Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 23 juin 2017

 

 

La Marine russe tire des missiles Kalibr contre Daech en Syrie

 

Deux navires de guerre et un sous-marin de la Marine russe ont porté une frappe contre Daech depuis la Méditerranée

 

 

Moscou: on peut affirmer avec un «haut degré de certitude» qu’Al-Baghdadi est mort

 

 

Si comme plusieurs indices le laissent croire, le numéro un de Daech a été tué, cela porterait un coup dur à l’organisation terroriste, estime la diplomatie russe.

Abou Bakr al-Baghdadi

Les informations fournies par le ministère russe de la Défense permettent d'affirmer avec un «haut degré de certitude que le chef de Daech, Al-Baghdadi a été éliminé par une frappe des forces aérospatiales russes contre un poste de commandement des djihadistes dans la banlieue sud de la ville de Raqqa», a indiqué dans une interview à Sputnik le vice-ministre russe des Affaires étrangères Oleg Syromolotov.

Si l'information se confirme, a-t-il expliqué, l'élimination d'Abou Bakr Al-Baghdadi portera un coup dur aux djihadistes de Daech.

«Il est important de comprendre que les groupes terroristes présentent une hiérarchie rigide, et l'élimination de leurs chefs débouche sur une importante désorganisation des terroristes, sème la peur et la panique dans leurs rangs,» a poursuivi M.Syromolotov.

Lire la suite

 

 

 

Irak : un tireur d'élite canadien abat un combattant de l'État islamique à plus de 3 kilomètres de distance
 

Plus de 8 ans après l'établissement du précédent record (détenu par le britannique Craig Harrison), un tireur d'élite des forces spéciales canadiennes en Irak a récemment abattu un combattant de l'Etat islamique à plus de 3 kilomètres de distance. 

Comme le rappelle le site du Daily Mail, le record de distance en la matière était jusqu'ici détenu par un tireur d'élite britannique, qui avait abattu en 2009 un artilleur taliban à une distance de 2475 mètres avec une carabine 338 Lapua Magnum.

Au mois de mai 2017, un membre de la Deuxième force opérationnelle interarmées (FOI2), accompagné de son observateur, est donc parvenu à tuer un combattant du groupe armé État islamique avec son fusil TAC-50 Mc Millan de calibre 50 (12,7 mm).

Le tireur d'élite était posté sur une haute position, depuis laquelle il a pris en compte différents paramètres, tels que l'inclinaison du terrain, la vitesse du vent, et la trajectoire de la balle.

Selon le Daily mail, le projectile a atteint sa cible en moins de 10 secondes.

Source

Un sniper des Forces d'opérations spéciales en Irak a battu le record mondial de tir en neutralisant un djihadiste de Daech qui se trouvait à une distance de 3.450 mètres, annonce le quotidien canadien The Globe and Mail, se référant aux sources militaires. 

Source

 

 

 

Les pays du Golfe énoncent leurs conditions au Qatar

 

Fermer al-Jazeera, rompre avec l’Iran… Pour rétablir les relations diplomatiques avec les pays qui ont lancé une fronde à son encontre, Doha devra 13 conditions présentées comme nécessaires pour trouver une issue à la crise.

Quatre pays arabes ayant suspendu leurs relations avec le Qatar ont transmis à Doha une liste de treize requêtes constituant autant de conditions pour une sortie de crise, relate Reuters citant un responsable d'un des pays.

Dans ce texte, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn et l'Égypte demandent notamment au Qatar de fermer la chaîne de télévision Al-Jazeera et de réduire les relations de l'émirat avec l'Iran.

Tamim bin Hamad Al-Thani
Les quatre États réclament en outre que le Qatar rompe tout lien avec les Frères musulmans, Daech, Al-Qaïda, le Hezbollah et le Front Fatah al-Cham (ancienne branche syrienne d'Al Qaïda) et exigent la fermeture d'une base militaire turque au Qatar, ainsi que l'extradition de toutes les personnes considérées comme «terroristes», a précisé ce responsable.

