Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_________________

Le 17 novembre

 

 

Syrie (Alep): les terroristes bloquent et exécutent toute personne voulant s’échapper d’Alep Est

 

MOSCOU, Russie (07h20) – Le ministère russe de la Défense a déclaré dans un communiqué, que les civils qui ont réussi à s’échapper d’Alep Est signalent que les terroristes mènent des «actions intimidantes», non seulement contre des civils, mais aussi contre les militants qui ont décidé de se rendre aux Forces de l’armée syrienne.

« Les terroristes bloquent toute tentative des civils de s’échapper d’Alep Est en utilisant les couloirs humanitaires », a déclaré à l’agence RIA Novosti, le porte-parole du ministère, le Major Général Igor Konashenkov.

Il a déclaré en outre que: «Il y a une résistance croissante contre les terroristes sur les populations locales à Alep Est. Rien que cette semaine, il y a eu 11 manifestations dans les domaines de l’Est d’Alep contrôlés par les terroristes contrôlée».

Il a ajouté que les gens sont complètement désespérés: « Hier (lundi/ndrl), au moins 27 personnes ont été tuées et des centaines de blessés lorsque des terroristes ont tenté de disperser la foule qui protestait à al-Amria et al-Fardus, des districts de l’Est d’Alep.

Bien sûr, la presse mainstream n’en parlera jamais…

Source

 

 

 

Alep: les terroristes pilonnent un rassemblement de civils, plusieurs victimes

 

Mardi, dans les quartiers d'al-Amriya et d'al-Fardous dans l'est d'Alep, les djihadistes ont pilonné un rassemblement spontané faisant 27 morts et des centaines de blessés, a déclaré mercredi le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

« Hier, dans les quartiers d'al-Amriya et d'al-Fardous, 27 personnes ont été tuées et des centaines d'autres blessées à la suite du pilonnage d'un rassemblement spontané », a affirmé M. Konachenkov. Selon lui, une résistance des locaux contre la terreur s'organise dans la partie orientale d'Alep. Depuis le début de cette semaine, 11 manifestations ont eu lieu dans les zones d'Alep contrôlées par les terroristes.

En savoir plus

 

Daech interdirait à ses terroristes d’attaquer les avions de la coalition

 

Après la libération d’une des villes irakiennes près de Mossoul, les milices populaires ont découvert un avertissement bizarre.Un document où il est écrit que groupe terroriste État islamique (EI ou Daech) interdit à ses combattants d'attaquer les avions de la coalition internationale dirigée par les États-Unis au-dessus de Mossoul et ses banlieues a été découvert par les Unités de protection des plaines de Ninive (UPN) dans la ville de Bakhdida, située dans le district d'Al-Hamdaniya de la province de Ninive.

En savoir plus

 

La Russie va se retirer de la CPI

 

 

Trump à Moscou après son investiture

 

Le président américain élu Donald Trump prendra du temps avant de se rendre en Russie, a décidé son entourage républicain.Toutefois, la visite en Russie devrait avoir lieu après l'investiture de Donald Trump, annonce le journal Izvestia, se référant à une source haut placée au sein du Parti républicain.

En savoir plus

 

 

Dubaï: Victime d'un viol collectif, une touriste britannique porte plainte et se fait inculpée pour relation sexuelle extra-conjugale

 

Il ne fait décidément pas bon être une femme dans cet émirat du golfe Persique...

C’est le monde à l’envers. Victime d’un viol collectif le mois dernier, une touriste britannique de 25 ans se serait présentée à un commissariat de Dubaï pour porter plainte et aurait été inculpée pour « relations sexuelles extra-conjugales », rapporte ce mercredi l’association Detained in Dubai, qui vient en aide aux personnes injustement emprisonnées aux Emirats arabes unis (EAU), dont Dubaï fait partie.

Selon le tabloïd The Sun, la jeune femme aurait été agressée par deux Britanniques qui auraient filmé la scène et seraient retournés chez eux à Birmingham quelques heures seulement après leur méfait. Depuis, la femme aurait été libérée mais ne serait pas autorisée à quitter le territoire de Dubaï.

