Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 25 novembre

 

UE/Turquie: Erdogan menace d'ouvrir les frontières aux migrants vers l'Europe

 

2,7 millions de réfugiés syriens se trouvent en Turquie. 

Alors que le danger de gel qui entoure les négociations sur l'adhésion de la Turquie à l'UE devient de plus en plus grand, Ankara menace Bruxelles d'une riposte sévère. Après le vote en faveur de la suspension des pourparlers concernant l'entrée de la Turquie dans l'UE, le président turc Recep Tayyip Erdogan a menacé ce vendredi d'ouvrir les frontières pour laisser passer les migrants voulant se rendre en Europe.

« Vous ne vous êtes jamais conduits correctement ni honnêtement à l'égard de l'humanité. Nous accueillons trois millions de réfugiés et vous commencez à vous plaindre lorsque 50 000 tentent de passer chez vous », a déclaré M. Erdogan lors d'un discours à Istanbul. « Écoutez-moi bien. Si vous allez plus loin, ces frontières s'ouvriront, mettez-vous ça dans la tête », a-t-il poursuivi.

En savoir plus

 

 

 

WikiLeaks prouve que les USA ont armé les forces yéménites avant la guerre

 

WikiLeaks a publié plus de 500 documents prouvant que les USA ont armé les forces yéménites avant le début du conflit dans ce pays en mars 2015.

WikiLeaks a publié vendredi plus de 500 documents provenant de l'ambassade des États-Unis à Sanaa, attestant que Washington a armé, entraîné et financé les rebelles yéménites avant la guerre.

« Les documents montrent que les États-Unis ont fourni différents types d'armes, [avions], vaisseaux, véhicules, propositions pour le contrôle de la sécurité des frontières [maritimes] et l'obtention par le Yémen de systèmes biométriques américains », a indiqué WikiLeaks.

En savoir plus

 

 

Attentat déjoué: « Des opérationnels de Daech téléguidés depuis la Syrie »

 

Les cinq suspects interpellés ce week-end à Strasbourg et Marseille ont été déférés vendredi midi en vue de leur mise en examen.

Francois-Molins-le-procureur-de-Paris-a-detaille-le-projet-d-attentat-des-cinq-hommes-arretes-a-Strasbourg-et-a-Marseille_pics_590
Quatre Français et un Marocain, soupçonnés d’avoir voulu commettre un attentat le 1er décembre, ont été présentés vendredi à la justice à Paris, en vue de leur mise en examen par des juges antiterroristes, a déclaré le procureur de la République de Paris vendredi.

Une information judiciaire ouverte. François Molins a annoncé le « déferrement ce jour [vendredi] à midi devant la justice antiterroriste d’opérationnels de Daech » et l’ouverture d’une information judiciaire « des chefs de participation à une association de malfaiteurs terroristes en vue de la préparation de crimes d’atteinte aux personnes, d’acquisition, détention, transport, offre et cession illégale d’armes et de munitions de catégories A et B, le tout en réunion et en relation avec une entreprise terroriste ». Le parquet a requis leur placement en détention provisoire.

(…) Europe 1

 

 

Importante offensive de l'armée syrienne dans le nord-est d'Alep

L''armée syrienne poursuit les combats pour reprendre Alep. Appuyés par les milices, les militaires ont ainsi engagé une vaste offensive contre les positions des groupes radicaux dans le quartier de Bustan al-Basha, dans le nord-est d'Alep, a annoncé à Rossiya Segodnya une source au sein des milices locales.« L'armée syrienne, soutenue par des tirs nourris, avance avec assurance vers le fond du quartier de Bustan al-Basha. À l'heure actuelle, les militaires contrôlent près des trois quarts de cette zone stratégique. Les combattants du mouvement libanais Hezbollah les aident à réaliser l'offensive », a-t-il indiqué

En savoir plus

 

 

Israël en feu: Netanyahou qualifie les pyromanes de terroristes et appelle à l'aide Moscou

 

Des incendies de forêt de grande ampleur se sont répandus cette semaine simultanément dans plusieurs régions d'Israël. Dans certaines d'entre elles, les autorités ont déclaré l'état d'urgence et ont procédé à l'évacuation de la population. Selon les autorités, les actes intentionnels des incendiaires en seraient la cause.