Comme l'indique Reuters, les pays donnent dix jours à Doha pour obtempérer aux requêtes, transmises par le biais du Koweït, qui joue un rôle de médiateur dans le différend.

Lire la suite

 

 

Notes :On voit bien, qu'en vérité on assiste à une guerre d’influence dans la région . Cette mascarade n'a que pour but, d'isoler l’Iran et le Hezbollah chiites des autres pays musulmans. Jusqu’où va aller leur petite guéguerre ! On peut être assuré que la Turquie va prendre très mal cet ultimatum. Et on peut être assuré qu'avec de telles demandes, l’Arabie Saoudite n'acceptera jamais qu'Assad (pro-iranien) redevienne maitre de la Syrie, donc on va bientôt assister un retournement de situation en Syrie (Rebelle vs Armée régulière = USA vs Russes et Iran = Iran vs Israël = Troisième guerre mondiale)

 

 

 

 

Israël à l’ONU : Le Hezbollah s’implante à la frontière sous couvert d’activités environnementales

 

Israël a indiqué au Conseil de sécurité des Nations unies jeudi que le Hezbollah est en train d’établir des postes d’observation le long de la frontière entre l’Etat juif et le Liban sous la couverture d’une ONG de protection environnementale présumée, une information issue de sources militaires et diplomatiques.

Le chef du renseignement militaire israélien, le général Hertzi Halevi, a diffusé jeudi un film et des photographies des positions adoptées par le Hezbollah sur la frontière, notamment le cliché d’un bâtiment près de la frontière censé être contrôlé par l’organisation « Green Without Borders » (« Vert sans frontières »).

Lire la suite

 

 

 

 

14 avions étrangers interceptés en une semaine aux frontières russes

 

Les avions de reconnaissance de l'Otan ne cessent de sonder la frontière russe, soigneusement protégée par les chasseurs Su-27 et MiG-31.

Les chasseurs russes ont intercepté à 14 reprises au cours de la semaine dernière des avions de reconnaissance étrangers, annonce le journal Krassnaïa Zvezda.

Chasseur polyvalent russe Su-27
Selon le quotidien, les interceptions ont été réalisées par les chasseurs MiG-31 et Su-27 des Troupes aérospatiales russes. Lors de la semaine passée, on a enregistré 23 vols de reconnaissance d'avions étrangers près des frontières russes, dont dix vols d'avions de reconnaissance américains (RC-135 et drone stratégique Global Hawk), quatre vols d'appareils norvégiens (P-3C Orion), trois vols d'avions de reconnaissance suédois (Gulfstream IV). La Grande-Bretagne et la France ont également envoyé leurs avions à la frontière russe.

Par ailleurs, des bombardiers stratégiques russes Tu-160 ont, la semaine passée, patrouillé à deux reprises en mer Baltique. Des chasseurs Su-27 et un avion de détection et de commandement aéroporté Iliouchine A-50 faisaient également partie de la patrouille.

Source

 

 

 

 

Six mois de plus de sanctions européennes contre la Russie

 

Les dirigeants européens ont donné leur feu vert jeudi au prolongement pour six mois des lourdes sanctions économiques imposées par l'UE à la Russie pour son rôle présumé dans le conflit ukrainien, a annoncé le président du Conseil européen Donald Tusk. "Accord. L'UE va prolonger les sanctions économiques contre la Russie", a indiqué M.

Notes :On est gouverné par des bons à rien, qui nous mèneront à des millions de morts Et lorsque ses jours arriveront ils faudra rendre des comptes

 

 

 

La barre des 200.000 cas de choléra bientôt franchie au Yémen

 

L'épidémie de choléra au Yémen, où l'on approche des 200.000 cas, est avant tout la faute des belligérants et de leurs alliés, a déclaré jeudi le coordonnateur des secours d'urgence des Nations unies, Stephen O'Brien.

Le nombre de cas présumés de choléra frisait les 180.000 à la date du 20 juin et l'on dénombrait alors 1.205 cas mortels, selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Cela est dû au conflit, c'est l'homme qui en est responsable. C'est très grave, les chiffres sont proprement ahurissants, et la situation empire. L'élément choléra s'ajoute aux pénuries de vivres et de matériel médical (...)", a dit Stephen O'Brien.