Près de 28.000 euros de frais de justice

« Ils lui ont pris son passeport, a expliqué un ami de la famille au quotidien anglais. Elle est en ce moment avec une famille britannique mais elle est complètement terrifiée. » « Elle s’est rendue à la police en tant que victime ayant subi l’une des pires épreuves imaginables, mais elle a été traitée comme une criminelle », a-t-il ajouté

Lire la suite

 

Notes : Dans la plupart des pays musulmans arabes c'est la mm histoire, une femme ne peut porter plainte sans que se plainte se retourne contre elle

 

 

Pauvreté : le Secours catholique donne une leçon aux politiques

 

L'ONG publie son rapport statistique annuel sur la pauvreté, qui met en pièces les idées reçues et invite les candidats à la primaire de la droite à réagir.

Faites le test. Lorsque vous pensez "pauvreté", vous imaginez des gens à la rue, dormant dans des halls d'immeuble ou sur des matelas de fortune. Ou bien vous pensez aux migrants de feu la Jungle de Calais. Il ne s'agit là que de la partie émergée de l'iceberg : sur 9 millions de pauvres en France, 150 000 "seulement" sont à la rue. Les autres sont invisibles. La pauvreté est sortie des radars politiques et des promesses. "Aucun candidat à la présidentielle n'oserait plus promettre zéro SDF pour la fin de son mandat", analyse Laurent Seux, directeur France-Europe du Secours catholique.

Lire la suite

 

 

Méditerranée : 167 000 migrants arrivés en Italie depuis le 1er janvier

 

Trois mille deux cents personnes ont été secourues en cinq jours au large de la Méditerranée, soit autant que pour l’ensemble du mois de novembre 2015, signe que le rythme des départs reste élevé malgré la dégradation des conditions de navigation.

Depuis le 1er janvier, l’Italie a vu arriver plus de 167 000 personnes sur ses côtes, selon le ministère de l’intérieur. Le chiffre dépasse déjà les 153 000 de l’an passé et s’approche des 170 000 de 2014.

Depuis lundi 14 novembre, onze personnes ont par ailleurs été retrouvées mortes et 230 ont disparu en tentant de rejoindre l’Europe à bord de canots de fortune. Après le sauvetage de quinze personnes, lundi, les secouristes avaient évoqué la possibilité de « dizaines » de disparus. Arrivés mercredi matin à Catane, en Sicile, les survivants ont fait état d’environ 135 disparus, selon le Haut-Commissariat de l’ONU aux réfugiés (HCR). [...]

Le Monde

 

Notes : Et combien en Grèce ?

 

 

 

La Belgique et les Pays-Bas ne veulent pas accueillir de réfugiés algériens ou marocains

 

Les autorités belges et néerlandaises envisageraient de prendre des mesures pour dissuader les demandeurs d'asiles des pays considérés comme «sûrs» de venir dans le Benelux. Les réfugiés marocains et algériens seraient particulièrement visés.

Selon l'agence de presse néerlandaise ANP, le secrétaire d’Etat à la Justice et la Sécurité des Pays-bas, Klaas Dijkhoff, a décidé de mettre un terme aux versements de primes destinées aux immigrés clandestins algériens et marocains qui acceptent de quitter volontairement les Pays-Bas. 

Selon Klaas Dijkhoff, les ressortissants de ces deux pays savent qu’ils ont peu de chances d’obtenir un titre de séjour. Pour le secrétaire d’Etat, ces «aides au départ» sont un privilège injustement concédé qui laissent à penser que les Pays-Bas sont «un grand sac plein d’argent qu’on peut venir percevoir à sa guise».

Lire la suite

 

 

Des militaires turcs demandent l’asile en Allemagne

 

Plusieurs militaires turcs qui travaillent sur la base américaine de Ramstein, en Allemagne, siège du quartier général de la composante Air du commandement stratégique américain en Europe (EUCOM), se sont adressés aux autorités fédérales pour demander l'asile, annonce mercredi la chaîne Südwestrundfunk.

Selon le média, la demande est liée à la situation politique qui prévaut en Turquie, pays qui a vécu en juin dernier une tentative de coup d'État militaire et une vaste campagne de purge. Après l'échec du putsch, les forces de l'ordre ont interpellé plus de 9 000 personnes, y compris des officiers généraux et des officiers supérieurs.

En savoir plus

 

 

 

Indonésie : le gouverneur chrétien de Djakarta inculpé pour «blasphème» envers le coran (Màj)

 


L’inculpation pour « blasphème » contre l’islam, mercredi 16 novembre, Basuki Tjahaja Purnama (surnommé Ahok), 50 ans, chrétien et d’origine chinoise, illustre la fragile harmonie sociale et religieuse du plus peuplé pays musulman du monde.

