Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 9 janvier

 

Des centaines de chars américains arrivent en Europe pour maintenir «la paix» aux frontières russes

 

Les Etats-Unis ont à nouveau livré du matériel américain en Allemagne pour renforcer leur engagement auprès de leurs alliés contre la menace russe et s’assurer que l’UE resterait «libre, prospère et dans la paix».

Ces derniers jours, 2 800 unités de matériel militaire, dont des chars Abrams, des véhicules d’artillerie Paladin et des véhicules de combat Bradley, ainsi que 4 000 militaires américains ont été transportés jusqu'au port allemand de Bremerhaven, dans la cadre de l’opération Atlantic Resolve, dans le but de faire face à «l’agression russe».

«C’est une partie de nos efforts pour contenir l’agression russe, assurer l’intégrité de nos alliés et conserver une Europe entière, libre, prospère et dans la paix», a déclaré le lieutenant-général des forces aériennes Timothy M. Ray au sujet de ce nouveau déploiement militaire américain en Europe.

Ces nouvelles forces seront envoyées d’abord en Pologne pour participer à des exercices militaires à la fin du mois, puis seront déployées dans plusieurs pays dont les pays baltes, la Bulgarie, la Roumanie et l’Allemagne.

L’armée américaine a également en projet de déployer 50 hélicoptères Black Hawk et 10 hélicoptères CH-47 Chinook, 24 hélicoptères Apache et 2 200 militaires.

lire la suite

 

 

Sondage: les Américains craignent une nouvelle guerre mondiale

 

Un sondage réalisé par YouGov révèle les grandes craintes des populations européenne et américaine. Près de 64% des Américains estiment que le monde est proche d’une grande guerre.

Le journal The Independent commente un sondage réalisé par YouGov qui présente une image frappante des grandes craintes des Européens et Américains. Ils sont préoccupés par une possible grande guerre mondiale.

Les Américains sont les plus inquiets d'une grande guerre mondiale : près de 64 % des personnes interrogées estiment que le monde est proche d'une grande guerre, alors que seuls 15 % considèrent la paix comme un scénario plus probable.

Les Britanniques, les Français et les Allemands se montrent également pessimistes à ce sujet. Les Britanniques sont un peu plus optimistes que les autres : 19 % des sondés croient que la paix est possible.

Au contraire, les pays d'Europe du Nord, en particulier, la Finlande, la Norvège et la Suède, sont parmi ceux qui considèrent la menace d'une guerre comme peu probable. Les Danois se montrent les plus optimistes de tous : 39 % des sondés dans ce pays parlent de paix et 45 % craignent une guerre.

Quant à la peur des attaques terroristes, tous les sondés, excepté les Finlandais, estiment qu'une attaque terroriste est probable dans leur pays pendant l'année. Les Français sont les plus préoccupés par la menace terroriste : 81 % des sondés considèrent une attaque terroriste comme possible, alors que seuls 11 % pensent le contraire. Le sondage a été réalisé par YouGov. 9 000 personnes y ont pris part.

Source

 

Notes :Ce que très peu de personnes ont comprit , c'est qu'une majorité  d'Américains ont voté Trumps surtout pour éviter une guerre  avec l'élection d’Hillary Clinton

 

Bachar el-Assad : «Vous ne pouvez pas avoir de soutien populaire si vous tuez vos citoyens»

 

Interviewé par RTL, le président syrien Bachar el-Assad a réaffirmé sa volonté d'«éradiquer le terrorisme» en Syrie. Evoquant la Libye, il a rejeté toute leçon en matière de droits de l'homme de la part de la France.

«Vous ne pouvez pas avoir de soutien populaire si vous tuez vos citoyens» a affirmé le président syrien au micro de RTL, ce lundi 9 janvier. «Je n’ai jamais entendu parler, dans l’histoire, de bonne guerre. Toutes les guerres sont mauvaises», a-t-il ajouté, déplorant le «bain de sang» dans lequel a été plongé son pays. «Il est très douloureux, pour nous, Syriens, de voir une partie notre pays détruite», a-t-il ajouté. 

Bachar el-Assad : «Vous ne pouvez pas avoir de soutien populaire si vous tuez vos citoyens»

Rappelant que «son devoir» était de «libérer les civils de ces quartiers terroristes», il a posé la question : «Est-il mieux de les laisser sous leur pouvoir, avec des décapitations, des exécutions ?» Répondant à une question sur la libération de la ville d'Alep au terme d'une longue bataille entre les groupes rebelles et l'armée syrienne, il a affirmé qu'il ne considérait pas cette étape «comme une victoire», réaffirmant son objectif principal : «éliminer les terroristes» et «libérer chaque centimètre carré» du pays, alors que «plus de cinq millions de Syriens sont privés d'eau», a-t-il rappelé, depuis que «les rebelles se sont emparés des puits alimentant Damas afin d'asphyxier la ville».

