Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 29 aout

 

DIRECT. Tir de missile nord-coréen au-dessus du Japon : "Toutes les options sont sur la table", réagit Trump

 

Ce qu'il faut savoir

"Tir de missile. Veuillez vous abriter" : des millions d'habitants du nord du Japon ont reçu au réveil un message alarmiste du gouvernement, mardi 29 août. Un missile nord-coréen a survolé leur territoire, menace la plus grave de Pyongyang depuis 2009. Le Conseil de sécurité de l'ONU se réunit en urgence mardi après-midi à New York. "Les actions menaçantes et déstabilisantes ne font qu'accentuer l'isolement du régime nord-coréen dans la région et dans le monde. Toutes les options sont sur la table", a réagi le président américain, Donald Trump. La chef de la diplomatie de l'Union européenne, Federica Mogherini, a quant à elle exhorté Pyongyang à "s'abstenir de toute nouvelle action provocatrice".

L'île d'Hokkaido survolée. Le missile a survolé une petite partie du nord du Japon, l'île d'Hokkaido, qui est peu habitée, et a terminé sa course à un millier de kilomètres d'un petit cap dans l'océan Pacifique, sans faire de dégâts, rapporte le correspondant de franceinfo à Tokyo.

Une "menace grave et sans précédent". "Le tir inacceptable d'un missile au-dessus de notre pays représente une menace grave et sans précédent et nuit considérablement à la paix et la sécurité de la région", a réagi le Premier ministre japonais Shinzo Abe. Le dernier tir d'un projectile nord-coréen au-dessus du territoire japonais remonte à 2009. 

Réunion du Conseil de sécurité de l'ONU. Une réunion en urgence du Conseil de sécurité de l'ONU sur la Corée du Nord se tient ce mardi à New York, à la demande de Tokyo et Washington. La convocation de cette réunion fait suite à un entretien téléphonique de quarante minutes entre Donald Trump et Shinzo Abe, qui ont convenu d'"augmenter la pression sur la Corée du Nord". L'ambassadeur nord-coréen à l'ONU a affirmé quant à lui que son pays avait "le droit à l'autodéfense" face aux "intentions hostiles" affichées par les Etats-Unis. 

Lire la suite

 

 

 

Missile menaçant pour le Japon : Pyongyang menacé d’une riposte militaire

 

Les États-Unis, le Japon et la Corée du Sud promettent une «réponse ferme» au dernier lancement de missile en Corée du Nord. De son côté, la Russie souligne que le potentiel de sanctions vis-à-vis de Pyongyang est «pratiquement épuisé».

Ce thème sera évoqué mardi soir lors d'une réunion extraordinaire du Conseil de sécurité des Nations unies. Des mesures unilatérales ne sont pas non plus à exclure. Par exemple, la Corée du Sud et les USA ont déjà déclaré plancher sur des mesures militaires en réponse aux «provocations nord-coréennes».

Ce nouveau lancement nord-coréen a eu lieu trois jours après le tir de trois missiles de courte portée qui avaient parcouru près de 250 km en direction du nord-est.

Tir de missile nord-coréen (archives)

La situation sur la péninsule coréenne a connu un regain de tension après un échange de déclarations tranchantes entre les USA et la Corée du Nord. Cette dernière a promis de tirer des missiles contre l'île de Guam où se trouvent la base aérienne américaine Andersen et la base navale Apra Harbor. Le président américain Donald Trump a promis que si Kim Jong-un s'en prenait à Guam, la Corée du Nord subirait «quelque chose d'encore jamais vu».

Lire la suite

 

 

A la suite du tir de Pyongyang, le Japon mène des exercices de déploiement de missiles sol-air

 

 

 

La Corée du Sud effectue des exercices de bombardements en réponse au test de missile de Pyongyang

 

Les USA font obstacle à l'offensive de l'armée syrienne contre Deir ez-Zor

 

Dans la lutte pour les régions pétrolifères syriennes, Washington mise sur les troupes kurdes.

