Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 9 décembre

 

 

Obama lève les restrictions de livraisons d’armes aux alliés des USA en Syrie

 

Re-information

Le président sortant américain a levé jeudi les restrictions formelles sur les livraisons d'armes, de munitions et de matériel militaire aux alliés des États-Unis afin de combattre le terrorisme en Syrie. Un mémorandum en conséquence, adressé au secrétaire d'État et au ministre de la Défense, a été diffusé par le service de presse de la Maison Blanche.

Selon le document, il importe d'affirmer que les opérations y compris la fourniture d'armes et de services aux forces étrangères, engagées dans la lutte contre Daech menée par les États-Unis en Syrie, est très importante pour la sécurité nationale du pays.

En même temps, le président annule des interdictions sur les livraisons de « matériel militaire » et de ressources financières en Syrie, qui est sous sanctions américaines comme un pays qui soutient le terrorisme. Il est à noter que le terme « matériel militaire », selon la législation des États-Unis, désigne tous les appareils à des fins militaires.

En savoir plus

Voir aussi la publication d'hier le 8 décembre :  Le Congrès US approuve la livraison de missiles surface-air à l’«opposition syrienne»

 

Notes : armé les rebelles pour qu'ils combattent le terroriste en Syrie ! Il se foute du monde! les rebelles ne font pas la guerre aux terroristes mais à l'armée d'Assad et son allié la Russie

 

 

DIABOLIQUE. Syrie: avant de partir, Barack Obama ordonne l’armement des terroristes

 

 

WASHINGTON DC,  Etats-Unis (07h44) – Le prix Nobel de la paix, vrai maître d’œuvre de la guerre en Libye et de l’assassinat macabre du frère Guide Mouammar Kadhafi, veut récidiver en Syrie. Ne pouvant plus peser dans la guerre, puisqu’il part de la Maison Blanche, Barack Obama ordonne d’armer les terroristes avec le prétexte de « forces » aidant les Etats-Unis à combattre le…terrorisme. Cet homme est dangereux, mesquin, impropre et criminel.

Toute honte bue, Le président Barack Obama a ordonné une renonciation aux restrictions sur l’aide militaire pour les forces étrangères et autres en Syrie, estimant qu’il est «essentiel aux intérêts de sécurité nationale» des Etats-Unis, d’autoriser des exceptions aux dispositions de la loi sur les exportations d’armes. Sous le prétexte du contre-terrorisme, sorte de détournement de langage visant à armer plusieurs terroristes pour combattre l’Armée arabe syrienne et ses alliés, est un acte de guerre hypocrite contre la Syrie et la Russie. Cet homme est très dangereux.

La décision du président Obama pourrait conduire à une escalade presque immédiate du conflit et, fondamentalement, mettre les Etats-Unis dans une situation de «mener une guerre par procuration contre les Russes et les Syriens», a estimé un ancien fonctionnaire du Pentagone, Michael Maloof. Ceci prouve bien que Barack Obama ne combat pas Daesh ou le terrorisme. Vivement Trump !

Il reste donc au secrétaire d’État américain John Kerry, de travailler avec le Congrès et d’en faire rapport sur les propositions d’exportation d’armes, ce qui nécessite 15 jours de préavis avant d’être autorisé. Néanmoins, tout peut aller très vite…

Source MamAfrika TV | Par Allain Jules

 

 

 

Kremlin: la décision des USA d’envoyer des armes en Syrie est une menace globale

 

Si les terroristes au Moyen-Orient se procurent des missiles surface-air, ce sera le pire résultat de la décision des États-Unis de lever les restrictions sur la livraison d'armes en Syrie, prévient le Kremlin.

Dmitri Peskov, le porte-parole du président russe Vladimir Poutine, a commenté ce vendredi 9 décembre la décision du président américain Barack Obama de lever les restrictions formelles sur la livraison d'armes, de munitions et de matériel militaire aux alliés des États-Unis dans la lutte antiterroriste en Syrie. M. Peskov estime notamment que cette mesure pourrait se révéler lourde de conséquences.

