Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 12 juin 2017

 

L'armée iranienne dit posséder des éléments qui prouvent que les USA soutiennent Daech

 

La République islamique dit disposer de preuves tangibles attestant du soutien direct livré par Washington aux terroristes de Daech.

Washington fournit une aide directe à l'organisation terroriste Daech, a déclaré Mostafa Izadi, chef d'état-major adjoint des Forces armées iraniennes, cité par l'agence Fars.

« Comme l'avait plus tôt déclaré le Guide suprême de la Révolution islamique [l'ayatollah Ali Khamenei, ndlr], nous disposons de documents et d'informations qui attestent du soutien direct par l'impérialisme de ce mouvement abject [Daech, ndlr] dans la région », a déclaré le général.

Rappelons que le Président du parlement iranien Ali Larijani avait déclaré que Washington finançait Daech et qualifié les États-Unis de « plus grand des Daech ».

Lire al suite

 

 

 

Libéré, le fils de Kadhafi s'apprête à lancer un message au monde et aux Libyens

 

Saïf al-Islam Kadhafi s'adressera prochainement à la nation et à la communauté internationale avec un appel à mettre un terme à la guerre intestine qui secoue la Libye depuis six ans, a fait savoir à Sputnik un membre du clan Kadhafi.

Seif al-Islam, hijo de Gadafi (archivo)

Remis en liberté vendredi, le deuxième fils du leader libyen, Saïf al-Islam Kadhafi, envisage de s'adresser à la nation et à la communauté internationale pour appeler à mettre fin à la guerre intestine qui ronge le pays et à créer un État de droit, a déclaré à Sputnik son proche Ahmed Moukhareb al-Kadhafi. Selon ce dernier, Saïf al-Islam n'envisage pas de se venger, mais veut devenir le leader de la trêve nationale.

« Dans son discours, il appellera les Libyens à l'union afin de mettre un terme à l'anarchie et à la guerre intestine qui ronge le pays pour reformer la patrie et reconstituer son intégrité territoriale, pour déposer les armes, mener une réforme des institutions, mettre en place un État de droit. Tous ceux qui sont mêlés à des crimes contre les citoyens et l'État devront comparaître devant la justice », a indiqué l'interlocuteur de l'agence résumant ainsi le contenu du prochain message de Seïf al-Islam.

Lire la suite

 

 

Les Etats-Unis ont mené une frappe contre les shebab en Somalie dimanch

 

Les Etats-Unis ont mené dimanche une frappe contre les islamistes somaliens shebab à environ 300 kilomètres au sud-ouest de la capitale somalienne Mogadiscio, selon le Pentagone.

Une réponse directe aux récentes actions des shebab

Les militaires américains ne donnent aucun détail sur ce raid - mené à 6h GMT - ni les forces qui ont été impliquées et précise simplement qu'il a été exécuté en «coordination avec les partenaires régionaux en réponse directe aux récentes actions des shebab y compris de récentes attaques contre les forces somaliennes».

Le Pentagone prend soin de souligner, dans un communiqué, que l'opération a été menée dans le cadre légal approuvé en mars par le président Donald Trump, qui permet aux forces américaines de «mener légalement des actions contre les shebab dans une zone géographique définie d'activités hostiles et en soutien» aux partenaires somaliens.

Lire la suite

 

 

Embargo saoudien au Qatar : l'Iran envoie 90 tonnes de produits alimentaires

 

L'Iran a annoncé dimanche 11 juin avoir envoyé cinq avions de 90 tonnes de produits alimentaires et de légumes chacun depuis l’embargo imposé lundi 5 juin au Qatar par l'Arabie saoudite, les Émirats Arabes Unis et Bahreïn, et ce en plein mois du ramadan. Par ailleurs, "350 tonnes de fruits et légumes ont également été chargées sur trois petits bateaux" pour être envoyées au Qatar, selon le directeur du port de Dayyer (sud de l'Iran), cité par l'agence de presse Tasnim.

