Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 12 janvier

 

«Prochain Alep»: où le sort de Daech sera-t-il décidé?

 

Le sol irakien devient un champ de bataille décisif pour Daech, estime la spécialiste du Moyen-Orient Catherine Shakdam. C'est là que sera décidé le sort du groupe terroriste. Là où ? Dans la ville de Mossoul.

La ville de Mossoul pourra respirer avec soulagement, qu'importe combien de temps l'opération prendra, affirme à la chaîne RT Catherine Shakdam de l'Institut Shafaqna pour les études du Moyen-Orient. « Mossoul est devenue le prochain Alep. Tout sera décidé là-bas », pense-t-elle, ajoutant que Daech « est manifestement bien en train de s'enfuir. Ils abandonnent tout ce qu'ils ont en Irak car sitôt le pays libéré, ils n'auront nulle part ailleurs où aller ». Selon elle, il n'y a aucun doute sur le fait que les djihadistes seront chassés de la ville bien que l'opération de libération ait commencé en octobre dernier et progresse assez lentement depuis lors.

« Il est difficile de prédire si cela prendra un mois, deux mois, trois, quatre, cinq ou six. Nous ne savons pas. Le fait est que ce qui s'est passé à Alep, se passera à Mossoul. La ville sera libérée et Daech en sera chassé car il est une entité étrangère sur ce territoire ».

En savoir plus

 

Notes : Et cela fait justement un bon moment que je me demande si Nostradamus dans son quatrain sur l'EI, ne fait pas allusion à Mossoul, avec sa phrase énigmatique de "Des deux blessez par Aleph & Aleph." = Alep et son double Irakien,  Mossoul !

Pour en savoir  plus

 

 

 

 

Près de 1200 chrétiens tués en raison de leur foi en 1 an

 

Près de 1200 chrétiens ont été tués dans le monde entre novembre 2015 et octobre 2016 «pour des raisons liées à leur croyance».

Le nombre 2016 de chrétiens tués recensés par l’ONG protestante Portes ouvertes (Open Doors) s’établit à 1173 personnes, contre 7100 en 2015, après plusieurs années de hausse (1201 morts en 2012, 2123 en 2013 et 4344 en 2014), selon des chiffres publiés mercredi.

 

 

Unicef : la coalition menée par les Saoudiens a tué 1 400 enfants et détruit 2 000 écoles au Yémen

 

 

Près de 1 400 enfants yéménites sont morts et quelque 2 000 écoles sont hors d'usage depuis l'intervention de la coalition menée par l'Arabie saoudite au Yémen en mars 2015, a annoncé à Sanaa le Fonds de l'ONU pour l'enfance (Unicef).

En savoir plus

 

 

Un dépôt de substances chimique des djihadistes découvert à Alep

 

À Alep, les militaires syriens ont découvert un dépôt de substances chimiques ayant appartenu aux terroristes, fait savoir l’agence gouvernementale syrienne Sana.

Parmi les substances retrouvées figurent le soufre et le chlore. Selon les journalistes, le dépôt se trouvait dans un quartier est d’Alep. Sana indique que ces substances ont été utilisées pour en fabriquer des bombes et des engins explosifs.

Auparavant, le ministère russe de la Défense a déclaré que les terroristes avaient utilisé des armes chimiques contre les civils à Alep. Après avoir examiné les échantillons recueillis sur les lieux de combat, les experts du ministère ont notamment confirmé que les djihadistes avaient eu recours au chlore et au phosphore blanc dans le sud-ouest de la ville.

En savoir plus

 

 

Hayat Boumeddiene, la veuve d’Amedy Coulibaly confirme être en Syrie

 

preview-qui-est-amedy-coulibaly-et-ou-est-sa-compagne-hayat-boumeddiene-72db0f-0@1x

Selon Mediapart, qui a eu accès à des écoutes téléphoniques menées par la DGSI, Hayat Boumeddiene la veuve d’Amedy Coulibaly se trouve bien en Syrie. « C’est encore mieux que ce que j’imaginais », raconte-t-elle à ses proches par téléphone. (…)

LCI

 

 

 

 

Les Etats-Unis inventent des problèmes dans le ciel au-dessus de la Syrie, selon la Défens

 

Répondant aux accusations d’un général américain concernant le non-respect des règles aériennes par les pilotes russes en Syrie, la Défense russe a noté que Washington ne l’informait pas de ses actions et a mis en doute la véracité de ces propos.