Le chef du gouvernement israélien Benyamin Netanyahou a affirmé que les incendies criminels dans les forêts étaient considérés comme un acte terroriste et que les coupables seraient lourdement punis.

« Je veux que vous compreniez : tout incendie du à la pyromanie ou à l'incitation à la pyromanie, c'est du terrorisme et nous allons le traiter en conséquence », a fustigé M. Netanyahou.

« Et tout individu qui essaye ou va essayer de mettre le feu à une partie d'Israël sera puni avec la plus grande rigueur », a-t-il souligné, cité par Jerusalem Post.

En savoir plus

 

 

Israël dénonce la France après une décision sur les produits des colonies

 

Israël a accusé la France de favoriser les boycotts anti-israéliens après les instructions données par Paris aux acteurs économiques d'appliquer une décision de l'Union européenne sur un étiquetage différencié des produits en provenance des territoires occupés par Israël. Le ministère français de l'Économie a avisé jeudi les opérateurs économiques qu'ils devaient ajouter « colonie israélienne  » ou une mention équivalente sur les produits alimentaires fabriqués dans les colonies, c'est-à-dire les implantations civiles israéliennes, de Cisjordanie et du plateau du Golan occupés par Israël depuis 1967, selon Légifrance, un site gouvernemental français.

Lire la suite

 

 

 

Ce qu’une interprète parlant l’arabe entend dans les centres de réfugiés en Allemagne est effrayant

 

« Ils veulent nous voir islamisés. Ils méprisent notre pays et nos valeurs ».

 

L’interprète d’origine érythréenne qui travaille avec des migrants musulmans affirme qu’ils manifestent « la haine pure des non-musulmans et veulent que le pays soit islamisé ». Les femmes ont l’intention d’avoir plus d’enfants pour « détruire les chrétiens ».

Seulement 14 % des réfugiés qui ont demandé l’asile en Allemagne en 2015 étaient chrétiens, plus de 73 % de musulmans. Il y a eu récemment des récits de chrétiens qui se plaignent de la discrimination à leur égard par les musulmans dans les camps de réfugiés.

L’interprète a fui l’Erythrée en 1991 pour l’Allemagne. Elle est reconnaissante de l’accueil et du soutien qu’elle a reçu dans son nouveau pays d’accueil. Elle voulait donc offrir quelque chose en retour, et elle a commencé à aider comme bénévole dans les foyers de migrants, il y a cinq ans. Elle parle couramment l’arabe et a déjà travaillé comme interprète dans plusieurs foyers de migrants, avec des traducteurs musulmans qui, selon elle, font partie du problème. Elle agit « sous couverture » si l’on veut : le fait qu’elle soit chrétienne n’est jamais mentionné.

Elle raconte que l’hostilité est visible, dans les foyers où les chrétiens sont opprimés, intimidés et harcelés par les migrants musulmans. « C’est normal. Personne ne s’interpose contre le harcèlement qui affecte aussi les réfugiés Yezidis et homosexuels. »

Elle note également que les enfants musulmans refusent de jouer avec des enfants chrétiens.

« La haine pure est prêchée contre les non-croyants, et les enfants sont élevés ainsi depuis le plus jeune âge, ici, en Allemagne », dit-elle.

Lire la suite

 

 

 

LA GUÉRILLA URBAINE FRANCHIT des DEGRÉS SUPPLÉMENTAIRES

 

 

 

 

De sortie avec des amis, interpellé par une bande de jeunes d’origine maghrébine  à laquelle il aurait mal répondu ,un étudiant  a reçu un tesson de bouteille en pleine tête dans la nuit de samedi à dimanche Grande Rue au centre ville de Grenoble. Il nous adresse l’image en nous précisant «  impossible de retrouver la personne sans caméras de vidéo surveillance ». 

