Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 5 juillet

 

 

Séoul et Washington simulent une attaque en réponse au tir nord-coréen

 

Séoul et Washington ont répliqué mercredi au lancement historique d'un missile intercontinental (ICBM) nord-coréen par plusieurs tirs de missiles simulant une attaque contre la direction du régime de Pyongyang.

Le numéro un nord-coréen Kim Jong-Un a affirmé mercredi que le tir d'un ICBM la veille, jour de la fête nationale américaine, était un "cadeau" aux "salauds d'Américains". 

Il s'agit d'un succès majeur pour le régime de Pyongyang, dont l'objectif avoué est d'être en mesure de menacer le sol continental américain du feu nucléaire. 

"Cela n'arrivera pas", avait promis en janvier le président américain Donald Trump. Reste que selon de nombreux experts, le Hwasong-14 testé mardi pourrait atteindre l'Alaska. 

Cette percée constitue un défi géopolitique pour la Maison blanche et impliquera une réévaluation de la menace nord-coréenne. 

Lire la suite

 

 

 

8.000 km, c’est la portée du missile balistique nord-coréen testé mardi

 

Les données dévoilées par Pyongyang permettent d’évaluer à 8.000 km la portée du missile nord-coréen.

Des experts militaires sud-coréens estiment que le missile intercontinental testé mardi en Corée du Nord pourrait franchir 8.000 km, relate l'agence Yonhap. Pyongyang a annoncé que le missile Hwasong-14 avait atteint une altitude de 2.802 kilomètres et avait volé sur 933 kilomètres pendant 39 minutes, avant de frapper avec précision son objectif.

«Les experts estiment que si les données sur l'altitude et la distance dévoilées par la Corée du Nord correspondent à la réalité, le missile pourrait franchir plus de 8.000 km», communique l'agence.

Source

 

 

Pyongyang annonce avoir testé un missile capable de porter une tête nucléaire

 

Pyongyang a annoncé mercredi que son missile balistique intercontinental testé était capable de porter une grosse tête nucléaire.

Selon Reuters, le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a déclaré que le test réussi du missile, effectué mardi, élargissait les capacités du pays en matière d'armements stratégiques, comprenant des bombes atomiques et à hydrogène, ainsi que des missiles intercontinentaux.

Kim Jong-un a ajouté que Pyongyang ne négocierait pas avec les États-Unis tant que Washington n'aura pas abandonné sa politique hostile envers la Corée du Nord.

Bloomberg a communiqué se référant à l'agence officielle KCNA que le dirigeant nord-coréen avait déclaré que son pays développait un missile balistique intercontinental capable de «frapper les États-Unis en 2017».

Lire la suite

 

 

 

Washington réfléchit à un déploiement de ses forces suite au test de missile nord-coréen

 

Après que mardi matin la Corée du Nord a testé un missile intercontinental, les membres du Conseil de sécurité nationale (NSC) des États-Unis, du département d'État et du Pentagone ont discuté d'une «réponse équilibrée» face à cette action nord-coréenne.

8.000 km, c’est la portée du missile balistique nord-coréen testé mardi

Le nouveau tir d'essai d'un missile intercontinental par la Corée du Nord a été l'objet d'une discussion lors de la session spéciale tenue par de hauts responsables militaires des États-Unis ce mardi. Les membres du Conseil de sécurité nationale des États-Unis, des départements d'État et de la Défense ont analysé toutes les informations et données de renseignement des satellites, des avions et d'autres systèmes afin de déterminer si la déclaration des autorités nord-coréennes sur le test de missile était vraie, a signalé la chaîne CNN:

«Si l'on conclut qu'un missile balistique a été tiré, le Président Donald Trump aura provisoirement pour objectif d'approuver une "réponse équilibrée".»

Jusqu'ici, aucune décision n'a été prise, a précisé la chaîne. Or, il peut s'agir de manière générale d'un déploiement de forces et ressources supplémentaires dans la région, notamment des troupes, des avions et des navires. Des mesures diplomatiques sont également considérées, dont de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord

Les États-Unis croient que les tests de missiles en Corée du Nord «signifient forcément qu'elle peut tirer un missile capable d'atteindre la partie ouest de l'Alaska», selon CNN. De même, il n'est pas encore clair de savoir si le pays dispose d'une «minuscule ogive nucléaire».

