Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 19 décembre

 

 

Trois blessés dans une fusillade à Zurich

 

 

Trois personnes ont été blessées dans une fusillade qui s'est déroulée dans un centre islamique se trouvant à proximité de la gare centrale de la ville suisse de Zurich, selon la police locale. Le tireur a pris la fuite. Les policiers ont bouclé le périmètre, l'opération est toujours en cours. Selon les sources policières citées par l'agence suisse d'information ATS, les suspects sont des adultes qui se trouvaient non loin du centre de prière musulman. Pour l'instant, la police de fournit pas d'autres détails.


 

 

 

DIRECT. Turquie : l'assaillant de l'ambassadeur russe "neutralisé" par les forces de sécurité

 

18h 26 L'ambassadeur russe à Ankara est mort après avoir été blessé par balle dans une attaque armée

18h19 : L'homme qui a ouvert le feu sur l'ambassadeur russe à Ankara a été "neutralisé", rapporte l'agence de presse turque progouvernementale Anadolu, sans préciser si l'assaillant est mort ou vif.

Direct

 

 

L'ambassadeur russe à Ankara blessé dans une attaque armée

 

Andreï Karlov a été blessé quand un homme a ouvert le feu sur lui alors qu'il visitait une exposition d'art. Il a été transféré à l'hôpital.

L'ambassadeur russe en Turquie a été blessé ce lundi dans une attaque armée à Ankara, ont rapporté les médias turcs. L'assaillant aurait parlé d'Alep et de "vengeance", selon des témoins cités par l'AFP

Le diplomate, Andreï Karlov, a été blessé quand un homme a ouvert le feu sur lui alors qu'il visitait une exposition d'art dans la capitale turque, selon les médias. Il a été transféré à l'hôpital. Trois autres personnnes ont été blessées.

Le ministère russe des Affaires étrangères a confirmé l'attentat, rapporte l'agence de presse RIA. Des élements des forces spéciales turques ont encerclé le bâtiment dans lequel on continuait d'entendre des coups de feu, a rapporté la chaîne de télévision CNN Turk.

Source

 
 
L'attaque se serait produite dans une galerie d'moderne à Ankara lors de l'inauguration de l'exposition photo Russie vue par les Turcs. Selon un correspondant du journal Hurriyet qui était présent sur place au moment de l'attaque, l'assaillant a d'abord tiré un coup de feu dans l'air avant de tirer dans le dos du diplomate en criant "Allah Akbar".
 
 
 

 

 

 

Le CS de l'Onu vote à l'unanimité l'envoi d'observateurs à Alep

 

Le Conseil de sécurité de l'Organisation des Nations unies a adopté une résolution sur l'envoi d'observateurs à Alep. La mission aura pour but d’observer l'évacuation des civils d’Alep et d'apporter une assistance humanitaire immédiate à la population.

En savoir plus

 

 

 

Cisjordanie : 10 morts dans des attaques près d'un site touristique

 

Dix personnes, dont une touriste canadienne, ont été tuées près d'un site touristique du sud de la Cisjordanie lors d'attaques perpétrées par des hommes armés non identifiés, quatre assaillants ayant été abattus après plusieurs heures de traque.

Syrie : le Conseil de sécurité de l’ONU prêt à voter pour l’envoi d’observateurs à Alep

 

La Russie pourrait ne pas opposer son veto au nouveau projet de résolution, soutenu par la France. La résolution pourrait permettre « une évacuation dans la dignité et la sécurité » des civils

Le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations unies (ONU) doit se prononcer lundi 19 décembre sur un nouveau projet de résolution visant à garantir le bon déroulement des évacuations des civils et rebelles des quartiers est d’Alep, toujours suspendues par le régime syrien.

A l’issue de longues consultations à huis clos dimanche à New York, les 15 membres du Conseil de sécurité sont parvenus à un compromis pour amender un texte présenté par la France et menacé de veto par la Russie.

En savoir plus

 

Syrie: reprise imminente des évacuations à Alep

 

Des dizaines de bus ont commencé à entrer dimanche dans le réduit rebelle de la ville syrienne d'Alep pour permettre une reprise de l'évacuation de milliers de civils et d'insurgés affamés et transis.

Le correspondant de l'AFP a vu des milliers de personnes agglutinées pour tenter de monter dans les bus.

