Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 26 septembre

 

Trois Israéliens tués en Cisjordanie, l'assaillant palestinien abattu

 

Trois Israéliens ont été tués et un autre a été grièvement blessé ce mardi dans la colonie juive de Har Adar, en Cisjordanie. Un Palestinien armé a commis cette attaque en tirant sur les forces de l'ordre israéliennes. Selon un ...

 

 

 

Pyongyang accuse Washington de lui avoir déclaré la guerre

 

 

Si la Corée du Nord continue ses provocations, le Pentagone pourvoira Trump «d'options»

 

Après avoir pris connaissance des déclarations du ministre nord-coréen des Affaires étrangères selon qui Pyongyang se réserve le droit d'abattre les bombardiers stratégiques américains, la Défense américaine s'est dite prête à présenter à Donald Trump les options de réponses aux provocations éventuelles de la Corée du Nord.

Lire l'article

 

 

Syrie : des soldats russes racontent avoir été encerclés par des terroristes près d'Idleb

 

 

Kurdistan irakien : les Kurdes en position de force ? (partie 1)

 

Référendum au Kurdistan irakien: les premiers résultats publiés

 

Plus de 93% des participants au référendum au Kurdistan irakien ont voté pour l’indépendance de la région, comme l’attestent les données du décompte de 282.000 voix, soit 9% des votants, a communiqué à Sputnik la Haute commission indépendante sur le référendum et les élections au Kurdistan.

Les Kurdes d'Irak ont voté massivement lundi en faveur de leur indépendance, mais ce rêve qu'ils chérissent depuis un siècle risque de provoquer une escalade en raison du refus total du pouvoir central de voir le pays amputé de sa région nord.

Le taux de participation s'est élevé à 72% des inscrits, a indiqué la commission électorale, et le résultat du scrutin, attendu mardi soir, ne fait aucun doute, la majorité des Kurdes étant acquise au «oui».

Cependant, le Président du Kurdistan, Massoud Barzani, a affirmé que le référendum ne serait pas aussitôt suivi d'une déclaration d'indépendance mais marquerait le début de «discussions sérieuses» avec Bagdad pour régler les contentieux.

Lire la suite

 

 

Moscou préoccupé par le manuel US expliquant comment défaire la Russie

 

L’ambassade russe aux États-Unis juge «très alarmante» la parution d’un «manuel» de guerre expliquant comment défaire la Russie et opte de son côté pour une coopération plus étroite entre les deux pays, en premier lieu dans le domaine de la sécurité.

L'armée russe

Le commandement de l'armée américaine a mis en ligne un manuel de guerre hybride expliquant comment les forces armées des États-Unis doivent procéder pour défaire la Russie en cas de conflit. Selon le National Interest, le manuel intitulé «Guide de la guerre russe de nouvelle génération» a paru en décembre 2016 mais n'a été mis en ligne que tout récemment.

«Dans ce manuel, on expose des mesures concrètes pour entraîner l'effectif militaire en cas d'opérations contre les Forces armes de la Russie. De telles instructions s'avèrent très alarmantes, notamment dans le cadre de la situation très complexe qui prévaut actuellement en matière de sécurité européenne», a relevé le porte-parole de l'ambassade russe à Washington, Nikolaï Lakhonine.

Lire la suite

 

 

 

 

Houssam El-Assimi, pilier de l’aide aux migrants face à la justice

 

Le militant de 33 ans est jugé jeudi pour « violence volontaire » et « rébellion ». Son avocat dénonce un « procès politique ».

Le Monde

 

 

Arrivé comme demandeur d’asile , le recruteur en chef présumé de l’EI en Allemagne devant ses juges

 

Le prédicateur irakien « Abou Walaa » est jugé à partir de mardi pour avoir monté en Allemagne un réseau de recrutement pour le groupe Etat islamique dans lequel aurait notamment gravité l’assaillant du marché de Noël de Berlin.

Identifié par la justice allemande comme Ahmad Abdulaziz Abdullah A., alias « Abou Walaa », 33 ans, il comparait à Celle, dans le nord du pays, avec quatre complices présumés, Hasan C., un Turc de 51 ans, Boban S., un Germano-Serbe 37 ans, Mahmoud O., un Allemand de 28 ans et Ahmed F. Y., un Camerounais de 27 ans.

