Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 25 aout

 

 

Un nouveau convoi militaire turc entre en Syrie

 

Une dizaine de chars, des véhicules blindés de transport de troupes et des ambulances ont franchi la frontière au niveau de la ville turque de Karkamis et en direction de Jarablos.

Ankara a lancé l'opération "Bouclier de l'Euphrate" mercredi matin pour venir en aide aux rebelles syriens.

En 24 heures et avec le soutien de l'aviation américaine l'offensive a permis de reprendre à l'État islamique le contrôle sur l'essentiel de la ville de Jarablos.

Notes : La Turquie c'est enfin décidé a se débarrasser de son ancienne alliée devenue incontrôlable

 

 

Moscou «profondément préoccupée» par l'opération turque en Syrie

 

Après la prise de Djarabulus par les rebelles syriens soutenus par Ankara, la Russie a fait part de son inquiétude quant à un regain de tension avec Ankara. Pour Damas, il s'agit d'une «violation flagrante» de son territoire.

(..) De son côté, Moscou craint une possible aggravation des tensions entre Ankara et les milices kurdes. La Syrie a, pour sa part, condamné «le franchissement de la frontière turco-syrienne par des chars et des blindés turcs en direction de la ville de Djarabulus avec une couverture aérienne de la coalition menée par Washington, et considère qu'il s'agit d'une violation flagrante de sa souveraineté», selon un communiqué publié mercredi. Damas a notamment réclamé «la fin de cette agression», précise le texte. «Quelle que soit la partie qui mène le combat contre le terrorisme sur le territoire syrien, elle doit le faire en coordination avec le gouvernement syrien et l'armée syrienne qui mène cette lutte depuis cinq ans», poursuivent les Affaires étrangères.

Lire la suite

 

 

Le ministre iranien de la Défense Hossein Dehghan critique la Russie pour avoir révélé utiliser des bases aériennes iraniennes en Syrie : C’était inapproprié

 

Suite aux informations russes sur l’utilisation par les bombardiers russes de la base aérienne iranienne de Hamadan pour lancer des attaques en Syrie, le ministre iranien de la Défense Hossein Dehghan a déclaré que ces informations étaient destinées « à démontrer qu’ils peuvent influer sur les événements en Syrie et les déterminer ». A la question de savoir s’il s’agissait d’une « démonstration de force » des Russes, Dehghan a répondu : « Oui, et c’était inapproprié. » L’interview a été diffusée le 20 août 2016 sur la Deuxième chaîne iranienne.

Extraits :

Journaliste : Pourquoi n’avons-nous pas été les premiers à publier les informations [sur l'utilisation par les Russes d'une base aérienne iranienne] ?

Hossein Dehghan : Vous devez poser la question aux Russes à ce sujet. Naturellement, les Russes veulent montrer qu’ils sont une superpuissance, et qu’ils peuvent avoir une influence sur toutes les questions de sécurité dans la région et à travers le monde. Ils veulent démontrer qu’ils peuvent influer sur les événements en Syrie et les déterminer, afin de mener des négociations avec les Américains, et de s’assurer de jouer un rôle dans l’avenir politique de la Syrie. Ils ont publié [ces informations] afin d’asseoir leurs intérêts.

Journaliste : Donc vous êtes convaincu que cette information était une démonstration [de force] ?

Hossein Dehghan : Oui, et c’était inapproprié.

Voir vidéo

 

 

 

 

L'ONU accuse l'EI et le régime syrien d'utiliser des armes chimiques

 

(..)Les investigations des experts ont porté sur neuf attaques, survenues entre 2014 et 2015. Dans six cas, l'enquête n'a pas abouti. Mais dans trois autres, une responsabilité claire a pu être démontrée. Le rapport conclue que le régime de Damas a répandu du gaz de chlore, à l'aide de barils explosifs lâchés depuis des hélicoptères, sur deux localités: Talmenes, en avril 2014, et Sarmin, en mars 2015. Le groupe djihadiste État islamique est quant accusé d'avoir utilisé du gaz moutarde au mois d'août 2015 à Marea.

Lire la suite

 

 

 

Le commandant adjoint du CGRI Salami s’exprime sur la puissance de la révolution islamique iranienne dans le monde et les menaces occidentales à l’intérieur et à l’extérieur de l’Iran

 

Le mois dernier, dans plusieurs discours, Hossein Salami, commandant adjoint du Corps des gardiens de la révolution islamique (CGRI), s’est focalisé sur la puissance de la révolution islamique iranienne dans le pays, son impact sur la région et le monde, ainsi que sur les menaces que font peser l’Occident et son agent – l’Arabie saoudite sunnite – sur l’Iran et le monde musulman.

Lire la suite

 

 

Arrêté anti-burkini : Najat Vallaud-Belkacem vs Manuel Valls

 

 

 

 

64% des Français rejettent le burkini, une hostilité transpartisane

 

Une nette majorité de Français (64 %) est opposée au port du burkini sur les plages, selon un sondage mené par l’Ifop pour Le Figaro auprès d’un échantillon représentatif de 1001 Français entre le 22 et le 24 août. Une hostilité transpartisane qui inclut :
- 62% des sympathisants Front de Gauche
- 52% Parti Socialiste
- 76% Les Républicains
- 86% Front National

Les autres personnes interrogées se disent indifférentes (30 %), seulement 6 % d’entre elles s’affichant favorables.