Les différends entre Damas et la coalition menée par les USA s'aggravent au fur et à mesure que l'armée syrienne avance sur Deir ez-Zor à partir de trois axes stratégiques. Cette ville et les champs pétroliers qui l'entourent sont l'objectif principal des forces de Bachar al-Assad et du contingent russe qui combattent l'État islamique (organisation terroriste interdite en Russie) dans le sud-est de la Syrie.

L’armée syrienne avance vers Deir ez-Zor pour reprendre la ville à Daech

L'agence de presse Al Ain News a rapporté hier que des forces de la coalition américaine avaient débarqué par les airs à l'ouest de la province de Deir ez-Zor. L'objectif officiel de cette opération serait l'évacuation de civils et le recueil de renseignements. Mais le véritable but des Américains est certainement plus large. Plus tôt, les Forces démocratiques syriennes (FDS) composées essentiellement de troupes kurdes d'autodéfense avaient annoncé que l'offensive sur Deir ez-Zor se déroulerait parallèlement à l'opération de libération de Raqqa. Les Kurdes et les USA qui les soutiennent ont donc clairement l'intention de s'emparer des territoires riches en pétrole et en gaz.

Lire la suite

 

 

Lire aussi : Qui retarde la fin de la guerre en Syrie et pourquoi?

 

Le règlement de la crise syrienne menacé par Israël et l'Arabie saoudite?

 

Selon Israel Shamir, journaliste russo-israélien, il est probable que certaines puissances n'acceptent pas les déclarations du ministère russe de la Défense selon lesquelles la guerre en Syrie «est de facto arrêtée».

Syrie
Certaines forces extérieures, comme Israël et l'Arabie saoudite, pourraient «directement intervenir» dans le conflit syrien, estime Israel Shamir, journaliste et expert du Proche-Orient contacté par Sputnik.

«Il existe un danger que les forces extérieures n'acceptent pas la résolution du conflit syrien. Ces forces sont l'Arabie saoudite et Israël», a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Lire la suite

 

 

Crise migratoire : sommet de dirigeants africains et européens à Paris (Màj)

 

Emmanuel Macron veut « identifier » les réfugiés dès le Niger et le Tchad. C’est l’une des idées ressorties du sommet sur la crise migratoire qui se tenait ce lundi à Paris : le président français recevait les dirigeants du Tchad, du Niger et de Libye, ainsi que côté européen Angela Merkel, Paolo Gentiloni, Mariano Rajoy et Federica Mogherini.

 

 

Londres : mouvement de panique après une attaque à l’acide au carnaval de Notting Hill

 

Panique, dimanche soir, lors du célèbre carnaval de Notting Hill, à Londres. Des individus non-identifiés ont projeté de l’acide sur la foule dimanche, vers 20 heures, provoquant un gigantesque mouvement de foule.

Les agressions à l’acide ont doublé en trois ans, à Londres, précise France Info, et les Londoniens sont particulièrement anxieux face au phénomène. Les jets d’acide sont notamment utilisés par des membres de gang, des vendeurs de drogue ou des voleurs de voiture. L’an dernier, environ 450 agressions de ce type ont eu lieu dans la capitale britannique.

La police n’a pas encore identifié les auteurs de l’agression à l’acide. Elle a cependant procédé à plus de 300 arrestations lors des deux jours du carnaval, qui s’est achevé lundi.

La manifestation, très populaire, se déroule tous les ans le week-end précédant le dernier lundi du mois d’août. Des centaines de milliers de Londoniens et de touristes affluent dans ce quartier de l’est de Londres pour assister au défilé haut en couleurs.

Le Dauphiné

 

 

Espagne : les arrivées de migrants africains explosent

 

L’Espagne connait une importante augmentation d’arrivées de migrants venus d’Afrique. En cause, les arrestations en pleine mer du côté de la Lybie et de l’Italie.

 

 

Des milliers de réfugiés syriens en Turquie rentrent chez eux pour l’Aïd

 

Selon un responsable local turc, 40.360 Syriens ont franchi la frontière depuis son ouverture le 15 août, pour célébrer l’Aïd al-Adha.

