Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 31 mai 2017

 

 

La Corée du Nord prête à tirer des missiles intercontinentaux

 

La Corée du Nord a averti aujourd'hui qu'elle était prête à tirer des missiles balistiques intercontinentaux (ICBM), après que Washington eut annoncé un test réussi d'interception d'un tel engin.

Les Etats-Unis ont affirmé hier qu'un missile tiré depuis la base Vandenberg de l'US Air Force en Californie avait "intercepté avec succès un missile balistique intercontinental cible", sans charge nucléaire parce qu'il s'agissait d'un essai, lancé depuis le Reagan Test Site dans les îles Marshall, dans le Pacifique.

De son côté, Pyongyang multiplie les tirs de missiles dans le cadre de programmes qui visent à doter la Corée du Nord de missiles balistiques intercontinentaux susceptibles de porter le feu nucléaire sur le sol continental américain, et d'accroître ainsi sa dissuasion.

"Nous sommes prêts à tirer des ICBM, n'importe où, n'importe quand, sur ordre du commandant suprême (Kim Jong-Un)", affirme le Rodong Sinmun, organe officiel du parti unique au pouvoir à Pyongyang.

"Les Etats-Unis doivent savoir que notre affirmation selon laquelle nous pouvons réduire en cendres l'antre du diable avec nos armes nucléaires n'est pas une parole en l'air", ajoute le journal.

Pyongyang a confirmé mardi avoir procédé la veille à un nouveau tir de missile qui s'est abattu en mer dans la zone économique exclusive du Japon, suscitant des condamnations des capitales étrangères dans un contexte de tensions sur la péninsule.

Il s'agissait du troisième tir nord-coréen en trois semaines et du 12e depuis le début de l'année, alors que de nombreuses résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU interdisent à Pyongyang de poursuivre ses programmes balistique et nucléaire, et que Washington menace le pays d'une intervention militaire.

Le porte-parole du Pentagone Jeff Davis a affirmé mardi que le test américain d'interception d'ICBM n'avait pas été mené en réponse aux récents essais de la Corée du Nord mais que, "d'une manière générale, la Corée du Nord est une des raisons pour lesquelles nous avons cette capacité".

"Ils continuent à faire des essais, comme ce week-end, et à utiliser un discours dangereux qui laisse entendre qu'ils pourraient frapper le territoire américain", a rappelé le représentant du département américain de la Défense.

Source

 

 

 

Face à Pyongyang, Washington réussit un test d'interception de missile

Un groupe de personnes regarde voler un missile intercepteur américain, décollant de la base aérienne de Vandenberg, en Californie, le 30 mai 2017 - Gene Blevins - AFP

Les Etats-Unis ont testé avec succès, pour la première fois, l'interception d'un missile balistique intercontinental, envoyant un message à la Corée du Nord qui cherche à se doter de cette arme nucléaire de longue portée pour atteindre le territoire américain.

Ce système d'interception "est vital pour la défense de notre pays, et ce test démontre que nous avons un moyen de dissuasion efficace et crédible contre une menace très réelle", s'est félicité mardi le vice-amiral Jim Syring, directeur de l'agence américaine en charge de la lutte anti-missiles, la Missile defense agency (MDA), dans un communiqué.

Un missile tiré depuis la base Vandenberg de l'US Air Force en Californie "a intercepté avec succès un missile balistique intercontinental cible", sans charge nucléaire parce qu'il s'agissait d'un essai, lancé depuis le Reagan Test Site dans les îles Marshall, dans le Pacifique, selon la MDA.

C'est la première fois que l'armée américaine réussit ce test sur un missile intercontinental.

Lire la suite

 

 

Le déploiement secret de THAAD en Corée du Sud «scandalise» Séoul

 

 

Le déploiement non-signalé de quatre batteries additionnelles de systèmes THAAD en Corée du Sud a «scandalisé» Séoul et n’a pas tardé à provoquer l’inquiétude du Pékin. Quid de la réaction de Washington?

Le président sud-coréen Moon Jae-in a fait savoir mardi qu'il avait ordonné une enquête sur le déploiement non signalé à son administration de quatre batteries anti-missile THAAD de conception américaine.

