Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 23 novembre

 

 

Le Parlement européen adopte une résolution sur la lutte contre les médias russes

 

Selon les informations préliminaires, la majorité du Parlement européen a approuvé la résolution visant à contrecarrer les médias russes.

Aujourd’hui 23 novembre, le Parlement européen a adopté une résolution prévoyant des mesures destinées à limiter l’activité des médias russes en Europe. Il est connu également que certains passages du documents ont été, quan même, refusés

691 députés ont pris part au vote. 304 personnes ont voté pour, 179 contre et 208 députés se sont abstenus.

L'agence Sputnik a réagi en exhortant l'Onu, l'OSCE et la communauté médiatique internationale à prendre des mesures contre la mise en œuvre de cette résolution.

La résolution du Parlement européen visant à contrer les médias russes est une violation manifeste de la liberté des médias et des droits de l'homme, a déclaré mercredi le service de presse de Sputnik. Le document est entre autres destiné à limiter l’activité de l'agence de presse Sputnik et du radiodiffuseur RT en Europe.

Tatjana Ždanoka, députée au Parlement européen, a fortement critiqué la décision en qualifiant ce document de manifestation de « la politique de deux poids deux mesures ». « Nous ne pouvons pas accepter la politique de deux poids deux mesures de l'UE dans les relations avec la Russie. Ce rapport parle de soi-disant propagande russe, mais où est la condamnation de la russophobie et de la propagande anti-russe? », a déploré Mme Ždanoka.

En savoir plus

 

 

Sputnik appelle l'Onu et l'OSCE à cesser d'entraver les médias russes dans l’UE

 

L’agence Sputnik a fait appel à des organisations internationales telles que l'Onu, l'Unesco, l'OSCE et Reporters sans frontières afin de leur demander de mettre un terme aux restrictions à la liberté des médias dans l’UE et visant à suspendre les activités de Sputnik et de RT en Europe.

Une lettre signée par le rédacteur en chef de Sputnik Margarita Simonyan a été envoyée à l'Onu, à l'Unesco, à l'OSCE et à l’organisation Reporters sans frontières. Mercredi, le Parlement européen a adopté une résolution intitulée « Communication stratégique de l'Union visant à contrer la propagande dirigée contre elle par des tiers ».

Le document prétend que la Russie financerait des partis politiques d'opposition et des organisations au sein des États membres de l'UE. On accuse notamment Moscou d’utiliser le facteur des relations bilatérales pour séparer les membres de la communauté. Dans le viseur, on trouve notamment Sputnik, RT, le fonds « Le monde russe » et l’agence fédérale subordonné au ministère russe des Affaires étrangères «Rossotrudnichestvo». La résolution contient un certain nombre d'accusations sans fondement. Entre autres, l'activité de Sputnik y est comparée aux activités du groupe terroriste Daech.

« La résolution frappe directement un certain nombre de médias réputés, y compris l'agence Sputnik, et a pour but de suspendre leurs activités dans l'UE. En outre, la résolution est en contradiction avec les normes de l'UE dans le domaine des droits de l'homme et de la liberté des médias, tels que l'article 19 du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, l'article 11 de la Charte des droits fondamentaux de l'UE et la résolution de l'UE du 11 décembre 2012 sur le développement de la Stratégie de la liberté numérique dans la politique étrangère de l'UE », lit-on dans la lettre du rédacteur en chef de Sputnik.

Détails à venir

 

Notes : l'Onu et l’union européenne sont dans l’embarras avec le net, car la vérité fait obstacle à leurs mensonges

 

 

Mauvais score de Juppé : les médias accusent la fachosphère et « les trolls de Poutine »

 

Grâce à sa puissante armée de trolls, le Kremlin aurait aidé François Fillon, ami de Vladimir Poutine, à remporter le premier tour de la primaire. Notamment en déstabilisant Juppé sur internet.

L’Obs

Primaire de la droite : face à « Ali » Juppé, la fachosphère vote Fillon. Plusieurs sites d’extrême droite appellent à « voter massivement » pour François Fillon face à Alain Juppé. Un soutien qui n’est pas sans arrière-pensée.

L’Obs

«Ali Juppé» : le camp Juppé dénonce les calomnies de la fachosphère

Le Parisien

Comment la fachosphère a créé « Ali Juppé ». Accusé de vouloir construire une gigantesque mosquée à Bordeaux à grand frais ou d’être un ami des Frères musulmans, Alain Juppé est depuis dimanche soir l’objet d’une véritable campagne de diffamation sur les réseaux sociaux. Quel impact a-t-elle eu dans les résultats du premier tour de la Primaire de la droite ?