«L’aviation des Etats-Unis et de la coalition internationale essaient d’agir discrètement en Syrie. Nos collègues américains n’aiment pas informer sur les plans de vol de leurs avions, annonçant parfois seulement l'heure et la région de manière approximative, sans donner le type exact des avions et leur appartenance», a déploré le porte-parole de la Défense russe, Igor Konachenkov.

En savoir plus

 

 

Barack Obama : ce prix Nobel de la paix qui largue trois bombes par heure

 

Une étude du Council on Foreign Relations (CFR) fait état d'un nombre spectaculaire des bombes larguées par les militaires américains en 2016. Ce n'est que l'une des promesses pacifistes non-tenues d'Obama. RT revient sur cette présidence agitée.

En savoir plus

Sans autre solution, la France achète deux drones militaires de plus aux Etats-Unis

 

Afin de tenir les objectifs fixés par la loi de programmation militaire 2014-2019, l'armée de l'air française a fait l'acquisition de deux drones de type MQ-9 Reaper auprès du constructeur américain General Atomics. Cela porte à cinq le nombre d'appareils de ce type dont dispose la France. Quatre autres engins sans pilotes seront livrés en 2019. Les deux drones, véritables avions sans pilotes vendus environ 15 millions d'euros pièce, ont immédiatement été déployés au Niger.

Sans autre solution, la France achète deux drones militaires de plus aux Etats-Unis

Mais les MQ-9 Reaper flambant neufs reçus ne pourront servir que dans le cadre de missions de reconnaissance, les Etats-Unis refusant de livrer à d'autres pays la version équipée d'armes dont dispose l'armée américaine. Or, l'intérêt des drones armés est de pouvoir réaliser des frappes opportunistes, en raccourcissant le circuit de décision «observer-s'orienter-décider-agir», défini par les spécialistes. A l'heure actuelle, il faut encore envoyer des Rafales pour détruire une cible identifiée, comme un pick-up de djihadistes dans le désert malien, ce qui peut prendre plusieurs heures.

L'armée française ne dispose pas à l'heure actuelle de drones performants, faute d'avoir su développer les technologies de pointe nécessaires. Au début de l'opération Serval en 2013 au Mali, les drones Harfang construits par Airbus et utilisés par l'armée de l'air française se sont révélés obsolètes, car trop bruyants et trop coûteux. Il faudra attendre 2025 pour que le «nEUROn», un drone furtif capable de détruire une cible conçu en collaboration avec les allemands et les italiens, soit opérationnel.

Source

 

 

Vous êtes une chaîne de «fake news» : Donald Trump punit CNN et Buzzfeed

 

 

Lors de sa première conférence de presse, Donald Trump a tout simplement refusé de répondre à un journaliste de CNN. Quand à BuzzFeed, à l'origine de la rumeur d'une sextape tournée à Moscou, le président élu estime que c'est une «pile de détritus».

Lire la suite

 

Moscou détient des informations sensibles sur Trump, selon le renseignement américain

 

 

Trump: «Pas de bouton de redémarrage avec la Russie. Soit on s’entend, soit pas»

 

Le président élu américain Donald Trump a déclaré mercredi lors de sa première conférence de presse depuis plusieurs mois qu'il n’envisageait pas de suivre l'exemple d'Hillary Clinton qui avait tenté de faire «redémarrer» les relations avec la Russie.

« J'espère une amélioration des relations avec la Russie. Mais je ne vais pas proposer un bouton de redémarrage ridicule comme l'avait fait Clinton. Qu'est-ce qu'il y a à redémarrer? Soit on s’entend, soit pas. Les deux scénarios sont possibles », a déclaré M. Trump, dont l'investiture est prévue le 20 janvier. Et pourtant, l'homme politique ne considère pas que le président sortant, Barack Obama, soit allé « trop loin » en décrétant de nouvelles sanctions contre la Russie suspectée d'avoir organisé des attaques informatiques contre les États-Unis.

« Je ne dis pas qu'Obama est allé trop loin », a-t-il répondu aux journalistes. Cependant, M. Trump n'a pas exclu qu'un autre pays que la Russie pouvait être derrière les attaques informatiques.

