Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 9 mars 2017
 
 

Le calife autoproclamé de Daesh en fuite ?

 

Le calife autoproclamé de Daesh en fuite ?

 

Le chef de Daesh Abou Bakr Al-Bagdadi «est vivant» mais «a quitté Mossoul» à l'approche des troupes irakiennes, a affirmé le 8 mars un responsable américain qui prévoit par ailleurs un repli futur du «califat» sur la vallée de l'Euphrate.

Lire l'article

 

 

 

Irak : 26 morts dans un attentat-suicide lors de la célébration d'un mariage

 

Au moins 26 personnes ont été tuées dans la nuit du 8 au 9 mars lorsque deux kamikazes ont activé leur charge explosive lors de la célébration de noces au nord de Bagdad, selon des sources policères citées par l'AFP.

Un attentat a fait 26 morts et 25 blessés pendant les célébrations d'un mariage, ont déclaré à l'AFP un officier de police et un docteur. L'attaque a eu lieu dans le secteur d'Al-Hajaj, au nord de la ville de Tikrit, selon la même source.

Lire la suite

 

 

 

Éric Zemmour sur Paris Première : "Il représente un courant de pensée très fort en France"

 

Pour Anaïs Bouton, animatrice et rédactrice en chef adjointe de "Zemmour et Naulleau" sur Paris Première, la parole d'Eric Zemmour ne doit pas être muselée.

Lire la suite

 

Les nouvelles révélations de WikiLeaks sèment la panique à la CIA

 

Face à une fuite massive de données de la CIA, le FBI se prépare à « une grande chasse aux taupes » pour déterminer comment WikiLeaks a obtenu ces documents. De leur côté, les services de renseignement crient déjà à la trahison.

Des responsables américains du renseignement et de la police ont été informés fin 2016 de la faille de sécurité qui a permis au site WikiLeaks de publier des documents sur les méthodes de la CIA pour pirater les téléphones, les messageries et même les récepteurs de télévision.

Lire la suite

 

 

Les fameux «pirates russes» étaient donc de la CIA? Twitter réagit aux fuites de WikiLeaks

 

WikiLeaks a publié la première partie d’une importante base de données baptisée Vault 7 et qui révèle les techniques de cyber-surveillance et de piratage de la CIA. Les révélations sur les capacités choquantes de l'agence et sur le soi-disant «piratage russe» ont provoqué l’ire des internautes. Sputnik a recueilli leurs réactions.

Lire l'article

 

 

Le parquet allemand veut enquêter sur une possible base de hackers de la CIA à Francfort

 

Peu après la publication du nouveau lot de révélations intitulé «Year Zero», la justice allemande s'est dite déterminée à ouvrir une enquête face notamment aux informations sur une possible «base de hackers» de la CIA dans la ville de Francfort.

Lire l'article

 

 

 

Une soirée de Macron à Las Vegas éveille des soupçons de favoritisme

 

De nouvelles révélations du Canard enchaîné pourraient causer du tort au candidat Emmanuel Macron, soupçonné de favoritisme alors qu'il avait rencontré des chefs d'entreprise français à Las Vegas en 2016. L'entourage de Macron rejette jusqu'ici les soupçons et demande à ce qu'on se focalise sur les faits.

Lire l'article

 

Présidentielle: Macron passe devant Le Pen pour la première fois dans un sondage

 

L’ancien banquier de Rothschild le chouchou des médias

Le candidat d’En marche! réunit 26% des intentions de vote au premier tour dans un sondage Harris Interactive publié ce jeudi. La présidente du Front national, elle, reste stable à 25%.

Épiphénomène ou tendance de fond? Le candidat d’En marche! Emmanuel Macron vient de passer devant la candidate du Front national Marine Le Pen au premier tour de la présidentielle dans une enquête Harris Interactive publiée ce jeudi. Une première, puisque dans les récents sondages, Emmanuel Macron n’arrivait jusque-là qu’en deuxième position.

