Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 5 décembre

 

 

Syrie: la ville d'Al-Tall repasse sous contrôle de Damas

 

La ville d'Al-Tall située dans la province syrienne de Damas et dont la population était de 60 000 habitants avant le conflit est complétement repassée sous le contrôle du gouvernement, a annoncé aujourd'hui le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

« Sur fond de succès de l'armée gouvernementale à Alep-Est, les combattants d'une autre ville syrienne, Al-Tall, ont complètement arrêté les hostilités et quitté l'agglomération, profitant de l'amnistie », ont indiqué les responsables du Centre. Selon eux, lors des négociations, les combattants ont manifesté leur intention de partir pour la province d'Idlib avec leurs familles.

En savoir plus

 

 

Un des leaders de Daech abattu en Afghanistan

 

Malgré les efforts de Kaboul, l’Afghanistan est de plus en plus confronté aux terroristes de l’EI et aux talibans. Les forces de l’ordre font de leur mieux pour lutter contre ces deux fléaux et viennent d’abattre une proie de choix.

Un des commandants de l'État islamique (EI), Mohammad Nasir, a été tué par les agents des services spéciaux afghans près de la ville de Darzab, au nord de l'Afghanistan, a annoncé un représentant des autorités locales cité par l'agence afghane d'information Khaama Press.

En savoir plus

 

 

L’Iran menace de suspendre l’accord sur le nucléaire en réaction aux sanctions US

 

Téhéran a prévenu les États-Unis qu’il suspendrait la réalisation de l’accord sur le nucléaire iranien si Washington prorogeait ses sanctions.

L'Iran pourrait suspendre la réalisation de l'accord sur son programme nucléaire signé en 2015 par Téhéran et les six médiateurs internationaux (États-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne), a annoncé samedi le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif. 

« S'ils reviennent aux sanctions, nous ne respecterons plus l'accord », a indiqué le ministre cité par la chaîne de télévision iranienne Press TV. Le parlement iranien a en outre adopté samedi une loi interdisant l'importation de biens de consommation américains. Les autorités iraniennes ont ainsi réagi à l'intention du président sortant américain Barack Obama de signer la loi prorogeant de dix ans les sanctions contre l'Iran adoptée par les deux chambres du Congrès.

En savoir plus

 

 

La municipalité de Mashhad en Iran ouvre un parc d’attractions militaro-religieux, pour renforcer les valeurs révolutionnaires chez les enfants

 

attraction

Le 24 septembre 2016, l’agence de presse iranienne Raja News, proche du Corps des Gardiens de la Révolution iranienne (CGRI), a publié une interview du directeur du Centre culturel pour l’enfant et l’avenir, Hamid Sadeghi, concernant un événement qui s’est tenu à la mi-septembre, l’ouverture d’un parc d’attractions militaro-religieux appelé « La Cité des Jeux pour les enfants révolutionnaires ».

Sadeghi, qui travaille sous l’égide de la municipalité de Mashhad et qui gère également le site web Sharbehesht.ir, a déclaré que son centre avait créé et inauguré le parc de la Cité des Jeux, et qu’il était ouvert gratuitement pour les enfants âgés de moins de 13 ans. Notons que c’est le deuxième événement concernant la Cité des Jeux organisé par la mairie de Mashhad ; le premier s’est déroulé l’été dernier (voir MEMRI – Dépêches spéciales – No. 6098, Revolutionary, Anti-West Indoctrination Of Children By Municipality Of Mashhad, Iran, 8 juillet 2015).

Selon Sadeghi, le parc de la Cité des Jeux comprend 12 stations proposant des activités destinées à inculquer les messages de la Révolution islamique iranienne et du chiisme révolutionnaire. Dans ce parc, les enfants portent des uniformes militaires et sont accompagnés dans leur parcours par un guide jouant le rôle de commandant militaire, auquel ils doivent obéir. Les enfants suivent des sentiers avec des activités, incluant des simulations de combat contre des ennemis de la Révolution, qui vont de l’ennemi irakien durant la guerre Iran-Irak de 1980-1988 à l’ennemi actuel dans le combat contre l’Etat islamique (EI) en Syrie et contre la famille royale saoudienne. Dans plusieurs stations, les enfants peuvent lancer des missiles et tirer des balles en plastique sur des cibles comme le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahou, des drapeaux américains et israéliens et des effigies de combattants de l’EI et de membres de la famille royale saoudienne. A la dernière station, les enfants, qui ont les yeux bandés, doivent lancer une balle sur un puzzle représentant un drapeau israélien et le démolir, puis reconstituer un puzzle du drapeau iranien. On trouvera ci-dessous les principaux éléments de l’interview de Sadeghi à Raja News, ainsi que les photos accompagnant l’interview :

