Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 3 juillet

 

 

Crise du Golfe : l'Arabie saoudite et ses alliés donnent 48 heures de plus au Qatar

 

L'Arabie saoudite et ses alliés arabes ont donné 48 heures supplémentaires au Qatar pour répondre à leurs exigences et tenter de résoudre la vive crise diplomatique ouverte il y a un mois. L'ultimatum était fixé à dimanche soir.

L'Arabie saoudite et ses alliés jouent la montre. Sous l'impulsion du Koweït, qui fait office de médiateur dans la crise qui secoue le Golfe depuis un mois, le Qatar s'est vu offrir deux jours supplémentaires pour répondre aux exigences de ses voisins.

Le ministre qatari des Affaires étrangères, Mohammed ben Abderrahman al-Thani, est arrivé lundi 3 juillet au Koweït pour transmettre la réponse de l'émirat, selon la chaîne de télévision Al Jazeera.

Lire al suite

 

 

 

Sahel: vers une force antijihadiste dans quelques mois, Macron réclame des résultats

 

Les dirigeants des pays du G5 Sahel, en présence du président français Emmanuel Macron, ont acté dimanche à Bamako la constitution d'une force antijihadiste conjointe et débloqué des fonds pour commencer son déploiement en septembre-octobre.

Réunis au sommet, les présidents Ibrahim Boubacar Keïta (Mali), Idriss Déby Itno (Tchad), Mohamed Ould Abdelaziz (Mauritanie), Roch Marc Christian Kaboré (Burkina Faso), et Mahamadou Issoufou (Niger) se sont engagés à une contribution de 10 millions d'euros chacun, qui s'ajouteront aux 50 millions promis par l'Union européenne.

De quoi amorcer le financement d'une force qui devrait coûter 423 millions d'euros, a indiqué le président malien lors d'une conférence de presse avec son homologue français au terme du sommet.

"Il y a urgence, parce que ceux qui sont en face n'attendent pas", a expliqué M. Keïta, en référence aux jihadistes.

"Pas besoin de réunir tous les financements pour commencer", a renchéri M. Macron, qui a annoncé une aide matérielle et logistique française équivalente à 8 millions d'euros d'ici à la fin de l'année, avec notamment 70 véhicules tactiques et du matériel de transmission et de protection.

Le président français a souhaité une mise en place du commandement fin août, ajoutant : "L'important c'est que cette force conjointe soit pleinement opérationnelle à l'automne, avec les premiers financements débloqués (...) et qu'elle ait ses premiers résultats".

Face à la dégradation de la situation dans le centre du Mali, limitrophe du Burkina Faso et du Niger, gagnés à leur tour par les violences jihadistes, le G5 avait réactivé, lors d'un sommet en février, à Bamako, le projet de cette force.

Déployée dans un premier temps aux confins du Mali, du Burkina Faso et du Niger, avec un effectif initial de 5.000 hommes, basée à Sévaré (centre du Mali), elle s'ajoutera à l'opération française Barkhane qui traque les jihadistes dans le Sahel et à la Mission de l'ONU au Mali (Minusma).

Lire la suite

 

Notes :Je vois pas l’utilité de ces forces armées africaines, (a part aspiré l'argent de l'UE) vus qu'elles n'ont jamais pus démontré leurs réelle efficacités contre  Boko Haram

 

 

 

Neuf personnes tuées et 40 autres enlevées par Boko Haram au Niger

 

Les combattants de la secte islamiste Boko Haram ont tué neuf personnes et enlevé une quarantaine d'autres au Niger.

Neuf personnes ont été abattues et une quarantaine d'autres ont été enlevées par des combattants du groupe islamiste Boko Haram dans le sud du Niger, rapporte l'agence Reuters.

Selon Abba Gata Issa, maire du district où l'attaque s'est produite, des femmes et des enfants figurent parmi les personnes enlevées.

La secte Boko Haram, qui mène une insurrection armée dans le nord-est du Nigeria depuis 2009, a perdu la plupart des territoires qu'elle contrôlait mais continue de perpétrer des attaques meurtrières au Nigeria et dans les pays voisins, dont le Niger, le Cameroun et le Tchad.

