Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 7 juillet

 

 

RPDC, pomme de discorde: Washington imposerait des sanctions contre Pékin

 

 

Les États-Unis ont ignoré l'initiative sino-russe sur le règlement de la crise coréenne et ont proposé leur propre scénario. De son côté, l'ambassadeur américain à l'Onu a clairement indiqué que les États-Unis étaient prêts à imposer des sanctions contre ceux qui continuaient à commercer avec Pyongyang.

Les États-Unis ont déclaré qu'ils ne verraient aucun inconvénient à ce que leur proposition de durcir les sanctions contre Pyongyang fasse l'objet d'un veto. En effet, Washington entend, en cas de veto, renforcer ses propres sanctions, qui pourraient affecter non seulement la Corée du Nord, mais aussi la Chine, selon la représentante permanente des États-Unis auprès de l'Onu, Nikki Haley.

Le chef adjoint du Centre des études asiatiques de l'Académie diplomatique chinoise, Guo Yanjun, a exprimé à Sputnik ses doutes envers la politique américaine, qu'il juge imprudente.

«De tels avertissements ne sont pas fondés sur des données objectives. Il est bien connu que la Chine a approuvé une liste des produits interdits à l'exportation vers la Corée du Nord pour respecter la Résolution 2321 du Conseil de sécurité des Nations unies prévoyant des sanctions contre Pyongyang, et la partie chinoise respecte scrupuleusement le texte de cette liste», a déclaré M.Guo.

Lire la suite

 

 

L’«activité balistique» de Pyongyang bientôt dans le viseur des satellites US

 

Les États-Unis envisagent d’utiliser des satellites commerciaux pour se tenir au courant des «activités» de la Corée du Nord, y compris des lancements de fusées qu’elle effectue régulièrement depuis quelques temps.

Le lancement d’un missile balistique par la Corée du Nord

Les États-Unis examinent la possibilité d'utiliser d'ici 2018 des satellites commerciaux, fabriqués dans la Silicon Valley (Californie), pour surveiller l'«activité» de Pyongyang en matière de Défense, relate le journal The New York Times.

Il est à noter que de nos jours, les satellites américains destinés à effectuer une reconnaissance des «lignes ennemies» en Corée du Nord ne couvrent qu'un tiers de son territoire intégral.

Lire la suite

 

 

 

Corée du Nord : festivités à Pyongyang pour célébrer le missile intercontinental

 

Des feux d'artifice et des danses traditionnelles ont animé la soirée jeudi dans la capitale nord-coréenne. Des dignitaires du régime ont réitéré les menaces contre les États-Unis.

Des scènes de liesse ont eu lieu jeudi 6 juillet à Pyongyang, la capitale de la Corée du Nord, pour célébrer le tir historique d'un missile intercontinental. Un gigantesque feu d'artifice et des danses ont animé la soirée. Des milliers de responsables du régime, de militaires et de civils se sont rassemblés pour assister au feu d'artifice tiré autour de la tour du Juche, qui culmine à 170 mètres de haut. "Nous célébrons avec enthousiasme le lancement réussi du missile balistique intercontinental, plus grande réalisation de l'histoire de notre république", pouvait-on lire sur une banderole suspendue sur la place Kim Il-Sung.

Parmi les personnalités présentes figuraient Kim Yong-nam, le chef de l'État de la Corée du Nord dont la fonction est largement honorifique, ou encore le haut général Hwang Pyong-So, rapporte l'agence officielle nord-coréenne KCNA. Des orateurs "ont chaleureusement félicité les scientifiques de la défense nationale pour avoir frappé les impérialistes américains au visage", poursuit l'agence. Si "les impérialistes américains commettent la plus petite provocation militaire" contre le Nord, ont annoncé ces orateurs selon KCNA, l'armée "montrera au monde comment le territoire des États-Unis sera réduit en cendres".

Lire la  suite

 

 

 

119 civils tués lors de nouveaux raids de la coalition US en Irak et en Syrie

 

Au moins 119 personnes ont trouvé la mort dans de nouveaux raids de la coalition internationale anti-Daech réalisés en Syrie et en Irak.

La coalition internationale anti-Daech dirigée par les États-Unis a identifié 119 victimes supplémentaires parmi la population civile dans ses raids effectués en Irak et en Syrie, a annoncé l'état-major de la coalition.

«En mai, la coalition a achevé l'évaluation de 141 rapports, dont 114 ont été jugés peu fiables, alors que 27 étaient crédibles», annonce le communiqué.