Tous sont accusés d’appartenance à EI et de soutien à cette « organisation terroriste étrangère », ils risquent 10 ans de réclusion criminelle.

Les débats, appelés à durer au moins jusqu’en février 2018, vont « donner un aperçu détaillé des mécanismes » d’un réseau jihadiste, « ce qui en fait le procès d’islamistes le plus intéressant depuis des années », relève le Spiegel qui a consacré une longue enquête à l’affaire.

(…) L’Obs

 

 

La députée Emmanuelle Ménard : « Il faut arrêter l’immigration »

 

Sa démarche est « pragmatique », pas « idéologique ». Emmanuelle Ménard, députée non-inscrite de l’Hérault, mais néanmoins proche du Front national, affiche malgré tout des positions très affirmées à droite. Invitée de RTL, mardi 26 septembre, l’épouse du maire biterrois Robert Ménard a expliqué pourquoi elle « pense qu’il faut arrêter l’immigration ».

« On arrive maintenant à un point de non-retour où l’on arrive même pas à nous occuper convenablement des migrants qui sont sur le territoire français », s’est justifiée l’ancienne journaliste de 49 ans. De confession catholique, elle reconnaît une « obligation d’humanité » vis-à-vis des migrants. « Mais pas quand cela se fait au détriment des migrants eux-mêmes stockés, si j’ose dire, dans des camps, que ce soit à Calais, Grande-Synthe ou Porte de la Chapelle (à Paris, ndlr) », nuance-t-elle, martelant que la France n’est « pas capable » de fournir un meilleur accueil pour le moment. (…)

RTL

 

 

Nîmes (30) : condamné pour djihadisme, Djéson B. se retrouve aux assises pour braquage

 

Une équipe de cinq hommes comparait cette semaine devant la cour d’assises du Gard. L’un d’entre eux vient d’être condamné à neuf ans de prison pour djihadisme…

Cinq hommes comparaissent à compter de ce lundi devant la cour d’assises du Gard pour une série de braquages commis en 2014 contre des particuliers et des grandes surfaces. Ils avaient notamment volé une BMW à un couple en pleine rue à Nîmes sous la menace d’armes en janvier, puis attaqué les coffres-forts des magasins.

L’un d’entre eux n’est pas un inconnu de la justice. Une semaine plutôt, il a été condamné par le tribunal correctionnel de Paris à neuf ans de prison dans l’affaire de la filière des djihadistes nîmois.

Cette fois, c’est face aux jurés et non plus à des professionnels du droit qu’il va devoir rendre des comptes.

20 Minutes

 

 

 

Nigel Farage : «Le maire de Londres Sadiq Kahn a perdu les pédales» en comparant Trump à Daesh

 

 

 

Nigel Farage : «Je n’en suis pas sûr, mais je pense que Sadiq Khan a perdu les pédales, n’est-ce pas ? Mais comment diable peut-on comparer Trump à Daesh ? Daesh est un régime barbare et meurtrier qui condamne à la misère autant de personnes que possible. Et Donald Trump, que vous l’aimiez ou non, se lève pour défendre notre culture judéo-chrétienne. Et il le fait, face à une opposition extraordinaire de juges américains ou de personnes de son propre parti. Mais honnêtement, je pense que Sadiq Khan, le maire de Londres, est, pour employer un euphémisme, complètement à côté de la plaque avec ses commentaires. Ils sont absurdes !»
– Fox News, 25 septembre 2017, 21h00

 

 

 

 

____________________

Le 25 septembre

 

Les USA interdisent l'entrée des Nord-Coréens et des Vénézuéliens

 

Les États-Unis ont élargi la liste des pays dont les citoyens sont interdits d'entrée sur le sol américain, l'interdiction pour les ressortissants nord-coréens, vénézuéliens et tchadiens entrera en vigueur le 18 octobre.

Les ressortissants de huit pays au total se sont trouvés confrontés à de nouvelles mesures américaines limitant leur liberté de circulation. Le Président Donald Trump a ordonné dimanche de revoir l'interdiction d'entrée aux États-Unis qui concernait déjà les Iraniens, les Yéménites, les Libyens, les Syriens, les Somaliens.

