Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

_______________

Le 19 octobre

 

 

Les Casques blancs syriens reçus à l'Élysée créent le malaise

 

François Hollande a reçu ce mercredi le chef des Casques blancs syrien, un groupe de secouristes bénévoles qui travaillent dans les zones tenues par l'opposition en Syrie.

Le chef de la République française a également accueilli une délégation de personnalités d'Alep, qui compte notamment des médecins de la ville soumise depuis presque un mois à des bombardements et des tirs intenses. « Les Casques blancs et le Comité civil d'Alep font chaque jour l'impossible dans cette ville martyre, face au déferlement de violence. Leur action a permis de sauver des dizaines de milliers de vies », a indiqué l'Élysée dans son dossier de presse consacré à la visite.

Financés notamment par Londres et Washington, les Casques blancs sont accusés par Damas d'être liés aux groupes les plus extrémistes de la rébellion syrienne et de porter notamment assistance aux terroristes blessés dans les bombardements. En dépit du fait que l'organisation bénéficie d'un soutien financier américain, le chef de la structure Raed al-Saleh est interdit d'entrer aux États-Unis.

En savoir plus et voir l'autre  vidéo sur le site 

 

Obama prédit une bataille «difficile» pour reprendre Mossoul

 

VIDÉO - Alors que les forces de la coalition internationale se rapprochent de la troisième ville d'Irak aux mains de l'État islamique, les djihadistes se servent des habitants comme «boucliers humains».

Vingt-quatre heures après le début de l'offensive de Mossoul, la bataille s'annonce féroce. Les États-Unis dirigent la coalition internationale qui épaule les forces irakiennes dans leur offensive lancée dans la nuit de dimanche à lundi pour reprendre la troisième ville d'Irak, aux mains de l'État islamique (EI) depuis juin 2014.

● Barack Obama se veut prudent

Le président américain a prédit ce mardi une bataille «difficile» pour reprendre la ville irakienne au groupe État islamique, qui a perdu du terrain au deuxième jour de cette offensive d'une ampleur sans précédent . «Il y aura des avancées et des revers», a prévenu Barack Obama, se disant cependant «convaincu» que l'EI serait battu dans cette ville «et que cela marquera un nouveau pas vers sa destruction totale».

lire la suite

 

 

 

La bataille de Mossoul fait craindre un désastre humanitaire en Irak

 

Avec le lancement de la bataille de Mossoul, l’ONU s’attend à un déplacement massif de populations fuyant les combats d’ici à une semaine. Plusieurs ONG présentes dans la région s’alarment du risque d’une crise humanitaire.

La bataille pour la reconquête de Mossoul va-t-elle s’accompagner d’un désastre humanitaire ? C’est ce que l’ONU et de nombreuses ONG présentes sur place, notamment au Kurdistan irakien voisin, craignent. Environ 1,5 million de personnes vivent encore dans la deuxième ville d’Irak et vont être poussées à fuir les bombardements et les combats.

"Les familles sont exposées à un risque extrême d'être prises entre deux feux ou pour cibles par des snipers", a ainsi mis en garde lundi 17 octobre le secrétaire général adjoint des Nations unies pour les affaires humanitaires, Stephen O'Brien.

Lire la suite

 

 

 

Bataille de Mossoul : la plus grande ville chrétienne d'Irak sur le point d'être libérée

 

Les forces gouvernementales irakiennes se préparaient mercredi à reprendre au groupe État islamique (EI) Qaraqosh, la plus grande ville chrétienne d'Irak, situé à 15 kilomètres au sud-est de Mossoul. Une victoire constituerait une importante avancée dans le cadre de leur offensive sur Mossoul, fief des djihadistes dans le pays. Les forces fédérales sont entrées mardi dans plusieurs quartiers de la ville, suscitant des manifestations de joie parmi les chrétiens qui s'étaient réfugiés il y a deux ans dans la région kurde proche.

Lire la suite

 

 

 

Mossoul: les USA et l'Arabie saoudite autorisent les djihadistes à fuir vers la Syrie

 

L’armée syrienne a accusé les États-Unis et l'Arabie saoudite d’autoriser les djihadistes à fuir la ville irakienne de Mossoul pour la Syrie.