En savoir plus

 

 

Le Mexique «bien entendu, ne paiera pas le mur» de Trump

 

Le président Peña Nieto a réaffirmé le refus catégorique de son pays de financer une des promesses phares du nouveau président américain, tout en se disant prêt à des négociations d'ampleur avec le nouveau gouvernement. (..)

Le président mexicain a aussi adressé ses propres requêtes au futur gouvernement américain: stopper le trafic illégal d'armes en provenance des États-Unis, ainsi que les flux d'argent d'origine criminelle.

En savoir plus

 

 

Le 15 janvier 2017, l’Église célèbre la 103ème Journée mondiale du migrant et du réfugié

 

 

Une journée en faveur des migrants aura lieu ce dimanche dans les paroisses et les diocèse avec des films, des témoignages et des prières. Cette année, le Pape François a choisi comme thème de réflexion et de prière:

 

Migration Catholique

 

Notes :Des chrétiens qui organisent leur propre destruction

 

 

Alain Finkielkraut : « Il faut absolument se donner pour objectif d’arrêter l’immigration »

 

Alain Finkielkraut a conservé toute la capacité d’indignation de sa jeunesse. Et une certaine propension à l’inquiétude. Le philosophe et essayiste français, membre de l’Académie française, est habité par une subtile nostalgie pour un passé qui n’est plus.

view

 

De nombreux intellectuels rejettent la théorie de Samuel Huntington se basant sur le présupposé « choc des civilisations ». Le font-ils parce qu’ils la considèrent infondée d’un point de vue historico-scientifique ou parce qu’elle est si intrinsèquement en contraste avec leur vision d’une société égalitaire et pacifiée?

« De nombreux intellectuels européens sont encore hantés par l’histoire du vingtième siècle et particulièrement par la Seconde Guerre mondiale. La religion qu’ils professent est la religion de l’humanité. Par peur de réveiller les vieux démons, ils refusent de prendre en compte la division de l’humanité en civilisations. Or, le multiculturalisme qui est souvent proposé aujourd’hui n’est que le simple métissage des musiques et des cuisines. On célèbre d’un côté le multiculturalisme et de l’autre on ne prend plus les cultures au sérieux. »

Vous avez déclaré qu’ »une société multiculturelle est une société multiconflictuelle ». Une nation, aujourd’hui, n’est-elle pas condamnée à l’ouverture?

« Je n’aime pas l’idée qu’une nation soit condamnée à quoi que ce soit: c’est la preuve qu’elle n’est plus maîtresse de son destin. Prenons le cas français. La France a choisi la voie de l’assimilation. Elle voulait offrir aux nouveaux arrivants la possibilité de s’imprégner de l’histoire et de la culture nationales, pas les fondre dans le même moule. Or, cette assimilation est remise en question par un nombre grandissant d’immigrés et d’enfants d’immigrés qui s’insurgent contre la civilisation française.

Le résultat: la société crispée et violente et le séparatisme culturel croissant d’aujourd’hui. Les Français autochtones des classes moyennes ou pauvres se sentent devenir minoritaires. Ils ne se sentent plus chez eux. Je ne sais pas si une société multiculturelle est toujours multiconflictuelle mais je ne peux qu’être inquiet de la fragmentation et de la dislocation du tissu social, en France comme dans d’autres pays européens. »

L’Italie et la Grèce, pour des raisons essentiellement géographiques, sont en train de porter le poids des récentes vagues migratoires alors que plusieurs pays de l’Union refusent la répartition des migrants selon le système de quotas établi. Que faire?

« C’est une question extrêmement délicate. Il faut absolument ralentir l’immigration et se donner même pour objectif de l’arrêter. Certes, le droit d’asile doit continuer d’être appliqué mais l’immigration économique ne doit plus être favorisée de quelque façon que ce soit. Sinon nous avons deux avenirs possibles: la soumission, pour parler comme Houellebecq, ou la guerre civile. Il faut un ressaisissement de l’Europe. Elle se pensait comme une sorte de processus en expansion indéfini, elle doit maintenant tracer ses frontières et savoir les défendre. »

L’Echo via F de souche

 

 

 

Charia : Les tribunaux islamiques tolérés à Londres (vidéo)

 

Voir la vidéo

 

 

 

 

Allemagne : deux policiers grièvement blessés au couteau par un migrant

 

Deux policiers ont été grièvement blessés au couteau dimanche soir par un « réfugié » alors qu’ils intervenaient dans un foyer de clandestins situé à Wolfschlugen. Le migrant en question avait auparavant menacé le personnel de sécurité chargé de la garde du foyer, ce qui avait motivé l’intervention de la police. [...]

