Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 23 juillet

 

 

La crise de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem inquiète la communauté internationale

 

Deux Palestiniens sont morts samedi dans des affrontements près de Jérusalem. Le Conseil de sécurité de l'ONU va se réunir lundi à la demande de la France, de la Suède et de l'Egypte pour examiner la situation.

 

Des Palestiniens courent après des jets de gaz lacrymogène de la part des forces israéliennes, le 21 juillet 2017, dans une rue de Jérusalem.

La flambée de violences continue en Israël et sur les territoires palestiniens. Deux nouveaux Palestiniens ont trouvé la mort, samedi 22 juillet, dans des affrontements avec les forces de l'ordre israéliennes près de Jérusalem, au lendemain de violences meurtrières provoquées par les nouvelles mesures de sécurité à l'entrée de l'esplanade des Mosquées.

La situation sera le sujet d'une réunion d'urgence lundi du Conseil de sécurité de l'ONU, convoquée à la demande de la France, de la Suède et de l'Egypte. Elle permettra de "parler urgemment de la façon dont les appels à la désescalade peuvent être soutenus", a indiqué l'ambassadeur suédois à l'ONU. Les représentants du Quartette (Etats-Unis, Russie, Union européenne, ONU) pour le Proche-Orient ont appelé toutes les parties à "faire preuve d'une retenue maximale, à éviter les actions de provocation".

Huit morts en deux jours

Depuis une semaine, les heurts sont quotidiens entre forces de sécurité israéliennes et manifestants palestiniens, qui dénoncent l'installation par Israël de détecteurs de métaux aux accès de l'esplanade des Mosquées, troisième lieu saint de l'islam, dans la vieille ville de Jérusalem. Mais jusqu'à vendredi ces affrontements n'avaient fait que des blessés.

Lire la suite

 

 

 

 

Renseignement US: la Corée du Nord talonne le club des puissances nucléaires

 

La Corée du Nord serait en passe de devenir une véritable puissance nucléaire, estime le directeur du renseignement national américain Dan Coats, affirmant que Pyongyang devenait une menace réelle pour Washington.

Sur fond de récents tirs des missiles balistiques effectués par Pyongyang, le directeur du renseignement national des États-Unis Dan Coats considère que la Corée du Nord est en train de devenir une véritable menace et que le pays talonne de près le «club des puissances nucléaires».

«Il devront travailler un peu plus pour franchir les portes du club [nucléaire]. Ils sont très cohérents dans leur avancée vers cet objectif», a déclaré M.Coats lors du Forum de sécurité d'Aspen, répondant à la question de savoir «si la Corée du Nord pouvais désormais être considéré comme un membre du club des puissances nucléaires».

Lire la suite

 

 

 

Syrie: l'armée gouvernementale prête à atteindre les rives de l'Euphrate près de Raqqa

 

Après avoir délogé les djihadistes de Daech au sud de la ville de Raqqa, l'armée syrienne continue d'avancer vers l'Euphrate.

Les troupes de l'armée gouvernementale syrienne se sont emparées samedi du village de Dakhila et du champ gazier de Sabkhawi, situés à 30 kilomètres au sud de Raqqa, a annoncé à Sputnik une source militaire syrienne.

«Les unités de l'armée arabe syrienne ont repris le contrôle du village de Dakhila, du puits de Sabkhawi ainsi que du champ gazier éponyme dans la banlieue sud de Raqqa. Un grand nombre de djihadistes de Daech ont été supprimés», a indiqué l'interlocuteur de l'agence.

Les territoires repris par l'armée syrienne lui permettront de déboucher dans les délais les plus brefs sur les rives du fleuve Euphrate et de poursuivre l'offensive visant à reprendre le contrôle de la prétendue capitale de Daech en Syrie.

Lire  la suite

 

 

 

Irak: Une Allemande de 16 ans, partie rejoindre Daesh, arrêtée à Mossoul

 

Linda W., une adolescente allemande de 16 ans partie faire le djihad en Irak pour le compte de l’organisation de l’Etat islamique (EI), a été arrêtée à Mossoul. « Le Parquet de Dresde confirme que Linda W. a été identifiée en Irak » où elle bénéficie de l’assistance de l’ambassade d’Allemagne, a indiqué dans un communiqué ce samedi le Parquet de cette ville de l’Est de l’Allemagne.