L’Express

 

Notes : Sondages faux et escroquerie médiatique, voir la vidéo qui suit

 

L'escroquerie Macron en 45 minutes

 

 

 

Le maire s’y oppose : plus de cours d’arabe et de turc dans les écoles de Charvieu-Chavagneux (38)

 

Depuis le début de l’année scolaire, il n’est plus possible de suivre des cours de turc et d’arabe dans les deux écoles publiques de Charvieu-Chavagneux (Isère) où ils étaient dispensés pour quelques dizaines d’élèves. Le maire refuse d’ouvrir les classes.

téléchargement (1)

Gérard Dezempte, le maire de Charvieu-Chavagneux ne veut plus mettre à disposition les écoles Paul Eluard et Alphonse Daudet pour qu’y soient donnés des cours d’arabe et de turc. Il invoque plusieurs motifs : des questions de sécurité, avec l’état d’urgence qui ne permet plus d’ouvrir toute une école le mercredi ou le samedi après-midi sans surveillance. Des frais de chauffage, puisque c’est tout l’établissement qu’il faut chauffer pour quelques élèves.

Des enseignants nommés et rémunérés par leur pays d’origine

Et puis ces cours sont selon lui contraires à l’esprit d’intégration: « Les enseignants sont nommés par d’autres gouvernements, ça peut être un pays du Maghreb ou la Turquie, et moi, je n’ai pas confiance particulièrement en des personnes ainsi nommées. Notamment quand il s’agit du gouvernement turc, quand on connaît les positions du président Erdogan, qui expliquait que les Turcs devaient, autant que faire se peut, ne pas s’intégrer dans la République française ».
France Bleu

 

 

 

_________________

Le 8 mars 2017

 
 

L’armée syrienne déloge al-Nosra de quartiers de Deraa

 

Les terroristes ont été délogés de plusieurs quartiers de la ville de Deraa, dans le sud de la Syrie. L’offensive de l’armée syrienne se poursuit.

Les troupes gouvernementales syriennes sont parvenues à libérer toute une série de quartiers de la ville de Deraa des éléments terroristes du Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra), a annoncé à Sputnik une source présente sur place.

« L'Armée est passée à l'offensive et a réussi à prendre sous son contrôle une série de quartiers de Deraa. Les djihadistes d'al-Nosra se sont retirés dans la périphérie de la ville et dans les agglomérations voisines », a précisé la source.

Lire la suite

 

 

«Daesh coupe des têtes et casse des jambes» : des réfugiés racontent les atrocités de Mossoul à RT

 

 

Attaque contre le principal hôpital militaire de Kaboul

 

 

En Hongrie, les migrants bientôt en détention

 

Le Parlement hongrois a voté mardi pour rétablir la mise en détention systématique de tous les demandeurs d'asile présents dans le pays, une mesure supprimée en 2013 sous la pression de l'Union européenne et du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR)

 

Notes : Que l'Europe fasse pareil et la crise des migrants finira aussi vite qu'elle a commencé Parce que c'est pas en les accueillants bras et portefeuille ouverts, que l’invasion mahométane s’arrêtera

 

Les images des quatre tirs de missiles opérés par Pyongyang

 

Pyongyang a procédé au tir de quatre missiles dans la matinée du 6 mars, depuis la base Tongchang-ri, dans l'ouest du pays, a annoncé l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, citant des sources militaires. Après avoir parcouru un millier de kilomètres et atteint une altitude de 260 kilomètres, les missiles ont fini leur course dans les eaux territoriales japonaises, d'après un porte-parole de l'état-major sud-coréen.

 

La Corée du Nord fait planer le risque d'un conflit en Asie

 

VIDÉOS - En lançant quatre missiles lundi, Pyongyang s'entraînait à pouvoir frapper les bases américaines au Japon. Face à cette escalade, la presse chinoise n'écarte pas la possibilité d'une guerre.

Correspondant à Pékin

La possibilité d'un conflit nucléaire est maintenant dans toutes les têtes en Asie du Nord-est. La Corée du Nord fait en effet peser une menace de plus en plus inquiétante sur ses voisins, mais aussi sur les troupes américaines qui y sont déployées. Pyongyang a ainsi affirmé mardi que les tirs de missiles balistiques effectués la veille constituaient un test en vue de frapper les bases américaines au Japon. Obsédé par le projet de mettre au point un missile balistique intercontinental capable d'envoyer une bombe nucléaire sur le sol américain, Kim Jong-un, le jeune dictateur nord-coréen veut donc aussi empêcher de dormir les troupes américaines présentes chez ses alliés japonais (quelque 54.000 hommes) et sud-coréen (28.500).

