Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_______________

Le 6 novembre

 

Al-Qaïda et Daech menacent l’élection américaine

 

Des sérieuses menaces planent sur « l’election day », le jour de l’élection présidentielle américaine. Samedi soir, l’Etat islamique a diffusé un message appelant à « attaquer les bureaux de vote ». La veille, c’est Al-Qaïda qui aurait désigné, selon une source gouvernementale à Washington, des cibles dans les Etats de New York, du Texas et de Virginie.

Les agences fédérales américaines sont sur les nerfs. A en croire l’agence Reuters, qui a révélé l’information vendredi, plusieurs menaces d’attentats sérieuses planeraient sur les Etats-Unis mardi à l’occasion de « l’election day », le jour de l’élection présidentielle américaine. La chaîne CBS a confirmé l’information en expliquant que l’organisation terroriste Al-Qaïda aurait échafaudé des projets d’attentats très précis. [...]

Selon une source gouvernementale à Washington, les Etats de New York, du Texas et de Virginie seraient concernés. [...]

Outre ces menaces qui seraient particulièrement précises, une vidéo diffusée samedi soir a étayé les craintes des autorités. Mais cette fois, c’est l’Etat islamique qui en est l’auteur. L’organisation terroriste, concurrente d’Al-Qaïda, a lancé sur ses réseaux numériques un appel à « attaquer les bureaux de vote », mardi, le jour de « l’election day ». Selon le centre de surveillance des mouvements djihadistes SITE, un porte-parole de Daech appelle également, dans cette vidéo, les musulmans américains à « ne pas aller voter » mardi.

Le JDD

 

 

 

 

Début des opérations pour isoler Rakka, fief de l’EI en Syrie

 

La force arabo-kurde soutenue par les Etats-Unis a annoncé dimanche 6 novembre avoir lancé une offensive pour reprendre la ville de Rakka, capitale autoproclamée de l’organisation terroriste Etat islamique (EI) en Syrie. Des premières opérations sont en cours pour isoler Rakka, en vue d’un assaut sur la ville, a ensuite confirmé un responsable américain.

« La grande bataille pour la libération de Rakka et de sa province a commencé », a annoncé Jihan Cheikh Ahmad, une porte-parole de l’offensive, qui lisait un communiqué dans la ville d’Aïn Issa, située à plus de 50 km au nord de Rakka, aux mains de l’EI depuis deux ans et demi. Selon elle, l’offensive baptisée « Colère de l’Euphrate » et mobilisant 30 000 hommes a débuté sur le terrain samedi soir.

En savoir plus

 

 

Mossoul : percée de l'armée irakienne sur le front sud

 

L'armée irakienne dit avoir effectué une percée au sud de Mossoul, dans la zone de Hamam al-Alil. Les soldats remontent par la vallée du Tigre pour tenter de faire la jonction avec les forces spéciales irakiennes qui gagnent du terrain, maison par maison, dans l'est de Mossoul.


Notes : Marrant le discours de propagande des journalistes d'Euronews A chaque fois, ils répètent que les terrorises se servent des civiles dans Mossoul, mais lorsqu'ils abordent la guerre à Alep ils refusent de donner cette mm information ! !

Oui les rebelles soi-disant modérés d'Alep se servent aussi des civils comme bouclier humain

Les Saoudiens ont-ils inverti de l'argent dans Euronews !?

 

 

Syrie Alep : reprise des combats après une trêve de (très) courte durée

 

Quelques heures après la fin de la trêve humanitaire à Alep, les bombardements ont repris. Sur ces images filmées coté rebelles, une bombe du régime explose dans une zone à 30 kilomètres à l'ouest d'Alep. Selon des activistes sur place, elle aurait fait au moins trois morts et 15 blessés

 

 

L'armée syrienne élimine plusieurs groupes de terroristes dans la province de Deraa

Les troupes syriennes de l’armée gouvernementales ont attaqué avec succès les positions des terroristes du Front Fatah al-Cham éliminant plusieurs groupes armés. Ils ont également porté un coup dur aux combattants de Daech dans la province voisine de Soueïda.

L'armée gouvernementale syrienne a détruit plusieurs unités armées du groupe terroriste Front Fatah al-Cham (ex-Front al-Nosra) près de la ville de Deraa, dans le sud-ouest du pays, informe samedi l'agence SANA, en citant une source militaire.

