Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 13 décembre

 

 

Alep quasiment contrôlée par les forces d'Assad, l'ONU inquiète pour les civils

 

Alors qu'Alep est sur le point de tomber totalement aux mains du régime, après quatre semaines d'une offensive dévastatrice contre les rebelles, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon s'est alarmé lundi des informations y faisant état d'atrocités récentes contre des civils.

Lire la suite

 

Notes :Les civils d'Alep crient leur joie dans les rues libérées. Ils sortent des drapeaux Syriens et chantent des louanges à Assad, mais l'ONU crie aux carnages

 

 

Qui a laissé Daech regrouper 5.000 djihadistes près de Palmyre… en passant inaperçus?

 

Après avoir regroupé leurs forces, plus de 5000 djihadistes, dont certains en provenance de Mossoul, sont entrés dans Palmyre en utilisant des voitures piégées et des kamikazes. Le directeur de l'Institut des études stratégiques de Damas dévoile à Sputnik à qui sont les satellites et le matériel militaire qui leur ont permis d'entrer dans la ville.

Plus de 5 000 djihadistes, avançant dans trois directions, du nord, de l'est et du sud, sont entrés dans Palmyre, une cité reprise à Daech en mars 2016. La manœuvre de djihadistes est devenue possible notamment parce que les frappes de la coalition sur Raqqa ont été suspendues cette semaine.
(..)Les terroristes se sont réunis près de Palmyre en provenance de lieux différents, y compris de Mossoul, une ville qui n'a d’ailleurs pas encore été reprise par la coalition menée par les États-Unis alors même qu'ils projetaient d'y lever le drapeau du vainqueur le 8 novembre, jour de l’élection américaine, et l'envisagent maintenant pour le 20 janvier, jour de l’investiture de Donald Trump. Du coup, détail intéressant pour les terroristes s’abritant dans Palmyre, la coalition a ouvert un corridor grâce auquel ils se sont retrouvés… justement dans Palmyre.

Quant à l’attaque, elle a été soudaine selon le spécialiste. Près de 5 000 combattants de Daech sont entrés dans la ville et l’armée syrienne s'est montrée incapable de repousser l’attaque tout de suite, toutes ses forces étant centrées sur Alep.

(..) Mais alors que Daech est confronté à au moins à deux grandes offensives dans Mossoul, au nord de l’Irak et à Raqqa, la « capitale » des terroristes en Syrie, d’où viennent ces 5 000 combattants?

« Je crois que Daech coopère avec le renseignement. Il y a quelques jours seulement, ils n'auraient pas pu organiser une telle offensive. Tout le monde sait que les Forces démocratiques syriennes s’apprêtaient à attaquer Raqqa. Alors, ils ont organisé une rencontre avec les représentants des États-Unis pour discuter d'un plan d’action. Et soudain, tout a été annulé et Daech a reçu le feu vert pour la prendre Palmyre.

« Entre 4 et 5 000 personnes ainsi que des centaines de chars et de matériel militaire ont été impliqués dans l’offensive. Mais c’était impossible à faire, car des avions, des satellites et d'autres outils d'observation de la coalition se trouvaient à Raqqa. Comment les combattant de Daech ont-ils réussi à passer inaperçus? Je suis sûr que Daech coopère avec la CIA et d'autres agences de renseignement au Moyen-Orient », conclut le directeur adjoint de l'Institut des études stratégiques de Damas

Source

 

Lire aussi : Expert français: la reprise de Palmyre, un cinglant revers de la libération d’Alep

Extrait !

"La manœuvre des djihadistes est devenue possible notamment parce que les frappes de la coalition sur Raqqa ont été suspendues cette semaine."

 
 
 
 

Lavrov: les USA ménagent le Front al-Nosra pour renverser Bachar el-Assad en Syrie

 

Les États-Unis ménagent les terroristes du Front al-Nosra pour les utiliser plus tard contre le président syrien Bachar el-Assad.