« Sur cette question, il faudra tenter de comprendre très attentivement l’objectif principal, les intentions et les détails de cette décision. Certes, le pire résultat de cette décision serait que différents types d'armes, y compris des missiles surface-air, tombent dans les mains des terroristes. Cela va à l’encontre des conventions internationales et représente une grande menace non seulement pour la région mais également pour tous les pays du monde », a-t-il déploré. M.

Peskov a en outre ajouté que la mesure du dirigeant américain représentait « certainement » une menace pour les Forces aérospatiales russes. « Bien sûr que nous avons des moyens de protection. Ce sont des technologies très avancées, mais il y a des précautions que devraient prendre les pilotes dans ces conditions. Le danger est toutefois très élevé », a-t-il conclu.

En savoir plus

 

Notes : Dmitri Peskov n'a pas dit qu'elle serais la réaction des Russes en cas ou un de leur avion était détruit pas un  anti-missiles US !

 

 

Alep-Est : des civils empêchés de fuir, d'autres portés disparus

 

L'ONU a tiré la sonnette d'alarme vendredi au sujet de dizaines de milliers d'habitants bloqués dans Alep-Est, dont certains seraient empêchés de fuir par les rebelles et d'autres auraient disparu après avoir rejoint les zones contrôlées par le gouvernement dans la partie ouest de la ville. « Nous sommes sérieusement préoccupés par la sécurité des civils à Alep, ceux qui sont encore dans les zones contrôlées par l'opposition comme ceux qui ont fui vers les zones contrôlées par le gouvernement », a déclaré lors d'une conférence de presse à Genève le porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, Rupert Colville.

L'ONU estime à « environ 100 000 » le nombre de civils se trouvant dans les quartiers d'Alep-Est qui sont encore contrôlés par les rebelles. Mais le porte-parole a fait état d'informations indiquant que certains groupes armés de l'opposition empêchent des habitants de s'enfuir, n'hésitant pas parfois à faire usage de leurs armes. « Certains civils qui tentent de s'enfuir sont apparemment bloqués par des groupes armés de l'opposition (...) notamment le front Fateh al-Cham », ex-Front al-Nosra (Al-Qaïda en Syrie), a-t-il dit.

Lire la suite

 

 

 

Alep la Russie annonce une suspension de l'offensive militaire syrienne

Re-information

C'est une annonce-surprise. La Russie, alliée-clé du régime de Bachar el-Assad, a annoncé, jeudi, un arrêt des raids aériens et des tirs d'artillerie de l'armée syrienne sur les quartiers rebelles d'Alep. Cette mesure devrait permettre l'évacuation de milliers de civils pris au piège des violences. Cette décision n'a pas été commentée par Damas, l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a noté un arrêt des frappes de l'aviation syrienne et une baisse des tirs d'artillerie dans les derniers secteurs où les rebelles sont retranchés. « C'est plus calme. Même les tirs d'armes légères ont diminué, ce qui n'avait jamais été le cas jusqu'à présent », a également confirmé le correspondant de l'Agence France-Presse à Alep-Est.

Lire la suite


Notes : Enfin une vidéo un peut moins négative que d’habitude Il faut dire que les journalistes français sont assez frileux pour montré des russes qui apporte des vivres aux civiles d'Alep

 

Guerre en Syrie : Alep, la chute finale ? (partie 1)

Notes : : apparemment France 24 n'est vraiment pas a jours ! vue que la trêve dure depuis plusieurs heures !

