Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 20 décembre

 

 

 

EN DIRECT - Berlin : 12 morts, la piste de l'attentat privilégiée

 

 

La police allemande, parlant désormais d'un «probable attentat terroriste», estime que le camion qui a foncé lundi dans un marché de Noël à Berlin, faisant au moins douze morts et des dizaines de blessés, a été dirigé «intentionnellement» vers la foule.

 

13:49 La police de Berlin "pas certaine" d'avoir arrêté le conducteur du camion

 

13:10 Le suspect, un demandeur d'asile pakistanais, nie les faits

Le suspect de l'attaque au camion de Berlin est un demandeur d'asile pakistanais et nie avoir commis cet attentat, a annoncé mardi le ministre allemand de l'Intérieur. Selon Thomas de Maizière, le suspect est «a priori Pakistanais. Il est arrivé en Allemagne à la Saint Sylvestre, le 31 décembre 2015, et a été enregistré avant de réapparaître à Berlin en février». «Il nie le crime. L'enquête se poursuit», a ajouté le ministre indiquant par ailleurs que l'attentat n'avait pas été revendiqué.

 

12:51 Parmi les blessés, 18 se trouvent dans un état critique, selon le ministre de l'Intérieur allemand

 

11:09 Angela Merkel : «Nous allons continuer à vivre ensemble»

 

«Je sais que cela serait pour nous particulièrement difficile à supporter s'il se confirme que cet acte a été commis par une personne qui a demandé à l'Allemagne protection et asile», a-t-elle déclaré à la télévision dans sa première réaction depuis le carnage de la veille qui a fait 12 morts.

«Comment pouvons nous continuer à vivre après cet acte ?», interroge-t-elle, d'un ton grave. «Je ne sais pas comment nous allons pouvoir vivre avec cela. Tout ce que je peux dire, c'est que nous ne voulons pas renoncer aux marchés de Noël. Nous ne voulons pas vivre avec la peur. Nous allons continuer à vivre ensemble, avec tous ceux qui veulent vivre avec nous en Allemagne». 

 

11:07 Angela Merkel: «Cet acte sera puni comme il le mérite»

 

10:53 Ce que l'on sait de l'auteur présumé de l'attentat

 

Au fil des heures, le profil de l'auteur présumé de l'attentat se précise. Il s'agirait d'un Pakistanais de 23 ans, arrivé en Allemagne entre décembre 2015 et février 2016 en tant que demandeur d'asile. Il aurait, selon le journal Der Spiegel, obtenu un permis de séjour quelques mois plus tard, en juin 2016. Cette information est toutefois à prendre avec prudence car le suspect a pu falsifier des documents, prévient l'hebdomadaire allemand. 

Selon Le Tagesspiegel, il était connu de la police pour des délits mineurs et se serait présenté sous plusieurs identités ces derniers mois. Parfois, il se disait de nationalité afghane. D'autres fois, il affirmait être pakistanais. Lors de son arrestation, il n'aurait opposé aucune résistance et aucune arme n'a été retrouvée sur lui, toujours selon Le Taggespiegel qui cite des sources sécuritaires. 

 

10:39 Les autorités allemandes affirment que le carnage de Berlin était bien un attentat

 

10:36 Le Polonais retrouvé mort dans le camion a été tué par balle

 

L'information a été donnée par le ministre de l'Intérieur du Brandebourg, Karl-Heinz Schröter, auprès du magazine Focus. Ce chauffeur routier a bien été victime de l'attentat et ne conduisait pas le camion au moment du drame.

 

08:42 Le profil du suspect

Selon les informations recueillies par les médias allemands, l'individu de 23 ans serait d'origine pakistanaise même s'il se serait présenté comme Afghan. Les enquêteurs supposent qu'il utilise de fausses identités. Il serait entré en Allemagne par Passau, en Bavière, le 31 décembre 2015. Cette ville à la frontière autrichienne avait été l'un des principaux points de passage pour le flux des demandeurs d'asile. Les contrôles de sécurité étaient inexistants, compte tenu de la foule qui se pressait alors à la frontière.

