Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 18 septembre

 

Attaque dans le Minnesota : l'Etat islamique revendique

 

L'attaque à l'arme blanche qui a fait huit blessés samedi soir dans un centre commercial de l'Etat américain du Minnesota «a été menée par un soldat de l'Etat islamique», a annoncé dimanche l'agence Amaq, organe de propagande du groupe jihadiste.

Lire la suite

 

 

 

New York: Explosion de "bombes" mais "sans lien avec le terrorisme international"

 

Le gouverneur de l'Etat de New York, Andrew Cuomo, a décrit dimanche l'explosion de la veille à Manhattan comme résultant d'une "bombe" mais n'ayant "pas de lien avec le terrorisme international". "Qui que ce soit qui ait placé ces bombes, on les trouvera et ils seront menés devant la justice", a déclaré le gouverneur venu inspecter le site de l'explosion dans le quartier animé de Chelsea, a coeur de Manhattan. L'explosion, survenue sur la 23e rue entre les 6e et 7e Avenues, a fait 29 blessés dont un grave et de nombreux dégâts.

Le gouverneur a aussi semblé confirmer qu'un autre engin explosif - une cocotte minute à laquelle avaient été attachés des fils électriques et un téléphone portable - avait bien été retrouvé quelques pâtés de maison plus loin, sur la 27e rue même si celui là n'a pas explosé.

lire la suite

 

 

 

 

Cachemire indien : 17 soldats tués dans une attaque rebelle

 

L'attaque a eu lieu avant l'aube. Dix-sept soldats indiens ont été tués dimanche par des rebelles présumés, selon l'armée, dans une attaque perpétrée contre une base militaire au Cachemire indien, miné depuis des semaines par des violences meurtrières. Des assaillants fortement armés venus du Pakistan se sont infiltrés dans cette base de l'infanterie indienne située à Uri, où sont déployés des centaines de militaires indiens. Puis, ils ont ouvert le feu.

 

 

 

 

 

 

Etats-Unis : 8 blessés à l'arme blanche dans un centre commercial, l'assaillant abattu

 

 

Huit personnes ont été blessées à l'arme blanche samedi soir dans un centre commercial du Minnesota (Etats-Unis). L'assaillant a été abattu par la police. 

Un nombre indéterminé de personnes se trouvaient encore à l'intérieur du Crossroads Center à St. Cloud, une ville située à une centaine de kilomètres au nord-ouest de Minneapolis.

L'attaquant a «fait des références à Allah», a déclaré Blair Anderson, le chef de la police de St. Cloud. «Nous avons confirmé qu'il a demandé à une personne au moins si elle était musulmane avant de l'attaquer», a-t-il ajouté. L'agresseur a été abattu par un policier qui n'était pas en service.

Blair Anderson a souligné que l'enquête était toujours en cours. «Je ne peux pas dire maintenant s'il s'agit ou non d'une attaque terroriste parce que nous le savons juste pas», a-t-il dit.

Plusieurs blessés ont été conduits à l'hôpital, selon la police.

L'attaquant est entré dans le centre commercial, dans cette ville de près de 70.000 habitants, vers huit heures du soir (01h00 GMT). Il portait l'uniforme d'un service de sécurité privé, et avait sur lui au moins un couteau, a précisé la police.

L'homme a été identifié, mais n'était connu de la police que pour des infractions mineures au code de la route. Le chef de la police a indiqué qu'à ce stade, cette attaque ne semblait pas liée à aucun autre événement.

Cet incident intervient quelques heures après deux autres événements graves aux Etats-Unis. Une explosion a eu lieu à New York faisant 29 blessés.

Source

 

 

 

 

USA: 29 blessés dans une explosion à New York

 

Une explosion dans le quartier de Chelsea à New York (Etats-Unis) a fait samedi soir 29 blessés, dont un grave. Mais ce dernier ne serait pas en danger de mort.
L'explosion a eu lieu vers 20h30 locales (2h30 en France) sur la 23e rue, entre les 6e et 7e Avenues, un quartier huppé de Manhattan avec de nombreux bars et restaurants, très fréquenté le samedi soir. Selon les médias locaux, l'explosion serait partie d'une poubelle.