Lire la suite

 

Notes : l'islam est une religion de fanatiques, qui n'a d'amour ni pour leurs femmes ni pour leurs propres enfants ( en tant que guerres  les Occidentaux protègent leurs enfants, les musulmans eux les transforment en bombe humaine)

 

 

 

Quand l'Europe se couche devant Erdogan

 

Forte de son alliance avec la Russie, la Turquie s'implante dans le nord de la Syrie. Sans même que les Européens protestent contre cette annexion.

C'est une anecdote révélatrice de la timidité coupable des Européens à l'égard du nouveau satrape turc depuis qu'Angela Merkel et Erdogan ont conclu un accord par lequel la Turquie s'engage – en principe – à contrôler le flot des réfugiés fuyant la Syrie ou l'Irak.

Le 20 novembre dernier, à Istanbul, a eu lieu une réunion de l'Assemblée parlementaire de l'Otan. À cette occasion, sans que personne n'ait été averti, la Turquie a fait valoir qu'en raison des changements démographiques intervenus dans sa population, elle voulait augmenter le nombre des parlementaires qui la représentent dans l'Assemblée du Traité de l'Atlantique Nord. Et souhaite passer de 12 représentants à 17. Soit presque autant que l'Allemagne ou la France, qui en comptent 18, alors que les États-Unis en ont 36. Un rapide examen montre aux présents que la majorité des parlementaires, anglo-saxons et européens, ne voit aucun inconvénient à cet élargissement de la représentation turque. La majorité, peut-être, mais pas la délégation française (PS et LR d'accord sur ce point). Celle-ci fait remarquer que cet accroissement est plutôt mal venu, compte tenu à la fois de la répression qu'Erdogan ne cesse de développer contre ses opposants et de l'attitude plus que douteuse de la Turquie, aux côtés de la Russie, dans l'affaire syrienne.

Lire la suite

 

 

Le Fatah dévoile sa nouvelle direction

Ce dimanche 4 décembre, le parti palestinien Fatah a dévoilé sa nouvelle direction après un vote qui a entériné la mise à l'écart des opposants au président Mahmoud Abbas. De possibles successeurs au leader vieillissant ont été placés en position de force.

Parmi les 18 membres élus au Comité central, la plus haute instance du parti, deux hommes tirent leur épingle du jeu. Marwane Barghouthi, un des principaux animateurs de la deuxième Intifada emprisonné depuis 2002 par Israël, a été réélu haut la main. Derrière lui, Jibril Rajoub, le très actif patron du sport palestinien venu des services de sécurité, a également été reconduit avec des centaines de voix parmi les quelque 1 300 votants.

Lire la suite

 

 

 

 

Des militaires britanniques «repoussent une attaque russe» à bord de chars T-72

 

L'armée britannique a mené un exercice dans la plaine de Salisbury, au centre de l'Angleterre, en s'entraînant à repousser une « hypothétique agression russe », écrit dimanche le Mail on Sunday.

Les soldats de l'Otan © AP Photo/ Mindaugas Kulbis 800 soldats britanniques avec des armes lourdes bientôt en Estonie Sur les photos exclusives de l'édition on peut voir quelques chars T-72 et T-55 et des soldats d'infanterie « ennemie » en treillis gris-bleu rappelant la tenue d'exercice des OMON (détachements spéciaux de la police russe) et en uniforme vert, pareil à celui des Spetsnaz (commandos d'élite russes). Par ailleurs, cet ennemi imaginaire était armé de fusils d'assaut Kalachnikov AK-74.

En savoir plus

 

 

 

 

Dévaluation, déploiement militaire en mer de Chine… Donald Trump critique Pékin
 

 

Le président américain élu Donald Trump ne fait décidément rien comme ses prédécesseurs. Dimanche 4 décembre au soir, sur Twitter, il s’est lancé dans une attaque en règle de la politique des changes et militaire de la Chine.
Deux tweets agressifs

M. Trump, qui a maintenu un ton de fermeté à l’égard de la Chine durant sa campagne électorale, a notamment accusé la Chine de dévaluer sa monnaie pour mieux concurrencer les entreprises américaines et de se renforcer dans le Pacifique.