Par contre il n’y a jamais eu d’image des 6 étudiants agressés successivement et sauvagement (traumatisme crânien) pour se faire voler leurs portables par des Roms logés au Rondeau par la municipalité Piolle ( Verts/PG).

http://grenoble-le-changement.fr/2016/06/13/les-agresseurs-des-6-etudiants-loges-gratuitement-par-e-piolle/

Hier deux Georgiens ont été arrêtés en plein cambriolage et dans leur appartement le butin de leurs multiples méfaits effectués dans l’agglomération a été découvert.

CONDAMNÉ à 17 REPRISES , IL AGRESSE UN JEUNE de 18 ANS

Hier également on jugeait Salah­ Eddine B. ,Hichem B.  et Mo­hammed A. pour avoir lancé à un homme de 18 ans rue Thiers :«Tu vas tout nous don­ner sinon on te défon­ce ! ». Il n’avait eu d’autre choix que d’obtempérer. Laissant ses chaussures, sa ceinture, son téléphone portable, une di­zaine d’euros et autant de francs suisses à ses agresseurs. Lui s’en est bien sorti. ­Son agresseur principal déjà condamné à 17 reprises aussi: deux ans de prison, dont six mois assortis d’un sursis mise à l’épreuve. Les peines planchers instituées par Nicolas Sarkozy ont été supprimées.

UN GUET-APENS à la POLICE à VILLENEUVE

 A Mistral  en mars dernier un guet-apens avait été tendu à la police qui avait du se replier avec difficultés et les policiers avaient du se réfugier au milieu d’un parking et incendier un container à ordures pour empêcher la progression des assaillants.

http://grenoble-le-changement.fr/2016/03/29/grenoble-les-delinquants-canardent-les-policiers-depuis-les-toits/

Hier  c’est à Villeneuve que les policiers ont été appelés  par le 17 pour être agressés par une bande de 6 hommes en capuche camouflés dans le secteur de l’une des passerelles piéton­nes venant de la place des Géants ( DL du 24/11/16).L’appel avait été lancé depuis un gymnase de la ville.

UN URBANISME QUI FAVORISE LA DÉLINQUANCE

Les agresseurs ont ensuite disparu dans les coursives de ce quartier si superbement conçu qu’on rendait encore hommage le même jour à Hubert Dubedout (PS) de l’avoir réalisé . Ses successeurs PS et élus Verts/Ades défendent encore cet échec urbanistique patent et continuent dans la bétonisation intensive.

http://www.republicains38.fr/kevin-et-sofiane-le-proces-de-villeneuve-naura-pas-lieu/

A Mistral Eric Piolle vient d’inaugurer fièrement… 40 HLM supplémentaires ! C’est tout à fait ce dont le quartier a besoin.

Lire la suite

 

 

 

Marine Le Pen entretient-elle vraiment des liens «secrets» avec Sputnik?

 

Un think-tank britannique affirme avoir mis au jour des liens «secrets» entre l'agence de presse russe Sputnik et certains politiciens mondiaux, dont la chef du Front national Marine Le Pen. Mais alors pourquoi Mme Le Pen n'a-t-elle pas jusqu'ici accordé d'entretien à son ami Sputnik, une requête lui ayant été pourtant envoyée?

En savoir plus

 

 

Clinton-Trump : cinq questions sur l’incroyable écart de 2 millions de voix

La candidate démocrate a obtenu la majorité des suffrages populaires, mais n’a pas gagné l’élection, ce qui relance les soupçons de fraude et les critiques du système électoral.

Lire l'article

 

 

 

_________________

Le 24 novembre

 

 

Irak : un attentat revendiqué par l’EI fait un carnage parmi des pélerins chiites

 

Un attentat revendiqué par le groupe Etat islamique (EI) a tué au moins 70 pèlerins chiites, majoritairement iraniens, jeudi au sud de Bagdad, la dernière d’une série d’attaques perpétrées depuis le début de la vaste offensive lancée à Mossoul pour déloger les jihadistes de leur fief.

Un camion piégé contenant 500 litres de nitrate d’ammonium a explosé dans une station-service remplie de cars revenant d’une importante fête religieuse dans la ville sainte chiite de Kerbala (sud-ouest), a-t-on appris auprès des services de sécurité.