En savoir plus

 

 

Diyarbakir (Turquie) : deux revendications pour un même attentat

 

 

Quel avenir pour la Syrie après la présidentielle américaine?

 

Les deux candidats américains à la Maison Blanche clament leur détermination à muscler la politique relative au conflit syrien. Il est cependant peu probable que le prochain président américain, quel qu’il soit, puisse influer sur la politique des Etats-Unis en Syrie.

La candidate démocrate Hillary Clinton et son rival républicain Donald Trump profitent de la moindre occasion pour évoquer leurs intentions concernant la politique syrienne, écrit l'hebdomadaire allemand Focus. 

A en juger d'après leurs promesses électorales, les deux candidats sont déterminés à appliquer une politique plus active eu égard au conflit syrien. Mme Clinton insiste sur l'introduction d'une zone d'exclusion aérienne et la création de territoires tampons « pour protéger la population civile». M. Trump, pour sa part, promet de durcir la lutte contre le groupe terroriste Etat islamique.

L''hebdomadaire juge cependant que le prochain président américain, quel que soit le vainqueur, ne pourra pas influer notablement sur la politique des Etats-Unis en Syrie. Le futur président ne doit pas oublier qu'en Syrie, les Etats-Unis font face à la Russie. Un regain d'activité de la part de Washington provoquera une réaction appropriée de Moscou, voire une confrontation américano-russe non dissimulée, souligne le média.

En savoir plus

 

 

Moscou assurera sa sécurité informatique suite aux menaces US

 

Alors que les Etats-Unis menacent officiellement de réaliser une attaque informatique contre la Russie en brandissant une «menace» russe imaginaire, Moscou adopte des mesures de protection bien réelles.

La Russie prend des mesures visant à assurer sa sécurité cybernétique compte tenu de la situation actuelle et des menaces auxquelles fait face le pays, a déclaré le porte-parole du président russe Dmitri Peskov. Il a ainsi commenté les informations de certains médias selon lesquels des serveurs russes, y compris ceux de Kremlin, seraient devenus la cible d’attaques de la part des hackers militaires américains.

En savoir plus

 

Plus de 2 200 migrants sauvés samedi par les gardes-côtes italiens 

Plus de 2 200 migrants ont été sauvés au cours de la seule journée de samedi en Méditerranée, ont déclaré les gardes-côtes italiens. Ils avaient navigué à bord de quinze embarcations, 13 pneumatiques, deux petits bateaux et un plus gros.

 

PACA : 80 000 € de subventions à des associations pro-immigration retirées grâce au groupe FN

 

Voir lien

 

 

Migrants en Île de France: Valérie Pécresse tire le signal d'alarme

 

La présidente de la région Île de France était reçue ce dimanche par Apolline de Malherbe sur le plateau de BFM Politique. Elle a appelé Manuel Valls à s'engager à expulser les clandestins et a parlé d'une région "saturé" par les migrants.

 

Moins de 20% des adolescents musulmans se sentent « totalement français » selon une étude (Le Point)

 

1611050613580090

Le fait de se sentir français suivant la religion a son importance chez les adolescents, source : Polis, Lyon-Grenoble (+ : religion déclarée qui est jugée importante ; – = religion déclarée qui n’est pas jugée importante)

Rapporté par le sociologue Sébastien Roche dans Le Point du 3 novembre

 

61 % des Suisses contre la reconnaissance de l’islam comme « religion officielle »

 

Une demande de reconnaissance de l’islam comme religion officielle en Suisse est loin de trouver une majorité auprès des citoyens helvétiques, révèle un sondage.

Reconnaître l’islam au même niveau que le christianisme et le judaïsme en Suisse, n’est pas encore pour demain. A la question de savoir s’il est judicieux de placer l’islam au même niveau que le christianisme et le judaïsme en Suisse, 61% des sondés répondent «non» ou «plutôt non», indique une enquête du Matin Dimanche et de la SonntagsZeitung. Dix-neuf pour cent disent «oui» et 20% «plutôt oui».

Une majorité de 62% des Suisses estiment que l’islam n’a pas sa place en Suisse. Trente-huit pour cent pensent le contraire. Pour 80% des Helvètes, les valeurs chrétiennes font partie de l’identité suisse.