« Est-ce que la chine nous a demandé si c’était bien de dévaluer leur monnaie (ce qui complique la tâche de nos entreprises pour être compétitives), de lourdement taxer nos produits importés dans leur pays (les Etats-Unis ne les taxent pas) ou de bâtir un vaste complexe militaire en mer de Chine méridionale ? Je ne crois pas ! »

Vendredi, le républicain avait déjà accepté de s’entretenir au téléphone avec la présidente de Taïwan Tsai Ing-wen, mettant ainsi fin à quarante ans de tradition diplomatique américaine et provoquant une réaction outrée de Pékin. Les proches du président élu se sont évertués à éteindre cet incendie diplomatique avec la Chine.

Minimiser la portée de ces déclarations

Le vice-président élu Mike Pence a ainsi minimisé l’importance de cet échange en le qualifiant d’« entretien de courtoisie ». « A ce stade, ce n’était qu’un coup de fil […]. Quand il aura été investi comme commandant en chef, il exposera clairement la totalité de ses intentions. Les gens ne devraient pas surinterpréter la chose », a précisé Kellyanne Conway, chargée de la campagne électorale de M. Trump.

Dès samedi, Pékin a fermement rappelé qu’à ses yeux il « n’existe qu’une seule Chine » et que « Taïwan est une part inaliénable du territoire chinois ». Quand à M. Trump, il a tenu à préciser, sur Twitter toujours, que c’était la présidente taïwanaise qui l’avait appelé, et non l’inverse.

En savoir plus

 

 

Echirolles (38) : 18 mois de prison pour le conseiller municipal qui avait tenté d’incendier le portail d’une mosquée

 

Les faits se sont déroulés en août dernier, mais les arrestations et le jugement sont survenus mi-novembre.

Un conseiller municipal nationaliste d’Echirolles a écopé de 18 mois d’emprisonnement (dont 6 avec sursis) au tribunal correctionnel de Bourgoin, pour avoir, avec deux amis, tenté d’incendier le portail d’une mosquée de La Tour-du-Pin. [...]

Le Dauphiné

 

 

 

 

Note : jetée des pierres ou tentée de bruler des policiers est moins risquée que de s'attaquer à une mosquée de nos jours !

 

 

97 % des gendarmes estiment que les magistrats ne condamnent pas assez sévèrement les délinquants multirécidivistes

 

Enquête d’opinion auprès des gendarmes – IFOP
 

téléchargement

 


Voir l’étude complète (PDF) source via F de souche

 

Une mosquée salafiste conteste sa fermeture au Conseil d'Etat

VIDÉO - Le préfet des Yvelines accuse la mosquée d'Ecquevilly d'appeler «à la discrimination et à la haine, voire à la violence». L'association gérant le lieu dénonce un amalgame entre salafisme et djihadisme.

La mosquée d'Ecquevilly conteste lundi devant le Conseil d'Etat sa fermeture décidée par le préfet des Yvelines, qui l'accuse d'appeler «à la discrimination et à la haine, voire à la violence».

En savoir plus

 

 

Une photo sans hidjab et elle devient l’ennemi numéro un en Arabie saoudite

 

Une jeune Saoudienne a pris une photo sans hidjab, ce qui n’a pas tardé à exploser la Toile. Certains ont appelé à l’exécuter, tandis que d’autres se demandaient si les vêtements étaient plus importants que la vie humaine…

En Arabie saoudite, les internautes mènent un débat acharné autour de la photo d'une jeune Saoudienne qui a eu l'audace de se photographier sans hidjab, écrit le journal The Independent. La photo en question a été publiée sur Twitter par l'utilisatrice Malak al-Shehri. « Je vais déjeuner sans hidjab et abaya (vêtement porté « au-dessus des autres » uniquement par les femmes musulmanes, ndlr) », a-t-elle écrit, sans se douter le moins du monde des répercussions qu'allait déclencher cette publication.

« Il faut la tuer et jeter son corps à des chiens », « La décapitation est le plus doux châtiment pour elle », « Nous voulons son sang », ont publié quelques radicaux outragés.

