais à la réalité des viols de Cologne et attentats»

 

Charlotte d’Ornellas (Journaliste France Le Mag) : «Qu’est-ce qu’elle paie Angela Merkel ? Elle paie l’ouverture de ses frontières sans aucun contrôle. Elle paie les 600 viols de Cologne parce, pardon, le “refus de l’autre” … y’a quand même aussi une réalité de quelque chose qui ne va pas. Y’a quand même des attentats qui ont eu lieu très régulièrement en Europe
– CNEWS, 26 septembre 2017, 9h43

Voir aussi : Geoffroy Lejeune : «Pour ne pas avoir d’extrême droite au gouvernement, il faut traiter le problème de l’immigration»

«Qu’est-ce qu’elle paie Angela Merkel ? Elle paie l’ouverture de ses frontières sans aucun contrôle. Elle paie les 600 viols de Cologne parce, pardon, le “refus de l’autre” … y’a quand même aussi une réalité de quelque chose qui ne va pas. Y’a quand même des attentats qui ont eu lieu très régulièrement en Europe. Moi, ce que j’ai du mal à comprendre, c’est qu’on n’arrive pas à se poser la question en acceptant qu’il y a une réalité ! On parle tout le temps de “je ne sais pas quoi fait le jeu de l’extrême droite et de je ne sais pas qui”, on s’arrête sur des petites phrases toute la journée, on peut parler pendant des heures et des heures des petites phrases, ça n’enlèvera jamais la réalité d’attentats qui se multiplient, des viols de Cologne …»

 

 

Les femmes enfin au volant en Arabie Saoudite

 

Commenter cet article