Son porte-parole a précisé que le nouveau président, investi le 10 mai, avait été « scandalisé » en découvrant que ces quatre batteries additionnelles, en plus des deux autres déployées avant son élection, avaient été installées sans que lui-même ni la population n'en aient été informés.

Lire la suite

 

Notes : C'est malheureux de voir des politiciens qui n'ont aucune stratégie défensive ! Faut il que tous soient révélés aux journaux et au voisin du Nord

 

 

Des dizaines de morts dans un attentat au camion piégé dans le quartier diplomatique de Kaboul

 

Le bilan de l’attentat à la voiture piégée qui a frappé ce mercredi matin la capitale afghane est passé à 90 morts et plus de 380 blessés, selon l'agence Pajhwok.

Au moins 90 personnes ont été tuées et plus de 380 autres blessées mercredi matin dans un attentat à la voiture piégée à Kaboul, la capitale afghane, relate l'agence Pajhwok. Selon la chaîne japonaise NHK, deux employés de l'ambassade du Japon figurent parmi les blessés.

La police précise que l'explosion a eu lieu à proximité de l'ambassade d'Allemagne, dans le quartier diplomatique qui abrite également des bureaux du gouvernement. Des nuages de fumée noire couvraient le centre-ville et des maisons situées à plusieurs centaines de mètres de l'explosion ont été endommagées, avec des vitres et des portes soufflées par la déflagration, indique Reuters.

On ne sait pas encore si des employés afghans ou allemands de l'ambassade ont été tués ou blessés, a déclaré un responsable des services de sécurité à Berlin.

Lire la suite

 

 

Des navires russes lancent quatre missiles de croisière sur les positions de Daesh près de Palmyre

 

Le sous-marin Krasnodar et la frégate Admiral Essen de la Marine russe ont lancé quatre missiles de croisière du type Kalibr sur les positions de Daech près de Palmyre depuis les eaux de la Méditerranée orientale. Selon le ministère russe de la Défense, toutes les cibles ont été atteintes.

« Le sous-marin Krasnodar a lancé les missiles de croisière en position immergée », précise le communiqué du ministère.

Il est à noter que le sous-marin et la frégate ciblaient des sites terroristes à l'est de Palmyre, lieux du stationnement d'équipement lourd et de terroristes en provenance de Raqqa, fief de Daech en Syrie.

 

 

Vladimir Poutine au Figaro : « Arrêtez d'inventer des menaces russes imaginaires ! »

 

Après sa première rencontre avec Emmanuel Macron à Versailles, le président russe a accordé un entretien exclusif au Figaro. Il donne sa vision de la défiance qui sépare Russes et Occidentaux, parle de l'Ukraine et de la Syrie, et qualifie de «fiction» les soupçons d'ingérence dans les élections américaine ou française.

 

Lire aussi :  Quand le Figaro oublie Guantanamo dans son interview de Poutine (version inédite)

 

 

Pakistan : une femme de 19 ans condamnée à mort par lapidation pour avoir dénoncé le viol qu’elle a subi

 

Une femme de 19 ans a été condamnée à mort au Pakistan après avoir accusé son cousin de l’avoir violé en la menaçant d’une arme à feu.

La femme a dit qu’elle était endormie dans la maison de sa famille à Rajanpur, dans la province centrale du Pendjab, lorsque l’attaque s’est produite.

Elle a signalé le crime au panchayat local, une cour tribale qui opère en dehors du système judiciaire officiel dans les régions éloignées du pays, mais on lui a dit qu’elle avait délibérément séduit son agresseur.

Le panchayat, qui comprenait le père du violeur présumé, la trouvé coupable d’adultère.

En conséquence, l’adolescente a été condamné à mort par lapidation ou à être vendu, selon le Hindustan Times et Tribune.

Daily Mail

 

 

 

L’ONG musulmane Baraka City perquisitionnée dans une enquête pour financement du terrorisme

 

Des perquisitions ont eu lieu dans le cadre d’une enquête ouverte en mars pour « financement du terrorisme » et « association de malfaiteurs terroriste ».

Les locaux de l’ONG musulmane Baraka City et de son président ont été perquisitionnés mardi matin dans le cadre d’une enquête sur des soupçons de financement du terrorisme, a-t-on appris de sources concordantes.