Lire  la suite

 

 

Turquie: un t-shirt "héros" peut conduire en prison

 

Une quinzaine de personnes ont été arrêtées en Turquie cette semaine pour avoir porté un t-shirt avec l'inscription "héros". Les autorités voient dans ce choix vestimentaire un soutien déguisé aux auteurs du putsch manqué l'an dernier.

Tout a commencé le 13 juillet lorsque l'une des personnes accusées d'avoir tenté d'assassiner le président Recep Tayyip Erdogan, lors du putsch manqué du 15 juillet 2016, s'est présentée au tribunal avec un t-shirt sur lequel était inscrit "Hero".

En réaction, M. Erdogan a proposé la semaine dernière d'introduire une tenue unique pour les personnes jugées en lien avec la tentative de coup d'Etat, citant comme modèle la combinaison orange portée par les détenus de la prison militaire américaine de Guantanamo.

Lire la suite

 

 

 

Achat de S-400 russes par la Turquie: une perspective inquiétante pour Washington

 

Des systèmes de missiles sol-air S-400 russes entre les mains de la Turquie constitueraient un sujet de préoccupation pour Washington, selon un haut responsable de l'Armée américaine.

Un éventuel achat par la Turquie de systèmes de missiles sol-air S-400 russes susciterait de la préoccupation à Washington, a déclaré le chef d'État-Major interarmées Joseph Dunford.

S-400
Une semaine auparavant, le chef du Pentagone James Mattis a déclaré que l'intention de la Turquie d'acheter les S-400 russes était son droit souverain.

«Il y a eu des informations publiées par certains médias, mais elles se sont révélées fausses. [Les militaires turcs] n'ont pas acheté à la Russie les systèmes de missiles sol-air S-400, et s'ils l'avaient fait cela nous préoccuperait. Mais ils ne l'ont pas fait», a indiqué le général.

Auparavant, le PDG de la holding publique russe de hautes technologies Rostech Sergueï Tchemezov a annoncé que les problèmes techniques concernant le contrat de livraison des systèmes de missiles sol-air S-400 étaient réglés et qu'il ne restait que des questions administratives.

Actuellement, la Russie n'a conclu un contrat de livraison des S-400 qu'avec la Chine, l'Inde et la Turquie n'étant qu'au stade de négociations.

Source

 

 

 

Projet de sanctions US contre l'Iran et la Russie: l'UE sonne l'alarme

 

Les projets de Washington de prendre de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie et de la République islamique d'Iran inquiètent l'Union européenne.

L'Union européenne considère que le nouveau projet de loi sur les sanctions visant Moscou et Téhéran, publié par le Congrès américain, est une «mesure unilatérale» qui risque d'avoir de lourdes conséquences inattendues et non-sélectives, considère l'Union européenne, rapporte l'agence Reuters.

D'après cette source, l'UE redoute que les nouvelles sanctions puissent avoir un impact négatif sur les efforts entrepris pour la diversification dans le domaine de l'énergie. L'Union européenne a en outre appelé Washington à une coordination en matière de sanctions, les mesures unilatérales pouvant torpiller le résultat recherché.

Lire la suite

 

 

 

Isère: profanation d'une salle de prière musulmane

 

Une tête de sanglier a été accrochée à la porte de la salle de prière musulmane de la petite commune de Pont-de-Beauvoisin (Isère), a appris l'AFP auprès des gendarmes.

Cette commune en zone rurale du nord de l'Isère, qui compte 3.500 habitants, ne connaît pourtant "aucun problème" avec sa petite communauté musulmane, ont précisé les gendarmes. Cette salle de prière n'est pas spécifiquement signalée.

L'Association du juste milieu (AJM), qui gère le local et entretient des relations oecuméniques, va porter plainte, selon Le Dauphiné libéré. Le journal indique que la tête de sanglier a été découverte par "quatre fidèles qui se rendaient à la prière du matin".