Les États-Unis cherchent à épargner les terroristes du Front al-Nosra en Syrie pour renverser le président syrien Bachar el-Assad, a déclaré lundi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, lors d'une conférence de presse à Belgrade. « Il y a beaucoup d'exemples montrant que la coalition américaine épargne le Front al-Nosra. Il y a des raisons de croire qu'on ménage le Front al-Nosra comme une force efficace, qui combat les troupes gouvernementales au sol, en vue de l'utiliser plus tard pour renverser le gouvernement légitime syrien », a déclaré Sergueï Lavrov.

En savoir plus

 

 

 

 

Attentats du Caire : l'enquête se tourne vers les Frères musulmans

Quatre suspects ont été arrêtés lundi dans le cadre de l'enquête sur l'attentat kamikaze dans l'église Saint-Pierre et Saint-Paul. Le ministère de l'Intérieur égyptien accuse les Frères Musulmans établis au Qatar d'avoir piloté l'attaque.

Deux jours après l'attentat kamikaze qui a tué 25 Coptes dans une église du Caire, l'enquête privilégie la piste islamiste. Il n'y a pas eu de revendication, mais le ministère de l'Intérieur égyptien accuse clairement les dirigeants des Frères Musulmans établis au Qatar d'en être à l'origine, avec pour objectif de «créer un conflit religieux à grande échelle».

Quatre suspects proches des Frères musulmans ont été arrêtés lundi, a déclaré le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi. «L'auteur de l'attentat est Mahmoud Chafiq Mohamed Mostafa, il a 22 ans et il s'est fait exploser à l'aide d'une ceinture explosive», a-t-il affirmé lundi, lors des funérailles des victimes en présence de proches accablés par la douleur. Un prélèvement ADN sur les parties du corps du kamikaze, qui s'est fait exploser dans la partie de l'église réservée aux femmes et aux enfants, a permis de l'identifier.

Lire la suite

 

 

 

Allemagne : statues chrétiennes vandalisées en série

 

zerstoerung-statuen-kreis-coesfeld-102_v-gseapremiumxlEn quatre semaines, au moins 28 actes de vandalisme contre des statues chrétiennes et des crucifix situés sur l’espace public ou devant des églises – endommagés, mutilés ou détruits –, ont été signalés à la police du district (Kreis) de Coesfeld (Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie). La police estime que ces événements peuvent être reliés entre eux. Elle s’appuie, dans son hypothèse, sur une autre série d’une quarantaine d’actes de vandalisme contre des statues chrétiennes, survenus dans le district (Kreis) de Steinfurt, dans le même Land, voici trois ans. Des islamistes avaient alors été soupçonnés : on s’apprêtait à les interpeller mais ils avaient déjà quitté le pays…

Sources : WDR, 17 novembre ; WDR, 2 novembre ( via christianophobie.fr )

 

 

Suède : des migrants défèquent et se masturbent dans une église

 

Voici ce que le site Breitbart, reprenant un article du Kristianstadsblade, nous apprend…

« Les chrétiens ont désormais peur de se rendre à l’église [luthérienne] de la Sainte-Trinité [de Kristianstad] car les nouveaux arrivants [entendez : les “migrants”] viennent y hurler et briser des

screenshot_4

bouteilles d’alcool pendant les services, s’y masturbent, urinent et défèquent dans l’église […] Pendant les baptêmes [a signalé Bengt Alvland, administrateur de l’église], ils ont essayé d’arracher des enfants des bras du prêtre ou des parents alors que la cérémonie était en cours […] ».

La police a autorisé l’église à recruter des agents de sécurité pour protéger ses services religieux et les cérémonies de mariages et de baptêmes…

Kristianstadsbladet via F de souche

 

 

Allemagne : agression ultra-violente dans le métro, une arrestation grâce à Internet

 

Les images de caméra de surveillance ont été rendues publiques par la police allemande dans l’espoir de retrouver l’agresseur. La vidéo est devenue virale sur les réseaux et les internautes promettent même des récompenses en argent.[...]

