Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 8 décembre

 

 

La plus importante opération d'évacuation en cours à Alep. L'armée suspend les combats

 

Les troupes syriennes ont suspendu jeudi les combats à Alep et ce pour évacuer les civils, a fait savoir ce jour le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov.

« Je peux vous informer que les combats ont été suspendus à Alep-Est car une nouvelle opération d’évacuation des civils, la plus importante de toutes, est en cours. Une colonne de 8 000 personnes est une opération colossale. Son itinéraire se prolonge sur 5km. Je vous le dis depuis Hambourg, mais cette information m’est parvenue et je crois que vos collègues syriens vous le raconteront dans le détail », a expliqué le ministre aux journalistes en marge de la 23e réunion du Conseil ministériel de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), qui se tient à Hambourg. Moscou est résolument décidé à venir à bout des terroristes en Syrie et ce en application de la résolution du Conseil de sécurité de l’Onu, a poursuivi le ministre

. « Notre stratégie est très simple, elle est entièrement basée sur la résolution du Conseil de sécurité qui a préconisé de combattre les terroristes jusqu’à leur éradication, de résoudre parallèlement les problèmes des civils et de lancer un processus politique », a explicité le ministre.

En savoir plus

 

 

Syrie : à Alep, bientôt la victoire d'Assad ?

 

La victoire est proche pour le président syrien. Après la reprise par ses troupes de la vieille ville et de la plupart des quartiers rebelles, Bachar el-Assad ignore les appels à la trêve. Pour lui, une victoire à Alep sera une étape cruciale pour la fin de la guerre en Syrie. Acculés dans les derniers secteurs qu'ils contrôlent dans la partie orientale d'Alep (Nord), deuxième ville et ex-capitale économique du pays, les rebelles syriens ont appelé mercredi à un cessez-le-feu immédiat de cinq jours et à l'évacuation des civils, piégés sous un déluge de feu depuis le début d'une offensive dévastatrice lancée le 15 novembre par le régime. Six capitales occidentales, dont Washington, Paris et Londres, ont également demandé une trêve, dénonçant une « catastrophe humanitaire ».

Ce projet de cessez-le-feu a été discuté en soirée à Hambourg (Allemagne), mais sans réelle avancée, par les chefs de la diplomatie américaine et russe, John Kerry et Sergueï Lavrov, dont le pays soutient militairement le régime. « Nous avons l'intention de reprendre contact [jeudi] matin », a déclaré John Kerry après la rencontre. Interrogé au début de la réunion sur l'accord de la Russie à un éventuel cessez-le-feu, Sergueï Lavrov avait répondu : « J'étais d'accord et je confirme le soutien à la proposition américaine du 2 décembre. » Il évoquait une entrevue avec John Kerry vendredi à Rome, durant laquelle les deux ministres se seraient mis d'accord sur un plan d'évacuation des civils et des rebelles d'Alep-Est et sur un nouveau cessez-le-feu. Bachar el-Assad, fort de ses succès militaires, a exclu un cessez-le-feu à Alep, dans un entretien au journal syrien Al-Watan à paraître jeudi. « C'est vrai qu'Alep sera une victoire pour nous, mais, soyons réalistes, cela ne signifie pas la fin de la guerre. Néanmoins, ce sera une étape énorme vers la fin » du conflit et « un tournant dans la guerre », a-t-il ajouté. Alep est le principal front du conflit, qui a fait depuis mars 2011 plus de 300 000 morts et poussé à la fuite plus de la moitié de la population.

Lire la suite

 

 

 

L'UE et les USA prêts à imposer des sanctions contre les alliés d'Assad

 

L'UE et les USA se sont déclarés déterminés à imposer des sanctions contre les alliés du président syrien Bachar el-Assad.

Les dirigeants américain, britannique, allemand, italien et canadien ont adopté une déclaration conjointe sur la situation dans la ville syrienne d’Alep, dans laquelle ils n’écartent pas la possibilité d’introduire des sanctions à l’encontre des alliés de Bachar el-Assad. « Nous sommes prêts à examiner des mesures restrictives supplémentaires contre les personnes physiques et morales qui agissent dans les intérêts ou au nom du régime de Damas », indique une déclaration diffusée mercredi par le service de presse de la Maison-Blanche.