Selon la déclaration du Haut commandement de l'armée syrienne après le début de l'opération à Mossoul, un grand nombre de terroristes de l'EI ont fui la ville assiégée. « Le projet des protecteurs du terrorisme international, au premier rang desquels figurent les États-Unis et l'Arabie saoudite (…) vise à assurer le transfert en toute sécurité via des corridors de transit aux terroristes de Daech fuyant Mossoul vers le territoire syrien », stipule la déclaration de l'armée syrienne citée par l'agence de presse Sana.

En savoir plus

 

 

Offensive contre Mossoul: la Turquie refuse de rester à l’écart

 

Alors que certains députés de l’opposition turque affirment qu’Ankara risque de rester en dehors du règlement de la situation dans les territoires irakiens contrôlés par les djihadistes de Daech, la Turquie a fourni à la coalition internationale seize chasseurs de type F16 et F4 en vue des combats à venir.

L'aviation turque continuera à soutenir les combattants irakiens qui tentent de reprendre Mossoul au groupe Etat islamique en vertu d'un accord conclu au sein de la coalition internationale, a annoncé mardi Ankara.

« Nous nous sommes mis d'accord avec les forces de la coalition pour que nos forces aériennes prennent part à l'opération de Mossoul », a déclaré le ministre turc de la Défense Fikri Isik cité par l'agence de presse officielle Anadolu. « Sans la Turquie, il est impossible de prendre des décisions sur l'avenir de Mossoul », a-t-il ajouté pendant une visite à Rome.

En savoir plus

 

Lire aussi :

Une fois de plus, la Turquie se rappelle au bon souvenir de son voisin irakien. « Nos forces aériennes ont participé aux opérations de la coalition à Mossoul », a déclaré, mardi 18 octobre, le premier ministre Binali Yildirim. Un écho à la mise en garde de Recep Tayyip Erdogan qui, la veille, prévenait qu’il était « hors de question » qu’Ankara reste « à l’écart » de l’offensive pour libérer la deuxième ville d’Irak, entamée lundi à l’aube.

Lire la suite

 

 

 

 

Plus de la moitié des militants à Alep appartiennent au Front al-Nosra

 
 
Selon l’Onu, plus de la moitié de militants à Alep combattent dans les rangs du Front al-Nosra.
 
Reconnue par la communauté internationale comme une organisation terroriste, le Front al-Nosra, ainsi que Daech, constitue une grave menace, a déclaré le secrétaire du conseil de sécurité de la Russie Nikolaï Patrouchev. « Rebaptisé Fatah al-Cham, ce groupement terroriste ne s'est pas transformé en opposition modérée. Quel que soit le nom du groupement armé, si il a recours à des méthodes terroristes, il n'a pas sa place à la table des négociations, il doit être détruit », a indiqué Nikolaï Patrouchev.
 

 

 

Navires russes en route vers la Syrie: la presse britannique en émoi

 

Un convoi de navires de la flotte russe du Nord avec à sa tête le porte-avions Amiral Kouznetsov qui passait par la Manche a provoqué la préoccupation des médias britanniques.

Samedi 15 octobre, l'escorte navale a quitté le port de Severomorsk (région de Mourmansk) en direction de la Syrie afin de renforcer la présence militaire russe dans cette zone. Outre le porte-avions, le groupe compte notamment le croiseur à propulsion nucléaire Pierre le Grand et les navires anti-sous-marins Severomorsk et Vice-amiral Koulakov. Trois jours après, le Times et le Daily Mail ont publié des articles affirmant que les bâtiments russes envisageaient de mener des exercices impliquant des tirs de missiles au nord de l'Écosse.

 
 
 
 
 

Indonésie : des islamistes exigent la mort du gouverneur chrétien de Djakarta

 

 
 

hardline-muslim-groups-protest-against-jakarta-s-incumbent

Vendredi 14 octobre dernier, après la prière musulmane rituelle, au moins 10 000 musulmans radicaux ont défilé dans les rues de Djakarta, capitale de l’Indonésie, pour exiger la mort de son gouverneur, le protestant Basuki Tjahaja Purnama. Ce dernier est devenu automatiquement gouverneur, en novembre 2014, non par élection mais parce qu’il était vice gouverneur alors que le gouverneur en titre Joko Widodo venait d’être élu président de l’Indonésie. Les élections pour le poste de gouverneur se dérouleront en février prochain. En septembre dernier, lors d’un meeting de la campagne électorale, Basuki Tjahaja Purnama, qui jouit d’une très grande popularité à Djakarta, a déclaré à la foule qu’elle était « trompée » par ses opposants politiques qui utilisaient un verset du coran afin de les empêcher de voter pour un chrétien : « On se moque de vous ! », leur a-il dit. Il n’en fallait pas plus aux islamistes pour hurler au blasphème. La manifestation du 14 octobre a retenti de slogans contradictoires : les musulmans “modérés” exigeant qu’il soit expulsé d’Indonésie – non sans une légère teinte raciste car Basuki Tjahaja Purnama est d’origine chinoise… –, alors que les “radicaux” voulaient qu’on lui applique la peine prévue par la charia en cas de blasphème, c’est-à-dire la mort…

