Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 6 février 2017

 

-----------------------

 

Du 7 février au 5 mars, je ne pourrais pas mettre à jour l'actualité du blog (peut-être que je pourrais faire quelque mise à jour à partir du 15, 16 février) Désolé pour cette absence, j’espère reprendre mon travail au plus vite

 

--------------------------------

 

Le déploiement du THAAD en Corée du Sud, signe de l'imminence d'une guerre nucléaire?

 

Système de défense antimissile THAAD

Le 2 février, James Mattis, le nouveau secrétaire américain à la Défense a visité la Corée du Sud. La question du déploiement du système antimissile THAAD sur le territoire du pays, un dispositif censé protéger la Corée du Sud et le Japon contre la menace nucléaire de la Corée du Nord, était à l’ordre du jour.

Dans le cadre de son voyage chez ses alliés en Asie du Nord-Est, James Mattis a visité la Corée du Sud. Il a promis à son homologue sud-coréen Han Min-koo de réaliser « une dissuasion élargie avec l'application d'un large éventail des capacités des États-Unis » par le biais du déploiement du THAAD (système de missiles anti-balistiques américain). Cette décision a provoqué une réaction négative de la Russie et de la Chine, ce système antimissile pouvant être utilisé contre elles. Les deux pays ont marqué leur opposition à cette décision et se sont mis d'accord sur des contre-mesures.

Lire la suite

 

Notes :Ce sont des systèmes antimissiles qui ne peuvent menacer ni la Russie ni la chine. Mais qui protégeront à cout sûr la Corée du Sud de la menace grandissante de la Corée du Nord . Lorsque la Russie a installé ses propre système antimissile en Syrie, elle a bien répété que c’était un système défensif et non offensif, alors pourquoi priver la Corée du Sud de cette protection !

 

 

 

Iran : l’administration Obama a donné son consentement au développement de missiles balistiques iraniens d’une portée de 2 000 km – capables d’atteindre Israël, mais pas l’Europe

 

Des responsables iraniens évoquent le consentement non-écrit de l’administration Obama lors des négociations du JCPOA, tolérant le développement de missiles balistiques iraniens d’une portée de seulement 2 000 km.

Lire l'article

 

 

 

Immigration: Vous n’avez rien compris au bras de fer entre Trump et la justice américaine? On vous explique tout

 

Pas facile de suivre les derniers rebondissements de la justice américaine concernant le décret anti-immigration de Donald Trump. On vous propose une séance de rattrapage dans les méandres des cours de justice des Etats-Unis.

Lire l'article

 

 

 

L'assaillant du louvre refuse de parler aux enquêteurs

 

 

 

Riyad aurait été attaqué avec des missiles

 

Selon les rapports, un missile de longue portée du type « Borkan 1 » (Volcan) aurait frappé une base militaire de Mazahimia, située dans l'ouest de la ville. Pour le moment on ne dispose d'aucune information sur les victimes ou les dommages.

En savoir plus

 

 

Washington aurait omis de faire état de milliers de frappes en Syrie, Irak et Afghanistan

 

Selon la dernière enquête menée par le Military Times, l’administration d’Obama aurait oublié d'inclure dans son rapport sur la lutte contre le terrorisme quelques milliers de frappes sur la Syrie, l'Irak et l'Afghanistan.

Le journal américain Military Times a publié le 5 février une enquête faisant état d'incohérences dans les rapports de la Défense américaine et ceux des forces aériennes accessibles au grand public. Selon les auteurs de l’enquête, le Pentagone aurait eu souvent recours à des chiffres sous-évalués.

Pour 2014, elle présente un nombre de frappes diffèrant grandement de celui évoqué par les forces aériennes (de 6 000). Fin 2016, ces dernières avaient déclaré que la coalition occidentale dirigée par les Etats-Unis avait mené au moins 23 740 frappes lors de l’année écoulée, alors que le Pentagone n'en mentionne «que» 17 861.

Lire la suite

 

Syrie : l'armée du régime progresse sur plusieurs fronts

 

Le groupe État islamique continue de reculer en Syrie. Selon l'OSDH, les forces syriennes ont gagné du terrain dimanche face aux djihadistes.

Les forces syriennes et leurs alliés ont grignoté du terrain dimanche face aux jihadistes du groupe État islamique (EI) sur plusieurs fronts dans le pays, selon un média officiel et l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Les troupes loyales au président Bachar el-Assad ont redoublé d'efforts contre l'EI ces dernières semaines dans le nord de la Syrie, ainsi que dans la région de Damas et près de la cité antique de Palmyre. Dimanche, elles se sont rapprochées de la ville d'Al-Bab, le dernier bastion djihadiste dans la province septentrionale d'Alep.