En savoir plus

 

 

Obama reconnaît le rôle des États-Unis dans l’apparition de l’EI et met en garde Trump

 

Barack Obama a reconnu que son pays était impliqué dans l'apparition du groupe État islamique. Cette idée a déjà été énoncée par le président syrien Bachar el-Assad et d'autres hommes politiques, y compris le successeur d'Obama Donald Trump.

En savoir plus

 

 

 

Ces 4 médias invisibles qui influencent les actualités du monde entier

 

Ces quatre agences de presse les plus influentes du monde, qui constituent la principale source (et souvent unique) des actualités internationales, sont souvent inconnues du grand public. D’où proviennent les actualités que vous lisez, regardez ou écoutez chaque jour dans les différents médias? Et si on vous disait qu’il n’y a qu’une seule source?

Vous êtes-vous jamais posés la question: mais d’où viennent les actualités et pourquoi les médias que vous consultez parlent tous en gros de la même chose? La chaîne germanophone Medien Klagemauer TV s'inquiète de la propagande unanime des médias et lance une alerte pour expliquer à son public à quoi il est confronté. Il s’agit de l’ossature sur laquelle se base tout le système médiatique et pourtant elle est presqu’inconnue du grand public. La majorité des nouvelles internationales proviennent de quatre agences de presse seulement basées à New York, Paris, Londres et Berlin.

Le monopole de ces quatre agences a plusieurs conséquences:

Il détermine le choix des sujets, de quoi on parle ainsi que de quoi on ne parle pas. Les reportages présentent souvent des similitudes, voire sont totalement les mêmes.

(..)

• L’Agence France Presse (AFP), qui est quasiment publique, a son siège à Paris et emploie également environ 4 000 personnes. Chaque jour, l’AFP expédie plus de 3 000 informations et 2 500 photos à des médias dans le monde entier.

(..) Si on regarde de plus près, on constate que les sujets traités par ces quatre agences de presse ainsi que les angles d’attaques sont souvent les mêmes, explique la Medien Klagemauer TV. Et même si déjà quatre agences de presse comme principales sources d’information pour le monde entier sont déjà loin d’être suffisantes, en réalité il n’y a qu’une vision mainstream derrière et une illusion de choix.  C’est-à-dire que « le droit de la population mondiale à la liberté de la presse et à la liberté d’opinion est bafoué », constate Kla tv.

(..) Ce système médiatique d’agences qui permet d’être informé de tout ce qui se passe dans le monde en quasi temps réel présente les inconvenants de n’offrir qu’une vision des évènements, de sélectionner ces derniers, voire pire, si la source rapport un fait de manière erronée tous les médias vont le relayer de manière erronée

En savoir plus

 

Notes : Et pour preuve

 

Maria, 19 ans, tuée par un réfugié: l’assourdissant silence de la télé allemande

 

Le Tagesschau, le journal du soir de la première chaîne de télévision allemande ARD, a été accusé de passer sous silence l'assassinat et le viol d'une étudiante par un réfugié afghan de 17 ans. Expliquée comme politiquement motivée par des politiciens et des médias, cette censure serait motivée par des considérations éthiques, assure la chaîne.

En savoir plus

 

 

La «propagande russe», cette vérité qui gêne la classe politique européenne

 

Quoique la propagande existe dans les médias occidentaux, dont certains rappellent parfois la Pravda du temps de l’URSS, les élites politiques européennes préfèrent en faire porter le chapeau à la presse russe qui présente une vérité gênante et un point de vue alternatif, d’après un sénateur russe qui a accordé une interview en français à Sputnik.

La réalité gênante que les organisations officielles européennes préfèrent passer sous silence, dont le massacre d'Odessa ou le nombre de civils tués en Ukraine, c'est ce que l'Occident entend par « propagande russe », a déclaré mardi à Sputnik Alexeï Pouchkov, membre du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), en déplacement à Paris pour assister à une table ronde de l'association Dialogue franco-russe sur le thème « La Russie et la France : navigation commune dans le contexte de la crise systémique ».

« Je pense que ce qui est appelé propagande par l'UE, c'est la présentation du point de vue russe sur les événements et aussi de certaines vérités qui gênent la classe politique européenne. Ces vérités sont évidentes. Par exemple, le massacre d'Odessa, quand plus de 40 personnes ont péri à cause de la violence ultranationaliste en Ukraine, et toutes les organisations parlementaires européennes se sont tues : le Parlement européen, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, l'Assemblée parlementaire de l'OSCE. Tout le monde s'est tu comme si cela n'était pas arrivé », explique le sénateur, avant de citer un autre exemple, celui du nombre de civils tués en Ukraine.