Précisément, à partir du 18 octobre, les interdictions pour les pays mentionnés seront durcies et affecteront également les ressortissants de la Corée du Nord, du Venezuela et du Tchad, est-il dit dans le décret présidentiel publié sur le site de la Maison-Blanche. En cela, le Soudan a été retiré de la liste.

Sur son compte Twitter, Donald Trump a motivé sa démarche, affirmant l'avoir entreprise par souci de sécurité:

«Ma priorité numéro un c'est l'Amérique en sécurité. Nous n'allons pas permettre l'entrée dans notre pays aux personnes que nous ne pouvons pas vérifier de façon sûre.»

Source

 

 

Pourquoi les USA sont incapables d’abattre les missiles nord-coréens

 

Le Département d’État américain a affirmé vendredi que les systèmes de défense antiaérienne du pays abattraient tout missile balistique en provenance de la Corée du Nord lancé en direction de l'île de Guam, mais les experts militaires dans le domaine ont affirmé que le Pentagone se trompait complètement.

Aegis

En déclarant que les États-Unis détruiraient un missile balistique nord-coréen portant une ogive nucléaire en plein air, le Pentagone induit en erreur non seulement le public, mais aussi son propre gouvernement, déclarent des experts militaires de la technologie de défense antimissile

Les États-Unis auront du mal à abattre les missiles nucléaires nord-coréens, c'est un point de vue partagé par Joe Cirincione, président de l'organisation de sécurité mondiale spécialisée dans les armes nucléaires, le Plowshares Fund, et par Kingston Reif, directeur de Disarmament and Threat Reduction Policy à l'Association du contrôle des armes.

Selon les deux experts, les États-Unis promeuvent leurs systèmes de défense antimissile tandis qu'aucun d'entre eux n'est capable d'intercepter un missile balistique nord-coréen.

Quand Pyongyang a lancé un missile au-dessus du territoire du Japon, il a volé à de telles altitudes qu'aucun système américain n'aurait pu l'atteindre, a déclaré M.Cirincione dans un rapport pour Defense One.

«770 kilomètres au-dessus du Japon à l'apogée de sa trajectoire de vol. Ni le Japon ni les États-Unis n'auraient pu intercepter ce missile. Aucune des armes existantes de défense antimissile balistique n'a une telle portée», a-t-il souligné.

Lire la suite

 

Notes :Quoique ce missile vole à 770 kilomètres de hauteur, il finira bien par descendre plus bas pour attendre sa cible;, et c'est peut-être à ce moment-là qu'il devrait être abattu

 

Lire aussi : Deux tiers des Américains hostiles à une frappe préventive contre la Corée du Nord

 

 

Pyongyang aurait proposé d'établir un équilibre de la terreur avec Washington

 

Un ancien membre du gouvernement américain a fait savoir que la Corée du Nord avait proposé à Washington de développer des relations sur la base d’un équilibre de la terreur. Selon l’agence Kyodo, Pyongyang aurait formulé cette proposition lors de consultations informelles entre les deux pays.

Une source au sein du gouvernement américain a déclaré que la Corée du Nord avait proposé aux Etats-Unis, lors de consultations informelles, d'établir des relations basées sur l'équilibre de la terreur, informe l'agence Kyodo, le 24 septembre.

Ces consultations bilatérales avec Washington auraient eu lieu l'année dernière, suite au 4ème essai nucléaire effectué par la Corée du Nord.
Toutefois, la réaction américaine n'a pas été dévoilée.

L'équilibre de la terreur, c'est la doctrine datant de la guerre Froide qui consistait à estimer que l'utilisation de l'arme nucléaire par les deux parties au conflit mènera à la destruction garantie et totale de ces deux parties. De fait, l'utilisation de l'arme nucléaire ne sert à rien puisqu'une frappe nucléaire d'un belligérant provoquera l'anéantissement des deux parties prenantes.