Il est jeune, chrétien, d’origine chinoise et très populaire à son poste de gouverneur de l’immense capitale indonésienne de Djakarta. Basuki Tjahaja Purnama, surnommé Ahok, soupçonné d’avoir insulté le Coran le 27 septembre dernier lors d’un meeting électoral, a été inculpé mercredi 16 novembre de blasphème par la police indonésienne et devra s’expliquer devant la justice. Cette surprenante décision a été annoncée moins de deux semaines après une grande manifestation d’islamistes émaillée de violences qui appelaient au procès de Ahok. [...]


(Manifestation contre le gouverneur Basuki Tjahaja Purnama, à Djakarta, le 4 novembre 2016. Sur le panneau, est inscrit « Mettez Ahok en prison. Cela résoudra les problèmes. » )

Issu d’une double minorité – chrétien et d’origine chinoise – le gouverneur au franc-parler avait déclaré fin septembre que l’interprétation par certains oulémas (théologiens musulmans) d’un verset du coran selon lequel un musulman ne doit élire qu’un dirigeant musulman était erronée. Cette déclaration a provoqué de vives réactions parmi les musulmans partisans d’une ligne dure de l’islam, notamment le groupe Front de Défense de l’Islam qui a demandé au président Widodo, lui-même ancien gouverneur de Djakarta, d’emprisonner Ahok.

Face à l’ampleur prise par la polémique alimentée par des fondamentalistes musulmans, Ahok s’était excusé publiquement. [...]

Reste qu’il risque gros car être « suspect », selon la loi indonésienne, signifie que les autorités ont assez de preuves pour le juger et la plupart du temps le condamner. De plus, l’accusation de « blasphème » en Indonésie, où vivent 250 millions d’habitants à 90 % sunnites, est considérée comme un « crime ». Selon Amnesty International, il y a eu 106 accusations de blasphème entre 2004 et 2014 et plusieurs personnes ont été condamnées à des peines allant jusqu’à cinq ans de prison. [...]

La Croix

 

 

Suisse : des villes veulent interdire la distribution de corans

 

L'’action du gouvernement allemand contre les milieux salafistes mardi pousse les autorités suisses à réagir. Si des interdictions au niveau fédéral, voire cantonal, sont difficilement envisageables, des villes alémaniques songent à franchir le pas, comme l’explique le Tages-Anzeiger dans son édition du 16 novembre 2016.

Elles pourraient s’inspirer des municipalités argoviennes. La ville de Brugg a interdit les distributions de Coran depuis juin 2012. «Il est apparu que des islamistes radicaux étaient à la manoeuvre», a expliqué le président de la ville Daniel Moser. «Mais nous sommes en général plutôt restrictifs et cela concerne aussi les scientologues ou les bibles de Gédéon.» Plus aucune demande de la part de «Lis» n’a pas la suite été déposée. [...]

En attendant, les salafistes de Suisse continuent leurs actions de prosélytisme. Un homme d’origine macédonienne a prévu de distribuer mercredi à Bâle des exemplaires d’une biographie de Mahomet. Il donnera à cette occasion des livres audio destinés aux enfants et fera la promotion d’une application à télécharger.

Derrière cette action se trouve «We love Muhammad», la nouvelle organisation salafiste allemande qui doit remplacer «Die Wahre Religion» (DWR), désormais interdite outre-Rhin. Ce sera la première action de la nouvelle association en Suisse mais elle en prévoit d’autres à Berne et dans le canton d’Argovie. (nxp)

Source

 

 

François Fillon s’engage à interdire les Frères Musulmans de l’UOIF en cas d’élection

 

Dans une interview du 16 novembre avec Le Figaro, François Fillon répond aux questions sans détours de Judith Waintraub (extrait) :

« On parle de manifestations intégristes dans la communauté musulmane mais pas de la poussée fondamentaliste elle-même, qui est alimentée par le wahhabisme, par les prêcheurs des pays du Golfe, et c’est cela qu’il faut combattre plutôt que de se focaliser sur les tenues. Le voile, c’est le symptôme, pas la maladie. Moi je veux abattre l’État islamique, m’attaquer à l’intégrisme, interdire le salafisme mais aussi les Frères musulmans, qui dominent l’UOIF. » source