La séquence, rendue publique par la police allemande afin de retrouver l’agresseur est rapidement devenue virale sur les réseaux sociaux. Parmi eux, un professionnel de la sécurité, estomaqué, a ainsi promis 2.000 euros de «prime» à quiconque aiderait à identifier l’agresseur.

Une stratégie qui semble avoir marché. Son offre a été relayée en masse sur les réseaux sociaux et, selon l’hebdomadaire allemand Spiegel,, la police aurait arrêté un individu suspecté d’être l’un des trois comparses de l’agresseur.

 

 

Allemagne : Saint-Sylvestre sous haute surveillance à Cologne

 

La ville de Cologne sera la plus sûre d’Allemagne pour la Saint-Sylvestre. C’est ce qu’ont assuré lundi matin la maire de la ville Henriette Reker et les représentants des forces de l’ordre en présentant leur dispositif de sécurité pour le 31 décembre. La cité des bords du Rhin avait assisté l’an passé à une vague inédite d’agressions sexuelles aux abords de la cathédrale lors des célébrations du réveillon du nouvel an.

Plus d’un millier de jeunes femmes avaient été victimes d’agressions d’un genre alors inconnu dans le pays, pour la plupart à Cologne mais aussi dans d’autres grandes villes du pays comme Hambourg. Les victimes ont toutes décrit le même scénario : isolées de leur groupe d’amis, encerclées par une demi-douzaine d’hommes jeunes d’allure maghrébine, elles ont subi vols de porte-monnaie ou de téléphone portable et des attouchements. Certains cas ont été qualifiés de viols par le ministère public.

(…) Un an après les faits, les retombées judiciaires de l’affaire semblent minces. 820 poursuites ont été engagées rien qu’à Cologne mais seuls 333 accusés ont été formellement identifiés (dont 78 Algériens, 76 Marocains, 34 Irakiens, 25 Syriens, 8 Tunisiens et 6 Afghans ainsi que 22 Allemands). 87 se sont vus reprocher des cas d’agression sexuelle. Mais près de la moitié des 267 agressions imputées à ces 87 personnes ont dû être classées sans suite, faute de preuves suffisantes. A ce jour, seul un mineur afghan a été condamné pour agression sexuelle contre une jeune femme de 19 ans à Hambourg, à deux ans de prison avec sursis.(…)

Libération via F de souche

 

Notes : je pense que cette année beaucoup d'Allemandes vont rester chez elles de peur de subir une agréation

 

 

Pékin veut le statut d'économie de marché et menace de mesures radicales en cas de refus
 

Après 15 ans d'adhésion à l'Organisation mondiale du commerce (OMC), la Chine devait à compter de dimanche 11 décembre accéder au statut d'économie de marché, mais ni les États-Unis, ni l'Union européenne, ni le Japon ne sont prêts à le lui reconnaître.

La Chine sera intransigeante dans la défense de ses droits et intérêts légitimes et se réservera le droit de prendre des mesures radicales si les pays membres de l'Organisation mondiale du Commerce ne la traitent pas comme une économie de marché, prévient le ministre chinois du Commerce Gao Hucheng.

« Pékin appelle tous les pays membres de l'OMC à respecter et à appliquer strictement les normes du droit international, tout en honorant leurs propres engagements internationaux. Pour sa part, la Chine prendra des mesures fermes pour défendre ses droits face aux pays membres qui manqueront à leurs engagements », lit-on dans l'article que le ministre a publié lundi dans le « Quotidien du Peuple » à l'occasion du 15e anniversaire de l'adhésion du pays à l'OMC.

En savoir plus

 

 

 

 

États-Unis : les recomptes dans le Wisconsin confirment la victoire de Trump

 

VIDÉO - Après dix jours de recomptes, les autorités du Wisconsin ont annoncé que le magnat de l'immobilier avait bien devancé Hillary Clinton dans l'État. Ce dernier recompte met un terme définitif au scrutin.