La Voix du Nord

L’alliance de la fachosphère et des ultras du sarkozysme pour éliminer Juppé. Les ennemis de Juppé ont voulu faire de lui un allié des Frères musulmans pour jouer de la peur et de l’islamophobie. Ça a pris. [...] Cette opération mobilise la fachosphère, mais pas seulement. Elle est l’occasion d’une connexion entre le sarkozysme, ses marges et l’extrême droite: une recomposition in vivo aux détriments d’un homme n’ayant pas marché dans le préjugé du moment. [...]

Slate

 

 

 

Alep: l’Armée syrienne libre ouvre le feu sur 200 civils et torpille leur évacuation

 

Une fois de plus, les extrémistes occupant les quartiers est d’Alep ont empêché les civils de rejoindre la partie de la ville contrôlée par les troupes gouvernementales. L’Armée syrienne libre (ASL), considérée par certains pays occidentaux comme «modérée», a ouvert le feu empêchant l’évacuation de 200 personnes.

Les membres de l'Armée syrienne libre (ASL) ont lancé des obus et des bonbonnes de gaz aux mortiers sur une fouille de civils qui tentait de quitter les quartiers orientaux de la ville d'Alep, assiégés par des extrémistes armés, a annoncé à Sputnik Rizan Hadou, membre du Conseil démocratique syrien (opposition). Selon ce dernier, « les unités de l'ASL déployés à Boustan al-Bacha ont pilonné le quartier de Cheikh Maksoud avec des obus de mortier et de bonbonnes de gaz », a-t-il déclaré à Sputnik, ajoutant que cette attaque avait été entreprise lors de la tentative d'évacuer 200 personnes de la partie orientale de la ville.

En savoir plus

 

 
 

Daech est «capable» d’utiliser l’arme chimique, admet Washington

 

Alors que la Russie ne cesse de répéter inlassablement que Daech recourt aux armes chimiques en Syrie, le Département d’État américain vient d’avouer que le groupe terroriste «est capable de réaliser des attaques chimiques» dans la région.

Washington estime que Daech est en mesure de mener des attaques chimiques ou du moins possède une méthode pour le faire. « Daech a montré qu'il pouvait tenter d'utiliser des armes chimiques », a reconnu le porte-parole du département d'État américain John Kirby lors d'une conférence de presse à Washington. Il a également ajouté que les terroristes « avaient tenté de le faire dans le passé » et qu'ils « possédaient certainement une telle méthode ».

Les États-Unis ne peuvent toutefois pas pour le moment « confirmer » que les terroristes de Daech utilisaient des armes chimiques en Syrie, et notamment à Alep.

« Pour l'instant, je ne peux rien confirmer », a expliqué le diplomate.

En savoir plus

 

 

Attentat déjoué: incrédulité à Strasbourg après l'arrestation d'un animateur

L'incompréhension dominait mardi chez les parents d'élèves de l'école strasbourgeoise dont un animateur a été arrêté au cours d'une opération qui a permis, selon le ministre de l'Intérieur, de déjouer un attentat, deux ans après le démantèlement d'une filière jihadiste dans ce même quartier.

Mardi matin, devant l'école de la Meinau, installée à la jonction d'un quartier de maisons élégantes et d'immeubles plus populaires, l'interpellation de cet animateur périscolaire de 37 ans, apparemment sans histoires, alimentait les conversations.

Lire la suite

 

 

Arzon : Suite à l’agression sexuelle par un migrant musulman, le maire porte plainte… contre la population

 

BREIZATAO – NEVEZINTIOU (23/11/2016) Suite à l’agression sexuelle (voir ici) commise par un clandestin soudanais sur une femme de 67 ans à Arzon (Morbihan), le maire Roland Tabart a décidé de porter plainte contre… la population qui avait manifesté sa colère !

Le Télégramme (source) :

« Nous avons anticipé d’autres manifestations, vendredi soir et ce lundi soir, avec des contrôles de voitures à Tumiac », a-t-il signalé. Parlant de la gestion d’une crise « psychologiquement difficile », le maire a souligné le nombre important d’intervenants qu’a mobilisé ce dossier et leur efficacité, du CCAS d’EDF au procureur, en passant par les services de l’État et la gendarmerie. Il a voulu saluer les associations locales et les individualités qui s’impliquent, ainsi que les nombreux soutiens reçus, comme celui du recteur Joseph Raoul, qui dit son « sentiment de honte devant une manifestation déplacée ».

