Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 4 juin 2017

 

 

EN DIRECT - Londres : Deux attaques terroristes font 7 morts et 20 blessés

 

21 blessés sont dans un état «critique»

Les services de santé britanniques ont annoncé que 21 personnes hospitalisées après l'attentat de Londres étaient dans un état «critique», dont un Français. Selon la même source, 36 personnes étaient encore hospitalisées, sur la cinquantaine de blessés dans l'attaque.

 

Trump s'en prend au maire de Londres

Donald Trump a accusé le maire de Londres, Sadiq Khan, de ne pas prendre au sérieux la menace terroriste.
 

"Au moins 7 morts et 48 blessés dans un attentat terroriste et le maire de Londres dit qu'il n'y a 'pas de raison d'être alarmés!'", a tweeté Donald Trump à propos de Sadiq Khan.Ce dernier avait pourtant condamné "dans les termes les plus forts possibles" l'attentat londonien. Le maire de Londres y a notamment vu des "actes barbares".

"Nous devons cesser d'être politiquement corrects et nous mettre au travail sur la sécurité pour les nôtres. Si nous ne sommes pas malins, cela ne fera qu'empirer", a de son côté prévenu Donald Trump. "Avez-vous remarqué que nous n'avons pas de débat sur les armes en ce moment-même ?", a conclu le président républicain. "C'est parce qu'ils ont utilisé des couteaux et un camion!"

 

 

Douze arrestations dans l'est de Londres

 
La police londonienne annonce avoir procédé à douze arrestations dans l'Est de la ville dans l'enquête sur l'attaque du London Bridge et de Borough Market. Plusieurs perquisitions sont en cours, a précisé le police.
 
 
 
 

La tour Eiffel éteinte ce soir

La tour Eiffel sera symboliquement éteinte ce soir pour rendre hommage aux victimes de l'attentat de Londres
 
(Notes :Vu qu'il a des attentats islamiques  pratiquement tous les jours dans le monde, ils peuvent l’éteindre définitivement )

 

« Il y a eu d’autres attaques terroristes de l’État islamique qui n’ont pas été dévoilées »

 

Roland Jacquard est un journaliste, essayiste, consultant français. Il est spécialiste du terrorisme.

 

 

 

 

 

 Attentat de Londres : Theresa May préconise de revoir la stratégie antiterroriste

 

"Le moment est venu de dire: trop, c'est trop", a déclaré la Première ministre britannique au cours d'une allocution du perron du 10, Downing Street. "Nous ne pouvons pas et ne devons pas prétendre que les choses peuvent continuer ainsi."

L'attaque survenue dans le quartier de London Bridge est la troisième attaque à caractère terroriste en Grande-Bretagne en moins de trois mois, après celle commise par un homme seul à Westminster le 22 mars (5 morts) et l'attentat suicide à Manchester le 22 mai à la fin d'un concert de la chanteuse américaine Ariana Grande (22 morts, 116 blessés).

"Nous sommes persuadés d'avoir affaire à un nouveau type de menace car le terrorisme nourrit le terrorisme et les auteurs sont incités à commettre leurs attaques non seulement sur la base de complots minutieusement élaborés après des années de planification et d'entraînement, non seulement par des assaillants isolés radicalisés sur internet, mais aussi en se copiant les uns les autres et en utilisant les moyens les plus sommaires", a déclaré Theresa May.

Elle a dressé la liste de quatre domaines où des changements devront être mis en oeuvre selon elle. Le premier concerne la lutte contre l'"idéologie du mal" à l'origine des attaques répétées de ces dernières semaines, qu'elle a qualifiée de perversion de l'islam et de la vérité.

Cette lutte ne pourra être remportée uniquement grâce à des opérations militaires, a expliqué Theresa May, et la Grande-Bretagne devra défendre ses valeurs de pluralisme, supérieures à tout ce que peuvent offrir les "prêcheurs de haine".

Deuxième point développé par la Première ministre, la mise en place de nouvelles réglementations pour réduire l'espace d'expression des extrémistes sur internet. "Nous ne pouvons pas offrir à cette idéologie l'espace sécurisé dont elle a besoin pour prospérer. C'est pourtant exactement ce que font internet et les grands fournisseurs de services en ligne", a déploré Theresa May. "Nous devons travailler avec les gouvernements démocratiques alliés pour conclure des accords internationaux sur la régulation du cyberespace."