 

 

_________________

Le 16 novembre

 

Encore 700 dijhadistes « français » en Syrie et 1452 passeports syriens volés par l’EI (JDD)

 

Ces deux informations sont parues dans le très prudent Journal du Dimanche du 13 novembre 2016. Sur les 2000 islamistes ayant quitté la France pour aller combattre en Syrie, 700 y seraient encore selon le renseignement français…et pourraient revenir s’ils ne l’ont pas encore fait pour « constituer une cinquième colonne » affirme une source du JDD. Autre information tout aussi inquiétante : la France empêche les djihadistes en herbe de quitter notre territoire pour rejoindre la Syrie. Plus de 200 interdictions de quitter le territoire ont été formulées, et ce ne sont que les cas repérés. Une erreur stratégique car on se souvient, que, faute d’avoir pu rejoindre la Syrie, un canadien islamiste a commis une attaque en octobre 2014 à Ottawa. Le passeport syrien étant le sésame pour être accueilli en tant que demandeur d’asile, il est utilisé par les soldats de l’EI pour venir sur notre sol, ainsi que l’ont fait des assaillants du 13 novembre 2015. Les 1452 passeports vierges sont issus d’un stock saisi par l’EI à Raqqa en 2013.

Ainsi, il faut se préparer psychologiquement à de nouvelles attaques. D’autant que des centaines de mosquées radicales fournissent le matériel idéologique aux jeunes musulmans pour justifier le djihad offensif, ainsi que l’enquête Mosquées Radicales, ce qu’on y dit, ce qu’on y lit (éditions DMM) le prouve.

Source

 

 

 

Bachar al-Assad tend la main à Donald Trump

 

Donald Trump pourrait devenir un "allié naturel" de Damas, s'il "combattait les terroristes". Ce sont les mots du président syrien Bachar al-Assad qui a donné sa première interview depuis l'élection du milliardaire à la Maison-Blanche. Une entrevevue accordé au journaliste Paulo Dentinho, de la télévision portugaise RTP : "_Nous ne sommes toujours dubitatifs sur le fait que Donald Trump puisse tenir ses promesses.

 

 

Assad: la présence des militaires turcs en Syrie est une invasion

 

Le président syrien Bachar el-Assad estime que la présence des forces armées turques sur le territoire syrien est une invasion à laquelle son peuple a le droit de répondre.

« Nous avons le droit de défendre (le pays). Il s'agit d'une invasion. Nous avons le droit de défendre notre pays contre toute invasion »,

a affirmé le président syrien dans une interview à la chaîne de télévision portugaise RTP et dont le texte intégral a été publié sur le site de l'agence SANA. Le dirigeant syrien a noté que chaque terroriste se trouvant actuellement en Syrie « y était venu depuis la Turquie avec le soutien d'Erdogan ». « C'est pourquoi la lutte contre ces terroristes est la même chose que la lutte contre « une armée d'Erdogan », non pas l'armée turque, mais juste « l'armée d'Erdogan », a précisé Bachar el-Assad. Il a constaté qu'en vertu du droit international aucun pays n'a le droit d'envahir le territoire d'un autre État, indépendamment du fait que ce pays soit ou ne soit pas membre de l'Otan.

En savoir plus

 

Notez que cette information n'a pas était donné par Euroneuws ni aucun autre journaux

 

 

SYRIE - La Russie intensifie ses frappes sur les régions rebelles à l'aide d'un porte-avions

 

L'entrée en action du porte-avions russe Amiral Kouznetsov dans les frappes sur les régions rebelles

 

Trump rétablirait la coopération militaire USA-Russie en Syrie

 

Des sources au sein du Pentagone et du département d'État américain ont déclaré au Washington Times être prêtes à suivre le cap politique de l'homme d'affaires et président élu, soulignant que la reprise de l'accord sur les frappes conjointes en Syrie conclu en septembre dernier pourrait être l'étape suivante de la collaboration militaire entre les deux pays.

Cependant, on ignore toujours si Donald Trump reprendra cet accord. Selon le journal, Michael Flynn, ex-directeur de l'Agence du renseignement de la défense (Defense Intelligence Agency — DIA), qui figure parmi les candidats présumés au poste de chef du Pentagone, se prononce pour une nouvelle étape de coopération militaire russo-américaine.