Cependant, d'autres internautes ont condamné ces déclarations et se sont même demandé si « la vie humaine était moins importante que les vêtements qu'on porte ».

En savoir plus

 
 

Russie : Vladimir Poutine est convaincu que Donald Trump sera à la hauteur

 

C'est une confirmation : le soutien le plus fidèle de Donald Trump est au Kremlin. Dans un entretien diffusé dimanche sur la chaîne russe NTV, Vladimir Poutine a ainsi prédit que le président américain élu était serait rapidement à la hauteur de ses responsabilités. «Le fait qu'il a réussi dans les affaires montre que c'est une personne intelligente», a déclaré le chef du Kremlin dans cet entretien télévisé. «S'il est intelligent, cela veut dire qu'il se saisira rapidement et pleinement des responsabilités qui l'attendent», a ajouté le président russe.

Lire la suite

 

 

 

Allemagne : Le violeur et assassin présumé de Maria L. est un réfugié afghan de 17 ans (MàJ : une seconde victime ?)

 

Maria Ladenburger, étudiante en médecine à Fribourg et fille d’un haut fonctionnaire de l’UE (Clemens Ladenburger), était bénévole dans un centre pour migrants sur son temps libre, comme le relate Bild.
3,w=596,q=high,c=0.bild

[...] C’est un migrant afghan de 17 ans qui a rejoint l’Allemagne en 2015. « Comme c’est un mineur, il risque dix ans de prison au maximum », a précisé David Müller, le chef des enquêteurs.

Une autre victime? Il existe plusieurs points communs troublants avec la disparition de Carolin G. (37). Son corps a été retrouvé le 10 novembre dernier dans un bois de Fribourg, à seulement 30 kilomètres de la rivière où a été découvert le corps sans vie de Maria Ladenburger. Elle a aussi été violée. [...]

7 sur 7


La victime, Maria Ladenburger, était étudiante en médecine et était la fille d’un haut-fonctionnaire travaillant à la Commission Européenne.

Maria aidait dans un centre de réfugiés sur son temps libre, mais on ne sait pas encore si elle connaissait son meurtrier présumé.

The Sun (Traduction FDS)

 

 

Italie : Matteo Renzi démissionne après le rejet de sa réforme

 

Les Italiens se sont massivement prononcés dimanche contre le projet de réforme constitutionnelle proposé par le président du Conseil Matteo Renzi, qui a aussitôt annoncé sa démission lors d’une allocution à la télévision.

Le chef du gouvernement italien Matteo Renzi a annoncé sa démission, qu’il remettra lundi au président italien Sergio Mattarella, lors d’une allocution en direct à la télévision, dans la nuit de dimanche à lundi. «Mon expérience de chef de gouvernement s’arrête là», a déclaré M. Renzi après sa défaite au référendum sur la réforme constitutionnelle.

(…) Le Figaro

 

 
 
 

(Autriche) : « Thanks God » ont dit les opposants à Norbert Hofer

 

 

Les électeurs de l’ancien numéro Un du Parti des Verts, Alexander Van der Bellen, ont applaudi et se sont congratulés à l’annonce du résultat signant la défaite de Hofer.

 

Certains ont été pris en photo dans Vienne avec notamment un partisan écologiste tenant une pancarte sur laquelle était inscrit « Merci mon Dieu« .

La victoire de la gauche a également été favorablement bien accueillie dans le spectre politique de l’Allemagne voisine.

Ainsi donc, le vice-chancelier Sigmar Gabriel, qui dirige les sociaux-démocrates d’Allemagne de centre-gauche, a déclaré au journal Bild: «Un poids vient d’être retiré dans l’esprit de toute l’Europe».

The Sun

 

 

_________________

Le 3 décembre

 

Alep-Est: un avion de l'armée syrienne abattu par des terroristes

 

Des groupes terroristes qui contrôlent les zones d'Alep-Est, ont abattu un avion de l'armée syrienne, rapporte samedi la chaîne de télévision libanaise Al-Mayadin.