C'est la vérité qui gêne, parce que si l'Union européenne soutient un régime qui néglige les droits de l'homme et qui tire sur les populations civiles du Donbass, c'est une gêne pour l'UE, évidemment, estime le sénateur.

Mais le champ de propagande ne se limite pas à l'Ukraine. En Syrie et partout où existe un point de vue alternatif que la presse russe relaie, on crie immédiatement à la propagande. « Hier, cette opposition (dite modérée par l'Occident, ndlr) a tiré sur l'hôpital russe à Alep en tuant quelques personnes. Si ce sont les modérés qui font ça, qui sont les islamistes ? Mais quand RT raconte tout ça, ils disent : ah non, nous, nous ne le disons pas, nous, nous ne l'admettons pas ici en Europe, donc c'est de la propagande », pointe M. Pouchkov.

En savoir plus

 

 

Le maire rebelle d’Alep reçu à Paris

 

Brita Hagi Hassan est en visite à Paris depuis dix jours. Qui est celui que l’on présente comme le maire d’Alep, invité par des associations et reçu au Quai d’Orsay ? Est-il en train de "circuler entre différentes capitales pour essayer de continuer sa propagande » comme l'estime Gérard Bapt interrogé par Sputnik?

En savoir plus

 

 

 

Italie : Expulsion d’un Marocain accusé de préparer un attentat contre le Vatican

 

La police italienne a annoncé mardi soir qu’elle a déjoué une tentative d’attaque terroriste contre le Vatican dont l’auteur serait un Marocain.

Le ministre de l’Intérieur Angelino Alfano a précisé que les autorités italiennes ont procédé à l’expulsion du Marocain après avoir reconnu sa volonté d’« attaquer le Vatican avec une voiture pleine d’explosifs et une Kalachnikov ».

vatican

L’individu, âgé de 32 ans, purge déjà une peine pour crimes de droit commun dans une prison de la ville de Cassino (sud), selon le média. Pour l’instant, ses liens possibles avec l’organisation « État islamique » (EI) restent inconnus, bien que les autorités italiennes ont noté qu’il s’était radicalisé lors d’une précédente incarcération dans la prison Regina Coeli à Rome et « avait été identifié comme responsable de l’endoctrinement d’un autre prisonnier ».

Pendant son séjour en prison, le Marocain avait confié à un détenu son intention de commettre, une fois libre, une attaque contre le Vatican. Le terroriste présumé a été expulsé mardi de l’Italie dans un avion à destination de Casablanca, où il serait mis à la disposition des autorités marocaines, a noté le ministre italien de l’Intérieur. L’individu est décrit comme un homme « violent (…), désireux de mourir au nom de Dieu (…) [et] avec des sentiments de vengeance contre l’Etat italien ».

Avec cette annonce, le nombre des expulsés d’Italie atteint 128 personnes depuis janvier 2015 à l’heure actuelle, dont 62 personnes en 2016, précise le média. Et de rappeler que l´EI avait exprimé son intention de « conquérir » Rome et placer son drapeau noir sur la basilique de Saint-Pierre.

Source

 

 

Dupont-Aignan aux imams : la « charte » ou le « charter »

 

[...]Éclipsé par les deux primaires, celle de droite et de gauche, et dans l’ombre de Marine Le Pen, bien ancrée dans le duo de tête dans les sondages, Nicolas Dupont-Aignan tente de se relancer. Il tenait un meeting à la Mutualité à Paris. Devant plus d’un demi-millier de personnes, le candidat Debout la France à la présidentielle s’est exprimé sur l’islam.

[...]Pour lui, il y a « une civilisation à défendre » et que c’était « aux religions de s’adapter aux lois de la République« . « Si on n’est pas contents en France, on s’en va!« . Il s’en est pris au burkini qui n’a « rien à voir avec un islam raisonnable, mais qui est une provocation ».

[...]Pour le député de l’Essonne, il faut « clarifier »: comme « avec la religion catholique » et les « rabbins », il faut qu’ »on fasse signer un contrat avec les imams, en six points« . Dupont-Aignan en a précisé cinq : « interdiction des financements de l’étranger, pas d’obligation du voile, possibilité de renoncer à la religion, égalité hommes-femmes, étourdissement des animaux avant l’abattage, etc. » « Si vous acceptez ces six points et que vous les respectez, on ouvre la mosquée et on la surveille! Si vous les refusez, eh bien c’est charter ! » a lancé le candidat à la présidentielle, applaudi par ses partisans dans une salle comble. [...]

