Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 5 mai 2017

 

 

Fiché S arrêté à Évreux. Une clé USB avec allégeance à l'EI retrouvée

 

Un homme « radicalisé » a été interpellé dans la nuit du jeudi 4 au vendredi 5 mai aux abords de la base militaire d’Évreux dans l’Eure. Le parquet antiterroriste a été saisi. L’homme était connu des services de renseignements territoriaux. Il s’agirait d’un ancien militaire de 34 ans, résidant en Seine-Maritime. Dans la voiture du suspect, une clé USB contenant une allégeance au groupe djihadiste État islamique a été trouvée.

Un homme « radicalisé » a été arrêté près de la base militaire d’Évreux (Eure), dans l’ouest de la France, a-t-on appris ce vendredi de source judiciaire. La section antiterroriste du parquet de Paris s'est saisie vendredi matin de l'enquête, ouverte pour « entreprise individuelle terroriste », « introduction frauduleuse sur une zone militaire » et « infraction à la législation sur les armes en relation avec une entreprise terroriste », selon une source judiciaire, confirmant une information de RTL.

Une clé USB contenant une allégeance au groupe djihadiste État islamique a été trouvée dans la voiture de l'homme radicalisé arrêté ce vendredi aux abords de la base militaire d'Évreux (Eure), a appris l'AFP de sources proches du dossier.

Plusieurs petits drapeaux de l'organisation djihadiste ont été découverts sur le suspect, dans sa voiture et près de la base militaire, ont ajouté ces sources.

Lire la suite

 

 

 

Kim Jong-un ordonne à ses troupes d'être prêtes à briser l'échine de l'ennemi

 

Le dirigeant nord-coréen a ordonné à ses troupes d'artillerie de se tenir en alerte rouge afin d'être prête à pilonner les positions de l'adversaire au premier ordre.

Le leadeur nord-coréen Kim Jong-un a passé en inspection les unités d'artillerie de l'armée populaire de Corée (APC) déployées sur les îles de Mudo et de Kalto en mer Jaune, à proximité de la frontière maritime en litige avec la Corée du Sud, annonce l'agence KCNA.

« Il (Kim Jong-un, ndlr) a déclaré que les unités d'artillerie d'élite de l'APC qui protègent la ligne de front sud-ouest doivent se maintenir en alerte rouge afin de briser l'échine de l'ennemi au premier ordre », annonce l'agence.

Lire la suite

 

 

Pyongyang met au point une nouvelle arme capable de détruire Séoul

 

La Corée du Nord renforce son artillerie en mettant au point une arme capable de percer la DCA sud-coréenne, selon des experts militaires.

La Corée du Nord met au point une nouvelle arme destinée à frapper Séoul et les sites militaires les plus importants de Corée du Sud, le nouveau système de missiles par salve sol-sol, baptisé KN-16 en Occident.

Selon les médias sud-coréens, qui se réfèrent à des sources au sein de leur service de renseignement et des États-Unis, le nouveau système a été aperçu par des satellites espions lorsqu'il était transporté au sein d'un centre scientifique et technique situé à Pyongyang.

Selon le renseignement sud-coréen, l'extérieur du nouveau système se distinguait notablement de ses analogues, à savoir du système de calibre 240 mm (portée de 65 km), qui est un fer de lance de l'artillerie nord-coréenne, ainsi que du KN-09 de calibre 300 mm (portée 200 km).

« Le KN-16 n'a pas été montré lors du défilé du 15 avril 2017. Nous estimons que la mise au point de cette arme est effectuée sous secret d'État », indiquent les représentants des services de renseignement sud-coréen et américain.

Lire la suite

 

 

La Corée du Nord accuse la CIA de vouloir assassiner Kim Jong-Un

 

 

La Corée du Nord menace Israël

 

Info du   - mise à jours

La Corée du Nord menace de s’en prendre à Israël après les propos d’Avigdor Liberman, ministre israélien de la défense qui, ce samedi, a traité le leader nord-coréen de « fou »

La Corée du Nord s’en prend désormais à l’Etat d’Israël. Tout a commencé ce samedi par des propos tenus par le ministre israélien de la défense, Avigdor Liberman, qui a traité le leader nord-coréen de « fou ». Le ministre israélien s’exprimait en effet sur la situation géopolitique mondiale.

Lors d’une interview accordée à un site israélien reprise par Jerusalem Post, Liberman traite en effet Kim Jong-Un de « fou » et ajoute que le leader nord-coréen et celui de la Syrie et de l’Iran faisaient tous partie d’un gang « fou et radical » qui cherchent à miner la stabilité du monde.