Stuttgarter-Nachrichten

 

 

 

 

L’Autriche entend protéger elle-même ses frontières

 

La semaine prochaine, l’Autriche va soumettre à l’UE une proposition pour obliger les réfugiés à déposer leurs demandes d’asile en dehors de l’UE, avant qu’ils ne puissent pénétrer sur le continent.

Ce projet est l’œuvre du ministre de la Défense Hans-Peter Doskozil et de son collègue de l’Intérieur Wolfgang Sobotka. Les deux hommes réclament aussi que l’UE fixe une limite au nombre de réfugiés qui entrent dans l’UE, et comme l’Allemagne, ils souhaitent que l’Autriche réintroduise les contrôles à ses frontières indéfiniment, une mesure qui constituerait une violation des accords de Schengen.

« Tant que l’Union Européenne sera incapable de protéger ses frontières externes, nous appliquerons des mesures nationales, ici en Autriche. (…) Il est évident que [l’arrivée d’un grand nombre de réfugiés] induit un énorme risque pour la sécurité du pays, que nous ne pouvons plus accepter en tant que démocraties évoluées et stables. (…) Sous aucune circonstance, je ne veux prendre de risques ici. Pour des raisons de sécurité interne, il est essentiel de savoir qui entre chez nous ». [...]

Express

_________________

Le 10  janvier

 

Kaboul  : au moins 24 morts et 70 blessés dans un double attentat

 

Un double attentat contre des bureaux annexes au Parlement afghan à Kaboul, perpétré mardi par un kamikaze à pied et une voiture piégée, a fait au moins 24 tués et des dizaines de blessés, à l'heure de sortie des bureaux. Au moins « 24 tués et 70 blessés », selon un porte-parole du ministère de la Santé, ont été acheminés dans les hôpitaux environ une heure et demie après la double attaque. « Ce bilan est susceptible de s'alourdir, car certains blessés sont dans un état critique » a-t-il ajouté, alors que les ambulances et des véhicules de pompiers continuaient de s'activer sur le site.

Lire la suite

 

 

Dans une nouvelle vidéo de Daesh un enfant de deux ans tue un otage (IMAGES CHOC)

Dans une nouvelle vidéo de Daesh un enfant de deux ans tue un otage (IMAGES CHOC)

Les terroristes de l’Etat islamique ont de nouveau utilisé un enfant pour une vidéo d’exécution. Il s'agit cette fois-ci d'un tout petit garçon d’environ deux ans qui, dans cette vidéo glaçante, abat un otage de Daesh sur un terrain de jeu abandonné.

Lire la suite

 

 

 

Le CGRI présente son nouveau « drone suicide »

 

Le 26 octobre 2016, l’agence de presse iranienne Tasnim, affiliée au Corps des Gardiens de la Révolution islamique d’Iran (CGRI), a informé que la marine du CGRI avait dévoilé son « premier drone suicide ». Selon Tasnim, si le drone ne peut transporter de missiles, il peut être rempli d’explosifs pour des missions de type suicide, il est équipé de caméras avancées pouvant également être utilisées la nuit, sa portée est de 1 000 kilomètres et sa vitesse maximale de 250 kilomètres/heure. Il s’agit du deuxième vaisseau de fabication iranienne pouvant être utilisé pour des missions suicides. Le premier était un hors-bord du CGRI.

Lire la suite

 

Notes : Le drone suicide ! ou le drone kamikaze islamique ! On peut être sure que les terroristes utiliseront cette nouvelle arme de terreur dans l'avenir

 

 

Un navire américain tire des coups de semonce contre des bateaux iraniens
 

 

Un énième incident s'est produit dimanche dans le détroit d'Ormuz, reliant le golfe Persique au golfe d'Oman, entre les militaires américains et iraniens.