«La France est un Etat aveugle»

Rappelant que la France n'entretenait plus de relation avec la Syrie, Bachar el-Assad a regretté cette attitude, caractéristique selon lui d'un «Etat aveugle». «Comment pouvez-vous prétendre élaborer une politique envers une région du monde si vous ne voulez pas voir ce qui s'y passe ?», a-t-il demandé.

Lire la suite

 

Lire aussi :Assad aux députés français: les djihadistes amnistiés coopèrent avec le gouvernement

 

 

Égypte : au moins 8 policiers tués lors d'une attaque au camion piégé

 

Les forces de défense des pays du Moyen-Orient sont mises à rude épreuve depuis le début de l'année. Dimanche, une attaque au camion-bélier coûtait la vie à 4 militaires israéliens à Jérusalem. Lundi, ce sont des policiers égyptiens qui ont été pris pour cible par des assaillants inconnus dans le nord du Sinaï. Au moins huit policiers ont été tués dans une attaque au camion piégé au niveau d'un barrage de sécurité, selon des responsables et les médias d'État.

Un kamikaze a foncé avec son camion rempli d'explosifs sur un barrage de sécurité dans la ville d'Al-Arish et des hommes ont ensuite ouvert le feu sur les policiers, ont indiqué des responsables de la police. Le quotidien d'État al-Ahram a également fait état dans sa version électronique de huit blessés dans l'attaque.

Lire la suite

 

 

Turquie : l'assaillant du Reina serait un djihadiste ouzbek

 

(..) Mais les services de renseignements et la police antiterroriste turcs ont à présent identifié l'homme de 34 ans comme étant un Ouzbek qui ferait partie d'une cellule d'Asie centrale de l'EI, selon le quotidien Hurriyet et d'autres journaux. Selon ces mêmes sources, son nom de guerre est Abou Mohammad Khorassani. Ces informations n'ont pas été confirmées de source officielle.

L'Ouzbékistan mène une sévère campagne de répression contre les islamistes radicaux. Plus de 500 Ouzbeks sont partis combattre dans les rangs djihadistes, selon les services de sécurité russes. Selon les médias turcs, une cellule composée de djihadistes originaires d'Asie centrale, dont le Kirghizstan et l'Ouzbékistan, ainsi que la Tchétchénie et le Daghestan, aurait joué un rôle central dans le triple attentat-suicide à l'aéroport Atatürk qui a fait 47 morts en juin.

Source

 

 

Les réseaux d’Erdogan en France

 

Notre pays est une terre de mission et d’influence pour le président turc. Ses envoyés très spéciaux opèrent dans les hautes sphères comme en sous-sol, quitte à compromettre la fragile coexistence des communautés.

13933-100248997

En novembre dernier, un prestigieux institut de recherches français est contacté par un cabinet de relations publiques d’Ankara. Objectif : missionner les chercheurs pour réhabiliter l’image de la politique turque. La requête émane directement du Premier ministre turc. Et de son président. Elle n’est pas surprenante, bien que les universitaires concernés l’aient reçue avec un enthousiasme modéré. Depuis l’arrivée au pouvoir de Recep Tayyip Erdogan, ses agents interviennent directement en France.

Avec une communauté turque de 600 000 âmes, notre pays est en effet un terrain de chasse privilégié. Les lobbyistes s’affairent à tous les étages : grandes manœuvres diplomatiques ou opérations souterraines. Il ne s’agit pas seulement du très chic Institut du Bosphore, coprésidé par Anne Lauvergeon, ex-patronne d’Areva, un think tank créé naguère par le patronat d’Istanbul, la Tusiad, pour promouvoir l’entrée de la Turquie dans l’Europe. Ce salon où causent la plupart des intellectuels et des politiques français, de droite comme de gauche, d’Alain Juppé à Elisabeth Guigou, n’est que la partie émergée de l’iceberg. Fondé avant le règne de l’AKP, avec le soutien de Michel Rocard qui était un fervent partisan de l’intégration, la bénédiction d’Alexandre Adler, de Bernard Guetta et d’un nombre impressionnant de journalistes, l’Institut du Bosphore, de tendance laïque, est aujourd’hui très embarrassé par le virage dictatorial et religieux pris par Ankara. Un peu tard pour s’apercevoir que l’islamisme n’arrange que très provisoirement le business ! Mais le régime a placé d’autres pions sur l’échiquier hexagonal.

Depuis quelques années, un homme directement lié au clan Erdogan, à travers la famille de son épouse, Emine Erdogan, s’est ainsi hissé au sommet de la hiérarchie du Conseil français du culte musulman. Ahmet Ogras, vice-président du CFCM, pourrait bien accéder en 2017 à la présidence suprême de cette institution si elle ne change pas ses statuts et le système de la présidence tournante. Pourtant, Ahmet Ogras est un salarié du gouvernement turc, payé par le Diyanet, l’organisme en charge des affaires religieuses.

(…) Marianne

 

 

Braquage de Kim Kardashian : des suspects issus du grand banditisme

 

VIDÉO - Trois mois après le braquage où la star américaine s'était fait dérober 9 millions d'euros de bijoux à Paris, un coup de filet a été mené lundi matin par la Brigade de répression du banditisme à Paris et en banlieue ainsi que dans le sud de la France. Les 17 suspects gravitent dans le grand banditisme. Le plus âgé a 73 ans.