20min.ch
 
 

Istanbul, septembre 1955 : un pogrom antichrétien oublié

 

3255-tt-width-836-height-550-fill-1-bgcolor-000000

Le site francophone Orthodoxie a traduit un entretien accordé à Pravoslavie par l’évêque Cyrille (Sikis), hiérarque du patriarcat orthodoxe de Constantinople. Il révélera, à nombre d’entre nous, un pogrom antichrétien ignoré : celui que subirent les chrétiens grecs d’Istanbul dans les nuits du 6 et 7 septembre 1955 et qui causa la mort de plusieurs milliers de chrétiens et la fuite des autres. Ce nouveau pogrom antichrétien survint une trentaine d’années après le massacre par les Turcs des Grecs pontiques – toujours pas reconnu comme génocide – qui causa, entre 1916 et 1923, la mort de quelque 500 000 chrétiens grecs…

Peu de gens se rappellent encore une date horrible. Après la fuite et l’exode des Grecs en 1922, il y eut septembre 1955 à Istanbul, alors que vivaient dans cette ville plus de 150 000 ressortissants de notre peuple. Il y avait des quartiers grecs entiers, les affaires se développaient. Au cours de deux nuits, les 6 et 7 septembre, de terribles persécutions se déroulèrent dans la capitale du pays.

Lire la suite

 

 

 

 

_______________

Le 5 novembre

 

 

Un militaire français succombe à ses blessures au Mali

 

Le véhicule où se trouvait le sous-officier a roulé sur une mine qui a explosé. Ce décès porte à 16 le nombre de militaires tués depuis le début de l'intervention au Mali en janvier 2013.

L'armée française de nouveau endeuillée. Un sous-officier du 515e régiment du train de la Braconne à Brie près d'Angoulême a trouvé la mort au nord du Mali vendredi, a annoncé l'Elysée samedi matin. Ce décès porte à 16 le nombre de militaires tués depuis le début de l'intervention au Mali en janvier 2013.

«Le vendredi 4 novembre 2016, vers 14h00, deux véhicules de l'avant blindé (VAB) appartenant à un convoi logistique de la force Barkhane (Mali), armé par le 515e régiment du train, ont subi une attaque par un engin explosif alors qu'ils faisaient route au nord-est de Kidal», a annoncé le ministère de la Défense. «L'explosion a provoqué la mort du maréchal des logis-chef Fabien Jacq, blessé plus légèrement un autre soldat et commotionné trois autres», a-t-il ajouté. Le convoi d'une soixantaine de véhicules faisait route vers Abeïbera (140 km au nord-est de Kidal) lorsque l'explosion s'est produite au passage d'un des véhicules, a précisé le porte-parole de l'état-major des armées, le colonel Patrik Steiger.

En savoir plus

 

 

Nigeria : libération de l’une des lycéennes de Chibok enlevées par Boko Haram

 

L’armée nigériane a annoncé samedi 5 novembre avoir libéré vendredi soir l’une des lycéennes de Chibok, enlevées par les islamistes de Boko Haram il y a plus de deux ans, près de la frontière avec le Cameroun. L’armée n’a pas donné d’autres détails, pour l’heure, sur les conditions de cette libération.

 
 
 

 

La "résistance féroce" des jihadistes de l'EI à Mossoul - world

 

L'opération de reconquête de Mossoul est plus compliquée qu'escomptée pour l'armée irakienne. Elle doit faire face de son propre aveu à la _"résistance féroce"_ des combattants du groupe Etat Islamique.

 

Syrie: à Alep, échec de la trêve humanitaire

 

Des autobus vides, des rues désertes, voici à quoi ressemble l'opération de corridor humanitaire lancée par Moscou vendredi. Durant 10 heures, les forces russes et syriennes se sont engagées à stopper les tirs, un cessez-le-feu qui théoriquement permettrait aux habitants de fuir les quartiers rebelles d'Alep.

 

 

Alep: les frappes de l’aviation russe et syrienne suspendues depuis 19 jours

 

Les forces aériennes russes et syriennes n’ont pas effectué de frappes sur la ville syrienne d’Alep depuis 19 jours, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

Le ministère russe de la Défense a annoncé vendredi qu'un couloir humanitaire avait été bombardé autour de la partie occidentale de la route de Castello à Alep. Deux soldats russes ont été blessés. « Néanmoins, même en dépit de ces bombardements et des provocations continues des terroristes, les avions des forces aériennes russes et syriennes n'ont pas réalisé de frappes sur Alep depuis 19 jours », a déclaré le général Konachenkov samedi.

