Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 12 avril 2017

 

 

Corée du Nord: la Chine appelle Trump à la retenue

 

Le Président chinois, qui a été reçu la semaine dernière aux États-Unis pour le premier sommet sino-américain de l’ère Trump, a plaidé mercredi par téléphone pour «le maintien de la paix et de la stabilité» dans la péninsule coréenne.

Le président chinois Xi Jinping

Alors que les tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord s'intensifient, le Président chinois Xi Jinping a appelé Washington à la retenue lors d'une conversation téléphonique avec le Président américain Donald Trump tenue le 12 avril.

« La Chine soutient la dénucléarisation de la péninsule de Corée, elle est fermement attachée au maintien de la paix et de la stabilité dans la péninsule, se prononce pour une résolution pacifique du problème, et s'engage à assurer la communication et à rester en contact avec les États-Unis à ce sujet », a souligné Xi Jinping cité par CCTV.

Lire la suite

 

 

Corée du Nord: Pékin est prêt à faire sa part

 

PÉKIN, Chine — Pékin est prêt à collaborer avec Washington pour mettre fin au programme nord-coréen d’armes nucléaires, mais la Chine souhaite une résolution pacifique à un conflit qui ne cesse de s’envenimer, a expliqué le président chinois Xi Jinping à son homologue américain Donald Trump lors d’une conversation téléphonique mercredi.

M. Xi a fait ces commentaires après que M. Trump eut lancé sur Twitter que la Chine devrait faire davantage pour régler un problème qui inquiète de plus en plus Washington, faute de quoi les États-Unis s’en occuperont seuls.

La Chine a lancé cet appel au calme au moment où les tensions dans la région sont avivées par l’envoi d’un porte-avions américain et par le déploiement de milliers de soldats américains et sud-coréens, de chars et d’autres armes dans le cadre des plus imposantes manoeuvres militaires jamais organisées.

M. Xi a dit à M. Trump, pendant leur conversation téléphonique, que la Chine est prête à continuer à collaborer avec les États-Unis au sujet de la dénucléarisation, selon un bref compte-rendu de la discussion dévoilé par le ministère chinois des Affaires étrangères.

Les deux leaders se sont entretenus après que M. Trump eut déclaré qu’une «flotte» incluant le porte-avions USS Carl Vinson se dirigeait vers les eaux de la péninsule coréenne. Ils s’étaient rencontrés pour la première fois la semaine dernière, en Floride.

Pékin craint qu’une éventuelle implosion du régime nord-coréen ne déstabilise toute la région, n’envoie des dizaines de milliers de réfugiés vers son territoire et ne mène à un régime favorable aux États-Unis à Pyongyang.

Source

 

Notes ; La Chine aurais envoyé 150 000 soldats à la frontière avec Pyongyang (pas confirmé par les grand journaux)

 

Lire aussi : La Chine envoie 150 000 soldats à la frontière avec Pyongyang

Extraits

La Chine, ébranlée par les frappes (en Syrie) , a déployé des unités médicales et de réserve de l’Armée populaire de libération le long de la rivière Yalu, mentionne le média chinois Chosun.com.

Ces troupes ont été déployées pour gérer les réfugiés nord-coréens et des « circonstances imprévues », telle que l’idée de frappes préventives contre le territoire de Pyongyang, a indiqué l’agence de presse.

(..)

Wu Dawei, représentant spécial de Pékin pour la région de la péninsule coréenne

« Nous sommes prêts à tracer notre propre voie si c’est un dossier sur lequel la Chine n’est pas en mesure de se coordonner avec nous », a déclaré le secrétaire d’État américain Rex Tillerson après le sommet. Il a toutefois ajouté que Pékin avait signalé sa volonté d’agir sur cette question. « Nous devons leur offrir du temps pour agir », a-t-il poursuivi, mentionnant que Washington n’envisageait pas de faire tomber le régime de Kim Jong-un.