Lire l'article

 

 

Etats-Unis: un 3ème général intègre l'administration Trump

 

Le général à la retraite John Kelly a été choisi lundi pour diriger le ministère de la Sécurité intérieure, devenant le troisième général à intégrer l'administration Trump au sein duquel il sera notamment en charge de la protection des frontières.

Cet ancien Marine, général de corps d'armée, âgé de 66 ans "est la bonne personne pour mener l'urgente mission de stopper l'immigration illégale et d'assurer la sécurité de nos frontières", a estimé le président élu Donald Trump dans un communiqué.

Lire l'article

 

 

Royaume-Uni : le pays ferme sa porte aux migrants mineurs isolés de Calais

 

Discrètement mais brutalement, le Royaume-Uni a fermé la porte, vendredi 9 décembre, aux mineurs isolés de l’ancienne « jungle » de Calais (Pas-de-Calais) qui espéraient être admis sur le territoire britannique, rejetant ainsi, de fait, la responsabilité de leur sort incertain sur les autorités françaises.

screenshot_6

Le ministre britannique de l’immigration, Robert Goodwill, rattaché au Home Office (ministère de l’intérieur), a déclaré que tous les mineurs de Calais demandant l’asile au Royaume-Uni avaient été interrogés par ses services et que tous ceux ayant été admis au séjour, soit 750 jeunes, y avaient été transférés. « Les jeunes restants sont en sécurité aux bons soins des autorités françaises », a ajouté le ministre, signifiant la fin du processus en question. [...]

Le Monde

 

 

 

Une musulmane refuse de serrer la main du président allemand venu célébrer l’intégration

 

Le président allemand Joachim Gauck s’est rendu fin novembre à Offenbach [Hesse] pour célébrer la réussite de l’intégration dans cette ville de 132 000 habitants dont 60 % sont issus de l’immigration. Il y a notamment rencontré une délégation d’élèves.

 

_________________

Le 12 décembre

 

 

Poutine: les terroristes possèdent des armes modernes, y compris occidentales

 


Alors que les groupes terroristes sont de mieux en mieux organisés et armés, il est extrêmement important d’être prêt à répondre à cette menace et de posséder des moyens techniques, a affirmé le président russe Vladimir Poutine.

La Syrie, la Libye, l'Irak et des régions entières sont à ce jour confrontés à la montée des violences. Bien armés, en possession d'armes performantes et parfois d'origine occidentale, les terroristes démontrent un haut niveau de préparation, a constaté ce lundi le président russe Vladimir Poutine. Impossible donc de négliger cette menace. « Les terroristes ont créé d'importants groupes armés et utilisent souvent des spécialistes bien formés, qui sont passés par une école de l'armée régulière et qui font usage d'armes modernes, y compris de fabrication occidentale », a annoncé le président russe.

S'exprimant lors d'une réunion de la Commission sur les questions de coopération militaire et technique, le chef d'État russe a fait remarquer que dans ce contexte, Moscou était de son côté prêt à mettre sur le marché extérieur les dispositifs antiterroristes les plus modernes, y compris des boucliers anti-missiles, l'aviation, l'artillerie guidée et des véhicules blindés. « Bref, tout ce qui aide à combattre le terrorisme ».

En savoir plus

 

 

Syrie : l’organisation Etat islamique a repris Palmyre

 

Engagée dans la reconquête d’Alep, l’armée de Bachar Al-Assad s’est retirée de la ville antique, reprise par les djihadistes. D’intenses bombardements de l’aviation russe n’ont pas pu stopper l’avancée de l’EI.