Les témoins ont évoqué une violente déflagration, qui a retenti dans tout le quartier. Celui-ci a été bouclé et la station de métro la plus proche fermée.
Le maire de la ville Bill de Blasio a indiqué qu'il s'agissait d'une explosion «intentionnelle». «Mais il n'y a aucune preuve à ce stade de lien terroriste pour cet incident», a-t-il ajouté, tout en soulignant que l'information restait «préliminaire».

Le nouveau chef de la police new-yorkaise, James O'Neill, a cependant souligné que l'information restait «préliminaire» et que l'unité anti-terroriste du FBI était mobilisée.

 
Un deuxième engin explosif retrouvé


La police a par ailleurs évoqué la possibilité d'un second engin explosif qui aurait été retrouvé quatre blocs d'immeubles plus loin, sans donner de détails, soulignant que l'enquête se poursuivait. Selon les médias, ce deuxième engin serait composé notamment d'une cocotte minute reliée par un petit câble à un téléphone portable.

 
Une bombe avant une course dans le New Jersey

 

Le maire a également indiqué qu'à ce stade il n'y avait pas de lien avec ce qui s'est passé quelques heures plus tôt dans le New Jersey.
Une bombe artisanale placée dans une poubelle à Seaside Park avait explosé sans faire de blessé près du parcours d'une course à pied organisée par les US Marines.

L'engin était programmé pour exploser au moment où des centaines de coureurs de cette course de 5 kilomètres devaient passer près de la poubelle. Mais le départ de l'épreuve ayant été retardé, l'explosion n'a fait aucun blessé, avait précisé Al Della Fave, porte-parole du procureur local.

 

Les deux incidents ont réveillé les craintes d'attentats, alors que le souvenir du 11 septembre 2001 reste profondément ancré dans la mémoire des New Yorkais.

Les mesures de sécurité sont omniprésentes à New York, avec des contrôles d'identité à l'entrée de nombreux bâtiments et une forte présence policière dans de nombreux sites publics.

Source

 

(les vidéos seront effacées et mises à jour furent à mesure des nouvelles à venir)

 

 Notes : La suite des infos journaliére sera rejouté ci-dessous

 

 

La coalition internationale en Syrie tue par erreur des dizaines de soldats syriens

 

Des dizaines de soldats syriens ont trouvé la mort samedi dans des frappes aériennes de la coalition internationale. Cet incident, qui a provoqué une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU, met à mal la trêve négociée par Moscou et Washington.

La coalition internationale antijihadistes menée par les États-Unis a admis, samedi 17 septembre, avoir bombardé ce qu'elle pensait être une position de l’organisation État islamique (EI) en Syrie, tuant au moins 60 soldats syriens et provoquant une réunion du Conseil de sécurité de l'ONU.

(..)

"Des avions de la coalition américaine ont frappé l'une des positions de l'armée syrienne (...) près de l'aéroport de Deir Ezzor" vers 17 h 00 locales (14 h 00 GMT), a d’abord affirmé samedi l'armée syrienne.

Pour l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une organisation disposant d'un vaste réseau de sources dans le pays en guerre, ce sont au moins 80 soldats syriens qui sont morts, tandis que Moscou évoque 62 tués et une centaine de blessés.

(..)

"Les forces de la coalition pensaient qu'elles frappaient une position de combat de l'EI qu'elles suivaient depuis un certain temps avant le bombardement", a expliqué un communiqué du commandement des forces américaines au Moyen-Orient (Centcom). "La coalition ne ciblerait jamais intentionnellement une unité militaire syrienne", a-t-il ajouté en précisant que la coalition allait se pencher "sur les circonstances de cette frappe".

(..)

Damas a exigé de son côté que "le Conseil de sécurité condamne l'agression américaine et force les États-Unis à ne pas recommencer et à respecter la souveraineté de la Syrie".

L'ambassadrice américaine Samatha Power a réitéré les regrets de Washington pour la frappe menée contre une position militaire syrienne mais a accusé la Russie de vouloir "monter un coup" en convoquant le Conseil de sécurité. Elle a également fait valoir "que le régime syrien frappait volontairement des cibles civiles avec une régularité effrayante" et que la Russie ne faisait rien pour l'en empêcher.