(..)

Depuis le premier essai nucléaire nord-coréen, en 2006, les États-Unis ont tenté de freiner la course à l'armement de Pyongyang en lui imposant plusieurs séries de sanctions. Face à l'échec de cette stratégie, le numéro un américain envisage toutes les possibilités, y compris une intervention militaire, selon la presse américaine.

Une hypothèse prise très au sérieux par la presse locale. «La possibilité d'une guerre sur la péninsule coréenne est en train de grandir. La Chine devrait se préparer à toutes les éventualités», souligne ainsi le Global Times, proche du Parti communiste chinois, dans son éditorial de mardi. Le géant communiste redoute le scénario d'une attaque contre son voisin et allié historique. Il ferait en effet courir le risque d'une réunification de la péninsule au profit du Sud et de son allié américain, qui se retrouveraient à ses frontières.

Lire la suite

 

 

L’ambassade de Corée du Nord confirme le lancement de missiles balistiques

 

 
le lancement de missilesLe lancement de missiles balistiques de l'unité d’artillerie Hwasong a bien eu lieu en Corée du Nord en présence du dirigeant coréen Kim Jong-un, ce qui a été confirmé par l’ambassade nord-coréenne en Russie. La mission de ces missiles serait de répondre en cas de besoin à l’agression des forces américaines déployées au Japon.

Afin d'être prêt à contrer la menace américaine, la Corée du Nord a réalisé le 6 mars un lancement balistique d'essai de l'artillerie Hwasong, fait confirmé par l'ambassade coréenne en Russie.

Ce lancement a été dirigé par le dirigeant coréen Kim Jong-un qui a examiné les lieux, pris connaissance des projets de lancement et donné le feu vert pour le début des essais.

« Nos missiles balistiques sont tellement précis que quatre missiles lancés en même temps suivent une trajectoire si précise qu'on dirait un corps acrobatique volant en formation », a déclaré M. Kim Jong-un.

Lire la suite

 

 

 

 

Sondage: un Français sur trois en accord avec les idées du Front national

 

(..)

Un tiers de Français adhèrent aux idées du FN

Sur le plan des idées, le parti progresse. Du temps de Jean-Marie Le Pen, 75% des Français se disaient en désaccord avec les idées du parti. Aujourd'hui, ils ne sont plus que 62%. Plus d’un tiers se disent au contraire tout à fait ou assez d’accord avec ses idées (33%).

"Cette adhésion est nettement plus marquée dans les catégories populaires, employés (38%) et ouvriers (48%). On peut également souligner qu’un sympathisant des Républicains sur trois (32%) se dit assez d’accord avec les idées du FN", précise le quotidien, qui détaille le taux d'adhésion à quelques idées propre au parti:

"72% des Français jugent que les djihadistes français binationaux devraient être déchus de leur nationalité française; 70% se disent favorables au rétablissement du service militaire; 67% estiment que la justice n’est pas assez sévère avec les petits délinquants; 66% jugent qu’on ne défend pas assez les valeurs traditionnelles en France; 59% souhaitent que l’on donne beaucoup plus de pouvoir à la police et 51% estiment qu’il y a trop d’immigrés en France".

Lire la suite

 

 

Macron veut favoriser l’accès à la nationalité française pour les étrangers (plutôt que leur donner le droit de vote)

 

Le candidat d’En marche ! à la présidentielle a déclaré mardi préférer favoriser l’accès à la nationalité française pour les étrangers plutôt que donner le droit de vote.

[...]

Europe 1

 

 

 

Note : !!! si une personne deviens française elle peut automatiquement voté

 

 

Patrimoine non déclaré de Macron: pourquoi les médias et la justice sont-ils muets?

 

Macron

Paul Mumbach, candidat des Maires en colère à la présidentielle, a saisi le Pôle financier à propos de la sincérité des déclarations de patrimoine d'Emmanuel Macron. Alors que la justice ne se hâte pas de réagir, M. Mumbach parle à Sputnik de l'équilibre nécessaire, et qu'à cette fin il faut faire la lumière sur ce cas négligé jusqu'ici.