 
 

Notes : Cet article parle de dénucléarisation possible de la Corée du Nord ! cet impossible ! la Corée du Nord n’acceptera jamais de se séparer de sa défense la plus stratégique qui lui garantit le pouvoir. De plus je ne pense pas a un conflit possible, c'est encore trop tôt (d'après mes analyses prophétiques)

 

Trump envoie une «armada» vers la péninsule coréenne

 

USS Carl Vinson

Le président américain Donald Trump a annoncé dans une interview accordée à la chaîne Fox Business qu'il avait envoyé une « armada » de navires vers les côtes de la péninsule coréenne.

« Nous envoyons une armada. Très puissante. Nous avons des sous-marins. Très puissants. Beaucoup plus puissants que le porte-avions. Voilà ce que je peux vous dire », a déclaré le président américain.

Comme on l'a appris plus tôt, un groupe d'attaque de la marine américaine comprenant le porte-avions Carl Vinson va se rendre de Singapour vers la partie ouest du Pacifique pour assurer une présence au large de la péninsule coréenne.

Lire la suite

 

 

 

Trump: «Un accord plus avantageux pour la Chine si elle résout le problème nord-coréen»

 

Le Président américain Donald Trump a nommé une condition essentielle pour conclure un nouvel accord commercial avec la Chine lors de la rencontre avec son homologue chinois Xi Jinping.

La participation de Pékin au règlement du problème nord-coréen permettrait à la Chine de signer un nouvel accord avec les États-Unis, a déclaré lundi le Président américain Donald Trump commentant les résultats de ses récentes négociations avec Xi Jinping à Washington.

« J'ai expliqué au Président de la Chine que l'accord commercial avec les États-Unis serait plus avantageux pour eux s'ils réglaient le problème nord-coréen », a-t-il écrit sur son compte Twitter, quelques jours après la rencontre avec son homologue chinois.

Lire la suite

 

 

 

La Syrie et la Russie sont prêtes à accueillir des experts à l’aérodrome de Shayrat

 

Damas a consenti à autoriser des experts indépendants à se rendre sur l’aérodrome de Shayrat et à contribuer à la réalisation de leur travail. Moscou est d’accord pour assurer la sécurité des spécialistes, a fait savoir Sergueï Roudskoï, chef du commandement opérationnel principal de l'État-major général des Forces armées russes.

Frappe US contre la base aérienne de Shayrat en Syrie

Selon Sergueï Roudskoï, chef du commandement opérationnel principal de l'État-major général des Forces armées russes, le gouvernement syrien ainsi que les autorités russes sont prêtes à accueillir des spécialistes indépendants et des représentants de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques sur la base aérienne syrienne de Shayrat, visée par une frappe de la marine US il y a quelques jours.

« On est d'accord pour mettre à disposition tous les moyens, assurer la sécurité et ouvrir l'accès à l'aérodrome de Shayrat à des experts indépendants et représentants de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques afin qu'ils y réalisent une expertise », a souligné Sergueï Roudskoï.

D'après lui, des spécialistes savent qu'il est impossible de cacher des traces laissées par des armes chimiques.

Les autorités syriennes sont également favorables à la venue d'experts sur l'aérodrome en question se sont déclarées prêtes à leur apporter toute l'aide dont ils auront besoin.

Source

 

 

Poutine: deux versions possibles sur l'attaque chimique en Syrie

 

Le président russe Vladimir Poutine a admis l'existence de deux versions possibles dans l'affaire de l'attaque chimique à Idlib.

Deux versions existent concernant l'attaque chimique perpétrée près d'Idlib: la chute d'un missile syrien sur un site clandestin contenant des matières toxiques, et une provocation intégralement mise en scène, a déclaré le président russe Vladimir Poutine.

« Ici plusieurs versions sont possibles. Je crois qu'on peut en relever deux principales parmi elles », a déclaré le président russe.