Des dizaines de milliers de Syriens, réfugiés en Turquie pour fuir la guerre dans leur pays, sont rentrés temporairement chez eux pour y célébrer l’Aïd al-Adha.

4.000 traversées par jour. De longues files de familles syriennes, chargées de bagages, faisaient la queue lundi au poste frontalier d’Oncupinar, certains réfugiés portant des ombrelles pour s’abriter du soleil. D’autres, dont de jeunes enfants, dormaient sur des matelas en attendant leur tour de passer. Un responsable turc local a indiqué, sous couvert d’anonymat, que, depuis son ouverture le 15 août, 40.360 Syriens avaient déjà franchi la frontière, 4.000 la traversant désormais quotidiennement.

(…)

Europe 1

 

 

 

Bruxelles. Le spectre d’un nouveau Calais : Soudanais et Erythréens s’entassent dans un parc

 

Des centaines de migrants, pour la plupart des Soudanais et Erythréens espérant rejoindre le Royaume-Uni, dorment chaque soir dans un parc de Bruxelles, un phénomène qui a pris de l’ampleur cet été, faisant redouter une situation comparable à celle de l’ex-« Jungle » de Calais.

 

En cette soirée d’août où l’AFP a suivi ses bénévoles en action, Belgium Kitchen a distribué 620 barquettes de riz, sauce tomate et légumes en 40 minutes, en marchant à la rencontre des migrants répartis en petits groupes dans l’espace vert bordé de tours d’habitation. Il s’agit d' »éviter un attroupement » pour ne pas troubler le voisinage, souligne Yassine Haj Idrissi, un des responsables de l’association.

Depuis un mois déjà un collectif d’ONG tire la sonnette d’alarme à propos du campement du parc Maximilien, et appelle les politiques à agir « pour que Bruxelles ne devienne pas un nouveau Calais », en référence au gigantesque bidonville démantelé fin 2016 en France.

Mais leur demande d’ouverture d’un centre d’accueil en bonne et due forme, avec offre de soins et orientation juridique, est dans l’impasse.

Pour Theo Francken, secrétaire d’Etat (N-VA, droite nationaliste flamande) à l’Asile et à la Migration, il n’est pas question de prendre en charge des « illégaux » qui « ne veulent pas l’asile en Belgique« .

Dans le parc, situé à deux pas de la gare du Nord, la situation est plus complexe. Ces jeunes gens venus d’Afrique noire rêvent majoritairement d’Angleterre, comme ceux qui vivaient dans l’ancienne « Jungle » de Calais, d’où ont été évacuées 7.000 personnes environ, expliquent responsables et militants associatifs interrogés par l’AFP.

Mais il y a aussi des contre-exemples. Adam, 25 ans, parti l’an dernier de son Soudan natal via le Tchad, et qui a passé six mois « très difficiles » en Libye, raconte à l’AFP qu’il voit Bruxelles comme l’étape finale de son périple.

« Je souffre trop, je veux que le gouvernement (belge) me donne sa protection« , explique-t-il en anglais, implorant qu’on « détruise » l’enregistrement de ses empreintes digitales effectué à son arrivée en Italie.

Beaucoup sont dans cette situation parmi les « 5 à 600 » migrants recensés par Médecins du Monde (MDM) et l’association Belgium Kitchen, qui leur offre le repas du soir.

Ils ont franchi les portes de l’Europe par les côtes italiennes et sont des « cas Dublin », au regard de cette réglementation voulant que la demande d’asile soit étudiée dans le premier pays européen d’entrée. Pour les autorités, c’est synonyme d’obligation de quitter le territoire, rappelle-t-on à l’Office d’étrangers, l’organisme belge recevant les demandes, qui participe aux contrôles de police organisés régulièrement dans le parc. […]

Le Figaro

 

 

Paris XVIIIe : des centaines de nouveaux migrants soudanais et afghans errent dans les rues

 

La métropole se mobilise pour l’accueil des réfugiés syriens. Lyon et Villeurbanne ouvrent leurs portes à des familles de réfugiés.