On retrouve la piste du suspect en février 2016, confirment les médias allemands. Selon Der Tagesspiegel, il serait aussi connu de la police allemande pour petite délinquance mais «pas pour des faits de terrorisme». 

 

08:25 Opération policière dans un foyer de réfugiés

 

Selon la presse allemande, les forces spéciales de la police allemande ont pris d'assaut vers 4 heures du matin un hangar de l'ancien aéroport de Tempelhof, à Berlin, qui abrite désormais un centre d'accueil de réfugiés, l'un des plus grands de la capitale. Le conducteur du camion pourrait être passé par ce camp

Suivre le direct

 

-------------------------------------------

 

 

Fusillade à Zurich : le suspect retrouvé mort

 

L’auteur d’une fusillade dans un centre de prière islamique à Zurich, en Suisse, qui a fait trois blessés, a été retrouvé mort à proximité du lieu de l’agression, a indiqué mardi 20 décembre la police suisse. Selon les enquêteurs, il n’y a « pas de preuve d’une connexion entre le coupable et l’EI [organisation Etat islamique] ». Il s’agissait d’un Suisse de 24 ans, connu des services de police et sans lien apparent avec l’islamisme radical, présenté comme adepte des sciences occultes. Ses mobiles restent pour l’instant inconnus.

« Nous considérons que la personne retrouvée morte est l’auteure de la fusillade au centre islamique de Zurich », a indiqué la police du canton de Zurich dans un tweet.

Lire la suite

 

 

Allemagne : 2 jeunes femmes violées par des migrants

 

Deux jeunes femmes, dont l’une âgée de seulement 14 ans, ont été brutalement violées Dimanche dans deux affaires séparées. Dans les deux cas, les suspects sont des migrants.

La première attaque a eu lieu dans les premières heures de dimanche matin au bar populaire « 99 Cent » dans le centre de Hambourg (…) Un Marocain de 34 ans aurait suivi la femme de 24 ans aux toilettes et a fermé la porte derrière lui. Il a frappé la victime au visage avant de la violer. Celle-ci a finalement pu s’échapper et alerter ses amis.

(…)

Ce n’est pas la première fois que ce migrant de 34 ans a des problèmes avec la loi. La police a confirmé qu’il venait juste d’être libéré trois semaines avant, après avoir purgé une peine d’emprisonnement pour avoir volé un téléphone portable. 

(….)

Dimanche matin, dans le sud de la Thuringe, une autre fille a été agressée sexuellement par un demandeur d’asile. L’adolescente de 14 ans a été violée dans un parc par un migrant âgé de 22 ans et originaire d’Afghanistan.

(…)
Breitbart

 

Notes : A chaque fois qu'un migrant viole une personne,  le gouvernement de Mergel devrait payait des dommages et itérer

 

 
 

Attentat à Berlin – L’AfD accuse : « Quand cessera cette hypocrisie ? Ce sont les morts de Merkel »

 

L’AfD (Alternative für Deutschland) a réagi après l’attentat islamiste à Berlin et accuse Angela Merkel.

«Ceux qui commettent ces attaques prêchent la haine. Nous ne voulons plus d’eux. Quand l’Etat allemand va-t-il riposter ? Quand cessera cette hypocrisie ? Ce sont les morts de Merkel.»

L’accusation est brutale. Elle est signée par Markus Pretzell, l’un des leaders du parti populiste AfD. Le parti de droite radicale mène campagne depuis des mois contre la politique migratoire de la chancelière, accusée de mettre en danger l’Allemagne. Après l’attaque contre le marché de Noël de Breitscheidplatz, lundi soir, l’Alternative für Deutschland semble décidée à redoubler de violence.

«Merkel et Cie plaident une liberté sans frontière. Celle-ci est apparemment aussi utilisée par les criminels et les terroristes», a commenté la chef de file de l’AfD Frauke Petry en accusant la chancelière d’être «co-responsable» du drame. «Les autorités parlent toujours de cas isolés sans prendre les mesures nécessaires», ajoute-t-elle. Frauke Petry signe son message de deux mots «tristesse et colère».