 

 

WikiLeaks révèle des liens entre le pouvoir turc et Daesh

 

ANKARA, Turquie (09h19) – C’est explosif, c’est le genre de bombes prouvant que la lutte contre le terrorisme que met en avant Ankara est un leurre. En effet, des milliers d’e-mails publiés par WikiLeaks, prouvant que le ministre turc de l’Énergie et des Ressources naturelles Berat Albayrak, gendre, qui plus est, du président Recep Tayyip Erdoğan, a des liens étroits avec Daesh. Le terroriste Albayrak, prétendument ministre, a eu des contrats au moment de la superbe du groupe terroriste, sur les champs pétrolifères contrôlés par ces derniers.

 
Ces emails publiés démontrent sa connaissance des trajets relatifs au monopole complet des routes et du système ferroviaire du Kurdistan irakien en Turquie. Le « bon » terroriste Albayrak, qui ne sera nullement inquiété, avait pourtant nié, dans le passé, qu’il ait des liens avec Powertrans (ligne ferroviaire). Les Powertrans ont systématiquement été accusés de faciliter le passage du pétrole de Daesh des champs pétroliers d’Irak vers la Turquie.

Si le dictateur Recep Tayyip Erdoğan n’est lui aussi au courant de rien, c’est que le pape François ignore qu’il est un religieux…

MamAfrika TV | Par Allain Jules

 

 

 

 

Kadyrov dément l'envoi en Syrie des forces spéciales tchétchènes

 

Commentant les rapports des médias sur l'envoi en Syrie des forces spéciales tchétchènes, Ramzan Kadyrov a déclaré que les bataillons « Est » et « Ouest » n'existaient pas. Dans le même temps, il a précisé qu'il serait heureux de recevoir un ordre du commandant suprême des forces armées de se rendre immédiatement en Syrie.

Plus tôt, les médias avaient informé que des bataillons militaires spéciaux, « Ouest » et « Est » du ministère russe de la Défense, stationnés en Tchétchénie, allaient être engagés dans la protection de la base aérienne russe de Hmeimim en Syrie. « Les médias publient des rapports sur l'"envoi" en Syrie des militaires des bataillons « Est », « Ouest » et des "forces spéciales tchétchènes". Je déclare en tant que responsable qu'il n'existe pas de bataillon "Est" et "Ouest" en Tchétchénie », a déclaré M. Kadyrov ce jeudi sur sa page Instagram.

En savoir plus

 

 

Moscou: les bombardements de la coalition sur les sites civils sont inadmissibles

 

Les frappes de missiles de la coalition internationale dirigée par les États-Unis sur les sites civils, faisant des victimes parmi la population, sont inadmissibles et doivent être résolument condamnées, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

Comme le précise le département diplomatique, le 7 décembre, des avions de la coalition anti-Daech ont effectué des frappes sur des sites civils dans le nord de la province syrienne de Raqqa. Les bombardements des bâtiments résidentiels de Moucheyrifa ont fait au moins 18 victimes et plusieurs blessés.

« Ces informations suscitent une profonde préoccupation. Les souffrances de la population civile doivent cesser. Les bombardements de la coalition dans lesquels périssent des civils syriens sont inadmissibles et doivent être réprouvés. Il est difficile d’accepter des excuses au sujet de "bavures" de ceux qui sont présents sur le sol syrien sans invitation », indique le document.

En savoir plus

 

 

Comment échapper à la matrice informationnelle créée par les réseaux sociaux?

 

Alors qu’on parle souvent de l’hégémonie des médias mainstream, certains préfèrent s’informer à l’aide des réseaux sociaux. Au moins là, la diffusion de l’info semble libre… ce qui cache de nouveaux pièges. Difficile de distinguer le vrai du faux dans ce flot informationnel infini. Voilà comment la sélectivité des réseaux sociaux vous rend dupes.

Après avoir appris l'existence des quatre agences de presse les plus influentes du monde, le chiffre variant selon les classifications, qui constituent la principale source des actualités internationales, et que ce sont ces agences qui décident de quoi parler et de quoi NE PAS parler, certains aspirent à plus de liberté de choix.