Trois mois après le braquage spectaculaire dont avait été victime à Paris la star de téléréalité américaine Kim Kardashian, ses agresseurs ont vraisemblablement été enfin arrêtés. La police a mené un vaste coup de filet ce lundi matin permettant l'arrestation de pas moins de dix-sept personnes. Les opérations ont été menées par la Brigade de répression du Banditisme. Une proche du dossier précise au Figaro que le coup de filet a été mené à Paris et sa couronne, notamment dans le Val-de-Marne, la Seine-Saint-Denis, la Seine-et-Marne ainsi qu'à Grasse dans les Alpes-Maritimes.

Lire la suite

 

Notes ; arrestations dans des  banlieues

 

 

Enquête Noir-Jaune-Blues : « 61% des Belges considèrent que la société est devenue un énorme chaos »

 

 

La confiance dans les institutions n’a cessé de se dégrader au cours des vingt dernières années, révèlent « Le Soir » et la « RTBF » à travers l’enquête « Noir Jaune Blues ». Les Belges estiment qu’elles ne sont pas en mesure de relever les défis de l’époque.

L’enquête d’opinion démontre par ailleurs que l’ouverture des frontières constitue un problème pour de nombreux Belges. 45 % soutiennent par exemple le gouvernement du Hongrois Victor Orban dans sa décision de construire un mur pour stopper les migrants.

61% des Belges considèrent par exemple que la société est devenue un énorme chaos, la moitié estime même être à la fin d’un système.

En 1997, lors de la première enquête Noir-Jaune-Blues, les grandes ONG étaient en tête des institutions classées par ordre de préférence. Une majorité de sondés (88 %) leur accordaient confiance. Pour eux, elles étaient les plus à même de « gérer les grands problèmes de l’époque ». Vingt ans plus tard, à la même question, 51 % des personnes interrogées ont réitéré le même sentiment, même si les chiffres montrent un important recul dans cette adhésion.

Elle démontre que la dégradation de la confiance dans les institutions traditionnelles a produit de nouvelles appartenances. Les personnes interrogées se sont dites ainsi majoritairement appartenir à leur famille, à leurs amis, bref à des communautés dont ils se sentent « organiquement » proches.

En net recul par rapport à 1997, l’Europe et les décideurs européens passent de 47 à 9 %. Une dégringolade.

Toutes les autres institutions classiques (la presse, la police, l’Eglise, l’administration, le Parlement, la Justice) sont en recul plus ou moins prononcé.

Le Soir

Aujourd’hui, un constat général: les Belges sont désenchantés, perdus, anxieux face à une véritable mutation de la société.

« La confiance dans les institutions, la confiance dans les élites s’est véritablement effondrée au point que les individus ont le sentiment que la société a quasi disparu, s’est évaporée puisque les charpentes de la société ne leur paraissent plus avoir une capacité d’agir sur les choses » commente Benoît Scheuer, sociologue (ULB) et auteur de cette étude. Le sentiment de désenchantement prédomine, la société actuelle ne correspond plus à leurs attentes pour 64% des gens.

rtbf. via F de souche

 

 

77% des Belges ne se sentent plus chez eux


(le vrai titre de cette enquête est «Noir Jaune Blues»: l’enquête qui démontre l’islamophobie ambiante)

 

Prenez un échantillon de 100 Belges représentatifs de la population… belge (sans les étrangers donc, et sans nos compatriotes issus de l’immigration non européenne), et testez l’affirmation suivante : « En tout cas, aujourd’hui, on ne se sent plus chez soi comme avant ». Sur 100, plus des trois-quarts (77 exactement) assurent sans détours que « oui, ils ne sentent plus chez eux comme avant ».

La xénophobie ambiante, décomplexée, est l’un des principaux enseignements de l’enquête « Noir, Jaune, Blues 2017 » menée par Le Soir et la RTBF avec l’institut Survey&Action et la fondation Ceci n’est pas une crise.

« Ce type de sentiment n’est pas neuf, il devient même répandu et régulièrement remarqué à travers des enquêtes dès le début des années 80. Il n’a pas toujours été perçu avec la même force au fil des années mais ce n’est pas du tout un phénomène nouveau  », assure le professeur Jérôme Jamin (ULG).

Benoît Scheuer, sociologue et auteur de l’enquête acquiesce mais nuance : « La différence fondamentale entre hier et aujourd’hui, c’est que d’une part la question des immigrés n’était pas une préoccupation centrale, et d’autre part elle ne se focalisait pas à ce point sur les musulmans. »

Plus inquiétant, plus d’un citoyen sur deux estime que « même après plusieurs générations, les descendants d’un immigré ne seront jamais vraiment belges  ». « Ceci traduit clairement une confusion entre origine et nationalité, décode Benoît Scheuer (sociologue et auteur de l’enquête). Pourtant, de génération en génération, trois Belges sur dix assurent qu’un de ses parents ou grands-parents avait une nationalité autre que belge. En fait, nous sommes tous des Belges de papier. Cela reste inquiétant car l’idée de pureté est un fantasme sur lequel les populistes identitaires développent leurs stratégies ».

