Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 9 aout 2017

 

EN DIRECT. Militaires renversés à Levallois-Perret : un homme interpellé

 

Un véhicule a été intercepté et un homme suspecté d'avoir foncé sur six miltaires à Levallois a été interpellé.

Un véhicule a foncé sur des militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret ce mercredi 9 août vers 8 heures du matin, selon des informations de France Info confirmées à "l'Obs" par la préfecture de police. L'automobiliste est en fuite. Six militaires ont été renversés : trois sont légèrement blessés et trois "plus grièvement" même si leur pronostic vital n'est pas engagé.

L'enquête du parquet antiterroriste, ordonnée notamment pour "tentatives d'assassinats sur personnes dépositaires de l'autorité publique en lien avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroriste", a été confiée à la Direction régionale de la police judiciaire (DRPJ), à la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ) et à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Lire la suite (direct)

 

 

La Corée du Nord menace d'attaquer aux missiles les bases US de Guam

 

La Corée du Nord menace d'attaquer aux missiles les bases militaires américaines à Guam, dans le Pacifique, suite à la déclaration du Président US Donald Trump qui a promis «le feu et la colère» à Pyongyang si ce dernier menaçait de nouveau son pays.

La Corée du Nord étudie la possibilité de frapper les bases militaires américaines de Guam, à 4.000 km de Pyongyang, dans le Pacifique, par des missiles balistiques stratégiques à moyenne et longue portée Hwasong-12, a annoncé l'agence nord-coréenne KCNA citant un communiqué des Forces stratégiques du pays.

«La Corée du Nord étudie un plan opérationnel prévoyant de porter une frappe d'envergure» contre ce site militaire, dès que le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un prendra une décision en ce sens, lit-on dans un communiqué diffusé en Corée du Nord.

L'île de Guam abrite la base aérienne américaine d'Andersen où les bombardiers stratégiques B-1 font des escales de ravitaillement lors de leurs survols de la Corée du Sud, ainsi que la base navale d'Apra Harbor.

Pyongyang menace d'adopter cette «mesure de prévention» en réponse aux provocations de Washington.

Le Président américain Donald Trump a déclaré mardi que Pyongyang ferait mieux de ne plus lancer de menaces à l'encontre des États-Unis, puisqu'il ne récolterait que« le feu et la colère». 

Source

 

 

La Corée du Nord aurait conçu une ogive nucléaire pour ses missiles

 

Pyongyang aurait élaboré une ogive nucléaire pour en doter ses missiles balistiques intercontinentaux et aurait ainsi accédé au club très fermé des puissances nucléaires.

La Corée du Nord a conçu une petite ogive nucléaire à installer sur ses missiles balistiques intercontinentaux, signale le journal The Washington Post se référant à des sources au sein du renseignement américain. Selon le journal, ainsi, Pyongyang «franchi l'étape-clé en la matière pour devenir une véritable puissance nucléaire», une démarche qui intervient plus tôt qu'on ne le croyait à Washington.

Corée du Nord
L'évaluation concernée a été réalisée en juillet dernier par le service de renseignement du ministère américain de la Défense.

Dans le même temps, plusieurs experts continuent d'estimer que le nombre des ogives à disposition de la Corée du Nord est fortement inférieur au chiffre annoncé.

Lire la suite

 

Une rencontre secrète sur la Syrie aurait eu lieu entre Tel-Aviv, Washington et Moscou

 

Israël, les États-Unis et la Russie auraient tenu début juillet une série de négociations secrètes sur la création de zones de désescalade aux frontières israélo-syrienne et jordano-syrienne, selon un média israélien. Néanmoins, l’issue des pourparlers n’a pas satisfait aux revendications de Tel-Aviv.

Les représentants d'Israël, des États-Unis et de la Russie se seraient rencontrés début juillet à Amman puis à nouveau dans une capitale européenne, avant l'annonce d'un accord entre Moscou et Washington sur un cessez-le-feu en Syrie, relate le quotidien Haaretz qui cite des responsables israéliens et des diplomates occidentaux.
Lire la suite

 

 

L'aviation israélienne frappe la bande de Gaza en représailles, des blessés

 

Suite au tir d'un missile depuis la bande de Gaza, les avions israéliens ont attaqué dans la nuit de mardi à mercredi plusieurs positions du Hamas dans la région, faisant des blessés.

Lire l'article

 

Un drone iranien aurait frôlé un chasseur américain dans le Golfe

 

Un incident impliquant un drone iranien et un F-18 américain s’est produit dans le Golfe persique, d'après les médias américains. Il fait suite à plusieurs autres incidents impliquant les forces iraniennes et américaines enregistrés dans le secteur ces dernières semaines.

