Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 20 septembre

 

 

Guerre en SYRIE - La trêve vole en éclats : Au moins 12 personnes tuées

 

 

Guerre en SYRIE - Un convoi humanitaire a été touché par un raid aérien dans la province d'Alep, en Syrie, où la trêve a expiré lundi. Au moins 12 personnes ont été tuées et l'on ignore pour l'heure qui est responsable de cette attaque.

 

 

Aucune frappe russe ou syrienne contre un convoi humanitaire de l’Onu près d’Alep

 

Ni la Russie ni la Syrie n’ont effectué de frappes sur le convoi humanitaire, déclare le département militaire russe. Qui plus est, après avoir examiné les « preuves » vidéo, le ministère n’a détecté aucune trace de conséquences d’un raid aérien. Il s’agit d’un incendie qui a coïncidé avec le début de l’offensive d’al-Nosra.

L'aviation syrienne et l'aviation russe n'ont réalisé aucune frappe aérienne contre un convoi humanitaire des Nations unies près d'Alep, a déclaré le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

« Ni l'aviation russe ni l'aviation syrienne n'ont effectué de frappe contre le convoi humanitaire de l'Onu dans la banlieue sud-ouest d'Alep. Qui plus est, le convoi passant par les territoires contrôlés par les groupes armés a été escorté hier par des drones du Centre pour la réconciliation des parties du conflit syrien », a-t-il expliqué.

Et d'ajouter que le fret humanitaire avait été livré lundi vers 13h40 (heure de Moscou), après quoi le Centre a cessé le monitorage.

« La partie russe n'a pas suivi le déplacement ultérieur du convoi. Seuls les combattants contrôlant la zone disposaient de toutes les informations relatives à son emplacement », a souligné M.Konachenkov.

Le porte-parole du ministère a pointé que c'est dans cette même direction que les djihadistes du Front Fatah al-Sham (anciennement Front al-Nosra) avaient lancé lundi une offensive d'envergure vers Alep, « qui a été soutenue par des tirs d'artillerie, de chars et de lance-roquettes multiples ».

« Nous avons attentivement examiné les enregistrements livrés par des soi-disant "militants" depuis les lieux de l'incident et nous n'avons détecté aucun signe de frappe de quelconque munitions contre le convoi. Il n'y avait pas de cratères d'explosion, les véhicules ne présentaient pas de traces d'endommagement causé par une onde explosive. Tout ce que nous voyons dans cette vidéo est une conséquence directe d'un incendie qui a étrangement coïncidé avec le début de l'offensive des djihadistes sur Alep », a en outre fait savoir M. Konachenkov.

 
 
 

Syrie : trois questions sur une impasse

 

Une semaine après son entrée en vigueur, la trêve conclue entre Moscou et Washington a été officiellement enterrée. Un échec prévisible.

La trêve était fragile, elle n'aura pas duré. Présentée comme "la dernière chance" d'arrêter cinq ans de bain de sang en Syrie, elle a échoué, laissant de nouveau place à des raids aériens à Alep et contre un convoi d'aide de l'ONU. L'armée syrienne a déclaré la fin de la trêve lundi soir, soit une semaine après jour pour jour, après son entrée en vigueur, accusant les rebelles d'avoir commis au cours de la semaine plus de 300 violations. Pourquoi cet échec ? Que s'est-il passé durant la semaine de cessez-le-feu ? Que risque-t-il de se produire désormais ?

  • 1. Un échec prévisible

  • 2. Une trêve pour rien ?

  • 3. Que peut-il se passer désormais ?

Lire l'article

 

 
 

Centrafrique : massacre de chrétiens par des musulmans

 

seleka2

Des militants du groupe rebelle musulman Séléka ont attaqué vendredi dernier, 16 septembre, vers 20 h, le village de Ndomété peuplé essentiellement de chrétiens. Ce village est situé à 10 km de Kaga-Bandoro et à plus de 350 Bangui, capitale de la Centrafrique. L’attaque aurait causé la mort d’au moins 26 villageois. Tous les habitants ont fui dans la brousse.