« Les remarques dangereuses du ministre israélien sont sordides »

Le ministre israélien de la défense avait déclaré lors de son interview : « Pyongyang a, semble-t-il, franchi la ligne rouge avec ces récents tests nucléaires. Nous sommes à une époque où des missiles et des armes non conventionnelles sont entre les mains de personnes irrationnelles ».

Les propos d’Avigdor Liberman ont immédiatement suscité la colère des autorités nord-coréennes qui, dans un communiqué, ont réagi : « les remarques dangereuses du ministre israélien sont sordides et constituent un comportement méchant. Elles défient la république de la Corée du Nord ».

Dans le communiqué, la Corée du Nord accuse Israël d’être le seul pays du Moyen-Orient à disposer d’une arme nucléaire illégale. « Ceci est un stratagème cynique pour échapper aux critiques », ajoute le communiqué. La Corée du Nord a également accusé Israël de « perturber le processus de paix au Moyen-Orient, d’occuper des terres arabes et d’avoir commis des crimes contre l’humanité ».

« Israël est le seul détenteur illégal de la bombe nucléaire »                                                        

« Israël est le seul détenteur illégal de la bombe nucléaire qui bénéficie du soutien des Etats-Unis, et pendant ce temps Israël attaque la Corée du Nord pour possession d’armes nucléaires. (…) Nous invitons Israël à penser deux fois aux implications de sa campagne de diffamation contre nous », prévient la Corée du Nord

Pyongyang va plus loin, menaçant ouvertement l’Etat d’Israël d’une « punition impitoyablement » qui lui sera infligée des milliers de fois. Ce samedi, Times of Israel nous appris que les propos d’Avigdor Liberman n’ont pas été du goût de la classe politique israélienne. Beaucoup ont en effet dénoncé son discours.

Lire la suite

 

 

 

Syrie: accord Russie-Turquie-Iran sur la création de zones sécurisées

 

Syrie: accord à Astana entre la Russie, la Turquie et l'Iran sur la création de zones sécurisées afin d'instaurer une trêve durable

La Russie et l'Iran, alliés de Bachar al-Assad, et la Turquie, soutien des rebelles, ont adopté jeudi à Astana un plan russe pour la Syrie en guerre visant à créer des zones sécurisées pour instaurer une trêve durable dans plusieurs régions.

Les chefs des délégations des trois pays parrainant les pourparlers de paix qui se tenaient pendant deux jours au Kazakhstan ont signé "un mémorandum sur la création de zones de désescalade en Syrie", a indiqué au terme des négociations le chef de la diplomatie, Kaïrat Abdrakhmanov.

Les émissaires des rebelles et des émissaires du régime syrien n'étaient pas été invités à signer ce texte.

Lire la suite

 

Riyad salue la création de zones sécurisées en Syrie, mais attend la suite

 

Le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Jubeir a déclaré que Riyad approuvait la création « de zones de sécurité » en Syrie, annonce l'agence Reuters.

Néanmoins, selon le ministre, l'Arabie saoudite attend de nouveaux détails concernant ce projet, adopté jeudi soir lors de la rencontre d'Astana.

Lire la suite

 

 

 

S-400 pour la Turquie: Poutine et Erdogan évoquent les livraisons

 

03.05.2017

Comme prévu, les leaders russe et turc ont évoqué lors de leur rencontre ce mercredi à Sotchi la livraison des systèmes de défense antiaérienne S-400. Comme le souligne le porte-parole du Kremlin, la discussion a été «positive».

Des S-400

Le thème de la livraison à la Turquie de nouveaux systèmes de missiles S-400 était au menu de la rencontre entre les leaders russe et turc, Vladimir Poutine et Recep Tayyipp Erdogan, a fait savoir le porte-parole de la présidence russe Dmitri Peskov.

« Ce thème a été évoqué aussi bien que d'autres questions relatives à la coopération militaire et technique », a-t-il indiqué.

Et de souligner que les discussions sur cette coopération étaient menées de manière positive.

(..) Le ministre turc de la Défense Fikri Isik avait antérieurement déclaré que la Turquie projetait d'acheter des systèmes S-400 à la Russie, précisant qu'ils ne seraient pas intégrés au système de défense antimissile de l'Otan.