(..)

Cet incident est "un mauvais présage" pour le maintien de l'accord américano-russe en Syrie, a pour sa part déclaré à la presse l'ambassadeur russe Vitali Tchourkine.

Source

Notes : Les USA se foutent du monde! ils bombardent soi-disant sans le faire exprès des positions syriennes, pour après  accusaient les autres d’être des hypocrites !

Rappelez-vous ce que je disais sur le quatrain de Nostradamus (voir plus bas) juste hier "des deux blessez par aleph & aleph" maintenant c'est fait ils (les USA et les Russes) sont vraiment "blessez"

Lien vers le quatrain en question

 

 

Moscou accuse les États-Unis de soutenir Daech

 

 

Les frappes de la coalition internationale conduite par les États-Unis contre les troupes régulières syriennes laissent penser que la Maison-Blanche défend les extrémistes de l'organisation terroriste État islamique (Daech), a déclaré la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

« Nous exigeons de Washington des explications complètes et détaillées. S'agit-il d'un soutien sciemment apporté à Daech ou d'une nouvelle erreur? Le représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu a été chargé de convoquer une réunion spéciale du Conseil de sécurité de l'Onu. Des explications doivent être données devant le Conseil de sécurité », a indiqué Mme Zakharova. Plus tôt dans la journée de samedi, le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov avait annoncé que l'aviation de la coalition internationale anti-Daech avait réalisé quatre frappes contre les forces de l'armée gouvernementale syrienne

Source

 

 

Daech passe à l'attaque en Syrie, la Russie le frappe depuis les airs

 

 

Les terroristes de Daech ayant déclenché une vaste offensive après le raid mené par la coalition dirigée par les Etats-Unis dans la province de Deir ez-Zor, les forces aérospatiales russes ont déjà effectué une dizaine de frappes pour soutenir l'armée syrienne.

(..)

Tandis que les combats font rage près de Deir ez-Zor, la Russie appuie l'armée syrienne depuis les airs.

«Dès 19h00, les avions des forces aérospatiales russes accordent leur soutien aux troupes syriennes dans les airs en frappant les cibles de Daech. Pour le moment, nous avons effectué 10 frappes aériennes », a déclaré le général russe.

Le commandement syrien a qualifié le raid mené d'«agression ouverte et dangereuse » attestant du fait que les Etats-Unis et leurs alliés soutiennent Daech sous un faux prétexte de lutte antiterroriste.

 
 
 
 

Le raid US vise à tester le soutien accordé à Damas par la Russie

 

Le raid aérien mené par la coalition conduite par les Etats-Unis contre les positions de l’armée syrienne près de Deir ez-Zor est une provocation visant à tester le soutien russe accordé à Damas, selon Tarek Ahmad, membre du groupe d’opposition syrien Hmeimim.

« Il ne fait pas de doute que le raid a été planifié par les Etats-Unis, que c’était une provocation. Ils veulent tester la Russie et placer Moscou dans une situation délicate pour voir sa réaction et comprendre si la Russie soutient l’armée syrienne dans cette situation. Tout le monde était au courant qu’à Deir ez-Zor, Daech était combattu par l’armée syrienne et non pas par les rebelles », a confié Tarek Ahmad à Sputnik.

 Il a ajouté qu’au moyen de cette frappe aérienne, la coalition internationale cherche à empêcher les forces gouvernementales syriennes d’avancer pour prendre le contrôle de la frontière entre la Syrie et l’Irak.

« L’idée est de diviser la Syrie et l’Irak et de créer une zone tampon », a-t-il expliqué.
Source

 

 

 

 

L'armée syrienne frappera en réponse, met en garde la Russie

 

L'armée syrienne est prête à effectuer un contrecoup si les groupes radicaux déclenchent une offensive, a fustigé le ministère russe de la Défense suite aux frappes effectuées samedi par la coalition dirigée par les Etats-Unis.