Au moins 70 personnes ont été tuées », a déclaré à l’AFP Falah al-Radhi, chef de la sécurité du conseil provincial de Babylone, où a eu lieu l’attentat. Moins de 10 Irakiens figurent parmi les morts, tous les autres étant des Iraniens, a-t-il précisé.

L’attaque s’est produite dans le village de Chomali, à 120 km de la capitale irakienne et à 80 km de Kerbala.

L’EI affirme qu’un kamikaze « a fait exploser son véhicule au coeur du groupe (de pèlerins), faisant plus de 200 morts et blessés, dont des Iraniens« , dans un communiqué cité par le centre américain de surveillance des sites jihadistes.

 
 

 

 

Ankara met en cause Damas après la mort de 3 soldats turcs en Syrie

 

La Turquie a pour la première fois mis en cause le régime du président Bachar al-Assad après la mort jeudi de trois soldats participant à l'opération menée par l'armée turque dans le nord de la Syrie.
L'opération turque, lancée en août, vise à repousser les jihadistes de l'organisation Etat islamique (EI) et les milices kurdes vers le sud.
Le gouvernement turc soutient activement l'opposition syrienne qui tente de renverser le président Assad, que le chef de l'Etat turc Recep Tayyip Erdogan qualifie régulièrement de "monstre aux mains recouvertes de sang".
Mais Ankara a quelque peu modéré sa rhétorique anti-Assad depuis le réchauffement de ses relations avec Moscou, un temps mises à mal par la destruction d'un bombardier russe par l'aviation turque il y a tout juste un an. Ankara a depuis intensifié sa lutte contre les jihadistes et les milices kurdes en Syrie.
"Trois frères d'armes héroïques sont tombés en martyrs et 10 (...) ont été blessés dans une attaque aérienne dont nous estimons qu'elle a été menée par les forces du régime syrien", a indiqué l'état-major turc dans un communiqué publié sur son site.
Cette attaque s'est produite à 03H30 locales (00H30 GMT), a précisé l'armée turque, ajoutant que les soldats blessés avaient été "promptement évacués de la zone pour être soignés".

Lire la suite

 

 

Le Parlement européen vote le gel des pourparlers sur l'adhésion de la Turquie à l'UE

 

Le Parlement européen a approuvé la résolution sur le gel des pourparlers concernant l'adhésion de la Turquie à l'UE, une décision qui s'explique en partie par la réaction « disproportionnée » d'Ankara au coup d'État survenu en juillet. 479 députés ont voté en faveur de la résolution, 37 s'y sont opposés.

Le document appelle la Commission européenne et les gouvernements européens à suspendre les négociations avec Ankara, mais ne revêt qu'un caractère de recommandation. L'initiative avait été avancée par la fraction parlementaire des socialistes et démocrates. La phrase suivante a été ajoutée au texte de la résolution au tout dernier moment: « Le Parlement européen considère comme alarmantes les déclarations critiques du président turc Recep Tayyip Erdogan sur l'accord de Lausanne ».

En savoir plus

 

 

Attentat déjoué : la garde à vue des cinq suspects prolongée de manière exceptionnelle

 

Dans le cadre de l’enquête sur un attentat djihadiste déjoué, les gardes à vue des cinq suspects ont été prolongées dans la nuit de mercredi 23 à jeudi 24 novembre au-delà de quatre-vingt-seize heures, de manière exceptionnelle, a rapporté à l’Agence France-Presse (AFP) une source judiciaire.

Une telle prolongation, qui peut porter les gardes à vue à une durée totale de cent quarante-quatre heures, soit six jours, n’est possible que lorsque les investigations font craindre une menace d’attentat imminent ou pour des nécessités de coopération internationale. Les arrestations dans la nuit de samedi à dimanche, à Strasbourg et à Marseille, ont permis de « mettre en échec une action terroriste envisagée de longue date » en France, a affirmé le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve.