Un drone iranien QOM-1 s'est approché mardi à une distance de 31 m d'un avion F/A-18E Super Hornet de l'US Navy alors qu'il s'apprêtait à apponter sur le porte-avions USS Nimitz actuellement en mission dans le Golfe persique, a annoncé un représentant du ministère américain de la Défense cité par la chaîne de télévision CNN.

Le pilote du F-18 a dû effectuer plusieurs manœuvres pour éviter le drone qui ne n'aurait pas été armé.

Les militaires américains se sont adressés aux opérateurs du drone en utilisant une fréquence radio d'urgence, les enjoignant à prendre leurs distances. Le drone a fini par s'éloigner.

Les responsables américains ont dénoncé un acte «dangereux et non professionnel».

Plusieurs incidents impliquant les forces iraniennes et américaines se sont produits ces dernières semaines dans le secteur.

Source

 

 

Migrants. L’objectif du gouvernement : que plus personne ne soit sans abri d’ici la fin de l’année

 

L’objectif pour le gouvernement : que plus personne ne soit sans abri d’ici la fin de l’année.

Pour eux, Calais c’est fini. Un couple d’Érythréens découvre sa chambre. Un lit au sec après plusieurs semaines à errer avec leur bébé. « Aujourd’hui, je suis heureux, car j’ai un toit et un endroit pour vivre, mais ce dont j’ai le plus besoin, ce sont des papiers. Quand je les aurais, je serais vraiment très heureux« , confie le père de famille au micro de France 3.


Les premiers migrants sont arrivés dans les nouveaux centres d’accueil

Le matin encore, ils vivaient sur un terrain vague. Ici, tous les jours, les agents de l’office de l’immigration tentent de convaincre les migrants de rejoindre le nouveau camp. Une mission difficile. Ce matin-là, ils réussiront à en convaincre 45. À leur arrivée, ils sont pris en charge, mais ici, c’est avant tout un abri d’urgence où ils ne pourront rester que deux semaines avant d’être envoyé dans un autre centre, permanent, lui. Il resterait encore environ 400 migrants à Calais.

francetvinfo

____________________

Le 8 aout 2017

 

 

Pyongyang brandit la menace «physique» suite aux sanctions de l’Onu

 

Dénonçant une atteinte à sa souveraineté portée par les nouvelles sanctions des Nations unies, la Corée du Nord a promis de prendre des mesures de rétorsions, évoquant la possibilité d'«actions physiques».

Corée du Nord
Suite aux nouvelles sanctions votées à l'unanimité par le Conseil de sécurité de l'Onu, Pyongyang multiplie les menaces. Qualifiant d'«actions de gangster» les mesures imposées par les Nations unies, le Comité pour la réunification pacifique de la Corée a dénoncé, dans un communiqué diffusé par l'agence de presse officielle KCNA, l'intention du document de «violer la souveraineté et le droit de la Corée du nord d'exister et de se développer».

«Il s'ensuivra des mesures d'ordre matériel de justice de la part de l'armée et du peuple pour se défendre», promet le Comité.

«Ils doivent se rendre compte que la Corée du nord entreprendra des démarches stratégiques, dont des actions physiques, en mobilisant toute la puissance nationale», indique en outre le document.

Lire la suite

 

Lire aussi : Pyongyang équipe de missiles mer-mer une vedette de patrouille

 

 

Les USA portent une frappe contre les positions des milices Hachd al-Chaabi, en Irak

 

Les forcées armées américaines ont porté une frappe ce mardi matin contre les positions des milices chiites, sur la frontière irako-syrienne, a annoncé une source à Sputnik.

 

Milices chiites près de Mossoul
Les États-Unis ont frappé ce mardi, à 4h00 heure locale, les milices chiites du groupe Hachd al-Chaabi, disposées sur la frontière irako-syrienne, a annoncé une source à Sputnik.

Suite à la frappe, on compte parmi les milices chiites 35 morts et 25 blessés, dont des chefs de guerre.

«Les avions américains ont attaqué les combattants du groupe Seyid Şuheda. Les blessés ont été conduits dans divers hôpitaux d'Irak. Certains blessés sont dans un état jugé très grave. La zone où la frappe a été portée se trouve sur la frontière irako-syrienne, à 20 km de la ville d'Al-Baaj», a déclaré le chef de guerre d'Hachd al-Chaabi, Ali Hasim Huseyni.

Et d'ajouter: «Nous condamnons résolument cette attaque délibéree».