Source

 

 

Daech exécute un imam qui évoque la mort présumée d’Al-Baghdadi

 

Alors que la mort du numéro un de Daech n’est toujours pas confirmée, les djihadistes condamnent violement ceux qui osent évoquer l’éventuelle élimination de leur chef, affirme la chaîne al-Sumaria.

Abou Bakr al-Baghdadi
Les combattant de Daech ont tué un imam qui avait évoqué lors d'une prière la mort présumée du numéro un du groupe terroriste Abou Bakr Al-Baghdadi, relate dimanche la chaîne al-Sumaria citant des sources au sein de l'administration de la province irakienne de Ninive.

À en croire le media, l'imam Abu Katib qui faisait partie de l'entourage d'Al-Baghdadi a été exécuté par un groupe lié à Daech installé dans la ville de Tall Afar, à 70 km environ à l'ouest de Mossoul, qui a accusé le chef religieux de «mener une cabale» parmi les djihadistes.

Lire la suite

 

 

 

Une fusillade éclate près d'une mosquée d'Avignon, la piste terroriste écartée

 

Quatre hommes ont ouvert le feu dimanche soir près de la mosquée d'Avignon, blessant huit personnes. La piste terroriste est pour l'instant écartée.

Ni acte islamophobe, ni attentat terroriste mais un règlement de comptes. Voilà la piste suivie par les enquêteurs après la fusillade qui a éclaté dimanche soir devant une mosquée d'Avignon. Huit personnes ont été légèrement blessées, dont une fillette, a indiqué le parquet local, confirmant une information de La Provence. Aucun n'a de pronostic vital engagé. 

D'après les premiers témoignages recueillis sur place, deux hommes au moins sont sortis d'une voiture vers 22 heures 30 près du site religieux et ont ouvert le feu, notamment avec un fusil à chasse. "De ce que l'on sait ce soir, la mosquée n'était pas visée, les faits se sont passés dans la rue de l'établissement religieux mais sans lien avec ce dernier", a assuré le parquet, qui évacue la piste terroriste.  

Lire la suite

 

 

La Chine avertit le destroyer USS Stethem qui entre dans ses eaux territoriales

 

Des chasseurs et des navires chinois avertissent le destroyer USS Stethem qui est entré dimanche dans les eaux territoriales chinoises.

Pékin a qualifié l'escale du destroyer USS Stethem dans les eaux des îles Paracels, en mer de Chine méridionale, de provocation militaire et de violation du droit international et de sa souveraineté.

«Le 2 juillet, le destroyer USS Stethem est entré dans les eaux des îles chinoises Paracels sans autorisation. La Chine y a immédiatement dépêché des navires et chasseurs militaires afin d'avertir le navire américain et de l'expulser hors des eaux territoriales», déclare le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Lu Kang.

Et de poursuivre que la partie chinoise exprime son mécontentement et proteste suite à ces actions.

«Les îles Paracels font partie du territoire ancestral de la Chine. Sous prétexte de "liberté de navigation", les États-Unis ont encore une fois envoyé un navire militaire qui est entré dans les eaux territoriales de la Chine au large des îles Paracels sans autorisation. Ils ont violé la loi chinoise et le droit international, ainsi que la souveraineté de la Chine, perturbant la paix, la sécurité et l'ordre dans les eaux concernées», a annoncé le porte-parole de la diplomatie chinoise.

Lire la suite

 

 

 

Xi Jinping: le THAAD en Corée du Sud nuit à la sécurité de la Chine et de la Russie

 

Le déploiement du bouclier antimissile américain THAAD en Corée du Sud bouleversera l'équilibre stratégique de la région et ne contribuera pas à la préservation de la paix, estime le Président chinois Xi Jinping.

THAAD
Le système de missiles antibalistiques américain THAAD, dont deux batteries ont été installées au printemps dernier dans le district sud-coréen de Seongju, menace la sécurité de la Russie et de la Chine et perturbe l'équilibre des forces dans la région, a déclaré le Président chinois Xi Jinping dans une interview accordée au quotidien Rossiyskaya Gazeta.