Selon le correspondant d'Al-Mayadin, l'incident a eu lieu non loin du territoire de l'aéroport d'Alep. Tous les membres de l'équipage sont morts. Aucun commentaire officiel n'a été fait à ce sujet pour le moment. L'armée syrienne poursuit une offensive massive des djihadistes à Alep-Est. Selon l'état-major général des Forces armées russes, la percée de l'armée d'Assad avait porté atteinte aux positions offensives des terroristes. Grâce à l'opération des troupes gouvernementales, des milliers de civils ont pu quitter les zones d'Alep contrôlées par les terroristes

En savoir plus

 

 

 

Italie : La Commission Européenne menace contre une victoire du « non » au référendum

 

BREIZATAO – ETREBROADEL (03/12/2016) Le président de la Commission européenne espère que les électeurs italiens ne rejetteront pas la réforme constitutionnelle de Matteo Renzi lors du référendum du 4 décembre.

En cas de défaite, le premier ministre socialiste Renzi a annoncé sa démission avec, à la clef, des élections anticipées où les euro-sceptiques sont données majoritaires.

Euractiv (source) :

« Je ne sais pas si je serais utile à Renzi en déclarant que je souhaiterais une victoire du “oui”. Je dis juste que je n’aimerais pas voir le “non” l’emporter », déclare le chef de l’exécutif bruxellois dans une interview au quotidien La Stampa publiée le dimanche 27 novembre. « L’Italie est une grande nation et Renzi y a contribué, nous devons l’admettre », ajoute-t-il.

L’Italie socialiste est en effet une grande nation. Sous la direction de son premier ministre, les octogénaires sont violemment expulsés de leurs propriétés par la police pour y installer des masses d’afro-musulmans :

Difficile dans ces circonstances d’imaginer que le peuple italien se décide à rompre avec Bruxelles et sa politique d’immigration totale.

Source

 

 

 

Europol : Daesh pourrait frapper l'Europe avec des voitures piégées et des armes chimiques

 

Voitures piégées, armes chimiques et bactériologiques, instrumentalisation des réfugiés syriens, infiltration des pays européens par des militants djihadistes... Europol a produit un document faisant état des menaces majeures engendrées par Daesh.

Un rapport intitulé Changement dans les modus operandi de l'Etat islamique publié par le Centre européen antiterroriste d'Europol tire la sonnette d'alarme sur les risques majeurs que vont devoir affronter les pays membres de l'UE face à Daesh.

«Selon les estimations de certains services de renseignement, plusieurs dizaines de personnes sous les ordres de Daesh pourraient se trouver actuellement en Europe avec la capacité de commettre des attaques terroristes», a indiqué Europol dans son rapport paru le vendredi 2 décembre.

L'organisme de coordination des polices européennes y souligne que les terroristes de l'Etat islamique pourraient avoir recours à des voitures piégées en Europe. Europol est formel sur la menace : «les modes opératoires utilisés au Moyen-Orient ont tendance à être copiés par les terroristes en Europe... il est tout à fait concevable que Daesh les utilisera à un moment».

Lire la suite

 

 

David Thomson: «Les djihadistes qui reviennent ne sont pas repentis»

 

INTERVIEW - Ils s'appellent Bilel, Yassin, Zoubeir, Lena... Leur point commun ? Ils ont été djihadistes, membres de l'État islamique et sont de retour en France. Le journaliste David Thomson raconte leur destin dans Les Revenants (Seuil, « Les Jours »). Un document exceptionnel qui plonge le lecteur dans la tête des Français soldats de Daech.

David Thomson est le seul journaliste français à avoir approché les djihadistes d'aussi près. Alors que la plupart des spécialistes travaillent à partir de sources secondaires et de témoignages indirects, ce grand reporter, qui a couvert les printemps arabes et la guerre en Libye pour RFI, est allé à leur rencontre, a su gagner leur confiance, nouer des liens. Il les suit maintenant depuis plusieurs années. En 2014, avec Les Français jihadistes, il dressait leur portrait à la veille de leur départ, peignait leurs premiers pas au sein de l'Etat islamique et tirait la sonnette d'alarme quant au risque d'attentat en France.

Aujourd'hui, dans un document terrifiant qui mêle enquête et analyse, il les peint à l'heure du retour sur le ...

Cet article du Figaro est réservé aux abonnés. 92% reste à lire.

 

Note : J’aurais vraiment aimé lire cet article, qui est encore un témoignage de plus du danger pour la France d'accepter que des islamistes reviennent tranquillement en France, après avoir fait le djihad en Syrie

 

 

La France expulse les islamistes au compte-gouttes

 

Une soixantaine ont été éloignés depuis 2012, dont dix-sept depuis le début de l’année. Face à la «menace terroriste d’une ampleur inédite», le ministère de l’Intérieur s’évertue à traquer les islamistes radicaux, et notamment les ressortissants étrangers ou les déchus de la nationalité française installés dans le pays.