En savoir plus

 
 

 

 

Risque d'attentats d'Al-Qaïda lundi aux États-Unis

 

Les services de renseignement américains ont prévenu les autorités d'un risque d'attaques d'Al Qaïda à New York, au Texas et en Virginie lundi, veille de l'élection présidentielle.

Aucune cible précise n'a été mentionnée, relate vendredi CBS News, qui n'identifie pas les sources de ses informations. Le FBI s'est refusé à tout commentaire lié à ces informations.

En savoir plus

 

 

Indonésie : une manifestation d'islamistes dégénère à Jakarta

 

De violents affrontements ont eu lieu entre la police et des milliers de manifestants qui accusent le gouverneur de la capitale d'avoir insulté l'islam.

 

 

Tensions en Turquie au lendemain de l'arrestation d'élus kurdes

 

En Turquie, *l'arrestation des leaders et d'une dizaine de députés du HDP* (dans le cadre d'une enquête "antiterroriste" en lien avec le PKK) suscite l'indignation d'une partie de la population. Des supporters du *parti prokurde*, troisième force politique du pays, sont descendus dans la rue dans plusieurs villes, comme à Istanbul ou à Ankara, pour dénoncer ce qu'ils jugent comme étant une atteinte à la démocratie.

 

20 islamistes détectés dans l’armée allemande

 

Le nombre croissant d’islamistes parmi les recrues de l’armée allemande a forcé le gouvernement de ce pays à réviser la législation.

Plus de 20 islamistes ont été identifiés dans les forces armées allemandes alors que 60 militaires sont considérés comme suspects, relate le journal Berliner Morgenpost citant le service de contre-intelligence militaire (MAD, contre-espionnage). Les inspections dans l’armée ont commencé suite aux attaques terroristes de Paris et de Bruxelles.
En savoir plus

 

 

La Bulgarie bannit la burqa et coupera les ALLOCS aux contrevenants

 

La Bulgarie vient d’interdire le voile intégral. Les contrevenants ramasseront une amende et 750 euros et leurs aides sociales seront coupées. La loi a été portée par la coalition nationaliste du Front Patriotique.

Plus dissuasif qu’en France

Dans notre pays, on ne coupe pas les aides sociales et l’amende se limite à 150 petits euros. Du coup, certains riches islamistes ont proposé de payer les amendes de leurs coreligionnaires. En 2013, un Algérien avait ainsi payé 653 des 661 amendes pour port de burqa ! Une interdiction nationale

Le voile intégral avait déjà été banni dans certaines localités. En avril dernier, le Figaro nous rapportait ainsi que :

La ville bulgare de Pazardjik a interdit aujourd’hui le port du voile intégral dans les lieux publics, une mesure inédite en Bulgarie que cette municipalité du sud du pays a justifiée par une montée locale du salafisme.

Inconnu en Bulgarie il y a encore peu, le niqab s’est répandu depuis trois ans dans le quartier rom de cette ville de 70.000 habitants, fief de l’imam autoproclamé Ahmed Moussa, jugé depuis février pour propagande islamiste radicale. Par 39 voix contre 2, le conseil municipal a décrété mercredi une interdiction de « port dans les lieux publics de vêtements et accessoires couvrant le visage et empêchant son identification », sous peine d’une amende allant de 300 à 1000 leva (150 à 500 euros).

Dans ce contexte, un texte de loi avait été proposé pour interdire le voile intégral sur tout le territoire. Adopté en première instance en juin, il vient d’être validé de façon définitive, selon le Daily Express.Une dizaine de pays européens pensent à interdire…

Partout en Europe, des débats ont lieu autour du voile intégral. Alors que la France était moquée, beaucoup de nations réfléchissent désormais à une interdiction. L’Allemagne en est l’exemple le plus symbolique.