En savoir plus

 

 

Attentat islamiste déjoué : le siège de la Police judiciaire et la DGSI parmi les cibles potentielles

Ce week-end, sept hommes, soupçonnés de préparer un attentat sur le sol français, ont été arrêtés à Strasbourg et Marseille. Deux d’entre eux ont été libérés. Selon nos informations, les terroristes présumés avaient des cibles potentielles, parmi lesquelles le siège de la PJ parisienne ou celui de la DGSI.

126d1d4a90e439f26c131be4d8d6e

L’enquête se poursuit autour d’un réseau présumé de terroristes. En garde à vue, l’un des suspects, interpellés ce week-end avec six autres hommes, a commencé à parler aux enquêteurs. Il a confirmé que des projets d’attaque étaient bien en cours. Au total, selon nos informations, les terroristes présumés avaient effectué des recherches sur une vingtaine de cibles potentielles.

Dans le contenu des ordinateurs des suspects retrouvés à leur domicile, les enquêteurs ont notamment découvert des recherches internet portant sur plusieurs sites policiers et notamment le 36 quai des Orfèvres ou le siège de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à Levallois-Perret. Sur Google Maps, ils avaient cherché des images de l’emblématique siège de la police judiciaire parisienne. Des instructions ont été données pour renforcer la sécurité de ces lieux où les gardes ont été multipliées.
Deux suspects relâchés

Deux des sept hommes interpellés ce week-end, et soupçonnés de préparer un attentat sur le sol français, ont été relâchés mardi soir. Les deux suspects avaient été arrêtés à Marseille en même temps qu’un troisième homme qui lui reste en garde à vue. Tout comme les quatre autres arrêtés à Strasbourg puis transférés au siège de la DGSI à Levallois-Perret. Des garde à vue qui pourront être prolongées s’il y a un risque imminent d’attentat.

Après une enquête de plusieurs mois, et la connaissance par la DGSI d’un renseignement laissant à penser à un passage à l’acte imminent, les autorités ont procédé à l’interpellation de sept suspects. Les deux hommes libérés étaient eux soupçonnés d’avoir hébergé Hicham E., qui pourrait avoir mené des collectes de fonds pour monter une opération terroriste. Le Marocain de 46 ans est toujours entendu.

Parmi les quatre autres suspects, âgés de 35 à 37 ans, et résident dans la région de Strasbourg, deux hommes sont soupçonnés de s’être rendus en Syrie en 2015 avant de revenir en France. Chez l’un d’entre eux, Yassine, un animateur périscolaire dans une école strasbourgeoise depuis 11 ans, les policiers ont découvert une lettre d’allégeance à Daesh. Chez un autre, ce sont un pistolet automatique et un fusil mitrailleur qui ont été retrouvés.

BFMTV

 

L’Europe veut lutter contre la propagande russe anti-UE

 

Les eurodéputés appellent à agir contre la propagande anti-européenne menée par la Russie. Pour les parlementaires cette désinformation a pour but de diviser et de provoquer la peur au sein de la société européenne. Pour le député social-démocrate Eugen Freund la résolution détaille les agissements de Moscou. « Les télévisions russes, le service multimédias Sputnik et d’autres essayent d’influencer les Européens.

Notes : De quoi le peuple doit se méfié de la propagande russes ou de celle de l'Union européenne !? Qui a déstalinisé la Syrie , l'Irak et la Libye ? Qui fait semblant de faire la guerres aux islamiques de Syrie ? Qui a trempé dans le détournement de pétrole de la Syrie ! Qui donne des armes aux islamique "modéré" de Syrie ? (Modéré qui porte les noms d'Al Nostra ou l'armée de l'islam) Qui ouvre grande les portes de l’Europe aux migrants (70% ne viennent pas de Syrie)? Qui ne dit pas que la Crimée a voté unanimement son rattachement a la Russie après un referendum

 

 

Moscou réagira si la résolution du PE contre les médias russes entre en vigueur

 

Si la résolution du Parlement européen contre les médias russes entre en vigueur, Moscou adoptera des mesures en réponse, annonce le ministère russe des Affaires étrangères.

Si la résolution du Parlement européen contre les médias russes entre en vigueur, Moscou adoptera des mesures en réponse, annonce le ministère russe des Affaires étrangères.