Victime de l'attaque chimique d'Idlib

La première version, selon le président russe, « c'est la chute d'un missile syrien sur un site clandestin contenant des matières toxiques »

« C'est tout à fait possible, car les terroristes y ont à maintes reprises eu recours, et personne ne le conteste. Soit dit en passant, des armes chimiques ont été utilisées en Irak contre la coalition internationale et l'armée irakienne », a indiqué Vladimir Poutine.

Et d'ajouter: « Mais tous essaient de ne pas s'en apercevoir, et personne cherche à ne pas faire de bruit sur cette question, bien que tous se soient mis d'accord sur le fait que les terroristes avaient utilisé des matières toxiques (…). Alors, ils en possèdent. Et si c'est ainsi, alors pourquoi ne peuvent-elles pas se trouver en Syrie? C'est une seule et même bande ».

« Et la deuxième version, c'est tout simplement une mise en scène, autrement dit, une provocation. Ceci est spécialement conçu pour faire du bruit et créer les conditions préalables, un prétexte pour exercer une pression accrue sur les autorités syriennes légitimes », a déclaré le président russe.

Vladimir Poutine a noté qu'auparavant on avait déjà parlé de l'attaque à Idlib comme d'une provocation.

« Mais pour donner une réponse définitive, il faut mener une enquête approfondie sur cet incident. Et il n'y a pas d'autres options. Voilà ce que nous proposons de faire », a conclu Vladimir Poutine

Lire la suite

 

 

59 missiles US pour un aussi piètre résultat, s'étonne Moscou

 

La frappe américaine en Syrie n'a pas été très efficace du point de vue militaire, selon un porte-parole de la Défense russe, qui compare les résultats du tir de 59 missiles Tomahawk sur un aérodrome syrien avec ceux des tirs de missiles russes contre des positions djihadistes. Toutefois, le Pentagone n'arrête pas de se vanter de son opération.

Lire la suite

 

 

La Syrie, Rex Tillerson et le cortège d’absurdités occidentales

 

L'Occident songe à de nouvelles sanctions contre la Russie et le secrétaire d'Etat américain propose à Moscou de choisir entre Assad et Washington. Le gendarme américain est-il de retour ? L'expert militaire Philippe Migault examine la question.

Lire l'interview

 

Notes :Bientôt de nouvelles sanctions !  Tien je pensais que c’était Trump et non Clinton qui avait gagné les élections

 

 

La crise syrienne n'induira pas d’escalade entre Washington et Moscou, selon la Défense américaine

 

La situation en Syrie ne «fera pas dégénérer les relations entre les Etats-Unis et la Russie», a déclaré Jim Mattis le 11 avril en conférence de presse au Pentagone, a fait savoir l'agence Reuters.

La crise syrienne n'induira pas d’escalade entre Washington et Moscou, selon la Défense américaine

Au cours de son allocution, le secrétaire américain à la Défense a réitéré les accusations portées par Washington à l’encontre du gouvernement syrien, qu’il a qualifié de «responsable de la décision d'attaquer [la base aérienne d’Al-Chaayrate] et de l'attaque elle-même».

Il a ajouté que, selon lui, le bombardement américain du 7 avril avait conduit Bachar el-Assad à «regretter» l’attaque chimique présumée que Washington lui attribue, sans apporter de preuves.

(..) Ces déclarations surviennent au moment où le secrétaire d'Etat américain, Rex Tillerson, se rend à Moscou afin de discuter de la crise syrienne avec son homologue russe, Sergueï Lavrov. Avant de se rendre en Russie, le chef de la diplomatie américaine a déclaré, le 11 avril devant ses collègues du G7, que les Américains espéraient que le président Bachar el-Assad «ne fasse pas partie de l'avenir [de la Syrie]». Le Kremlin, de son côté, a assuré qu'il continuerait à soutenir Damas contre le terrorisme.