Et l’édile félon d’ajouter :

Déplorant « des mails d’injures et des pressions psychologiques à l’encontre du personnel communal », il a dit son intention « avec l’appui du procureur, de porter plainte ».

Lire la suite

 

 

 

Pour avoir viré Eric Zemmour, iTélé condamnée à lui verser 50.000 euros

iTélé a repris l’antenne dimanche dernier après une grève historique de 31 jours mais dès le lendemain, une nouvelle tuile est tombée sur la chaîne d’information du groupe Canal+. Selon les informations de Marianne, le tribunal de grande instance de Nanterre a condamné iTélé à payer 50.000 euros de dommages et intérêts à Eric Zemmour, écarté de l’antenne en décembre 2014 après des propos controversés tenus dans un journal italien. iTélé devra également lui verser 8.000 euros au titre des frais de justice, selon le jugement rendu ce lundi 21 novembre.

Lire la suite

 

 

Éric Zemmour sur la colonisation de la France par l’islam (Conférence en vidéo posté sur Youtube le 18 novembre)

 

 

14% des femmes qui accouchent au CHU de Saint-Denis (93) sont excisées

 

Charlie Hebdo – 23/11/16

Cx8NMMMXAAAIq7Q

 

 

 

 

François Fillon : "Le totalitarisme islamique est comparable au nazisme" (LCI, 23/11/16, 20h49)

 

 

États-Unis : alerte aux voyageurs face au risque d’attentats accru en Europe

 

Le département d’État américain a lancé une alerte aux voyageurs en raison d’un risque terroriste « accru » pendant les « fêtes de fin d’année ».

 

Le pluralisme religieux n’est pas garanti au Maroc (ONG maghrébines)

 

Le pluralisme religieux n’est pas garanti au Maroc, observe un collectif d’associations maghrébines des droits de l’Homme. Le législateur autorise, dans la constitution du 1er juillet 2011, la liberté de l’exercice du culte. En revanche, il s’est gardé de mentionner les cas de Marocains qui se convertissent au christianisme ou changent leurs convictions religieuses, à l’instar des chiites.

Des obstacles se dressent encore devant les Marocains qui se sont convertis à une autre religion que l’islam, constate une étude de la Coordination maghrébine des organisations des droits de l’Homme présentée ce mardi à Rabat. Le collectif affirme que le pluralisme religieux est loin d’être autorisé par l’Etat. Des peines d’emprisonnement et d’amendes, figurant sur le code pénal (l’article 220), menacent les citoyens qui seraient tentés d’embrasser une autre foi, notamment le christianisme. Les observations de la Coordination sont du pain bénit pour les Marocains chrétiens qui commencent à revendiquer -parfois même à visage découvert- une reconnaissance officielle des services de l’Etat de leur existence.

L’an dernier, dans une lettre adressée au roi Mohammed VI en sa qualité de commandeur des croyants à l’occasion des festivités commémorant la naissance du Christ, ils avaient demandé « d’autoriser la célébration des festivités en toute liberté, que ce soit à l’intérieur des maisons ou dans les églises officielles dont certaines [les] accueillent déjà. [Ils] demandent également la fin des restrictions directes ou indirectes».

Le pluralisme religieux et les libertés individuelles sont les nouveaux terrains de prédilection des organisations des droits de l’Homme. L’Etat marocain n’est plus en mesure d’ignorer constamment leurs recommandations. Il est tenu, de par son adhésion au Pacte international relatif aux droits civils et politiques, d’accorder à tous les Marocains le « droit à la liberté de pensée, de conscience et de religion ; ce droit implique la liberté d’avoir ou d’adopter une religion ou une conviction de son choix, ainsi que la liberté de manifester sa religion ou sa conviction, individuellement ou en commun, tant en public qu’en privé, par le culte et l’accomplissement des rites, les pratiques et l’enseignement », annonce l’article 18 dudit Pacte.

yabiladi

 

 

 

_________________

Le 22 novembre

 

Turquie : retrait du sulfureux projet de loi sur le viol des mineurs

 

Le gouvernement turc a retiré mardi un projet de loi controversé prévoyant l'annulation des condamnations de certains auteurs d'agressions sexuelles sur mineur qui épouseraient leur victime, un texte qui a suscité un tollé dans le pays. L'annonce du retrait du texte a été faite par le Premier ministre Binali Yildirim, quelques heures après que le président Recep Tayyip Erdogan a appelé lundi soir le gouvernement à « régler ce problème dans un esprit de large consensus en prenant en compte les critiques et les recommandations issues des différentes composantes de la société ».