En savoir plus

 

 

 

Quand le gouvernement suédois alerte les municipalités d'un risque de guerre avec la Russie (VIDEO)

 

Depuis plusieurs années, la Suède a considérablement accru son budget de défense, agitant à de nombreuses reprises l'existence d'une menace russe. Le gouvernement semble prendre au sérieux un tel scénario, et demande aux mairies de se préparer.

En savoir plus

 

 

Trump accuse la Chine d'avoir "volé" un drone sous-marin, Pékin dément

 

en mer de Chine méridionale, contrairement aux accusations lancées par le président élu des États-Unis, Donald Trump. Interrogée lors d'un point de presse, la porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Hua Chunying, a souligné que la marine chinoise avait « trouvé » la sonde jeudi dans cette zone contestée et s'en était saisie pour pouvoir l'examiner. « C'est comme quand on trouve quelque chose dans la rue. Il faut d'abord vérifier ce que c'est avant de le rendre », a-t-elle expliqué. Pékin a annoncé dès samedi son intention de restituer l'engin « d'une manière appropriée », sans toutefois préciser de date.

Lire la suite

 

 

Des incertitudes pèsent sur les relations entre les deux pays

 

Escalade dans le Donbass: les troupes de Kiev attaquent les positions des milices

 

La tension est à nouveau monté entre Kiev et le Donbass. Dans la République de Lougansk, l'armée ukrainienne a procédé à des tirs d'artillerie, de lance-grenades et d'armes d'infanterie, a annoncé à Rossiya Segodniya le service de presse de LNR. Ces dernières 24 heures, les positions des milices ont été pilonnées sept foi

En savoir plus


 

11/09 : Riyad tente de bloquer la loi américaine permettant aux victimes de l'attaquer en justice

 

Le ministre saoudien des Affaires étrangères a annoncé dimanche 18 décembre qu'il essayait de persuader les législateurs américains de modifier la loi autorisant les victimes des attentats du 11 Septembre à poursuivre l'Arabie saoudite en justice.

«Nous pensons que cette loi [ ...] représente un grave danger pour le système international», a déclaré le ministre saoudien des Affaires étrangères lors d'une conférence de presse conjointe avec le secrétaire d'Etat américain John Kerry.

Adel al-Jubeir a déclaré à la presse qu'il venait d'effectuer un séjour prolongé aux Etats-Unis, notamment pour «tenter de convaincre [les législateurs] qu'il fallait amender la loi» qui répond au nom de Jasta (Justice Against Sponsors of Terrorism Act).

Cette loi a été adoptée fin septembre par le Congrès américain, qui a passé outre le veto du président Barack Obama.

Lire la suite

 

 

Toulouse: la justice ordonne la fermeture d'une école musulmane

 

Le tribunal correctionnel de Toulouse a ordonné jeudi la fermeture de l’école musulmane Al-Badr pour enseignement “non conforme”. Son directeur a également été condamné à une peine de sursis, un jugement qualifié d’ “inique” par son avocat.

L’école devra fermer ses portes pour enseignement “non conforme”. Le tribunal correctionnel de Toulouse l’a ordonné jeudi.  

Dans un premier volet du dossier, la justice a condamné Abdelfattah Rahhaoui, directeur de l’école hors-contrat Al-Badr, à quatre mois de prison avec sursis et à une interdiction de diriger un établissement d’éducation, pour enseignement “non conforme”, selon le jugement lu à l’audience.

Le tribunal a aussi ordonné la fermeture de l’établissement, situé dans le quartier populaire de Bellefontaine à Toulouse. L’association Al-Badr en tant que personne morale a écopé de 5.000 euros d’amende et d’une “interdiction définitive d’exercer”. 

Lire la suite

 

 

L'équipe de Fillon en guerre contre le sobriquet de «Farid Fillon» dont la «fachosphère» l'affuble

 

Apparemment inquiète de la montée sur internet des attaques sur la complaisance supposée de François Fillon envers l'islamise radical, son équipe ne compte pas rester passive et dénonce «les extrémistes présents sur les réseaux sociaux».