Source

 

 

Notes : Oui, oui pas d’escalade mais pour cela il faut que  les Russes les laissent  faire la guerre à la Syrie d'Assad,  comme leurs généreux amis saoudiens et qatariens le désirent

Depuis le début de ce conflit j'affirme que si les Américains ne laissent pas tomber cette histoire cela finira par une guerre mondiale

Je signale aussi que la famine causée par la guerre au Yémen, ne dérange pas du tout les Occidentaux ! et pour cause c'est une guerre mener par de très très riche saoudien

 

 

Assad pire qu’Hitler, le porte-parole de la Maison-Blanche présente ses excuses


Sean Spicer, porte-parole de la Maison-Blanche, a estimé que Bachar el-Assad avait fait pire qu’Adolf Hitler en utilisant des armes chimiques contre sa population. Une grosse gaffe qui a conduit l’homme politique à rapidement présenter ses excuses.

Le porte-parole de la Maison-Blanche, Sean Spicer, a présenté ses excuses quelques heures après avoir estimé que le président syrien Bachar el-Assad avait fait pire qu'Adolf Hitler. Cette comparaison alarmante a été provoquée par les récentes accusations infondées des États-Unis à l'encontre de Damas sur l'attaque chimique à Idlib.

« En toute franchise, j'ai fait par erreur un commentaire inapproprié et manquant de sensibilité au sujet de l'Holocauste et il n'y a aucune comparaison », a déclaré Sean Spicer. « Pour cela, je présente mes excuses. C'était une erreur de faire cela ».

Lire la suite

 

 

La Tchétchénie persécute sa population homosexuelle, obligée de fuir le pays

 

Une récente enquête du quotidien indépendant russe Novaia Gazeta dénonce les persécutions endurées par la population homosexuelle en Tchétchénie, pourchassée, et dont certains membres ont été placés dans des camps de détention secrets, torturés, puis exécutés. Une association a ouvert une ligne d'urgence pour les aider à fuir.

Lire la suite

 

VIDEO. Grande-Synthe: Comment est-on passé d’un camp exemplaire à un champ de ruines?

 

« 20 Minutes » retrace les étapes qui ont transformé un camp de migrants cité en exemple, à Grande-Synthe, en un champ de ruines fumantes…

Lire l'article

 

 

Un suspect de la mouvance islamiste arrêté après l'attaque de Dortmund

 

Les autorités antiterroristes ont été saisies de l'enquête sur la triple explosion qui a ciblé le bus des joueurs du Borussia Dortmund le 11 avril. La piste islamiste, pour l'instant privilégiée, a mené à des perquisitions et à une arrestation.

En conférence de presse le 12 avril, Frauke Koehler, porte-parole du procureur fédéral allemand, a indiqué que deux individus issus de la mouvance islamiste étaient dans le viseur des enquêteurs.

Leur domicile a été perquisitionné et l'un d'eux a été arrêté.

La porte-parole a qualifié l'attaque de «terroriste» et précisé que les autorités compétentes avaient été saisies de l'enquête.

Elle a ajouté que deux revendications avaient été émises après l'attaque, l'une évoquant un motif islamiste, l'autre «d'extrême-gauche». Elle a toutefois indiqué que les enquêteurs avaient de «très gros doutes quant à l'authenticité» de cette dernière piste.

Source

 

 

_________________

Le 11 avril 2017

 

 

Borussia-Monaco : le bus de Dortmund touché par des explosions, le match reporté

(infos mis a jour le 12 avril a 5 heures)

Le bus du club allemand a été endommagé par "l'explosion" de trois "charges d'explosifs" à environ une heure du coup d'envoi du quart de finale aller de Ligue des champions, mardi 11 avril (20h45).

Alors que les joueurs se rendaient, ce mardi, sur le chemin du stade Signal Iduna Park pour défier l'AS Monaco en quart de finale aller de la Ligue des champions, ils ont été frappés par une explosion qui a endommagé leur bus. Le défenseur Marc Bartra a été blessé.