«Le déploiement du bouclier antimissile américain THAAD en Corée du Sud infligera des dommages sérieux aux intérêts de la sécurité stratégique des pays de la région, y compris de la Chine et de la Russie. Cela bouleversera l'équilibre stratégique dans la région et ne contribuera aucunement à la dénucléarisation de la péninsule, et encore moins à la préservation de la paix et de la stabilité dans la région», a-t-il indiqué.

Lire la  suite

 

Notes :Donc, parce que les boucliers antimissiles qui protègent la Corée du Sud nuisent aux intérêts stratégiques que la Russie et la Chine, la Corée du sud ne doit pas se protéger et mourir !

 

 

Les armes russes «renforceront la défense de la Serbie en un jour»

 

Les livraisons d’armes russes sont indispensables pour Belgrade en vue d’augmenter la capacité défensive de la Serbie, a déclaré le Président serbe, Aleksandar Vucic, dans un entretien accordé à Sputnik.

Lire la suite

 

 

 

Un homme a attaqué une patrouille de militaires à la gare de Lille-Flandres ce matin avant 11 heures

 

Ce matin, un belge âgé de 57 ans s'est approché d'une patrouille de militaires de l'opération Sentinelle devant la gare de Lille-Flandres, rapporte La Voix du Nord.

L'homme a tenté de poignarder l'un des soldats mais a été maîtrisé.

Aucun blessé n'est à déplorer.

L'individu a été arrêté puis placé en garde à vue.

Selon les propos de la police rapportés par le quotidien, il ne s'agit pas d'un acte terroriste "mais d'un geste suicidaire".

La Voix du Nord ajoute qu'une "lettre dans laquelle il faisait part de ses intentions de mettre fin à ses jours, a été trouvée sur lui".

Source

 

 

Bouches-du-Rhône : un homme qui projetait un attentat contre des migrants et des jihadistes mis en examen

 

Samedi, un homme de 21 ans a été mis en examen pour entreprise individuelle terroriste. Proche de l’ultra-droite, il voulait passer à l’action contre des migrants et des jihadistes.

Un homme de 21 ans a été interpellé mercredi dernier par la gendarmerie nationale à Tarascon (Bouches-du-Rhône) et mis en examen samedi pour apologie du terrorisme et entreprise individuelle terroriste, a appris franceinfo lundi 3 juillet, de source proche de l’enquête confiée à la sous-direction anti-terroriste.

Fiché S et proche de l’ultra-droite

L’homme était fiché S et proche de l’ultra-droite. Il a déjà été condamné par le passé pour des violences et pour des dégradations à l’aide d’engins incendiaires. Très présent sur les réseaux sociaux, l’homme de 21 ans avait notamment un profil Facebook sur lequel il glorifiait Anders Behring Breivik, terroriste norvégien d’extrême droite, responsable de la tuerie de masse de l’île d’Utoya, en juillet 2011.L’homme voulait passer à l’action contre les migrants et les jihadistes, selon les messages qu’il a laissés sur les réseaux sociaux.

Deux proches de l’ultra-droite arrêtés ce week-end

Bien que totalement déconnectée de l’arrestation d’un jeune homme dans le Val-d’Oise qui évoquait un projet d’attentat contre Emmanuel Macron, c’est le deuxième suspect proche de l’ultra-droite mis en examen ce week-end pour une entreprise terroriste individuelle.Les deux affaires ont d’ailleurs été confiées à la sous-direction anti terroriste, qui relève de la direction centrale de la police judiciaire.
France TV Info

 

 

 

L’islamogauchisme c’est quoi au final ? Décryptage du phénomène

 

 

Migrants: l'Italie submergée par un flot ininterrompu, appelle l'UE à la rescousse

 

 

 

 

Vatican : un cardinal souhaite que l’on « ferme le robinet » de l’immigration en provenance d’Afrique

 

Le cardinal ghanéen Peter Turkson, qui préside un vaste ministère du Vatican, juge souhaitable de « fermer le robinet » de l’immigration en provenance d’Afrique et de se concentrer sur les pays d’origine des migrants, a-t-il expliqué vendredi à des journalistes.