Source

 

Damas reprend le contrôle de la plupart des gisements pétroliers en Syrie

 

Les djihadistes perdent du terrain face aux troupes fidèles à Bachar el-Assad, qui aspirent dans un avenir proche à rétablir le contrôle de l’ensemble des gisements pétroliers en Syrie, selon l’ambassadeur de Syrie en Chine.

D'ici la fin octobre, le gouvernement syrien envisage de reprendre le contrôle de l'ensemble des gisements pétroliers et gaziers du pays, a fait savoir l'ambassadeur de Syrie en Chine, Imad Moustafa, dans un entretien au tabloïd chinois Global Times.

«Ces deux derniers mois, nous avons rétabli le contrôle de la majorité des gisements pétroliers et nous espérons que d'ici la fin du mois prochain, 100% des gisements pétroliers et gaziers seront contrôlés par le gouvernement syrien», a-t-il indiqué au Global Times.

Selon l'ambassadeur, Damas élabore déjà des projets de reconstruction du pays après la guerre. Ces derniers sont concentrés autour de trois axes: rétablissement de l'électricité et du secteur énergétique, ainsi que la construction de logements.

Source

 

 

Bagdad et Ankara d'accord pour isoler les Kurdes irakiens lors de leur referendum

 

Ankara se déclare prête à fermer sa frontière avec l'Irak Nord à la demande de Bagdad, indique le chef du gouvernement turc. Des contrôles renforcés sont déjà en place entre la Turquie et l'Irak.

Après l'Iran, la Turquie a à son tour annoncé sa détermination à fermer sa frontière avec le nord de l'Irak, où se déroule ce lundi le référendum sur l'indépendance.

«Ce matin, nous avons reçu une note irakienne nous demandant de fermer les postes de contrôle à la frontière turco-irakienne et de suspendre les liaisons aériennes avec le l'Irak du Nord. Nos ministères concernés étudient actuellement ce document, et nous allons, sans perdre de temps, entreprendre des mesures nécessaires en ce sens», a annoncé le Premier ministre turc, Binali Yildirim. Des propos qui ont par la suite été confirmés par le Président turc Recep Tayyip Erdogan.

Lire la suite

 

Lire aussi : La Turquie menace de couper le robinet du pétrole kurde en réponse au référendum

 

 

Mer de Chine orientale: Pékin s’approche d’une zone contestée, Tokyo proteste

 

Des bateaux de patrouille chinois sont entrés dans la zone d’accostage des îles Diaoyu, situées en mer de Chine orientale, provoquant une fois de plus le courroux du Japon.

Un navire de la Garde côtière chinoise

Quatre vedettes des garde-côtes chinois ont rejoint, le 25 septembre, la zone d'accostage des îles Diaoyu, réclamées par le Japon, a annoncé dans un communiqué l'Administration océanique d'État de la Chine (SOA).

«Les bateaux de patrouille se sont dirigés vers l'archipel en vue d'effectuer une inspection de routine», a indiqué le communiqué.

Le ministère japonais des Affaires étrangères a protesté par téléphone auprès de l'ambassade de Chine à Tokyo, qui a réitéré la position de Pékin concernant ces îlots.

La Chine estime avoir le droit d'envoyer de telles patrouilles dans ce secteur qu'elle considère comme faisant partie de ses eaux territoriales.

Lire la suite

 

 

États-Unis : un migrant soudanais tue une femme et fait 7 blessés dans une église de Nashville (Màj)

 

La Police a identifié le tireur présumé, Emanuel Kidega Samson, 25 ans, comme étant originaire du Soudan. Ils disent qu’il a le statut de résident légal aux Etats-Unis. La police a dit que Samson allait être inculpé de meurtre et tentative de meurtre.

(…)

Washington Post

Sans que l’on connaisse encore ses motivations, un homme a tué une femme dans le Tennessee et en a blessé plusieurs autres.

Un homme armé a tué une femme et blessé sept autres personnes ce dimanche dans une église de Nashville dans le Tennessee (Etats-Unis), a annoncé la police locale. L’homme a ouvert le feu en début d’après-midi devant une église du quartier d’Antioch.