 

 

 

Corée du Nord: Pyongyang se dit prêt «à la guerre» contre l'armée américaine

 

La Corée du Nord « est prête à réagir, quel que soit le type de guerre voulu par les Etats-Unis ». Dans une déclaration lourde de menaces, Pyongyang a promis ce mardi de répondre à l’envoi « insensé » d’un groupe aéronaval américain vers la péninsule coréenne, avertissant qu’elle était prête pour la « guerre » alors que la tension monte encore d’un cran dans la région

Le drapeau nord-coréen

« Le déploiement insensé américain pour envahir la RPDK [République populaire démocratique de Corée] a atteint une phase préoccupante », a déclaré un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères cité par l’agence officielle KCNA, dans un premier commentaire du régime de Pyongyang après l’annonce par Washington de l’envoi vers la péninsule coréenne du porte-avions USS Carl Vinson et sa flotte.

Spéculations sur un test nucléaire imminent

Le président Donald Trump a récemment demandé à ses conseillers de lui préparer toute la gamme des options possibles pour faire pression sur le régime de Pyongyang et l’obliger à interrompre son programme d’armement nucléaire, a-t-on appris de source officielle dimanche. Il a même menacé d’une action unilatérale américaine contre la Corée du Nord si la Chine ne réussissait pas à faire entendre raison à son turbulent voisin.

Mais cette réponse nord-coréenne suggère que le régime de Kim Jong-Un n’entend pas changer d’attitude : « Nous prendrons les mesures de contre-attaque les plus fermes contre les provocateurs, afin de nous défendre par la voie des armes », a ainsi précisé le porte-parole du chef de la diplomatie de Pyongyang, toujours cité par KCNA.

Les spéculations s’emballent actuellement sur un test nucléaire imminent de la part de la Corée du Nord, alors que le régime de Pyongyang s’apprête à célébrer samedi le 105e anniversaire de son fondateur. De fait, ces cérémonies sont souvent le prétexte à un déploiement de forces militaires.

Source

 

« Le déploiement américain insensé pour envahir la RPDC a atteint une phase préoccupante », a réagi un porte-parole du ministère nord-coréen des Affaires étrangères cité par l'agence officielle KCNA en référence au nom officiel du régime (République populaire démocratique de Corée).

« La République populaire démocratique de Corée est prête à réagir, quel que soit le type de guerre voulu par les États-Unis », a-t-il ajouté.

Certains experts avaient vu dans la frappe américaine en Syrie un message adressé à Pékin et Pyongyang pour indiquer que la politique de la nouvelle administration consistait à joindre les actes à la parole.

Source

 

 

>> A lire aussi : Mais à quoi joue Donald Trump avec la Corée du Nord?

Extraits :

(..) La raison est évidente. Après avoir réalisé plusieurs essais en 2013, 2016 et la semaine dernière, la Corée du Nord pourrait être à même de disposer d’un missile à tête nucléaire capable de frapper le sol américain dans les deux ans, estiment les services de renseignement américain.

(..) « Il y a encore une marge, selon moi, avant que les Etats-Unis n’attaquent la Corée du Nord, pense Yves Boyer, directeur scientifique du forum du futur. Si Trump voulait intervenir, il aurait bombardé et il n’aurait pas annoncé l’envoi d’un porte-avions dans cette zone… »

 

 

La Russie n’utilisera pas ses Forces aérospatiales pour contrer les missiles US en Syrie

 

La Russie n'a pas l'intention d'utiliser ses Forces aérospatiales contre les missiles US dans le cas où Washington entreprendrait de nouvelles attaques contre la Syrie, puisque cela pourrait déclencher une guerre «à une grande échelle», estime le premier directeur adjoint du Comité international du Conseil de la Fédération de Russie.

Le premier directeur adjoint du Comité international du Conseil de la Fédération de Russie Vladimir Jabbarov a déclaré à Sputnik que la Russie n'aurait pas recours à ses Forces aérospatiales pour contrer les missiles américains en Syrie si les États-Unis décidaient d'effectuer de nouvelles frappes contre la Syrie. Cependant, selon M. Jabbarov, Washington devrait renoncer à ses ambitions et maîtriser ses émotions en ce qui concerne la question syrienne.

