Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 25 avril 2017

 

 

Londres songe à une frappe nucléaire préventive: Moscou répond

 

 

Un sénateur russe a vivement critiqué les déclarations de Londres concernant sa disposition à réaliser des frappes nucléaires préventives, les qualifiant d’éléments de guerre psychologique. Une telle démarche pourrait en outre coûter très cher au Royaume-Uni, selon lui.

Le sénateur russe Franz Klintsevitch a appelé à donner une réponse dure aux propos du ministre britannique de la Défense, Michael Fallon, selon qui le Royaume-Uni aurait le droit d'effectuer une frappe nucléaire préventive.

Lundi, le ministre a déclaré, dans une interview à la BBC, que le Premier ministre britannique Theresa May était prêt à lancer des missiles balistiques intercontinentaux Trident dans « les circonstances les plus extrêmes », même si le Royaume-Uni lui-même n'était pas ciblé par une attaque nucléaire.

« Dans le meilleur des cas, cette déclaration doit être considérée comme un élément de guerre psychologique », a écrit M. Klintsevitch, président du comité de la Défense de la chambre haute du parlement russe, sur sa page Facebook.

Lire la suite

 

 

 

Theresa May prête à effectuer une «frappe initiale préventive» nucléaire

 

 

Michael Fallon a déclaré que Theresa May, Premier ministre de Grande-Bretagne, était prête à utiliser l’arsenal nucléaire du pays, même si le Royaume-Uni n’était pas attaqué.

Le Royaume-Uni est prêt à effectuer une frappe nucléaire préventive, en cas de nécessité, informe le journal britannique The Independent, citant la déclaration du ministre de la Défense du pays, Michael Fallon.

Theresa May

En particulier, M. Fallon a noté que Theresa May, le Premier ministre britannique, était prête à lancer des missiles balistiques intercontinentaux Trident dans « les circonstances les plus extrêmes », même si le Royaume-Uni lui-même n'était pas ciblé par une attaque nucléaire. Toutefois, le ministre n'a pas précisé de quelles circonstances exactes il s'agissait.

Lire la suite

 

 

 

Un submersible nucléaire US arrive en Corée du Sud

 

USS Michigan

Un sous-marin nucléaire américain conçu pour transporter des missiles balistiques est entré dans le port sud-coréen de Busan.

Le département américain de la Défense a annoncé que son submersible à propulsion nucléaire Michigan avait fait escale dans le port de Busan en Corée du Sud.

Selon le Pentagone, à Busan, l'équipage du sous-marin doit remplir ses stocks de provisions, alors qu'aucun exercice militaire conjoint américano-sud-coréen impliquant le submersible n'est programmé.

Lire la suite

 

 

 

 

Des exercices d'artillerie à grande échelle en Corée du Nord

 

À l'occasion du 85e anniversaire de son armée, la Corée du Nord a procédé à des exercices d'artillerie à grande échelle, dans un contexte de tensions qui ne cessent de monter sur la péninsule coréenne.

Militaires nord-coréens

Pyongyang a réalisé des exercices d'artillerie à grande échelle mardi, jour qui marque le 85e anniversaire de la création de l'armée du pays, rapporte l'agence sud-coréenne Yonhap.

Certains signes suggèrent que l'armée nord-coréenne avait lancé ces exercices autour de la ville de Wonsan, située sur la côte est du pays, précise l'agence, citant une source gouvernementale sud-coréenne.

Le ministère de la Défense sud-coréen n'était pas en mesure de confirmer dans l'immédiat l'information, relate Reuters.

Des responsables sud-coréens et américains ont dit redouter de voir la Corée du Nord marquer le 85e anniversaire de la création de l'Armée populaire de Corée (du Nord) par une nouvelle démonstration de force, voire par un sixième essai nucléaire.

Lire la suite

 

 

 

 

Corée du Nord: Trump évoque de nouvelles sanctions de l'ONU "plus fortes"

 

"Le statu quo en Corée du Nord est inacceptable et le Conseil de sécurité doit être prêt à imposer de nouvelles sanctions plus fortes (...) C'est une réelle menace pour le monde", a déclaré M. Trump lors d'une rencontre à la Maison Blanche en présence des ambassadeurs à l'ONU des pays membres du Conseil de sécurité.