Un porte-parole de la police, Don Aaron, a indiqué à la presse que l’homme, «un Afro-américain âgé de 26 ans», était arrivé en voiture devant l’église avant de tirer sur une fidèle qui sortait du bâtiment. Il est ensuite entré dans le lieu de culte où se trouvait une cinquantaine de paroissiens. Il a tiré plusieurs fois, blessant six personnes avant de frapper à coup de crosse un responsable de la congrégation qui s’interposait.

Le Parisien

 

 

L'AfD promet de «faire la chasse à Mme Merke

 

Le parti de droite nationaliste AfD, qui se prépare pour la première fois de son histoire à siéger au Bundestag, a adressé un message sous forme d'avertissement à la сhancelière Angela Merkel.

Angela Merkel

La formation de droite nationaliste Alternative für Deutschland (AfD) qui, avec 12,6% des suffrages, a enregistré une percée historique lors des législatives de dimanche, s'est adressée à Angela Merkel, promettant de mener la vie dure à la chancelière.

«Nous allons changer ce pays […] Nous allons faire la chasse à Mme Merkel. Nous allons récupérer notre pays», a jubilé Alexander Gauland, co-tête de liste de l'AfD.

Pour la première depuis plus d'un demi-siècle, la droite nationaliste se prépare à siéger au Bundestag, l'AfD ayant obtenu un score historique, hier. Cela devrait faire de cette formation la troisième force politique de la chambre basse du Parlement, alors que la CDU d'Angela Merkel et les sociaux-démocrates de Martin Schulz ont enregistré tous deux des reculs électoraux.

Le bloc conservateur CDU-CSU d'Angela Merkel a remporté dimanche les législatives allemandes avec 33% des voix, a annoncé la commission électorale centrale du pays après le dépouillement de la totalité des suffrages. Le parti de droite nationaliste AfD a de son côté enregistré une percée historique pour un tel mouvement aux élections allemandes, brisant un tabou dans le pays qui se retrouve face à un nouveau défi, selon Angela Merkel.

Source

 

 

Eugénie Bastié : «Merkel a fait rentrer l’AfD au Bundestag. C’était suicidaire de faire rentrer 1M de migrants.»

 

Eugénie Bastié (Journaliste au Figaro) : «Comme l’a dit un éditorialiste du Spiegel : “Angela Merkel a faire rentrer les migrants en Europe et l’extrême droite au Bundestag”. On peut vraiment dire qu’elle est responsable ça. Emmanuel Todd dit lui-même, alors qu’il est plutôt à gauche, que c’était vraiment suicidaire d’avoir fait rentrer comme ça d’un seul coup 1 million de migrants, et c’était prévisible et même évident que ça allait réveiller évidemment l’extrême droite en Allemagne.»
– CNEWS, 25 septembre 2017, 9h

«C’est la fin finalement d’une exception. L’Allemagne rentre dans la normalité européenne. Simplement, c’est plus spectaculaire parce qu’ils ont la proportionnelle, donc il y a 80 députés qui rentrent d’un coup au Bundestag, ce qui est énorme, alors nous, on a eu 6 députés Front National aux dernières législatives. Donc c’est vrai que le décalage est frappant. Après, avec ce qu’a fait Merkel il y a 2 ans, de faire rentrer 1 million de migrants syriens en Allemagne, d’un seul coup, c’était nettement prévisible.

Comme l’a dit un éditorialiste du Spiegel : “Angela Merkel a faire rentrer les migrants en Europe et l’extrême droite au Bundestag”. On peut vraiment dire qu’elle est responsable ça. Des tas d’analystes comme Emmanuel Todd dans son dernier livre dit lui-même, alors qu’il est plutôt à gauche, que c’était vraiment suicidaire d’avoir fait rentrer comme ça d’un seul coup 1 million de migrants, et c’était prévisible et même évident que ça allait réveiller évidemment l’extrême droite en Allemagne.»

Notes : et encore au départ  elle  voulait en faire entrer 3 millions !

 

Stephan Brandner (AfD) sur Merkel : «On va s’en occuper, on va envoyer cette vieille épave en prison !»

