Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 24 septembre

 

 

Syrie: le régime de Damas veut reconquérir l'ensemble d'Alep

 

Toutes sortes d’armes sont utilisées dans le pilonnage de l'est d’Alep : des mortiers, des canons de gros calibre, des avions, et aussi des hélicoptères. Les bombardements, d’une violence inouïe, ont visé les quartiers proches des lignes de démarcation qui coupent la ville en deux. Les destructions sont considérables et les services de secours dépassés.

Selon des témoignages recueillies par des agences de presse, des immeubles sont entièrement rasés et des habitants se trouveraient sous les décombres. Les victimes se comptent par dizaines.

Damas veut reconquérir toute la ville

Ce pilonnage s’est accompagné d’une offensive de l’armée syrienne et de ses alliés au sol. Leur objectif est clairement d’occuper, dans une première étape, les quartiers de Ramoussa et de Cheikh Saïd, au sud de la ville.

Damas n’a d’ailleurs pas caché son intention de reconquérir toute la ville. Des sources militaires ont précisé que le pilonnage pouvait durer des heures ou des jours avant l’assaut final, qui est maintenant possible après l’arrivée de renforts, dont des milliers de Libanais, d’Iraniens et d’Irakiens.

Selon des sources à Alep, l’armée gouvernementale a commencée à grignoter du terrain au sud de la ville. Les combats se déroulent à l'arme automatique et à la grenade, parfois d’une maison à l’autre, dans une zone urbaine densément peuplée. Les snipers de l’armée syrienne et de ses alliés surplomberaient, désormais, le quartier de Cheikh Saïd.

Source

 

 

 

Les USA ont présenté leurs excuses à Assad

 

Il s'agit des frappes des forces de coalition effectuées samedi dernier contre l’armée syrienne, qualifiées par les États-Unis de « bavure ».

Les États-Unis ont présenté leurs excuses au président syrien Bachar el-Assad pour les frappes effectuées samedi dernier par des forces de coalition contre l'armée syrienne, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. « Oui, ils se sont excusés », a déclaré Sergueï Lavrov dans une interview à la chaîne de télévision russe Vesti, répondant à une question visant à savoir si les États-Unis avaient présenté leurs excuses à la Syrie pour l'incident de Deir ez-Zor.

Lire la suite

 

 

Attentat de Nice: le pape prône le dialogue devant les familles

 

Le pape François a reçu samedi au Vatican les familles des victimes de l'attentat du 14 juillet dernier.

Un «baume» sur «une plaie très vive» encore et «douloureuse pour longtemps», un «moment intense de partage» sous «le regard bienfaisant d'un homme généreux». C'était, selon les accompagnateurs du voyage au Vatican, l'attente et l'état d'esprit des 180 victimes et familles de victimes des attentats de Nice qui, samedi, par deux avions affrétés spécialement, étaient au Saint-Siège pour rencontrer le pape François. Le Saint-Père les as reçus à midi en audience privée, dans la salle Paul-VI du Vatican.

Lire la suite

 

 

 

 

Rapport El Karoui : la frontière entre islam et islamisme est plus poreuse qu'on ne le disait

 

FIGAROVOX/TRIBUNE - Dans le prolongement du sondage de l'IFOP, l'Institut Montaigne publie un rapport sur l'islam français. Pour Elisabeth Schemla, la majorité des médias a choisi de voir le verre à moitié alors que les signes d'un islamisme croissant sont là.

Extrait:

(..) Une bonne partie des musulmans qui la composent par exemple, tout en appréciant la laïcité pour la liberté qu'elle autorise et en reconnaissant la prévalence des lois de la République, sont néanmoins favorables à l'expression religieuse sur le lieu de travail.

Prenons maintenant l'un des marqueurs principaux de la vie musulmane, il est alimentaire: le halal. 70% des sondés déclarent acheter toujours de la viande halal, 22% parfois, 6% jamais. Quelle qu'en soit la raison, du respect de la tradition à la volonté de «licite» et de «pureté» en passant par le repère identitaire, la consommation de halal fait donc la quasi-unanimité. Mais elle la fait aussi dans le désir de débordement sur le champ public et laïc: 80% de ces musulmans pensent que les enfants devraient pouvoir manger halal dans les cantines scolaires, une bonne partie le revendique même clairement.

Autre marqueur, vestimentaire celui-ci, le hidjab, le foulard. Une autre affaire. Il est plus clivant parce que les musulmans et les musulmanes savent, eux, quelle conception des rapports hommes-femmes il recouvre, ce qu'il implique, ce qu'il signifie par rapport à nos lois. Malgré tout, il suscite l'adhésion de 65% de cette population, de religion ou de culture musulmane. Là encore, difficulté pour la laïcité, 60% de celle-ci souhaite que les filles puissent porter le hidjab dans les établissements scolaires.