 

 

 

 

 

Savoie (73) : Chambéry fait face à un afflux de migrants et peine à trouver des solutions

 

Un campement de fortune, discret et monté à la hâte. C’est le premier dans la Cité des Ducs, qui fait face à des arrivées de plus en plus massives de migrants, et peine à trouver des solutions.

Ils arrivent de Guinée, de Côte d’Ivoire ou encore du Nigéria. Voilà un mois qu’ils doivent s’installer dans ce campement de fortune et que Chambéry peine à les accueillir.

La cité des Ducs est pourtant réputée pour son hospitalité et son organisation. Jusqu’à présent, associations administrations, infrastructures étaient en mesure de couvrir les besoins.

Or elle doit faire face à un afflux de migrants, comme dans l’ensemble de l’Arc Alpin.

France 3

 

 

 

Asnières (92) : ils écopent de 9 000 € d’amende pour avoir forcé des bouches incendie

 

Deux jeunes de 17 ans et un de 16 ans ont été surpris, en mai et en juin dernier, par les caméras de vidéosurveillance dans le quartier des Mourinoux. Ils viennent de recevoir la douloureuse.

(…) Le Parisien

 

 

Sondage en Allemagne : l’immigration est de loin la première préoccupation des Allemands

 

« Quelles sont, selon vous, les problèmes les plus urgents qui doivent être résolus aujourd’hui en Allemagne? »

La GfK Association pose chaque année cette question aux citoyens allemands. Aucune réponse n’est donnée à l’avance. Les participants au sondage peuvent répondre librement.

Cette année, le résultat est clair : en 2017, il n’y a pas d’autre sujet qui préoccupe davantage les Allemands que l’immigration et l’intégration des étrangers. Plus de la moitié des personnes interrogées, 56/100, considèrent la migration et les complications possibles qui en découlent comme le plus grand problème auquel est confronté l’Allemagne.

Welt.de

 

 

La ministre norvégienne de l’immigration : « La sécurité nationale passe avant le bien-être des migrants »

 

Le ministre de l’Immigration et de l’Intégration Sylvi Listhaug a déclaré : « Il faut remettre en cause les droits de l’homme quand ça ne permet pas de protéger notre population ».

Sylvi Listhaug, membre du Parti du Progrès, un parti de droite populiste a rappelé qu’il fallait expulser les demandeurs d’asile s’ils ne quittaient pas  volontairement la Norvège après le refus de leur demande.

« Je veux dire que nous devrions contester la Convention européenne des droits de l’homme si cela conteste la légitimité d’un pays pour défendre ses citoyens ».

« La sécurité nationale passe avant le bien-être des demandeurs d’asile »

nrk.no

 

 

 

 

 

 

____________________

Le 28 aout

 

Les USA font obstacle à l'offensive de l'armée syrienne contre Deir ez-Zor

 

Dans la lutte pour les régions pétrolifères syriennes, Washington mise sur les troupes kurdes.

Les différends entre Damas et la coalition menée par les USA s'aggravent au fur et à mesure que l'armée syrienne avance sur Deir ez-Zor à partir de trois axes stratégiques. Cette ville et les champs pétroliers qui l'entourent sont l'objectif principal des forces de Bachar al-Assad et du contingent russe qui combattent l'État islamique (organisation terroriste interdite en Russie) dans le sud-est de la Syrie.

L’armée syrienne avance vers Deir ez-Zor pour reprendre la ville à Daech

L'agence de presse Al Ain News a rapporté hier que des forces de la coalition américaine avaient débarqué par les airs à l'ouest de la province de Deir ez-Zor. L'objectif officiel de cette opération serait l'évacuation de civils et le recueil de renseignements. Mais le véritable but des Américains est certainement plus large. Plus tôt, les Forces démocratiques syriennes (FDS) composées essentiellement de troupes kurdes d'autodéfense avaient annoncé que l'offensive sur Deir ez-Zor se déroulerait parallèlement à l'opération de libération de Raqqa. Les Kurdes et les USA qui les soutiennent ont donc clairement l'intention de s'emparer des territoires riches en pétrole et en gaz.