Sources : Morning Star News, via Christianophobie.fr

 

 

Deux autres adolescents interpellés dans l’enquête sur la fausse alerte à l’attentat terroriste

 

Après l’arrestation, lundi, d’un adolescent de 16 ans soupçonné d’être à l’origine de la fausse alerte qui a provoqué, samedi, une vaste opération antiterroriste au cœur de Paris, deux autres mineurs âgés de 14 et 17 ans ont été interpellés, mardi 20 septembre, en Vendée et en

  • Lozère.Une première interpellation lundi

Lundi après-midi, un mineur prénommé Dylan, qui utilise le pseudonyme Tylers Swatting, a été interpellé dans la Marne et placé en garde à vue dans les locaux de la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne.

Il est soupçonné d’être l’un des deux hackeurs qui ont piraté la ligne téléphonique fixe de l’église Saint-Leu, dans le quartier des Halles à Paris, pour appeler les forces de l’ordre et leur faire croire qu’une prise d’otages y était en cours.

Samedi, Dylan et un autre mineur, connu sous le pseudonyme de Zakhaev Yamaha, avaient revendiqué cette fausse alerte sur Facebook.

Lire la suite

 

 

 

Attentat de Nice: huit nouvelles interpellations dans l'entourage de l'auteur

 

Huit hommes de l'entourage de l'auteur de l'attentat qui a fait 86 morts à Nice le 14 juillet ont été interpellés cette nuit dans les Alpes-Maritimes, selon une source proche du dossier.

"Ce sont des relations de l'auteur des faits. On fait des vérifications et ils sont placés en garde à vue. Ce ne sont que des hommes, de nationalités française et tunisienne", a indiqué à l'AFP cette source, confirmant une information du quotidien Nice-Matin. Ils ont été interpellés à Nice, Saint-Laurent-du-Var et Cagnes-sur-mer, selon la même source.

Lire la suite

 

 

Musulmans de France: "Ceux qui se replient connaissent très peu l'islam"

 

 

Lire aussi : Un sondage explosif qui fait peur

Extrait

"Le plus important et inquiétant dans ce sondage c'est que c'est la jeunesse Musulmane qui forme le gros de ces 29%, si les anciens eux sont prêts à des accommodements, les jeunes de plus en plus jeunes, on le voit 15, 16 ans, sont dans la radicalité et veulent la suprématie de la Charia."

 

Notes :Ce monsieur dit que chez les musulmans de France il n'a pas de pulsion communautarisme. Et pourtant comment expliquer qu'ils se sont tous mi d'accord pour voter pour Hollande en 2012 ? https://www.youtube.com/watch?v=TADJzW7giUI En fait il a eu des appelles dans les mosquées de France pour voté Hollande !!

 

 

 

Le prédicateur palestinien Abdallah Ayed à la mosquée Al-Aqsa : Ô Allah, fais sauter les capitales et les avions américains et russes

 

 

Dans une allocution prononcée à la mosquée Al-Aqsa, Cheikh Mohammed Ayed, connu sous le nom d’ « Abou Abdallah », a déclaré qu’un jour, « l’appel à la prière se fera entendre au-dessus de la Maison Blanche et du palais rouge du Kremlin à Moscou ». « Ô Allah, fais sauter leurs capitales et leurs avions, pulvérise leurs navires et tue leurs soldats. Ô Allah, nous Te demandons de les soumettre et de les brûler… », a-t-il imploré. L’allocution a été mise en ligne le 14 septembre 2016.

Extraits :

Cheikh Mohammed Ayed : Ô Amérique, laisse-moi te parler du jour où l’appel à la prière se fera entendre du sommet de la Maison Blanche et du palais rouge du Kremlin à Moscou. Nous crierons « Allah Akbar » de là-bas, car Allah nous a promis ces deux lieux. Allah a promis au prophète Mohammed que l’islam régnera sur toute la terre. […]

Lire a suite

 

 

Grèce : 3000 à 4000 migrants fuient leur camp de Lesbos après l’avoir incendié (Màj: « Toutes les tentes ont brûlé »)

 

Des milliers de migrants ont fui lundi soir le camp de Moria sur l’île de Lesbos en raison d’un incendie très vraisemblablement volontaire, a indiqué la police. « Entre 3.000 et 4.000 migrants ont fui le camp de Moria« , selon une source policière, soulignant que des vents puissants attisant les flammes ont rendu la situation « difficile« . Cette même source a indiqué n’avoir « aucun doute » sur le fait que l’incendie avait été allumé volontairement par des migrants.