Si le rythme de propagation de la maladie a ralenti quelque peu par rapport aux premières phases de l'épidémie, qui a commencé il y a deux mois, la barre des 200.000 cas devrait être atteinte vendredi et celle des 300.000 durant la première semaine de juillet.

Le nombre de morts pourrait alors avoisiner les 2.000.

Nombre d'infrastructures, comme les stations de pompage d'eau, ont été détruites au Yémen en deux ans de conflit.

Seules quelques antennes médicales sont encore opérationnelles et les deux tiers de la population n'ont plus accès à l'eau potable, estiment les Nations unies.

Le conflit entre les milices houthies, proches de l'Iran, et les forces loyalistes soutenues par une coalition militaire dirigée par l'Arabie saoudite a fait plus de 10.000 morts.

Source

 

 

 

Syrie : la nouvelle position d'Emmanuel Macron crée une polémique

 

"L'époque où Macron était le leader moral du monde libre a pris fin assez rapidement, n'est-ce pas?" Cette petite phrase, lâchée sur Twitter par Kyle Orton chercheur au Centre for the Response to Radicalisation and Terrorism, basé à Londres, résume le désarroi qui demeure après les propos tenus par Emmanuel Macron sur la Syrie dans un entretien accordé jeudi à huit quotidiens européens. "Je n'ai pas énoncé que la destitution de Bachar était un préalable à tout. Car personne ne m'a présenté son successeur légitime!", déclare en effet le président français.

(..)

Emmanuel Macron le reconnaît d'ailleurs lui-même : il s'agit d'un "aggiornamento" – une mise à jour – de sa politique dans ce dossier complexe. "Nous devons construire la sortie de Bachar el-Assad dans une transition vers un nouveau régime", disait-il en effet durant la campagne électorale. Désormais Président, il fait de la lutte contre le terrorisme sa priorité. Un argumentaire que l'on pouvait par exemple retrouver chez un François Fillon, qui justifiait d'ailleurs ainsi un dialogue avec Bachar el-Assad et un rapprochement avec Moscou.

"Honte à la France" dit l'opposition syrienne

Or, c'est ce que dit aujourd'hui Emmanuel Macron. "Mes lignes sont claires (…) Un : la lutte absolue contre tous les groupes terroristes. Ce sont eux, nos ennemis. Nous avons besoin de la coopération de tous pour les éradiquer, en particulier de la Russie", déclare-t-il, soulignant les discussions constructives avec Vladimir Poutine lors de son passage à Paris fin mai. On est loin des propos qu'il tenait il y a à peine quelques mois, quand il accusait le Kremlin de complicité de "crimes de guerre" lors de la reprise d'Alep. Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, était d'ailleurs à Moscou mardi.

Un revirement qui a provoqué le désarroi de l'opposition syrienne. "Ces déclarations sont surprenantes, compte tenu que la France faisait partie des quatre principaux pays réclamant le départ de 'Bachar le Chimique', a ainsi écrit sur Twitter l'une de ses figures, Khaled Khoja. Même son de cloche du côté d'Ahmed Ramadan, également membre de l'opposition : "Honte à la France, dont le dirigeant Emmanuel Macron ne considère pas Bachar comme son ennemi ou l'ennemi de l'humanité."

Source

 

 

 

Le Japon se prépare à contrer la menace nord-coréenne

 

Les essais du système antimissile PAC-3 ont commencé sur les bases militaires japonaises à Tokyo, avec deux objectifs: montrer à la population l'état opérationnel du pays pour parer la menace nord-coréenne, ainsi qu'habituer les voisins à l'idée que Tokyo a l'intention d'être un acteur à part entière et actif dans le domaine de la sécurité en Asie.