La Russie a exhorté les États-Unis à empêcher les chefs des forces hostiles eu président Assad d'entreprendre des démarches irréfléchies. En cas d'offensive, le commandement syrien est prêt à frapper en réponse, a mis en garde le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie dans un communiqué.

Lire la suite

 

 

Netanyahu promet un “déluge” si les tirs de roquettes ne cessent pas

 

L’armée israélienne prédit des centaines de victimes et une pluie de missiles en cas de guerre ouverte

Israël ne tolèrera par d’autres tirs de missiles ou de mortiers en provenance de la Syrie ou de la bande de Gaza, et n’hésitera pas à répondre de manière disproportionnée, a averti le Premier ministre Benjamin Netanyahu, au lendemain des tirs de projectiles, en provenance des deux frontières.

Netanyahu s’est exprimé ce jeudi à Netivot dans le sud d’Israël. Il a annoncé que le pays n’allait plus encaisser les tirs de roquettes « ni du nord, ni du sud ».

« Ceux qui pensent [à tirer] une averse recevront un déluge », a-t-il déclaré lors d’une cérémonie dans la ville frontalière de Gaza. « La réponse de ces dernières semaines est assez parlante. »

Lire la suite

 

 

 

Paris/Stalingrad : 48h après les démantèlement du camp, des migrants se sont déjà réinstallés

 

 

 

 

________________

Le 17 septembre

 

Trêve en Syrie : tensions entre Moscou et Washington, une réunion du Conseil de sécurité annulée

 

Une importante réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur la Syrie a été annulée, vendredi, à la demande de Moscou et Washington, alors que l'aide humanitaire pour Alep reste bloquée et que la trêve a connu ses plus sérieux accrocs.

(..) Les ambassadeurs américain et russe devaient présenter à leurs partenaires les détails de l'accord, qui n'ont pas été rendus publics. Moscou a accusé Washington de refuser de partager avec le Conseil de sécurité des documents sur l'accord.

De son côté, la mission des États-Unis auprès de l'ONU a pour sa part déclaré qu'elle n'était pas parvenue à s'entendre avec la Russie sur une procédure permettant d'informer le Conseil de sécurité "sans compromettre la sécurité opérationnelle de l'accord".

"Nous n'allons très probablement pas avoir de résolution au Conseil de sécurité, parce que les États-Unis ne veulent pas partager ces documents avec les membres du Conseil de sécurité", avait déclaré un peu plus tôt à des journalistes l'ambassadeur de la Russie à l'ONU, Vitali Tchourkine.

"Nous pensons que nous ne pouvons pas leur demander de soutenir un document qu'ils n'ont pas vu", a-t-il dit.

 

 

Notes : Le 14 septembre 2014 j'ai interprété (partiellement) un quatrain de Nostradamus qui prédisait le califat islamique . L'actualité de ces derniers mois me démontre que Nostradamus par cette phrase "Des deux blessez par aleph & Aleph" veulais sûrement indiquer la dispute entre les USA et les Russes sur l'islam (aleph) dans la ville d'Alep
On peut ici remarquer toute la difficulté pour interpréter un quatrain de Nostradamus. Mais on peut aussi constater que ce quatrain est bien celui qui prédit l'EI

Lien vers le quatrain en question

 

 

 

Syrie: le ministre de l'information de Daech tué dans un raid aérien près de Raqa

 

Le "ministre de l'Information" du groupe Etat islamique, Wa'il Adil Hasan Salman al-Fayad, a été tué dans un bombardement aérien de la coalition anti djihadiste. L'opération a eu lieu le 7 septembre près de Raqa en Syrie, a indiqué vendredi le Pentagone.

Selon Peter Cook, le porte-parole du Pentagone, le haut responsable de l'EI avait notamment "supervisé" la production des vidéos montrant tortures et exécutions, abondamment diffusées par les djihadistes sur les réseaux sociaux.

Il était un "proche collaborateur" du numéro deux du groupe djihadiste, Abou Mohammed al-Adnani, tué par une frappe de la coalition le 30 août. Et il était également "un membre important" de l'instance dirigeante de l'EI, la Choura, a indiqué le porte-parole.