Lire la suite

 

 

Quatre avions militaires russes opérant de manière «professionnelle» interceptés près de l'Alaska

 

Un groupe d’avions de combat russes a été intercepté au large des côtes de l'Alaska. Selon la Défense russe et le commandement chargé de la sécurité aérienne des Etats-Unis et du Canada, ce vol planifié était «sûr et professionnel».

Deux bombardiers russes Tu-95 accompagnés par deux chasseurs SU-35 ont été interceptés le 4 mai par l'armée américaine dans l'espace aérien international près des îles Aléoutiennes. Le ministère de la Défense russe a déclaré que ces avions réalisaient des vols de routine planifiés au-dessus d'eaux neutres de l’océan Pacifique.

«On ne viole jamais ni les frontières des pays tiers ni les règles internationales», a annoncé le service de presse de la Défense russe dans un communiqué.

(..) Pourtant, aux Etats-Unis, Fox News a considéré ces manœuvres habituelles comme une «menace». Ainsi, il a été suggéré qu’un «avion russe était entré dans l’espace aérienne de l'Alaska». Le média américain affirme en outre que «fin avril, des bombardiers russes avaient survolé plus de quatre fois de suite [cet espace] pour la première fois depuis 2014».

Lire la suite

 

 

 

L'«OTAN musulmane» menée par l'Arabie saoudite fait équipe avec une grande entreprise en RP

 

L'Arabie saoudite cherche à rassembler une coalition des pays sunnites sous prétexte de lutter contre les «terroristes» mais veut en réalité renforcer son influence dans la région, selon le journaliste Martin Jay.

 L'«OTAN musulmane» menée par l'Arabie saoudite fait équipe avec une grande entreprise en RP

Le plan de Riyad de rassembler une coalition composée des pays arabes majoritairement sunnites – sous prétexte de la lutte contre les «terroristes» – semble être un stratagème pour renforcer l'influence de l'Arabie saoudite dans la région après la chute du prix du pétrole qui a durement frappé le Royaume.

Lire la suite

 

 

 

Al-Jazeera aurait réalisé un faux tournage d’une nouvelle «attaque chimique» en Syrie

 

Une fausse séquence montrant l’armée syrienne avoir recours aux armes chimiques contre des civils aurait été commandée par une personne se trouvant sur le territoire européen, a affirmé à Sputnik une source militaro-diplomatique.

Lire l'article

 

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 

05/05: (93) Asman-Sade Aziz tue et brûle Sofia, 17 ans en 2012: 30 ans de prison (source)
04/05: (51) Un Malien étrangle un homme et le tue pour une partie de jeu vidéo Fifa (source)
04/05: Aomar Haït Khedache, braqueur de Kim.K condamné pour une autre affaire (source)
04/05: 1000 clandestins vont pouvoir bénéficier d’un emploi et d’un logement (source)
03/05: Filière Cannes-Torcy: Ibrahim Boudina, un pionnier du djihad au tribunal (source)
03/05: Anti-terrorisme: trois opérations de la DGSI à Marseille, St-Etienne et 93 (source)
02/05: (31) Aux urgences, il refuse d’être soigné par une femme et crie Vive Daesh (source)
02/05: Terrorisme: 5 interpellés ce matin à Rouen, Roanne et Villeneuve-d’Ascq (source)
01/05: (31) Hicham Ouakki+Driss Arab jugés en appel pour le meurtre de Jeremy (source)
01/05: (13) Mohamed Belhacène au tribunal pour le meurtre sauvage de Yann.F (source)

 

 

 

Arrestation d'un ex-soldat fiché S: des armes découvertes près de la base militaire

 

Un homme de 34 ans radicalisé a été interpellé ce vendredi matin près d'une base militaire d'Evreux. Le parquet antiterroriste s'est saisi de l'enquête.

Un individu suspect a été arrêté près d'une base militaire d'Evreux. Photo d'illustration.

Un homme connu pour sa radicalisation a été arrêté ce vendredi matin près de la base aérienne 105 d'Evreux (Eure), indiquent des sources proches de l'enquête à L'Express, confirmant une information de RTL. Selon l'une de ces sources, il s'agit d'un ancien militaire de 34 ans, fiché S et suivi par le renseignement territorial.  

C'est la présence de son véhicule, garé non loin des lieux, qui a poussé les militaires de la base à déclencher l'alerte aux alentours de minuit. Une cartouche de fusil et un Coran ont été découverts à l'intérieur. En raison de ces éléments, les gendarmes du secteur ont mis en place un dispositif avec le chef de la base pour localiser l'individu. Ce dernier est finalement interpellé à cinq heures du matin alors qu'il s'apprêtait à regagner sa voiture. 