Il est également indiqué que ces 27 cas avaient «causé involontairement la mort de 119 civils».

Lire la suite

 

 

Le partenariat Russie-USA en Syrie est «un pas dans la bonne direction»

 

La Russie estime que l'intention du secrétaire d'État américain Rex Tillerson de coopérer avec la Russie en Syrie est «un pas dans la bonne direction», a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

«La coopération entre la Russie et les États-Unis est un pas dans la bonne direction», a déclaré le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, faisant allusion à la déclaration récente du secrétaire d'État américain Rex Tillerson.

«Il est seulement important que l'aspiration au règlement de la crise syrienne soit mutuelle, que personne n'essaie de prétendre que rien ne dépend de lui» a-t-il souligné lors d'une conférence de presse conjointe avec son homologue français Jean-Yves Le Drian au Quai d'Orsay.

Lire la suite

 

 

 

 

L'Arabie saoudite accusée de financer le terrorisme au Royaume-Uni

 

La Société Henry Jackson vient de publier un rapport accusant l’Arabie saoudite de soutenir l’extrémisme islamique au Royaume-Uni, écrit jeudi le site de la chaîne Russia Today (RT). Cette étude identifie Riyad comme étant le principal sponsor des organisations radicales britanniques.

«Depuis les années 1960 l'Arabie saoudite dépense des millions de dollars pour exporter le wahhabisme dans le monde islamique, notamment au sein des communautés musulmanes en Occident», affirme le rapport de la Société londonienne Henry Jackson. Ses auteurs indiquent qu'au Royaume-Uni ce financement s'effectue principalement sous forme de dons aux mosquées et aux établissements scolaires islamiques où trouvent notamment refuge les «passeurs de l'extrémisme islamique» et où «la littérature extrémiste est diffusée».

«L'influence est également exercée par la préparation de leaders religieux britanniques en Arabie saoudite, ainsi que par l'utilisation de manuels saoudiens dans les écoles islamiques indépendantes du Royaume-Uni», stipule le rapport. Selon ses auteurs, l'Arabie saoudite est le principal sponsor des organisations radicales au Royaume-Uni, où au cours des cinq derniers mois les islamistes radicaux ont commis trois crimes retentissants: l'attentat sur le pont de Westminster du 22 mars (6 morts), l'attentat de Manchester du 22 mai (22 morts) et l'attentat sur le pont de Londres du 3 juin (8 morts).

Le document liste les mosquées financées par Riyad à Londres, Édimbourg, Birmingham et dans d'autres villes du pays où l'on appelle au djihad et l'on confesse une idéologie extrémiste. «Il a été constaté que le Fonds islamique de Leicestershire, dont l'activité extrémiste était très préoccupante, était largement financé par l'Arabie saoudite», indique le document.

Lire la suite

 

 

Notes :Et pourtant rien ne sera fait contre ce pays ! Lorsque l’Arabie Saoudite se verra trop en accusation, les Saoudiens signeront  alors des gros contrats de millions de dollars, et les Anglais auront tous oublié (comme un certain Trump)

 

 

 

Le Qatar, accusé d’exacerber la crise diplomatique, menacé de sanctions

 

Les quatre pays arabes qui ont imposé un ultimatum au Qatar (Arabie saoudite, Émirats arabes unis, Bahreïn, Égypte) affirment que Doha refuse de remplir leurs exigences. Ils déclarent être prêts à «prendre les mesures appropriées».

«Le gouvernement qatari a sapé tous les efforts diplomatiques pour régler la crise, confirmant ainsi sa position irréconciliable et son intention de poursuivre la politique visant à déstabiliser la situation dans la région. La position adoptée par le Qatar ne fait que confirmer ses liens avec les terroristes», stipule la déclaration conjointe des quatre pays rendue publique vendredi après la réponse du Qatar à l'ultimatum.

Lire la suite

 

 

 

La ville de Hébron inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco

 

Le Comité du patrimoine mondial de l'Unesco a déclaré ce vendredi 7 juillet la vieille ville d'Hébron, en Cisjordanie occupée, « zone protégée », en tant que site « d'une valeur universelle exceptionnelle ». L'ambassadeur de l'État hébreu auprès de l'Unesco a aussitôt dénoncé « l'un des moments les plus déshonorants » dans l'histoire de l'organisation. Douze membres du Comité réuni à Cracovie, dans le sud de la Pologne, ont voté pour l'inscription, six se sont abstenus et trois ont voté contre. La ville de Hébron était au cœur d'un affrontement diplomatique entre Israéliens et Palestiniens. La ville abrite une population de 200 000 Palestiniens et de quelques centaines de colons israéliens, retranchés dans une enclave protégée par des soldats près du lieu saint que les juifs appellent tombeau des Patriarches et les musulmans mosquée d'Ibrahim.