Les tensions entre partisans et adversaires de l’asile vont s’exacerber. Les adversaires de l’AfD ont accusé les populistes de vouloir exploiter la peur et le ressentiment «au lieu de montrer du respect aux victimes», a notamment commenté le vice-président du SDP Ralf Stegner. «Ils ôtent leur masque», a accusé le leader des Verts Cem Özdemir.

Le Figaro

 

 
 
 

Berlin: Trump dénonce une attaque de « terroristes islamistes » qui visent « continuellement les chrétiens »

 

 

«Aujourd’hui il y a eu des attaques terroristes en Turquie, en Suisse et en Allemagne, cela empire. Le monde civilisé doit changer sa manière de penser», écrit Trump.

Dans un communiqué, il s’est fait plus politique, dénonçant une attaque contre des chrétiens: «Des civils innocents ont été tués dans les rues alors qu’ils se préparaient à fêter Noël. L’Etat islamique et d’autres terroristes islamistes attaquent continuellement les chrétiens au sein de leurs communautés et lieux de culte», a affirmé le futur président, expliquant que cette stratégie fait «partie de leur djihad mondial».
«Ces terroristes ainsi que leurs réseaux régionaux et mondiaux doivent être éradiqués de la face de la Terre, une mission que nous allons mener à bien avec tous nos partenaires épris de liberté», a-t-il ajouté dans son communiqué, qualifiant les faits survenus dans la capitale allemande d’«attentat terroriste terrifiant».

(…) 20minutes.fr

 

 

Fillon refuse de rencontrer un prince saoudien (MàJ : il n’était pas à Paris à cette date selon l’ambassade)

 

En visite privée à Paris la semaine dernière, le fils du roi Salman souhaitait s’entretenir avec le candidat de la droite à l’élection présidentielle. Mais François Fillon n’a pas donné suite.

François Fillon, le candidat des Républicains à la présidence de la République, n’a pas accédé à la demande du prince Mohammed Ben Salman, ministre de la Défense et vice-prince héritier d’Arabie saoudite, de le rencontrer la semaine dernière à Paris.
«Nous avons effectivement reçu plusieurs demandes émanant de plusieurs sources pour que le prince rencontre François Fillon, mais nous n’y avons pas répondu, pour l’instant», a confirmé au Figaro l’entourage du vainqueur de la primaire à droite.
Surnommé MBS, le ministre de la Défense, qui est également le fils le plus écouté du roi Salman, est resté plusieurs jours la semaine dernière en visite privée à Paris, avant d’en repartir.

(…) Le Figaro

 

Notes : Mdr ! il se fait dessus ! il sait que des Français patriotes surveillent ses moindres fréquentations islamique (surtout lorsqu'elles viennent de pays connue pour leur financement du terroriste et leur corruption de nos élites)

 

 

 

L'ambassade des Etats-Unis à Ankara fermée mardi après des tirs

 

L'ambassade des Etats-Unis à Ankara annonce qu'elle sera fermée mardi ainsi que ses consulats à Istanbul et Adana après des coups de feu tirés devant l'ambassade en tout début de journée.

L'incident, qui n'a pas fait de victimes, s'est produit à 03h50 (00h50 GMT), précise l'ambassade, quelques heures après l'assassinat de l'ambassadeur de Russie dans la capitale turque.

L'auteur des coups de feu a été maîtrisé par la police.

Selon l'agence de presse Anatolie, il a eu le temps de tirer à huit ou neuf reprises avec un fusil à pompe qu'il avait dissimulé sous son manteau. Son arme était pointée vers le ciel.

Source

 

 

Tunisie : le Hamas accuse Israël d’avoir tué l’un de ses cadres à Sfax

 

L'assassinat de l'ingénieur Mohamed Zouari jeudi dernier à Sfax dans des conditions mystérieuses secoue la Tunisie. Le Hamas a assuré que ce spécialiste des drones était l'un de ses cadres, et a accusé l'État d’Israël de l'avoir éliminé.

Mais l’Israël se cache-t-elle vraiment derrière ce meurtre ? Ou du moins le Mossad ? Sinon, qui ? La Tunisie s’interroge. Ce lundi 19 décembre, l’affaire fait la Une des médias locaux.