"La Corée du Nord est un véritable problème mondial et c'est un problème que nous devons enfin résoudre", a-t-il ajouté.

Lors d'un échange téléphonique entre M. Trump et la chancelière allemande Angela Merkel, les deux dirigeants ont par ailleurs abordé "le défi urgent en matière de sécurité" que représente la Corée du Nord, selon le compte-rendu de la Maison Blanche.

Lire la suite

Nouvel appel chinois à la retenue

Un peu plus tôt, le président chinois Xi Jinping avait appelé une fois de plus à la "retenue" lors d'un entretien téléphonique avec son homologue américain Donald Trump, avant l'arrivée prévue d'un porte-avions de l'US Navy au large de la péninsule coréenne. 

"Le seul moyen de résoudre le plus vite possible la question du nucléaire nord-coréen et de réaliser la dénucléarisation de la péninsule, c'est que chaque partie concernée assume ses responsabilités", a déclaré ce lundi Xi Jinping à Donald Trump. 

Lire la suite

 

 

 

 

L’Arabie Saoudite élue à la Commission des droits des femmes de l’ONU

 

L’Arabie Saoudite a été élue à la Commission des droits des femmes de l’ONU. «C’est comme désigner un pyromane chef des pompiers de la ville», commente Hillel Neuer, directeur exécutif de l’organisation UN Watch.

La nomination de Riyad, régime salafiste qui fait partie des pays les plus misogynes au monde, au sein d’un organe de 45 pays censé s’investir dans «la promotion de l’égalité hommes-femmes et l’autonomisation des femmes» a de quoi surprendre.

Les Nations Unies envoient un signal selon lequel «les petro-dollars permettent de tout acheter, même un profit politique», estime M. Neuer.

L’Arabie Saoudite a obtenu le feu vert, par vote secret, de 47 des 54 Etats membres du Conseil économique et social des Nations unies, dont fait partie la Belgique.

Le Soir

 

Notes :Les rois du monde sont corrompus jusqu'à l'os !

 

 

Irak : trois djihadistes de Daech tués par... des sangliers

 

L'attaque insolite a eu lieu à 50 km au sud de Kirkouk, dans une zone contrôlée par l'EI.

Trois combattants de l'Etat islamique sont morts après avoir été attaqués, dimanche, par des sangliers dans le sud de Kirkouk, rapportent plusieurs sites locaux.

Les animaux sauvages se sont déchainés sur une ferme située à Rashad, à 53 kilomètres au sud de Kirkouk, dans une zone contrôlée par djihadistes, laissant trois d'entre eux pour morts. Une source citée par Alsumaria News affirme que les combattants de l'EI ont ensuite pris «leur revanche sur les porcs qui ont attaqué la ferme», sans en dire plus sur la méthode employée

Lire la suite

 

Notes : Des islamiques massacré par des cochons ! Cela a dû être vécu comme leurs pires cauchemars ! Pauvre bêtes

 

 

Un regard sur les défenses aériennes syriennes face aux Tomahawks US

 

Dans une interview à Sputnik, le Président syrien Bachar El-Assad a déclaré que Damas s’intéressait à l’achat de systèmes de défense antiaérienne avancés en Russie. À l’heure actuelle, l’armée syrienne possède des systèmes soviétiques S-200, qui ne peuvent assurer une défense optimale dans les conditions du combat moderne.

Le Président syrien Bachar El-Assad a déclaré à Sputnik le vendredi 21 avril dans une interview exclusive que Damas envisageait d'acheter des systèmes russes de défense antiaérienne modernes, car plus de la moitié du matériel antiaérien syrien a été détruite par des terroristes. Il a ajouté que pour le moment, Moscou et Damas négociaient au sujet de la fourniture de systèmes supplémentaires.

« Nous ne pouvons pas donner de chiffres précis maintenant, car, comme vous le savez, c'est de l'information militaire, mais je peux vous dire que c'est plus de 50 % », a commenté M. Assad sur l'arsenal antiaérien syrien restant.