Source

 

 

Poutine: la résolution du Parlement européen atteste d'une dégradation de la démocratie

 

info du 23 novembre

La résolution adoptée par le Parlement européen sur la lutte contre les médias russes est un signe de la dégradation politique de la démocratie, a déclaré le président russe Vladimir Poutine.

A la suite du vote au Parlement européen sur la résolution intitulée « Communication stratégique de l'Union visant à contrer la propagande dirigée contre elle par des tiers », le dirigeant russe a affirmé espérer que le bon sens l'emporte malgré tout et a félicité les journalistes de la chaîne RT et de l'agence de presse Sputnik pour leur travail. « Si une telle décision est prise, cela veut dire que nous avons affaire à une dégradation manifeste, politiquement parlant, de la conception de la démocratie au sein de la société occidentale », a déclaré Vladimir Poutine aux journalistes après l'adoption de la résolution par le Parlement européen. « J'espère que le bon sens l'emportera et qu'il n'y aura pas de restrictions réelles pour les médias russes ».

En savoir plus

 

 

SYRIE. Fin de la récréation: Moscou ne fera plus de pauses humanitaires tant que l’ONU ne garantit pas un vrai cessez-le-feu

 

Tout le monde se demandait quand Moscou allait enfin envoyer l’Onu à ses chères études et sa duplicité. En effet, alors que les pauses humanitaires russo-syriennes servaient à porter aide aux civils pris en otage par les terroristes, ces derniers ne cessaient de bombarder les convois. Cette fois-ci, Moscou demande à l’ONU des garanties.

Les pauses humanitaires dans la ville syrienne d’Alep ne reprendront que lorsque l’ONU fournira des garanties d’un cessez-le-feu complet et permettra l’accès aux convois d’aide ainsi que l’évacuation des blessés, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense, le major général Igor Konashenkov.

« Personne de l’ONU n’est venu jusqu’à nous avec de telles garanties jusqu’à présent », a poursuivi le porte-parole russe.

Sans consulter, ni le gouvernement russe ni le gouvernement syrien, l’ONU a annoncé que les pauses humanitaires reprendront dès la semaine prochaine. C’est ce qui a courroucé les autorités russes.

Il y a de sérieux doutes, quand on sait que les terroristes ont planté des bombes près des couloirs humanitaires et ouvert le feu sur quiconque s’approche desdits couloirs. Les civils sont emprisonnés à l’intérieur d’Alep Est, et utilisés comme «boucliers vivants».

On sait par ailleurs que, à chaque fois qu’il y a eu une pause humanitaire, les soi-disant rebelles ont profité pour se renforcer. Cette fois-ci, Moscou a compris et doit renforcer ses attaques contre les terroristes et les renvoyer d’où ils viennent…

Source

 

 

En Syrie les “casques blancs” pris la main dans le sac de la mise en scène

La “Défense Civile Syrienne” financée par les Etats-Unis et l’Europe plus connue sous le vocable des “Casques Blancs”, est de plus en plus démontrée être un des plus gros et des plus élaborés mensonges et tromperies de la propagande de guerre moderne occidentale. Se présentant comme à la fois “sauveteurs” de civils coincés dans de soi-disant bombardements russes en Syrie et “observateurs” des soi-disant “atrocités” commises contre les militants combattant le gouvernement syrien, les preuves se sont accumulées pour démontrer que cette entité est en fait complice des groupes militants islamistes incluant des groupes terroristes reconnus et aussi une agence de propagande occidentale.

Lire la suite et voir la vidéo

 

 

La dernière voie d'approvisionnement de l'EI a été coupée

 

Les troupes irakiennes ont coupé mercredi la dernière voie d'approvisionnement des jihadistes du groupe Etat islamique (EI) entre Mossoul et la Syrie

 

Turquie : une explosion fait 2 morts et 16 blessés dans le sud

 

Au moins 2 personnes ont été tuées et 16 blessées jeudi par une probable attaque à la voiture piégée dans le sud de la Turquie, pays frappé par une vague d'attentats depuis le début de l'année. La déflagration s'est produite sur le parking du gouvernorat d'Adana, à proximité de l'entrée protocolaire, a indiqué le gouverneur local, Mahmut Demirtas, qui a évoqué l'« explosion d'une voiture déclenchée à 8 h 5 ». « Nous pensons que l'événement a été perpétré par une femme », a-t-il ajouté, cité par l'agence de presse progouvernementale Aadolu.