 

Ce qui se cache derrière le dialogue entre une femme en niqab et une touriste à Nice

 

Ce qui se cache derrière le dialogue entre une femme en niqab et une touriste à Nice

Une vidéo diffusée sur le site de Franceinfo a suscité de nombreuses critiques. On y voit une touriste interpeller une femme en niqab sur la Promenade des Anglais à Nice. La journaliste à l'origine du reportage s'explique auprès de "l'Obs".

Lire l'article

La vidéo

 

 

________________

Le 19 septembre

 

 

Le suspect des explosions de New York et du New Jersey arrêté

 

(..) Le FBI de New York a tweeté ce lundi un avis de recherche, qui avait déjà été publié dès samedi soir sur son site, d'un homme de 28 ans à propos de l’explosion de la bombe qui a fait 29 blessés à New York ce soir là. Sur ce dernier, on apprend qu’il est né en Afghanistan et qu’il résidait jusqu’à présent dans le New Jersey.

Lapolice a également annoncé ce lundi que ce même suspect est aussi recherché pour l'explosion de Seaside Park qui, elle, n'a touché personne. Lequel vient d'être arrêté, rapporte le New York Times. L’arrestation a eu lieu à Linden, dans le New Jersey, non loin de la ville d’Elizabeth où il résidait. selon des images diffusées par CNN, celui-ci a été blessé dans la fusillade qui a mené à son interpellation.

Ces informations rendent de plus en plus crédible la thèse d’attentats islamistes multiples.

Lire la suite

 

 

Explosions à New York et dans le New Jersey : ce que l'on sait du suspect interpellé

 

Portrait non daté, publié le 19 septembre 2016 par le FBI, d'Ahmad Khan Rahami.

Il s'agit d'Ahmad Khan Rahami, un Afghan de 28 ans naturalisé américain, résidant à Elizabeth, dans le New Jersey, près de New York. Il a été blessé au bras lors de son interpellation, lundi.

Lire la suite

 

 

 

 

 

Eglise Saint-Leu : un mineur arrêté dans le cadre de la fausse alerte à l’attentat terroriste

 

 

Deux jours après la fausse alerte qui a provoqué un mouvement de panique et un important déploiement policier dans le centre de Paris, un mineur de 16 ans, prénommé Dylan, a été interpellé, lundi 19 septembre, dans le département de la Marne. Le quartier des Halles avait été bouclé durant plusieurs dizaines de minutes par les forces de police, samedi en milieu d’après-midi, pour une prétendue prise d’otage à l’église Saint-Leu. L’application gouvernementale SAIP a même émis une alerte attentat à l’attention de la population francilienne. L’hypothèse d’un canular est aujourd’hui privilégiée.

En savoir plus

Vidéo

 

 

Syrie : la prolongation du cessez-le-feu très incertaine

 

En Syrie, la prolongation du cessez-le-feu s'éloigne d'heure en heure.

La situation a empiré à Deir Ezzor, à l'est du pays, après les combats de samedi où Américains et forces syriennes ont bombardé le secteur.

 

 

 

«Les avions de la coalition achevaient les blessés à la mitrailleuse»

 

Un survivant de l’attaque menée par les avions de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis doute fort que ce fût une erreur : les avions ont poussé la barbarie jusqu’à abattre les soldats syriens blessés avec des mitrailleuses.

Un avion de reconnaissance a d’abord survolé les positions de l’armée syrienne, peu après des chasseurs ont lancé une attaque, a raconté ce militaire syrien au site Life.ru.

« Nous avons pensé que l’avion menait la reconnaissance des positions de Daech. Mais peu après nous avons été attaqués par les chasseurs de la coalition qui ont frappé nos chars, véhicules blindés et pièces d’artillerie. Ils achevaient avec les mitrailleuses nos soldats qui tentaient de se réfugier dans les ruelles. Chaque chasseur a tiré sur nous au moins trois missiles. J’ai vu de mes propres yeux la mort d’environ 100 soldats. Ils ont pilonné nos soldats battant en retraite. Beaucoup ont péri. De nombreux blessés ne pouvaient pas bouger », a-t-il précisé.