Voir les tableaux sur Le Soir

 

Notes :Les noirs africains et maghrébins se marient surtout entre eux ! Un dattier sera toujours un dattier et il  donnera toujours des dates mm s'il est planté  en France 

 

 

Les lois de l’Islam supérieures aux lois belges pour 29% des musulmans

 

La grande enquête « Noir, Jaune, Blues 2017 » interroge en profondeur la société belge. Elle a posé quelques questions uniquement aux musulmans qui vivent en Belgique afin de les sonder sur leur vécu dans cette société. Quatre cents personnes ont été interrogées.

Voir tableaux sur LeSoir.be

 

Notes:et combien de % ne  l'avouerons jamais ! 10% voir  30 % !

 

 

Foggia (Italie) : un migrant gambien met le feu à une crèche dans une église

 

Un migrant musulman qui « cherchait à détruire des symboles chrétiens » a été arrêté après qu’il a mis le feu à une crèche.

Le sans-abri a été pris en flagrant délit par le prêtre de l’église, qui a informé les autorités.

Ils se sont précipités sur les lieux et se sont battus pour contenir l’homme, qui souffrait d’une « crise psychophysique visible ».

Selon des informations locales,

le Gambien de 25 ans a déclaré à la police qu’il était musulman et qu’il voulait détruire des symboles chrétiens.

En plus de mettre le feu à la crèche, il a détruit une statue de Marie.

(…)

L’homme, titulaire d’un permis de résidence légale, vit en Italie depuis deux ans.

(…)

Express.co via Immediato

 

 

Pierre Henry (France Terre d’Asile) rejoint le mouvement d’Emmanuel Macron

 

Dans un tweet publié ce dimanche, le directeur général de France Terre d’Asile, Pierre Henry, annonce rejoindre « En Marche! », le mouvement lancé par Emmanuel Macron en vue de l’élection présidentielle.

2048x1536-fit_refugies-afghans-devant-france-terre-asile-2009

Chaque jour, une personnalité publique annonce son engagement auprès d’un candidat à l’élection présidentielle. Ce dimanche, c’est Pierre Henry, directeur général de l’association France Terre d’Asile qui oeuvre en faveur des réfugiés, qui déclare dans un tweet soutenir et rejoindre Emmanuel Macron.

Contacté par l’Express, Pierre Henry dit apprécier les propositions d’Emmanuel Macron en matière de politique européenne: « Ces positions sont très claires, notamment sur l’appréciation qu’il porte sur la politique d’Angela Merkel et sur les nécessaires actions à mener en terme de solidarité européenne. » Autre point de concordance, la question de la laïcité et des luttes contre les discriminations: « Emmanuel Macron est d’une clarté totale à ce sujet. »

En septembre, E. Macron déclarait que « les réfugiés étaient une opportunité économique pour la France ».

L’Express

 

MSF dénonce les violences policières contre les migrants à Paris

 
 
L’association humanitaire accuse les forces de l’ordre de se livrer à « une tentative dérisoire de soustraire cette population en détresse à la vue du public ».
Médecins sans frontières (MSF) a dénoncé, samedi 7 janvier, les violences policières à l’encontre des migrants en errance qui dorment dans les rues de la capitale. Selon l’association humanitaire, les forces de police « harcèlent les migrants en confisquant leurs couvertures, utilisant parfois des gaz lacrymogènes pour les disperser, allant jusqu’à leur interdire de s’asseoir dans la file d’attente du centre humanitaire de La Chapelle où ils attendent une place d’hébergement ».
En savoir plus

 

Notes :Il faudra bien qu'un jour la France se débarrasse de toutes ses associations qui en plus d’être financées par nos impôts, veulent nous imposer le métissage et la djellaba

 

 

Hambourg (Allemagne) : le migrant égyptien qui a agressé sexuellement une adolescente de 14 ans aurait dû être expulsé depuis 2011

 

Un migrant égyptien âgé de 21 ans a été arrêté à la suite d’accusations selon lesquelles il avait agressé sexuellement une jeune fille de 14 ans dans un centre pour demandeurs d’asile, bien qu’il ait été débouté du droit d’asile depuis 2011 et que les autorités tentent de l’expulser depuis cinq ans .

L’agression sexuelle a eu lieu dans un refuge pour demandeurs d’asile à Hambourg, le 22 décembre.

(…)

Loai E est venu en Allemagne en tant que demandeur d’asile mineur en 2011 selon Die Welt, sa demande a été traitée et rejetée la même année.

Il devait être expulsé, mais parce qu’il n’avait pas les papiers d’identité appropriés, le gouvernement égyptien a refusé de le reprendre. Le gouvernement a tenté en vain d’expulser l’homme chaque année .