Des combattants de l’organisation Etat islamique (EI) ont repris dimanche la ville antique de Palmyre, dans le désert de l’est syrien. Les djihadistes, chassés du site archéologique en mars après dix mois d’occupation, avaient repris une première fois le centre de la ville, samedi, à la faveur d’un assaut surprise. Le gouvernement syrien a reconnu que Palmyre était retombée aux mains de l’EI, dimanche, malgré des dizaines de bombardements aériens russes. Ce revers dans une ville où Vladimir Poutine avait organisé un concert symphonique en mai pour en célébrer la libération, illustre la difficulté de l’armée de Bachar Al-Assad, engagée dans la reconquête d’Alep, à combattre sur plusieurs fronts en même temps, en dépit du soutien aérien de la Russie et celui au sol de milices chiites libanaise, irakienne et iranienne. « L’armée...

Lire la suite

Lire aussi :  Daech utilise des voitures piégées et perce la défense à Palmyre

 
 
Notes : au derniére nouvelle 96% d’Alep est passé sous contrôle total de Damas
 
 

 

RAQQA, fief du groupe État islamique dans la ligne de mire des FDS

 

 

L’attentat contre une église copte au Caire réveille la colère de la minorité chrétienne

 

(..) Le président Abdel Fattah Al-Sissi a décrété un deuil national de trois jours. Dans un communiqué, il a promis que ce « crime lâche » ne resterait pas impuni et a appelé musulmans et chrétiens à l’unité dans la guerre contre le terrorisme.

Le cheikh d’Al-Azhar, Ahmed Al-Tayeb, la plus haute institution de l’islam sunnite en Egypte, a dénoncé un acte « infâme ». Des responsables religieux et politiques du monde entier se sont joints à ces condamnations et appels à l’unité, dont le président François Hollande, qui a condamné un « attentat ignoble ».

Désarroi croissant

Les déclarations des autorités égyptiennes n’ont pas apaisé la colère de quelques centaines de chrétiens égyptiens réunis devant la cathédrale Saint-Marc pour dénoncer l’incapacité du gouvernement à assurer leur sécurité.

Les manifestants ont entonné des slogans appelant à la chute du régime et à la démission du ministre de l’intérieur, Magdy Abdel Ghaffar, ponctués de chants religieux et de prières. Des responsables gouvernementaux, ainsi que deux célèbres journalistes prorégime venus sur les lieux de l’explosion, ont été chahutés par la foule, tandis que des accrochages mineurs ont opposé la police antiémeute à des protestataires qui ont tenté d’entrer dans la cathédrale.

En savoir plus

 

Attentat en Turquie : les pro-kurdes ciblés par une vague d'arrestations

 

Après une journée de deuil, l'heure est, lundi, à la prise de décision en Turquie. Le président Recep Tayyip Erdogan a promis de lutter « jusqu'au bout contre le terrorisme » après le double attentatqui a fait au moins 38 morts et 155 blessés à Istanbul samedi. Le pays a arrêté près de 200 membres du principal parti pro-kurde et frappé en Irak des cibles de la rébellion kurde, dont un groupe dissident a revendiqué l'attentat. Les arrestations ont visé dans l'ensemble du pays 198 membres du Parti démocratique des peuples (HDP), dont le chef de file Selahattin Demirtas et une dizaine de députés ont déjà été placés en détention début novembre dans le cadre des purges menées après la tentative de putsch de juillet.

Lire la suite

 

 

En bref - L'actualité de France

 

10/12: Trente ans d’islamisme en Lorraine, Les djihadistes ne sont plus solitaires (source)
10/12: (09) Le RAID interpelle un islamiste qui voulait donner son âme à Allah (source)
10/12: (05) Hamed menace de mort son voisin et caillasse son logement: tribunal (source)
10/12: Terrorisme/France: la soeur du jihadiste Boubaker el-Hakim incarcérée (source)
10/12: Un réseau de proxénètes Albanais démantelé+saisie de cash à Toulouse (source)
10/12: 2 Tunisiens arrêtés pour fausses attestations+faux certificats médicaux (source)
10/12: Toutes les polices aux trousses de Karim Ouali, ‘Joker’ tueur à la hache (source)
10/12: Cambriolages dans la région Midi: le clan des Serbes absent au procès (source)
09/12: Karim Garbi, 9 mentions au casier, agression hyper violente avec un taser (source)
09/12: Un réseau de passeurs d’Africains démantelé, 8 arrestations en France (source)

 

 

 

Attentat de Nice: 11 personnes interpellées

 

Cette vaste opération antiterroriste porte sur le « volet arme » de l’enquête par la sous-direction anti-terroriste (Sdat) de la police judiciaire.