Lire la suite

 

 

Neuf avions étrangers interceptés en une semaine aux frontières russes

 

Les avions de reconnaissance de l'Otan ne cessent de sonder la frontière russe, soigneusement protégée par les chasseurs Su-27 et MiG-31.

Les chasseurs russes ont intercepté à neuf reprises, au cours de la semaine dernière, des avions de reconnaissance étrangers, annonce le ministère russe de la Défense sur son site.

Selon ce dernier, les interceptions ont été réalisées par les chasseurs MiG-31 et Su-27 des Troupes aérospatiales russes.

Lire la suite

 

 

 

Sommet du G20 : Trump et Poutine se sont serré la main

 

 

Cette première rencontre a lieu après des soupçons de collusion entre l'entourage du président américain et le Kremlin.

GERMANY-G20-SUMMIT © - - / Bundesregierung / AFP
Vladimir Poutine et Donald Trump se sont serré la main lors du G20 à Hambourg.   © - - / Bundesregierung / AFP

 

 

 

 

 

 

 

 

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Donald Trump se sont serré la main pour la première fois à leur arrivée vendredi au sommet du G20 à Hambourg, en Allemagne, a annoncé le Kremlin. « Ils se sont serré la main et ont dit qu'ils se rencontreraient à part et se verraient bientôt », a indiqué à la presse le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. La première rencontre officielle entre les deux dirigeants est prévue en marge du sommet. Vladimir Poutine et Donald Trump devraient s'entretenir de plusieurs dossiers épineux comme la crise ukrainienne, la guerre en Syrie et la lutte antiterroriste, alors que les relations entre Moscou et Washington sont au plus bas depuis la fin de la Guerre froide après l'annexion de la Crimée en 2014 et la mise en place des sanctions occidentales contre la Russie. La rencontre des deux présidents sera observée attentivement par leurs pairs, mais aussi aux États-Unis, sur fond d'enquête sur l'influence russe dans l'entourage du président américain et sur une éventuelle ingérence de Moscou dans l'élection présidentielle de novembre 2016.

Lire la suite

 

 

 

Le Parlement européen veut suspendre les négociations d’adhésion de la Turquie

 

Les eurodéputés doivent adopter jeudi une résolution en faveur de la suspension des négociations d’adhésion de la Turquie à l’UE. Les débats ce mercredi à Strasbourg ne laissent aucun doute sur l’issue du vote.

Violations des droits humains, emprisonnements de juges, de journalistes et d’opposants, procès sommaires… La dérive totalitaire du régime du président turc Recep Tayyip Erdogan éloigne pour de bon toute perspective d’adhésion du pays à l’UE. Le Parlement européen votera jeudi en plénière une résolution appelant à suspendre ces négociations si la Turquie adopte la réforme de la Constitution visant à accroître les pouvoirs du président Erdogan.
Des échanges très fermes ont eu lieu mercredi entre les députés européens réunis en plénière à Strasbourg. Une majorité écrasante d’élus a réclamé le gel des négociations d’adhésion en cours depuis douze ans.

(…) L’Echo

 

Kremlin-Bicêtre (94) : un policier, soupçonné d’être un partisan de l’Etat islamique, a été mis en examen

 

Un policier du Kremlin-Bicêtre (Val-de-Marne) est mis en examen pour association de malfaiteurs et escroquerie en lien avec une entreprise terroriste.

Il est soupçonné d’avoir aidé son frère impliqué dans une filière djihadiste et d’être partisan du groupe de l’Etat islamique (EI), selon l’AFP qui confirme une information d’Europe 1.

Le gardien de la paix a été mis en examen samedi après avoir été arrêté le 27 juin alors qu’il venait de prendre son service au commissariat. Il est soupçonné d’avoir aidé son frère incarcéré depuis un an pour des liens avec des djihadistes en Syrie. Le fonctionnaire de police est accusé d’avoir consulté des fichiers de police sans lien avec son poste d’agent à la brigade accidents et délits routiers et d’avoir utilisé de faux papiers pour tenter de récupérer des colis. Il est aussi accusé d’avoir exprimé son adhésion à l’idéologie de Daech.