« Nous ne pouvons pas nous impliquer dans une confrontation armée, ceci risque de provoquer une guerre à grande échelle », a répondu M. Jabbarov lorsque la question de savoir si les Forces aérospatiales russes soutiendraient l'armée syrienne en cas de nouvelles frappes américaines lui a été posée.

Rappelons que quelques heures plutôt, le porte-parole de la Maison-Blanche Sean Spicer a déclaré que les États-Unis n'excluaient pas d'autres frappes contre la Syrie dans le cas de nouvelles attaques chimiques.

Cependant, le sénateur a appelé Washington à « renoncer à ses ambitions et à ne pas se laisser dépasser par ses émotions ».

« Surtout, il ne faut pas se fier aux émotions de la fille du Président américain, » a rajouté M. Jabbarov.

Lire la suite

 

 

Poutine: il y aura d'autres provocations concernant les armes chimiques en Syrie

 

Le Président russe a déclaré que la Russie possédait des informations provenant de sources fiables, selon lesquelles il y aura d'autres provocations concernant les armes chimiques en Syrie, y compris à Damas.

Vladimir Poutine

Le Président russe a annoncé que la Russie envisageait de s’adresser aux structures de l’Onu à la Haye au sujet de l’enquête sur l’utilisation d'armes chimiques à Idlib. Vladimir Poutine a également fait savoir que tout évènement comparable aux attaques chimiques survenues à Idlib doit être enquêté minutieusement.

« Nous avons des informations provenant de sources différentes, selon lesquelles de telles provocations, puisque je ne peux pas les nommer autrement, sont en train d'être préparées dans d'autres régions de la Syrie, y compris dans la zone au sud de Damas, où l'on envisage de placer à nouveau quelque produit et d'accuser les autorités syriennes de son utilisation », a déclaré Vladimir Poutine aux journalistes.

Cependant, au sein de l'état-major des Forces armées russes, on a fait savoir que, selon les informations, des combattants déposaient des agents d'armes chimiques dans plusieurs régions syriennes telles que Khan Cheikhoun, la base aérienne de Jirah, Ghûta-Est ou encore Alep-Ouest afin de provoquer de nouvelles frappes américaines contre la Syrie.

Sergueï Roudskoï, chef du Commandement opérationnel principal de l'État-major général des Forces armées russes, a également déclaré que les combattants visaient à provoquer l'apparition d'un autre prétexte pour accuser le gouvernement syrien, ainsi que de nouvelles frappes américaines.

Source

 

 

Deux militaires russes morts en Syrie, un autre blessé

 

Deux militaires russes engagés sous contrat en Syrie ont perdu la vie et un autre a été blessé par un tir de mortier venant d'un groupe de combattants, indique un communiqué diffusé ce mardi par le ministère russe de la Défense.

« Deux militaires russes ont été tués dans l'explosion d'une mine. Les médecins se battent pour sauver la vie d'un militaire blessé », lit-on dans le document.

Selon le communiqué, au moment de l'attaque, les militaires ainsi qu'un officier, conseiller militaire russe, se trouvaient au sein d'une unité d'infanterie de l'armée syrienne en tant qu'instructeurs.

Source

 

 

 

Suède : le suspect de l’attentat reconnaît avoir « commis un acte terroriste »
 

 
Le principal suspect de l’attentat au camion bélier qui a fait, vendredi 7 avril, quatre morts à Stockholm, « reconnaît avoir commis un acte terroriste », a déclaré Johan Eriksson, son avocat commis d’office, mardi lors d’une audience en présence de son client menotté, qui ne s’est pas exprimé.

Le suspect, Rakhmat Akilov, 39 ans, est originaire d’Ouzbékistan. Il a demandé l’asile en Suède en 2014, mais a reçu une réponse négative. Les autorités lui avaient donné jusqu’au 1er janvier pour quitter le territoire.