Interrogé sur la menace de l’Italie de bloquer l’entrée de ses ports aux bateaux transportant des migrants secourus en Méditerranée faute de solidarité européenne, il a estimé que « le reste de l’Europe ne joue pas son rôle ».

Mais selon le cardinal, « la décision des Italiens est interne à l’Europe » et « on ne peut pas s’occuper de ces questions seulement en Europe ».

« Le grand problème est de traiter cette question à la source par l’angle du développement, faire en sorte que les gens n’arrivent plus ainsi en Europe », souligne le cardinal ghanéen. (…)

La Libre

 

 

 

Jarosław Kaczyński (Pologne) refuse l’accueil de migrants : « Nous avons le droit moral de dire NON »

 

Jarosław Kaczyński (Président du parti polonais « Droit et justice » PiS) refuse l’accueil de migrants : « Nous n’avons pas exploité les pays d’origine de ces réfugiés qui viennent en Europe ces jours-ci. Nous n’avons pas exploité leur main d’oeuvre, et nous ne leur avons pas demandé de venir en Europe. Nous avons le plein droit moral de dire NON ».
– BBC, 2 juillet 2017, 22h00

Redistribuer les migrants parmi les membres de l’Union Européenne est l’approche adoptée par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Mais les pays de l’est de l’UE disent NON.

Jarosław Kaczyński : « Nous n’avons pas exploité les pays d’origine de ces réfugiés qui viennent en Europe ces jours-ci. Nous n’avons pas exploité leur main d’oeuvre, et nous ne leur avons pas demandé de venir en Europe. Nous avons le plein droit moral de dire NON. »

La Hongrie a déjà bloqué la route des Balkans vers l’Europe. Elle veut que les migrants économiques soient transportés hors du continent. Elle veut que ce qu’elle appelle « Ligne de défense » soit repoussée jusqu’en Lybie puis vers la frontière sud de la Lybie.

 

 

 

Linz (Autriche) : Un Tunisien massacre un couple de vieillards par haine du FPÖ (MàJ)

 

Le motif du meurtre brutal d’un couple de personnes âgées commis vendredi à Linz est désormais connu : selon la police, le Tunisien de 54 ans, musulman, a massacré par haine du FPÖ. Il aurait vécu de nombreuses mauvaises expériences ces dernières années en Autriche. Il les met sur le compte du parti FPÖ et les victimes devaient servir d’exemple.

L’assassin connaissait les victimes auxquelles il livrait des aliments bio tous les vendredis. Ce dernier vendredi, il s’est présenté pour sa livraison au domicile du couple dissimulant une ceinture, un bâton, un couteau et un bidon d’essence.
Selon l’enquête en cours, il a étranglé la femme de 85 ans, avant de massacrer l’époux à coups de bâton et de couteau. Puis il a mis le feu à la maison.
Le Tunisien s’est rendu à la police.
Selon le directeur de la police nationale de la Haute-Autriche, Andreas Pilsl, les meurtres auraient donc un mobile politique.

Krone.At

Ce Tunisien avait depuis longtemps le sentiment de ne pas être le bienvenu en tant que musulman et en tant qu’étranger. À cela s’ajoute qu’il avait été dénoncé et également condamné en 2011 pour cruauté envers les animaux. Comme la police l’a indiqué, le suspect avait pensé à tort que l’homme qui avait alors porté plainte était un élu du FPÖ.

[…] Il a choisi pour victimes un homme de 87 ans et sa femme de 85 ans, dont il croyait qu’ils étaient en rapport avec le FPÖ, ce qui n’était très vraisemblablement pas le cas. Ces deux personnes n’avaient pas mal traité le Tunisien, ils l’avaient même soutenu financièrement.[…]

Cet homme de 54 ans travaillait dernièrement comme livreur dans l’épicerie de sa compagne, une convertie autrichienne. […]

(Traduction Fdesouche)

Source

 

 

Les Français souhaitent en priorité un recul de l’islamisme radical, avant des retraites garanties et une vie politique moralisée.

 

Commenter cet article