En savoir plus

 

 

Guerre en Irak : embarqués avec les soldats d'élite de la Golden division


Cette semaine, nous vous proposons un reportage de nos envoyés spéciaux à Mossoul, en Irak. Il illustre la difficulté des troupes irakiennes à avancer dans la ville, qui est aux mains de l’organisation État islamique. Nous ferons également le point sur l'avenir de l'accord nucléaire iranien, suite à l'élection de Donald Trump aux États-Unis. Enfin, nous partirons en Égypte, frappée par une pénurie de médicaments.

Au programme aussi ; L'Iran vs Trump  et territoires "occupés" d'Israèl

 

Afghanistan : l'armée américaine aurait commis des crimes de guerre

 

Les forces armées américaines et la CIA pourraient avoir commis des crimes de guerre en Afghanistan en torturant des détenus, particulièrement en 2003 et 2004, estime la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La magistrate doit décider «de façon imminente» si elle demande l'ouverture d'une enquête.

Dévoilant lundi soir les résultats d'un long examen préliminaire sur les atrocités commises dans le pays depuis mai 2003, la procureure Fatou Bensouda affirme «avoir une base raisonnable permettant de croire» que les forces armées américaines, l'agence de renseignement CIA, les talibans et leurs alliés ainsi que les forces gouvernementales afghanes auraient commis des crimes de guerre. Pour la première fois, elle a détaillé les accusations de «tortures et mauvais traitements apparentés commis par les forces armées américaines déployées en Afghanistan et dans des centres de détention secrets de la CIA, principalement en 2003-2004».

Au moins 61 détenus torturés
Dans son rapport annuel sur ses examens préliminaires, l'étape préalable à l'ouverture d'une enquête, la procureure affirme que des membres des forces armées américaines auraient infligé «à au moins 61 détenus des actes de torture, traitements cruels, des atteintes à la dignité de la personne sur le territoire afghan». «Au moins 27 détenus» auraient subi les mêmes traitements, infligés par des membres de la CIA en Afghanistan mais aussi dans d'autres pays liés au Statut de Rome qui a créé la Cour pénale internationale (CPI), comme la Pologne, la Roumanie et la Lituanie.

Lire la suite 

 

Terrorisme : 2015 a été la 2e année la plus meurtrière

 

Le terrorisme a fait 10 % de morts en moins l'an dernier avec les reculs du groupe État islamique et de Boko Haram en Irak et au Nigeria, selon l'index du terrorisme mondial, même si 2015 est la deuxième année la plus meurtrière jamais vue. Cette baisse, représentant 3 389 décès de moins qu'en 2014, est la première depuis 2010, selon l'index publié mercredi par l'Institute for Economics and Peace (IEP). « Le déclin du nombre de morts causées par le terrorisme est attribué principalement à un affaiblissement de Boko Haram et du groupe État islamique (EI) au Nigeria et en Irak du fait des opérations militaires menées contre eux », note l'index. Dans ces deux pays, il y a eu 5 556 décès de moins qu'en 2014.

Lire la suite

 

 

ONU : 11 pays arabes sunnites accusent l’Iran de soutenir le terrorisme

 

Le Maroc a apposé sa signature, aux côtés de 10 pays sunnites, sur une lettre adressée aux Nations Unies pointant du doigt l’Iran. Elle accuse Téhéran de parrainer des groupes terroristes dans la « région arabe ».

La correspondance destinée au président de la 71ème Assemblée générale de l’ONU, Peter Thomson, a été distribuée à tous les membres de l’organisation internationale. C’est en quelque sorte la riposte d’Abou Dhabi et de ses alliés à l’intervention du représentant iranien, le 26 septembre, devant la 71e session de l’Assemblée général de l’ONU. Celui-ci avait tiré à boulets rouges sur la guerre menée par la coalition arabe, conduite par l’Arabie saoudite, au Yémen contre les chiites houthies.

Si ce message parait bien tardif, il voir y voir en réalité la conséquence immédiate de la victoire de Donald Trump aux présidentielles des Etats-Unis. Il faut en effet se rappeler que le future locataire de la Maison Blanche avait promis durant sa campagne électorale de revoir l’accord sur le nucléaire avec Téhéran, signé le 14 juillet 2015 à Viennes. Les régimes arabes parient sur un changement de la politique iranienne de Washington qui leur serait favorable.
Le message des 11 pays arabes (Emirats-Arabes-Unis, les autres pays du CCG, l’Égypte, la Jordanie, le Maroc, le Soudan et le Yémen du président sunnite Hadi Mansour) rappelle que la constitution de l’Iran insiste sur l’ « exportation de la révolution islamique » au-delà de ses frontières. Ce qui est arrivé en partie sur les terrains libanais, syrien, irakien et yéménite. [...]

yabiladi

 

 

Vendre des armes à l'Arabie saoudite, le choix définitif de l'Espagne?