(…)

Breitbart via Die Welt

 

 

 

_________________

Le 8 janvier

 

L'ex-président iranien Rafsandjani est décédé

 

L'ex-président iranien Rafsandjani est décédé

Rafsandjani avait été un proche collaborateur de l'imam Khomeiny, fondateur de la République islamique d'Iran en 1979.

L'ex-président iranien Akbar Hachémi Rafsandjani, l'un des hommes clés de la République islamique, est mort dimanche à l'âge de 82 ans à Téhéran après un malaise cardiaque, selon les agences de presse Isna et Fars.

Rafsandjani, président de 1989 à 1997, avait été hospitalisé d'urgence dans l'après-midi à l'hôpital Shohadaa dans le nord de Téhéran, selon un de ses proches, Hossein Marashi, cité par les agences. Rafsandjani avait été un proche collaborateur de l'imam Khomeiny, fondateur de la République islamique d'Iran en 1979. Il a occupé différentes fonctions avant de devenir président de la République en 1989, un poste qu'il a occupé jusqu'en 1997.

Lire la suite

 

 

 

Jérusalem : Attentat au camion-bélier, au moins 4 morts et plusieurs blessés

 

Trois Israéliens ont été tués et une dizaine d’autres blessés, dont la plupart grièvement, suite à une attaque au camion-bélier à Jérusalem dimanche dimanche dans le quartier d’Armon Hanatsiv, aux abords de la promenade qui surplombe la Vieille ville.

Le terroriste a été abattu par les tirs de riposte des forces de sécurité présentes sur place.

df0451d12ad8f2247a69f3ef7cf7f7f4c2e615d1

Selon la police, un camion a quitté la chaussée avant de foncer sur un groupe de soldats.

Le chauffeur du véhicule, dont l’identité n’est pas encore connue, a été abattu par les tirs de riposte d’un civil, détenteur d’une arme, qui se trouvait sur place.

Plusieurs équipes de secours ont été dépêchées immédiatement sur les lieux de l’attaque pour s’occuper en urgence des blessés.

La police, qui a fermé les accès au site, a dit soupçonner une attaque terroriste.

i24news

 

 

Général Desportes : «Le manque de moyens des armées augure de graves difficultés dans l’avenir»

 

Tribune de Vincent Desportes, Général de l’armée de terre et professeur des universités associé à Sciences Po.

S’il est un domaine de l’action régalienne où la logique de résultat doit l’emporter sur celle des moyens, un domaine où il est dangereux de sacrifier le futur au présent, c’est bien celui de la défense. Et pourtant, c’est aussi celui où ces règles élémentaires ont été ignorées depuis cinq ans, au mépris du premier des principes stratégiques : proportionner les moyens à l’enjeu. L’impossible a été demandé aux armées : elles l’ont fait, mais à quel prix ?

Nos armées ont été engagées sans retenue. A l’étranger, elles l’ont été de manière réactive sans que de ces déploiements – des pays baltes à l’Afrique centrale jusqu’au Moyen-Orient – émerge une stratégie solide. Sans, hélas également, que la France arrive à dépasser ses brillants succès tactiques pour les transformer en succès stratégiques durables.

A l’intérieur, Sentinelle use inutilement nos forces à contre-emploi dans une gabegie capacitaire incapable de prévenir le prochain attentat.
Que les armées soient engagées, c’est normal. Mais qu’elles le soient aujourd’hui au détriment de notre défense de demain, c’est dangereux.

[...]

Il aura fallu attendre les attentats de 2015 pour que le gouvernement se résolve à faire un geste symbolique, laissant d’ailleurs aux successeurs le soin de payer l’addition. La très insuffisante augmentation du budget 2017 (600 millions) est sans rapport avec les réinvestissements indispensables pour rééquilibrer l’équation moyens/missions. Et si chacun se réjouit de l’accroissement de nos exportations de matériels militaires, il n’a aucune retombée directe sur le redressement de ces dernières.

En cause, l’extravagante contradiction entre la surintensité de l’emploi des forces, la surexposition stratégique de la nation et l’absence de mesures à la hauteur de cette démesure. Une faute stratégique et politique que la France paiera longtemps.

Le Monde

 

 

 

Fusillade en Floride : les autorités n'écartent aucune piste

 

VIDÉO - L'homme accusé d'avoir abattu cinq personnes vendredi à l'aéroport de Fort Lauderdale, en Floride, devrait être inculpé samedi par la justice fédérale.

Les images de l'attaque sur un fonctionnaire du consulat américain au Méxique (VIDEOS)

Esteban Santiago, un ancien soldat de la Garde nationale de 26 ans, répondu pendant plusieurs heures aux questions des enquêteurs dans la nuit. L'homme est accusé d'avoir abattu cinq personnes vendredi à l'aéroport de Fort Lauderdale, en Floride. Il devrait être inculpé samedi par la justice fédérale. Les chefs d'inculpation fédéraux devraient être rendus publics plus tard dans la journée. Les autorités pensent qu'il a agi seul. Les enquêteurs, toujours à la recherche d'un mobile, n'excluent aucune piste quant à ses motivations, y compris la piste terroriste.

