Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 28 juin 2017

 

 

«Washington prépare une escalade de la crise syrienne»

 

Les allégations US faisant état de la préparation par Damas d'une attaque chimique risquent d'entraîner une nouvelle escalade de la crise syrienne, estime le chef du département des relations internationales au ministère syrien de l'Enseignement supérieur Akil Mahfud.

«Primo, il s'agit d'une couverture pour une nouvelle agression visant Damas et ses alliés. Secundo, c'est une réponse adressée à Moscou suite aux déclarations de Sergueï Lavrov qui a accusé Washington d'éviter de cibler les positions du Front al-Nosra dans sa lutte contre le terrorisme», a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

Selon lui, le conflit syrien se trouve au seuil d'une nouvelle escalade, alors que la Russie doit se préparer à une nouvelle vague de pressions.

«Ce qui est surtout important dans ce contexte, c'est d'empêcher les États-Unis d'atteindre leur objectif qui consiste à stopper la progression de l'armée syrienne et de ses alliées vers l'est», a souligné le responsable.

Source

 

 

Macron et Trump envisagent une "réponse commune en cas d'attaque chimique"
 
 

Vers une nouvelle ligne jaune ? Les présidents français et américain Emmanuel Macron et Donald Trump ont souligné ce mardi "la nécessité de travailler à une réponse commune en cas d'attaque chimique en Syrie", a annoncé l'Élysée suite à un entretien téléphonique entre les deux hommes. Lors de celui-ci, Emmanuel Macron a par ailleurs invité Donald Trump et son épouse Melania à assister au défilé du 14 juillet.

La veille, la tension entre les Etats-Unis et la Syrie de Bachar al-Assad était montée d'un cran. Washington accuse en effet le pouvoir syrien de préparer une nouvelle attaque chimique, similaire à celle présumée d'avril dernier.

" Les Etats-Unis ont identifié de potentiels préparatifs d'une autre attaque chimique par le régime syrien d'Assad qui pourrait provoquer le massacre de civils, y compris des enfants innocents", avait écrit le porte-parole de la Maison Blanche Sean Spicer dans un communiqué.

En savoir plus 

 

Notes :Du vent !

Je vois pas comment les USA pourraient identifier des potentiels préparatifs d'une autre attaque chimique! En vérité ces accusassions ont un but  médiatique,  pour  préparer l'opinion publique a une guerre dite  "légalisé"

 

Lire aussi : USA sur «la préparation d’une attaque chimique» par la Syrie: on ne fournira pas de preuve

 

 

Intervention d’Israël en Syrie est-il possible ?

 

 

Le régime israélien a fermé le Golan occupé à la circulation

 

 

Selon Washington, l’aide russe a aggravé la situation en Syrie

 

D’après les autorités américaines, c'est l’aide accordé par la Russie au régime de Bachar el-Assad qui a causé de la détérioration de la situation en Syrie.

Les États-Unis croient que la situation en Syrie s'est aggravée parce que la Russie est venue en aide au gouvernement de Bachar el-Assad, a déclaré mardi 27 juin la porte-parole du Département d'État américain Heather Nauert.

«En 2015, le régime syrien était au bord de l'effondrement. Qui est venu à son secours? La Russie. C'est pourquoi actuellement nous nous trouvons dans une telle situation. "Nous", je veux dire le monde. La Russie est arrivée, a aidé à renforcer l'armée syrienne, et nous constatons la détérioration de la situation et les destructions», a affirmé Mme Nauert lors d'un briefing.

Elle a également déclaré que la Russie exerçait «une grande influence sur Assad». «Et nous l'appelons constamment à utiliser cette influence», a ajouté la porte-parole.

Lire la suite

 

 

 

Syrie: 57 morts dans un raid de la coalition contre une prison de l'EI

 

Un raid aérien de la coalition dirigée par les Etats-Unis a tué 57 personnes dans une prison du groupe Etat islamique (EI) en Syrie, Washington soulignant que cette organisation jihadiste restait sa seule cible dans le pays en guerre.