 

Le gouvernement espagnol a levé la restriction pour la livraison de munitions d'artillerie à l'Arabie saoudite pour un montant total de 40 millions d'euros, annonce le journal El Pais. Les livraisons ont été gelées il y a un an, à cause de la situation au Yémen. La levée de la restriction a eu lieu à la veille de la visite du roi espagnol Felipe VI à Riyad, visite terminée ce lundi.

En savoir plus

 

 

 

Allemagne : vaste coup de filet dans les milieux salafistes, des mosquées perquisitionnées

En Allemagne, vaste coup de filet dans les milieux salafistes. La police a saisi, près de Cologne, des centaines de Corans, traduits en plusieurs langues. Ils étaient entreposés par un groupe, soupçonné d’avoir incité des dizaines de jeunes au djihad. Près de 200 perquisitions ont été menées dans plusieurs Länder du pays.

Une opération de grande ampleur a été menée en Allemagne mardi 15 novembre au matin contre le mouvement radical « La vraie religion », désormais interdit, accusé de propagande et de soutien au groupe État islamique.

Des centaines de policiers ont été mobilisés dans dix Länder, notamment à Hambourg, en Rhénanie-du-Nord-Westphalie et dans la Hesse, mais aussi en Bavière et à Brême, et près de 200 perquisitions ont été menées dans des logements, des mosquées, des bureaux ou des entrepôts.

Voilà plusieurs mois que le fondateur de l’organisation, Ibrahim Abou-Nagie, un prédicateur salafiste d’origine palestinienne, est dans le collimateur des services de renseignement. Bien implantée dans les grandes villes allemandes et connue pour ses opérations de distribution gratuite du Coran dans les lieux publics, cette organisation radicale est également soupçonnée d’être devenue une cellule de recrutement pour les candidats au jihad. Quelque 140 membres du mouvement auraient ainsi quitté le pays pour rejoindre les rangs de Daech en Syrie et en Irak.[...]

France TV Info

 

 

Plus de 50 associations d’immigrés appellent à changer la constitution allemande

 

[ Tribune de Farhad Dilmaghani, président de l'association "Allemand Plus"]

Ces dernières années, nous avons bien avancé dans la voie d’une société d’immigration [...]

Mais il faut faire plus [...]

Plus de cinquante organisations d’immigrés [...] vont faire lors du sommet pour l’intégration des propositions concrètes sur l’ouverture interculturelle à la chancelière fédérale Angela Merkel [...]

Ce n’est que si la Constitution se prononce fortement et concrètement en faveur d’une société d’immigration que des changements positifs [...] seront favorisés. C’est pourquoi nous faisons la proposition d’inscrire dans la Constitution (article 20b) un nouvel objectif pour l’État : « La République fédérale d’Allemagne est un pays d’immigration et de diversité. » [...]

Nous proposons aussi qu’au niveau fédéral le développement de structures associatives professionnelles soit financé à hauteur d’au moins 10 millions d’euros par an. [...]

(Traduction Fdesouche)

Der Tagesspiegel

 

 

Attentat déjoué à Villejuif : 4 complices présumés de Sid Ahmed Ghlam arrêtés

 

Du nouveau dans l’enquête sur l’attentat avorté de Villejuif. Quatre complices présumés de Sid Ahmed Ghlam ont été arrêtés ce mardi en région parisienne, selon des sources proches de l’enquête, confirmant une information de LCI.

L’islamiste âgée de 25 ans est soupçonné d’avoir préparé l’an dernier un attentat contre une église à Villejuif dans le Val-de-Marne et d’avoir assassiné une mère de famille.

Ces quatre hommes arrêtés par la DGSI à Eragny et Osny (Val-d’Oise), Les Mureaux et Sartrouville (Yvelines) sont « soupçonnés d’avoir apporté à des degrés divers un soutien logistique » à Sid Ahmed Ghlam [...]