Lire la suite

 

 

 

Yémen, l'Arabie saoudite accusée de «mépriser» la vie humaine

 

Suite à une nouvelle frappe de la coalition arabe sur le Yémen ayant fait vendredi plus d'une dizaine de victimes civiles, l'Onu a accusé les parties prenantes du conflit de «mépriser» la vie humaine.

Un nouveau raid de la coalition arabe, survenu vendredi dernier, a coûté la vie à moins 12 civils et en a blessé une dizaine d'autres, ce qui démontre l'insensibilité absolue des parties prenantes de cette guerre civile, a déclaré le coordinateur humanitaire des Nations unies pour le Yémen, Jamie McGoldrick, cité par Reuters:

«Les parties prenantes démontrent toujours le mépris qui est le leur concernant la protection des habitants civils et le principe de distinction entre ces derniers et les extrémistes au cours des combats.»

Selon lui, les incidents de cette sorte sont un exemple de la brutalité dans laquelle le conflit se déroule.

«Comme je l'ai affirmé auparavant, même la guerre a ses règles et ces règles doivent être respectées», a souligné M. McGoldrick.

Lire la suite

 

 

Un prince saoudien meurt à l'âge de 26 ans

 

L’Arabie saoudite pleure la mort du prince Saad bin Abdullah bin Turki Al Saud, à l'âge de 26 ans. Bien que les causes officielles du décès n'aient pas encore été révélées, des médias parlent déjà d'une crise cardiaque.

La Cour royale d'Arabie saoudite a annoncé la mort du prince Salman bin Saad bin Abdullah bin Turki Al Saud, annonce le cabinet royal saoudien dans un communiqué relayé par l'agence de presse saoudienne SPA.

«Le prince Salman bin Saad bin Abdullah bin Turki Al Saud est parti dans un autre monde», est-il indiqué dans un communiqué de l'agence officielle.

Les causes du décès ne sont pas révélées.

Lire la suite

 

 

En bref - L'actualité de France

 

06/08: (75) T-Eiffel: Un Africain voulait tuer un militaire au cri d’Allah Akbar (source)
06/08: Des Africains arnaquent des Européennes célibataires et plus âgées (source)
05/08: (77)  Conflit entre Arabes:  des tentes visés par des cocktails Molotov (source)
04/08: (75) Des migrants interpellés dans des moteurs de bus à la Tour Eiffel (source)

 

 

« Notre pays est menacé d’explosion à tout moment » : la situation des quartiers sensibles inquiète les maires

 

Après la baisse des crédits aux collectivités prononcée par le gouvernement, des maires s’inquiètent de la situation dans les quartiers sensibles, dans une tribune publiée dans le « JDD ».

« Aujourd’hui de nombreuses villes sont au bord de l’épuisement », interpellent les huit cosignataires (dont six maires) de cette tribune : « Les quartiers se sont ghettoïsés, les trafics s’y sont largement intensifiés. Dans ces quartiers dits prioritaires, notre pays est menacé d’explosion à tout moment. »

Si « l’arrivée de réfugiés » et « la hausse du décrochage scolaire » font partie des problèmes notables dans ces quartiers, la tribune a également vocation à attirer l’attention sur « le phénomène alarmant de la radicalisation ».

Ils pointent par ailleurs la situation des « femmes isolées sureprésentées dans les quartiers de zones urbaines sensibles » alors qu’une « famille monoparentale sur trois vit en dessous du seuil de pauvreté » : « Ces femmes se démènent pour tenter d’éduquer leurs enfants et survivre. Soutenons-les pour les aider à s’en sortir. »

[…] Europe 1

 

Aide aux migrants : Cédric Herrou condamné à du sursis

 

L’agriculteur de 37 ans était jugé pour la seconde fois en raison de son soutien aux réfugiés dans le sud-est de la France (…)

Le Parisien

 

 

 

Migrants : L’aide au retour volontaire passe de 1000 à 2500€

 

Parallèlement à la mise en place du dispositif d’aide aux migrants de Calais (douches, points d’eau) annoncée la semaine dernière et à l’installation de deux centres d’accueil dans les Hauts-de-France, le ministère de l’Intérieur a indiqué que de nouvelles mesures, plus incitatives, allaient voir le jour, pour favoriser les retours volontaires.
Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, a décidé, par un arrêté du 25 juillet, « d’accroître le montant de l’allocation forfaitaire majorée d’aide au retour pour les ressortissants des États tiers à l’Union Européenne soumis à visa ». Cette allocation est portée de 1 000 à 2 500 €. De telles mesures incitatives avaient déjà été prises par le passé, notamment dans les années 2000, lorsque Nicolas Sarkozy était ministre de l’Intérieur. Les candidats doivent prendre contact avec l’antenne de l’OFII (Office français de l’intégration et de l’immigration) de Calais avant le 31 décembre.