En savoir plus

 

 

Le Pape condamne la désinformation dans la presse

 

Le souverain pontife, en colère après la diffusion de fausses informations pendant la campagne électorale aux États-Unis, a donné son avis à l'égard des cas de désinformation observés dans les médias.

Le Pape François a dénoncé la désinformation dans les médias, la qualifiant de plus grand mal qui existe dans ce domaine.

« La désinformation est probablement le plus grand mal qu'un média puisse infliger, parce qu'elle oriente l'opinion dans une seule direction, en omettant une partie de la vérité », a déclaré le souverain pontife dans une interview accordée au journal catholique belge Tertio.

En savoir plus

 

 

Les défenseurs des droits de l’homme se taisent après la mort des médecins russes en Syrie

 

Les médecins militaires qui ont trouvé la mort en Syrie accomplissaient une mission purement humanitaire, il est regrettable que les défenseurs des droits de l’homme n’aient aucunement réagi à cette attaque, a déclaré Vladimir Poutine.

« Nos femmes militaires ont donné leur vies en Syrie en tentant d’aider les gens. C’est vrai qu’elles étaient militaires, mais elles ne faisaient qu’accomplir une mission tout à fait humanitaire : elles aidaient des personnes qui souffraient et n'avaient pas eu d’assistance médicale probablement depuis de nombreuses années. Et cependant, une frappe contre l’hôpital a été consciemment effectuée », a indiqué M. Poutine lors d’une cérémonie d’attribution de prix pour des contributions remarquables dans les domaines de l’action caritative et de la défense des droits de l’homme.

En savoir plus

 

 

Migrants : l’Allemagne lance une aide au retour

 

Berlin va lancer un programme de 150 millions d’euros d’aide au retour pour des demandeurs d’asile qui n’ont pas de perspective de rester en Allemagne ou qui souhaitent rentrer dans leur pays d’origine, a annoncé aujourd’hui le ministre du Développement dans un entretien.

« Pour les trois prochaines années, nous mettons à disposition 50 millions d’euros annuels pour ce programme de retour« , a indiqué le ministre Gerd Müller au quotidien régional Augsburger Allgemeine. Concrètement, les mesures d’aide concerneront des personnes originaires d’Irak, d’Afghanistan, des différents pays des Balkans qui, pour diverses raisons, veulent finalement rentrer chez elles, ou dont la demande d’asile ne pourra être acceptée, selon un document de présentation de ce programme dont le journal a eu copie. Il s’agit pour l’Allemagne de les aider « à entreprendre un nouveau départ » dans leur pays d’origine. « Nous pouvons leur offrir de l’éducation, une formation, des emplois, et des aides« , a détaillé le ministre.

L’Allemagne, qui a accueilli 900.000 demandeurs d’asile en 2015, a décidé de serrer la vis en matière d’immigration. Sous pression dans son propre camp, la chancelière Angela Merkel s’est engagé à ce que l’afflux massif de migrants, dont beaucoup de Syriens, Irakiens et Afghans, de l’an dernier ne se reproduise plus. Certains responsables politiques dénoncent en outre ces derniers mois le faible nombre d’expulsions effectives de demandeurs d’asile déboutés.

Le Figaro

 

Notes ; Cela vous donne une idée de la stupidité des politiciens!

 

 

Grande- Bretagne : menace terroriste sans précédent

 

Daech n'a pas besoin de quitter la Syrie pour planifier des attaques en Grande-Bretagne. Sa structure ultra organisée de planification d'attaques extérieures est très active sur place. Les services secrets de la Reine lancent un avertissement aux Britanniques : le risque d'attentat n'a jamais été aussi élevé.