Lire la suite

 

 

En bref - L'actualité de France

 

04/11: Hamid Hakkar, meurtrier français en cavale arrêté à Malaga (Espagne) (source)
04/11: Sofian Hamane, braque un magasin avant d’aller au casino pour jouer (source)
03/11: (87) A peine arrivé, un migrant sème la zizanie et agresse des policiers (source)
03/11: Abdelkrim, 3 ans ferme pour avoir tiré 3 coups de feu+course-poursuite (source)
03/11: (83) Laroussi Oueslati, prison requise contre l’ex-président d’université (source)
03/11: (42) Yanis Gacem condamné deux fois en une semaine. vol+cambriolage (source)

 

 

Manifestations : 500 policiers à Béziers, 200 à Avignon. MàJ : 700 à Lyon

A Lyon, environ 700 policiers en civil, arborant pour certains leur brassard orange, ont défilé dans le centre-ville en entonnant La Marseillaise. Aux cris de « la racaille en prison, citoyens avec nous », les manifestants se sont rendus devant la préfecture avant de regagner la place Bellecour, point de départ de la manifestation. Le cortège était suivi par une douzaine de véhicules officiels de police, gyrophare allumé et klaxon en action.

Le Figaro

 

 

Béziers : Avocats et magistrats se joignent à la manifestation des policiers

 

Policiers, pompiers, magistrats et avocats rassemblés dans la contestation. Quelque 500 policiers et personnes les soutenant se sont rassemblés, vendredi soir, devant le commissariat de Béziers et la sous-préfecture et environ 200 devant la mairie d’Avignon.

« La racaille en prison »

A Béziers, les policiers municipaux ont été rejoints par des policiers nationaux des commissariats de Béziers et d’Agde, par des pompiers, des habitants de Béziers, par deux magistrats et par une dizaine d’avocats. Ils ont scandé « Policiers en colère » et « La racaille en prison », et portaient des pancartes « J’aime ma police ».

Lire la suite 

 

Lire aussi

Dijon (21) : policiers et pompiers caillassés dans un guet-apens et visés par un cocktail Molotov

Massy (91) : 2 CRS caillassés par une vingtaine de jeunes dans un guet-apens rue d’Alger, 2 interpellations

 

 

 

Miramas (13) : avides de s’intégrer, de jeunes migrants apprennent le français

 

Labib*, 14 ans, peine à trouver ses mots pour raconter qu’il s’est déguisé en zombie pour Halloween: ce jeune Syrien en jean et sweat à capuche gris résume ses vacances de la Toussaint devant sa classe à Miramas (Bouches-du-Rhône).

« Tu as fait qua?« , écrit un élève au tableau. Amal, 13 ans, une Syrienne elle aussi, arrivée cet été à Miramas, répond tout sourire: « J’ai été avec la famille« . La collégienne aux longs cheveux bruns raconte dans un français hésitant: « J’ai quitté Alep car c’était des problèmes là-bas ».

Avec sa famille, elle a traversé la Turquie, puis l’Europe, avant d’arriver à Lyon puis Miramas. Elle ne sait plus combien de temps a duré le voyage: « Beaucoup, beaucoup ». Aujourd’hui elle fait partie, avec 30 autres élèves, de l’Unité pédagogique pour élèves allophones arrivants (UPE2A) du collège Albert Camus. Une structure ouverte, qui consiste à donner des cours de français à des petits groupes de jeunes migrants, tout en les insérant dans une classe « normale » le reste du temps.[...]

Abdel Aziz, 15 ans, originaire du Maroc, ne se voit pas vivre ailleurs: « J’aime la France, c’est meilleur ici!« 

Le Point via F de souche

 

Notes ! s'intégrer à Miramas ! LOL !  j'ai vécue dans cette ville de nombreuse années , elle est gangréné par la racaille depuis bien  40 ans. Vu que les migrants vont se mélangé avec leur amis de religion, il n'auras aucune intégration mais encore plus de violence

 

 

Chrétiens et opposés à l’installation de migrants, ils rédigent un texte pour s’expliquer

 

 

Texte rédigé par des chrétiens des paroisses de Versailles : Notre-Dame, Saint-Louis, Sainte-Jeanne-d’Arc, Immaculée-Conception, Notre Dame des Armées …