La brigade locale de gendarmerie est chargée de l'enquête.

Lire la suite

 

 

Les médias allemands ont un parti pris très favorable à l’arrivée massive de migrants, selon une étude universitaire

 

D’après des chercheurs allemands, qui ont épluché les articles de la presse de leur pays de 2015 et 2016, les journaux ont fait preuve d’un biais très clair en faveur de la politique d’accueil des migrants entreprise par le gouvernement Merkel.

A l’issue d’une analyse de plusieurs milliers d’articles publiés en Allemagne entre février 2015 et mars 2016, des chercheurs de la Hamburg Media School et de l’Université de Leipzig ont constaté que les principales publications allemandes n’avaient pas couvert de manière objective la crise des migrants.

Les auteurs de l’enquête (dont le rapport est disponible en ligne) accusent les grands journaux allemands, tels que Die Welt, Sueddeutsche Zeitung, Frankfurter Allgemeine Zeitung ou encore le tabloïd Bild, d’avoir, à travers leur traitement de l’actualité, soutenu la politique du gouvernement allemand en matière d’accueil des migrants – la fameuse ouverture des frontières décidée en 2015 par la chancelière Angela Merkel, qui a conduit à l’entrée de plus d’un million de migrants en Allemagne.

L’étude affirme que, malgré des rassemblements d’ampleur contre la politique d’accueil massif de migrants, notamment à Berlin, les journaux allemands ont continué à soutenir sans nuance la ligne du gouvernement, en invoquant par exemple régulièrement le concept de «culture de la bienvenue» (Willkommenskultur) allemande.

Cette «culture de la bienvenue», selon les chercheurs, est devenue sous l’encre des médias «une sorte de mot magique», grâce auquel le fait de se comporter en «bons samaritains» a pu être érigé en devoir moral.

«Une grande partie des journalistes ont mal compris quel était le rôle de leur profession et ont oublié que les médias devaient éclairer leur public», a déclaré à Die Zeit le professeur Michael Haller, auteur principal de l’étude.

Le professeur Haller explique que l’immense majorité des articles parus dans la presse allemande sur le thème migratoire ignore totalement et délibérément l’opinion publique, et ne tient pas compte des opinions des experts sur le sujet… ni des demandeurs d’asile eux-mêmes. Les articles s’avèrent, presque toujours, imprégnés des opinions personnelles de leurs auteurs.

Autre détail notable : l’étude révèle que certains médias avaient pris l’habitude de qualifier de «raciste» tout opposant direct ou indirect à la politique d’accueil massif des migrants.

En outre, les auteurs de l’enquête universitaire estiment que ce traitement médiatique a grandement contribué à diviser l’opinion publique allemande, et a encouragé une perte de confiance des Allemands dans leur presse, dans la mesure où cette dernière ne reflétait pas leurs opinions.

RT

 

 

 

Migrants : José Bové appelle le président de la République à « ouvrir les frontières »

 

Le député européen appel également à « faire sauter » la convention de Dublin qui oblige les migrants à déposer leur demande d’asile dans le premier pays d’accueil.

Le député européen José Bové (EELV) en a appelé samedi au président de la République Emmanuel Macron pour que la France « accepte d’ouvrir ses frontières » aux « réfugiés », au cours d’un rassemblement à Tende (Alpes-Maritimes).

Ouvrir les frontières françaises. « La France n’assume pas son rôle d’accueil » et le défenseur des droits Jacques Toubon « le dit aussi », a déclaré José Bové au cours d’un rassemblement de soutien à l’association locale Roya Citoyenne, qui vient en aide aux migrants venant depuis l’Italie voisine.

« Faire sauter » la convention de Dublin. Il faut que la France « accepte d’ouvrir ses frontières et accueille un nombre de réfugiés qui corresponde à notre pays », a-t-il précisé. Il a appelé à « ‘faire sauter’ la convention de Dublin », qui crée, selon lui, une situation intenable dans laquelle les migrants sont obligés de déposer leur demande d’asile dans le premier pays d’accueil. (…)

Europe 1

 

 

 

Réforme de la justice : la Hongrie compte défendre la Pologne contre « l’offensive inquisitoriale » de l’UE

 

« L’offensive inquisitoriale contre la Pologne ne réussira jamais parce que la Hongrie utilisera tous les moyens légaux dans l’Union européenne pour montrer sa solidarité avec les Polonais », a déclaré Viktor Orban.