Lire la suite

 

 

 

 

Deux acquittements et jusqu'à 28 ans de prison pour la filière jihadiste de Cannes-Torcy

 

La cour d'assises spéciale de Paris a prononcé jeudi deux acquittements et des peines allant de un à 28 ans de prison à l'encontre des accusés de la filière jihadiste dite de Cannes-Torcy, pour un attentat à la grenade à Sarcelles en 2012, des projets d'attaque et des séjours en Syrie.

Le verdict est tombé juste après la rupture du jeûne du ramadan, à l'issue de douze heures de délibéré, dans une salle surchauffée. A l'énoncé des peines, globalement inférieures aux réquisitions, les accusés semblaient soulagés.

Lire la suite

 

 

 

 

Ambert (63) : deux armes saisies chez un fiché S

 

Cette opération visait deux frères originaires d’une famille franco-marocaine du Livradois-Forez. L’aîné présentait visiblement plusieurs signes de radicalisation, au point d’avoir été fiché S (*) et d’être sous surveillance depuis plusieurs mois. Licencié d’un club de tir de la région, il venait également d’acquérir une arme.

 

Des éléments qui ont entraîné la mise en place de cette procédure qui a permis aux gendarmes, sans qu’aucune résistance n’ait été rencontrée, de saisir deux armes : une carabine 22 long rifle et une arme de catégorie C. Les deux hommes ont été laissés en liberté.

La Montagne

 

 

 

Eric Zemmour condamné à 5000 euros d’amende pour provocation à la haine

 

Le polémiste avait estimé que les djihadistes étaient considérés « par tous les musulmans comme des bons musulmans ».

Le chroniqueur, Eric Zemmour, poursuivi sur citation directe de l’association CAPJPO-EuroPalestine, a été condamné ce jeudi à 5000 euros d’amende pour provocation à la haine. Le 6 septembre 2016 au cours de l’émission «C à vous» sur France 5, il avait entre autres déclaré, à propos des musulmans, qu’il fallait «leur donner le choix entre l’Islam et la France».

L’éditorialiste avait également expliqué que les djihadistes étaient considérés « par tous les musulmans comme des bons musulmans ». Le CSA, qui avait reçu plus de 8 000 plaintes de téléspectateurs, avait estimé par ailleurs que les intervieweurs n’avaient pas assez vivement réagi aux propos de leur invité « au regard de la gravité des propos tenus ». La 17e chambre correctionnelle du tribunal de Paris a donc estimé que ces propos constituaient une incitation à la haine, condamnant le polémiste.

Ce n’est pas une première pour Eric Zemmour qui a déjà été condamné par la Cour d’appel de Paris à 3 000 euros d’amende pour «provocation à la haine envers les musulmans» à la suite de propos tenus en octobre 2014 dans le journal italien Corriere Della Sera. Il s’était pourvu en cassation.

Le Parisien

 

Notes :il aurait plutôt dû dire qu'il nique la France et les Français avec, sa passe beaucoup mieux auprès de la justice française. On peut chier sur la France mais surtout pas sur sa population musulmane

 

 

 

 

« Nique la France » : peut-on être député d’une nation que l’on déteste ?

 

FIGAROVOX/TRIBUNE – Danièle Obono, nouvelle députée France insoumise de Paris, a récemment défendu sur une radio nationale le droit de dire «Nique la France» tout en s’interrogeant sur les raisons de dire «Vive la France». Le coup de gueule de Céline Pina.

Danièle Obono a du mal à dire «vive la France» mais signe des tribunes pour défendre ceux pour qui «niquer» la France est le summum de la conscience politique. Cette proche du parti des indigènes de la République est de ceux qui, un mois après les massacres de Charlie et de l’hypercacher appelaient, non à combattre le terrorisme et son versant politique, l’islamisme, mais à lutter contre «l’islamophobie et le racisme d’État». ( ps les socialistes ont fait pareil) Cette proche d’Houria Bouteldja est une de ces figures gauchistes qui n’envisagent les relations humaines que par le prisme de la domination et de la race, tout en se défendant d’être raciste et essentialiste.

