Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 2 juillet

 

 

 

Le Front al-Nosra prépare une provocation au sarin à Khan Cheikhoun et Kefraya

 

Le groupe terroriste Front al-Nosra prépare une provocation au gaz sarin à Khan Cheikhoun et Kefraya, en vue de saper les négociations sur la Syrie qui auront lieu les 4 et 5 juillet à Astana.

Les terroristes du Front al-Nosra, réunis à Idlib, préparent une provocation au gaz sarin dans les villes syriennes de Khan Cheikhoun et de Kefraya, a appris dimanche Sputnik de sources diplomatiques et militaires.

«Les préparatifs pour une provocation avec utilisation de gaz sarin sont en cours dans un grand bâtiment industriel d'al-Magara. Ce dépôt contiendrait des munitions contenant ce gaz toxique», a indiqué la source.

D'après l'interlocuteur de Sputnik, un groupe d'étrangers, notamment d'Américains et de Turcs, ainsi qu'un chef du Front al-Nosra se sont rendus à Idlib pour participer à la préparation de l'attaque.

«Il y a des raisons de croire que cette provocation aura lieu dans les localités de Khan Cheikhoun et de Kefraya. Elle est destinée à discréditer le gouvernement syrien et de saper les entretiens sur la Syrie programmés à Astana pour les 4 et 5 juillet», d'après la source.

Lire la suite

 

 

«Les terroristes disposent d’armes livrées par les USA à l’"opposition modérée"» en Syrie

 

En réaction à l’information portant sur la découverte, par les officiers du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, d’éléments d’armes étrangères dans l’est de Damas, Suleyman Halil, politologue syrien, a évoqué ce sujet pour Sputnik.

Des fragments d'un missile antichar TOW de fabrication américaine, découverts à Ein Tarma, une banlieue est de Damas, par les officiers du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, prouvent que les terroristes, y compris le Front al-Nosra, utilisent des armes et munitions livrées auparavant par les États-Unis à «l'opposition modérée» syrienne, a déclaré dimanche à Sputnik Suleyman Halil, expert politique syrien.

«Il n'y a pas de subdivisions de la soi-disant Armée syrienne libre ou d'autres "opposants modérés" dans la région d'Ein Tarma. Cela veut dire que les terroristes disposent d'armes auparavant livrées par les États-Unis à cette "opposition modérée"», a souligné M.Halil commentant les informations fournies plus tôt à Sputnik par une autre source de l'agence se trouvant à Ein Tarma.

D'après la source, le secteur où des armes lourdes de fabrication américaine ont été utilisées contre les troupes gouvernementales syriennes, est la zone d'opérations du groupe radical Faylaq al-Rahman, qui est un allié direct du Front al-Nosra.

Selon Suleyman Halil, les fragments de minutions avec des numéros de série, retrouvés dans le quartier Al-Kabbas de Damas, prouvent que les djihadistes auraient eu à leur disposition des missiles antichars TOW.

«Si on mène une enquête, il est possible de retracer le parcours des livraisons d'armes lourdes destinées aux terroristes. Cela pourrait constituer une preuve irréfutable de complicité entre terroristes et militaires américains», a précisé l'interlocuteur de Sputnik.

Lire la suite

 

 

Israël frappe une position de l'armée en Syrie pour la cinquième fois en une semaine

 

Israël a pris pour cible une position de l'armée syrienne après que deux projectiles en provenance du territoire syrien se sont abattus sur la partie du plateau du Golan occupé par l'Etat hébreu.

«Les forces israéliennes ont ciblé la batterie syrienne à l'origine des tirs», a déclaré l'armée israélienne le 2 juillet, sans préciser si sa réplique était terrestre ou aérienne. Un peu plus tôt le 1er juillet, l'armée israélienne avait mis en garde le régime de Damas après la chute de deux projectiles tirés depuis la Syrie qui avaient atterri, apparemment de manière non intentionnelle, sur la partie du plateau du Golan occupée par Israël, sans faire de dégâts ni de victimes.