Source

 

Charia sur Lyon : il finit dans le coma pour un baiser en public

Des racailles ont attaqué un couple qui avait l’outrecuidance de s’embrasser en public, à Lyon. Un jeune homme de 20 ans s’est interposé et il est actuellement entre la vie et la mort.

Lire l'article

 

En bref - L'actualité de France

 

15/11: Attentat déjoué à Villejuif (94) 4 complices de Sid Ahmed Ghlam arrêtés (source)
15/11: France: De plus en plus de femmes radicalisées à l’Islam dans les prisons (source)
15/11: 14 Roms voleurs de portefeuilles à Versailles et Tour Eiffel au tribunal (source)
15/11: Encore des vols par des mineurs étrangers dans les rues de Montpellier (source)
15/11: (80) Samir Sihamed, connu pour braquages, agresse et tente de s’évader (source)
15/11: Madi Mahaboubi, en procès pour l’assasin d’une octogénaire britannique (source)
15/11: (38) Deux Algériens interpellés pour une agression/vol avec un couteau (source)
14/11: (06) Halidi Aboudou: Ta race de mécréants français…Daech vous niquent (source)
14/11: (59) Amine Lahmani:  Je vais vous égorger et je vais la buter à la kalach (source)
14/11: (93) Soufiane reconnaît le meurtre de Mamadou Magassouba à St-Ouen (source)
14/11: 2 migrants Iraniens menacent de mort des agents municipaux: prison (source)
14/11: (44) Nantes: Deux ans de prison pour le trafiquant d’héroïne Albanais (source)
14/11: Manche (50) Il dit comprends les terroriste et menace de faire le djihad (source)
14/11: Rouen (76) Je suis un terroriste, Allah akbar, je vais faire exploser le bus (source)
14/11: (91) Toumany Coulibaly à nouveau interpellé pour cambriolage en flag (source)
13/11: Un véhicule de la police incendié+inscription Allah Akbar sur les locaux (source)
12/11: (91) Ilyassa frappe des femmes pour leur voler leur sac: 13 mois de prison (source)
12/11: (13) Une mère radicalisée à l’Islam avait tenté d’enlever l’un de ses enfants (source)

 

 

Montpellier (34) : des migrants « mineurs isolés » détroussaient les passants

 

Dimanche vers 6h45, le client qui sortait d’une boîte de nuit du boulevard de l’Observatoire, dans le quartier de la Babotte à Montpellier s’est précipité vers des policiers en civil de la brigade anticriminalité (BAC) en patrouille pour leur signaler qu’il venait de se faire détrousser par un groupe de jeunes.

[...] Autour d’un adulte de 20 ans, un Montpelliérain déjà connu de la justice, des mineurs isolés étrangers approchaient les piétons, puis les encerclaient et en les bousculant leur dérobaient téléphones portables ou cartes bancaires en leur faisant les poches. [...]

Source

 

 

 

Takieddine affirme avoir remis 5 millions d'euros "libyens" à Guéant et à Sarkozy

 

L'homme d'affaires franco-libanais Ziad Takieddine

Il avait déjà accusé Nicolas Sarkozy d'avoir perçu des fonds libyens lors de la campagne de 2007 : à cinq jours de la primaire à droite, l'homme d'affaires Ziad Takieddine affirme avoir personnellement remis à l'ex-président et son camp cinq millions d'euros provenant du régime Kadhafi.

Lire l'article

 

 

Valls confirme qu'il demandera une prolongation de l'état d'urgence

L'exécutif va demander au Parlement une nouvelle prolongation de l'état d'urgence au-delà de son terme actuel en janvier, a confirmé aujourd'hui le premier ministre Manuel Valls, comme il l'avait laissé entendre à la BBC dimanche.

Lire l'article

 

Croisilles (62). Manuel Valls : « L’immense majorité des personnes qui étaient à Calais auront le statut de réfugiés »

 

Le Premier ministre est en déplacement, ce lundi matin, à Croisilles (Pas-de-Calais) pour rencontrer les migrants du Centre d’accueil et d’orientation (CAO), avant de se rendre à Bapaume. Fabienne Buccio, préfète du Pas-de-Calais, Gérard Dué, maire de Croisilles, et Jean-Jacques Cottel, député-maire de Bapaume, ont accueilli le Premier ministre.