Pour autant, on ne peut pas pour l'instant parler de crise alimentaire. Les habitants contactés sur place par franceinfo ne ressentent pas de pénurie à l'heure actuelle. Contrairement aux premières heures qui ont suivi l'embargo, durant lesquelles de nombreux habitants se sont rués dans les supermarchés pour faire des stocks, d'autres postent ces jours-ci sur les réseaux sociaux des photos de dîners copieux ou de rayons de supermarchés bien fournis.

Lire la suite

 

 

Arabie Saoudite : pourquoi porter le maillot du Barça conduit droit en prison

 

La rupture des relations diplomatiques entre le Qatar et ses voisins saoudiens conduit à des sanctions, dont la fermeture de l'espace aérien de trois pays à Qatar Airways et l'improbable interdiction du port du maillot du Barça en Arabie Saoudite.

C'est l'une des multiples conséquences de la nouvelle crise du Golfe. L'Arabie Saoudite, soutenue par les Emirats arabes unis et Bahreïn, reproche au Qatar de soutenir des «organisations extrémistes» et d'être proche de l’Iran, grand rival chiite du royaume saoudien sunnite. Dès lors, tout soutien envers le Qatar est aujourd'hui répréhensible sur le territoire saoudien.

Porter le maillot du FC Barcelone en Arabie Saoudite peut ainsi coûter très cher à ceux qui braveraient la nouvelle interdiction décrétée par les autorités. Selon Sky Italia, le port du maillot catalan sponsorisé par Qatar Airways peut entraîner une amende de 135 000 euros et une peine de 15 ans de prison.

Cette décision stupéfiante porte préjudice à des milliers de fans du Barça, rattrapés malgré eux par cette crise diplomatique. Le club espagnol figure parmi les plus populaires dans les pays arabes, y compris dans les Etats du Golfe. On ne compte plus le nombre d'enfants ou d'adolescents arborant le maillot de Messi, de Neymar ou de Suarez, le célèbre trident offensif «MSN» du FC Barcelone.

Lire la suite

 

 

Grenoble (38) : un collège incendié par des « très jeunes », les pompiers lapidés (Màj)

 

Le collège Lucie-Aubrac situé à la Villeneuve de Grenoble est en feu depuis 2 heures du matin ce dimanche.

Le sinistre, qui a débuté au rez-de-chaussée sur des pneus embrasés volontairement, s’est propagé dans la structure située légèrement en surplomb au-dessus de l’entrée. Il a ensuite gagné la bibliothèque, située au premier étage, avant de se propager latéralement dans des salles de classe situées au même niveau, puis au second étage.

Plus de 60 sapeurs-pompiers sont toujours à pied d’œuvre sur le site. L’extinction se poursuit, au moyen, notamment, de deux lances placées sur échelle. Une demi-douzaine de lances ont été établies au total. Le feu continue à circuler dans les faux plafonds et les garnissages. Les sapeurs-pompiers ne peuvent prendre pied sur la toiture du bâtiment, qui paraît trop fragilisée.

On apprend par ailleurs que les sapeurs-pompiers ont déjà été caillassés dans ce quartier dans la nuit de vendredi à samedi. Intervenant pour une feu de moto sur la voie publique, ils ont été agressés à coups de pierres, un projectile détruisant notamment le gyrophare d’une fourgon pompe tonnes. Une plainte a été déposée auprès des services de police.

Un groupe de très jeunes gens a pénétré cette nuit par effraction et a communiqué le feu à des pneus, incendiant également une moto.

A leur arrivée sur place, les sapeurs-pompiers ont été caillassés et n’ont pu intervenir ensuite que sous la protection de la police.

De nombreuses lances ont été établies par les soldats du feu mais le sinistre a continué à progresser dans la structure circulaire du bâtiment.

Le Dauphiné

 

 

Aubervilliers (93) : jet de cocktail molotov dans un restaurant, 3 blessés dans un état grave

 

Trois personnes ont été grièvement brûlées et une autre a été légèrement blessée ce soir dans l’incendie d’un restaurant à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), qui selon les premiers témoignages serait dû à un jet de cocktail molotov, ont indiqué les pompiers et une source policière.

Les pompiers ont été appelés peu avant 20H30. Les trois blessés graves devaient être transportés par hélicoptère, a précisé la source policière.