Le Point

 

 

 

Allemagne : le parti d’Angela Merkel veut revenir sur la double nationalité (MàJ : la chancelière s’y oppose)

 

Merkel refuse la décision de la CDU sur la double nationalité

« Il n’y aura pas de changement dans cette législature », a déclaré devant des journalistes la patronne de la CDU mercredi à Essen après la fin du congrès. Elle considère personnellement que cette décision est erronée. « Je ne crois pas non plus que nous ferons la campagne électorale sur la double nationalité, comme nous avons pu le faire dans le passé. »

(Traduction Fdesouche)

Focus

_______________

L’Union chrétienne-démocrate (CDU) a décidé mercredi en congrès de revenir sur l’octroi automatique de la double nationalité aux enfants nés de parents étrangers en Allemagne.

Les délégués du parti de la chancelière Angela Merkel, réunis en congrès à Essen (ouest), sont allés à l’encontre de la recommandation de la direction de la CDU, en particulier du ministre de l’Intérieur, Thomas de Maizière.

Ce vote est de nature à fragiliser Angela Merkel au sein de son parti. Le principe de la double nationalité, qui concerne essentiellement les enfants d’origine turque, avait fait l’objet d’un compromis avec les sociaux-démocrates du SPD, partenaires minoritaires de la coalition gouvernementale.

Ces derniers ont d’ailleurs immédiatement dénoncé « une déclaration de défiance à l’égard de l’immense majorité des binationaux », selon le ministre SPD de la Justice Heiko Maas, pour qui une telle mesure représenterait « un grand pas en arrière pour l’intégration ».

« Une gifle aux jeunes d’origine étrangère »

Thomas de Maizière a insisté en vain sur le fait qu’il n’était pas bon de revenir sur un compromis. Il a également estimé qu’il s’agissait d’une gifle envoyée aux jeunes d’origine étrangère à l’heure où les questions d’intégration préoccupent grandement l’Allemagne.

(…) Ouest france

 

Notes : l'information est contradictoire sur d'autre sites

 

 

Allemagne : un réfugié irakien arrêté pour le viol de 2 étudiantes

 

Ils l’ont attrapé, le violeur de l’université. La police et le ministère public de Bochum [Rhénanie-du-Nord-Westphalie] ont convoqué mardi [6 novembre] une conférence de presse. Pour annoncer l’arrestation d’un homme qui aurait commis les deux viols à l’Université de Bochum.

À la mi-novembre, une étudiante chinoise de 27 ans avait été emmenée de force dans les fourrés et violée. En août, une étudiante avait été violée dans le même quartier. Cette victime avait été si grièvement blessée que la police avait fait intervenir la brigade criminelle.

« Nous ne pouvons pas exclure que le coupable voulait tuer sa victime« , nous avait déclaré le procureur Andreas Bachmann.

Après le crime de Bochum, une « information consulaire » avait mis en garde toutes les Chinoises contre les agressions.

Grâce aux indications des victimes, les experts avaient pu réaliser un portrait-robot des deux auteurs. Une comparaison des traces ADN avait conduit à une certitude. Il s’agissait d’un seul et même homme.

La Chinoise l’avait décrit comme un étranger venant d’un pays arabe; elle avait émis le soupçon qu’il pouvait s’agir d’un demandeur d’asile.

D’après nos informations, il s’agirait bien en effet d’un demandeur d’asile, un Irakien de 31 ans, qui vit dans un foyer pour réfugiés.

(Traduction Fdesouche)

Source

 

 

En bref - L'actualité de France

 