Lire la suite

 

Le lexique de la crise nucléaire nord-coréenne

 

FOCUS - Missile balistique, engin intercontinental, ogive nucléaire, Thaad... Quelques clés pour comprendre les mots employés quand on évoque le dossier nucléaire nord-coréen.

• Bombe A et Bombe H: la bombe atomique A utilise la fission nucléaire. Pyongyang l'a testé trois fois en 2006, 2009 et 2013. Ces essais lui ont valu plusieurs volées de sanctions internationales. Une bombe H à hydrogène utilise, elle, la fusion et produit une explosion 10 à 100 fois plus puissante que la bombe A....

Lire la suite

 

LIRE AUSSI: La bombe H, 10 à 100 fois plus puissante que la bombe A

 

 

 

«Washington se dote d'une nouvelle base en Syrie»

 

Washington a porté à huit le nombre de ses bases militaires sur le sol syrien, affirme une source au sein des Forces démocratiques syriennes contacté par Sputnik.

Chasseurs syriens à la base de Shayrat

Les États-Unis continuent de renforcer leur présence dans les territoires libérés des djihadistes par les Forces démocratiques syriennes (FDS), a annoncé à Sputnik une source haut placée au sein des FDS.

«Les États-Unis déploient leurs bases militaires sur les territoires repris à Daech par nos combattants dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Auparavant, les Américains avaient installé des bases à Kobané, à Manbij, à Hassaké, à el-Sheddadi et à Kholé, et maintenant ils ont installé une base dans la zone de Tabqa qui vient d'être libérée des terroristes», a fait savoir l'interlocuteur de l'agence désireux de garder l'anonymat.

Lire la suite

 

 

 

«Tout le monde occidental arme les terroristes en Syrie»

 

Le Centre russe pour la réconciliation des belligérants en Syrie dispose de preuves irréfutables selon lesquelles les terroristes des groupes État islamique et Front al-Nosra, interdits en Russie, utilisent des armements occidentaux.

Le centre a notamment diffusé des photos d'éclats de munitions comportant des numéros de série. Les itinéraires d'acheminement des armes dans la zone du conflit sont en train d'être identifiés.

La possession par les terroristes de fusils de précision modernes qui ont déjà causé la mort de soldats russes — et pas toujours à l'avant — est particulièrement préoccupante. Par exemple, le colonel Alexeï Boutchelnikov, conseiller militaire russe, a été abattu par un tireur d'élite loin de la ligne du front, sur un polygone de l'arrière où il entraînait les soldats de Bachar al-Assad aux tirs d'artillerie en conditions nocturnes. Il s'avère que le sniper a tiré dans le noir complet à une distance de plusieurs centaines de mètres, mais que même dans ces conditions il a réussi à voir l'instructeur russe parmi les militaires syriens et à le tuer d'une seule balle. Les spécialistes sont convaincus qu'un tel résultat est impossible sans un équipement de précision avancé.

Les terroristes utilisent depuis longtemps différents fusils de précision, notamment ceux à disposition des forces de l'Otan tels que l'américain Remington MSR ou l'autrichien Steyr Mannlicher SSG 08. Les experts indiquent que ces armes doivent être utilisées avec les lunettes de tir les plus sophistiquées dotées de dispositifs à vision nocturne. Il est notamment question des lunettes de tir nocturne de 3e génération fabriquées uniquement aux USA et en Russie car les autres pays ne peuvent pas se permettre de les produire à cause de leur complexité et de leur coût élevé.

Lire la suite

 

 

 

Falsifications US et arrivée du porte avions Bush Attaque en préparation

 

 

Notes :  Vu l’actualité de ces derniers mois, je pense que la guerre n'est plus très loin.

 

 

Philippines: les islamistes décapitent deux marins vietnamiens

 

L'armée philippine a découvert les cadavres de deux marins vietnamiens qui avaient été enlevés il y a huit mois par les islamistes du groupe Abou Sayyaf.

Militants de Daech aux Philippines

Les corps décapités de deux Vietnamiens détenus par des terroristes depuis fin 2016 ont été retrouvés dans le sud des Philippines, près de l'île de Basilan, considérée comme le fief du groupe islamiste Abou Sayyaf.