(..)

Mardi, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a rapporté qu'un bombardement aérien mené la veille par la coalition contre une prison tenue par l'EI à Mayadine (est de la Syrie) avait fait 57 morts -42 civils emprisonnés et 15 jihadistes dont des gardes et des détenus.

- Corps exposés dans la rue -

D'après les sources de l'OSDH dans la ville, l'EI a exposé les corps des victimes dans une rue.

Proche de la frontière irakienne, Mayadine est située dans la province de Deir Ezzor, en grande majorité aux mains de l'EI et bombardé régulièrement par la coalition.

Lire la suite

 

 

 

La Corée du Nord aurait testé un moteur de fusée

 

La Corée du Nord a récemment testé un petit moteur de fusée, a annoncé mercredi un site de surveillance alors qu'un responsable américain a suggéré qu'il pourrait s'agir d'une étape du développement d'un missile balistique intercontinental.

Autour du 22 juin. Le groupe "38 North", qui dépend de l'université John Hopkins à Washington, a toutefois déclaré qu'il n'était pas certain que l'essai mené à Sohae, le site nord-coréen de lancement de satellites, concernait un moteur de missile balistique intercontinental (ICBM). Il semblerait que la Corée du Nord ait mené autour du 22 juin un "test d'un petit moteur de fusée", ajoute le groupe, sur la foi d'images satellites. Des images satellites prises le 10 juin ne montrent aucun signe de préparatifs, ce qui prouve que le Nord "a la capacité technique et logistique de mener ce type d'essai sans avertissement préalable", ajoute le 38 North.

Lire la suite

 

 

 

Les demandes au Qatar «pas négociables»

 

L'Arabie saoudite a réaffirmé mardi que ses demandes au Qatar n'étaient «pas négociables» peu avant que le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson ne reçoive le chef de la diplomatie qatarie au sujet de la crise des pays du Golfe.

«Nos demandes sur le Qatar ne sont pas négociables. C'est maintenant au Qatar de cesser de soutenir l'extrémisme et le terrorisme», a déclaré sur Twitter le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir, qui se trouvait à Washington mardi

(..) Les Etats-Unis ont mis en garde sur le fait que le Qatar aurait du mal à satisfaire certaines demandes et demandé à Ryad de réduire sa liste aux requêtes «raisonnables et recevables».

Lire la suite

 

 

 

TV des Frères musulmans en Turquie : Mohamed Elhamy prie Allah pour de nouvelles « conquêtes islamiques »

 

En conclusion d’un épisode d’une émission du Ramadan sur les conquêtes islamiques, l’historien égyptien Mohamed Elhamy a déclaré : « Nous prions qu’Allah rétablisse la bannière des conquêtes islamiques ». Cette émission du Ramadan était diffusée sur la chaîne télévisée des Frères musulmans basée en Turquie Mekameleen. L’épisode susmentionné concernait la conquête de l’Arménie et de l’Azerbaïdjan et a été diffusé le 10 juin 2017. Extrait :

Mohamed Elhamy : Nous prions Allah qu’Il restitue à notre nation la bannière des conquêtes islamiques, afin que le monde puisse goûter à la joie de la vie à l’ombre de l’islam, après avoir goûté à l’humiliation de a vie sous d’autres nations.

Source

 

Notes :Et le pire c'est qu'ils y croient . "Ils",  au pluriel parce que je compte derrière moi suffisamment d'heure de dialogue avec des musulmans sur le net, pour affirmer que la plupart des musulmans ont le mm dialogue que cette énergumène. Et rien d'étonnant puisqu'ils ne font que rabâcher ce que le Coran leur a enseigné

 

 

 

L'Etat néerlandais reconnu partiellement responsable du massacre de Srebrenica

 

L'Etat néerlandais a été reconnu partiellement responsable mardi du décès de 350 musulmans lors du massacre de Srebrenica en 1995 en Bosnie et va devoir verser des compensations financières pour les dommages subis par les familles des victimes, toujours meurtries.