Aussitôt après le raid aérien, les djihadistes sont partis à l’assaut des positions des militaires syriens.

« Daech a attaqué nos positions, nos soldats ont été capturés. J’ai eu l’impression qu’il y avait un accord entre les Etats-Unis et Daech. Les terroristes étaient en liesse, ils tiraient des coups de feu en l’air comme s’ils fêtaient quelque chose », a ajouté le militaire.

Lire la suite

 

 

Un avion militaire s’écrase en Syrie

 

Info du 18 septembre

Les médias et Daech fournissent des informations divergentes sur la perte d’un avion des forces gouvernementales dans l’est syrien.

Un avion militaire syrien s’est écrasé dimanche près de la ville Deir ez-Zor, dans l'est de la Syrie, rapporte la télévision nationale syrienne. Un Boeing P-8A Poseidon américain © Flickr/ Woodys Aeroimages Un avion espion US s’approche de l’aérodrome russe en Syrie Selon la chaîne, l’incident s’est produit lors d’un raid de l’avion contre le groupe terroriste Etat islamique (Daech). Le pilote de l’appareil a été tué. Selon les informations de diverses sources non-confirmées, y compris fournies par Daech, un avion MiG a été abattu dans le djebel Tharda, qui domine l'aéroport de Deir ez-Zor et où des avions de la coalition dirigée par les Etats-Unis ont mené samedi soir des frappes aériennes qui ont tué des dizaines de soldats syriens, rapporte Reuters.

Lire la suite

 

 

L'armée américaine tue huit policiers afghans dans un raid aérien

 

Au moins huit policiers afghans ont été tués par erreur lors d'une frappe aérienne américaine visant un groupe d'insurgés dans le sud de l'Afghanistan. D'après plusieurs responsables provinciaux, cette erreur tragique serait survenue dimanche 18 septembre, dans la province d'Uruzgan.

« La première frappe a tué un des policiers et alors que les autres se portaient à son secours, une deuxième frappe a fait sept morts parmi eux », a indiqué le commandant de police de la province d'Uruzgan, Rahimullah Khan. Selon un des policiers qui a survécu aux tirs effectués depuis un hélicoptère, Mohammad Sediq, les policiers étaient « engagés dans un combat rapproché » avec des talibans quand ils ont été visés. Le responsable du conseil provincial d'Uruzgan, Mohammad Karim Khadimzai, a également précisé que les policiers « se trouvaient à l'intérieur de leur poste » au moment de l'attaque.

Lire la suite

 

 

7 questions sur les bombes retrouvées aux Etats-Unis ce week-end

 

Où ont été retrouvées les bombes ? Combien ont-elles fait de victimes ? Qui sont les suspects ? "L'Obs" répond à toutes vos questions.

1. Combien de bombes ?

Une dizaine de bombes, trois lieux visés… Les Etats-Unis font face depuis samedi à une série d'attaques à la bombe, qui sont intervenues en même temps qu'une attaque au couteau dans le Minnesota, revendiquée par l'Etat islamique.

(..)

5. Que sait-on des auteurs de ces attaques ?

Cinq personnes ont été interpellées dimanche à New York dans le cadre de l'enquête sur l'attaque perpétrée samedi à Chelsea.

Ces arrestations ont été rapportées par plusieurs médias locaux, citant des sources policières. Sollicité par l'AFP, un porte-parole de la police a refusé de commenter et renvoyé vers le FBI (police fédérale) qui n'a pas confirmé ces interpellations. Selon les médias locaux, les cinq suspects auraient été arrêtés à bord d'un véhicule qui circulait sur une autoroute au sud de New York.

Les enquêteurs ont par ailleurs diffusé un avis de recherche, concernant un homme de 28 ans : Ahmad Khan Rahami. 

Le porte-parole de la police de New York, J. Peter Donald, a tweeté une photo de ce suspect. Le maire de la ville Bill De Blasio, interrogé sur la chaîne de télévision CNN, a précisé que l'homme pouvait "être armé et dangereux". Ahmad Khan Rahami est d'origine afghane et réside dans le New Jersey, Etat voisin de New York.

Il pourrait s'agir du suspect apparaissant sur la vidéosurveillance récupérée à Chelsea.