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a affiché, samedi, son soutien à Varsovie face aux menaces de sanctions de l’Union européenne, alors que le Sénat polonais vient d’adopter un projet très controversé de réforme de la Cour suprême.

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a déclaré, samedi 22 juillet, que son pays défendrait le gouvernement polonais menacé de sanctions par l’Union européenne pour son projet de renforcement du contrôle des institutions judiciaires.

À l’instar du Polonais Jaroslaw Kaczynski, président du PiS et homme fort de la Pologne, Viktor Orban est en froid avec l’UE qui considère ses prises de position comme contraires aux libertés publiques et à la démocratie. (…)

France 24

 

 

 

 

____________________

Le 22 juillet

 

 

Violences meurtrières à Jérusalem et en Cisjordanie: risque-t-on une nouvelle intifada?

 

La violence a franchi un nouveau cap vendredi 21 juillet à Jérusalem et en Cisjordanie. Une semaine de heurts entre police israélienne et manifestants palestiniens s'est achevée par une soirée meurtrière et un terrible bilan: 3 morts côté palestinien, 3 autres côté israélien, et plus de 500 blessés. La tension ne redescend pas depuis l'attaque qui a coûté la vie à deux policiers israéliens le 14 juillet.

(..)

Ce nouvel accès de fièvre fait craindre une reprise de la vague de violences (appelée "intifada des couteaux" par certains médias) qui secoue Israël et les Territoires palestiniens depuis octobre 2015 et qui a coûté la vie à 675 personnes dont 287 Palestiniens et 47 Israéliens, selon un décompte de l'AFP. Cité par le Times of Israel, le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, estime que "cet incident a le potentiel pour déclencher de nouvelles violences".

Lire la suite

 

 

 

Vendredi sanglant à Jérusalem et en Cisjordanie

 

Les tensions grandissent depuis une semaine autour de l’esplanade des Mosquées à Jérusalem. Vendredi 21 juillet, trois Palestiniens ont été tués lors de heurts, puis un Palestinien a tué à coups de couteau trois Israéliens dans une colonie de Cisjordanie.

Est-ce le début d’une nouvelle escalade sanglante ? Vendredi 21 juillet, alors que trois Palestiniens ont été tués lors de heurts autour de l’esplanade des Mosquées de Jérusalem-Est, en Cisjordanie occupée, dans la soirée, un Palestinien a tué à coups de couteau trois Israéliens dans une colonie.

Que sait-on de l’attaque en Cisjordanie ?

Un jeune Palestinien, âgé de 19 ans, a pénétré dans une maison de la colonie de Neve Tsuf, au nord-ouest de Ramallah, où il a tué trois civils israéliens et en a blessé un quatrième avant d’être lui-même blessé par balles par un voisin qui avait entendu les cris des victimes, selon une porte-parole de l’armée.

« Il a attaqué et massacré une famille pendant le dîner de shabbat, tuant le grand-père et deux de ses enfants et blessant la grand-mère », a indiqué une porte-parole de l’armée à l’AFP sans donner davantage de détails sur l’identité des victimes.

Lire la suite

 

Vidéo du e 21 juil. 2017

 

 

L’Autorité palestinienne annonce la rupture des contacts officiels avec Israël

 

Le président de l’Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a annoncé vendredi 21 juillet geler tous les contacts avec Israël tant que les nouvelles mesures de sécurité mises en place par l’Etat hébreu autour de l’esplanade des Mosquées, à Jérusalem, ne seraient pas annulées.