L'Iran a le droit inaliénable de bloquer le détroit d'Ormuz face à tout navire US © AP Photo/ Fars News Agency, Mahdi Marizad L'Iran a le droit inaliénable de bloquer le détroit d'Ormuz face à tout navire US Un navire américain a tiré plusieurs coups de semonce en direction de bateaux iraniens dans le détroit d'Ormuz, qui relie le golfe Persique au golfe d'Oman, relate l'agence Reuters, citant des représentants du Pentagone. L'incident s'est produit dimanche lorsque quatre bateaux du Corps des Gardiens de la révolution iranienne se sont approchés du navire Mahan qui accompagnait d'autres navires américains.

En savoir plus

 

Des centaines de milliers de personnes aux funérailles de Rafsandjani à Téhéran

 

 

 

Washington sanctionne encore Moscou, dix jours avant la présidence Trump

 

L'administration sortante du président américain Barack Obama a pris lundi de nouvelles sanctions contre des responsables russes, dont un proche du président Vladimir Poutine, dix jours avant l'entrée à la Maison Blanche de Donald Trump, qui veut se rapprocher de Moscou.

Après avoir expulsé des Etats-Unis le week-end du Jour de l'An 35 espions russes accusés d'avoir interféré dans la présidentielle américaine, le gouvernement Obama a pris pour cibles cinq autres Russes, dont deux meurtriers présumés de l'opposant et ancien espion Alexandre Litvinenko, empoisonné au polonium à Londres en 2006. Il s'agit d'Andreï Lougovoï, un agent secret russe devenu parlementaire, et de Dmitri Kovtoun, un homme d'affaires.

Lire la suite

 

 

 

Emeutes en Algérie : un ministre accuse des médias étrangers et une journaliste d’Al Jazeera

 

Après une violente manifestation contre la hausse des taxes prévue par le gouvernement algérien, en proie à la crise économique, le ministre de l’Habitat a pointé du doigt le rôle de divers sites d’informations extérieurs, notamment basés en France.

Emeutes en Algérie : un ministre accuse des médias étrangers et une journaliste d’Al Jazeera

«Ils ont créé l’angoisse dans la rue, ont fait croire aux gens, comme l’a dit cette [journaliste algérienne Khadjidja] Benguanna sur [la chaîne télévisée qatarie] Al Jazeera, toute contente, qu’avec la chute du prix du pétrole, on pouvait dire bye à la paix sociale en Algérie», a lancé le ministre algérien de l’Habitat, de l’urbanisme et de la ville Abdelmadjid Tebboune, le 7 janvier en conférence de presse.

Il a ensuite poursuivi, accusant des sites basés à l’étranger d’avoir poussé les manifestants à investir les rues algériennes.

Lire la suite

 

 

Maroc : les autorités partent en guerre contre la burqa

 

Des médias marocains ont rapporté que des agents du ministère de l'Intérieur avaient sommé les vendeurs de burqas de cesser leur activité et de se débarrasser de leurs stocks. Une décision qui aurait été prise pour des raisons sécuritaires.

Des femmes aghanes en burqa à Herat le 20 septembre 2016. Selon les autorités marocaines, les malfrats utilisent cet habit pour commettre leurs méfaits.

D'après le site marocain 360.ma, les autorités du royaume chérifien ont entrepris de faire disparaître les burqas (voile intégral islamiqued'origine afghane) des commerces du pays. Lundi 9 janvier, un journaliste de ce site a en effet rapporté qu'un agent d'autorité (un «caïd») avait fait le tour des fabricants dans le quartier des Habous à Casablanca, afin de les enjoindre de cesser leur production de burqas. De même, selon le site, des créateurs de ce vêtement de la ville de Taroudant (Sud-Ouest) ont reçu dimanche 8 janvier un courrier, leur indiquant qu'ils avaient jusqu'à 48 heures pour se débarrasser de leur stocks.

Lire la suite

 

Notes :Eux au moins personne ne les traitera de raciste et d'islamophobe (ils ont bien compris qu'un des premiers signes de radicalisation, c'est bien la burqa)

 

Prostitution : L’ombre des gangs nigérians s’étend sur l’Europe

 

Une nouvelle vague de prostituées africaines s’accompagne de l’apparition de femmes proxénètes liées à de mystérieuses organisations criminelles. La police fédérale [suisse] étudie le phénomène avec attention.