 

Notes : Les journalistes et les politiciens sont assez stupides pour croire que les menaces d’attentats en Europe se termineront avec la fin de l'EI en Orient ! Il as encore des milliers de partisans a l'EI en Europe et ils se feront connaitre sous le nom des "fils du Califat"  comme la prédit Nostradamus

 

 

Fillon avec l’imam anti-chrétiens de Stains : la photo est bien réelle

 

(…) Mercredi, le frontiste Damien Rieu, qui travaille dans l’équipe de Marion Maréchal-Le Pen, a relayé sur Twitter deux photos: l’une montrant François Fillon poser avec le recteur de la mosquée de Stains, Salih Farhoud. L’autre, montrant ce même recteur avec une arme dans les mains.

 
 

L’équipe de Fillon plaide l’intox
Sur Twitter, certains défendent l’ex-Premier ministre en assurant que la photo est, là-encore, une intox. Contacté par BuzzFeed News, l’un des attachés de presse de François Fillon est catégorique, sous couvert d’anonymat:
«Il s’agit d’un photomontage. Comme pour celui le présentant avec Marion Maréchal-Le Pen. Il y en a plusieurs qui circulent. Mais ce qui est certain, c’est qu’il n’a jamais rencontré cette personne.» (…)

Une vidéo dément la version de l’équipe Fillon
En réalité, cette photo n’est pas truquée et contrairement aux affirmations de l’équipe de François Fillon, ce dernier a bien rencontré Salih Farhoud, président du centre culturel franco-égyptien et gérant de la mosquée de Stains (qui se fait aussi appeler Salih Attia). Joint par BuzzFeed News, ce dernier livre quelques détails:
«La rencontre a eu lieu en 2014 à la mosquée de Drancy. C’est mon ami, l’imam Hassen Chalghoumi, qui m’avait invité avec François Fillon.» (…)

Des propos anti-chrétiens tenus en 2014
En 2014, un journaliste de la chaîne égyptienne Al-Hayat avait dû interrompre Salih Farhoud alors qu’il tenait des propos anti-chrétiens. Il était alors invité à commenter le changement de régime en Egypte.
«Nous sommes très heureux. Nous espérons que tous les responsables de l’ancien régime [de Moubarak] qui ont fui l’Égypte seront arrêtés, tout comme Boutros-Ghali a été arrêté aujourd’hui. J’ai toujours dit qu’il est inconcevable qu’un ministre… Un chrétien ne peut être affecté au Trésor. Ce portefeuille doit être détenu par un musulman.»  (…)

Sa mosquée accusée d’accueillir des djihadistes
Surtout, la mosquée de Stains fait l’objet d’une fermeture administrative depuis le 2 novembre dernier. Elle est soupçonnée d’accueillir des salafistes dont certains auraient cherché à monter une action terroriste en France (…)

BuzzFeed via  F de Souche

 

 

 

Algérie : Rachid Nekkaz, l’homme qui paie les amendes anti-niqab, expulsé vers la France

 

Le militant franco-algérien Rachid Nekkaz a dénoncé, ce jeudi 8 décembre, son « kidnapping » et son « expulsion » de l’Algérie en accusant le Premier ministre Abdelmalek Sellal et le chef de cabinet du Président, Ahmed Ouyahia.

Dans une vidéo filmée à l’aéroport international d’Alger et postée sur sa page Facebook, l’ancien candidat à la présidentielle algérienne de 2014 et ex-candidat à la présidentielle française de 2007 brandit son passeport algérien. « Je suis obligé de prendre un vol pour Paris », a-t-il affirmé. « On m’a renvoyé de mon pays en me disant qu’il faut revenir vers la France. C’est-à-dire que je suis un étranger. C’est grave », a-t-il ajouté.

----------------------------------------

Incroyable scénario. L’opposant Rachid Nekkaz a fait savoir ce jeudi qu’il a été “kidnappé” par des policiers pour l’expulser de l’Algérie vers la France.