L'équipe de François Fillon, candidat des Républicains à la présidentielle de 2017, veut combattre la "fachosphère" et le surnom "Farid Fillon"

«C’est ce qu’on appelle un coup de la fachosphère. La fachosphère, c’est les extrémistes qui, comme chacun sait, sont les plus présents sur les réseaux sociaux. Je ne sais pas si c’est le Front national précisément, mais ce sont les extrémistes qui alimentent cette fachosphère dont l'objectif est de reproduire le coup d’Ali Juppé.» Telle est l'analyse de Jérôme Chartier, conseiller de François Fillon, quant à l'émergence ces derniers temps du sobriquet de «Farid Fillon» sur les réseaux sociaux, et principalement sur Twitter.

Invité par l'émission Le Grand Jury à réagir à cette tendance, qui fait écho au surnom d'«Ali Juppé» popularisé lors de la campagne des primaires de la droite et supposé dénoncer la complaisance dont témoignerait Alain Juppé à l'égard de l'islam radical, Jérôme Chartier a tenu à mettre les points sur les i : «Ça n’a rien de spontané, c’est un mouvement parfaitement organisé par la fachosphère et le simple fait de les dénoncer, c’est commencer à les combattre.»

La raison principale de ce surnom semble provenir d'une photographie sur laquelle François Fillon pose tout sourire aux côtés de Salih Farhoud, recteur de la mosquée de Stains (Seine-Saint-Denis), qui fait l’objet d’une fermeture administrative depuis le 2 novembre 2016. Elle aurait accueilli des islamistes, dont certains auraient tenté de mener une action terroriste en France. 

Lire la suite

 

 

 

L’agresseur rom du métro de Berlin sous les verrous

 

L’homme qui a été arrêté dans un car à la gare routière de Charlottenburg était recherché pour coups et blessures. Mais selon le ministère public une qualification d’homicide est également envisagée. [...]

Ce Bulgare aurait grièvement blessé d’un coup de pied dans le dos une femme qui ne se doutait de rien le 26 octobre 2016 à la gare du métro de la Hermannstraße. [...]

Le bus dans lequel le présumé coupable a été arrêté à son arrivée à Berlin venait du sud de la France selon les indications du ministère public. [...]

Selon la justice, l’enquête concerne également deux frères et une connaissance du suspect principal. Ils auraient été ensemble sur les lieux.

[...]

Selon le journal « Bild am Sonntag » le présumé coupable serait père de famille, ses trois enfants auraient entre six et dix ans. D’après d’autres médias, cet homme de 27 ans se serait déjà fait remarquer dans sa patrie la Bulgarie pour plusieurs délits.

(Traduction Fdesouche)

Source

 

 

Manifestation pour Alep à Dortmund (Allemagne)

 

 

_________________

Le 18 décembre

 

 

Des terroristes attaquent 7 bus censés évacuer les blessés d'Idlib

 

Tandis que l'opération d'évacuation a à peine démarré, les terroristes ont mis le feu à plusieurs véhicules chargés d'évacuer les blessés des localités d'Al-Foua et de Kefraya dans la province d'Idlib.

Des terroristes ont attaqué et incendié sept autobus destinés à évacuer les blessés et les malades d'Al-Foua et de Kefraya, assiégées par les terroristes, dans la province d'Idlib, a déclaré à Rossiya Segodnya une source au sein des milices syriennes. « Les combattants ont de nouveau violé les arrangements. Ils ont brûlé sept autobus qui se dirigeaient vers Al-Foua et Kefraya pour en évacuer les civils », a affirmé la source.

En savoir plus

 

 

Lydia Guirous dénonce « l’inquiétante léthargie de l’Occident face au péril islamique »

 

Lydia Guirous, née 1984 à Tizi Hibel (Algérie), en appelle au « réveil du citoyen de l’Occident » face à « l’obscurantisme islamique qui progresse rapidement« . Un citoyen « anesthésié par l’individualisme narcissique et le matérialisme« . Essayiste, auteure de « Je suis Marianne » et de « Allah est grand la République aussi. », elle est ancienne porte-parole de Les Républicains.

Une guerre, même culturelle, ne se gagne jamais sans patriotisme, sacrifice et engagement pour des idéaux. Sans ce réveil du citoyen, la victoire de l’islamisme sera inéluctable.

Mercredi 7 décembre, un reportage salutaire est diffusé dans le journal de David Pujadas sur la ségrégation sexuelle qui règne dans certains quartiers de France. Il n’est jamais trop tard pour voir le triste état de la France. [...]