Le sinistre, qui a touché un immeuble de cinq étages, a provoqué un important dégagement de fumée, compliquant les recherches d’éventuelles autres victimes, selon la même source.

Le Figaro

 

 

 

 

Les ONG payent les passeurs pour faire venir les migrants en Europe, selon un garde-côte libyen

 

Les organismes de bienfaisance pour les réfugiés paient des contrebandiers pour transporter les migrants jusqu’à leurs bateaux de sauvetage qui patrouillent au large de la Libye.

Un haut responsable de la garde côtière libyenne a déclaré au Daily Mail qu’il avait la preuve que les ONG étaient en train de gagner de l’argent grâce à des migrants désespérés d’atteindre l’Europe mais qui ne peuvent pas se permettre de payer des trafiquants impitoyables.

Le colonel Tarek Shanboor a déclaré qu’il avait obtenu des informations bancaires et des dossiers téléphoniques qui prouvaient que les organismes de bienfaisance faisaient des paiements aux bandes criminelles qui ont mis des centaines de milliers de migrants dans des bateaux non navigables – ce qui a entraîné des milliers de morts chaque année.

Sa déclaration soulèvera sans aucun doute des inquiétudes parce qu’il a été dit que des militants djihadistes pouvaient aisément se glisser dans le flux des réfugiés.

(…)

Daily Mail

 

 

L’Europe tentée par un système d’asile plus directif

 

Selon un texte en préparation à Bruxelles, les migrants pourraient être enregistrés dans le pays d’arrivée et transférés rapidement vers un pays d’affectation, selon des quotas.

Tours, Embrun, Briançon (Hautes-Alpes)… Dans ces trois villes, des migrants et leurs soutiens ont entrepris des grèves de la faim depuis la fin du mois de mai. Tous protestent contre la menace de renvoi vers l’Italie, dans le cadre de l’application du règlement de Dublin III.
Durant leur parcours migratoire, ces migrants ont laissé leurs empreintes en Italie. Or, le règlement européen de Dublin stipule que le premier pays d’Europe traversé est responsable de la demande d’asile, sauf si la France souhaite reprendre le dossier, ce que demandent leurs soutiens. Mais, avec la hausse du nombre de demandeurs en 2015 puis en 2016, à laquelle le système d’asile de l’Hexagone ne parvient pas à faire face, la France tente de plus en plus de renvoyer les migrants demander l’asile ailleurs.

Sous la mandature précédente, une exception avait été faite pour les migrants de Calais. Pour les inciter à quitter la « jungle », ils ont été autorisés à déposer leur demande d’asile en France. Mais cette parenthèse s’est refermée et tous ceux qui, à l’instar des grévistes de Tours, d’Embrun et de Briançon, ont été évacués des campements parisiens risquent désormais le renvoi si leurs empreintes apparaissent dans le fichier Eurodac et si le préfet le décide. Or les consignes se durcissent à l’heure où le gouvernement prépare un plan dans lequel le renvoi des migrants « dublinés » figurera en bonne place. En 2016, la France a opéré 1 293 renvois effectifs et avait obtenu des accords de réadmission pour 14 000 autres.(…)

Un texte baptisé Dublin IV est en cours d’écriture. En 2016, la Commission européenne avait avancé sa proposition de révision du règlement de Dublin III et la députée suédoise Cecilia Wikström est prête à présenter le projet de rapport qui doit définir la position du Parlement européen.

Globalement, Dublin IV se veut plus directif que le texte en vigueur. Il ambitionne un enregistrement et un transfert rapides de tous les demandeurs d’asile entrant en Europe vers leur pays d’affectation, afin de désengorger les pays d’arrivée. La demande devra y être rapidement étudiée, sans possibilité ensuite pour l’exilé de faire d’autre demande ailleurs. Chacun des 28 pays recevrait ainsi son quota de réfugiés et Cecilia Wikström propose de couper les fonds structurels aux récalcitrants. Une approche que refusent les pays d’Europe centrale réunis dans le groupe de Visegrad.(…)

Ainsi, deux tentatives de réformer l’asile en Europe avancent en parallèle : l’une par le biais des traités tentant d’externaliser le processus, l’autre en édictant de nouvelles règles de répartition. La première peut aller très vite, comme on l’a vu avec la Turquie en mars 2016. La seconde, elle, beaucoup moins. Mais aucune des deux ne dessine une véritable Europe de l’asile.