Ayant découvert à l'époque que le candidat d'En Marche ! Emmanuel Macron aurait des actifs présumément non déclarés et étonnés par la lenteur de réaction des instances qui auraient pu s'intéresser à ce cas particulier, un trio de citoyens a décidé d'en référer à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique. Ce sont Paul Mumbach, candidat des Maires en colère à la présidentielle, Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté et Serge Grass, président de l'Union civique des contribuables citoyens.

Lire la suite

 

 

85% des smartphones dans le monde contrôlés par la CIA, révèle WikiLeaks

 

Selon les dernières fuites de WikiLeaks, l’Agence centrale de renseignement américain (CIA) est en mesure d’intercepter les messages de WhatsApp et d’autres applications, car elle surveille bel et bien la majorité des smartphones dans le monde.

Le système d’exploitation Android de Google, utilisé dans 85% des smartphones dans le monde, notamment par les fabricants Samsung et Sony, contient , le code 24 zero day utilisé par la CIA pour identifier et exploiter des failles afin de recueillir secrètement des données sur des individus. C’est ce qu’a révélé WikiLeaks dans le cadre de sa dernière publication de 8 000 documents de la CIA sous le nom de code Vault7.

Lire la suite

 

 

 

_________________

Le 7 mars 2017

 

L’Iran se prépare militairement et politiquement face au gouvernement Trump : établir une alliance stratégique avec la Russie et entraîner Israël dans la guerre contre le Hezbollah et les Palestiniens

 

Le 21 février 2017, l’agence de presse réformatrice iranienne Amadnews a fait état d’informations émanant du Corps des Gardiens de la Révolution islamique (CGRI) concernant les préparatifs de dirigeants iraniens, suite aux avertissements adressés par le président Donald Trump à l’Iran.[1] Selon cette source du CGRI, les dirigeants iraniens auraient suivi la recommandation de conclure une alliance stratégique avec la Russie, en vertu de laquelle la Russie défendrait l’Iran en cas d’attaque militaire américaine. En échange du parapluie militaire russe, les officiels iraniens auraient recommandé au Guide suprême iranien Ali Khamenei d’accorder à la Russie des privilèges économiques et militaires conséquents, sous forme de concessions sur les gisements de pétrole au sud de l’Iran, ainsi qu’un accès au golfe Persique – ce qui donnerait à la Russie le contrôle des ports iraniens et des avantages compensant les sanctions américaines. Une autre recommandation, déjà mise en œuvre, consiste à réchauffer le front de la guerre contre Israël par le biais du Hezbollah au Liban et des organisations de résistance palestinienne à Gaza et en Cisjordanie, pour qu’Israël soit occupé à se défendre et que l’administration Trump se focalise sur Israël plutôt que sur l’Iran.

Lire la suite

 

Notes et toutes ces alliances confirment les prophéties de Nostradamus

 

 

Réunion en Turquie des chefs d'état-major turc, américain et russe

 

Afin de discuter de la situation en Syrie et en Irak, les chefs d'état-major turc, américain et russe se sont réunis mardi dans le sud de la Turquie, a annoncé l'armée turque dans un communiqué.

Selon le communiqué de l'armée turque, le Turc Hulusi Akar, l'Américain Joseph Dunford et le Russe Valeriï Guerassimov ont échangé sur « les questions sécuritaires régionales communes, à commencer par la Syrie et l'Irak ».

La rencontre, qui n'avait pas été préalablement annoncée, a eu lieu à Antalya, dans le sud de la Turquie.

Le ministère russe de la Défense a confirmé la tenue de cette réunion, ajoutant que des discussions sur « des questions sécuritaires en Syrie et en Irak sont prévues au cours de cet événement ».