Lire la suite

 

Egypte : la justice annule une peine de prison à vie pour Morsi

 

La Cour de cassation égyptienne a annulé mardi 22 décembre une des deux condamnations à perpétuité prononcées contre l’ex-président islamiste, Mohamed Morsi, après sa destitution en 2013 par l’armée, ont annoncé un responsable judiciaire et l’avocat de M. Morsi. La cour a également annulé les peines de morts prononcées à l’encontre de hauts responsables de la confrérie des Frères musulmans, dont est issu M. Morsi, jugés dans ce procès pour espionnage au profit du Hamas (palestinien), du Hezbollah (libanais) et de l’Iran.

En savoir plus

 

 

Erdogan: «les terroristes en Syrie et en Irak se servent des armes de l'Otan»

 

Alors que les combats acharnés se poursuivent en Syrie et en Irak, certains groupes «terroristes», selon le président turc Recep Tayyip Erdogan, s'avèrent avoir des armes de l'Otan à leur disposition.

Des groupes d'extrémistes utilisent des armes provenant de pays-membres de l'Otan en Syrie et en Irak et, de cette manière, l'Alliance soutient le terrorisme et les meurtres de civils, a déclaré le dirigeant turc Recep Tayyip Erdogan intervenant à une session plénière de l'Assemblée parlementaire de l'Otan qui se déroulait à Istanbul. « Est-ce que vous savez que les armes conçues par nos amis sont utilisées par des groupes radicaux en Syrie et en Irak, des groupes que nous considérons comme terroristes ? Nous avons obtenu ces armes et nous savons leurs numéros de série », a affirmé M. Erdogan.

En savoir plus

 

 

Au moins 10 morts dans une frappe à Raqqa, le Pentagone dément son implication

 

Au moins 10 civils ont trouvé la mort dans une frappe contre un village dans la province syrienne de Raqqa. Le Pentagone a par la suite démenti l'implication de la coalition internationale dirigée par les États-Unis dans cet incident.

Les avions de la coalition dirigée par les États-Unis auraient frappé la localité d'Al Salhiya dans la province syrienne de Raqqa faisant au moins 10 morts parmi la population civile, a signalé l'agence de presse SANA citant des sources locales.

En savoir plus

 

En bref - L'actualité de France

 

21/11: Nouvel attentat déjoué: arrestation de Marocains, Afghan, clandestins (source)
21/11: Rivalités ethniques, racisme anti-blanc et islamisation dans les prisons (source)
21/11: Hocine.B et Abdellah.H, vols de fret, recel et association de malfaiteurs (source)
21/11: Djilali Daho et Sabri.B condamnés pour trafic héroïne, crack, ecstacy… (source)
21/11: Course-poursuite sur l’A16 avec les CRS: Ahmad Mahmoud condamné (source)

 

 

Deux touristes qataries braquées près de Paris : un butin de cinq millions d'euros

 

Leur véhicule a été contraint de quitter l'autoroute A1, fréquemment prise pour cible par les braqueurs, pour se garer près d'une station-service. Là, les deux malfrats ont fait main basse sur les effets personnels des deux victimes avant de prendre la fuite.

Lire la suite

 

"Les musulmans ont leur code civil, c'est le Coran": Zemmour condamné en appel

 

L'écrivain et journaliste Eric Zemmour était jugé en appel pour des propos contre les musulmans tenus dans un quotidien italien.

L'écrivain et journaliste Eric Zemmour était jugé en appel pour des propos contre les musulmans tenus dans un quotidien italien.

Ce jeudi, la cour d'appel de Paris a condamné le polémiste Eric Zemmour, jugé pour des propos envers les musulmans de France prononcés en 2014, à une amende de 3000 euros.

Les magistrats ont confirmé la peine de 3000 euros d'amende, prononcée en première instance contre le polémiste Eric Zemmour. La cour d'appel de Paris a rendu son jugement, ce jeudi, dans le procès de l'ancien chroniqueur de France 2, jugé pour "provocation à la haine envers les musulmans". En première instance, le parquet avait requis 10 000 euros d'amende. Le polémiste devrait également verser 1000 euros à trois associations, pour leur préjudice moral, et 1 euros à deux autres associations.  