Lire la suite

 

 

Irak : Assaut sur Tal Afar, l'un des derniers bastions de Daech

 

 

Daech menace de décapiter une star du X

 

Après avoir joué dans un film X en hidjab, la star de Porno Hub est visée par les menaces des djihadistes.

Les combattants de Daech envoient des menaces de mort à la star du porno d'origine libano-américaine, Mia Khalifa, relate le Daily Mail. À en croire l'actrice du X, elle a reçu sur les réseaux sociaux une série de photos retouchées sur lesquelles la femme est présentée décapitée. Les images ont été accompagnées de messages menaçants.

C'est une scène d'un de ses récents films pour adultes dans laquelle Mia apparaît en hidjab qui a apparemment suscité la colère des djihadistes, indique le média. L'actrice promet de son côté qu'elle ne se laissera pas intimider et affirme que plusieurs film hollywoodiens «représentent les musulmans de façon beaucoup plus négative».

Mia Khalifa, 24 ans, est née au Liban mais réside à Miami. Depuis qu'elle a été classée en 2015 star numéro 1 de Porn Hub, les réseaux sociaux se sont emballés au Liban, certains la vouant aux gémonies, d'autres saluant son audace et défendant sa liberté d'user de son corps.

Source

 

 

 

La Russie dispose d’une dizaine de demandes d’achat des systèmes S-400

 

Selon le directeur du Service fédéral pour la coopération militaro-technique, Dmitri Chougaïev, une dizaine d’acheteurs potentiels sont intéressés par des livraisons des systèmes de DCA russes, en particulier des S-400 Triumf.

Le directeur du Service fédéral pour la coopération militaro-technique (FSVTS), Dmitri Chougaïev, s'est félicité dans une interview accordée au quotidien russe Kommersant, du grand intérêt témoigné aux systèmes de missiles sol-air russes, notamment aux S-400.

«Nous constatons une grande demande de systèmes de défense antiaérienne. Rien que pour les S-400 Triumf, nous traitons actuellement une dizaine de demandes d'achat», a-t-il confié.

M. Chougaïev a ajouté que la Russie et la Turquie avaient déjà convenu de livraisons de S-400 et que les détails étaient en cours de discussion.

«L'affaire est pratiquement bouclée, mais il s'agit d'un système sérieux et non pas d'une simple arme à feu, c'est pourquoi il y a des plus de détails à régler», a-t-il expliqué.

S-400
Le S-400 Triumph (désignation Otan: SA-21 Growler) est un système de missiles sol-air de grande et moyenne portée destiné à abattre tout type de cible aérienne: avions, drones et missiles de croisière hypersoniques. Le système est capable de tirer simultanément 72 missiles sur 36 cibles qu'il détecte à une distance de 600 km.

Conçu par le bureau d'études Almaz-Anteï, le système S-400 Triumph est en dotation dans l'armée russe depuis 2007.

Actuellement, le seul contrat d'exportation a été signé avec la Chine.

Source

 

 

Crise migratoire : sommet de dirigeants africains et européens à Paris

 

Emmanuel Macron reçoit, lundi, les dirigeants tchadien, nigérien et libyen, dont les pays sont au cœur du transit de migrants d’Afrique et du Moyen-Orient vers les côtes européennes.

(…) Pour l’Europe seront présents la chancelière allemande, Angela Merkel, les chefs de gouvernement italien et espagnol, Paolo Gentiloni et Mariano Rajoy, ainsi que la cheffe de la diplomatie européenne, Federica Mogherini.
« Réaffirmer le soutien de l’Europe au Tchad, au Niger et à la Libye »
Cette rencontre vise à « réaffirmer le soutien de l’Europe au Tchad, au Niger et à la Libye pour le contrôle et la gestion maîtrisée des flux migratoires », selon la présidence française. Les Européens ont lancé depuis plusieurs années des programmes d’aide dans les pays africains, et conclu des accords, parfois controversés, pour couper les routes de l’immigration illégale. En 2015, lors du sommet sur la migration à La Valette, l’UE avait déjà mis sur la table 1,8 milliard d’euros.
Les Africains réclament davantage de soutien et se targuent de résultats, comme le Niger, qui estime avoir réduit de 80 % le flux migratoire à Agadez, plaque tournante du trafic d’êtres humains. Mais d’autres routes migratoires commencent à reprendre, notamment du côté du Maroc ou de l’Espagne, et la tragédie humanitaire continue, avec des migrants livrés à la violence extrême des trafiquants et qui continuent à périr en mer (14 000 morts en Méditerranée depuis 2014).