(…)
Nous avons dans notre entourage des personnes qui se sont chargées de l’accueil de familles de migrants du Moyen-Orient.
Nous sommes résolument opposés à l’installation de camps de migrants, que ce soit à Louveciennes, ailleurs dans les Yvelines ou n’importe où en France.
(…)
Avons-nous perdu le contact avec le réel ? Nous croyons-nous capables d’assurer un avenir à toutes ces personnes, avec nos 5 millions de chômeurs, nos 2 200 milliards de dettes, nos usines qui ferment, nos agriculteurs qui n’ont plus de quoi vivre, l’explosion de la violence, nos départements asphyxiés par les demandes sociales, notre enseignement à la dérive, nos difficultés à intégrer les familles issues de l’immigration africaine qui représentent au moins 20 % de la population ?
N’avons-nous pas compris qu’en ouvrant ainsi la porte il ne s’agira bientôt plus de loger quelques milliers de migrants autour de Paris et en province, mais des centaines de milliers, voire des millions?

(…)
Avons-nous perdu l’espérance ? Ainsi, il ne serait plus possible de vivre au Nigeria, au Soudan, en Afghanistan, en Somalie, au Bengladesh… ? Seuls nos pays seraient capables de paix civile et de développement ? Pour qui nous prenons-nous ?

(…)
De manière générale, une confusion est médiatiquement et savamment entretenue entre les réfugiés et les immigrés illégaux, qui sont tous désignés sous le vocable de réfugiés.
Attention aux termes utilisés. Il existe bien des réfugiés de guerre, qui viennent généralement d’Irak ou de Syrie. Ces derniers viennent souvent en famille avec femme et enfants comme, à l’époque du communisme, les boat people. Ils sont d’ailleurs accueillis comme il se doit par des familles françaises et nous avons dans notre entourage de nombreux exemples de dévouement à leur égard.
Bien différents sont les immigrés clandestins, qui sont des hommes seuls principalement musulmans, en provenance d’Afghanistan, d’Érythrée, du Soudan, attirés par le mirage de notre société de consommation. Ils abandonnent femmes et enfants, sont manipulés par des passeurs qui font payer au prix fort leur passage de la Méditerranée. Ces migrants sont soutenus par des associations, parfois violentes, comme les « No Border » ou la fondation de George Soros, qui mènent partout dans le monde des campagnes visant à la disparition des frontières et des nations.

(…)
La vertu de Charité ne doit pas nous conduire à être naïfs ; la Charité est en effet inséparable d’une autre vertu aussi essentielle, la vertu de Justice. Dans l’encyclique Caritas in veritate, Benoît XVI écrit : « La Justice est “inséparable de la Charité”, elle lui est intrinsèque. »
C’est pourquoi tout ordre social, économique, politique doit être compris, interprété, à partir de la Charité et de la Justice. Or la Justice, c’est rendre à chacun ce qui lui est dû. C’est-àdire rendre un culte à Dieu, éduquer et protéger ses enfants, recevoir un juste salaire, jouir de la paix sociale, etc.
Comme l’a écrit Mgr Aillet dans un communiqué du 10 septembre 2015 sur la crise migratoire : « Il n’est pas interdit de se poser la question politique non plus seulement de la Charité, mais de la Justice, en évitant de se laisser submerger par une vague d’émotion. »
Ouvrir grandes les portes de notre pays déjà profondément déstabilisé par la forte immigration de ces quarante dernières années à de nouveaux arrivants, de surcroît en grande majorité de religion musulmane, est un acte troublant la paix sociale (ce que l’actualité nous montre chaque jour), soit un acte contre la Justice.
Décider de disperser ces migrants dans nos villes et nos villages, où aucun avenir ne les attend, ne constitue pas un acte de Charité mais également un acte qui va contre une autre vertu tout aussi importante, celle de la Prudence. Saint Thomas d’Aquin cite dans les fautes contre la Prudence « la précipitation, l’inconsidération dans le jugement ».