 

Selon une source proche de l'enquête, des armes ont été retrouvées ce vendredi après-midi près de la zone militaire, cachées dans des fourrés: un fusil à pompe, deux revolvers à poudre ainsi que des munitions. 

Lire la suite

 

 

Barack Obama apporte officiellement son soutien à Emmanuel Macron

 

 

 

Lire aussi : Qui est Macron ? Mais qui le soutient ? https://lecanarddechaineblog.wordpress.com/2017/03/08/qui-est-macron-mais-qui-le-soutient/

 

 

 

Une plainte maçonnique contre « frère » Mélenchon ? (Le Point)

 

EXCLUSIF. Au sein du Grand Orient, certains jugent que le refus de donner une consigne de vote est incompatible avec les valeurs de la franc-maçonnerie.

Le silence de Jean-Luc Mélenchon fait débat rue Cadet, au siège du Grand Orient de France (GODF). D’après les informations du Point.fr, une plainte serait sur le point d’être déposée auprès de la Chambre suprême de justice maçonnique, l’instance juridique du Grand Orient, par une loge de l’organisation. Objectif : sanctionner la position ambiguë du leader de la France insoumise, jugée incompatible avec les valeurs de la franc-maçonnerie. […]

Le Point

 

 

 

Appel commun des institutions juives, protestantes et musulmanes à voter Macron, mais pas de l’Eglise Catholique

 

Les trois « principales autorités » juive, protestante et musulmane ont appelé jeudi « au vote républicain pour Emmanuel Macron« , dans une déclaration « d’une même voix« . Le président de la Conférence des évêques de France, Mgr Georges Pontier, a dit son refus de « prendre parti ».

(Emmanuel Gougaud, Haim Korsia, Anouar Kbibech)

« Nous, profondément attachés aux principes républicains de notre devise ‘liberté, égalité, fraternité’, comme aux valeurs universelles d’accueil, d’ouverture à l’autre et de solidarité, invitons les Français à se mobiliser (…) pour faire triompher, par la voie des urnes, la France généreuse, tolérante et ouverte sur le monde« , écrivent le grand rabbin de France Haïm Korsia, le pasteur François Clavairoly et le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Anouar Kbibech. […]

L’une des principales figures du catholicisme français, le cardinal Philippe Barbarin, a signé une déclaration oecuménique dans son diocèse de Lyon contre « un parti qui, historiquement, a toujours été porteur d’un discours nationaliste dangereux dont la mise en oeuvre serait désastreuse« .[…]

Le Parisien

 

Lire aussi :  François Ruffin : «Lettre ouverte à un futur président déjà haï»

 

 

Mille réfugiés vont bénéficier d’un emploi et d’un logement

 

Mille réfugiés vont bénéficier d’ici février prochain d’un programme d’insertion associant accès au logement, apprentissage linguistique et formation professionnelle, aux termes d’un accord-cadre signé hier entre trois ministres et Pôle Emploi.

Ce programme, inspiré d’une expérience menée en Ile-de-France et dans les Hauts-de-France sur 200 personnes, vise à « accompagner les réfugiés sur la voie de l’insertion » une fois qu’ils ont obtenu l’asile et à « faciliter leur sortie des dispositifs d’hébergement », selon un communiqué.
En effet, tant qu’ils sont demandeurs d’asile, les migrants trouvant une place dans les structures d’hébergement sont pris en charge avec logement et accompagnement social à la clé. Paradoxalement, le précieux statut de réfugié réduit cet encadrement en les faisant tomber dans le droit commun, avec pour ceux qui ont obtenu très vite le statut de réfugié des difficultés à trouver un travail, un logement… dans une langue qu’ils maîtrisent mal.
C’est pourquoi « le développement de parcours » d’insertion professionnelle « est indispensable », souligne l’accord cadre signé entre les ministres du Travail Myriam El Khomri, de l’Intérieur Matthias Fekl, du Logement Emmanuel Cosse, Pôle emploi, le Fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels (FPSPP) et l’Ofii (Office français d’immigration et d’intégration).
Outre l’hébergement et la restauration, les participants bénéficieront donc d’un apprentissage linguistique « intensif et tourné vers les métiers » (200 à 240 heures, comme tous les réfugiés), mais aussi d’un programme de construction d’un projet professionnel (400 heures environ) et pourront suivre une formation certifiante (450 heures minimum).

(…) Le Figaro

 

 

Commenter cet article