« Les forces du régime ont avancé et saisi Owaicheh, un village situé à l'est d'Al-Bab », a indiqué l'OSDH. « Elles sont à quelques centaines de mètres de la seule route contrôlée par l'EI pour accéder à un territoire plus à l'est », a déclaré le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. Les troupes du régime sont appuyées par les combattants du mouvement chiite libanais Hezbollah et l'artillerie russe, a-t-il précisé. Située à 25 kilomètres au sud de la frontière turque, la ville d'Al-Bab est considérée comme un point stratégique par tous les acteurs de ce conflit complexe. Les forces gouvernementales sont à environ 5 kilomètres du sud de la ville, mais des rebelles appuyés par la Turquie ont déjà atteint les bords de la ville par le nord. Les forces d'Assad étaient aussi engagées dimanche contre les djihadistes dans la province de Homs (centre).

Lire la suite

 

Syrie : les djihadistes assiégés à Al-Bab

 

Les djihadistes du groupe État islamique (EI) sont désormais complètement assiégés dans la ville d'Al-Bab, leur dernier fief dans la province d'Alep, dans le nord de la Syrie, a indiqué lundi l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). « Les forces du régime syrien, appuyées par des combattants du Hezbollah libanais et par des frappes russes, sont parvenues à assiéger complètement Al-Bab et ses environs » du côté sud, tandis que les forces turques et des rebelles l'assiègent déjà au nord, à l'est et à l'ouest, selon l'OSDH. Le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, a précisé que les forces du régime avaient « réussi dans la nuit de dimanche à lundi à prendre le contrôle de la seule route aux mains de l'EI qui liait cette ville au reste du territoire syrien ».

Lire la suite

 

 

«Nous avons un besoin vital d’aide»: Moscou achemine 12 tonnes de denrées aux Syriens

 

La Russie a acheminé plus d’une dizaine de tonnes de produits alimentaires à Alep et au village de Chinchar, dans la province de Homs, qui a récemment rejoint la trêve.

Alors que la situation humanitaire demeure extrêmement précaire en Syrie, le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit a livré 12,3 tonnes de nourriture à 7 361 habitants de ce pays dévasté par la guerre.

En savoir plus

 

Notes : Maintenant que Alep a été reprise , les médias ne s'intéressent plus beaucoup à ce qui se passe en Syrie, ni mm à Mossoul  en Irak! (juste quelque infos aujourd’hui) à croire que les armes se sont tues, et que les civils ne meurs plus. On constate ici toute hypocrisie des médias occidentaux

 

 

Afghanistan : le nombre de victimes civiles atteint des records en 2016

 

L'ONU a enregistré, en 2016, le nombre le plus élevé de personnes tuées ou blessées en Afghanistan depuis huit ans. Les victimes des raids aériens menés par les autorités et leur allié américain, notamment, n'ont jamais été aussi nombreuses.

Près de 11 500 civils afghans, dont un tiers d'enfants, ont été tués ou blessés en 2016. Il s'agit là du pire bilan enregistré sur une année depuis le début du décompte annuel de l'ONU en 2009, a indiqué le 6 février la Mission d'assistance des Nations unies en Afghanistan (MANUA).

Lire la suite

 

 

Le Kremlin attend des excuses du journaliste de Fox News, qui a traité Poutine de «tueur»

 

Le Kremlin juge inadmissible le comportement du journaliste de Fox News qui a qualifié le président russe de «tueur» en interviewant Donald Trump. Le porte-parole du président russe a réclamé des excuses à la chaîne.

«Nous considérons que de tels propos de la part du journaliste de Fox News sont inadmissibles, blessants et pour dire la vérité, nous préférerions que cette chaîne respectable présente ses excuses au président Poutine», a déclaré aux journalistes le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, le 6 février. Il faisait référence à l'interview de Donald Trump par Bill O'Reilly, figure de la chaîne américaine, qui a qualifié Vladimir Poutine de «tueur» dans l'une de ses questions.

Lire la suite

 

 

 

 

 

 

En bref - L'actualité de France



04/02: (47) Yassine Ouali poignarde un homme dans un train: 4 ans de prison (source)
04/02: (31) Un lycéen converti à l’Islam écroué pour apologie du terrorisme (source)
03/02: (78) Kalidou+Youv, 10.000€ de racket pour lancer une boucherie Hallal (source)
03/02: Trappes : le fief de Hamon confronté au communautarisme islamique (source)
03/02: Abdallah.E, attaque plusieurs militaires au Louvre au cri d’Allah Akbar (source)
03/02: (28) Mourad.B tue un médecin de 48 coups de couteau en Eure et Loir (source) r

 

 

 

GB : La moitié des nouvelles constructions de maisons dans les cinq prochaines années sera destinée aux seuls migrants

 

L’immigration grandissante en Grande-Bretagne est telle que près de 243.000 nouveaux logements par an devront être construits dans les 22 prochaines années a déclaré le Département aux communes.