De nouvelles figures attirent, depuis un peu plus d’un an, l’attention de la police à Lausanne: des Nigérianes d’âge mûr, régulièrement surprises en train de «tourner» autour de compatriotes beaucoup plus jeunes s’adonnant à la prostitution. «Leur comportement est douteux mais nous n’avons pas de quoi ouvrir des enquêtes sur elles, confie Arnold Poot, répondant presse de la police cantonale vaudoise. Nous nous contentons d’être attentifs à leurs opérations.» Attentifs pour le cas où ces femmes seraient des «mamas» (ou «madames»), à savoir, en français courant, des proxénètes.

Le nombre de prostituées nigérianes a rapidement augmenté dans la capitale vaudoise [...]

[...] La quasi-totalité de ces Nigérianes proviennent du même endroit, l’Etat d’Edo, une région qui ne représente pourtant que 2% de la population du pays. Et la plupart disparaissent mystérieusement des centres d’accueil où l’Italie tente de regrouper les cohortes d’immigrés qui débarquent sur ses rives [...]

A force d’enquêter, policiers, chercheurs et journalistes ont tout de même fini par arracher des bribes de confidences.[...] Une «gentille dame» ou un «ami» du père qui débarque à l’improviste et propose à l’une des grandes filles un emploi de baby-sitter ou de serveuse en Europe. Le rêve.

[...] La malheureuse élue entame son voyage dans la masure d’un sorcier qui la déshabille et prélève sur son corps des cheveux, des poils pubiens, des bouts d’ongle et des morceaux de peau qu’il enferme dans une petite boîte. [...]

Au cœur de ces organisations figurent les «mamas», d’anciennes prostituées qui «ont réussi» et, après avoir remboursé leur dette, se sont converties en proxénètes. Elles tiennent un rôle pivot dans la traite des Nigérianes.[...]

Les «mamas» collaborent également avec d’autres réseaux pour mener leurs activités.[...] La police espagnole a levé légèrement le voile sur ce genre de coopération en arrêtant l’an dernier [...] plusieurs membres d’une fraternité nigériane du nom de Supreme Eiye. [...]

Les prostituées nigérianes baignent depuis leur plus tendre enfance dans la religion animiste. [...] Elles ont la conviction de s’être placées sous le pouvoir de forces obscures et d’encourir les pires châtiments si elles trahissent ceux qui les y ont conduites.

[...] Nombre d’entre elles sont si convaincues qu’il va leur arriver malheur qu’elles développent de graves troubles psychosomatiques. Maux qu’elles attribuent [...] au pouvoir magique de la cérémonie à laquelle elles ont assisté, le «juju».

Le Temps

 

 

En bref - L'actualité de France

 

09/01: (59) Hamed Khiter, le prédateur du métro, jugé pour viol, 5 victimes (source)
09/01: Abdelhakim Ahl Tahar, condamne a 7 ans pour jihadisme, fait appel (source)
09/01: (13) :Tensions ‘communautaires’ entre Gitans et Maghrébins, 1 mort (source)
09/01: Youssouf Fofana, chef du gang des barbares, encore devant la justice (source)
06/01: (59) Habib Boujemaa tue sa femme de 26 coups de couteau: prison (source)

 

 

La petite pique de François Hollande à Donald Trump

 
Le petit mot de François Hollande vis-à-vis de Trump lui vaudra-t-il une réponse cinglante du milliardaire sur Twitter ?

Heureusement pour lui, puisqu'il ne se représente pas, François Hollande ne devrait pas avoir beaucoup affaire à Donald Trump. Mardi, le président français a critiqué, sans le nommer, Donald Trump et sa stratégie de maintien des emplois aux États-Unis, estimant que « faire du chantage » sur les entreprises revenait à « faire des promesses verbales ». « Il y a ici des représentants des entreprises françaises ou étrangères installées en France et qui contribuent par leurs investissements et leurs performances à créer de l'emploi, je les en remercie », a observé le chef de l'État qui présentait ses vœux aux partenaires sociaux, parmi lesquels de nombreux chefs d'entreprise.

Lire la suite

 

Notes :Lui qui a utilisé plusieurs fois le 49-3, pour imposer son chantage est mal placé pour donner des leçons aux autres (surtout en économie et en travail)

 

 

L’expulsion des immigrés clandestins n’est pas automatique en France

 

 

Notes :Si on les empêchait de venir on ne perdrait pas du temps et de l'argent pour les rapatriés

Commenter cet article