Le Parisien

 

 

Guillaume Roquette (Le Figaro) : « Il faut construire des murs pour se protéger d’une immigration qui nous débordera »

 

Guillaume Roquette (Directeur de la Rédaction du Figaro) : «Je pense qu’il faut mettre des murs, parce que je pense que c’est la seule solution pour éviter une immigration qui nous débordera. L’Autriche est en train de mettre des policiers à sa frontière pour se protéger, comme l’a fait la Pologne, comme l’a fait la Hongrie, je vous assure que ça va pas s’arrêter là. Le mur ne permet pas d’arrêter tout le monde, mais y’a un moment où on a le droit de se défendre
– LCI, 6 juillet 2017, 17h47

Voir aussi : L’Autriche menace de déployer l’armée à la frontière italienne pour empêcher l’entrée de migrants

«Je trouve que le côté « donneur de leçons » de jacques Toubon, tranquillement installé dans ses bureaux du 7ème arrondissement de Paris, c’est un peu facile. Qu’il aille à Calais ! Qu’il aille Porte de la Chapelle ! C’est compliqué ! Il y a ces gens qui arrivent par centaines, voire parfois par milliers. Vous avez des tensions considérables, parfois des bagarres. Donc, moi j’aime pas les donneurs de leçons sur un sujet aussi grave.

(…) Les individus ont une éthique de conviction qui consiste à accueillir les gens, les aider et les secourir, en particulier quand ils meurent de faim ou se noient. En revanche, les Etats, eux, ont une autre éthique, une éthique de responsabilité consistant à dire, nous ne pouvons pas accueillir tous les gens qui veulent venir chez nous. Et moi, contrairement à Matthieu Croissandeau, je pense qu’il faut mettre des murs, parce que je pense que c’est la seule solution pour éviter une immigration qui nous débordera. L’Autriche est en train de mettre des policiers à sa frontière pour se protéger, comme l’a fait la Pologne, comme l’a fait la Hongrie, je vous assure que ça va pas s’arrêter là. Le mur ne permet pas d’arrêter tout le monde, mais y’a un moment où on a le droit de se défendre.»

 

 

 

Anne Hidalgo veut une loi sur l’accueil qui répartisse les migrants de Paris en province

 

Lors d’une conférence de presse Porte de la Chapelle, la maire de Paris a dénoncé une situation « intenable et indigne ».

« La situation est intenable et indigne. » Lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi Porte de la Chapelle, la maire de Paris Anne Hidalgo a pressé l’Etat et les élus locaux d' »aller vite » sur la question des migrants. Plaidant pour l’adoption d’une loi sur l’accueil des migrants et l’intégration des réfugiés, la maire de Paris a également avancé plusieurs propositions allant de la hausse des moyens financiers à la mise en place d’une agence dédiée.

(…) Au menu de ce texte, d’une dizaine de pages, tout d’abord la volonté de la Ville de Paris d' »apporter une réponse solidaire et efficace à l’urgence migratoire », avec comme mesure phare une « répartition organisée des migrants sur l’ensemble du territoire ». Pour ce faire, la Ville de Paris propose que les ministres compétents répartissent entre les départements le nombre de migrants, en tenant compte de « critères démographiques et économiques ».

(…) L’Express

 

 

L’Union européenne prépare un plan de réinstallation de réfugiés depuis cinq pays africains vers l’Europe

 

C’est une première. Les pays européens vont ouvrir des voies légales d’émigration pour une partie des réfugiés en Afrique. Accusée de fermer les yeux face au drame des migrants qui risquent leur vie en Méditerranée, l’Union européenne (UE) change de stratégie. Les 28 ministres de l’Intérieur discuteront aujourd’hui à Tallinn (Estonie) d’un plan d’action proposé par la Commission européenne pour venir en aide à l’Italie débordée par les arrivées de migrants. La semaine dernière, Rome avait menacé de fermer ses ports aux navires qui portent secours aux réfugiés. (…)

DNA.fr

 

 

Plus de 2 700 migrants évacués des campements de la porte de la Chapelle

 

Lancée à 6 heures vendredi dans le nord de Paris, cette opération a mobilisé près de 350 policiers et une centaine de personnels de l’Etat et de ses partenaires.

 

 

 

«Les migrants prennent le train Italie-France sans billet et sans contrôle, comme pour leur faciliter le trajet»

 

«A gênes en Italie, les clandestins montent dans un train, direction la frontière française. Ils n’ont même pas de billets, ils ne seront pourtant pas contrôlés, comme si les autorités italiennes souhaitaient faciliter le périple de ces voyageurs encombrants.»
– France 2, 6 juillet 2017, 20h

Commenter cet article