Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

____________________

Le 24 mai 2017

 

Attentat de Manchester : l’enquête de police porte sur un réseau
 

Le commissaire de police de Manchester a déclaré mercredi 24 mai, au surlendemain de l’attentat-suicide qui a fait vingt-deux morts et cinquante-neuf blessés, qu’« il est très clair que l’enquête porte sur un réseau », confirmant que le kamikaze n’avait vraisemblablement pas agi seul.

Quatre personnes sont actuellement placées en garde à vue, a précisé Ian Hopkins. La police avait mené dès la veille une série d’opérations dans des quartiers du sud de la ville, où la famille de l’assaillant, Salman Abedi, a vécu dans les années 1990.

Au micro de la BBC, la ministre de l’intérieur britannique, Amber Rudd, avait confirmé plus tôt que Salman Abedi était connu des services de sécurité britanniques avant son passage à l’acte lundi soir à la sortie d’un concert d’Ariana Grande, à la Manchester Arena. « C’est quelqu’un qu’ils [les services de renseignement] connaissaient », a-t-elle dit.

L’attentat était « plus sophistiqué que d’autres », a dit la ministre de l’intérieur.

En savoir plus

 

 

Attentat de Manchester: le kamikaze revenait tout juste de Libye

 

Selon un ami de classe du terroriste qui aurait tué au moins 22 personnes à Manchester, Salman Abedi venait de passer trois semaines dans un camp de djihadistes en Libye.

Salman Abedi, le kamikaze présumé qui a tué 22 personnes lundi soir dans une salle de concert bondée de Manchester, est un Britannique d'origine libyenne qui aurait suivi un entraînement dans un camp de djihadistes en Libye.

Abedi aurait regagné la Grande-Bretagne il y a quelques jours, après avoir passé trois semaines en Libye, indique The Times citant le camarade d'école du kamikaze.

La police et les services secrets vérifient actuellement cette information.

Né dans une famille musulmane pieuse, il était connu des services de sécurité, selon plusieurs journaux. Le Financial Times affirme qu'il s'était radicalisé ces dernières années.

Lire la suite

 

L’homme soupçonné d’être responsable de l’attentat qui a frappé la salle omnisports Manchester Arena serait lié au groupe terroriste Al-Qaïda et aurait même suivi une formation à l’étranger, relate la chaîne de télévision NBC, se référant à une source au sein du renseignement américain proche du dossier.

Le journal The Times a confirmé de son côté que l’individu en question était récemment revenu de Libye, où il aurait pu suivre une formation dans un camp terroriste. La police et les services de renseignement vérifient ces informations.

L’interlocuteur de la NBC a également précisé que l’engin explosif avait été « grand et complexe » et que sa fabrication nécessitait des matériaux difficiles à trouver au Royaume-Uni. Il souligne que les enquêteurs craignent que le suspect puisse être membre d’une cellule terroriste, dont la nature reste incertaine. (…)

Source

 

 

 

 

« On produit du terrorisme sur notre sol », estime une ex-juge antiterroriste

 

L’auteur présumé de l’attentat qui a fait 22 morts et près de 60 blessés à Manchester, au Royaume-Uni dans la nuit de lundi à mardi, a été identifié par la police. Il s’agit d’un homme de 22 ans, d’origine libyenne, résidant en Grande-Bretagne. Selon Béatrice Brugère, ex-juge antiterroriste, c’est une preuve que la menace terroriste « est de plus en plus intérieure« . « On produit du terrorisme sur notre sol. On l’a eu en France. L’Angleterre a exactement le même phénomène« , a-t-elle ajouté.

 

Georges Fenech (LR) : « Il faut expulser tous les étrangers qui sont radicalisés »

 

« Il faut expulser tous les étrangers qui sont radicalisés, il y a des mesures urgentes à prendre et ne pas se tromper de priorité »

 

 

Moscou sait qui possède des armes chimiques en Syrie

 

Le ministère russe de la Défense dispose d’informations sur les terroristes possédant des armes chimiques en Syrie, a déclaré mercredi le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou.

armes chimiques

Lors de son intervention au Conseil de la Fédération (chambre haute du Parlement russe), le ministre de la Défense Sergueï Choïgou a révélé que la Russie disposait d'informations sur les terroristes de Daech et d'al-Nosra qui possédaient des composants d'armes chimiques.

« Il existe des informations selon lesquelles les terroristes de Daech et d'al-Nosra ont des composants d'armes chimiques, et nous savons exactement où (ils les stockent, ndlr) et qui (les stocke, ndlr). Qui peut donner l'assurance que les armes chimiques n' apparaîtront pas dans un autre pays demain », a-t-il souligné.

Le monde a besoin d'un travail commun pour lutter contre les terroristes qui détiennent des armes chimiques, a ajouté le ministre.

Lire la suite

 

 

Philippines: Daech prend des otages, dont un prêtre, dans une église catholique

 

Les terroristes liés à Daech combattant les forces de sécurité dans le sud des Philippines ont pris en otage un prêtre catholique et une dizaine de croyants et menacent de les tuer si les forces gouvernementales ne se retirent pas.

Le Père Chito Suganob et une dizaine de paroissiens qui se trouvaient dans une cathédrale de Marawi, ville philippine située sur l'île de Mindanao, ont été pris en otages par des membres du groupe Maute, lié à Daech, a déclaré dans un communiqué le président de la Conférence des évêques des Philippines Socrates Villegas.