Troisièmement, a déclaré la chef du gouvernement, davantage de moyens doivent être consacrés pour identifier et éradiquer l'extrémisme au sein de la société britannique.

Quatrième et dernier point, la stratégie de lutte antiterroriste, qui est solide, doit tout de même être revue à la lumière de l'évolution des menaces, a-t-elle dit.

Theresa May a notamment évoqué la possibilité d'allonger les peines d'emprisonnement liées aux infractions liées au terrorisme, même dans le cas de délits mineurs.

Source

 

Notes : encore une politicienne, qui devient du jour au lendemain islamologue ! je suis sûr qu'elle n'a jamais lu une seule page du Coran et qu'elle ne sait mm pas se qu'est un hadith ou une Sira ! Mais comme une bonne petite dhimmi elle affirme que l'Islam est vérité !

 

 

Italie : un mouvement de foule à Turin, suite à une rumeur d’attentat à la bombe, fait 200 blessés

 

Quelque 200 blessés dont deux graves. C’est le bilan provisoire fourni cette nuit par la police italienne après un mouvement de panique au sein de la foule des milliers de supporters rassemblés samedi soir sur une place centrale à Turin pour la finale de la Ligue des champions.

Environ dix minutes avant la fin du match, remporté 4-1 par le Real Madrid contre la Juventus de Turin, la foule a été prise de panique à la suite de l’explosion d’un pétard ou par les cris d’un supporteur parlant d’une bombe, les versions encore confuses divergent, selon les récits recueillis par les médias italiens et par l’AFPTV.

(Le Parisien)  voir videos sur Sputnik

 

 

EN DIRECT - Londres : Deux attaques terroristes font 7 morts et 20 blessés

 

 
 

Un témoin de l’attentat du London Bridge, où une camionnette blanche a foncé délibérément sur un groupe de piétons, a déclaré à la télévision britannique (BBC) avoir entendu trois terroristes crier « C’est pour Allah ! » alors qu’ils sortaient de la camionnette pour attaquer les personnes sur le Pont.

Vidéos sur Français de souche

 

Le bilan s'alourdit à sept morts

"Ils nous a été confirmé que sept personnes ont été tuées et 48 ont été blessées", a indiqué le chef de la police métropolitaine de Londres, Cressida Dick.

"Cet incident est à présent sous contrôle mais un périmètre de sécurité reste en place. La station de London Bridge est fermée. Il s'agit d'une enquête qui va se dérouler rapidement. Nous avons mobilisé des moyens importants. Nous allons augmenter les patrouilles dans un certain nombre de secteurs. Notre priorité est de travailler avec nos collègues des services de renseignements et anti-terroristes pour en savoir plus sur les assaillants et sur leur parcours". 

 

Quatre Français blessés selon Jean-Yves Le Drian

Le ministre des Affaires étrangères a annoncé sur France Info, que quatre français ont été blessés dans l'attaque de Londres dont un grièvement. C'est plus que le premier bilan qui avait été communiqué par l'Élysée un peu plus tôt. 

 

 

Ce qu'il faut savoir à 6h15

 

Le déroulé des faits
Les policiers ont été appelés à 22h08 locales (23h08 en France) suite à des témoignages faisant état d'une camionnette fonçant contre la foule sur le pont. Le véhicule s'est ensuite dirigé vers le quartier voisin de Borough Market, a indiqué la police dans un communiqué. Là, les assaillants ont quitté le véhicule et plusieurs personnes ont été poignardées, dont un officier de la police des transports, grièvement blessé. Les policiers ont ensuite "réagi rapidement, affrontant avec courage ces trois individus qui ont été abattus à Borough Market", selon le communiqué. Les agresseurs ont été abattus dans les huit minutes suivant le premier appel à la police.

 



Le bilan
Pour l'heure, six personnes ont perdu la vie dans cet attentat, et trente autres ont été hospitalisées dans cinq établissement de la ville. Les trois suspects ont été abattus par la police.