Selon le récit de Rachid Nekkaz, ce jeudi matin à 6h, il a pris un taxi collectif pour se rendre à Alger et rencontrer un de ses avocats. ” Surprise ! À 8h30, à 15 Kms d’Alger, soudainement 50 policiers ont bloqué l’autoroute et immobilisé le taxi collectif afin d’extraire Rachid Nekkaz”, raconte sur sa page Facebook l’opposant qui a terrassé plusieurs dignitaires du régime algérien en organisant des rassemblements de protestation au pied des immeubles de leurs appartements parisiens.

L’homme qui voulait se porter candidat aux prochaines élections législatives affirme avoir vécu “une scène de film digne des productions hollywoodiennes”.

Algérie Focus

Via F de souche

 

 

Migrants: la frontière Maroc-Espagne forcée

 

Près de 400 migrants originaires d’Afrique subsaharienne ont forcé vendredi à l’aube la haute barrière entourant l’enclave espagnole de Ceuta au Maroc, selon la préfecture locale.
Les migrants ont réussi à forcer les portes en deux points de la barrière de six mètres de haut entourant l’enclave, un assaut au cours duquel deux gardes civils et trois migrants ont été légèrement blessés, a précisé un porte-parole de la préfecture.

Selon le ministre de l’Intérieur Juan Ignacio Zoido, en déplacement à Bruxelles, près 20% d’entre eux n’étaient pas encore localisés en début de matinée. Le secrétaire d’État à la Sécurité, José Antonio Nieto, a d’ailleurs annoncé un déplacement dans l’enclave à la mi-journée.
La Croix-Rouge affirme avoir soigné 103 migrants, dont 25 ont été transférés à l’hôpital pour des blessures sans gravité lors de l’assaut, essentiellement des points de suture.

(…) Le Figaro

 

 

 

 

Huningue (68) : Saint-Nicolas interdit dans les écoles maternelles car catholique

 

Non, Saint-Nicolas ne passera pas, cette année, dans les écoles maternelles les Coccinelles et les Pâquerettes à Huningue. La décision vient des deux chefs d’établissement et contrarie fortement Jean-Marc Deichtmann, maire de Huningue, et Clarisse Guerné, adjointe au maire chargée affaires scolaires et périscolaires.

Aussi, les deux élus ont-ils adressé un courrier aux deux directrices d’école, dans lequel ils expriment leur incompréhension. « Nous venons d’apprendre par des parents d’élèves très en colère que vous aviez décidé, sans les avertir, de ne pas faire venir Saint-Nicolas, patron des écoliers, « par respect de la laïcité ». Nous sommes pour le moins surpris et déçus par cette décision qui ne concerne que les deux écoles maternelles de Huningue ! En effet, toutes les écoles des villes et villages des alentours continuent de fêter cette tradition qu’est la Saint-Nicolas. Votre hiérarchie nous a confirmé que la demande ne venait nullement d’elle ».
Et les deux élus d’argumenter que « comme toutes les fêtes traditionnelles, la saint Nicolas crée un lien social précieux, particulièrement en ce moment où celui-ci est très difficile à tisser. En la supprimant, vous stigmatisez une partie de la population qui n’a, pour la grande majorité, rien demandé. Votre rôle, plutôt que de donner raison à des expressions sectaires de la laïcité, n’est-il pas d’accompagner par des explications les très rares personnes choquées par cette tradition afin de faciliter leur intégration ? ».
Sollicitées par nos soins, les deux enseignantes n’ont pas souhaité s’exprimer.

L’Alsace

 

 

 

Clash Nicolas Bay (FN) / Benjamin Lucas (PS) sur la scolarisation payante des enfants de clandestins

 

Echange tendu entre Nicolas Bay (Secrétaire Général du Front National) et Benjamin Lucas (Président du Parti Socialiste de la Jeunesse) sur le projet de Marine le Pen de faire payer la scolarisation des enfants d’étrangers clandestins.

- 8 décembre 2016, 21h30, BFM TV.

Le Clash (4min30) :

 
Le Débat intégral (15min50) :

Commenter cet article