« Ils ont menacé de tuer les otages si les forces gouvernementales lancées contre eux n'étaient pas rappelées », a-t-il averti.

M. Villegas a appelé les Philippins à prier pour la vie des otages et le gouvernement à faire tout son possible pour assurer la sécurité et libérer les personnes tombées entre les mains des terroristes.

Suite à des combats acharnés opposant les combattants liés à Daech et les forces de sécurité, le Président philippin Rodrigo Duterte a décrété mardi soir la loi martiale dans la région de Mindanao et interrompu sa visite en Russie. ..

Lire la suite

 

 

 

Philippines : des militants islamistes décapitent un chef local de la police

 

Des combattants islamistes semant le chaos dans une ville du sud des Philippines ont décapité un chef de la police locale, a affirmé mercredi le président philippin Rodrigo Duterte.

 

« Le chef de la police de Malabang a été stoppé alors qu’il rentrait chez lui à un point de contrôle opéré par des terroristes et je crois qu’ils l’ont décapité sur place directement », a déclaré le président pour justifier la loi martiale imposée dans le sud des Philippines.

 

 

L’Orient le Jour

 

 

 

 

Philippines : violents combats entre rebelles islamistes et forces gouvernementales
 

 
La loi martiale a été instaurée mardi sur la grande île du sud du pays où se battent des combattants liés à l’organisation Etat islamique.
Le président philippin, Rodrigo Duterte, a instauré mardi 23 mai la loi martiale sur la grande île du sud du pays, Mindanao, après une journée de combats en zone urbaine entre l’armée et des groupes ayant prêté allégeance à l’organisation Etat islamique (EI). M. Duterte a écourté une visite officielle en Russie, où il était arrivé la veille, pour rentrer à Manille.

Selon le secrétaire à la défense philippin, Delfin Lorenzana, deux soldats et un policier ont été tués, et douze autres blessés, au cours de violents accrochages dans la ville de Marawi – 200 000 habitants, majoritairement musulmans. Une résidente a dit à la chaîne ABS-CBN avoir entendu des coups de feu toute la nuit et jusque dans la matinée, avec une pause d’une vingtaine de minutes à l’heure de la première prière du mercredi. La plupart des gens avaient trop peur de sortir de chez eux malgré leur désir d’évacuer la ville, a-t-elle expliqué.

L’extrême sud des Philippines est en proie depuis les années 1990 aux attaques de groupes criminels se réclamant de l’islam radical et se finançant avec les prises d’otages et la piraterie maritime. Arrivé au pouvoir mi-2016, M. Duterte a demandé aux forces armées de liquider ces groupes, l’un historique, Abou Sayyaf, et l’autre fondé autour de 2013, Maute. Mais les troupes régulières se heurtent sur le terrain à des ennemis tenaces.

En savoir plus

 

Notes : Non ! les philippines ont des problemes avec l'Islam depuis 1978, de part la fondation du Front Moro islamique de libération (FMIL). Cette organisation islamique  prône l'autonomie des Moros et une "démocratie" islamique.  Les Moros sont un groupe ethnique musulman leur nom vient du mot espagnol Maure. Avant de s'appeler le  Front Moro islamique de libération ce groupe été nommer  le Front Moro de Libération nationale lui créé en 1969

 

 

Duterte à Moscou pour demander l’aide de Poutine dans sa lutte contre Daech

 

Le président philippin Rodrigo Duterte est venu à Moscou pour s’assurer du soutien de la Russie et passer des commandes d’armements modernes.

Les Philippines ont besoin d'armements modernes et demandent l'aide de la Russie, a déclaré mercredi le président du pays, Rodrigo Duterte, lors de sa rencontre avec son homologue russe Vladimir Poutine

passé des commandes aux États-Unis, mais la situation n'est pas trop favorable à présent. Et pour combattre Daech, leurs détachements et leurs groupes épars, il nous faut des armes modernes. Je suis venu pour m'assurer de votre soutien et demander votre aide », a déclaré M. Duterte.
 
 
 

 

En bref - L'actualité de France

 

22/05: (92) Modibo: un an ferme pour avoir transporté 11 kg de cannabis (source)
22/05: (13) Victor Sanchez+Karim Moutakhaouil: réseau de narco-croisière (source)
21/05: (76) Kaddouri El Medhi blesse par balles un footbaleur pour un tacle (source)

 

 

Zemmour : « L’Arabie Saoudite est la matrice de la salafisation du monde, en terre d’islam mais aussi en Europe »

 

 

« Ryad est la matrice de la salafisation du monde, en terre d’islam mais aussi en Europe, comme en Afrique à grand coup de mosquée et d’école coranique.

Refuser l’entrée de ressortissants venus de pays musulmans pour protéger l’Amérique contre le terrorisme pour chanter les louanges de l’Arabie saoudite, c’est comme si le président Roosevelt avait, dans les années 1930, interdit l’entrée de son pays aux nazis tout en se rendant à Berlin pour glorifier ce grand démocrate que fut le chancelier Hitler. »

 

 

Immigration : la Libye demande de l’aide à l’Italie

 

La Libye demande de l’aide à l’Italie dans le cadre de la coopération pour lutter contre l’immigration clandestine.

Commenter cet article