Le Monde

 

 

« Le christianisme est-il une religion de guerre ? » (L’Obs = journal gauchiste)

 

À l’heure où l’on débat volontiers de l’Islam, le médiéviste Philippe Buc met en évidence les racines chrétiennes du bellicisme occidental, des premiers siècles jusqu’à nos jours.


De la guerre des Juifs en 66 jusqu’à l’invasion de l’Irak en 2003, mais aussi la guerre de Sécession, la Première Guerre mondiale, les purges staliniennes ou les attentats de la Fraction Armée rouge, tous les déchaînements de violence sont, en Occident, imprégnés de dialectique chrétienne.

Si la thèse que développe le médiéviste Philippe Buc dans «Guerre sainte, martyre et terreur» peut surprendre, force est de constater que son patient travail d’érudition révèle une continuité entre les premiers âges de la chrétienté et la période contemporaine. Le triptyque du titre lui-même, plus souvent associé au terrorisme islamiste, constitue ainsi un retour aux sources: «L’ambition de cet essai est d’esquisser la manière dont un ensemble de croyances et d’idées faisant plus ou moins système, le christianisme, a laissé son empreinte sur la violence», introduit Buc, soucieux de rappeler que cette plongée dans la «face sombre» du christianisme n’évacue pas son rôle dans l’émergence de courants pacifistes. (…)

Extrait ;

A ce titre, la révolte juive contre l'occupant romain entre 66 et 73 - autant une guerre civile, un conflit religieux qu'un mouvement d'émancipation - est une matrice idéologique: source première des interprétations chrétiennes de la destruction de Jérusalem en 70, cet épisode permit, dans les décennies et les siècles qui suivirent, de caractériser la figure du martyr déjà considéré comme «fou» ou «possédé», de définir le rôle de l'empereur chrétien (même si Vespasien ne l'était pas), d'illustrer la «vengeance du Seigneur» et la destinée de la «cité sainte» souillée avant sa rédemption.

L’Obs

 

Notes : C’est aluminant, de lire un torchon de tant de bêtise  ! que vient faire la révolution juive de 66 ou 73 (on peut rajouté 132)  dans des accusations contre le christianisme (qui a ces époques ne représentais pas 2% de la population de Rome)  !  la Première Guerre mondiale !  comme si toute les guerres étaient le bon vouloir des pays chrétiens ! (l'empire Ottoman -musulman-  était avec les allemand a la première guerre mondiale, les japonais - bouddhiste - avec les allemands a la deuxième) . Les purges staliniennes  ! Staline , LE communiste, le communisme une idéologies de athée qui avait pour but d'éradiqué le christianisme, et donc qui n'avait rien a voir avec le christianisme, puisqu''il le détesté  !

Il aurais encore beaucoup a dire sur se torchon, mais je manque de temps aujourd'hui

 

Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s'éloignant de leurs textes tandis que l'islam le fut en se rapprochant des siens.
Eric Conan

 

 

 

 

____________________

Le 11 juin 2017

 

 

 

 

Libye: un groupe armé libère le fils de Kadhafi, Saïf al-Islam

 

Saïf al-Islam Kadhafi libéré, c’est en tout cas ce qu'a annoncé samedi soir 10 juin un groupe armé de Zenten, la ville libyenne où le fils du leader libyen est détenu depuis novembre 2011. Selon ses avocats, Saïf al-Islam Kadhafi a bénéficié de la loi d'amnistie adoptée l'année dernière mais qui n'est pas sensée s'appliquer aux plus hauts dirigeants libyens. L'année dernière, on avait déjà annoncé sa libération mais cette fois-ci, Saïf al-Islam Kadhafi a quitté Zenten.

Lire la suite

 

 

 

Philippines. Les Américains participent à la libération de Marawi

 

Les forces spéciales américaines aident l'armée philippine à libérer Marawi, ville du sud de l'archipel en partie occupée par des combattants liés à l'Etat Islamique (EI), ont annoncé samedi l'ambassade des États-Unis et l'armée des philippines.