De fausses ceintures explosives
"Les suspects portaient ce qui ressemblait à des vestes explosives, qui se sont révélées fausses", a précisé la police, qui a appelé à éviter les quartiers où s'est déroulée l'attaque afin de laisser les urgentistes faire leur travail. Elle a également annoncé un renforcement de ses effectifs dans Londres dans les jours à venir. Le London Bridge devait rester fermé pour la nuit, et trois hôpitaux du centre de Londres ont été bouclés, selon des sources officielles.

"Des actes terroristes"
La police a indiqué qu'elle traitait ces attaques comme "des actes de terrorisme". Il s'agit du troisième attentat qui frappe la Grande-Bretagne en moins de trois mois. L'attentat, qui n'avait pas été revendiqué tôt dimanche matin, est intervenu à seulement cinq jours des élections législatives au Royaume-Uni.

Les réactions

Le président français Emmanuel Macron a assuré dimanche que la France était "aux côtés du Royaume-Uni". Le président Donald Trump a offert "le soutien total" des Etats-Unis après ce "brutal attentat terroriste" dans un entretien téléphonique avec Theresa May. "Il n'existe aucune justification possible pour de tels actes barbares", a réagi de son côté le maire de Londres Sadiq Khan. Le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn a adressé ses "pensées" aux "victimes et leurs familles". Sadiq Khan a précisé qu'il participerait dans la matinée à une réunion d'urgence du gouvernement pour faire le point sur l'attaque.

La Grande-Bretagne plusieurs fois visée par des attaques terroristes depuis 2005

 
L'action terroriste présumée à Londres fait suite à plusieurs attaques en Grande-Bretagne, dont la plus grave avait fait 56 morts en 2005.
 
 
 

 

Allemagne: un ressortissant afghan tue un garçon russe de 5 ans en Bavière

 

Un ressortissant afghan a agressé samedi en Bavière un enfant russe de cinq ans et sa mère au couteau. Le mineur a succombé des suites de blessures reçues, informe la police locale. La mission diplomatique russe en Allemagne procède à une vérification des faits.

Lire la suite

 

 

 

L’islam deviendra la religion la plus répandue dans le monde en 2070

 

Le christianisme est actuellement la religion la plus répandue dans le monde, mais un certain nombre de facteurs indiquent que l’islam occupera la première place d'ici 2070, suggère une étude de chercheurs américains.

Selon le Pew Research Center, les musulmans représentaient 24 % de la population mondiale en 2015, et cet indice continue de croître. Deuxième religion la plus répandue, l'islam connaît l'expansion la plus rapide dans le monde.

En effet, si les tendances démographiques actuelles se poursuivent, les musulmans devrait dépasser les chrétiens en nombre d'ici 2070. Le nombre de musulmans devrait augmenter de 73 % entre 2010 et 2050, contre 35 % pour les chrétiens, précise l'étude.

 

Actuellement, le premier pays musulman au monde est l'Indonésie, mais en 2050, l'Inde sera le premier en nombre de musulmans: 300 millions, selon les estimations de l'institut, alors que l'hindouisme restera majoritaire.

« La population musulmane en Europe augmente également, nous estimons que 10 % des Européens seront musulmans d'ici 2050 », déclare le centre.

Lire la suite

 

Bachar el-Assad annonce que «le pire est passé» pour son pays

 

«Le pire est passé», voilà le message principal du chef d’État syrien Bachar el-Assad, qui a constaté que la situation en Syrie avançait dans la bonne direction, mais a en même temps mis en garde contre la propagande terroriste et l’influence négative venue de l’extérieur.

Le président syrien Bachar el-Assad

Le Président syrien Bachar el-Assad a déclaré que la situation dans le pays s'était nettement améliorée depuis que les terroristes de Daech et du Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra) étaient en net recul.

« La situation en Syrie s'est sensiblement améliorée, il faut le reconnaître, en raison du fait que les groupes terroristes, principalement Daech et al-Nosra, reculent, parce que le territoire qu'ils contrôlent se rétrécit. Ainsi, les conditions sur le terrain, du point de vue militaire, sont aujourd'hui bien meilleures qu'auparavant », a expliqué le numéro un syrien dans une interview à la chaîne de télévision WION.