Vaste coup de filet dans l’enquête sur l’attentat de Nice. 11 personnes ont été interpellées, dont 10 à Nice ce lundi matin et une à Nantes vendredi, affirme une source proche de l’enquête à L’Express. Une opération qui porte sur le « volet arme » de l’enquête par la sous-direction anti-terroriste (Sdat) de la police judiciaire, précise LCI qui sort l’information.

La chaîne précise que plusieurs individus sont issus de la communauté albanaise. Ce qui est également le cas d’un couple déjà mis en examen dans cette affaire, soupçonné d’avoir fourni une arme au terroriste Mohamed Lahouaiej-Bouhlel.

L’Express

 

Ariège: un homme interpellé pour apologie du terrorisme

 

Un homme a été interpellé cet après-midi à Pamiers (Ariège) et placé en garde à vue pour "apologie du terrorisme" et "menaces de mort en raison de la religion", a-t-on appris auprès du parquet de Foix. Un utilisateur de Facebook a signalé à la police de Foix des "menaces de mort réitérées proférées sur ce réseau social par un individu se réclamant d'Allah et faisant l'apologie du terrorisme", écrit le procureur de la République de Foix, Karline Bouisset, dans un communiqué.

"Sans énoncer de cible particulière, l'intéressé indiquait parallèlement vouloir donner son âme à Allah le 12 décembre 2016", poursuit le procureur. "Au vu du profil radicalisé du mis en cause", il a été interpellé "sans incident" vers 16H00 à Pamiers, avec l'assistance du RAID, selon la même source.

Lire la suite 

 

 

 

 

Agression à l'acide chlorhydrique en Isère : un homme recherché par la police

 

Un homme de 46 ans, habitant Pont-de-Claix (Isère), est soupçonné d'avoir ligoté sa compagne et de l'avoir aspergée d'acide chlorhydrique, vendredi soir à Échirolles. Le pronostic vital de la femme n'est pas engagé. Le suspect reste pour l'instant introuvable.

Vendredi soir, plusieurs personnes préviennent la police de Grenoble : elles ont reçu, par SMS ou par appel téléphonique, des nouvelles inquiétantes de leur amie. Celle-ci est enfermée dans un fourgon, garé dans un box d'un parking sous-terrain d’Échirolles. Vers 21h30, la femme est retrouvée à l'endroit indiqué, proche du cours Jean Jaurès. Elle est à l'arrière d'un fourgon, ligotée, et sévèrement brûlée sur plus de 20% du corps.

Selon les enquêteurs l'acide chlorhydrique a provoqué ces blessures. Cet acide est utilisé pour nettoyer des sanitaires, et plus couramment dans l'industrie, pour décaper des métaux. Il est extrêmement corrosif et toxique. La victime est une femme de 39 ans, immédiatement prise en charge par le SAMU puis évacuée vers l'hôpital. Elle est grièvement blessée, mais sa vie n'est pas en danger.
 

 

Primaire PS : les étrangers pourront voter

 

 

Contrairement à la primaire de la droite, les étrangers et les mineurs (16-18 ans) membres du PS ou du MJS (Mouvement des Jeunes socialistes) pourront participer. Une décision paradoxale : ces derniers ne pourront pas voter pour leur champion en avril prochain.

(…) 20minutes.fr

 

 

 

Éric Woerth suggère aux non-Français qui interdisent aux femmes de se rendre dans des cafés de « retourner au bled »

 

Le reportage de France 2 sur ces femmes interdites de se rendre dans des cafés continue de susciter des réactions. Comme d’autres, Éric Woerth se montre indigné par ces images.