«Les projectiles ont été tirés lors de combats internes en Syrie», avait expliqué l'armée.

Israël frappe une position de l'armée en Syrie pour la cinquième fois en une semaine

Des roquettes ou des projectiles en provenance de Syrie tombent régulièrement dans cette région à la suite d'affrontements entre les forces du gouvernement du président syrien Bachar al-Assad et l'opposition dite «modérée».

«Israël considère que le régime syrien est responsable de chaque violation de ses frontières et réagira de manière appropriée», avait déclaré le porte-parole de l'armée israélienne, le général Ronen Manelis.

«L'Etat hébreu maintient sa politique de non implication dans la guerre civile en Syrie mais nous ne tolérerons aucune violation de la souveraineté d'Israël», avait-il ajouté.

Lire la suite

 

 

 

Syrie: un ambassadeur russe prédit une situation dangereuse à cause des falsifications US

 

Après les affirmations de Washington concernant la préparation par le gouvernement syrien d’une nouvelle attaque à l'arme chimique, l’ambassadeur russe au Liban a accusé les USA de falsification des faits, ce qui pourrait mener à une situation dangereuse dans la région.

La répétition de la falsification des faits par les États-Unis est inacceptable, et les récentes déclarations de la Maison-Blanche concernant des possibles attaques chimiques démontrent que des actions dangereuses pourraient être préparées en Syrie, a déclaré l'ambassadeur russe au Liban, Alexandre Zasypkine.

«Ces derniers temps, une escalade dangereuse sur la question des armes chimiques a lieu à travers de nouvelles menaces, et cela signifie que quelque chose de dangereux pourrait être en train de se préparer», a déclaré Alexandre Zasypkine, faisant allusion à des falsifications faites par Washington qui avaient abouti à des conséquences dévastatrices.

«Il y a des cas de falsification des faits réalisés par les États-Unis ces dernières années, comme en Irak, qui ont conduit à la tragédie et à la souffrance des populations. Nous ne permettrons pas la répétition de telles choses et feront face à ces menaces», a indiqué le diplomate russe.

Lire la suite

 

Lire aussi : «Les USA s’apprêteraient à une nouvelle provocation» à l’égard de la Syrie

 

 

 

La Russie a des preuves d'utilisation d'armes étrangères par les terroristes en Syrie

 

Les officiers du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie ont des preuves d'utilisation d'armes et de munitions étrangères par les terroristes.

La Russie a des preuves irréfutables d'utilisation d'armes et de munitions étrangères par les terroristes en Syrie, a appris samedi Sputnik d'une source diplomatique.

«Les officiers du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie ont enregistré samedi 48 tirs de mortiers contre le quartier Al-Kabbas de Damas, venant des positions occupées par les formations armées illégales à Ein Tarma et à Jobar. En plus, ils ont recueilli des preuves irréfutables d'utilisation par les terroristes d'armes et de munitions étrangères: ils ont pris en photo des éclats de munitions de fabrication étrangère avec des numéros de série», a indiqué l'interlocuteur de Sputnik.

Lire la suite

 

 

 

Une vidéo met en scène six otages au Sahel, dont la Française Sophie Pétronin


 
Des islamistes armés opérant au Mali ont diffusé dans la nuit du samedi 1er au dimanche 2 juillet une vidéo montrant six otages, dont la Française Sophie Pétronin, a annoncé SITE, le centre américain spécialisé dans la surveillance en ligne de la mouvance djihadiste. L’enregistrement de plus d’un quart d’heure provient du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), alliance formée en mars par plusieurs mouvements du pays, dont Ansar Eddine, Al-Mourabitoun et l’Emirat du Sahara, une émanation d’Al-Qaida au Maghreb islamique (AQMI).