L'armée syrienne dispose de systèmes de missiles surface-air S-200 (code l'OTAN SA-5 Gammon), livrés pour la première fois par l'Union soviétique en Syrie en janvier 1983.

« Au tout début des attaques, ils ont commencé à détruire la défense antiaérienne syrienne, qui n'avait rien à voir avec ce qu'ils appelaient à l'époque des "manifestations pacifiques". La majorité des sites de défense antiaérienne se trouve en dehors des villes, dans les zones périphériques, c'est pourquoi ils ont commencé à attaquer ces infrastructures, ce qui a eu un impact dramatique pendant la crise », a expliqué le Président syrien.

Lire la suite

 

 

 

 

De nouveaux S-500 capables de frapper les cibles à 100 km de la Terre

 

Le système de missiles russe dernier cri S-500 sera capable de détruire les cibles à une distance de 100 km au-dessus de la Terre.

S-400

Le système de missiles russe S-500 viendra bientôt épauler le système S-400, dont les performances dépassent déjà largement tout autre complexe de défense antiaérienne. Dans une interview au journal Natsionalnaïa oborona (Défense nationale en russe), le développeur principal a révélé la capacité la plus étonnante des S-500.

« Nous avons fait une prévision pour les 25 prochaines années sur le développement de moyens d'attaque aérospatiale. Notre système (S-500) doit être en mesure de combattre ces moyens qui ne sont actuellement pas encore disponibles mais peuvent faire leur apparition. Il s'agit de l'interception […] en haute atmosphère, à quelques centaines de kilomètres de la Terre », a déclaré l'ingénieur Pavel Sozinov.

Lire la suite

 

 

Le mémorandum Russie-USA sur la prévention d’incidents aériens en Syrie ranimé

 

Le mémorandum russo-américain sur la prévention des incidents aériens en Syrie, suspendu par la Russie dans la foulée des frappes aériennes américaines, aurait été repris à la demande de Rex Tillerson, suite à sa visite à Moscou, selon le quotidien russe Izvestia.

Lire la suite

 

 

 

Allemagne : les juifs allemands redoutent d’abord l’antisémitisme de musulmans

 

La communauté juive d’Allemagne se dit de plus en plus inquiète pour sa sécurité et redoute en particulier l’antisémitisme au sein de la population musulmane et chez les réfugiés, affirme un rapport d’experts publié lundi.


A la question « Quelles personnes ou groupes de personnes vous ont physiquement, verbalement ou moralement agressé en 2016? », une majorité de juifs allemands ont répondu en premier « des musulmans », indique un rapport bisannuel d’experts sur l’antisémitisme mandatés par le Bundestag, la chambre basse du parlement allemand.

Ce rapport, qui ne précise pas le nombre de personnes interrogées, insiste sur l’écart entre la perception de la menace par la communauté juive allemande et la réalité des agressions antisémites telle qu’elle est mesurée par les services de renseignement.

L’Orient le jour

 

 

L’Obs s’inquiète : « Le Kremlin va-t-il laisser perdre Le Pen sans intervenir ? Sûrement pas »

 

Une victoire de Macron serait une grave défaite pour Poutine. Tout porte à croire que les services de propagande du Kremlin vont intervenir, ouvertement et secrètement, en faveur de Marine Le Pen.

[…]

L’Obs

 

Notes :Information ou plutôt désinformation venant d'un journal reconnu de gauche !

 

 

 

Henri Guaino : « Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron »

 

« Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron. Je suis en désaccord avec tout, je me bats depuis des années en politique contre ce qu’il incarne, contre ce qu’il représente, contre ce qu’il fait », a martelé mardi 25 avril, sur LCI, le député Les Républicains des Yvelines, Henri Guaino.


VIDEO. Henri Guaino : « Jamais personne ne me fera voter pour Emmanuel Macron »

 

 

37% des électeurs musulmans ont voté Mélenchon, 24% pour Macron, 5% pour Marine Le Pen

 

Pelerin.com

 

Notes ; pas étonnant il est un des leurs !

Commenter cet article