Source : Today Online (Singapour), 14 octobre - via Christianophobie.fr

 
 
 
 
 

Ouzbékistan : persécution croissante des chrétiens

 


ouzbekistan

 
Portes Ouvertes invite les chrétiens du monde entier à prier pour leurs frères et sœurs persécutés en Asie centrale. « Veuillez prier pour les chrétiens en Ouzbékistan. Il devient de plus en plus difficile de répandre l’Évangile par la littérature », s’est exprimé l’ONG chrétienne. L’organisation rapporte en outre le cas de Stanislav Kim, un chrétien baptiste de la province de Khorezm (dans le nord-ouest de l’Ouzbékistan) qui est pour la deuxième fois sanctionné pour possession de livres religieux. Après avoir été condamné aux travaux forcés pendant deux ans à Ourguentch, il est actuellement en résidence surveillée et un cinquième de ses revenus sont saisis par l’État. Plus tôt cet été, un chrétien presbytérien vivant dans la capitale Tachkent, a reçu une amende pour la même raison.
 
 
 
 

Il y aura bien une réunion François Hollande - Vladimir Poutine (mais pas en tête-à-tête)

 

Il y aura bien une rencontre entre François Hollande et Vladimir Poutine ce mercredi 19 octobre. Une semaine après l'annulation de la visite du président russe à Paris qui devait venir inaugurer l'église orthodoxe près de la Tour Eiffel, les deux hommes se retrouveront à Berlin pour évoquer deux sujets. Mais à chaque fois, ils ne seront pas seuls en tête-à-tête, ce que l'Elysée a confirmé au HuffPost.

Dans un premier temps, en fin d'après-midi, ils seront en compagnie d'Angela Merkel et du président ukrainien Petro Porochenko dans le format dit "Normandie" pour évoquer la crise en Crimée. Puis, en début de soirée, Angela Merkel se joindra au binôme franco-russe pour parler de la question de la Syrie.

lire la suite

 

 

Marine Le Pen accuse les évêques de « faciliter le travail des fondamentalistes islamistes »

 

Invitée mardi de France 24 et RFI, Marine Le Pen s’est livrée à une attaque en règle contre le texte récemment publié par les évêques de France qui alertait contre « les enfermements identitaires » et appelait à « une foi chrétienne pouvant coexister avec une grand diversité de religions ».

« Ils n’ont pas à faire de politique », estime la présidente du Front national. Puis, interrogée sur l’opposition des évêques à l’interdiction des signes religieux, elle précise sa pensée : « Si on conçoit que la France a été modelée par son héritage chrétien, je ne comprends pas qu’un certain nombre de membres du clergé ne défendent pas cet héritage et, en réalité, au motif d’une prétendue solidarité des religions, facilitent le travail des fondamentalistes islamistes. C’est ce type de comportement qui facilite le fondamentalisme islamiste».

En juin 2011, Marine Le Pen avait déjà déclaré, dans une interview à l’hebdomadaire La Vie: « Le clergé français a pris des positions éminemment politiques de lutte contre le FN. Il est sorti de son rôle et transmet des préjugés qui vont à l’encontre des principes qu’il devrait défendre (…) Les curés devraient rester dans leur sacristie, surtout quand on voit leurs résultats. Une partie de l’effondrement moral de nos sociétés, de l’avancée de l’individualisme et du consumérisme, est liée à l’affaiblissement de l’Église. Si les prêtres s’occupaient de leurs ouailles plutôt que de politique, cette situation serait probablement réversible. »

L’Opinion

 

Notes : et je reposte pour ces chrétiens

2 Jean 1.9-11 Quiconque va plus loin et ne demeure pas dans la doctrine de Christ n'a point Dieu; celui qui demeure dans cette doctrine a le Père et le Fils. Si quelqu'un vient à vous et n'apporte pas cette doctrine (les évangiles), ne le recevez pas dans votre maison, et ne lui dites pas: Salut! car celui qui lui dit: Salut! participe à ses mauvaises oeuvres.