(..)

Face à la réislamisation des musulmans, l'islamisation des non-musulmans. Les convertis, hommes et femmes français bien sûr, représentent 7,5% des sondés.

(..)

La population convertie est jeune, très jeune, radicale, très radicale, mêlant religion vague, haine de la laïcité, de la France et des autres Français, violence politique, besoin d'héroïsme, inculture et, vis-à-vis des femmes, une inacceptable barbarie. On retrouve ces convertis dans le bloc des 28% de radicaux dangereux qui imposent progressivement dans banlieues et quartiers leur loi selon la charia

Lire l'article

 

Notes : Il a aussi une information très importante à comprendre sur l'Islam

L'Islam  a toujours été un ou plusieurs califats qui appliquait la charia a la lettre. Et qui vivaient sur le dos des autres (dhimmitude, esclavages, prise d'otages, piratage etc.) . C'est la colonisation qui a changé le visage de l’islam. Pour faire cour, ce que l'on voit aujourd’hui est simplement un retour aux sources . Et cela va continuer jusqu’à une confrontation obligatoire
Rhazes (865-925)un des plus grand érudit  musulman  déclarait  déjà a son époque  que Dieu, étant donné les innombrables différences de vue entre les religions, devait savoir que "une catastrophe universelle serait inévitable et que les gens perdraient la vie dans des hostilités et des combats"

 

 

 

 

 

11 Septembre : Obama met son veto à la loi autorisant les poursuites contre l’Arabie Saoudite

 

Barack Obama ne veut pas que les proches des victimes du 11-Septembre puissent poursuivre l’Arabie saoudite. Le président américain a opposé son véto à l’entrée en vigueur d’une « loi », votée le 9 septembre dernier. Elle permet de poursuivre ce pays du Golfe, dont étaient originaires 15 des 19 terroristes du 11-Septembre.

 

Europe : quelle politique mener à l’égard des réfugiés ?

 

Le président américain Barack Obama a salué, aux Nations unies, l’engagement de 50 pays à accueillir 360.000 réfugiés supplémentaires au cours de l’année à venir. C’est deux fois plus qu’aujourd’hui, avec une hausse des moyens de 4,5 milliards de dollars par rapport à 2015. Mais aucune précision sur la répartition entre les différents États n’a été apportée, ni aucun accord global signé.

 

 

 

 

 

________________

Le 23 septembre

 

 

Bachar el-Assad: "les Etats-Unis ne veulent pas combattre les terroristes en Syrie"

 

(..) Bachar el-Assad. «Ce n'était pas un accident, tout d'abord parce qu'il n'y a pas eu qu'un seul avion impliqué dans l'attaque», a expliqué le président syrien, avant de poursuivre : «Il s'agissait de quatre avions, qui ont attaqué sans relâche les positions des troupes syriennes, durant un heure environ. Vous ne commettez pas une erreur pendant plus d'une heure.»

Le chef de l'Etat syrien a également fait valoir que l'attaque n'avait pas ciblé un bâtiment quelconque dans une ville, mais qu'elle avait eu lieu dans un espace dégagé, composé de collines, où aucun combattant terroriste ne pouvait être observé à proximité des positions de l'armée syrienne...

Lire la suite

 

 

Le Pentagone le reconnaît: Assad est plus fort qu’il y a un an

 

Le président syrien Bachar el-Assad est devenu plus fort qu'il y a un an. Même le Pentagone a été contraint de le reconnaître par la voix du chef d'état-major inter-armées américain Joseph Dunford.

« Les positions d'Assad sont devenues plus fortes que l'année précédente », a-t-il déclaré prenant la parole au Senat américain.

Source

 

 

Syrie : nouvelle offensive à Alep tandis que la diplomatie s'enlise

 

Un véritable déluge de feu s'est abattu vendredi sur les quartiers rebelles d'Alep où des raids d'une violence inouïe du régime syrien et de son allié russe sèment la destruction et la mort en prélude à une opération terrestre d'envergure. Cette pluie d'obus et de bombes sur la partie de la ville où vivent 250 000 habitants survient alors que les chefs de la diplomatie russe et américain doivent se retrouver vendredi à New York pour de nouvelles discussions sur un rétablissement de la trêve en Syrie, qui a volé en éclats lundi.

Lire la suite

 

 

«Washington ferme les yeux sur les attaques chimiques contre ses troupes»

 

Apparemment, la destitution de Bachar el-Assad serait plus importante pour Washington que la sécurité de ses propres soldats…

Les États-Unis passent délibérément sous silence les attaques chimiques contre leurs troupes déployées en Irak, le « sujet tabou » étant pour eux associé avant tout au président syrien Bachar el-Assad, affirme Mikhaïl Oulianov, le directeur du département pour la non-prolifération et le contrôle des armements au sein du ministère russe des Affaires étrangères.