Lire l'article

 

 

Minnesota : L'attaque à l'arme blanche menée par un "soldat de l'EI" (Màj : d’origine somalienne)

 

Un homme faisant « des références à Allah » a blessé huit personnes samedi soir à l’arme blanche, dans un centre commercial de l’Etat du Minnesota (nord des Etats-Unis), avant d’être abattu par un policier qui n’était pas en service, a annoncé la police.

« Nous avons confirmation qu’il a demandé à une personne au moins si elle était musulmane avant de l’attaquer », a également indiqué Blair Anderson, le chef de la police de St. Cloud, une ville à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Minneapolis, où les faits se sont produits dans le centre commercial Crossroads Center.

M. Anderson a toutefois souligné que l’enquête était toujours en cours. « Je ne peux pas dire maintenant s’il s’agit ou non d’une attaque terroriste parce que nous le savons pas », a-t-il dit.

Plusieurs blessés ont été conduits à l’hôpital, et l’un d’eux a dû être maintenu hospitalisé.

Source

 

 

En bref - L'actualité de France

 

18/09: 4 détenus Islamistes de la prison d’Osny, transférés après des menaces (source)

18/09:(30)  il demande à une moto d’arrêter de faire du bruit, il est attaqué dans le dos à coup de machette (Source)
17/09: Lille: Tabassé par Ilyes.B en sortant du métro car il était trop ‘efféminé’ (source)
17/09: (83) Ahlam.H, gendarme radicalisée à l’islam, renseignait les islamistes (source)
17/09: (54) Hasni Khadir, sans-papier Algérien, menace de défigurer au ciseau (source)
17/09: (93) Jawad Bendaoud, l’hébergeur de terroristes, mets le feu à sa cellule (source)
17/09: 2 hommes soupçonnés de liens avec le djihadiste Rachid Kassim arrêtés (source)
17/09: Essonne: Mehmet Simsek, 30 ans de prison pour le meurtre de son frère (source)
17/09: (12) Driss, Youness et Larbi: braquage de Mc Do: 5 ans de prison ferme (source)
16/09: Calais: les riverains de l’A16 sont terrifiés par les clandestins migrants (source)
16/09: Boussy (91) Un Noir se promène totalement nu sur les voies du RER D (source)
16/09: Raïme.A, Polynésien fiché S, soupçonné de préparer un attentat à Paris (source)
16/09: (54) Un Tchétchène radicalisé de 19 ans interpellé et placé en détention (source)

 

 

Viols en Grande-Bretagne par des Pakistanais : Une fille a eu sa langue clouée à une table

 

« Les filles, considerees comme propriete du gang, peuvent subir des violences abominables si elles essayent de fuir ou d’appeler la police pour faire cesser les sevices dont elles sont l objet. Sarah Swann qui a longuement travaille avec les victimes de ces viols a temoigne d’une victime qui a eue sa langue clouee sur la table parce qu elle menacait de se rendre a la police…  »

Extrait du livre « Easy Meat:Inside Britain’s Grooming Gang Scandal » (Viande facile:au coeur du scandale des viols collectif) traduction  Français de Souche

 

 

 

Scandale des faux passeports: la police migratoire allemande dans la tourmente

 

Scandale en Allemagne : la police migratoire a laissé entrer un grand nombre de migrants munis de faux passeports. Certains responsables régionaux envisagent de saisir la justice.

Le ministre de l’Intérieur de la Bavière Joachim Herrmann a accusé l'Office fédéral allemand pour la migration et les réfugiés (BAMF) de négligence après que la police bavaroise a constaté que des migrants ayant obtenu le statut de réfugié étaient porteurs de faux passeports, annonce Inforadio RBB. Dans la seule ville de Garmisch-Partenkirchen, les enquêteurs bavarois ont déjà découvert 19 faux passeports. Cependant, le chiffre réel pourrait être beaucoup plus élevé car la plupart des organismes étatiques ne vérifiaient pas les documents des migrants et faisaient confiance aux données du BAMF, indique le ministère de l’Intérieur

Lire la suite

 

 

Allemagne : nouveau revers électoral pour le parti de Merkel à Berlin

 

Les sociaux-démocrates emportent les élections régionales à Berlin et le parti de droite populiste fait une percée.

Lire l'article

 

 

 

Commenter cet article