On ignore dans quelles conditions ces images, diffusées via l’application de messagerie Telegram, ont été tournées et montées. Aucune réaction n’a pu être obtenue dans l’immédiat auprès du Quai d’Orsay. La sortie de cette vidéo est survenue à quelques heures de la participation du président français Emmanuel Macron au sommet du G5 Sahel ce dimanche à Bamako, la capitale malienne.

Les otages sont présentés séparément dans la vidéo par un homme qui affirme qu’il n’y a pas eu jusqu’à présent de négociations pour leur libération.
En savoir plus

 

Lire aussi :   De la naissance d’un nouveau « djihadistan » au Sahel

 

 

 

 

Syrie: au moins 18 morts dans l'attentat suicide de Damas

 

Au moins dix-huit personnes ont été tuées et 15 blessées dans l'attentat suicide qui a frappé l'est de la capitale syrienne Damas dimanche matin, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Dix-huit personnes ont été tuées, dont des civils et des soldats, dans l'attentat suicide qui a frappé la place Tahrir à Damas", a déclaré à l'AFP le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. "Au moins 15 autres personnes ont été blessées", a-t-il ajouté.

Lire la suite

 

 

 

Crise du Golfe : l’ultimatum au Qatar arrive à expiration

 

L’ultimatum adressé au Qatar par l’Arabie saoudite et ses alliés arabes expire ce dimanche 2 juillet sans qu’aucun signe ne dessine la possibilité d’une sortie de crise. Doha a même jugé samedi que les treize demandes formulées par ces pays pour mettre fin à l’isolement économique et diplomatique à son encontre « empiètent » sur sa souveraineté.
En savoir plus
 
 
 
 
 
 
 

L'Iran et le français Total vont signer un accord gazier de 4,8 milliards de dollars

 
 

Total, qui dirige un consortium international avec la compagnie chinoise CNPCI, signera un accord de 4,8 milliards de dollars pour développer un important champ gazier, devenant la première société occidentale du secteur à revenir en Iran.

«L'accord international pour le développement de la phase 11 de Pars-Sud sera signé le 3 juillet en présence du ministre du Pétrole et des directeurs de Total, de la compagnie chinoise CNPCI et de la société iranienne Petropars», a annoncé à l'AFP un porte-parole du ministère du Pétrole iranien. 

Source
 
 
 
 

 

 

En bref - L'actualité de France


30/06: (77) Mehdi.H, Malik.H, Fawzi.H jugés pour violences à la base de loisirs (source)
30/06: (92) 500 musulmans pour une prière de rue illégale à Clichy-sur-Seine (source)
29/06: (77) Un étranger clandestin agresse sexuellement une mineure à la gare (source)
29/06: (59) Un étudiant violé dans un parc par un étranger avec un couteau (source)

 

 

 

L’Italie dénonce à nouveau « l’énorme pression » migratoire à laquelle elle est confrontée
 

Le ministre de l’intérieur italien Marco Minniti appelle une nouvelle fois, dimanche 2 juillet, ses partenaires européens à ouvrir leurs ports aux bateaux secourant les migrants pour alléger la pression sur Rome, alors que la Méditerranée centrale est redevenue la principale route migratoire vers l’Europe.

Rome demande aux Européens d'ouvrir leurs ports aux bateaux de migrants

Dans un entretien accordé au quotidien Il Messaggero, publié quelques heures avant une réunion informelle des ministres de l’intérieur français, allemand et italien, consacrée à cette question, ce dernier dénonce « l’énorme pression » à laquelle son pays fait face.

Les bateaux qui viennent au secours des migrants « battent pavillon de différents pays européens », souligne le ministre, expliquant que des bateaux d’ONG, de l’opération navale européenne antipasseurs « Sophia » et de l’agence européenne des frontières Frontex sont impliqués, aux côtés des gardes-côtes italiens. « Si les seuls ports vers lesquels les réfugiés sont acheminés sont les ports italiens, cela ne marche pas. C’est le cœur de la question. »

En savoir plus

 

 

Commenter cet article