À Roubaix, à Sevran, à Villeurbanne… le communautarisme va toujours de pair avec l’islamisme qui diffuse dans les esprits un machisme honteux qui piétine des années de lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes, en rendant, entre autres, l’accès aux cafés et terrasses inaccessible aux femmes. Défier cette règle tacite de non-mixité c’est s’exposer au harcèlement, aux brimades, et parfois à la violence physique. [...]

La bien-pensance avait bien sûr accueilli cette réalité crue avec mépris. Ils étaient de ceux qui désignaient comme « islamosphobe » ,« intégriste de la laïcité », « colonialiste »… ceux qui dénonçaient courageusement le recul de la laïcité face à la montée de l’islamisme en France. Ils préféraient se vautrer dans le confort de leurs certitudes, la facilité du déni et caricaturer ceux qui osent dénoncer ces assauts continus contre la République. Les bien-pensants et les islamistes ont en commun une forme de tyrannie de la pensée : imposer leur vision de la société aux autres et jeter l’opprobre sur ceux qui refusent de renoncer à leur esprit critique.
Oublions. La réalité rattrape toujours celui qui tente de lui échapper. Tout déni finit pas prendre fin. Il vous met face à votre situation comme un verdict sans appel. Aujourd’hui, le voile des aveugles volontaires semble se lever pour découvrir ce que les Français vivent et observent avec désespoir chaque jour depuis des années : la lente agonie de la République sacrifiée sur l’autel d’un relativisme culturel qui dévoie la tolérance. [...]

marianne

 

 

 

Alep: Vote ce dimanche à l'Onu sur le projet de résolution de la France

 

NATIONS UNIES (Reuters) - Le Conseil de sécurité des Nations unies se prononcera ce dimanche sur le projet de résolution "humanitaire" sur Alep préparé par la France.

Le texte, que Reuters a pu consulter samedi, vise à garantir la présence d'observateurs de l'Onu pour superviser l'évacuation de l'enclave encore tenue par les rebelles dans la ville du nord de la Syrie et la protection des civils qui y vivent toujours.

Il insiste également sur le fait que "les évacuations de civils doivent être volontaires et vers des destinations finales de leur choix".

Lire la suite

 

 

Syrie: reprise imminente des évacuations à Alep

 

Des dizaines de bus ont commencé à entrer dimanche dans le réduit rebelle de la ville syrienne d'Alep pour permettre une reprise de l'évacuation de milliers de civils et d'insurgés affamés et transis.

Le correspondant de l'AFP a vu des milliers de personnes agglutinées pour tenter de monter dans les bus.

lire la suite

 

 

 

Les combattants quitteront Alep-Est sous condition

 
 

Alors que la deuxième étape de l'évacuation des combattants d'Alep est sur le point de démarrer, les combattants ne seront évacués de la ville qu'à une seule condition, selon l'accord conclu.

Les autobus censés évacuer les combattants sont déjà sur place. Entre-temps, la télévision gouvernementale syrienne a annoncé que les combattants restant sortiraient de la partie est d'Alep à condition que 1 200 habitants soient évacués des localités d'Al-Foua et de Kefraya, assiégées par les terroristes, dans la province d'Idlib. « Conformément à l'accord, 1 200 personnes doivent quitter les villages d'Al-Foua et de Kefraya en échange du même nombre d'évacués des quartiers orientaux d'Alep, mais aucun groupe de combattants et leurs familles ne quittera Alep jusqu'à ce que les habitants d'Al-Foua et de Kefraya n'arrivent ».

En savoir plus

 

 

«Des terroristes crucifiaient les gens». Libérés, les habitants d’Alep témoignent

 

L’«opposition modérée», c’est ce terme qu’on a pris l’habitude de lire dans les médias mainstream couvrant la situation à Alep-Est occupée par des groupes armés. Mais le terme «modération» peut-il s’appliquer aux gens qui ont commis les atrocités dont témoignent les interlocuteurs de Sputnik?

Malgré le malheur que leur a apporté le terrorisme, les habitants d'Alep n'ont jamais perdu l'espoir qu'un jour un point final soit mis aux horreurs qu'ils vivaient au quotidien. Dans un entretien à Sputnik, les habitants d'Alep dressent le tableau de leur vie sous le joug des extrémistes.

« Par le passé, nous menions une vie sûre et libre, et puis les terroristes sont arrivés. Ils faisaient irruption dans nos maisons et exigeaient que nos hommes coopèrent avec eux. Ils torturaient et tuaient ceux qui refusaient. Les exécutions étaient publiques, sur la place centrale de notre quartier. On était pris par la terreur », relate Bouchra as-Said Taha.