Lire la suite

 

 

Les troupes syriennes éliminent plus de 1.200 terroristes au sud-est d’Alep

 

Les troupes gouvernementales syriennes continuent de combattre les terroristes de Daech dans les localités situées le long d’une route stratégique. Elles ont éliminé 1 200 djihadistes depuis fin mai.

Lire la suite

 

 

Une blague maladroite de Macron indigne les réseaux sociaux

 

Voulant faire de l’humour à propos des frêles embarcations comoriennes, le président a déclaré qu’elles servaient surtout à « amener du Comorien » à Mayotte et non pas à pêcher.
Un faux pas dans une communication qui se veut parfaitement maîtrisée ? La plaisanterie du chef de l’Etat au sujet des kwassa-kwassa, de petites embarcations comoriennes, qui, selon lui, serviraient moins à pêcher qu’à « amener du Comorien » à Mayotte, est loin d’être passée inaperçue et suscitait de vives réactions sur les réseaux sociaux, samedi 4 juin.

Une vidéo diffusée vendredi soir sur TMC montre Emmanuel Macron en train d’échanger avec des officiels, lors d’une visite la veille au Centre régional de surveillance et de sauvetage atlantique (Cross) d’Etel (Morbihan).

Lire la suite et voir la vidéo


 

 

 

____________________

Le 3 juin 2017

 

Pyongyang menace les USA de l’«arme nucléaire la plus puissante»

 

Notes :Je le redis pour les nouveaux lecteurs, si la guerre entre les USA et la Corée du Nord, démarre en juin , c'est en juillet que Kim Jong-Un utilisera l'arme nucléaire

Voir le quatrain C 10- Q 72.

 

 

Etats-Unis: à Singapour, Jim Mattis s'en prend à la Corée du Nord et à la Chine

 

Le secrétaire américain à la Défense Jim Mattis s'en est pris ce samedi 3 juin à la Corée du Nord mais aussi à la Chine, et a tenté de rassurer les alliés asiatiques des Etats-Unis quant aux engagements de Washington à leurs côtés.

media

Il a commencé par la Corée du Nord, dont le programme nucléaire militaire est « une menace pour nous tous ». « Il est par conséquent impératif que nous fassions tous notre part pour soutenir notre objectif commun de dénucléarisation de la péninsule coréenne », a-t-il déclaré lors d'un sommet sur la sécurité à Singapour, appelant la communauté internationale à coopérer sur cette question.

(..)

« L'administration Trump est encouragée par l'engagement renouvelé de la Chine à travailler avec la communauté internationale vers la dénucléarisation » de la péninsule, a-t-il encore souligné. Cette recherche de la coopération de Pékin sur le dossier coréen inquiète depuis quelque temps les pays d'Asie qui sont en dispute territoriale avec la Chine, et qui craignent que Washington ne sacrifie leur intérêt au dossier coréen.

M. Mattis s'est employé à les rassurer samedi en critiquant également le programme chinois de revendication par la force de la quasi-totalité de la mer de Chine. Il a, à ce propos, dénoncé le « mépris » de la Chine pour ses voisins et « son dédain du droit international », avec son programme de « militarisation » de la mer de Chine. Il a critiqué « l'ampleur et les effets » des énormes travaux entrepris ces dernières années par l'armée chinoise pour construire et renforcer des îles ou îlots artificiels, sur lesquels des infrastructures, dont des pistes d'atterrissage, sont installées, dans des eaux revendiquées par plusieurs des voisins de la Chine.

Source

 

 

Mossoul : 200 000 civils bloqués dans la ville

 

 

Interception d’un missile «nord-coréen»: un bluff des USA selon Pyongyang

 

La Corée du Nord dénonce une «provocation» suite à un test réussi d'un missile américain destiné à intercepter des missiles intercontinentaux. «Les États-Unis bluffent», martèle Pyongyang.

Les exercices américains d'interception d'un missile balistique intercontinental (ICBM) sont du bluff et une provocation militaire, a déclaré un porte-parole des troupes stratégiques de l'Armée populaire de Corée dans une interview à l'agence centrale de presse nord-coréenne (KCNA).