Lire la suite

 

 

 

Repérée dans le nord de la Syrie, l'armée américaine se justifie et parle de «dissuasion»

 

Le Pentagone a confirmé la présence de troupes américaines dans la région de Manbij. Des colonnes de véhicules avaient été repérées le 4 mars dans une zone où la Turquie intervient aussi, afin de protéger les milices kurdes de l'armée turque. (..) Le déploiement fait suite à un accord selon lequel le gouvernement syrien a accepté de céder une vingtaine de villages dans une zone comprise entre Manbij et Al-Bab aux Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par les Etats-Unis. Depuis fin 2015 alliés sous la bannière FDS, des combattants arabes et kurdes luttent contre Daesh dans le nord de la Syrie, avec le soutien de Washington.

Lire la suite et voir la vidéo

 

 

 

Grèce : un laboratoire de « drogue des djihadistes » mis à jour

La police grecque dévoile les images du laboratoire de captagon découvert vendredi à Athènes. 635 000 pilules de cette drogue synthétique, dite « drogue des djihadistes », ont été saisi, ainsi que du liquide et des armes. Cette méthamphétamine est tristement populaire au Moyen-Orient parce qu’elle est utilisée par de nombreux combattants du groupe État islamique.

 

Attaque contre la famille royale saoudienne déjouée en Malaisie?

 

La police malaisienne a annoncé l’arrestation de sept personnes qui planifiaient d'attaquer une famille royale, à la veille de la visite du roi d’Arabie saoudite à Kuala Lumpur.

Une attaque contre une famille arabe royale a été déjouée par la police en Malaisie, à la veille de la visite du roi d'Arabie saoudite Salmane ben Abdelaziz Al Saoud.

« Ils planifiaient une attaque contre les membres d'une famille royale arabe au cours de leur visite à Kuala Lumpur. Nous les avons interceptés juste à temps », a déclaré aux journalistes le porte-parole de la police Khalid Abu Bakar, sans toutefois préciser le pays d'origine de la famille en question.

Lire la suite

 

 

Tir de missiles nord-coréens : un exercice ayant pour cible les bases US au Japon

 

Le tir de missiles balistiques par la Corée du Nord en direction du Japon le 6 mars était un exercice. L'objectif ? S'assurer de pouvoir, si nécessaire, cibler les bases américaines au Japon, selon l'agence de presse nord-coréenne KCNA.

Lire la suite

 

 

Après les tirs nord-coréens, Washington déploie son bouclier antimissiles THAAD en Corée du Sud

 

Si le déploiement du dispositif avait été annoncé en 2016 par Séoul, les récents tirs effectués par Pyongyang «confirment sa pertinence», selon les Etats-Unis. Moscou et Pékin, eux, craignent qu'il ne compromette leur propre sécurité dans la zone.

Lire la suite

 

8 000 militaires de l’OTAN en Norvège pour des exercices à la frontière russe (IMAGES)

 

De nouveaux exercices militaires de l’OTAN se déroulent non loin des frontières russes. Dans le cadre des manœuvres Joint Viking, l’alliance a cette fois déployé 8 000 militaires dans le nord de la Norvège. (..)

L’alliance mène les exercices militaires «Joint Viking» en Norvège tous les ans depuis 2013. En 2015, les manœuvres, qui avaient été qualifiées par la Russie de «provocation», avaient aussi eu lieu dans la région de Finnmark. En réponse aux mouvements de l'OTAN, Moscou avait lancé sur son territoire des exercices à grande échelle sur la péninsule de Kola, dans le nord-ouest du pays.

Alors que l’OTAN déploie régulièrement militaires et équipement en Europe de l’Est près des frontières russes pour faire face à ce que l’alliance qualifie d’«agression russe», la Norvège peut accueillir sur son territoire des forces étrangères exclusivement dans le cadre d'exercices ponctuels. Oslo s'est en effet engagé en 1949 à ne pas accueillir sur son territoire des troupes étrangères en permanence.

 

En bref - L'actualité de France

 

06/03: (51) Suphi Ayalp jugé pour avoir tenté de tuer un couple de vignerons: procès (source)
06/03: (59) Bweya, Class-Tossou, R.Nkowameso, Isayak.B: agression ultra-violente (source)
06/03: (59) Six passeurs Kurdes jugés, des centaines de milliers d’euros engrangés (source)
06/03: (62) Les clandestins de la jungle pourront tous demander l’asile en France (source)
05/03: (77) Maroine+Gaye.C, les résidents du bâtiment débarrassés de 2 dealeurs (source)
 

 

 

Hollande et l'ingérence russe dans la présidentielle : «Mode d’accuser la Russie sans aucune preuve»

 

L’Occident n’a pas cessé de s’ingérer dans les processus électoraux des autres pays, notamment la Russie et maintenant l’accuse sans preuve de faire la même chose, affirme le journaliste Guy Mettan.