(…) Là où le bât blesse, c’est que la dame en question vient de se faire élire députée. Elle incarne cette France qu’elle rejette, représente ces Français racistes que nous serions. Or, si la liberté d’expression ne dépend pas de l’intelligence du propos ni du bon goût, le fait d’appartenir à la représentation nationale exige en revanche un minimum de tenue et de cohérence.

Nul ne somme Mme Obono de crier «Vive la France» contrairement à ce qu’écrit Cedric Mathiot dans Libération. Il lui est demandé des comptes sur sa ligne et ses proximités politiques. Être élu, ce n’est pas passer d’insoumis à intouchable. Être élu c’est devoir rendre des comptes.

Danièle Obono avec Jean-Luc Mélenchon, le 20 juin 2017 à l'Assemblée nationale à Paris | Martin BUREAU / AFP

Et ces comptes sont demandés sur des prises de position qui posent légitimement question. D’autant plus que si le leader de la France insoumise affiche son patriotisme, c’est l’inverse qu’a cultivé Mme Obono. De quoi s’interroger sur les raisons de sa candidature et sur la compréhension de son rôle. Que fera-t-elle au prochain attentat? Expliquer que nous l’avons bien mérité car la France est un pays raciste et colonial? Car c’est cette vision-là qu’elle a donnée du pays qui lui a donné accès à l’une des plus importantes fonctions électives, lors du débat organisé au QG decolonial le 21 mai?

Ce qui a crispé c’est le sentiment que Mme Obono n’était pas limpide et se défaussait. Tout le monde avait bien compris que la question derrière ce «Vive la France» était: «est-ce que vous aimez ce pays que vous voulez pourtant représenter». Et force est de constater que l’on a assisté alors à un festival d’évitements pour ne pas se désavouer tout en essayant de s’exonérer du coût politique d’une telle position: se faire élire pour pouvoir détester la République tout en profitant de ses ors et de ses largesses. Et là, cela ne passe plus et c’est bien normal.

Le Figaro

 

« Nique la France » : Mélenchon prend la défense de Danièle Obono

 

Vers une guerre de religion, infos du 23 juin 2017

Notes : Il n'a pas pire homme politique en France que cette merde de Mélenchon. il me sort des yeux, je le déteste. Ma pire crainte c'est qu'un jour une telle vermine pro-islamique, devienne présidente de la République !

 

 

 

 

Calais (62) : des centaines de migrants sont de retour

 

Les migrants sont de retour à Calais (Pas-de-Calais). Ils sont moins nombreux que lors du démantèlement de la jungle, il n’y a pas de campement reconstitué, mais les migrants errent à nouveau dans des conditions précaires aux abords de la ville.

 

 

 

Macron : « Le système actuel de protection des frontières ne résistera pas aux prochaines vagues migratoires »

 

EXCLUSIF – Dans son premier grand entretien depuis son entrée à l’Élysée, accordé au Figaro et à sept autres journaux européens*, le président de la République dévoile sa vision pour l’Europe et expose ses grands principes de politique étrangère.

Interrogé sur ses propositions pour relancer concrètement l’Europe, à la veille d’un sommet à Bruxelles, Emmanuel Macron estime que «la clé pour repartir, c’est une Europe qui protège». Il plaide ainsi pour une vraie politique de défense et de sécurité commune. Et estime que les Européens doivent être plus efficaces face aux grandes migrations, en réformant notamment «profondément le système de protection de nos frontières, la politique migratoire et le droit d’asile». Il prône aussi «avec vigueur l’idée d’un budget de la zone euro, doté d’une gouvernance démocratique». Cette relance européenne passe par l’Alliance franco-allemande. Mais pour être crédible aux yeux de Berlin et du monde, la France doit accomplir «les réformes fondamentales qui sont indispensables». (…)

(…) Le Figaro

 

 

 

Will le Pertubateur prend à partie Macron dans la cour de l’Élysée

 

Emmanuel Macron pris à partie dans la cour de l’Élysée provoquant un vent de panique chez les services de sécurité. […]

 

C’est un incident qui s’est produit hier et visiblement il n’a été filmé par aucune caméra.