Mardi, il est entré sous escorte dans une salle en sous-sol du tribunal de Stockholm en état de siège, gardé par de nombreux policiers lourdement armés et dont les accès avaient été fermés à la circulation, des mesures de sécurité sans précédent pour la capitale suédoise.

Le visage dissimulé sous une polaire verte, il a été enjoint par la juge Malou Lindblom de se découvrir, ce qu’il a fait. Les cheveux grisonnants, le visage fermé et maîtrisant mal le suédois, il était assisté par un interprète. Le suspect devrait désormais être écroué en attendant son renvoi devant un tribunal pour être jugé.

Lire la suite

 

 

Attentats contre des Coptes : l'Égypte, nouveau sanctuaire du groupe EI ? (Partie 1)

 

 

 

Attendu au Caire, le pape défend le dialogue avec l’islam

 

Le pape François retrouvera le grand imam d’Al-Azhar juste après sa rencontre avec le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi, au premier jour de son voyage de deux jours, vendredi 28 avril. Il participera ensuite avec lui à une conférence internationale sur la paix organisée par Al-Azhar. Ce sera la seconde visite d’un pape en Egypte, dix-sept ans après celle de Jean Paul II.

François est d’abord soucieux de ne pas nourrir en quoi que ce soit l’idée d’une guerre de religions. C’est l’une des explications de son diagnostic personnel de « troisième guerre mondiale par morceaux » qui sévirait en différents points du Proche-Orient et d’Afrique. […]

Lors d’une conférence de presse au retour des Journées mondiales de la jeunesse de Cracovie (Pologne), le 31 juillet, quelques jours après l’assassinat du père Jacques Hamel, à Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime), il avait refusé tout lien entre l’islam et la violence, allant jusqu’à affirmer : « Si je parle de violence islamique, je dois parler de violence catholique. » […]

Le Monde

 

 

Le camp de migrants de Grande-Synthe réduit en cendres par un incendie

 

En mars 2016, le camp de Grande-Synthe avait ouvert ses portes aux migrants.

Ce jour est à marquer d’une pierre blanche. Pour la première fois, une association humanitaire, habituée aux horizons lointains, ouvre en France un camp pour les migrants. Après des mois de survie sous des tentes, dans la boue, les 1 050 exilés en transit à Grande-Synthe (Nord) vont pouvoir, ce lundi 7 mars, rejoindre un lieu de vie répondant aux normes internationales.

[…] A Calais, l’Etat – qui s’est rendu à l’évidence, en août 2015, qu’il lui fallait offrir des abris – a opté pour un alignement de 125 conteneurs de 12 places, chauffés, numérotés. A Grande-Synthe, MSF joue les cabanons de bois rangés par microquartiers. 213 abris chauffés y sont à la disposition de groupes de quatre personnes. A Calais, cinq mois et plus de 15 millions d’euros ont été nécessaires pour abriter 1 500 personnes. Quand, dans la commune proche de Dunkerque, une fois obtenu le feu vert préfectoral, les humanitaires ont ouvert un camp en moins de deux mois pour un coût de 3,1 millions d’euros. […]

2,5 millions d’euros devraient être nécessaires pour faire fonctionner le lieu en 2016. « Une somme que la commune ne peut prendre en charge et qui devrait être financée par l’Etat», estime M. Carême. […]

Le Monde

 

 

 

Allemagne : un réfugié syrien de 16 ans condamné pour préparation d’attentat

 

Un jeune réfugié syrien de 16 ans a été condamné aujourd’hui par un tribunal de Cologne en Allemagne à une peine de deux ans de prison ferme pour préparation d’un attentat à la bombe.

Dans un « chat » sur internet avec un homme basé en Israël et proche du groupe djihadiste Etat islamique (EI), l’adolescent s’était dit prêt à construire une bombe, a estimé le tribunal.

Mais selon les juges, la préparation de cet attentat se trouvait encore à un stade « très préliminaire » et aucune mise en application concrète de ce projet n’avait encore eu lieu. Il avait toutefois reçu des informations sur l’achat et la construction de matériel explosif.