(..)

Les atrocités étaient monnaie courante. « Les terroristes ont introduit des châtiments pour les hommes soupçonnés de lien avec les troupes gouvernementales ou opposés à leurs actions. Il était impossible de les dissuader, ils tuaient, crucifiaient des personnes, trainaient dans les rues de la ville des gens dénudés », raconte la femme.

En savoir plus

 

Notes : Il faut simplement lire et surtout avoir envie de comprendre pour constater  d’où vient la violence de l'Islam

Coran 5.33 La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s´efforcent de semer la corruption sur la terre, c´est qu´ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu´ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l´ignominie ici-bas; et dans l´au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment

 

Yémen: 40 soldats tués dans un attentat

 

Le bilan s'est alourdi : au moins 40 soldats ont été tués et quelque 50 blessés dans un attentat suicide dimanche à Aden, la deuxième ville du Yémen, a indiqué à l'AFP le chef du département local de la Santé. Le bilan des morts pourrait s'aggraver car, parmi les blessés, il y a "des cas critiques", a ajouté Abdel Nasser al-Wali. C'est la troisième attaque meurtrière de ce type en moins de quatre mois.

Dimanche matin, un kamikaze a fait sauter ses explosifs alors que des soldats étaient rassemblés pour toucher leur solde mensuelle dans une base au nord-est d'Aden, ont indiqué ces sources. Le kamikaze s'est mêlé à la foule de militaires dans la base d'al-Sawlaban, située dans le quartier d'al-Arish, avant de perpétrer son attentat, a précisé un responsable militaire.

Lire la suite

 

 

Turquie: au moins 14 soldats tués dans un attentat-suicide

 

Istanbul (AFP) - Au moins 14 soldats turcs ont été tués et des dizaines de personnes blessées dans un attentat-suicide attribué au Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) qui a visé samedi un bus transportant des militaires à Kayseri, dans le centre de la Turquie.

En savoir plus

 

 

 

Afghanistan : cinq femmes assassinées parce qu’elles travaillaient

 

Des hommes armés ont tué samedi cinq femmes employées à l’aéroport de Kandahar (sud de l’Afghanistan), qui avaient déjà reçu des menaces leur reprochant de travailler. Trois hommes à moto ont ouvert le feu sur le minibus qui emmenait les femmes à leur travail, les tuant toutes les cinq ainsi que le chauffeur, a précisé à l’AFP le porte-parole du gouvernement provincial, Samim Kheplwak.

Lire la suite

 

 

 

Un Palestinien tué par des militaires israéliens lors d'affrontements

Ramallah (Territoires palestiniens) - Des soldats israéliens ont tué par balles tôt dimanche un adolescent lors d'affrontements en Cisjordanie occupée, ont rapporté des responsables palestiniens.

Des responsables de sécurité ont dit que l'armée israélienne était entrée dans la nuit dans le village de Beit Rima, près de Ramallah, et qu'elle avait fait face à des lanceurs de pierres.Le ministère palestinien de la Santé a identifié la victime fauchée selon lui par un tir de l'armée comme Ahmed Hazem Atta, 19 ans.

Une porte-parole de l'armée a elle fait état d'une violente émeute à Beit Rima sans toutefois pouvoir confirmer la mort du jeune homme.
Ils ont lancé des pierres sur les forces de sécurité, blessant un soldat, a-t-elle ajouté.

Lire la suite

 

 

Trump va-t-il déplacer l'ambassade américaine à Jérusalem ?

 

La nomination de David Friedman en tant qu'ambassadeur en Israël fait craindre que le président élu des États-Unis ne mette cette promesse explosive à exécution.

Comme d'autres candidats avant lui, Donald Trump a promis, durant la campagne, de déplacer l'ambassade des États-Unis à Jérusalem. Un haut responsable palestinien a mis en garde vendredi contre cette proposition du président américain élu. Le statut de Jérusalem doit être négocié entre Israéliens et Palestiniens, et prendre une décision aujourd'hui « serait une destruction du processus de paix », a affirmé à des journalistes le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) Saëb Erekat.

La question du statut de cette ville sainte est l'une des plus épineuses pour un éventuel règlement du conflit. Israël proclame tout Jérusalem comme sa capitale indivisible, y compris Jérusalem-Est, la partie majoritairement palestinienne de la ville, que l'État hébreu occupe depuis 1967 et qu'il a depuis annexée. L'annexion est considérée comme illégale par l'ONU. Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l'État auquel ils aspirent.