"L'Etat néerlandais a agi illégalement" et doit "verser une compensation partielle" aux familles des victimes, a déclaré d'une voix ferme la juge Gepke Dulek en rendant mardi le jugement de la Cour d'appel de La Haye.

Lire la suite

 

 

 

Une cyberattaque de grande ampleur se répand dans le monde

 

Une vague massive de cyberattaques au ransomware, rappelant le mode opératoire du virus WannaCry en mai, a touché des multinationales et des sociétés et services européens et américains, après avoir frappé en Ukraine et en Russie.

Après avoir obligé mardi le géant pétrolier russe Rosneft à passer sur un serveur de secours et la centrale nucléaire ukrainienne de Tchernobyl à revenir à des mesures manuelles du niveau de radioactivité, le "ransomware" (rançongiciel) Petrwrap causait des pannes informatiques chez le transporteur maritime Maersk, coupait le courant chez le propriétaire des biscuits Lu et Oreo, contraignait des salariés allemands de Nivea à cesser le travail...

Lire la suite

 

 

 

En bref - L'actualité de France


27/06: (93) Nordine Rahmani, conseiller municipal en GAV pour escroquerie (source)
26/06: (77) Yahia Rahmani poignarde Jennyfer de 7 coups de couteau: procès (source)
26/06: (62) 21 migrants clandestins arrêtés lors d’un barrage en feu sur l’A16 (source)
25/06: (27) 200 à 300 Arabes et Africains se battent à coup de sabres+barres (source)
25/06: Des parents de jihadistes détournent de l’argent pour départs en Syrie (source)

 

 

L’islamiste Djamel Beghal réclame son expulsion vers l’Algérie

 

En fin de peine, ce détenu déchu de sa nationalité française sollicite aujourd’hui une libération conditionnelle avec retour en Algérie.

Les voies de l’antiterrorisme sont parfois impénétrables. En 2007, la France voulait expulser Djamel Beghal vers l’Algérie contre l’avis de l’intéressé. Aujourd’hui, le pionnier du djihadisme français, déchu de sa nationalité française et libérable, demande l’éloignement vers son pays d’origine, mais les autorités françaises sont réticentes.

Me Bérenger Tourné, l’avocat de l’islamiste algérien, doit plaider ce mardi en fin de matinée sa libération conditionnelle subordonnée à une expulsion vers l’Algérie. L’audience doit avoir lieu à huis clos devant le juge d’application des peines au centre pénitentiaire de Vézin-Rennes. En 2010, Djamel Beghal a été incarcéré après avoir été condamné à dix ans d’emprisonnement pour sa participation à la tentative d’évasion de Smaïn Aït Ali Belkacem, l’un des responsables de la vague d’attentats de 1995 en France. Sa condamnation était assortie d’une peine de sûreté de quatre-vingts mois, qu’il a désormais purgée. Quoi qu’il arrive, le détenu, âgé de 51 ans, arrivera à la fin de sa peine au cours de l’été 2018. «Aujourd’hui le contexte est favorable à un retour de Beghal en Algérie, observe Me Bérenger Tourné. Mon client a des raisons de croire que la politique de concorde de l’Algérie est authentique et l’apaisement réel.»

(…)
Djamel Beghal a passé un an à Murat, dans le Cantal, à attendre une expulsion vers l’Algérie qui n’a jamais eu lieu. Son séjour sur place n’a pas été du goût de tous les habitants. A commencer par le propriétaire de l’hôtel les Messageries qui, sur réquisition préfectorale, a été contraint de lui trouver une chambre. La meilleure… L’islamiste algérien avait ensuite occupé un studio, à proximité de l’hôtel. Le Cantal avait été choisi car peu habité et éloigné de tout. Cela n’a pas empêché Djamel Beghal de recevoir de nombreuses visites, notamment celles de Cherif Kouachi et Amedy Coulibaly, les terroristes de «Charlie Hebdo» et de l’Hyper Cacher à Paris, qu’il avait connus en prison. Sous surveillance des services de renseignement, Chérif Kouachi a été photographié en train de jouer au football avec Djamel Beghal en avril 2010 quand Coulibaly se faisait immortaliser avec sa compagne Hayat Boumeddiene et son mentor, une arbalète à la main.