(…)
Ainsi l’archevêque de Mossoul, Mgr Amel Shimoun Nona : « Notre souffrance est un prélude à ce que vous-mêmes, chrétiens européens et occidentaux, souffrirez dans un futur proche. En accueillant un nombre croissant de musulmans, vous vous mettez en danger. Il vous faut prendre des décisions courageuses et dures, y compris en allant à l’encontre de vos principes. Vous croyez que tous les êtres humains sont égaux, mais l’Islam ne dit pas que tous les êtres humains sont égaux. Vos valeurs ne sont pas leurs valeurs. Si vous ne comprenez pas cela rapidement, vous tomberez victimes d’un ennemi que vous aurez accueilli dans votre maison. »
Et le Père Henri Boulad, recteur du collège de Jésuites du Caire : « Au nom du libéralisme, vous êtes en train de laisser pénétrer le fanatisme et l’intolérance. Or, l’Islam n’est pas compatible avec la société démocratique. Ce n’est pas une question d’individus – la plupart d’entre eux sont très gentils et sympathiques – mais de système. C’est une société de type totalitaire, et quand ils deviendront majoritaires en Europe, il sera trop tard. Il faut savoir qu’une mosquée n’est pas qu’un lieu de culte et de prière, c’est souvent aussi un lieu de propagande, car Islam et politique sont inséparables. Cela, l’Europe fait semblant de ne pas le savoir. »
(…)

Liberté Politique

 

Notes : une video du Père Henri Boulad sur ma chaine (voir la video)

 

 

 

 

Assange: Trump battu d’avance par la machine de propagande d’État US

 

Selon le fondateur de WikiLeaks, le candidat à la présidence US Donald Trump ne remportera pas l’élection du 8 novembre puisque toute la machine de propagande d’État soutient sa rivale Hillary Clinton.

Le candidat républicain à la présidence américaine Donald Trump ne réussira pas à rivaliser avec la machine de propagande du pays qui soutient la candidate démocrate Hillary Clinton, a déclaré vendredi Julian Assange, fondateur du site WikiLeaks. « Trop de gens sont aux côtés d'Hillary Clinton, notamment les médias, les patrons des médias et les journalistes eux-mêmes », ainsi que les banques, les services secrets, les groupes de l'industrie de défense et les sociétés étrangères, a indiqué M. Assange à la chaîne de télévision RT.

En savoir plus

 

 

La proche conseillère d’Hillary Clinton, Huma Abedin, membre d’une famille d’islamistes patentés

 

14906857_10211275518748687_4190423895880979376_n

Par Mohamed Louizi (extrait) :

« Cette conseillère s’appelle Huma Abedin (هما عابدين) (3). Son père, originaire de l’Inde, s’appelle Syed Zainul Abedîn (1928-1993). Il fut islamiste de sa jeunesse à sa mort. Après être formé idéologiquement par deux figures islamistes indopakistanaises très célèbres : Abul Ala Maududi (1903-1976) – fondateur de la « Jamaat Islamiyya » au Pakistan et prônant, en son temps, l’application de la charia et le jihad armé global – et Abu el-Hassan el-Nadawi (1914-1999), il est parti s’installer aux USA pour enseigner à l’université. Sa fille Huma est née donc en 1976 aux USA. Mais, quelques années après sa naissance, la famille Abedin s’est installée en Arabie Saoudite. Car le papa a été invité par le régime wahhabite saoudien pour enseigner à l’université de Djeddah. Huma Abedin a donc été élevée chez les saoudiens wahhabites durant toute sa jeunesse, dans une famille islamiste très engagée. Il a rejoint les États-Unis ensuite pour ses études universitaires.

Lors de son séjour aux USA, son père avait constaté que la « minorité musulmane » américaine est « contrainte à se soumettre aux lois américaines non-islamiques ». De ce fait, « l’identité islamique est en danger » selon ses dires. En devenant conseiller de l’organisation salafiste saoudienne LIM (Ligue Islamique Mondiale) et membre des savants musulmans, à côté d’un certain Youssef Al-Qaradawi, il décida de créer l’IMMA (Institute of Muslim Minority Affairs) (4) depuis Djeddah. Quelques années plus tard, le siège social de l’IMMA a été transféré en Angleterre, à Londres. Aujourd’hui, c’est la maman de la conseillère spéciale d’Hillary Clinton qui le préside. Elle s’appelle Saleha Mahmoud Abedin, d’origine pakistanaise. L’objet de l’IMMA est clair depuis sa création : œuvrer pour préserver « l’identité islamique » en Occident et faire en sorte que les « lois islamiques » soient introduites, petit à petit, dans le monde occidental (les fameux accommodements raisonnables) (5).

Le site arabe « Al-Arabia » (6) explique la stratégie islamiste du père de Huma Abedin. Lire la suite sur Europe-Israel

 

 

Commenter cet article