Lire la suite

 

 

L’opposition chasse un commando US d’une ville syrienne (Vidéo)

 

Tandis que les Américains assurent qu’ils contrôlent l’opposition modérée en Syrie, un épisode survenu récemment semble indiquer que la situation n’est pas si simple…

Une cureuse vidéo est apparue dans les réseaux sociaux. Sur les images, on voit des militants de l'Armée syrienne libre (opposition dite « modérée ») obliger les forces spéciales américaines à quitter la ville d'ar-Rai, non loin de la frontière avec la Turquie.

On voit également des 4x4 civils armés de mitrailleuses lourdes et un char américains quitter la ville sous les cris « Mort à l'Amérique! ». Des insultes sont proférées à l'encontre des soldats, un comble pour ceux qui fournissent à l'opposition syrienne une assistance complète, y compris des systèmes antichars de haute technologie

Lire la suite et voir la vidéo

 

 

Poutine explique le refus US de dévoiler les détails de l'accord syrien

 

Selon le chef du Kremlin, les États-Unis souhaitent maintenir leur potentiel de combat face aux forces fidèles au président syrien Bachar el-Assad.

« Nos partenaires américains se prononcent toujours et partout en faveur de l'ouverture et de la transparence, mais je ne trouve rien d'étonnant dans le fait qu'ils se distancient de ces positions (…). Les États-Unis ne veulent pas dévoiler (les détails de l'accord, ndlr) parce que dans ce cas tout le monde verra qui ne respecte pas ses dispositions », a affirmé le dirigeant russe.

Lire la suite

 

 

Nouvelle attaque au couteau à Hébron

 

Info du 17 septembre (vidéo 1)

Proche-Orient : 3 Palestiniens abattus après 3 attaques contre des Israéliens

 

Info du 16 septembre (vidéo 2)

 

 

 

 

 

Deux hommes soupçonnés de liens avec le djihadiste Rachid Kassim arrêté

 

Deux hommes, soupçonnés d'être liés au djihadiste français du groupe Etat islamique (EI) Rachid Kassim, on été arrêtés hier à Dôle (Jura) et Roanne (Loire). L'information, initialement diffusée par BFMTV, a été confirmée par une source judiciaire.

Ils ont été placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur le départ, signalé en mai 2015, de Kassim en zone irako-syrienne. Les enquêteurs soupçonnent que ces deux hommes ont eu, via la messagerie cryptée Telegram, des contacts avec Rachid Kassim, âgé de 29 ans et originaire de Roanne

Lire la suite

 

 

 

Terrorisme : pour 97% des Français, la menace est « élevée »

 

Près de la totalité des Français juge la menace terroriste actuelle « élevée » dans l’Hexagone, selon un sondage à paraître ce vendredi dans les quotidiens régionaux Midi Libre et La Dépêche du Midi.

Il s’agit de la première enquête d’opinion sur cette question depuis la découverte de bonbonnes de gaz à Paris, le 4 septembre. Dans le détail, 55% des sondés considèrent la menace terroriste « très élevée » et 42% « élevée », soit deux points de plus en à peine une semaine (95% dans une étude réalisée du 5 au 6 septembre), ajoute Ifop.

99% des sympathisants du Front de Gauche, comme du Front National, considèrent ainsi la menace « élevée ». La proportion est la même pour les fidèles du Parti socialiste et de LR. Seule la proportion de réponses « très élevée » varie d’un parti à l’autre, allant jusqu’à 73% chez les sympathisants frontistes, précise Ifop. [...]

Selon Jérôme Fourquet, directeur du département opinions et stratégies d’Ifop, il s’agit là du signe d’un « climat très lourd qui ne va pas se dissiper comme ça« .

bfmtv

 

 

Abomination au Pakistan : un jeune chrétien violé et assassiné

 