Trois exilés soudanais ont reçu leur statut de réfugié à l’occasion de la visite de Manuel Valls. «Nous remercions la France et espérons être à la hauteur», a lancé un des migrants à l’adresse du Premier ministre.

Lors de sa réunion avec les élus, Manuel Valls a appelé de ses vœux «une République ferme, qui refuse le désordre, et bienveillante vis-à-vis des réfugiés». «L’État doit être ferme pour condamner les messages de haine», a-t-il également souligné.

Fabienne Buccio a, quant à elle, fait savoir qu’«une annonce sera faite cette semaine sur l’après lande de Calais et l’accueil des exilés sur place».

Lors de sa rencontre avec la trentaine de migrants soudanais accueillis depuis un peu moins de trois semaines dans l’ancienne maison de retraite, Manuel Valls a salué ces «maires courageux qui font vivre les valeurs de France». D’après le Premier ministre, « l’immense majorité des personnes qui étaient à Calais auront le statut de réfugiés».

La Voix du Nord

 

L'Italie menace de bloquer le budget européen

 

L'Italie menace de bloquer l'examen à mi-parcours du budget pluriannuel de l'Union Européenne. Le Premier ministre Matteo Renzi accuse l'Europe de ne pas prendre en compte ses priorités : l'immigration ou encore l'emploi des jeunes. C'est le secrétaire d'Etat aux affaires européennes, Sandro Gozi, qui a fait l'annonce de cette décision.

 

Plus de 2000 migrants relocalisés en France depuis la Grèce, en majorité des Syriens

 

(infos du 14 novembre)

La France a accueilli ce lundi 167 Syriens ayant transité par la Grèce, ce qui porte à plus de 2.000 le nombre de migrants pris en charge depuis ce pays au titre de la «relocalisation» européenne des réfugiés, selon l’Office français de l’immigration et de l’intégration (Ofii).

Dans un rapport publié fin octobre, des parlementaires avaient estimé que la relocalisation vers la France restait «trop faible».

Ces Syriens, parmi lesquels plusieurs familles, sont arrivés ce midi à l’aéroport de Roissy (Val d’Oise), avant d’être dirigés vers des Centres d’accueil des demandeurs d’asile (Cada) dans le Grand Est, où ils attendront que leurs dossiers soient examinés, a précisé Didier Leschi, le directeur général de (Ofii).

Mais tous devraient obtenir le statut de réfugié, les relocalisés ayant été «préselectionnés» en Grèce. 99% des Syriens qui l’ont demandé dans ce cadre ont obtenu l’asile en France l’an dernier. Au total, et dans le cadre de ce programme de relocalisation, la France a franchi la barre des 2.000 personnes accueillies depuis la Grèce (près de 2.100 au total, à quoi il faut ajouter 231 passées par l’Italie).

La France est ainsi en tête du classement des pays relocalisant le plus en Europe, devant les Pays-Bas et la Finlande (900 chacun), selon des chiffres de la Commission européenne. La relocalisation est un programme adopté en septembre 2015 au nom de la solidarité européenne, pour répartir les demandeurs d’asile ayant transité par la Grèce et l’Italie qui se sont retrouvées en première ligne de la crise migratoire.

Mais le programme, qui visait initialement la répartition de 160.000 personnes sur deux ans, n’a pour l’instant permis de relocaliser que 7.000 demandeurs d’asile. Fin septembre, la Commission européenne avait jugé «possible» de répartir 30.000 migrants d’ici fin 2017.

Les migrants relocalisés en France sont en grande majorité des Syriens (1.600), mais aussi Irakiens, Érythréens et Palestiniens de Syrie. La France a aussi pour particularité de prendre en charge «en priorité des personnes vulnérables ou ayant des problèmes de santé», ce qui suppose à l’arrivée de trouver des structures d’hébergement adéquates, a souligné le directeur de l’Ofii.

Le Parisien via F de souche

 

 

#RapeMelania: quand les partisans de Clinton appellent à violer la femme de Trump

 

Vous vous rappelez du slogan de la campagne électorale d’Hillary Clinton, «L’amour conquiert la haine», repris par ses nombreux partisans? Que penser aujourd’hui de l’appel de ces mêmes partisans à tuer Donald Trump et violer sa femme Melania, approuvé par les réseaux sociaux? Il semble que ce soit plutôt l’amour qui ait été conquis…

En savoir plus

 

Commenter cet article