M. Abbas s’exprimait devant des journalistes à l’issue d’une journée d’affrontements entre manifestants palestiniens et forces israéliennes qui ont fait au moins trois morts et des centaines de blessés à Jérusalem-Est et en Cisjordanie occupée :

« Au nom de la direction palestinienne, j’annonce (…) un gel de tous les contacts avec l’Etat d’occupation à tous les niveaux, jusqu’à ce qu’Israël s’engage à annuler toutes les mesures contre notre peuple palestinien en général et à Jérusalem et dans la mosquée Al-Aqsa en particulier. »

En savoir plus

 

 

Général US: la présence des États-Unis en Syrie est illégitime

 

Les militaires américains n’ont pas le droit de rester en Syrie, où ils mènent des opérations antiterroristes sans autorisation de Damas, a confirmé le patron des forces spéciales des États-Unis.

Prenant la parole lors d'un forum de sécurité dans le Colorado, le patron des forces spéciales des États-Unis Raymond Thomas a pointé l'absence de fondement légal de la présence de l'armée américaine en Syrie, ce qui risquerait de provoquer tôt ou tard le mécontentement de Moscou et de Damas.

«Le jour est proche où les Russes diront: "Pourquoi êtes-vous toujours en Syrie, les États-Unis?". […] Nous sommes allés là-bas pour toutes les bonnes raisons, mais si les Russes jouent cette carte, nous pourrions vouloir rester et n'avoir aucune capacité de le faire. [Les Russes] pourraient la sortir», a déclaré le général lors du forum de sécurité d'Aspen, au Colorado.

Dans le même temps, il a rappelé que la seule raison de la présence de l'armée américaine en Syrie était la lutte contre le terrorisme. Dans ce contexte, Washington refuse de cesser ses opérations en dépit des protestations des autorités du pays.

Lire la suite

 

La vérité sur les objectifs des USA en Syrie

 

«Les États-Unis aident le PYD en fournissant des armes et des munitions. En outre, ils ont aménagé des bases militaires dans le nord de la Syrie, ce qui a encore plus renforcé les positions des Kurdes.» Un militaire turc haut gradé s’exprime au micro de Sputnik sur les raisons qui ont poussé Washington à soutenir les Kurdes en Syrie.

La guerre contre le groupe terroriste Daech sur le territoire syrien s'est d'ores et déjà transformée en lutte pour obtenir une part du gâteau de la restructuration du pays, a déclaré dans une interview à Sputnik Armağan Kuloğlu, général-major des Forces armées turques à la retraite.

«Le but ici est plus grand que de simplement battre Daech. Tout se résume à la manière de jouer après coup le rôle le plus important dans la restructuration de la Syrie et, en particulier, dans la mise en place, dans le nord de la Syrie, d'une création gouvernementale kurde», a révélé le militaire.

Cependant, le Parti de l'union démocratique (PYD) des Kurdes syriens, soutenu par les États-Unis, figure sur la liste des plus grandes menaces de la Turquie. En outre, en aidant les Kurdes, la partie américaine renforce ses propres positions dans le nord de la Syrie, tandis que le PYD n'aspire qu'à prendre le contrôle des territoires syriens.

Lire la suite

 

 

James Mattis pense que le chef de l'EI est en vie

 

Le ministre américain de la Défense, James Mattis, a estimé aujourd'hui que le chef du groupe Etat islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, était "en vie".

"Je pense que Baghdadi est vivant, et je penserai autre chose quand nous saurons que nous l'avons tué", a déclaré James Mattis à des reporters, ajoutant: "nous essayons de l'avoir et nous partons du principe qu'il est vivant". La mort du chef de l'EI a été annoncée début juillet par l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Source

 

 

 

Interpol dévoile les noms des 173 kamikazes de Daech les plus dangereux pour l’Europe

 

L'Organisation internationale de police criminelle Interpol vient de diffuser une liste de 173 djihadistes de Daech qui seraient en mesure d'organiser des attaques terroristes en sol européen, relate le journal The Guardian.

Le document révélateur a été rédigé par le renseignement américain se basant sur des données obtenues au cours des opérations en Syrie et en Irak. Ces informations ont été transmises au FBI, puis à Interpol.

Les agents de renseignement craignent qu'au fur et à mesure que Daech essuie des pertes au Proche-Orient, de plus en plus de terroristes ne débarquent en Europe pour y commettre des attentats-suicides. Interpol ignore cependant si les individus faisant partie de la liste sont déjà en Europe.