Lire la suite

 

 

Israël relance la colonisation de Jérusalem-Est

 

Quand Israël a donné son feu vert à la construction de 500 logements à Jérusalem-Est, il y a tout juste trois ans, cela a provoqué une vive réprobation palestinienne et internationale.

Mercredi, le projet a été réactivé par la municipalité israélienne de Jérusalem. Il concerne la construction de 500 logements dans un quartier de colonisation de Jérusalem-Est, partie majoritairement palestinienne de Jérusalem annexée et occupée par Israël, a indiqué l'ONG Ir Amim. « Il s'agit du premier plan à aller de l'avant depuis les élections américaines cela se situe dans la droite ligne des déclarations de responsables de la municipalité qui veulent mettre à profit les résultats de ces élections pour faire progresser la construction » de colonies, a dit à l'AFP Betty Herschman, une responsable de cette ONG israélienne opposée à la colonisation.

En savoir plus

 

 

Le religieux palestinien Abd Al-Salam Abou Al-Izz à la mosquée Al-Aqsa après la victoire de Trump : Nous devrions prendre les choses en main, utiliser des armes nucléaires pakistanaises pour détruire l’État juif

 

Dans une allocution consacrée au résultat des élections présidentielles américaines, prononcée à la mosquée Al-Aqsa, le religieux palestinien Cheikh Abd Al-Salam Abou Al-Izz a déclaré que les musulmans ne devraient pas attendre que Trump lance une guerre nucléaire, mais qu’ils devraient plutôt jeter tous les dirigeants musulmans « dans les poubelles de l’Histoire » et « prendre les armes nucléaires pakistanaises de ces criminels pour les utiliser au service de l’islam ». Il a ajouté : « Nous devrions prendre ces armées et éliminer l’Etat des Juifs en une ou deux frappes. » L’intervention a été mise en ligne le 16 novembre 2016.

Lire la suite et voir la vidéo

 

 

En bref - L'actualité de France

 

23/11: (33) Un Ivoirien viole une jeune femme et la menace avec une machette (source)
23/11: (95) 2 frères d’Adama Traoré en prison suite aux violences de Beaumont (source)
23/11: (16) Charente: un Africain pointe une arme sur la tempe d’une serveuse (source)
23/11: Jihad en prison: l’association islamiste Sanâbil dissoute par la justice (source)
23/11: (56) Un jeune Soudanais auteur d’une 2ne agression sexuelle: plainte (source)
23/11: Fethi, 3 ans de prison pour menaces et violences aux assises du Gard (source)
22/11: (59) Lyes Darani, accusé d’avoir voulu préparer un attentat en France (source)
22/11: Abdelkader Amrani jugé aux assises pour double meurtre à Marseille (source)
22/11: Malaminne Traoré+Mehdi: policiers tués sur le périph parisien: procès (source)
22/11: Un Tunisien arrêté après s’être frotté à une jeune femme dans le tram (source)
22/11: (25) Yanis et Brahim lynchent un fêtard sous un porche, un an de prison (source)
22/11: À peine libéré, Terrick Srhali retourne en prison pour vol avec violence (source)
22/11: (82) Sophien, 13 condamnations, 4 mois ferme pour incendies criminels (source)
22/11: (44) 50 migrants clandestins expulsés d’un presbytère squatté à Nantes (source)
22/11: (81) Un clandestin Marocain condamné pour vol de nourriture à Albi (source)
21/11: Un Guinéen menace de jeter son bébé au sol, à la préfecture du Mans (source)

 

 

Grenoble : laissée pour morte après avoir été violée par 5 jeunes du quartier

 

Cinq jeunes de 16 à 18 ans ont été placés en garde à vue mardi dans le département français de l’Isère: ils sont soupçonnés d’avoir participé pendant la nuit d’Halloween au viol d’une femme, retrouvée dans sa baignoire inconsciente et aspergée de détergents, a-t-on appris mercredi auprès du parquet de Vienne.