 

«On va s’en occuper, on va la faire condamner et envoyer cette vieille épave en prison !» : C’est ce que déclarait récemment Stephan Brandner, candidat de l’AfD, sur Angela Merkel.
– France 2, 24 septembre 2017, 20h00

Voir aussi : L’AfD promet une commission d’enquête sur la décision de Merkel d’accueillir 1 million de migrants en 2015 (24/09/17)

(À 1min20 dans la vidéo ci-dessous)

 

 

 

L’AfD promet une commission d’enquête sur la décision de Merkel d’accueillir 1 million de migrants en 2015 (màj video)

 

«Percée historique de la droite radicale AfD qui pour la première fois de l’après-guerre fait son entrée au parlement. Avec 13% des voix, 90 députés environ, ce parti nationaliste devient même la 3ème force politique du pays. Ce vote est un vote de colère contre la politique migratoire d’Angela Merkel, contre sa décision d’ouvrir les portes à plus d’un million de migrants il y a 2 ans. Les leaders de ce parti nationaliste promettent d’ailleurs une commission d’enquête sur la décision d’Angela Merkel d’accueillir ces réfugiés. “Nous allons la chasser ! Nous allons récupérer notre pays et notre peuple !”, c’est ce que dit ce soir l’un de ses chefs de file.»
– LCI, 24 septembre 2017, 20h43

Voir aussi : Stephan Brandner (AfD) sur Merkel : «On va s’en occuper, on va envoyer cette vieille épave en prison !» (24/09/17)

 

Sondage : 99% des électeurs de l’AfD veulent « réduire l’influence de l’islam en Allemagne »

 

Vue des électeurs de l’AfD sur les propositions suivantes :

99% des électeurs de l’AfD estiment que « ce parti a mieux compris que d’autres que les Allemands ne se sentent plus en sécurité ».

99% des électeurs de l’AfD estiment qu’il est bon de « vouloir réduire l’influence de l’islam en Allemagne ».

96% des électeurs de l’AfD veulent « limite fortement l’afflux de réfugiés en Allemagne ».

tagesschau.de

 

 

 

Allemagne: Des centaines de manifestants dans la rue contre les «nazis»

 

Le parti de droite nationaliste AfD a enregistré une percée historique aux élections allemandes de dimanche…

Aux cris de «tout Berlin hait les nazis», «nazis dehors» ou encore «le racisme n’est pas une alternative», les manifestants, ont laissé éclater leur colère. Des centaines de personnes ont manifesté dimanche soir dans plusieurs villes d’Allemagne pour protester contre le parti de droite nationaliste AfD qui a enregistré une percée historique pour un tel mouvement aux élections législatives allemandes.

Peu après l’annonce des résultats provisoires, des rassemblements spontanés devant les quartiers généraux de l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) ont été organisés à Cologne où se sont rassemblées 400 personnes, Francfort, Munich et Berlin. Dans la capitale allemande, un imposant cordon de police encadrait le rassemblement d’un peu moins d’un millier de manifestants réunis devant la salle louée par l’AfD pour sa soirée électorale à Alexanderplatz, en plein centre de Berlin.

(…) 20minutes.fr

 

 

 

Marcel Gauchet : « l’Islam n’est pas compatible avec le pluralisme démocratique »

 

A Hors-Série, je reçois habituellement des invités dont je partage les convictions. Aujourd’hui, j’ai souhaité inaugurer un nouveau format, plus conflictuel qu’à l’accoutumée. Marcel Gauchet est historien et philosophe. L’aura dont il jouit auprès de ses lecteurs ne doit pas faire oublier les polémiques qui l’opposent à ses détracteurs. Marcel Gauchet défend-il un projet progressiste, comme il le dit lui-même, ou un retour à l’ordre moral traditionnel, comme il en est accusé ? Pour que chacun se fasse son avis, je l’ai invité à discuter de son ouvrage Comprendre le malheur français (Stock, 2016). Nous avons débattu de sujets aussi brûlants que le mariage pour tous, l’Islam, la montée du FN, l’émancipation des femmes, le néolibéralisme, les « bobos », le statut des fonctionnaires, mai 68, etc.