(…) La Voix du Nord

 

Notes : c'est telement facile pour nos politiciens d'être généreux avec l'argent des autres !

 

 

187 migrants africains célèbrent leur arrivée en Espagne après voir franchi illégalement la frontière

 

Près de 187 migrants sont arrivés ce 7 août dans l’enclave espagnole de Ceuta, en Afrique du Nord, après avoir forcé la frontière entre l’Espagne et le Maroc. Ils ont été arrêtés et placés dans le centre de séjour temporaire pour étrangers.

RT

 

Italie: la justice soupçonne Médecins Sans Frontière d’avoir récupéré illégalement des migrants près de la Libye

La justice italienne soupçonne Médecins Sans Frontière (MSF) d’avoir joué un rôle dans le sauvetage des migrants en mer Méditerranée. MSF s’est dit prêt à coopérer avec la justice italienne.

MSF aurait joué un rôle dans le sauvetage de migrants au large de la Libye. C’est en tout cas ce que pense la justice italienne, puisqu’elle enquête depuis mercredi sur les interventions de l’Organisation non gouvernementale (ONG).

L’Italie est soumise à la pression pour gérer les nouveaux arrivants, car environ 600 000 migrants l’ont atteint par mer depuis l’Afrique du Nord depuis 2014. L’immigration est devenue une question politique puissante avant les élections du printemps 2018.

Dans une interview à la presse samedi, Luigi Di Maio, qui devrait mener le mouvement populiste 5 étoiles, lors du vote de l’année prochaine, a appelé à « un arrêt immédiat du service de taxi maritime ». 5 étoiles dispose d’une légère avance sur le Parti démocratique au pouvoir dans les sondages.

Rome a demandé à huit ONG de signer un code de conduite pour le sud de la Méditerranée, y compris une demande qu’ils portent un policier armé à bord de leurs bateaux.

Le ministre italien de l’Intérieur, Marco Minniti, a exhorté les quatre ONG qui n’ont pas signé le document à le faire.

« Ceux qui ne signent pas, ne pourront pas faire partie du système de sauvetage de l’Italie, mais personne ne remet en question le droit de la mer et les traités internationaux », a-t-il déclaré lors d’une interview avec un journal italien.

Ouest-France

 

 

 

En 2100, 40 % de l’humanité sera africaine

 

Un jeune Terrien sur trois âgé de 15 à 29 ans vivra en Afrique en 2050. C’est probablement la donnée la plus marquante de l’évolution de la démographie mondiale telle que la prévoient désormais les Nations unies (ONU).

Le tableau global est connu. De 7,5 milliards d’individus, la population de la planète passera à 9,8 milliards en 2050 pour atteindre, probablement, 11,2 milliards à la fin du XXIe siècle. Les deux géants resteront la Chine et l’Inde, qui comptent aujourd’hui respectivement 1,4 milliard et 1,3 milliard d’habitants, soit, à eux deux, plus du tiers de la population mondiale. Dès 2024, le classement s’inversera, l’Inde dépassant alors la Chine.

Mais c’est en Afrique que la population va croître le plus. Le Nigeria, par exemple, sera passé de quelque 191 millions d’habitants à plus de 410 millions en 2030, délogeant les Etats-Unis de la troisième place mondiale.

Dans son rapport « Perspectives de la population mondiale, la révision de 2017 », publié le 21 juin, le département des affaires économiques et sociales (DESA) de l’ONU prévoit que « de 2017 à 2050, la moitié de la croissance de la population mondiale sera concentrée dans seulement neuf pays : l’Inde, le Nigeria, la République démocratique du Congo, le Pakistan, l’Ethiopie, la Tanzanie, les Etats-Unis, l’Ouganda et l’Indonésie ».
Amélioration des conditions de vie

L’Afrique, qui compte aujourd’hui 1,3 milliard d’habitants représentant 17 % de la population mondiale, en totalisera près de 4,5 milliards à l’horizon 2100, soit 40 % de l’humanité. Elle aura alors quasiment rejoint l’Asie, qui aura régressé de 60 % à 43 % de la population planétaire (4,8 milliards d’habitants contre 4,5 milliards actuellement). En cause, le ralentissement de la démographie chinoise, puis son lent déclin dans la deuxième moitié du XXIe siècle.

Pourquoi donc l’Afrique connaît-elle une telle explosion ? « La transition démographique y a commencé plus…

Le Monde

 

Commenter cet article