Sur le front des expulsions, Beauvau augmente la cadence. Dix-sept indésirables ont été éloignés depuis janvier dernier, selon un dernier bilan de la Place Beauvau porté à la connaissance du Figaro. Soit le double par rapport à 2014 et une progression notable au regard de la dizaine d’éloignements annuels répertoriés au début des années 2000.

Des chiffres qui apparaissent faibles au regard de l’épais maquis des 2000 suspects liés aux filières irako-syriennes. Mais ils traduisent en réalité l’incommensurable casse-tête que représente chaque dossier: conditions imposées par la Convention européenne des droits de l’homme, négociations pour obtenir un laissez-passer auprès des autorités consulaires du pays d’origine, dossiers constitués de «notes blanches», par définition non datées ni signées, et qui sont souvent contestées par les avocats…

Le Figaro

 

 

Publier (74) : la statue de la Vierge devra être retirée à la demande de la Libre-pensée

 

Le tribunal administratif de Grenoble vient une nouvelle fois d’enjoindre à la commune de Publier de retirer sa statue de la Vierge du domaine public.

Une première décision, rendue en janvier 2015, avait déjà conclu à la même issue pour la statue de marbre bleu installée en 2011 dans un parc communal, sans que le sujet n’ait jamais été

 

débattu devant le conseil municipal. Faute d’exécution de ce premier jugement, la fédération départementale de la Libre-pensée a ressaisi le juge administratif.Le tribunal a laissé trois mois au maire de Publier pour délocaliser sa statue mariale, qui avait coûté près de 35 000€ aux contribuables. Passé ce délai, la commune écopera d’une amende de 100  euros par jour.

Le Dauphiné

 

 

 

 

 

«L’Occident n’est pas intéressé par une victoire à Alep»

 

L’armée gouvernementale syrienne soutenue par des milices a délogé les terroristes d’environ la moitié du territoire d’Alep-Est. Ayant éliminé la moitié de l’avant-garde islamiste, les forces armées ont libéré près de 90.000 civils. Mais les actions de l’armée syrienne sont entravées par… la réticence des pays occidentaux à participer au combat.

En savoir plus

 

 

 

 

Donald Trump annonce la fin de l’interventionnisme américain à l’étranger

Lors d’un discours à Cincinnati (Ohio) retransmis à la télévision américaine, le président américain élu Donald Trump a assuré que les Etats-unis n’interviendraient plus dans des pays étrangers afin d’y changer les régimes politiques.

«Nous sommes prêts à collaborer avec tout Etat qui souhaitera se joindre à nos opérations militaires pour détruire l’Etat islamique et tous les groupes terroristes islamistes radicaux», a martelé Donald Trump devant une foule en liesse.

Lire la suite et voir la vidéo

 

 

Appel de Trump avec Taïwan : la Chine réagit

 

Washington soutient depuis les années 1970 la politique de la «Chine unique» ou d'«une seule Chine» qui l’a vu reconnaître Pékin en 1978 et rompre ses relations diplomatiques avec Taïwan en 1979.

La Chine a «protesté solennellement» auprès des Etats-Unis, après l’appel de la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen au président élu américain Donald Trump, a indiqué samedi Pékin, demandant à Washington de respecter le principe d’une «Chine unique». «Nous avons déjà transmis une protestation solennelle à la partie américaine concernée. Il faut insister sur le fait qu’il n’existe qu’une seule Chine et que Taïwan est une partie inaliénable du territoire chinois», a indiqué dans un communiqué le ministère chinois des Affaires étrangères.

En savoir plus

 

 

Le (journal) le Monde craint «la cyberguerre de Poutine» à l’approche de la présidentielle française

 

Vladimir Poutine cherche à tirer les ficelles de la présidentielle française, comme il l’a d’ailleurs fait aux USA, et envisage de lancer de nouvelles attaques informatiques en France et en Allemagne à l’approche des élections en 2017, prévient Le Monde.