Un garçon chrétien âgé de 14 ans a été assassiné et son corps retrouvé pendu à une branche d’arbre au lieu-dit Gosh Nagar à Faisalabad [Pendjab]. Le 23 août dernier, Zeeshan Masih s’était rendu en visite à la ferme d’élevage de bétail de son oncle à Shreejan Wala Dhera, puis en était sorti pour aller acheter un soda. Il n’y revint jamais. On retrouva plus tard son cadavre pendu à la branche d’un arbre à proximité du lieu où son oncle va faire paître ses buffles. Malgré les preuves médicales évidentes que Zeeshan avait subi des violences sexuelles et plusieurs témoignages impliquant deux musulmans, la police a enregistré le décès de Zeeshan comme naturel et non suspect. Le surintendant adjoint de la gendarmerie de Sadar, Saleem Warraich, a déclaré que Zeeshan était mort d’un arrêt cardiaque provoqué par l’ingestion d’un soda et de fruits [le policier ne précise pas comment une personne morte d’un arrêt cardiaque peut se pendre à un arbre après son décès…] […] Grâce aux pressions de la BPCA, de l’église locale des Christ Assemblies International, de l’évêque Farhad Bhatti et du Pakistan Christian Post, les autorités policières locales ont accepté d’enregistrer un procès verbal [First Information Report] qui sera complété des analyses d’ADN [qui devraient être reçues] d’ici un mois […]

Source : BPCA, via christianophobie.fr

 

 

 

Franceinfo accusé de faire la propagande de la burqa (tenue islamique interdite par la loi)

 

 

Dans une vidéo postée sur la page Facebook de France Info, la nouvelle chaine de télévision du service public, une femme en niqab pose des fleurs sur la promenade des Anglais, à Nice. Elle est interpellée par une touriste qui lui demande si elle n’a pas l’impression de faire de la provocation. La journaliste met alors en scène une véritable scène de propagande où la touriste est contrainte de plier face aux explications de la musulmane. A la fin de la vidéo, confuse, elle ne peut que s’excuser et reconnaître son erreur. Rappelons que le port de la burqa est interdit par la loi et vivement combattu par le gouvernement de Manuel Valls. La vidéo, publiée sur Facebook, est ainsi légendée : « Quand deux cultures se rencontrent sur un lieu de deuil, le dialogue s’installe, avec la compréhension ».

Valeurs Actuelles

Notes : les commentaires et les évaluations de la vidéo ont été désactivés par Franceinfos ! Qelle malhonnêteté

 

 

La Corse exemptée d’accueillir les « migrants » : faut-il montrer les muscles ?

 

Devenue incontrôlable, la situation dans la jungle de Calais préfigure la tiers-mondisation progressive de la France. Évidemment, le gouvernement socialiste n’entend pas trouver de solution durable à ce chaos migratoire, qui prend les airs d’une conquête démographique par le Sud du monde sur l’Europe occidentale.
Les Calaisiens n’en peuvent plus, régulièrement victimes des exactions causées par lesdits « migrants ». Ils prennent d’assaut les camions partant vers la Grande-Bretagne, charriant avec eux une insécurité qui a fait de Calais une zone de non-France abandonnée par les pouvoirs publics. Il suffit de taper « Calais » sur un moteur de recherche pour mesurer l’ampleur des dégâts

Lire la suite

 

 

En bref - L'actualité de France

 

16/09: (75) Une jeune femme violée au Champ de Mars par plusieurs Algériens (source)
16/09: Un rappeur Noir veut baiser la France et appelle au meurtre de policiers (source)
16/09: Un réseau de prostitution de jeunes Nigérianes démantelé à Paris et Metz (source)
16/09: 5 migrants condamnés pour avoir blessé des policiers à Gde-Synthe (59) (source)
15/09: Fatah Bahmed, 29 fois condamné et encore au tribunal de Besançon (25) (source)
15/09: (33) Poussé par la voix d’Allah, un détenu agresse un psychiatre en prison (source)
15/09: Mohamed Ramdane viole 9 prostituées: 30 ans de prison requis contre lui (source)

 

 

Crash d’Egyptair: coup de froid sur les relations France-Égypte

 

En se rendant au Caire la semaine dernière, les enquêteurs de l'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) ont constaté des traces de TNT sur les débris de l'avion Egyptair qui s'était abimé en mer Méditerranée en mai dernier. Cette découverte risque de déclencher un conflit entre les autorités françaises et égyptiennes, rapporte le journal français Le Figaro.

Lire la suite

 

 

 

 

Commenter cet article