Le jeune réfugié, interpellé dans un centre d’accueil pour migrants en septembre à Cologne, dans l’ouest du pays, se trouvait dans une situation « de solitude particulière liée à sa fuite de Syrie » et « s’occupait jour et nuit quasiment uniquement avec son téléphone portable ».

Le Figaro

 

En bref - L'actualité de France

 

09/04: Hani Ramadan, islamologue, frère de Tariq Ramadan expulsé de France (source)
08/04: (59) Violences et tensions entre migrants chrétiens, Roms et jeunes de cité (source)
08/04: (93) Sofiane Zermani bloque l’autoroute A3 pour le tournage de son clip (source)
07/04: (65) Youssef vole la voiture de son avocate et force un barrage de police (source)
07/04: (49) Un Marocain condamné pour une tentative de viol sur une  joggeuse (source)
07/04: Insécurité: la délinquance augmente sans faiblir: les chiffres sont mauvais (source)

 

 

«Crève, fille de p***** !» : un groupe de rock en appelle quasiment au meurtre de Marine Le Pen

 

Un collectif rassemblant deux groupes de rock français emblématiques, No one is innocent et Darcy, ont publié un clip sur Youtube, dans lequel ils insultent copieusement la candidate frontiste et là «brûlent» sur un piquet avec Trump et Poutine.

«Si elle veut finir dans l'urne il faudra la cramer comme Jeanne D'Arc sur le bûcher» ; «Mon poing se souviendra du goût de tes dents», «N*que son père la Marine»... Tels sont les paroles du morceau «La Marine», d'un groupe né de la collaboration entre le quintet punk rennais Darcy et Kemar, le chanteur de No one is innocent, pilier du rock français énervé depuis 20 ans.

Leur but ? Déverser une «violence symbolique» devenue «nécessaire» pour évoquer le Front national. Interrogé par le Huffington Post, Irvin Tollemer, chanteur de Darcy et parolier de la chanson, explique les propos qu'il y tient : «Le FN s'est tellement banalisé, normalisé qu'on ne peut plus se permettre d'alerter les gens en les tapotant du bout des doigts. Faut y aller au marteau.» 

Visiblement pas seulement au marteau. Le clip de «La Marine» se termine par une image à la symbolique ultra-violente : un masque de Marine Le Pen brûlant aux côtés de celui de son père Jean-Marie Le Pen, ainsi que de ceux des président américain et russe, Donald Trump et Vladimir Poutine.

Source 

 

 

 

 

Notes :  je devais poster cette info il a de cela bien 3 jours (infos que j'avais récupérées sur F de souche) mais devant l'avalanche d'infos, j'avais décidé de la poster plus tard. J'ai eu quand mm le temps d’écrire un message bien gratiné sous cette vidéo . Au moment où j'ai visionné cette vidéo, plus de 500  "j'aime pas" était déjà poster contre seulement, moins-de 100  "j'aime". Résultât ses crapules pro-racaille  ont décidé de supprimé les commentaires et verrouillé les 'j'aime" (surtout pour  ne pas montré a leur fans que leur vomis n'as fait le succès qu'ils espéraient) 

J'avais fait un copier de mon message, vu que je pensais qu'ils allaient le supprimer (j’espérais bien aussi un "dialogue") mais ils ont carrément tout verrouillé ! voila mon message qui leur été adressé (j'incitais aussi  les gens a signalé la vidéo à Youtube)

 

"Je vous invité a cliquer juste en dessous de la vidéo , a l'onglet juste
 a droite de " partage " " ... Plus "
Puis cocher " Contenu offensant ou haineux Contenu... "
Ce clip est grave car c'est une incitation à la haine et  insultant
Sait quand mème navrant de voir des petits blanc barbu imité la racaille des banlieues
Mais on sait très bien que tout  parasites se ressemblent moralement"

 

 

 

 

 

Commenter cet article