Pourquoi avoir convié à Hors-Série un intellectuel qui n’appartient pas à notre famille politique ? N’est-ce pas lui faire de la publicité ? Soyons modeste, bien que vous soyez de plus en plus nombreux à suivre Hors-Série, nous restons un petit média au regard des grands organes de presse dans lesquels Marcel Gauchet est régulièrement invité. Qui plus est, accueillir un hôte ne veut pas dire lui dérouler le tapis rouge. L’objectif était au contraire d’insister sur les points de désaccord.

Trois raisons supplémentaires m’ont poussé à faire cette émission. D’abord, Marcel Gauchet se revendique d’une gauche modérée, réformatrice et républicaine, qui n’est pas la gauche radicale, anticapitaliste et émancipatrice dans laquelle je me reconnais. Discuter avec lui est donc une occasion idoine de clarifier les clivages qui traversent la gauche française. Ensuite, Marcel Gauchet n’a ni la vulgarité d’un Zemmour, ni la légèreté d’un Finkielkraut. Il est l’auteur d’un travail historique et philosophique considérable, qui se matérialise dans de nombreux ouvrages consacrés à l’avènement de la démocratie moderne et à la sécularisation de la civilisation occidentale. Quelles que soient mes réserves relatives à ce travail, je considère qu’il est suffisamment sérieux pour mériter qu’on le discute.

Enfin, Marcel Gauchet ne se prive pas de bousculer autrui : les intellectuels critiques deviennent, sous sa plume, des « énergumènes » qui « se donnent des postures avantageuses sur la scène publique » mais dont le « radical-chic » est en réalité « inoffensif » (p. 342). Une telle affirmation appelait une réponse, que j’ai souhaité apporter par le biais de cette émission.

(…) Hors Série

 

 

Annoncé à Paris en mai dernier, un djihadiste belge se livre aux Américains

 

Le djihadiste belge Bilal Al Marchohi (22 ans) s’est rendu aux troupes américaines en Syrie. Il est actuellement détenu près de Raqqa, ancien bastion de l’EI contrôlé à 90% par les forces américaines. Une information révélée par le journal néerlandophone Het Nieuwsblad.
Le 8 mai dernier, une vaste opération policière est menée à la gare du Nord de Paris. Elle vise à vérifier la présence de trois djihadistes, annoncés de retour de Syrie. L’alerte est donnée par une guichetière à Valenciennes qui est persuadée d’avoir vendu des billets de train Valenciennes-Paris à trois individus suspects dont elle a vu les portraits sur Facebook.

Quelques jours auparavant, des fiches de signalement internes avaient fuité sur les réseaux sociaux. Selon celles-ci, trois individus, dont deux djihadistes belges, parmi lesquels Al Marchohi, sont activement recherchés car suspectés de « vouloir rejoindre la France pour y perpétrer un attentat au nom de l’organisation État islamique ». L’information ultra confidentielle fuite sur les réseaux sociaux et sa diffusion crée le branle-bas de combat.

Le témoignage de l’employée de la SNCF a été pris au sérieux mais l’intervention à la gare, pour « levée de doutes », n’a rien donné. Fausse alerte.

Sympathisant du Front al-Nosra
En fait, Bilal Al Marchochi n’a sans doute jamais quitté la Syrie, qu’il avait ralliée en novembre 2013. D’abord acquis à la cause du Front al-Nosra, la branche syrienne d’Al-Qaida, « Abu Fadil » (son nom de guerre) rejoint les rangs de l’Etat islamique. C’est ce qui ressort d’une fiche établie en mai 2016 retrouvée par une chaîne de télé arabe. Le combattant belge avait déclaré à l’époque qu’il avait son diplôme de l’enseignement secondaire, qu’il avait travaillé « dans les affaires » et qu’il avait une connaissance moyenne de la loi islamique.

(…) 7sur7.be

 

 

Angleterre : 6 blessés par des jets d’acide à Londres

 

Six personnes ont été blessées samedi soir à Londres par des jets d’acide. En cause : une altercation entre deux groupes d’hommes au centre commercial de Stratford, près du stade olympique. Des témoins ont signalé des scènes de panique, faisant craindre dans un premier temps une attaque terroriste. La police a rapidement écarté cette thèse. Les riverains sont malgré tout sous le choc.

 

Notes : 430 attaques a l'acide en 2016 ! c'est les biens fait du multiculturalisme 

 

Commenter cet article