Un missile tiré depuis la base Vandenberg de l'US Air Force en Californie, le 30 mai, a intercepté avec succès un ICBM cible sans charge nucléaire lors d'un essai imitant une attaque depuis la Corée du Nord. « Une telle démarche est une provocation militaire dangereuse », selon sa déclaration.

Lire la suite

 

 

Sanctions contre la Corée du Nord: Moscou demande aux USA des explications

 

Moscou a demandé à Washington, au Conseil de sécurité de l’Onu, des explications sur les nouvelles sanctions à son encontre introduites par les États-Unis.

La Russie compte recevoir des éclaircissements des États-Unis sur de nouvelles sanctions antirusses en lien avec le programme nucléaire de Pyongyang, a annoncé le vice-ambassadeur russe à l'Onu Vladimir Safronkov au cours d'une réunion du Conseil de sécurité.

« On voudrait bien entendre les explications de la partie américaine sur l'extension des sanctions américaines contre la Corée du Nord qui a été annoncée le 1er juin et qui frappent trois sociétés russes et un citoyen de notre pays. Cette mesure nous rend perplexe et suscite notre profonde déception », a déclaré M. Safronkov vendredi.

Lire la suite

 

 

 

Livraison de S-400 à la Turquie: le volet technique déjà négocié

 

Après l’Inde, la Turquie a confirmé son intention d’acheter des systèmes antiaériens S-400 à la Russie. Les deux parties ont déjà terminé de discuter le volet technique du futur contrat et ont abordé les questions financières.

D'après le PDG de la société publique russe Rostec, Sergueï Tchemezov, la Russie et la Turquie se sont accordées sur tous les détails techniques du contrat portant sur la livraison de systèmes antiaériens russes S-400. Actuellement, Moscou cherche des possibilités d'octroyer un crédit pour l'achat de ces armes à Ankara.

Lire la suite

 

 

Une nouvelle arrestation dans l'enquête sur l'attentat de Manchester

 

La police de Manchester a annoncé samedi avoir arrêté dans la nuit un homme de 24 ans dans le cadre de l’enquête sur l’attentat du 22 mai contre une salle de concert qui a fait 22 morts.

Cette 17e arrestation a eu lieu dans le quartier de Rusholme, au sud-est de Manchester.

Lire l'article

 

 

  Ramadan 2017 : Total des attentats et du nombre de morts

 

Sur breizatao.com  une liste (Mise à jour quotidienne) des morts causé par les islamistes par ce mois de ramadan

Voir  liste

 

 

 

 

Poutine: «les hackers russes» pourraient être… américains

 

Le chef d’État russe Vladimir Poutine a exprimé son opinion sur «l’intervention russe» dans les élections des pays occidentaux. D’après lui, les prétendus «hackers russes» pourraient en réalité être de n’importe quel pays, même des États-Unis.

Lire l'article

 

 

2.000 militaires de l’Otan débarquent en Lettonie

 

Plus de 2.000 militaires de l’Alliance atlantique sous le commandement des États-Unis sont arrivés en Lettonie, pays frontalier de la Russie, pour participer aux exercices d'envergure Saber Strike.

Les manœuvres militaires internationales Saber Strike, dirigées par les États-Unis, débutent ce samedi en Lettonie et se poursuivront jusqu'au 15 juin.

Les exercices conjoints Saber Strike ont réuni cette année plus de 2 000 soldats des troupes terrestres et des forces aériennes des pays membres de l'Otan, dont la Lettonie, la Lituanie, l'Italie, la Norvège, le Royaume-Uni, la Pologne, la Slovaquie et les États-Unis.

Lire la suite

 

 

Y a-t-il une omerta médiatique sur le meurtre de Sarah Halimi « aux cris répétés d’Allah Akbar » ?

 

TRIBUNE – Dans un texte publié en exclusivité dans Le Figaro, Alain Finkielkraut, Michel Onfray, Jacques Julliard, Élisabeth Badinter, Marcel Gauchet et d’autres personnalités* appellent à ce que toute la lumière soit faite sur la mort de cette Française de confession juive tuée aux cris d’«Allah akbar». Ce crime d’une barbarie rare, qui a eu lieu en pleine campagne présidentielle, a reçu peu d’attention des médias.