(….) Le Monde

 

 

 

Suisse : « la majorité des Imams suisses prêchant dans les mosquées sont islamistes »

 

L’experte Saïda Keller-Messahli, qui publie dans une semaine un livre sur la situation en Suisse, exige, dans la NZZ Am Sonntag, un maximum de 300 mosquées et la surveillance de tous les prédicateurs et de leurs lieux de culte

Après les récents attentats terroristes et l’affaire de l’imam de Bienne qui aurait prêché la haine contre son pays d’accueil tout en bénéficiant de l’aide sociale, l’experte Saïda Keller-Messahli accorde une interview à la NZZ am Sonntag. Elle demande de «surveiller toutes les mosquées et tous les prédicateurs».

Saïda Keller-Messahli est l’auteur d’un livre qui sort dans une semaine, «Islamistische Drehscheibe Schweiz» (La Suisse, plaque-tournante islamiste). Elle y dépeint une sombre image de la Suisse, infiltrée par les islamistes. Les mosquées sont extrêmement conservatrices, révèle-t-elle. «La majorité des imams qui prêchent en Suisse est islamiste», à son avis. De plus en plus de prédicateurs radicaux utilisent le pèlerinage à la Mecque afin d’être endoctrinés, déclare-t-elle à la NZZ am Sonntag.

(…)

Le Temps

 

 

38% des Suisses disent se sentir menacés par les musulmans

 

Selon un sondage paru dimanche dans la presse alémanique, 38% des citoyens disent se sentir menacés par les musulmans du pays. Les sondés veulent un contrôle accru des mosquées et de leur financement et une surveillance renforcée des imams.

Quelque 38% des Suisses disent se sentir menacés par les musulmans de Suisse, révèle un sondage diffusé par le SonntagsBlick. La peur de l’islam a plus que doublé au cours des treize dernières années.

Face à cette situation, les personnes interrogées veulent une lutte plus dure de l’Etat contre les salafistes radicaux. L’interdiction de ce mouvement extrême obtiendrait même la majorité au sein de la population, ajoute le journal dominical zurichois.

Les sondés veulent également un contrôle accru des mosquées et de leur financement et une surveillance renforcée des imams. Une majorité se dégage aussi pour que seuls les imams formés dans une université suisse soient autorisés à prêcher.

24heures

 

 

 

Polémique à Londres : une fillette chrétienne placée par les services sociaux chez des musulmans fondamentalistes

 

Une fillette blanche chrétienne de 5 ans a été placée par les services sociaux dans des familles d’accueil musulmanes.

Elle a été encouragée à apprendre l’arabe par l’une des familles, qui ne parlait pas anglais. On lui a demandé de retirer sa croix et on lui a appris que « Noël est stupide » et que les femmes européennes sont « alcooliques ».

Dans l’une des familles, la mère portait un niqab, dans l’autre une burka.

(…)

Les autorités locales sont censées considérer les critères religieux, raciaux, culturels et linguistiques lors de la prise en charge des décisions, en vertu de la loi de 1989 sur les enfants qui stipule que l’autorité devrait «tenir compte des différents groupes raciaux auxquels appartiennent les enfants» afin de les placer dans des familles d’accueil correspondant à leurs profils.

Telegraph

 

 

 

Grande-Bretagne : les caissières musulmanes d’Aldi pas obligées d’encaisser le paiement des bouteilles d’alcool

 

Un magasin Aldi à Northampton en Grande Bretagne a suscité la polémique en décidant que les caissières avaient le droit de refuser d’encaisser le paiement des bouteilles d’alcool.