« De toute évidence, ils (les États-Unis, ndlr) n'ont aucune intention de détourner l'attention de la communauté internationale du gouvernement syrien, quitte à fermer les yeux sur des crimes perpétrés par Daech », a fustigé M. Oulianov.

À l'en croire, Washington s'abstient délibérément de « mettre ce sujet en avant ». « J'espère que les récents événements, notamment la dernière attaque chimique contre les troupes américaines, forceront Washington à adopter une position plus claire là-dessus», a-t-il conclu. 

Les terroristes de Daech ont recouru à plusieurs reprises aux armes chimiques à base de chlore en Irak et en Syrie pour attaquer les milices kurdes et l'armée irakienne

Source

 

 

Iran : Rohani exhorte Washington à appliquer l'accord nucléaire

Hassan Rohani, le président de l'Iran.

Le président iranien Hassan Rohani a accusé jeudi à la tribune de l'ONU les États-Unis de ne pas respecter totalement leurs engagements aux termes de l'accord sur le nucléaire de l'Iran et les a mis en demeure de le faire. « Le manque de respect (de l'accord) de la part des États-Unis depuis plusieurs mois représente une approche erronée qui doit être rectifiée immédiatement », a-t-il déclaré devant l'Assemblée générale des Nations unies. Si Washington « échouait à appliquer l'accord, cela affaiblirait encore davantage la crédibilité des États-Unis » dans le monde et serait condamné par la communauté internationale, a-t-il ajouté.

Lire la suite

 

 

EI : Rachid Kassim appelle les jeunes Algériens à attaquer touristes et tourisme et à produire des vidéos de décapitations

 

kassim

Actuellement en Irak, le Français d’origine algérienne Rachid Kassim, affilié à l’Etat islamique, dirige une chaîne Telegram qui incite aux attaques contre l’Occident. [1] Le 21 septembre 2016, Kassim a mis en ligne un enregistrement vocal de 12 minutes appelant les jeunes d’Algérie, du Maroc, de Tunisie, et des autres pays d’Afrique du Nord à prendre part au djihad. Il exhorte les jeunes hommes de ces pays à se rendre sur les différents champs de bataille, comme en Libye, et précise que s’ils ne peuvent le faire, il leur reste la possibilité de mener le djihad dans leurs pays d’origines.

Kassim invite d’abord les jeunes Algériens à déraciner l’idolâtrie, devenue monnaie courante dans le pays, selon lui, et à mettre fin au culte des talismans et des sorciers. Il les exhorte à détruire les statues, icônes et lieux de sépulture qui attirent les touristes, et à tuer ceux qui les visitent.

Lire la suite

 

 

 

Séoul déclare avoir un plan pour éliminer Kim Jong-un

 

La Corée du Sud soupçonne Pyongyang de préparer un sixième essai nucléaire et déclare disposer d’un plan pour passer aux choses sérieuses en cas de besoin.

Les troupes d'élite de Corée du Sud sont prêtes à supprimer le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un s'il y a un risque d'utilisation de l'arme nucléaire, a confirmé le ministre sud-coréen de la Défense Han Min-koo lors d'une session parlementaire. « La Corée du Sud a une idée général et un plan qui consiste à utiliser les capacités des missiles de précision pour frapper les cibles ennemies et pour liquider les dirigeants ennemis », a ajouté le ministre. Ces mesures ne seront appliquées que dans le pire des cas. 

La Corée du Nord est prête à procéder à un sixième essai nucléaire, suppose-t-il.

Lire la suite

 

 

L'ancien membre du GIA qui avait fuit la France, interpellé en Suisse

Merouane Benahmed en décembre 2015 dans le sud de la France.

Merouane Benahmed, condamné pour terrorisme en 2006, était assigné à résidence près de Laval. En fuite depuis le 8 septembre dernier, il a été arrêté dans le canton de Lausanne, et se trouve en détention en vue d'extradition.

En fuite depuis une douzaine de jours, l'ancien membre du Groupe islamique armé (GIA) Merouane Benahmed a été localisé. Selon l'Office fédéral de la Justice (OFJ), cet Algérien de 42 ans, assigné à résidence en France depuis 2011, a été arrêté en Suisse alors qu'il faisait une demande d'asile politique,

Lire la suite

 

 

 

 

 

Égypte : plus de 100 morts après le naufrage d'un bateau de réfugiés

 

Le bilan du naufrage d'un bateau de pêche qui transportait des centaines de réfugiés au large de l'Égypte s'élève à au moins 79 morts après la découverte vendredi de 24 corps, a indiqué un responsable égyptien. Les survivants, pour l'instant au nombre de 163 selon l'armée égyptienne, affirment que près de 450 personnes se trouvaient à bord de l'embarcation quand elle a chaviré mercredi en Méditerranée, à 12 kilomètres au large de la ville de Rosette.