Lire la suite

 

 

Les images de l'attaque sur un fonctionnaire du consulat américain au Méxique (VIDEOS)

 

Voir les images et videos

 

Notes :On peut remarquer sur ces vidéos que ce mec est loin d’être cinglé comme on veux nous le faire croire , il sait très bien ce qu'il fait, il vise et tire pour fuir et aller tiré dans un autre lieu

 

 

 

 

 

 

Syrie : un obus explose à proximité de la délégation française

 

Quelques minutes à peine après l’arrivée de la délégation française à l’aéroport d’Alep, vers 15h ce samedi 7 janvier, un obus s’est écrasé sur tarmac de l’aéroport. À tout juste 200 mètres de l’impact, trois députés français, Thierry Mariani (LR), Nicolas Dhuicq (LR) et Jean Lassalle (MoDem) se trouvaient dans le hall de l’aéroport réservé aux personnalités au moment de l’explosion. Les officiels présents dans l’aéroport d’Alep ont immédiatement été confinés par les militaires syriens.

7786636888_george-ourfalian-afp

Deux nouveaux obus ont explosé par la suite à proximité de l’aéroport avant que la chasse et l’artillerie de l’armée syrienne ne répliquent. Pendant une longue attente ponctuée par des déflagrations, Thierry Mariani a fumé cigarette sur cigarette pour tromper l’angoisse, rapporte notre envoyé spécial auprès de la délégation française.

Une fois le calme revenu, le Tupolev du gouvernement syrien a finalement pu décoller dans l’après-midi, toute lumière éteinte, pour rallier Damas. L’aéroport d’Alep est officiellement fermé depuis plusieurs années et la venue de la délégation française devait rester confidentielle. Si rien ne permet encore de penser que la délégation française était directement visée les autorités françaises et syriennes s’interrogent sur l’étrange coïncidence entre cette attaque et la venue des trois députés français.

RTL

 

 

Le fondateur de Terra Nova tombe pour pédophilie: silence dans les médias
 

 

Christophe Bejach, l'un des fondateurs du think tank Terra Nova, proche du Parti socialiste, a été condamné pour pédophilie en décembre dernier. Toutefois, la presse n'en dit pas mot. Est-ce parce qu'il s'agit d'un événement politiquement délicat?
En savoir plus

 

Notes : Le Parisien en a parlais 

 

Sa discrète condamnation ne l'est plus. Christophe Bejach, 52 ans, ex-membre fondateur du groupe de réflexion politique et économique Terra Nova, a été reconnu coupable de tentative d'abus sexuels sur mineurs et de détention de soixante images pédopornographiques dont sept mettent en scène des fillettes, par une cour de Londres (Royaume-Uni) .

Lire la suite

 

Notes : Les grands journaux préfèrent s’acharner comme des malades sur quelques prêtres pédophiles. Cet acharnement médiatique est surtout, au fait que l’Église est contre le mariage pour tous et homosexualité

 

 

Italie : soupçonné de diriger une cellule terroriste, Nasreddine Ben Dhiab extradé en Tunisie (Màj)

 

La justice a émis 7 mandats de dépôt à l’encontre des éléments d’une cellule terroriste, gérée par Nasreddine Ben Dhiab, expulsé d’Italie le 27 décembre dernier.

Le juge d’instruction au pôle judiciaire antiterroriste a émis, vendredi 6 janvier 2017, des mandats de dépôt à l’encontre de 7 individus qui ont planifié des attaques terroristes pour les dernières fêtes de fin d’année. Ces derniers recevaient les ordres et le financement de Nasreddine Ben Dhiab, qui dirigeait la cellule depuis l’Italie.

Celle-ci a été démantelée à la mi-décembre et Ben Dhiab extradé en Tunisie par les autorités italiennes. Trois autres membres de la même cellule sont en fuite.

Kapitalis via F de souche

 

 

 

Bruxelles : les policiers vont apprendre les bases de l’islam pour éviter les conflits avec les musulmans

 

 

Les policiers bruxellois vont recevoir une formation sur l’islam à l’Ecole Régionale et Intercommunale de Police. L’intitulé de la formation est « Gestion des conflits ou comment éviter des difficultés dans les interventions avec des musulmans »

À partir du mois de février, les policiers bruxellois vont suivre une formation sur l’islam à l’ERIP (Ecole Régionale et Intercommunale de Police). Il s’agit d’une formation de huit heures.