Quelques minutes de l’annonce du nouveau gouvernement, Emmanuel Macron et sa femme Brigitte se sont offerts un bain de foule dans la cour de l’Elysée où un groupe était en place pour Fêter la musique.

Emmanuel Macron est allé serrer la main de nombreuses personnes qui été là quand soudain, un homme attrape la main du Président et refuse de la lâcher provoquant un moment de tension du côté des services de sécurité. […]

« Un homme interpelle Macron dans la cour de l’Élysée et demande un ‘hug’. « C’est tous des escrocs mais lui moins que les autres », lance l’homme.

« Emmanuel Macron lui fait alors une longue accolade mais cela ne semble pas suffire. L’homme ne lâche toujours pas la main du Président de la République. Si Emmanuel Macron garde le sourire, la sécurité de l’Élysée commence à s’inquiéter.

Finalement, en s’y prenant à plusieurs, les gardes du corps du président réussissent à le libérer. Emmanuel Macron poursuit ensuite son bain de foule, continuant à serrer des mains, laissant l’inconnu, en claquettes-chaussettes, derrière lui. »

Mais cet inconnu n’en est pas un, car il s’agit de Will, un perturbateur qui avait agressé verbalement un journaliste de BFM TV en plein direct il y a 15 jours. […]

Jean-Marc Morandini

 

 

 

Des multinationales s’engagent pour les migrants : « Notre objectif est de participer à leur intégration »

 

Airbnb, Starbucks, Google. Mais aussi Total, Sodexo ou BNP Paribas… Les entreprises françaises comme étrangères multiplient les actions sociales en faveur des réfugiés.

L’exemple d’Airbnb n’est pas isolé. Le géant du café à emporter Starbucks, dont l’ancien patron Howard Schultz était un grand partisan de la communication politique (cf le badbuzz en 2015 autour du slogan Race Together), vient justement de lancer une campagne de recrutement de 2500 réfugiés en France et en Europe. De nouvelles embauches qui représenteront à terme 8% des effectifs européens de la chaîne, qui emploie actuellement 30 000 personnes sur le Vieux continent. Ce projet montre que les multinationales « peuvent utiliser leur taille pour avoir un impact positif sur la vie des gens », a déclaré dans un communiqué le patron de la branche Europe, Afrique et Moyen-Orient de Starbucks, Martin Brok.

(…) « Notre objectif est de participer à l’intégration des réfugiés dans un système économique », détaillait en décembre dernier Manoelle Lepoutre, directrice Engagement et Société civile de Total, lors d’un forum organisé par Libération. « Sur le long chemin de l’intégration, les sociétés peuvent intervenir en améliorant ‘l’employabilité’ de ces populations. »

L’Express

 

Notes : Depuis des années ces multinationales n'ont trouvé aucune vraie solution pour les millions de chômeurs de France, mais voilà que d'un coup ils ont la solution-miracle pour les migrants  ! Dommage que se soit pas les Français qui en profitent

C’est équerrant de voir que la France (comme l’Europe) est devenue de pays des droits....... des autres ! Liberté, égalité, fraternité , ne veulent plus dire grand chose de nos jours

 

 

 

 

Sondage dans 10 pays européens : « l’immigration est bénéfique » pour 25% des citoyens et 57% des élites

 

L’Institut royal des affaires internationales, communément appelé Chatham House, a publié des recherches qui indiquent qu’il existe une énorme fracture entre les élites européennes (institutionnelles et médiatiques) et les citoyens ordinaires européens sur l’UE, l’immigration de masse et l’islam.

Cet article est basé sur un sondage unique mené entre décembre 2016 et février 2017. 10 pays européens ont interrogé deux groupes: un échantillon représentatif de 10 000 citoyens ordinaires; Et un échantillon de plus 1 800 élites européennes, des individus en position d’influence venant de la politique, des médias, des entreprises.

57% des élites européennes interrogées pensent que l’immigration a été un bienfait.

25% des « citoyens ordinaires » interrogés pensent cela.

Source

 

 

Commenter cet article