Le Parisien

 

 

Maroc : le corps démembré d’un Français retrouvé dans des poubelles de Marrakech

 

Le corps de ce Dijonnais a été retrouvé dans des sacs poubelles dispersés dans un quartier à la mode de Marrakech.

La victime était portée disparue depuis le 21 juin et la police marocaine a fini par faire le lien avec des morceaux de corps retrouvés dans Marrakech. Un Français, originaire de Dijon (Côte-d’Or), a été retrouvé démembré le 10 juin dans le quartier Gueliz, un quartier à la mode et moderne, situé près de la gare de Marrakech. Trois personnes ont été interpellées.

Jacky M. âgé de 60 ans a l’habitude de séjourner chez un ami qui lui prête son appartement de Marrakech, explique «Le Bien Public» qui révèle l’information. Cette fois, il y est depuis le 4 juin et doit rentrer en France le 15 juin. Mais ce jour-là, son fils qui l’attend à l’aéroport ne le voit pas arriver. L’alerte est donnée le 21 juin et une «disparition inquiétante» est signalée au commissariat de Dijon.
(…)

Une femme, une prostituée, a été interpellée, ainsi que deux de ses proches. Mais les circonstances de ce drame restent à déterminer. Il n’y a pas d’enquête en France et l’affaire sera jugée au Maroc car ce pays n’extrade pas ses ressortissants.

Le Parisien

 

 

Méditerranée: plus de 8.000 migrants secourus en 48H

 

Plus de 8.000 migrants ont été secourus au cours des dernières 48 heures en Méditerranée dans les eaux en face de la Libye, dont 5.000 lundi, ont indiqué mardi des gardes-côtes à l’AFP.

« Lundi, nous avons secouru environ 5.000 personnes qui se trouvaient à bord de quatre embarcations plus importantes, une plus petite et 18 canots pneumatiques », a déclaré un porte-parole des gardes-côtes.

Il a précisé que de nombreux navires des gardes-côtes, des marines militaires impliquées dans le dispositif Frontex, l’agence européenne des frontières, et des ONG ont participé à ces opérations.

A Madrid, la Garde civile espagnole a indiqué mardi qu’un de ses navires « a secouru 133 personnes qui se trouvaient à bord d’un bateau pneumatique à quelque 23 miles des côtes de Libye ».

Parmi les personnes secourues il y a 93 hommes, 17 mineurs, deux bébés et 23 femmes dont 7 sont enceintes, selon la même source.

L’équipage espagnol cherchait à porter secours à deux autres embarcations pneumatiques et a été sollicité pour en assister trois autres, précise la Garde civile espagnole, ajoutant que le navire prévoyait d' »embarquer 1.300 migrants, sa capacité maximum ».

Dimanche, plus de 3.300 migrants avaient déjà été secourus en Méditerranée au cours de 31 opérations distinctes et deux corps sans vie avaient été récupérés, selon les gardes-côtes.

Le beau temps favorise ces départs massifs de migrants qui compliquent fortement les secours. Avec environ 8.300 personnes secourues en 48 heures, le record du 29 août 2016 où environ 7.000 migrants avaient été secourus en 24 heures, n’était pas loin.

Selon des chiffres du ministère italien de l’Intérieur, plus de 73.300 migrants sont arrivés sur le territoire national depuis le début de l’année, en hausse de plus de 14% par rapport à la même période en 2016.

Selon le Haut commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR), 2.005 personnes sont mortes ou sont portées disparues depuis le début de l’année en tentant de traverser la Méditerranée.
Romandie.com

 

 

Grèce : l’UE finance la scolarisation de 80% des enfants migrants hébergés en centres d’accueil

 

Découvrez le dispositif qui permet aux enfants migrants vivant dans les camps en Grèce d’être scolarisés dans les écoles du pays.

 

Commenter cet article