 

 

Pays-Bas : le député Geert Wilders condamné pour des propos anti-immigration (MàJ : Il grimpe encore dans les sondages)

 

Le parti du député néerlandais populiste Geert Wilders continue de grimper dans les sondages, qui le confirment comme premier parti du pays, selon une dernière enquête d’opinion réalisée après le procès qui l’a reconnu coupable de discrimination.

Si les élections législatives prévues en mars se tenaient cette semaine, le Parti pour la liberté (PVV) deviendrait la première formation politique du pays avec 36 sièges sur les 150 que compte la chambre basse du parlement néerlandais, selon le sondage hebdomadaire de référence de l’institut Maurice de Hond, publié dimanche.

Connu pour ses propos anti-islam, l’homme à la chevelure peroxydée a ainsi décroché deux sièges de plus par rapport à la semaine dernière, après « le prononcé du jugement dans son procès », a précisé l’institut.

Le PVV occupe actuellement douze sièges à la chambre basse.

Le Point

 

 

VIDEO. Pourquoi Trump menace de ne plus reconnaître la «Chine unique»

 

Donald Trump continue à souffler le chaud et le froid sur sa future politique internationale. Après deux accrochages à distance avec Pékin début décembre, puis le choix la semaine dernière d’un « vieil ami » de la Chine comme ambassadeur dans le pays, le président élu des Etats-Unis a menacé dimanche de ne plus reconnaître le principe de la « Chine unique ». Explications.

Qu’est-ce que la Chine unique ?

L’île de Taïwan est de facto séparée politiquement de la Chine depuis 1949 et la fin de la guerre civile qui a vu les troupes nationalistes se réfugier sur l’île. Mais Pékin considère toujours Taïwan comme l’une de ses provinces. Ce principe d’une « Chine unique » a été gravé dans le marbre de la diplomatie sino-américaine par la rencontre entre Richard Nixon et Mao Zedong en 1972. En acceptant de parler par téléphone avec la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen le 2 décembre, le président élu a rompu avec l’engagement pris par Washington de ne pas entretenir de relations officielles avec les autorités de l’île.

Pourquoi cette rupture de la ligne diplomatique ?

« Je ne veux pas que la Chine me dicte ce que je dois faire », a déclaré Donald Trump sur la chaîne Fox. Le milliardaire a expliqué qu’il aurait été insultant de pas répondre à l’appel de Tsai Ing-wen, qui voulait le féliciter pour sa victoire : « Cela a été un appel très agréable et court. Au nom de quoi une autre nation pourrait-elle dire que je ne peux pas prendre un appel ? ». Au passage, il a affirmé avoir été informé de cet appel seulement quelques heures auparavant, et non des semaines voire des mois à l’avance, comme l’a notamment affirmé le Washington Post.

(..) outre les questions commerciales, le républicain a une nouvelle fois accusé la Chine de ne pas coopérer avec les Etats-Unis en matière de taux de change. « Nous sommes durement touchés par la dévaluation » de la monnaie chinoise, a soutenu le magnat de l’immobilier, qui soutient que cette politique monétaire permet de doper les exportations chinoises. Selon lui, l’Empire du Milieu « taxe » les produits américains « aux frontières, alors que nous ne taxons pas les leurs ».

Le futur hôte de la Maison Blanche a également attaqué la politique de défense de la Chine, qui « construit une énorme forteresse en mer de Chine méridionale ». Concernant la menace présentée par les armes nucléaires de la Corée du Nord, le président élu a enfin fait valoir que la Chine, le principal allié de Pyongyang, « pourrait résoudre ce problème ». Mais « ils (les Chinois) ne font rien pour nous aider », a-t-il lancé.

Source

Notes : je ne peut qu'apprécié la franchise de Trumps

Commenter cet article