Les deux hommes avaient été enlevés en novembre dernier en compagnie de quatre compatriotes, après que des inconnus armés ont pris d'assaut le cargo à bord duquel ils naviguaient. Un marin a pu être libéré le mois dernier par les militaires.

Lire la suite

 

 

De retour d’ Irak, une volontaire nous met en garde : « Ils m’ont dit que nous connaîtrons la même chose en France »

 

Priscille est âgée de 23 ans. Elle a passé neuf mois en Irak. Avec plusieurs autres volontaires de l’association SOS Chrétiens d’Orient, elle a voulu soutenir ses sœurs et frères chrétiens d’Irak, victimes des bourreaux de l’Etat islamique. Priscille logeait dans une petite maison située au pied de la montagne à Al Koch. Al Koch est une « forteresse » chrétienne fondée en 640 par un ermite. Centre d’études religieuses très réputé, cette ville a été le siège patriarcal de l’Eglise d’Orient. Lorsque les combattants de Daesch sont arrivés dans la ville, plus de 15.000 habitants quittèrent en toute hâte leurs maisons pour se réfugier dans des villages voisins.

« Il est possible qu’un jour, en France, nous vivions la même chose. C’est d’ailleurs le message qu’ils nous livrent. … Ils m’ont dit que nous connaîtrons la même chose en France ».

 

 

Europe : en 3 ans, 65 terroristes islamistes ont perpétré 51 attaques

 

Ce décompte mortifère a été réalisé par des chercheurs réunis autour d’un programme international sur l’extrémisme. Leurs travaux mettent à mal quelques idées reçues.

Les auteurs d’attentats perpétrés en Europe et aux États-Unis étaient dans leur grande majorité des hommes jeunes et connus des autorités. Pour la première fois, une étude universitaire a passé au peigne fin les 51 attentats perpétrés en Occident depuis la proclamation du «califat» de l’État islamique le 29 juin 2014.

Ce rapport baptisé «Djihadiste de la porte d’à côté. Radicalisation et attaques djihadistes en Occident» est le fruit d’une recherche approfondie conduite par les chercheurs Lorenzo Vidino, Francesco Marone et Eva Entenmann, dans le cadre d’un programme international sur l’extrémisme.

Ce travail d’une centaine de pages a permis de mettre en évidence un certain nombre de caractéristiques concernant ces attaques meurtrières et de battre en brèche quelques idées reçues. Voici, en quelques infographies, ce qu’on peut en retenir.(…)

Le Figaro

 

 

 

Lille (59) : un proche de la mouvance djihadiste soupçonné de préparer un attentat a été arrêté

 

Un homme de 42 ans soupçonné de projeter une « action violente » a été interpellé mercredi matin dans le Nord de la France, lors d’une opération antiterroriste franco-belge, a-t-on appris de source proche du dossier.

L’homme arrêté dans la banlieue de Lille est soupçonné d’entretenir des liens avec un groupe de motards belges liés à la mouvance jihadiste, les « Kamikazes Riders », a-t-on ajouté de même source.

La Libre

 

 

 

Michèle Tribalat : les vrais chiffres [inquiétants] de l’immigration

 

TV Libertés | 4-07-2017

le célèbre démographe, ancien directeur de recherche à l’INED, a accepté de répondre aux questions de TVLibertés sur les chiffres de l’immigration en France. Michèle Tribalat dénonce l’aveuglement volontaire de l’intelligentsia sur le phénomène de l’immigration en France. Aujourd’hui, comme hier, les gouvernements et les élites avancent « les yeux grands fermés ». Un entretien exceptionnel où les faits prennent le pas sur l’idéologie. Et où l’on bouscule les idées reçues.
C’est ainsi que Michèle Tribalat tord le cou à la légende de l’Islam installé de longue date en France. Elle affirme, preuves à l’appui, que les musulmans d’aujourd’hui sont presque exclusivement le produit de l’immigration récente. Le démographe appuie aussi son analyse sur un double phénomène : la désecularisation des populations originaires des pays musulmans et d’autre part la sécularisation galopante de la société française dans son ensemble.