 

 

 

 

Des policiers en colère huent leur patron qui voulait leur mettre la pression (Màj)

 

Le Directeur Général de la Police Nationale (DGPN) en réunion au commissariat de police d'Evry (91) Jean-Marc Falcone fut fermement pris à partie par des policiers en colère lors de son départ.

 

 

Deux tiers des migrants mineurs qui entrent en Grande-Bretagne sont des adultes

 

14690943_10210982977990869_7544550696545582757_n (1)

 

Deux tiers des migrants mineurs qui entrent en GB sont en fait des adultes (…) 574 examens 371 fraudes (…)

Merci à hefbe2

 

 

_______________

Le 18 octobre

 

 

La justice valide le principe du démantèlement de la «Jungle» de Calais

 

Le tribunal administratif de Lille a rejeté mardi la demande d'interdiction du démantèlement du camp de migrants de la «jungle», à Calais, formulée par onze associations en référé-liberté.

Lire la suite et voir la vidéo

 

 

 

Les forces irakiennes progressent à l'est de Mossoul

 

Les forces irakiennes ont avancé à l'est de Mossoul après avoir lancé leur vaste offensive pour reconquérir la deuxième ville d'Irak.

 

 

Mossoul: Daech mine la ville et évacue ses locaux

 

Les djihadistes se préparent à l’offensive de l’armée irakienne qui, épaulée par la coalition internationale, a lancé hier l’opération de libération de Mossoul, deuxième ville d’Irak, tenue par les djihadistes depuis juin 2014.

À l'approche de l'assaut contre la ville de Mossoul, les combattants de Daech élèvent des obstacles face aux forces armées et cherchent à fuir la ville, annonce le site irakienne Al Akhbar, se référant à des sources chiites. Les djihadistes minent des voitures et les garent dans les quartiers peuplés par des civils, indique le média. En outre, l'évacuation du quartier général de Daech ainsi que des locaux appartenant aux terroristes est en cours.

 

 

Bataille de Mossoul: L’Union européenne craint un afflux de djihadistes en Europe

 

Une menace sérieuse ? Le commissaire européen pour la sécurité a mis en garde contre un afflux de djihadistes du groupe Etat islamique (EI) en Europe si son fief de Mossoul tombe face à l’offensive irakienne, dans une interview publiée ce mardi.

« La reprise du fief de l’EI dans le Nord de l’Irak, Mossoul, peut conduire à ce que des combattants du groupe EI prêts à en découdre reviennent en Europe », a déclaré Julian King au quotidien allemand Die Welt.

(…) 20minutes.fr

 

 

 

8 heures de trêve humanitaire pour les habitants d'Alep

 

La Russie a annoncé pour jeudi une "trêve humanitaire" de quelques heures dans la ville syrienne d'Alep

 

Crise ukrainienne : un sommet Berlin, Paris, Moscou, Kiev mercredi

 

Remettre les accords de Minsk sur les rails, c'est l'objectif du sommet qui se tiendra mercredi à Berlin entre l'Allemagne, la France, la Russie et l'Ukraine. ...

 

 

Jérusalem victime d'un révisionnisme historique ?

 

Après le nouveau vote d'une commission du Conseil exécutif de l'Unesco niant tout lien entre Jérusalem et le peuple juif, on ne sait pas très bien s'il vaut mieux en rire ou en pleurer. Il est nécessaire, avant que de choisir la moins mauvaise branche de l'alternative, de rappeler les faits, qui sont, après tout, peu connus du public français.

Au mois de mai dernier, l'Unesco avait déjà adopté un texte controversé dans lequel l'historicité juive des lieux saints du judaïsme en Judée était purement et simplement niée. Le linguiste avait déjà le droit d'être déboussolé. C'est ainsi que le mur des Lamentations, dont tous les archéologues admettent qu'il fait partie du grand temple édifié par Hérode 100 ans avant J.-C., était rebaptisé Al Burak, appellation arabo-islamique, alors même que l'islam est apparu 600 ans après la naissance du Messie des chrétiens... Pour faire bonne mesure, le texte adopté prétendait même que les Juifs perfides avaient fabriqué de toutes pièces un cimetière imaginaire pour empêcher les revendications des musulmans…

La France, fille aînée bien ingrate de l'Église, avait cru devoir apporter sa voix à l'étrange motion. À la suite du tollé intervenu, l'Unesco décida de revoir sa copie en octobre et le président Hollande, gêné et alléguant une faute d'inattention regrettable, promit de réviser la position française.