Il s'agit d'un soutien technique, les forces américaines ne combattent pas, a précisé l'armée philippine lors d'une conférence de presse. La prise de Marawi par des centaines de combattants ralliés à l'EI, dont plusieurs dizaines en provenance de pays voisins et du Proche-Orient, ont fait craindre un ancrage du groupe fondamentaliste sunnite en Asie du Sud-Est. 

Des soldats et des civils philippins tués 

Marawi, située sur l'île de Mindanao dans le sud des Philippines, est en partie occupée par les islamistes depuis le 23 mai. Le bilan de la journée de vendredi est de 13 marines philippins tués dans les combats, a annoncé samedi un porte-parole de l'armée, ce qui porte à 58 le nombre de morts du côté du gouvernement philippin. Vingt civils ont également été tués ainsi qu'une centaine de combattants rebelles.

L'armée philippine s'est fixé pour objectif de mettre fin au siège lundi, jour de la fête de l'Indépendance. Elle a également annoncé chercher à confirmer les informations de la mort de deux frères qui dirigent le groupe islamiste Maute. 

Lire la suite

 

 

 

Philippines : saisie exceptionnelle d’armes dans des caches djihadistes

 

Les forces de l'ordre philippines ont saisi une énorme quantité d'armes chez des combattants du groupe djihadiste philippin Maute, affilié au groupe Etat islamique, alors que les combats font rage entre l'armée et ces combattants islamistes à Marawi.

 

Malgré les tensions entre Téhéran et Washington, Iran Aseman finalise l'achat de 30 Boeing

 

L'avionneur américain et la compagnie Iran Aseman Airlines ont signé un contrat, devant encore être validé par le Trésor américain. Il deviendrait caduc si Donald Trump décidait de réimposer les sanctions anti-Iran levées par son prédécesseur.

La compagnie aérienne Iran Aseman a annoncé le 10 juin avoir finalisé un accord pour l'achat de 30 Boeing 737 MAX, avec l'option d'en acheter 30 supplémentaires, pour une valeur de 3 milliards de dollars. Le contrat, annoncé en avril, a été signé lors d'une cérémonie à Téhéran et la livraison des 30 premiers avions est prévue entre 2022 et 2024.

Lire la suite

 

 

Qu’a voulu dire Poutine en déclarant «Personne ne survivrait»?

 

Dans une interview exclusive accordée au réalisateur américain Oliver Stone, le Président Poutine s'est penché sur les relations russo-américaines et les perspectives de leur évolution sous l'administration Trump.

Vladimir Poutine

« À mon avis, personne ne survivrait dans ce cas », a déclaré le Président en réponse à la question de savoir si les États-Unis domineraient lors d'une guerre avec la Russie.

Selon Nikita Danyuk, politologue et directeur adjoint de l'Institut d'études stratégiques et de prospective, M. Poutine a raison, parce que les États-Unis et la Russie sont tous deux des puissances nucléaires, et qu'en cas d'escalade, un conflit mondial pourrait avoir lieu.

« Nous comprenons clairement que les États-Unis et la Russie sont les deux superpuissances qui possèdent des armes nucléaires, à la fois stratégiques et tactiques. Et en cas d'escalade d'un conflit, pas simplement une guerre régionale, un conflit mondial pourrait certainement se déclencher, ce qui pourrait terminer par la destruction de l'humanité. Ainsi, les politiques des deux États devraient être responsables », a déclaré le politologue dans une interview à Sputnik.

Lire la suite

 

Lire aussi :«Personne ne survivrait»: Poutine sur les conséquences d’une guerre avec les USA

 

 

Un Pakistanais condamné à mort pour avoir blasphémé sur Internet

 

Le Tribunal antiterroriste du Pakistan a condamné un homme de 30 ans à la peine capitale pour avoir « partagé des contenus blasphématoires » via un média social, relate la chaîne Al Arabiya.

L'année dernière, le Département antiterroriste pakistanais (CTD) avait arrêté un membre de la communauté chiite ayant publié des contenus désobligeants à l'égard d'éminentes figures religieuses sunnites et des épouses du prophète Mahomet.