En savoir plus

 

 

 

En bref - L'actualité de France


30/11: Dijon: Il fonce sur la foule au cri d’Allah Akbar, il est déclaré irresponsable (source)
30/11: (87) Hadj Bennouar, agresseur sexuel sur ado handicapée: 8 mois de prison (source)
30/11: (74) Quatorze trafiquants Albanais arrêtés avec 7 kilos d’héroïne à Annecy (source)
30/11: (27) Anouar Taoubas mitraille une maison à Romilly: ADN+AK47: prison (source)
30/11: (69) Karim.B défonce la porte de son ex-épouse: 4 mois de prison ferme (source)
30/11: Fiché S, et après avoir promis de faire pire qu’à Nice il est relaxé au tribunal (source)
29/11: (87) Rachid, Mohammed et Belgacem condamnés pour trafic de stupéfiants (source)
29/11: (16) Un pickpocket Marocain vole le portefeuille d’un homme de 82 ans (source)
29/11: (01) Un proxénète Africain+un Albanais en prison pour extorsion+violence (source)
29/11: Un clandestin jugé pour vol en récidive, connu sous 3 identités différentes (source)

 

 

Policiers agressés à Viry-Châtillon : deux adolescents de 15 et 16 ans mis en examen

 

Près de deux mois après la violente agression à Viry-Châtillon (Essonne) de policiers, brûlés par des cocktails Molotov dans leur voiture de service, des juges viennent de mettre en examen deux adolescents âgés de 15 et 16 ans, selon les informations recueillies par franceinfo, samedi 3 décembre. Ils sont soupçonnés d’avoir acheté de l’essence qui a servi à fabriquer les engins incendiaires.

Les suspects, originaires de la cité de la Grande Borne, étaient déjà connus des services de police. Ils ont été mis en examen vendredi soir pour « complicité de tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique en bande organisée ». L’un des suspects a été écroué. Il s’agit des premières mises en examen dans cette affaire.

D’autres suspects toujours recherchés

Dans cette enquête complexe, les policiers recherchent toujours d’autres suspects. Début novembre, trois jeunes avaient été brièvement interpellés puis relâchés. Au total, une quinzaine de personnes sont soupçonnées d’avoir directement participé à cette attaque, le 8 octobre dernier, alors que des policiers étaient en stationnement, affectés à la surveillance de caméras de surveillance.

L’adjoint de sécurité le plus gravement brûlé est toujours à l’hôpital, selon les informations de franceinfo. Cette violente attaque contre des policiers avait déclenché les premières manifestations de policiers en colère, manifestations qui se poursuivent un peu partout en France.

France Info

 

 

Nouvelles manifestations policières pour exprimer leur colère

 

Ils étaient une petite centaine de policiers en civil à se réunir devant le commissariat de Lens jeudi soir, aux alentours de 21h30. Soutenus par quelques motards indépendants, les fonctionnaires ont défilé jusqu’à la sous-préfecture.

Le mouvement, ni syndical ni politique, est dans la lignée des différentes mobilisations nationales pour dénoncer les conditions de travail des policiers et faire part d’un malaise profond. Une nouvelle mobilisation est prévue samedi à Lille. [...]

La Voix du Nord

 

 

 

 

Suède : Les quartiers islamo-immigrés en proie aux flammes (vidéo)

 

BREIZATAO – ETREBROADEL (03/12/2016) La Suède a été une nouvelle fois le théâtre de violences ethniques dans les quartiers musulmans de sa capitale, Stockholm.

Russia Today (source) :

Dans la nuit du 1er au 2 décembre quelques voitures ont été brûlées dans les quartiers de Skärholmen et Ostberga à Stockholm. Les services d’urgence ont rapidement été dépêchés sur place pour maîtriser les flammes.

Le pays, largement dominé par l’idéologie socialiste, a entrepris d’installer des millions d’afro-musulmans sur son territoire à partir des années 90. Le remplacement rapide de population a fait de Stockholm une des capitales mondiales du viol (lire ici).

Loin d’avoir renoncé à cette entreprise d’autodestruction, le gouvernement a enclenché, à partir de 2015, une accélération du rythme de l’invasion islamique (voir ici).

 

 

 

La Slovaquie durcit sa loi pour empêcher l'islam de devenir une religion d'Etat

 

La nouvelle législation augmente le nombre de fidèles nécessaires pour devenir une religion d'Etat, de 20 000 à 50 000. Elle a pour but d'empêcher l'islam, qui compte 2 000 adeptes dans le pays, d'accéder à ce statut dans un avenir proche.