Litre la suite

 

 

Un prétendant à l’administration de Trump dévoile par accident son plan anti-immigration

 

Le journal local Topeka Capital a repéré la gaffe de Kris Kobach, secrétaire d’Etat au Kansas, reçu par Donald Trump dimanche. Considéré comme potentiel futur chef du département de Homeland security (sécurité intérieure), ce supporter de Trump de la première heure s’est laissé prendre en photo, au côté du nouveau président élu, avec un document que le public n’était pas censé voir. En le grossissant, d’après le Topeka Capital, on pourrait y lire sa volonté de rétablir un système d’enregistrement des déplacements d’étrangers dans le pays, mis en place en 2001 et supprimé en 2011. «Tous les étrangers à haut risque sont traqués», préciserait le document.

Kobach avait déjà dit à Reuters, peu après l’élection, vouloir rétablir ce système dont il fut l’un des architectes. Le document photographié appelle aussi à des enquêtes approfondies sur les «étrangers à haut risque». Ils seraient alors questionnés sur leur soutien à la Sharia, au jihad, à l’égalité homme-femme, et à la constitution américaine. Le document demande aussi la fin de l’accueil de réfugiés syriens aux Etats-Unis, où plus de 10 000 ressortissants ont trouvé refuge.

Sur son site internet, au chapitre «Immigration» Donald Trump évoque déjà vouloir : «Interroger les demandeurs pour s’assurer qu’ils soutiennent les valeurs de l’Amérique, le peuple et les institutions, et suspendre temporairement l’immigration en provenance de régions qui exportent le terrorisme et où des interrogatoires sécurisés ne peuvent être assurés.»

(…) Libération

 

 

 

Trump a convoqué les journalistes pour leur passer un MÉGA savon

 

Trump a convoqué une trentaine de journalistes. Toutes les stars et les directeurs des grands médias se sont faits secouer un coup par le nouveau président. La rencontre était censée rester off, c’est à dire confidentielle. Mais le New York Post a sorti quelques infos.

Une personne présente rapporte ainsi :

"C’était un putain de peloton d’exécution. (…) Trump a commencé avec Jeff Zucker et a dit « je déteste votre chaine, vous êtes tous des menteurs à CNN et vous devriez avoir honte."

Les présentateurs et dirigeants pensaient qu’ils auraient droit à un briefing sur la façon de travailler avec Trump, donc ils ont été plutôt médusés.

Une deuxième source a confirmé ces informations :

La réunion a eu lieu dans une salle de conseil d’administration où il y avait 30 à 40 personnes, incluant les grands présentateurs de toutes les chaines.

Trump aurait martelé :

Nous sommes dans une salle de menteurs, les médias trompeurs et malhonnêtes qui n’ont rien compris. (…)

Trump a insisté sur CNN, en les traitant de menteurs de façon répétée.

Source

 

 

Hongrie : mise en place d’une «clôture intelligente» pour bloquer les migrants

 

La Hongrie a entamé la construction d’une deuxième «clôture intelligente» face à la Serbie, dotée de capteurs de chaleur et de caméras nocturnes. Celle-ci est destinée à surveiller d’éventuelles tentatives de migrants d’entrer dans le pays.

Le premier ministre hongrois, Viktor Orban, avait annoncé en août dernier la construction de cette clôture pour renforcer celle déjà existante et achevée l’année dernière, longue de 175 kilomètres.Selon M1, la télévision publique, cette clôture permettra de réduire le nombre de soldats et de policiers nécessaires au contrôle de la frontière. Le gouvernement décidera par la suite quand le reste de la clôture sera construit.

Les médias locaux ont qualifié cette deuxième clôture, dont la première partie vient d’être achevée, d’«intelligente» en raison de la technologie de pointe utilisée. Haute de trois mètres, cette première partie s’étend sur 10,3 kilomètres. La possibilité que l’accord conclu au début de l’année entre l’Union européenne et la Turquie, visant à réduire le nombre de migrants, vole en éclats, contraint la Hongrie à renforcer la protection de ses frontières, a expliqué Viktor Orban.

Le Temps

 

 

Ce que dit vraiment Fillon sur Poutine et Assad

 

Proche de Vladimir Poutine et défenseur de Bachar el-Assad, tel est le portrait souvent dressé de François Fillon quand il s'agit de qualifier ses prises de position sur les deux grands dossiers que sont la Russie et la Syrie. Qu'en est-il réellement?

Lire l'article

 

 

 

La loi Taubira dans le viseur de François Fillon

 

Grand favori pour le second tour de la primaire de la droite, François Fillon place la famille au centre de son programme : "La famille ça n'est pas une variable budgétaire, et encore moins un sujet d'expérimentation sociale hasardeuse." Dans le viseur de ce fervent catholique : la loi Taubira, adoptée au printemps 2013.

Commenter cet article