Le magasin explique que la décision a été prise pour une employée musulmane qui ne se sentait pas à l’aise à l’idée d’encaisser l’argent de la vente d’alcool. A sa caisse, une petite pancarte indique “Il n’est pas possible de payer l’alcool à cette caisse”.

Dans la petite ville, la décision n’a pas du tout appréciée par tout le monde, comme le montrent certains messages publiés sur Twitter : “Donc un musulman vous dicte ce qu’il veut et ne veut pas faire. Est-ce qu’il pourra aussi refuser les juifs bientôt ?” ou encore “Bien, je ne ferais plus mes courses ici”.

Le service clients d’Aldi s’est excusé pour la gêne et explique faire de son mieux pour que chaque membre du personnel “ait le poste qui lui convient le mieux”.

bladi

 

 

Italie : un couple de jeunes polonais lynchés par quatre migrants africains, la femme a subi plusieurs viols

 

Un jeune couple de touristes polonais a été soumis à une « attaque brutale et bestiale » par quatre migrants Africains sur une plage à Rimini, en Italie.

Les jeunes gens de 26 ans se promenaient pour leur dernière soirée dans cet endroit touristique quand ils ont été approché par quatre individus.

Le jeune homme a été tabassé jusqu’à perdre connaissance par le gang, ils ont ensuite violé à de multiples reprises sa partenaire devant lui.

Les deux ont également été volés.

Les autorités italiennes ont décrit l’attaque comme « brutale et bestiale » et ont appelé le public «à coopérer avec les forces de police en informant de tous les éléments susceptibles d’être utilisés dans l’enquête».

« S’ils attrapent les auteurs, la prison n’est pas suffisante », a commenté Matteo Salvini, chef de la Ligue du Nord – réitérant ses appels pour que les migrants coupables de viols ou d’agressions sexuelles soient chimiquement castrés.

Wiadomości

 

 

Paris : selon un adjoint de Hidalgo, le dossier du Figaro Mag’ est une « masse d’ordures racistes »

 

 

Anne Hidalgo, « la reine des bobos » qui fait « des folies ». Dans son numéro paru samedi 26 août, le Figaro Magazine dresse le « bilan accablant de la maire de Paris ». Une couverture dénoncée ce dimanche par l’adjoint PCF de l’édile, Ian Brossat.

A la une de ce dossier, les chantiers qui cristallisent les reproches adressés à la maire PS de la capitale – « embouteillage, migrants, logements sociaux »– étayés par des extraits du livre à charge « Notre-drame de Paris » de Airy Routier et Nadia Le Brun, dont la sortie est prévue le 30 août prochain.

Dans l’édito qui introduit le dossier, la maire de Paris est ainsi accusée « d’asphyxier » Paris avec la fermeture des berges rive droite, de ne pas avoir tenu sa promesse de faciliter l’accès au logement, et d’avoir géré de façon « démagogique » le « problème des migrants ».

Suivent ensuite six thématiques extraites du livre à paraître: « Ces embouteillages monstres qui font la fureur des automobilistes », « La pollution, alibi idéal ou vrai mensonge? », « Les migrants, une chance pour Paris? », « Les HLM de la discorde », « le harcèlement des femmes, nouvelle plaie parisienne », et « au secours, les rats et les punaises reviennent ».

Mais pour Ian Brossart, adjoint PCF de l’édile, le tableau dressé par le magazine est loin d’être réaliste: « Une benne ne suffirait pas à rassembler la masse d’ordure raciste qu’il contient », a-t-il tweeté ce dimanche 27 août.

Des accusations de racisme démenties sur Twitter par Jean-Christophe Buisson, directeur adjoint du magazine.

Mise en ligne sur les réseaux sociaux dès le 25 août, la couverture du numéro de ce samedi a fait réagir élus de divers bords et anonymes. Elle a notamment été comparée avec l’édition du JDD de ce dimanche, dans laquelle Anne Hidalgo revient sur les décisions les plus controversées de son mandat -les mêmes que celles dénoncées dans le dossier du Figaro Mag. […]

Huffington Post (lire les passage de twitter sur leur site)

 

 

 

 

Commenter cet article