Une situation de chaos ?

Donald Trump a annoncé jeudi la nomination comme ambassadeur en Israël de David Friedman, un avocat partisan de la colonisation et qui a dit avoir hâte de remplir sa mission « dans la capitale éternelle d'Israël, Jérusalem ». Par ces termes, David Friedman reprend une promesse de campagne du républicain, qui a assuré que les États-Unis reconnaîtraient Jérusalem comme la capitale d'Israël et y installeraient leur ambassade s'il devenait président. Washington, ainsi que la majorité de la communauté internationale, ne reconnaît pas Jérusalem comme la capitale d'Israël et maintient son ambassade à Tel-Aviv. L'ONU et une grande partie de la communauté internationale considèrent par ailleurs toutes les implantations israéliennes dans les territoires palestiniens occupés comme illégales.

Lire la suite

 

 

Clinton désigne Poutine comme responsable (partiel) de sa défaite

 

Le piratage aura été, selon la candidate malheureuse à la Maison-Blanche, le résultat de la "dent" qu'avait gardée contre elle le président russe.

Alors que les grands électeurs vont rendre leur verdict sur l'élection de Donald Trump dans les prochains jours, Hillary Clinton a accusé Moscou et Vladimir Poutine d'être partiellement responsables de sa défaite, lors d'un dîner avec des donateurs de sa campagne.

En savoir plus

 

Notes :Hillary Clinton ne comprendra jamais que beaucoup d’américains ont voté contre elle, a cause  justement de sa propre  paranoïa contre Poutine .

 

 

Europe : Les USA déploient 1 600 blindés contre la Russie

 

L’OTAN continue d’augmenter ses capacités militaires et a rouvert ses sites de stockage datant de la guerre froide. Le premier d’entre eux se trouve aux Pays-Bas où Washington doit déployer 1’600 chars. Un total de 1 600 véhicules doit être stocké dans un complexe de six dépôts dans le village d’Eygelshoven à la frontière belgo-allemande. Le site d’Eygelshoven a été ouvert en 1985, lors de la guerre froide,et devait permettre aux troupes américaines de répondre plus rapidement en cas d’attaque soviétique.

Et le gouvernement US entend disséminer un peu partout des blindés :

Des chars Abrams, des véhicules Bradley et de l’artillerie Paladin arriveront aux Pays-Bas dans le cadre d’un plan, approuvé par le Congrès américain, d’augmentation des capacités militaires de l’OTAN en Europe. Des sites de stockage doivent être également rouverts en Pologne, en Belgique et en Allemagne.

Dans le même temps, aucune mesure n’est prise au sud de l’Europe pour stopper l’invasion afro-islamique. La « menace » se limite donc au seul pays blanc encore chrétien et patriote. En fait, l’UE et l’Otan organisent littéralement l’invasion.

Le Figaro (source)

 

 

La Chine décide de rendre le drone sous-marin intercepté aux USA

 

Pékin a fini par céder aux exigences des États-Unis, qui ont exhorté les Chinois à leur rendre le drone sous-marin intercepté en mer de Chine méridionale.

La Chine a pris la décision de rendre le drone intercepté le 15 décembre par la marine chinoise aux États-Unis, a rapporté samedi le ministère chinois de la Défense. « La partie chinoise a décidé de le rendre (aux États-Unis, ndlr) comme il se doit », a affirmé dans un communiqué le porte-parole du ministère Yang Yujun.

En savoir plus

 

 

Le projet du ministère de l’Education saoudien pour « immuniser » les écoliers contre la laïcité enflamme le pays

 

Le 28 octobre 2016, le quotidien officiel saoudien Makkah a indiqué que le ministère saoudien de l’Education envisageait de lancer un projet éducatif intitulé « Immunisation » dans les écoles, visant à « immuniser » les écoliers contre les courants intellectuels qui, selon le ministère, menacent la « sécurité idéologique » des enfants. Au sommet de la liste des menaces, on trouve l’occidentalisation, l’athéisme, le libéralisme et la laïcité, et seulement après viennent des menaces comme l’extrémisme takfiri de l’Etat islamique (EI) et Al-Qaïda.