Lire la suite

 

 

Le film « Wonder Woman » interdit dans plusieurs pays arabes à cause de son actrice israélienne

 

Alors que “Wonder Woman” est sorti sur nos écrans le 7 juin, son actrice principale, Gal Gadot, soutien affiché de l’armée israélienne a été fortement contestée dans plusieurs pays arabes, jusqu’à une censure du film au Liban.

Depuis sa sortie en salle, le nouveau DC Comics consacré à la super héroïne Wonder Woman a déclenché les fureurs de plusieurs pays arabes. La cause : son actrice principale Gal Gadot, d’origine israélienne et son soutien affiché à l’armée de son pays.

Consacrée aujourd’hui comme une étoile montante d’Hollywood, Gal Gadot n’a pas toujours exercé dans l’industrie du cinéma. Avant d’entreprendre une carrière de mannequin puis d’actrice, cette ancienne Miss Israël, née à Rosh HaAyin en 1985, effectue le service militaire imposé par l’armée israélienne pendant deux ans. Au sein de Tsahal, elle devient instructrice au combat pour les jeunes recrues de l’armée. Un passé militaire qui la rattrape au moment de la sortie du film Wonder Woman.

La semaine dernière on apprenait que le Liban avait décidé d’interdire le film en raison des origines juives de son actrice principale. Suite à de nombreux appels et pressions, notamment du groupe Campaign to boycott supporters of Israel-Lebanon via Twitter et de la Ligue arabe, le ministre l’Économie et du Commerce du Liban, Raëd Khoury, a finalement interdit la distribution du film dans les salles de cinéma du pays. (…)

C’est aujourd’hui la Jordanie qui pourrait interdire le film. Comme le révèle Courrier International, un dossier a été déposé auprès de la Commission des médias. Si aucune décision n’a encore été adoptée, “des militants ont élevé la voix pour dénoncer le fait que l’actrice principale du film, Gal Gadot, était une citoyenne israélienne qui avait rejoint durant deux ans les rangs de Tsahal, dans le cadre du service militaire obligatoire” comme indique le quotidien d’Amman.

Même sentence en Algérie où le film devait être présenté dans le cadre des “Nuits du cinéma” et a finalement été remplacé par Les Gardiens de la Galaxie 2 comme l’indique TSA. Le responsable communication de la société privée de distribution MD Ciné, Amine Idjer refuse cependant de parler de boycott et évoque “un problème dans la procédure, ce qui fait qu’aujourd’hui nous ne pouvons pas le diffuser dans les délais fixés“, et assure que Wonder Woman, dont la sortie a été reportée, sortira bien sur les écrans le 28 juin. Une pétition a cependant été lancée. La Tunisie a également annulé l’avant première du film qui devait avoir lieu hier au cinéma Le Colisée, sans qu’aucune explication ne soit encore donnée.

Inrocks

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 

10/06: (84) Abdelkarim Bounoua: prison ferme pour avoir tabassé un gendarme (source)
09/06: (92) Un Algérien tue son fils de 14 ans car il voulait fêter la Saint-Sylvestre (source)
09/06: (76) Mustafa Benyahia, récidiviste, condamné pour un vol avec violences (source)
09/06: (31) Un Toulousain fiché S en lien avec l’Islam radical arrêté par le RAID (source)
09/06: (62) Des migrants ont fait barrage sur l’autoroute pour bloquer les camions (source)
09/06: (77) Nabil Aissaoui: prison avec sursis pour une école coranique clandestine (source)
09/06: (38) Ziane Mechri, Jimmy Seigler, Walid Laissouk: cambriolages en série (source)
08/06: (84) Younes Aboulghazi: braquage, armes ,meurtre de Younes Aboulghazi (source)
08/06: (73) 3 ‘jeunes’ Italo-Croates cambriolent plusieurs maisons à Chambéry (source)

 

 

Colmar (68) : Il crie « Allahou akbar » et menace des passants avec un couteau

 

 

Un homme a menacé de mort des passants en brandissant un couteau de cuisine, avant de crier « Allahou akbar», jeudi soir au centre-ville de Colmar. Il a été interpellé, ivre.

(…) L’Alsace

 

Commenter cet article