 

 

Pour 74% des Français, l’islam « cherche à imposer son mode de fonctionnement aux autres »

 

 

 

Notes :Ils savent, ils ont compris, mais pourtant ils ont préféré voter pour le banquier de Rothschild

 

 

Bill Gates : « L’énorme pression migratoire doit inciter l’Europe à endiguer les flux de migrants africains »

 

Le fondateur de Microsoft, Bill Gates, a averti que la pression migratoire en Europe était énorme en raison de l’explosion démographique africaine, et exhorte les dirigeants européens à « rendre plus difficile pour les Africains l’accès au continent européen par les routes actuelles ».

Bill Gates a mis en garde contre le risque d’approfondissement de la crise migratoire par les dirigeants européens en se montrant trop généreux envers ceux qui arrivent sur le continent.

Le fondateur de Microsoft a déclaré que des pays comme l’Allemagne ne seront pas capables de gérer le nombre « énorme » de migrants attendant de quitter l’Afrique et de trouver une meilleure vie de l’autre côté de la mer.

A la place, l’homme de 61 ans a suggéré de dépenser plus d’argent dans l’aide étrangère pour traiter les causes des migrations à leur source, tout en rendant plus difficile l’accès au continent.

S’exprimant au cours d’un entretien avec le journal allemand « Welt am Sonntag », il a déclaré que « d’un côté vous voulez faire preuve de générosité et accueillir des réfugiés, mais plus vous êtes généreux et plus le mot se répand à ce sujet – ce qui motive à leur tour plus de gens à quitter l’Afrique. L’Allemagne ne peut pas accueillir le nombre énorme de personnes qui attendent d’aller en Europe ».

Bill Gates a ajouté que « l’Europe devait rendre plus difficile l’accès au continent pour les Africains via les routes actuelles de transit. »

Sa propre fondation a passé des années et investi des centaines de millions de dollars pour lutter contre la pauvreté et la maladie en Afrique.

Daily Mail

 

Notes : la démographie en Afrique , je les évoqué plusieurs fois

Voilà ce que disent les spécialistes sur la démographie en Afrique et autre pays majoritairement musulmans

"Le Nigeria devrait, lui, dépasser les Etats-Unis avant 2050, pour, à la fin du siècle, rivaliser avec la Chine comme le deuxième pays le plus peuplé du monde. En 2100, plusieurs autres pays devraient compter des populations de plus de 200 millions d'habitants, à savoir l'Indonésie, la Tanzanie, le Pakistan, la République démocratique du Congo, l'Éthiopie, l'Ouganda et le Niger.
Le rapport montre également que plus de la moitié de la croissance de la population mondiale d'ici 2050 devrait se produire en Afrique. La population de ce continent pourrait ainsi plus que doubler d'ici 2050, passant de 1,1 milliard aujourd'hui à 2,4 milliards en 2050, pour atteindre 4,2 milliards d'ici 2100." source

 

 

 

Peut-on donner la parole à un théoricien du « grand remplacement » sur la radio publique ?

 

Notes : c'est ce genre de journalistes qui  préfèrent les théories de Tarik Ramadan a celle de Renaud Camus

 

 

Immigration : le député Jacques Bompard évoque le « grand remplacement » à la tribune de l’Assemblée

 

Jacques Bompard député non-inscrit du Vaucluse, est le dernier à s’exprimer. « Le bon pouvoir est celui qui se conforme au réel », affirme-t-il. Dénonçant largement les mesures à venir du gouvernement Philippe, le fondateur de la Ligue du sud a notamment évoqué « l’immigration massive et incontrôlée » et le « grand remplacement à l’oeuvre dans notre pays ».

Le Figaro

 

 

Migrants : regain de tension entre Vienne et Rome

 

Le torchon brûle de nouveau entre l’Autriche et l’Italie sur la question des migrants. Lundi soir, Vienne a évoqué un rétablissement des contrôles aux frontières et un possible déploiement de 750 militaires au col du Brenner, un point de passage très fréquenté entre les deux pays. « Ces mesures seront indispensables si l’afflux de migrants ne ralentit pas« , a dit le ministre de la défense autrichien, Hans Peter Doskozil. En réaction, Rome a convoqué ce mardi l’ambassadeur d’Autriche.

Commenter cet article