Ces extrémistes «peuvent être formés à fabriquer et à placer des engins explosifs artisanaux qui pourraient causer un nombre important de morts et de blessés». Ils peuvent également voyager à travers le monde pour participer à des activités terroristes, prévient le média.

Source

 

 

 

La Turquie s'éloigne à grands pas de l'Occident et de l'Otan

 

La crise que traversent les relations turco-allemandes a été provoquée par Berlin et traduit l'attitude hostile des pays occidentaux à l'égard d'Ankara. Dans ce contexte, la Turquie s'éloigne et de l'Occident et de l'Otan, estime un expert interrogé par Sputnik qui souligne pourtant que ce processus est douloureux pour Ankara.

Après l'interpellation de six militants des droits de l'homme, dont un citoyen allemand, sur l'île de Büyükada, la crise qui règne entre Ankara et Berlin a connu un nouveau tournant. Le chef de la diplomatie allemande Sigmar Gabriel a prédit une période difficile aussi bien pour le commerce que pour le secteur touristique turc. Or, comme l'estime dans son commentaire à Sputnik Söner Polat, un contre-amiral turc à la retraite, Berlin a créé intentionnellement cette crise qui constitue un facteur majeur dans le processus d'éloignement de la Turquie de l'Otan.

«La Turquie s'éloigne à grands pas vers l'Eurasie. C'est un processus douloureux. Il serait naïf de penser que la Turquie, membre de l'Otan depuis 1952, pourrait s'éloigner facilement de l'Alliance. Les déclarations formulées par l'Allemagne auront d'inévitables répercussions sur les positions de la Turquie au sein de l'Otan», a-t-il déclaré.

Lire la suite

 

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 

21/07: (40) Un voleur Roumain recidiviste arrêté pour vol de carte bleue (source)
21/07: (75) Migrants: au bord du canal St-Martin, le Petit Kaboul se remplit (source)
20/07: (24) Lhocéïne El Kadi: 43kg de hash, 860g de coke+116 640 euros (source)
19/07: (83) Hussein.B, Pakistanais agresse une femme: deux coups de poing (source)
19/07: (42) Deux Turcs lynchent un trentenaire: coma+tentative d’homicide (source)
19/07: (75) Un clandestin sans-papiers frappe deux policiers au Trocadéro (source)
18/07: (60) Abdeslam Chadid agresse sexuellement et séquestre sa voisine (source)

 

 

Allemagne : les demandeurs d’asile et étrangers massivement surreprésentés parmi les auteurs d’agressions sexuelles

 

Allemagne. Statistiques criminelles 2016. Présumés coupables de viols et agressions sexuelles, par 100.000 habitants :

Allemands : 54

Étrangers : 279

Demandeurs d’asile : 819

bmi.bund.de / Lionel Baland

 

 

Bad Nauheim (Allemagne) : 4 petites filles harcelées sexuellement dans une piscine par un demandeur d’asile

 

Mardi, plusieurs jeunes filles, dont une de trois ans, ont été harcelé sexuellement dans la piscine extérieure de Bad Nauheim.

Comme la police l’a rapporté, les quatre filles l’ont signalé au maître-nageur vers 17 heures. Elles lui ont dit qu’un homme les avait pressé d’abord dans la piscine puis en sortant de la piscine. Un responsable en a alors informé la police.

L’agresseur est un demandeur d’asile de 20 ans, actuellement hébergé à Wölfersheim. Les officiers l’ont emmené au poste de police. Il a cependant été libéré, car il n’y avait aucun motif de détention, selon la police.

Les filles harcelées sont de Bad Nauheim et ont 3, 12, 13 et 14 ans.

presseportal.de

 

 

Viktor Orbán (Hongrie) : « Nous ne voulons pas d’un peuple métissé, nous préférons rester comme nous sommes »

 

Viktor Orban (Premier ministre hongrois) après sa rencontre avec B. Netanyahu (Premier ministre israélien) : « Nous ne voulons pas d’une population mélangée, nous voulons rester comme l’on est, même si nous ne sommes pas parfaits ».

 

 

Commenter cet article