[...] Les gendarmes seraient intervenus à deux reprises dans l’appartement de la victime dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre. Une première fois pour constater que la trentenaire avait réussi à mettre dehors cinq garçons du quartier venus chez elle et qu’elle connaissait. Puis, alertés de nouveau par les voisins, pour la retrouver gisant dans sa baignoire, ensanglantée et aspergée de détergents. Elle avait alors été hospitalisée à Lyon, en état de choc.

La victime aurait confié aux enquêteurs avoir été violée à plusieurs reprises avant de faire un malaise. Ses agresseurs auraient alors paniqué et tenté d’effacer leurs empreintes à l’aide de ces produits

DHNet

 

 

 

Jihad en prison : l’association islamiste Sanâbil d’aide aux détenus dissoute

 

Sanâbil, une association d’aide aux prisonniers musulmans créée en 2010 et basée en Seine-et-Marne, a été dissoute ce mercredi par le gouvernement pour ses liens présumés avec l’islamisme radical. « Sous couvert d’un soutien matériel dispensé à des détenus de droit commun ainsi qu’à leurs familles, l’association encourageait la radicalisation de ces derniers », a estimé le ministre de l’Intérieur…

La dissolution a été actée en Conseil des ministres, sur le fondement d’un article du code de la sécurité intérieure sur les associations qui « appellent à la haine ou à la violence, ou qui se livrent à des agissements susceptibles de provoquer des actes terroristes », a annoncé le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll.

« Encouragement » à la radicalisation, « sympathie » envers des djihadistes…

Pour le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, qui a pris le décret de dissolution, « sous couvert d’un soutien matériel dispensé à des détenus de droit commun ainsi qu’à leurs familles, l’association encourageait la radicalisation de ces derniers durant leur séjour carcéral pour les rallier à la cause djihadiste ». En outre, « les publications sur internet de l’association manifestent de la sympathie envers certains individus en lien avec la mouvance terroriste la plus radicale ».

Sanâbil apparaît dans l’enquête sur les attentats de novembre 2015. Selon le ministre, « plusieurs anciens dirigeants ou anciens membres de l’association » ont d’ailleurs « rejoint la zone de combat irako-syrienne » et Sanabil « facilitait les rencontres entre des jihadistes radicaux et des individus moins impliqués dans le but d’influencer ces derniers ».

Le nom de l’association apparaît également à plusieurs reprises dans l’enquête sur les attentats de novembre 2015 à Paris et aux abords du Stade de France, dans le cadre des investigations sur d’éventuels liens entre des personnes gravitant dans l’environnement de Sanâbil et des protagonistes des attaques jihadistes. Une décision « injuste », selon le président de l’association. [...]

20 Minutes via F de souche

 

 

Migrants : 2.500 euros « d’aide au retour » pour ceux qui rentreraient chez eux (Màj)

 

Le ministère de l’Intérieur a décidé ce mercredi 23 novembre d’accorder une prime de 2.500 euros pour favoriser le retour des migrants dans leur pays.

L’allocation d’aide au retour existe déjà, elle est de 650 euros. En octobre, elle a été augmentée de 350 euros. Cette fois, c’est 2 500 euros qui ont été alloués par migrant. Seule condition : partir avant le 31 décembre 2016 et accepter un suivi sur place pendant un mois. « Le fait de les accompagner est une garantie importante pour faire en sorte que les personnes trouvent une insertion dans leur pays d’origine« , explique Didier Leschi, directeur de l’Office français de l’Immigration et de l’Intégration.

 

 

600 migrants sauvés de la noyade rapatriés en Sicile

 

 

 

ÉRIC ZEMMOUR: "C'est ALI JUPPÉ qui a perdu la primaire"

 

Hillary Clinton a décroché plus de 2 millions de voix de plus que Donald Trump

 

 

Commenter cet article