Dans le cadre d’une enquête préliminaire. « Ce matin perquisition chez moi par la brigade financière de Paris concernant une enquête suspectant des montages à ‘des fins terroristes’, a annoncé mardi Idriss Sihamedi, fondateur de Baraka City, sur son compte Twitter. Ces perquisitions étaient menées dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte le 30 mars 2016 par le parquet de Paris pour « financement du terrorisme » et « association de malfaiteurs terroriste », ciblant cette association humanitaire, a indiqué une source proche du dossier. (…)

Europe 1

 

Évry (91) : Manuel Valls rompt le jeûne du Ramadan avec les « habitant.e.s »

 

@manuelvalls

Moment de convivialité et de partage pour la rupture du jeûne de Ramadan avec les habitant.e.s des Pyramides

Source

 

 

Donald Trump ne célébrera pas l’Aïd el-Fitr à la Maison Blanche

 

Donald Trump ne célébrera pas l’Aïd el-Fitr à la Maison Blanche et rompt ainsi avec une « tradition » de près de deux décennies et instituée par l’ex-secrétaire d’Etat de Clinton, Madeleine Albright.

C’en est-il fini des soirées ramadaniennes à la Maison Blanche ?

Nul besoin d’être grand clerc pour deviner que le nouvel homme fort de Washington, sinistre artisan du décret anti-immigration, allait volontiers sacrifier ce grand rituel gouvernemental sur l’autel de son islamophobie d’Etat, sans s’embarrasser de formules de politesse, ni de justifications…[…]

 

Si, pour ses prédécesseurs, fêter l’Aïd el-Fitr n’était pas un legs empoisonné, il n’en va pas de même pour le populiste Trump, dont on peut avancer sans risque de se tromper qu’il rechigne à perpétuer une autre tradition entrée dans les us et coutumes de la Maison Blanche : présider un dîner de gala dans le cadre d’un Iftar de prestige, en présence de personnalités musulmanes triées sur le volet, au son d’un « Ramadan Karim » qui lui écorcherait la bouche… […]

oumma

 

 

 

États-Unis : une comique crée le scandale en posant avec une tête décapitée à l’effigie de Donald Trump

 

POLEMIQUE L’actrice américaine jure qu’elle ne fait pas «l’apologie de la violence»…

Créer la polémique volontairement pour relancer une carrière sur le déclin. La comique américaine Kathy Griffin n’a pas vraiment fait dans la subtilité, mardi, en posant avec une tête décapitée à l’effigie de Donald Trump. L’initiative a été condamnée de toute part, et le Secret service, qui assure la sécurité des présidents américains, a indiqué qu’il était « sur le coup ».

 

Sauf que son humour n’a fait rire personne. Le journaliste Joe Concha appelle CNN à annuler l’émission annuelle de Noël de Kathy Griffin. Le commentateur conservateur Ben Shapiro ironise, lui, sur les cris effarouchés des démocrates à la moindre attaque caricaturale contre Obama. Même le journaliste très à gauche Keith Olbermann juge que l’humoriste a été « trop loin ». Chelsea Clinton juge également que ce n’est «jamais drôle de plaisanter qu’on tue un président américain». Amen.

20 minutes

 

 

Matteo Salvini : « L’Italie subit une invasion migratoire financée par Bruxelles et avec la complicité de Rome »

 

 

L’Italie subit une invasion de migrants financée par l’Union européenne, a déclaré lundi Matteo Salvini, leader anti-immigration du parti de la Ligue du Nord.

« Vous ne pouvez plus parler d’immigration mais d’une invasion organisée, financée et planifiée par Bruxelles avec la complicité de Rome », at-il dit.

« Les appels de Bruxelles et de Strasbourg pour respecter le programme des migrants sont ridicules. »

« J’attends les élections pour que l’Italie puisse défendre ses frontières à nouveau. Donnez moi le ministère de l’Intérieur pendant trois mois et vous verrez quel ordre et propreté je ramène du nord au sud dans toute l’Italie. »

« Je n’attendrais pas Strasbourg, ni Bruxelles ni Merkel ».

Ansa

 

Commenter cet article