Les 24 corps retrouvés vendredi s'ajoutent aux 55 récupérés depuis mercredi, a indiqué à l'Agence France-Presse un responsable du ministère de la Santé. La majorité des survivants sont de nationalité égyptienne, d'après l'Organisation internationale pour les migrations. Des Soudanais et des Érythréens figurent aussi parmi les victimes.

Lire la suite

 

 

Calais : la maire menace de prendre un arrêté contre la construction du mur antimigrants

 

Alors que les pelleteuses sont entrées en action mardi 20 septembre le long de la « jungle », la maire de Calais, Natacha Bouchart (Les Républicains), hostile à la construction du mur « anti-intrusion » de migrants près du port, a menacé vendredi  23 septembre de prendre si besoin un « arrêté interruptif » de ces travaux.

Dans un communiqué, l’élue explique que « n’ayant aucune réponse du gouvernement » sur sa demande de « non-démarrage de la construction », elle a fait établir jeudi « un constat d’infractions » au « code de l’environnement et de l’urbanisme » à l’encontre de l’entreprise ayant lancé les travaux. « Sans réponse sous huit jours, je signerai un arrêt interruptif de travaux », ajoute-t-elle dans son texte. La préfecture du Pas-de-Calais n’avait pas réagi à la mi-journée à cette initiative.

Depuis l’annonce le 2 septembre par le ministre de l’intérieur, Bernard Cazeneuve, d’un démantèlement rapide de la « jungle » de Calais, où vivent entre 6 900 et 10 000 migrants selon les sources, Mme Bouchart estime que ce mur végétalisé, d’un kilomètre de long et 4 mètres de haut, n’a « plus lieu d’être ».

Lire la suite

 

 

Des volontaires de Calais accusés d’exploitation sexuelle de réfugiés

 

Des volontaires humanitaires de la Jungle de Calais sont accusés de profiter de leur position pour avoir des rapports sexuels avec les réfugiés présents sur place.

D'où provient cette information ? Bien sûr, des réseaux sociaux. Il y a eu des discussions sur Facebook, où les volontaires eux-mêmes parlaient de cas d'abus du pouvoir parmi leurs collègues. Un homme qui a sonné l'alarme a ensuite été soumis à un barrage de critiques en ligne. Pourtant, The Independent a fait une copie de la publication avant qu'elle soit retirée.

« J'ai eu l'occasion d'entendre dire que des garçons qui n'ont pas encore atteint l'âge du consentement avaient des rapports sexuels avec des volontaires. En outre, j'ai entendu des histoires concernant des collègues qui ont utilisé les services de prostituées dans la "Jungle". Certains bénévoles ont eu des relations sexuelles avec différents partenaires plusieurs fois par jour, et cela se passait jour après jour. Et ce n'est qu'une petite partie de l'histoire », a écrit un volontaire sur Facebook.

Lire la suite

 

 

Europe : Les murs anti-migrants poussent partout

 

Une forteresse s'élève, petit à petit, en Europe. Pour juguler l'afflux de réfugiés, et par souci sécuritaire, plusieurs pays européens ont entrepris la construction de clôtures, de murs à leurs frontières. Dernier en date, celui qui va être érigé près du port de Calais en France, pour empêcher les intrusions de migrants.

Cette tendance, vers une Europe forteresse s'est accélérée, depuis un an. Durant l'été 2015, le gouvernement hongrois de Viktor Orbán décide d'ériger une clôture barbelée long…

 

 

L’extrême-droite n’a jamais été aussi proche du pouvoir en Autriche

 

En Autriche, depuis ce printemps, la campagne présidentielle s'éternise. Lors du premier tour du scrutin en avril, les électeurs ont éliminé les sociaux-démocrates et les conservateurs et qualifié Norbert Hofer de la formation d'extrême-droite FPÖ et Alexander van der Bellen, candidat indépendant soutenu par les écologistes. Le second tour qui s'est tenu en mai a été invalidé pour des irrégularités, il devait avoir lieu début octobre, il est finalement reporté au 4 décembre. Une situation rocam…

 

Allemagne : Alternative für Deutschland, les réfugiés en ligne de mire

 

L’Alternative für Deutschland a fait une percée remarquée lors des derniers scrutins régionaux en Allemagne. A un an des législatives, la formation populiste qui refuse d’être assimilée à l’extrême-droite engrange de plus en plus de soutiens en affichant une position anti-immigration et anti-islam et en exploitant les craintes d’une partie de la population allemande face à l’afflux de réfugiés dans le pays ces derniers mois.

Commenter cet article