Ce qui est arrivé hier est tout à fait exceptionnel

Las, le 13 octobre, la commission, sur l'initiative des États islamiques et des Palestiniens, a repris l'essentiel du texte précité, se contentant d'en gommer quelques aspérités et renonçant à ses allégations sur le faux cimetière imaginaire. Certains pays qui avaient apporté leur voix à la première résolution se sont réfugiés dans une plus confortable abstention. C'est le cas de la France. D'autres ont décidé de faire front contre le révisionnisme historique : c'est le cas notamment des États-Unis, de la Grande-Bretagne et de l'Allemagne.

Après la nouvelle adoption du texte, nouveau tollé en Israël – qui décidait cette fois de suspendre toute relation avec l'organisme culturel de l'ONU ...

(..) Dans cette triste occurrence, Israël a cru devoir prendre l'option première et son Premier ministre, après avoir indiqué que « dire que le peuple juif n'a pas de lien avec le mont du Temple et le mur occidental, c'est comme dire que les Chinois n'ont pas de lien avec la muraille de Chine… »

(..) Elle concerne la campagne de révision historique menée délibérément par le camp islamique pour imposer sa vision coranique de l'histoire fantasmatique. Elle concerne enfin et surtout le degré de résistance à opposer au fanatisme religieux au profit de l'histoire rationnelle et de la culture scientifique.

Source

 

Notes : On ne peut encore que constaté que les élus occidentaux mangent dans la main des Saoudiens (et autres qatariens) ! Ils sont lamentables

Apocalypse 17:2 C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l'impudicité, et c'est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés.

18:3 parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l'impudicité (les Rois du monde entier ferment les yeux sur ses agissements pour avoir droit à des faveurs sur le prix de son pétrole) , et que les marchands de la terre se sont enrichis (les taxes hydrocarbure) par la puissance de son luxe.

Lire la suite

 

 

Les Américains incapables de distinguer les propos de Clinton de ceux de dictateurs?

 

«Pourquoi l’Amérique est exceptionnelle», récent article de Clinton, a donné à ce journaliste une terrifiante impression de déjà-vu. Il s’est alors adressé aux New-yorkais pour voir s’ils étaient capables de distinguer les propos de la favorite démocrate de ceux des dictateurs du XXe siècle. La question a mis plusieurs d’entre eux dans l’embarras.

 

 

Une 3e guerre mondiale ne durerait que «quelques minutes» tout au plus

 

L’usage d’une arme nucléaire serait pratiquement inévitable en cas de 3e guerre mondiale qui serait à la fois « rapide et implacable », supposent des experts américains.

Si une 3e guerre mondiale impliquant les États-Unis, la Russie et la Chine venait à éclater, l'usage d'armes atomiques serait pratiquement inévitable, estiment nombre d'experts, expliquant que toute confrontation conventionnelle ne tarderait pas à dégénérer en guerre nucléaire certes limitée, mais « rapide et implacable ».

Certains représentants du commandement militaire américain estiment à l'unanimité qu'un conflit entre les États-Unis et/ou l'Otan, d'une part, et la Russie ou, éventuellement, la Chine, de l'autre, ne durerait que « quelques minutes » tout au plus, lit-on sur le site Inquisitr.

Ils préviennent qu'une 3e guerre mondiale serait « rapide et implacable ».

En savoir plus

 

 

20.000 militaires mis en état d'alerte en Sibérie

 

20.000 militaires ont été mobilisés en Sibérie afin de contrôler leur niveau de préparation au combat.

Les unités du district militaire du Centre ont été mises en état d'alerte dans le cadre d'un contrôle des résultats de l'année de formation 2016, a annoncé aux journalistes l'assistant du commandant en chef des troupes du district, le colonel Iaroslav Roschtchoupkine. Selon lui, le contrôle durera cinq jours. Plus de 20 000 militaires montreront leur savoir-faire en matière de manœuvres, de défense et d'offensive. « Les unités déployées en Sibérie occidentale et méridionale ont été mises en état d'alerte et ont réalisé des marches vers les terrains militaires afin de procéder à des exercices tactiques de tir lors d'un contrôle des résultats de l'année de formation 2016 », a indiqué le responsable.