Soutenue par le Parti national slovaque (SNS), qui est membre de la coalition du Premier ministre au pouvoir, la Slovaquie a adopté une nouvelle législation qui durcit les conditions pour devenir une religion d'Etat. 

Les deux tiers du Parlement slovaque, ainsi que des représentants de l'opposition ont soutenu la nouvelle législation qui fait passer le nombre de fidèles requis pour qu'une religion puisse obtenir le statut de religion d'Etat de 20 000 à 50 000, ce qui confère, par exemple, le droit d'ouvrir ses propres écoles.

Lire la suite

 

 

Autriche : qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti FPÖ ?

 

Dimanche, les électeurs autrichiens sont de nouveau appelés aux urnes pour élire leur président. Deux candidats sont en lice : Norbert Hofer affilié au FPÖ, le parti d’extrême droite, et l’indépendant écologiste Alexander Van Der Bellen. Se pourrait-il que l’Autriche bascule du côté du premier? Pour comprendre les raisons de la montée du populisme en Autriche, nos reporters se sont rendus dans le Burgenland, fief de Norbert Hofer, où il réalise ses meilleurs scores.

Lire la suite sur F de souche

 

 

SIDA : la situation inquiétante des étrangers vivant en France

 

Pendant le parcours migratoire, les étrangers venant vivre en France restent de moins en moins bien soignés. Exposés à des conditions d’hygiène insuffisantes, ils se trouvent fortement exposés aux risques de contamination par le VIH/SIDA et les infections sexuellement transmissibles. Mais dans quel sens évolue la loi pour favoriser leur prise en charge en France? [...]

« La prévention, le dépistage et le suivi médical anticipé restent insuffisants auprès des étrangers vivant en France », explique le Conseil national du sida et des hépatites virales (CNS). Cette approche, indissociable de la politique de réduction des risques, est le gage « d’un dépistage précoce, d’une prise en charge rapide des infections ». Et plus largement « d’une prévention efficace des transmissions secondaires ainsi que d’une limitation des coûts associés aux complications de l’infection par le VIH quand elle est traitée tardivement ».

Les étrangers vivant ou arrivant en France en provenance d’Afrique subsharienne, des pays de l’est et zones en conflit sont les plus touchés par le VIH, le VHB et le VHC. Et de nombreuses femmes migrantes originaires d’Afrique contractent le VIH une fois arrivées en France faute de conditions de vie dignes.

La Dépêche

 

 

Un stand islamique au marché de Noël scandalise une petite ville allemande

 

« Une chose pareille, ça n’a pas sa place dans un marché de Noël chrétien« , s’indigne une habitante de Eltville à propos du petit stand installé sur le marché de Noël.  À la mairie de Rüdesheim [Hesse], les plaintes s’accumulent et Peter Rehwald, qui organise depuis plus de 20 ans le « Marché de Noël des nations », doit entendre « les pires insultes » venant de visiteurs du marché qui lui reprochent d’avoir accueilli ce stand. Ce qui divise les esprits, c’est le stand d’information sur l’islam de la communauté musulmane Ahmadiyya, situé plutôt un peu à l’écart.

L’indignation a pris une telle ampleur que Volker Mosler, le maire CDU de Rüdesheim, redoute « après avoir aussi consulté la police, une menace sur la sécurité du marché de Noël » et a convoqué hier à la mairie Erik Rehwald, responsable junior du marché. Avec l’objectif de convaincre la communauté Ahmadiyya de démonter volontairement son stand. [...]

Pour Erik Rehwald, il n’en est pas question :  » Mais où donc cela va-t-il nous mener ? » Le stand, qui non seulement informe sur l’islam « mais représente aussi la nation du Pakistan sur le marché », y a tout à fait sa place. Comme Peter Rehwald, son père, il est  » extrêmement surpris par le niveau d’intolérance » dont font preuve ceux qui critiquent le stand.

[...]
(Traduction Fdesouche)

Source

 

 

Allemagne : Les migrants musulmans organisent des rondes paramilitaires (vidéo)

 

BREIZATAO – ETREBROADEL (02/12/2016) Des hordes de migrants musulmans organisent maintenant des patrouilles paramilitaires dans les rues allemandes. Des « réfugiés de guerre » qui semblent nostalgiques de leur passé djihadiste, visiblement.

Voir la vidéo

 

 

 

Commenter cet article