La Capitale

 

 

Etude exclusive : le taux de prénoms musulmans département par département

 

Chaque début d’année, l’INSEE publie les chiffres de l’Etat Civil relatifs aux prénoms attribués aux enfants nés en France depuis 1900...

hh

 

Lire article et voir les tableaux

 

 

En bref - L'actualité de France

 

06/01: (59) Habib Boujemaa tue sa femme de 26 coups de couteau: prison (source)
06/01: (60) Anouar+Farid.B, Mamadou.C,Dambou.D: gros trafic de drogue (source)
06/01: (59) Sid Ali, Sidi Mohamed, Abdelghani.B: trafic héroïne+cocaïne (source)
06/01: (19) Samy Boumaza, vol, escroqueries..s’évade de prison: 3 ans de + (source)
06/01: (59) Il menace le chauffeur de bus et évoque Allah et le Coran: prison (source)
06/01: (26) El Hadj Omar, Aziz Bouzida,Joseph Marino: mutinerie en prison (source)
06/01: (35) Rennes: Il frappe sa compagne qui refuse de se convertir à l’Islam (source)
06/01: (31) Boubakeur dépouille un étudiant, rêve de faire comme Ben Laden (source)
06/01: (49) Un converti à l’Islam aux juges: Convertissez vous+Allah Akbar (source)
05/01: (76) Yacine.M condamné pour avoir menacé d’égorger une policière (source)

 

 

Saint-Denis (93) : deux hommes frappent un policier et tentent de lui voler son arme

 

Ce samedi vers 19 heures, deux policiers, en faction place Gaston-Dourdin à Saint-Denis, sont témoins d’une transaction de cannabis. Ils décident d’interpeller le vendeur et le consommateur. A leur vue, le trafiquant prend la fuite et se réfugie dans un hall d’immeuble. Un des policiers parvient à le rejoindre.

Seulement une fois dans le hall d’immeuble, le fonctionnaire est pris au piège. Le fugitif ferme la porte derrière lui et aidé d’un complice, commence à le frapper au visage et aux genoux. Les deux hommes tentent de lui subtiliser son arme. Le second policier, témoin de la scène derrière la porte, brise la vitre à l’aide de sa matraque télescopique pour venir en aide à son collègue. Les deux policiers parviennent finalement à maîtriser le dealeur. Le policier blessé s’est vu octroyer trois jours d’interruption temporaire de travail (ITT).

Le Parisien

 

 

 

Des soldats irakiens s'emparent du QG des terroristes tchéchènes de Daech à Mossoul

 

La police fédérale irakienne a pris le contrôle du quartier général de Daech à Mossoul, qui gérait les opérations des djihadistes de Tchétchénie.

Un quartier général de Daech à Mossoul a été saisi par des militaires irakiens, a déclaré samedi à Sputnik le commandant de la police fédérale Raed Shakir Jawdat. Il s'agit du QG assurant la gestion des opérations menées par les djihadistes d'origine tchéchène. « Au QG, la police fédérale a découvert des cartes des offensives que Daech avait auparavant réalisées dans divers quartiers de Mossoul, ainsi que des ceintures d'explosifs et des armes », a précisé le commandant. Les forces spéciales ont d'ailleurs repris le contrôle d'un complexe hospitalier qui se trouve non loin du quartier d'al-Gafran. Le drapeau irakien y a été hissé.

En savoir plus

 

 

Identité nationale et immigration : les catholiques divisés

 

L’appel du pape à accueillir les migrants a crispé une partie des fidèles catholiques en France, inquiets de la perte de l’identité chrétienne de l’Europe.
Pour la première fois, ils exposent au grand jour les crispations que causent à certains catholiques les prises de positions du pape François sur les réfugiés.

Sous le titre « La tentation identitaire », l’hebdomadaire catholique La Vie (groupe Le Monde) publie une enquête sur l’influence des milieux identitaires dans la cathosphère. Y figurent en bonne place les bonnes feuilles du livre d’Erwan Le Morhedec, intitulé ‘Identitaire, le mauvais génie du christianisme’ (Cerf). En face, Valeurs Actuelles met en scène « Le pape qui fait scandale », nourri d’extraits du livre du rédacteur en chef des pages culture de ce magazine, Laurent Dandrieu, intitulé ‘Eglise et immigration, le grand malaise. Le pape et le suicide de la civilisation européenne » (Presses de la Renaissance). [...]

Erwan Le Morhedec, auteur du blog Koztoujours.fr, dépeint comment les réseaux identitaires de l’extrême droite issus du néo-paganisme mettent à profit le malaise de certains catholiques face à la crise migratoire, à l’enracinement de l’islam et à la prise de conscience qu’ils seraient aujourd’hui une minorité parmi d’autres, pour instrumentaliser leur foi et la réduire à un attribut identitaire à visée essentiellement politique. «Ici et là, des catholiques cohabitent avec des identitaires, imaginent parfois les évangéliser quand ce sont eux qui les identitarisent», écrit-il. Sa critique a d’autant plus de poids qu’elle n’émane pas de la gauche de l’échiquier politique.

Laurent Dandrieu, lui, met en accusation l’attitude de l’Eglise et de son chef face à l’« invasion », à la « substitution progressive de la population » qui seraient la conséquence de l’actuel flux migratoire. L’Eglise donnerait le sentiment d’avoir « passé l’Europe par pertes et profits », l’ouvrant « aux forces qui menacent de détruire ce qui fait son identité réelle » et demandant à ses ouailles de consentir à « l’islamisation de l’Europe ». Le rédacteur en chef de Valeurs actuelles veut démontrer que « le discours actuellement dominant dans l’Eglise est infidèle à sa propre doctrine sur les droits des nations » et qu’il est urgent qu’elle trouve un discours « plus responsable et plus authentiquement charitable » sur l’immigration. [...]