RT France : Dans une interview au Monde datée du 6 mars, François Hollande a affirmé que la Russie voulait agir sur tous les territoires qui étaient jadis les siens, à l’époque de l’Union soviétique, et que dans le cas de son implication sur différents théâtres d’opération, notamment en Syrie, elle «agirait dans son propre intérêt». Qu'en pensez-vous ?

Guy Mettan (G. M.) : La déclaration de François Hollande est curieuse. C’est curieux d’entendre un président français reprocher à la Russie de s’intéresser à son voisinage le plus proche et de vouloir redevenir une grande puissance, alors que la France ne cesse de contrôler ce qui se passe en Afrique ; alors que le président Hollande est intervenu militairement au Mali et que la France ne cesse de s’ingérer dans les affaires africaines. C'est très étonnant que le président français critique la Russie pour s'intéresser à ce qui se passe dans son voisinage proche, les anciennes républiques de l'Union soviétique alors que la France ne cesse de s'ingérer dans ses ex-colonies africaines y compris militairement. 

Lire la suite

 

 

«Macron contre Le Pen, une bataille idéologique» : Nigel Farage s'invite dans la présidentielle

 

 

L'ancien dirigeant de l'UKIP pense que l'élection présidentielle française sera une des plus importante de l'époque contemporaine, particulièrement si elle oppose la candidate FN à Emmanuel Macron au second tour.

A l'occasion d'une interview donnée à la branche britannique de RT, Nigel Farage, ex-dirigeant du parti eurosceptique UKIP et chef de file du Brexit, a fait part de son ressenti sur Marine Le Pen et ses perspectives électorales. 

«Son immunité est constamment remise en question», a t-il tout d'abord déclaré, en référence à la levée de l'immunité parlementaire de la candidate FN. «Je pense que les tribunaux et les hommes politiques commettent une erreur en martyrisant ainsi les gens», a t-il expliqué, estimant que le procédé était «plutôt stupide». 

Rebondissant sur l'élection présidentielle, l'eurodéputé a affirmé que cela pourrait être «une des plus importante élection de l'époque contemporaine». Selon lui, l'enjeu dépendra beaucoup de la personnalité qu'aura à affronter Marine Le Pen au second tour. «Si c'est Emmanuel Macron, ce ne sera non seulement une bataille de personnalités mais aussi une bataille idéologique», a t-il estimé, précisant ainsi sa pensée : «Emmanuel Macron croit fortement à la construction des Etats-Unis d'Europe alors que Marine Le Pen est très sceptique [sur le sujet].»  

Source

 

 

 

Guaino sur Macron : « Je n’ai jamais vu un candidat sortir de nulle part avec autant de moyens »

 

Capture

 

Notes :Ben voyons, qui n'a pas compris les manœuvres gauchiste pour éliminer les candidats (MLP, Fillon) les plus séreux, grâce à la "justice", et d'un autre côté  fabriquer de toutes pièces un héros gauchiste qui monte son propre parti pour ce faire passé pour quelqu'un d'autre !

Avec moi cela ne passe pas, mais combien de Français vont voter pour cet avatar d'Hollande, puis quelques mois plus tard le regretté !

Encore une chose, notez que les emplois fictifs de Fillon durent depuis 8 ans, mais, on a eu connaissance que pendant les élections 2017 ! sa tombe a point non .

Le coiffeur d'Hollande lui a couté en 5 ans 240 000 Euros à la France , si Hollande donne 4000 E par mois a son coiffeur pour ces quatre poils sur sa téte,  combien donne-t-il a son chauffeur son (ou ses) cuisinier où ses femmes de ménage (Hollande n'a pas besoin de se cacher pour nous escroquer, il le fait légalement)

 

 

 

 

Commenter cet article