En savoir plus

 

 

 

Calais : Une femme interprète violée et des journalistes agressés dans la « jungle » par des migrants afghans (MàJ)

 

 

Une interprète en langue pachtoune, qui accompagnait un journaliste dans la « jungle », a été violée dans la nuit de lundi à mardi. Les faits se seraient produits à l’entrée du bidonville, selon le procureur de Boulogne-sur-Mer Pascal Marconville, qui a confié l’enquête à la police judiciaire de Coquelles.

(…) Les faits se sont déroulés dans la nuit de lundi à mardi, vers 2 h 3 0 : « Une interprète de 38 ans d’origine afghane, domiciliée à Paris, accompagnait un journaliste freelance d’une société de production, qui préparait un documentaire pour France 5 sur les mineurs étrangers isolés », explique le procureur. Tous deux avaient un rendez-vous, et c’est en arrivant à la « jungle », « apparemment dans la bande des 100 mètres » qui sépare le bidonville de la rocade portuaire, qu’ils se sont retrouvés nez à nez avec « trois individus parlant pachtoune, munis de couteaux ». « Ils leur sont tombés dessus, ont volé leur matériel et leur caméra. Pendant que deux des individus maintenaient le journaliste sous la menace d’un couteau, le troisième violait la jeune femme interprète ».

(…) La Voix du Nord

 

 

En bref - L'actualité de France

 

17/10: (95) Un prof frappé devant ses élève, ‘Il n’y a qu’un seul maître, c’est Allah’ (source)
17/10: (06) Un radicalisé à l’Islam menace de tout faire sauter et blesse 2 policiers (source)
17/10: Ahmed déjà condamné pour le viol d’enfant+viol de personnes vulnérables (source)
17/10: (76) Il crie: ‘Je suis de Daesh… Vous allez prendre des rafales de kalach’ (source)
16/10: Mehdi Lahoue, fiché S, condamné pour menaces à la prison d’Annoeullin (source)
15/10: Rennes (35) quatre mises en examen pour trafic d’au moins 550 migrants (source)
15/10: Viol en réunion en Corse: Kais Ayadi et Idriss Tahhar condamnés en appel (source)
15/10: Carpentras: Saïd, 21 fois condamné, encore au tribunal pour un cambriolage (source)
15/10: (28) Condamné pour traites d’êtres humains, Nusret Hamidovic s’évade (source)
14/10: (81) 2 policiers blessés, Ici vous êtes sur une terre d’Allah, pas des mécreants (source)
14/10: Garges : face aux juges, Soulemane reconnaît la double tentative de meurtre (source)
14/10: L’Irakien qui avait agressé un surveillant au cri d’Allah akbar était un passeur (source)
14/10: Montbéliard: Youssef.S, récidiviste, condamné pour escroquerie: 70.000 € (source)
14/10: Dunkerque: avec 11 réfugiés dans son Kangoo, il tente de semer la police (source)

 

 

 

 

 

Philippe de Villiers : « L’adversaire, c’est l’islam conquérant, c’est beaucoup plus que Daech »

 

 

 

Finkielkraut : « Les évêques de France nous invitent à la soumission compassionnelle »

 

« Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique » , voilà le plaidoyer, paru dans Le Monde, des évêques de France en faveur d’une société multiculturelle. Pour Le Monde, on a affaire à une critique implicite des catholiques trop attachés aux racines chrétiennes de notre pays. L’Église de France y souligne que les personnes d’origine étrangères sont partie prenante du contrat social.

Pour Alain Finkielkraut, en fait de leçon de politique, on apprend par l’Eglise de France que c’est l’agressé qui est coupable de l’agression dont il est victime, et en guise de dialogue théologique ou politique avec l’islam, c’est à la soumission compassionnelle qu’elle nous invite, sous les applaudissements de l’Eglise médiatique.

Causeur

 

Le lancement de la « télé banlieue » du FN avec un islamiste de l’UOIF fait polémique (MàJ)

 

Camel Bechikh reconnait être membre de l’UOIF

Lire la suite sur F de souche

 

 

Commenter cet article