109.000 maisons supplémentaires seront nécessaires  chaque année pour être attribuées aux migrants ainsi qu’à leurs familles.

On estime donc que 5,3 millions  nouveaux logements devront être construits pour faire face à la population grandissante de la Grande-Bretagne dont 2,4 millions maisons pour les seuls migrants uniquement.

Cela signifie qu’une maison devra être construite toutes les cinq minutes nuit et jour pour pouvoir accueillir la population migrante en plein essor. Le Sunday Express estime quant à lui que 300 maisons par jour devront être construites pour abriter les migrants.

Ces chiffres ont été annoncés par le Président du groupe de réflexion ( think tank ) Migration Watch pour pouvoir suppléer à la demande des nouveaux migrants entrants.

Cependant ces projections sont basées sur des estimations datant de 2014 qui n’avaient pas pris en compte la décision de la Grande-Bretagne de quitter l’Union Européenne ce qui devrait réduire considérablement  la libre circulation sauvage sur le territoire.

Traduction FDS du Daily Mail

 

 

«Diplomatie du portefeuille» entre France et Qatar: le scandale s'amplifie

 

Le magazine Marianne vient de révéler de nouvelles informations sur la «diplomatie du portefeuille» entre des communicants français et l'ambassade du Qatar.

La publication fait suite à une enquête réalisée par Georges Malbrunot et Christian Chesnot, auteurs du livre « Nos très chers émirs » sorti en octobre 2016. Dans leur ouvrage, les deux journalistes parlent notamment de Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État chargé des relations avec le Parlement de 2015 à 2016, qui aurait essayé d'imposer une agence de communication à l'ambassadeur du Qatar pour assurer son lobbying auprès des parlementaires français, moyennant une importante rétribution.

En savoir plus

 

 

 

3000 islamistes défilent à Vienne contre la loi anti-niqab

 

Euronews Ajoutée le 5 févr. 2017

Près de 3000 personnes ont manifesté ce samedi dans les rues de Vienne pour protester contre le projet du gouvernement de bannir le voile intégral de l’espace public.

Le gouvernement centriste autrichien veut proposer une loi dite « de neutralité » après consultation des communautés religieuses.

« Nous adhérons au principe d’une société ouverte, ce qui suppose une communication ouverte », justifie la coalition au pouvoir au sujet de cette interdiction.

 

 

 

Huit médias français s’allient à Facebook contre les « fake news »

 

Le réseau social va déployer en France son dispositif de signalement par ses utilisateurs d’une information qu’ils pensent être fausse. Celle-ci pourra ensuite être vérifiée par des médias partenaires, dont « Le Monde ».

5075052_3_71e9_pour-les-liens-signales-comme-problematiques_fc39c1d9599540ec27b4f3839c32237b

Huit médias français, dont Le Monde, ont décidé de collaborer avec Facebook pour réduire la présence de fausses informations sur le réseau social. L’annonce en a été faite, lundi 6 février, par l’entreprise américaine, soumise à d’importantes pressions ces dernières semaines pour lutter davantage contre la prolifération de fake news, considérée par beaucoup comme un élément marquant de la dernière campagne électorale aux Etats-Unis.
Concrètement, le projet est de déployer prochainement en France un dispositif similaire à celui qui a été mis en place en décembre aux Etats-Unis avec le concours de cinq médias (ABC News, AP, FactCheck.org, Politifact et Snopes), et qui doit prochainement être lancé en Allemagne, avec la rédaction de Correctiv. En France, outre Le Monde, les médias partenaires sont l’Agence France-Presse (AFP), BFM-TV, France Télévisions, France Médias Monde, L’Express, Libération et 20 Minutes. Après la France, Facebook projette de poursuivre le déploiement dans d’autres pays.
Ce dispositif permet aux utilisateurs, grâce à une nouvelle catégorie de signalement, de « faire remonter » une information qu’ils pensent être fausse. Les liens signalés sont rassemblés au sein d’un portail, auquel les médias partenaires ont accès. Ceux-ci peuvent dès lors vérifier ces informations.
Si deux médias partenaires établissent que le contenu signalé est faux et proposent un lien qui en atteste, alors ce contenu apparaîtra aux utilisateurs avec un drapeau mentionnant que deux « fact-checkers » remettent en cause la véracité de cette information. Quand un utilisateur voudra partager ce contenu, une fenêtre s’ouvrira pour l’alerter.

(…) Le Monde

 

 

Commenter cet article