La nouvelle du projet a suscité une série de réactions, tant dans la presse saoudienne que sur Twitter, de la part des médias et des citoyens, protestant contre la perception du ministère selon laquelle la pensée libérale est plus dangereuse que la pensée islamiste extrémiste et violente. Toutefois, de nombreux Saoudiens ont posté des tweets reprenant le hashtag « Le libéralisme est un groupe dangereux » pour dénoncer le libéralisme et ses représentants dans le pays

Lire la suite

 

 

 

Sarkozy-Poutine : Jean-David Levitte remet les pendules à l'heure

 

Jean-David Levitte, ancien conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy.

EXCLUSIF. L'ancien sherpa de Nicolas Sarkozy dément que l'entretien de 2007 avec Poutine ait été houleux. Et révèle ce que se sont vraiment dit les deux hommes.

Conseiller diplomatique de Nicolas Sarkozy de 2007 à 2012, Jean-David Levitte fut l'homme de tous les sommets et de toutes les négociations diplomatiques. Le 7 juin 2007, il accompagne l'ancien président de la République au G8 d'Heiligendamm en Allemagne. Il dément fermement que l'entretien en tête-à-tête entre Vladimir Poutine, alors Premier ministre de la Russie, et Nicolas Sarkozy ait pris le tour véhément que certains lui prêtent. Il apporte ici des détails sur ce que se sont réellement dit les deux hommes d'État.

Lire la suite

 

Notes : Ce qui confirme ce que je faisais remarquer juste hier

 

En bref - L'actualité de France

 

Valence (26) : un multirécidiviste tunisien voulait « aller à Nice égorger des Français et finir le travail »

 

«Je veux me battre aux côtés de Daesh et faire un massacre […] Je veux aller à Nice et finir le travail […] Je veux faire le djihad ». Ces propos ont coûté six mois de prison ferme et l’interdiction du territoire français pendant trois ans à Fathi Akremi, jugé hier à Valence pour “apologie du terrorisme” devant le tribunal correctionnel.

Des propos qu’il a tenus, mardi, aux urgences de l’hôpital de Valence où il avait été conduit après avoir été débarqué d’un TGV dans lequel, complètement ivre, il importunait des passagers.

Seulement voilà, ce ressortissant tunisien d’une cinquantaine d’années n’en était pas à ses premières menaces. Encore moins à son premier rendez-vous avec les juges qui, à vingt-cinq reprises par le passé, l’ont sanctionné pour des faits de vol, de violences, d’agression sexuelle, de menaces de mort…

Ses déclarations aux urgences de l’hôpital de Valence faisaient en effet écho à d’autres propos tenus par lui, le 19 juillet dernier, dans des circonstances glaçantes puisque prononcés à Nice, cinq jours seulement après le terrible attentat de la promenade des Anglais. Il fut condamné par la justice des Alpes-Maritimes. [...]

La Dauphiné

 

 

Italie : interdiction du chant de Noël à l’école

 

Délicieuse trouvaille, l’intégration des réfugiés africains passe aussi par la suppression des chants de Noël, aussi étrange que cela puisse paraître.

A Rimini, les enfants de deux écoles ne chanteront plus : «Tu descends des étoiles oh Roi du ciel pour venir dans une grotte glaciale…» jugé trop chrétien, mais sera remplacé par un chant africain, et ce, pour favoriser l’intégration.

Mais l’intégration de qui, sommes-nous en droit de nous demander. Des enfants italiens aux migrants africains évidemment ! Quelle question.

Ce phénomène étrange est devenu la norme dans notre Europe toute dévouée au multiculturalisme.

Source

 

Espagne – Madrid interdit la crèche à la Puerta de Alcalá, les habitants en déposent des centaines !

 
La foi et les traditions, plus fortes que le laïcisme anti-chrétiens

Une des plus belles infos qu’on ait pu lire récemment. Lisez plutôt ceci

La mairesse de Madrid, Manuela Carmena, membre du parti de gauche Podemos, a interdit la présence d’une crèche de Noël à la fameuse Puerta de Alcalá de la capitale espagnole, comme elle l’avait déjà fait l’année dernière : elle veut uniquement des décorations sans connotation religieuse chrétienne pour les “fêtes”.

La réaction des Madrilènes n’a pas tardé : des centaines et des centaines sont venus y déposer des crèches ! Bravo à eux !!!

Source

 

 

 

Commenter cet article