Meurtre de Sarah Halimi: enquête sur un massacre

Paris, 11e arrondissement : omerta sur un crime antisémite

Assassinée parce que juive

 

 

« Toutes les Françaises sont des putes » : le violeur récidiviste « anti-Français » d’Evry condamné en appel à 30 ans de prison

 

Jugé en appel par la cour d’assises des mineurs de Melun, un jeune homme de 20 ans a été condamné ce vendredi à 30 ans de réclusion criminelle. En 2014, avec trois complices, l’accusé alors âgé de 17 ans avait violé et torturé une jeune femme qui sortait de la gare d’Evry-Courcouronnes (Essonne) sur fond de racisme anti-français.

En garde à vue, le meneur avait notamment indiqué : « Quand je sortirai, je niquerai la France ». Un complice avait pour sa part reconnu s’en être pris à cette jeune fille « parce qu’elle [était] Française et qu’il [n’aimait] pas les Françaises ». L’avocate de la victime nous confirme ces éléments.

Le Figaro

 

31/05/17

« Cette affaire est tellement horrible qu’elle m’a fait pleurer pour la première fois en 23 ans d’exercice. » Sandra Kayem, avocate au barreau d’Evry, s’apprête à défendre à nouveau une jeune femme qui avait été victime d’un viol collectif, de tortures, d’actes de barbarie et de racisme anti-blanc le 30 mars 2014, à la sortie de la gare d’Evry-Courcouronnes (Essonne). « Ce n’est pas professionnel, mais mes larmes coulaient toutes seules lorsqu’elle m’a raconté le calvaire qu’elle a vécu », avoue l’avocate.

Grâce à la vidéosurveillance installée à la gare, les quatre bourreaux sont identifiés et interpellés. Face aux enquêteurs, cette bande avait avancé des motivations racistes « anti-français », en admettant avoir demandé à la victime ses origines. À l’époque, le procureur d’Evry avait choisi de dire que ces éléments étaient « faux », car la famille souhaitait « éviter toute récupération politique ». Mais le meneur avait notamment indiqué en garde à vue : « Quand je sortirai je niquerai la France. » Un complice, avait pour sa part reconnu s’en être pris à cette jeune fille « parce qu’elle est française et qu’il n’aime pas les Françaises ».

En première instance, l’accusé âgé de 17 ans au moment des faits, avait écopé de 30 ans de réclusion. En 2014, avec trois complices, ce meneur avait violé, torturé et humilié une femme sortant de la gare d’Evry-Courcouronnes. Le procès en appel s’ouvre ce mercredi.

(…) Le Parisien

 

 

Paris : MSF va ouvrir un centre d’accueil pour jeunes migrants isolés et recherche «3000 hébergements citoyens»

 

Médecins sans frontières va, dès la rentrée, se lancer dans l’accueil des jeunes migrants isolés à Paris; porte de la Chapelle.

A Paris, où convergent les exilés, le nombre de migrants se présentant comme mineurs pourrait atteindre 4 500 cette année si les arrivées se poursuivent au rythme actuel, contre 1 200 en 2015. Beaucoup viennent de la Corne de l’Afrique. […]

Le centre de MSF s’articulera autour de plusieurs « pôles » : une permanence juridique sera assurée par le Groupe d’information et de soutien des immigrés (Gisti) et les avocats du barreau de Paris, un « pôle social » avec sorties et cours de français… Côté médical, des pré-consultations sont prévues ainsi qu’un pôle « santé mentale », car « 25 % auront sans doute besoin d’une attention particulière » et « 5 à 6 % d’une aide psychiatrique ». […]

Pour MSF, l’aspect le plus ambitieux du projet concerne l’hébergement, puisque l’ONG compte aussi mobiliser des hôtels «d’ici la fin de l’année», avec l’objectif « d’héberger entre 32 et 50 personnes» – justement ces jeunes ayant saisi la justice pour être reconnus mineurs. Le séjour à l’hôtel durera «trois semaines» environ, avant relogement chez des particuliers. «Nous recherchons 3 000 places en hébergement citoyen», explique Corine Torre. […]

Le Monde

 

 

 

 

Une majorité de Français estiment qu’il y a « trop d’immigrés en France » et que « l’islam est une menace »

 

 

 

 

Commenter cet article