Le Monde

 

 

Sospel (06) : Quatre militants arrêtés pour avoir tenté de faire passer la frontière à neuf migrants

 

Les militants, arrêtés dans la vallée de la Roya suite à une dénonciation, comparaîtront au tribunal correctionnel en mai, pour aide au séjour et à la circulation de personnes en situation irrégulière.

Vendredi après-midi, deux voitures suivent la route entre Breil-sur-Roya et Sospel. A bord, quatre militants et neuf migrants. «Dans la vallée, on était débordés. Ce soir-là, on ne pouvait pas loger tout le monde dans des conditions correctes. Alors on a décidé de les emmener dans une maison sur une autre commune de la vallée de la Bévéra, raconte Sylvain, le mari de Françoise, l’une des interpellés. C’était soit ce transport, soit une nuit sous la tente alors que la température tombe à -3 en ce moment.»

Mais le convoi n’arrivera jamais à destination. Dénoncée, la petite troupe est rattrapée et interpellée par les gendarmes à Sospel. «Ces personnes ont choisi de mettre en place un stratagème qui consistait à éviter l’un des douze points de contrôle qui émaillent la « bande des vingt kilomètres » de frontière», explique le procureur de la République de Nice, Jean-Michel Prêtre.

L’objectif du quatuor était de déposer les migrants quelques mètres avant le barrage des gendarmes, passer la frontière sans passager puis les récupérer un peu plus loin. Les migrants, eux, rejoignent les voitures à pied, en empruntant des sentiers éloignés du point de contrôle.

«Ce stratagème est constitutif d’une atteinte à la loi», rappelle le procureur. Interpellés avec six des migrants (dont plusieurs mineurs), les quatre militants décident de rester silencieux, même en garde à vue. «On change de stratégie, dit leur conseil, maître Maeva Binimelis. On ne veut pas apporter une preuve de culpabilité sur un plateau d’argent. A chacun son travail, celui de la gendarmerie est de rechercher la vérité.» [...]

Libération

 

Notes : Un Mohammed parmi ses militaires français !?

 

 

L’intégration des musulmans dans l’armée est compliquée : JT de 1990

 

 Un rapport accablant » sur les jeunes arabes dans l’armée selon le présentateur du JT de France 2, « l’islam est utilisé par certains comme instrument de contestation ».

Antenne 2 – 16 juil. 1990

Un rapport du Ministère de la Défense de janvier 2007 évoque “l’attitude intransigeante et revendicative tournant à la provocation” des JFOM (jeunes Français d’origine maghrébine) et de “la surdélinquance au sein même de leur régiment.” (source)

• A Saint-Cyr, on envisage la mise en place d’un système inspiré de celui de Sciences-Po et de ses conventions avec des lycées de zones d’éducation prioritaires. «L’objectif c’est de pouvoir appeler un jour le général Ben Babrouf ou le colonel Mohamed » (source)

• Et s’il y avait un conflit entre la France et l’Algérie ? Aïcha, attirée par l’armée, ne s’imagine pas faire la guerre contre les siens : Dans ma tête, je suis algérienne, je ne me sens pas française. Pour moi, l’armée c’est pas le fait de se lever pour une nation, c’est découvrir un métier.” (source)

• Dans la Marine, les officiers n’oublieront pas de si tôt la mutinerie de 1999 à bord du porte-avions Foch. Une soixantaine d’engagés volontaires, tous de parents maghrébins, avaient pris en otage leur officier. Après s’être retranchés 2 jours dans la cafétéria du porte-avions, ils avaient dû être délogés par un commando de fusiliers-marins. Ces « beurs » réagissaient contre une punition collective infligée à la suite d’une rébellion survenue lors d’une mission au large de la Yougoslavie au cours de laquelle les Super-Etendards avaient effectué des frappes sur le Kossovo considéré par les recrues musulmanes comme un sanctuaire islamique. (source)*

Les jeunes « Français » d’origine maghrébine commettent 3,5 fois plus de désertions, 6 fois plus de refus d’obéissance, 6 fois plus d’outrages à supérieurs et 8 fois plus d’insoumission.  (source)

 

 

 

Prince Charles : « à Noël, souvenez-vous aussi du prophète Mahomet»

 

Info du 6 janvier  (mise a jours)



S’adressant aux Britanniques lors de l’émission « Pensée du Jour » diffusée par la BBC Radio 4, et dédiée aux questions de la foi, l’héritier de la Couronne britannique exhorta les auditeurs à penser, lors de la fête de Noël, aux figures religieuses persécutées.

Et il cita en exemple l’enfant Jésus et… Mahomet.

Lire la suite

 

 

 

Commenter cet article