Pour le journal Assabah, en tout cas, « la souveraineté nationale est en jeu ». Un constat partagé par le quotidien Assarih qui, dans son éditorial, écrit que « les Tunisiens sont très inquiets que leur pays devienne, du fait de l’anarchie, un repaire d’agents étrangers et le théâtre d’opérations de ce genre ». La veille, le gouvernement tunisien avait en effet évoqué la responsabilité de « forces extérieures » dans cet assassinat.

Lire la suite

 

 

Poutine: le meurtre de l'ambassadeur russe en Turquie est une provocation

 

Le président russe Vladimir Poutine a dénoncé le meurtre infâme de l'ambassadeur russe à Ankara.

Le président russe Poutine a dénoncé le meurtre de l'ambassadeur russe en Turquie, Andreï Karlov. Selon le chef de l'Etat russe, il s'agit d'une provocation visant à saper les bonnes relations entre la Turquie et la Russie, ainsi que le règlement de la crise en Syrie. Il faut renforcer la lutte contre le terrorisme en réaction à cet assassinat odieux, a déclaré Vladimir Poutine.
Le Conseil de sécurité de l'Onu a qualifié l'assassinat du diplomate d'attentat et l'a condamné. Les membres du Conseil de sécurité ont appelé à retrouver les auteurs de cette attaque et à les traduire en justice. Le président turc Recep Tayyp Erdogan a présenté ses condoléances au président russe lors d'un entretien téléphonique. Il a condamné le meurtre abject du diplomate russe.
Le nouveau président américain Donald Trump, dont la victoire à la présidentielle du 8 novembre a été confirmée lundi par le Collège électoral des Etats-Unis, a aussi dénoncé l'assassinat de l'ambassadeur russe par un « terroriste islamique radical ».

 

 

 

Berlin : « beaucoup de raisons » de penser à un attentat, le passager identifié

 

L’enquête doit encore déterminer la nature de l’attaque. Le chauffeur du camion a été arrêté. Douze morts et 48 blessés sont à déplorer.

Le ministre allemand de l’Intérieur, Thomas de Maizière, a estimé dans la nuit de lundi à mardi qu’il y avait « beaucoup de raisons » de penser que le conducteur du camion avait commis un attentat.

Deux personnes présentes dans le camion

La police berlinoise a annoncé qu’il y avait deux personnes dans le camion. Le passager est mort sur place. « L’homme retrouvé dans le camion est un citoyen polonais », a indiqué la police sur son compte Twitter.

Une deuxième personne, soupçonnée d’être le chauffeur, a été arrêtée aux alentours de 21 h 30. Le conducteur du poids lourd a roulé sur le trottoir de ce marché peu après 20 heures où se trouvaient des badauds dans un quartier très fréquenté de Berlin, selon un porte-parole de la police. Une rue a été transformée en hôpital à ciel ouvert, selon le Tagesspiegel.

Lire la suite

 

 

 

Marché de Noël attaqué à Berlin - Un camion fonce sur la foule : Au moins 9 morts

 

Un camion a foncé sur la foule près d'un marché de Noël, lundi soir, à Berlin. Selon la police allemande, l'attaque a fait au moins neuf morts et de nombreux blessés. Le chauffeur présumé a été arrêté

 

Attentat sur un marché de Noël à Berlin - La police demande de lui livrer les images de l'attaque

 

(Belga) La police allemande a ouvert un portail permettant aux témoins de l'attentat présumé perpétré lundi soir sur un marché de Noël de Berlin de fournir les images photographiques et vidéos qu'ils aurainent pu enregistrer. Les autorités avaient déjà demandé de ne pas diffuser d'images via les réseaux sociaux afin de respecter la vie privée des victimes.

La police demande de lui livrer toutes les images capturées par appareil photograhique, caméra ou smartphone afin de contribuer à l'enquête relative au camion ayant foncé dans la foule. Le bilan provisoire de cette attaque présumée est de douze morts et 48 blessés. Le site de la police allemande est www.bka-hinweisportal.de. (Belga)

Source

 

 

 

Bruxelles prolonge les sanctions envers la Russie

 

Commenter cet article