07/12: (83) Un Algérien récidiviste+clandestin menace des passants au couteau (source)
07/12: Lyon: Un Somalien sodomise + de 15 fois sa belle-fille de 12 ans: prison (source)
07/12: Un Algérien frappait femme+enfants à coups de pieds, de poings, câbles (source)
07/12: Adnene Ferchichi écumait les stations Total de Saint-Etienne à Roubaix (source)
06/12: (13) Abdel, traficant de cigarettes: ‘Ça peut rapporter plus que le shit !’ (source)
06/12: Un Algérien connu de la justice arrêté à Nice pour meurtre de buraliste (source)
06/12: (75) Farouk (16 condamnations) et sa bande ciblaient les Asiatiques (source)
06/12: Agressions ultra violentes par Farouk, Jamal, Nabil, Rachid, Yasser..etc (source)
06/12: Fares, Mohamed, Anis condamnés pour racket d’un jeune à Marseille (source)
05/12: (13) Ahmed.G, l’auto-entrepreneur du shit n’a pas tenu 15 jours: prison (source)
05/12: (91) Aboubacar jugé pour avoir tué un homme dans un foyer Adoma (source)
05/12:  Assassinat de Mourad en 2012: nouveau procès pour Mustapha+Hassan (source)
05/12: (94) Connu pour braquages, Akim arrêté avec une arme en sortie d’école (source)
05/12: (83) Miloud, entrepreneur, exploitait des sans-papiers sur des chantiers (source)

 

 

 

 

VIDEO. Quand les femmes deviennent indésirables dans les lieux publics

Aujourd'hui, des associations alertent sur ces quartiers où les femmes deviennent indésirables dans l'espace public. Se promener en jupe ou boire un café en terrasse peut alors devenir un vrai défi pour elles.

Ces terrasses de café et ces rues qui ont un point commun : les femmes semblent effacées. Dans certains quartiers populaires, les hommes occupent les lieux publics et les femmes subissent. France 2 a suivi deux militantes de "La brigade des mères" dans une banlieue de la région parisienne. Nadia Remadna et Aziza Sayah se battent pour la liberté des femmes dans ces quartiers. Pour démontrer la réaction des hommes, elles les filment en caméra cachée.

Lire la suite et voir la vidéo (vidéo pas compatible avec mon blog)

 

 

(93) Sevran, Stains : Oui, la mixité a disparu dans les rues et les bars

 

Cette vidéo fait suite a celle juste au dessus

 

Allemagne : viols commis par des migrants, Merkel dénonce les amalgames

 

Angela Merkel et son ministre de l’Intérieur ont appelé mercredi à éviter toute condamnation en bloc des réfugiés après deux délits sexuels imputés à des migrants en Allemagne, dénoncés par la droite populiste.

« De tels délits sont évidemment dramatiques et doivent être poursuivis. (…) Mais pourtant, il ne faut pas tirer des conclusions sur l’ensemble d’un groupe qui recherche une protection » en Allemagne, a déclaré la chancelière à la chaine d’information en continu n-tv. « Nous devons faire cette différence comme nous le faisons pour d’autres délits terribles« , a ajouté Mme Merkel, qui était interrogée sur deux affaires récentes très médiatisées en Allemagne. [...]

Vendredi, un demandeur d’asile afghan de 17 ans a été interpellé à Fribourg (sud-ouest), soupçonné d’avoir tué et violé une étudiante. Et mardi, la police de Bochum (ouest) a annoncé l’arrestation d’un réfugié Irakien de 31 ans, soupçonné d’avoir violé une étudiante et tenté d’abuser d’une autre. [...]

L’Orient le Jour

 

 

Kiel (All.) : une Africaine brûlée vive en pleine rue par son mari

 

Une femme de 38 ans est décédée suite à une agression perpétrée à l’aide d’un liquide incendiaire à Kronshagen près de Kiel [Schleswig-Holstein]. Le matin, sur le trottoir situé devant la clinique Mare Klinikum, un homme avait aspergé cette femme avec un liquide et y avait mis le feu. Selon des témoins, tout son corps était en feu. Elle a fui son agresseur et a traversé en flammes la rue devant la clinique. Des passants l’ont aidée et ont éteint le feu. « On ne pouvait plus distinguer s’il s’agissait d’une femme ou d’un homme », a déclaré un porte-parole de la police.

L’homme s’est enfui aussitôt après son crime. Il s’agit d’après la police du mari de la femme, âgé de 41 ans. [...] Selon la police, le suspect et la victime vivent à Kiel depuis de nombreuses années. Ils sont arrivés en Allemagne, venant d’Afrique, il y a vingt ans environ. Mais le couple vivait séparé ces derniers temps. [...]

Selon le procureur général Axel Bieler, le ministère public se demande si le suspect arrêté doit être mis en détention provisoire ou s’il doit être envoyé dans un établissement psychiatrique. Les services de la jeunesse ont confié les deux enfants (trois et sept ans) à une famille d’accueil.

(Traduction Fdesouche)

Source

Commenter cet article