(…) Le Figaro

 

 

________________

Le 24 aout

 

 

 

La Corée du Nord tire un missile qui franchit la zone d'identification aérienne du Japon

 

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a indiqué mercredi qu'un missile nord-coréen tiré à l'aube depuis un sous-marin était entré dans la zone d'identification aérienne du Japon, ce qui n'était jamais arrivé pour un engin de cette nature.

"C'est la première fois qu'un missile lancé par la Corée du Nord depuis un sous-marin est entré dans la zone d'identification de défense aérienne de notre pays", a déclaré Shinzo Abe, selon des propos retranscrits sur le site de la chaîne publique NHK. Cette zone oblige les avions civils à s'identifier auprès de contrôleurs militaires (délimitée en bleu ci-dessous).

Lire la suite et voir la carte

 

 

 

Thaïlande: attentat dans le sud, un mort et plus de 30 blessés

 

(..)Les attaques à la bombe sont fréquentes dans l’extrême sud de la Thaïlande. Elles sont habituellement non revendiquées mais attribuées à la rébellion musulmane indépendantiste. Les attentats à la voiture piégée sont moins fréquents.

Cet attentat est le plus important depuis ceux des 11 et 12 août dans des stations balnéaires, qui avaient fait quatre morts et des dizaines de blessés, dont des étrangers.

 

 

Notes : C'est bien encore l'Islam qui massacre depuis des années dans le sud de la Thaïlande
Des milliers de morts  , des bombes , des centaines d'instituteurs  assassinés par la religion dite de paix ! des bonzes éventrés des décapitation et j'en passe

En savoir plus :
http://www.lefigaro.fr/international/2012/06/05/01003-20120605ARTFIG00640-thailande-la-sale-guerre-de-religion-de-pattani.php

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/asie/thailande-la-guerre-oubliee_1702979.html

 

 

 

Australie : 1 jeune femme poignardée à mort + 2 blessés par un Français au cri d’«Alahou Akbar»

 

Les faits se sont produits mardi soir dans une auberge pour « backpackers » de Home Hill, localité rurale au sud de Townsville. Et ont choqué l'Australie. Un Français de 29 ans est soupçonné d'avoir poignardé à mort une Britannique et d'avoir blessé deux personnes dans une auberge de jeunesse australienne, avant de lancer « Allah Akbar » lors de son arrestation, a annoncé mercredi la police australienne. Le directeur adjoint de la police de l'État du Queensland (Nord-Est) Steve Gollschewski a indiqué que rien ne laissait penser à ce stade que le suspect pourrait avoir un lien avec le groupe État islamique.

Lire la suite

Autre lien

 

 

Portugal : immunité diplomatique pour les 2 fils de l’ambassadeur d’Irak qui ont écrasé un enfant avec un véhicule avant de s’acharner sur son corps

 

Au Portugal, un jeune garçon de 15 ans est actuellement entre la vie et la mort. Il a été écrasé par une voiture avant d‘être tabassé. Ses blessures sont tellement graves qu’il a été placé en coma artificiel et son visage reconstruit par chirurgie. L’affaire fait la une des journaux au Portugal car ces deux agresseurs présumés sont tout simplement les fils de l’ambassadeur d’Irak dans le pays.

Arrêté par la police, les frères, des jumeaux, ont été relâchés en moins de 24 heures. La fonction de leur père leur assurant l’immunité diplomatique. Personne ne peut confirmer où les deux adolescents de 17 ans se trouvent maintenant. En attendant, Lisbonne devrait demander officiellement à Bagdad de lever leur immunité afin de pouvoir lancer la procédure judiciaire. C’est désormais au gouvernement irakien de prendre la décision.

 

 

 

Un Palestinien poignarde un soldat israélien et est abattu

 

Après avoir pris en chasse un véhicule de Palestiniens, des soldats israéliens ont été attaqués à l'arme blanche. L'un d'entre eux est décédé.

Un Palestinien a été abattu mercredi après avoir blessé à l'arme blanche un soldat israélien dans le nord de la Cisjordanie occupée, a indiqué l'armée israélienne. Les soldats israéliens avaient pris en chasse un véhicule dont les occupants lançaient des pierres, a rapporté l'armée, sans préciser qui était la cible des jets de projectile. Près de la colonie de Yitzhar au sud de Naplouse, « l'un des assaillants est sorti du véhicule et a poignardé un soldat. Le soldat a riposté en ouvrant le feu et en tuant l'auteur des faits », a-t-elle dit. Le soldat a été évacué vers un hôpital, a précisé l'armée, sans préciser son état.

Lire la suite

 

 

 

Les chars turcs détruisent 70 cibles de Daech dans la ville syrienne de Jarablos

Les forces armées et les forces aériennes turques, soutenues par la coalition internationale menée par les Etats-Unis, ont lancé mercredi matin une opération visant à déloger le groupe terroriste Daech de la ville syrienne de Jarablos, frontalière avec la Turquie.

Lire la suite

 

 

 

 

En Syrie, 30.000 cadavres de djihadistes étrangers posent problème

 

En cinq ans de guerre, différents pays ont refusé de fournir aux autorités syriennes des informations sur leurs citoyens ayant rejoint les groupes terroristes en Syrie.

Les pays dont les citoyens se sont rendus en Syrie pour prendre part aux activités terroristes et abattus par la suite par l'armée syrienne refusent de coopérer avec Damas en vue de l'identification des cadavres et de leur rapatriement.

Le président du Comité suprême d'expertise médico-légale de Syrie Hussein Nofal a déclaré dans une interview accordée à l'agence Sputink que même les pays voisins de la Syrie refusaient de reprendre les corps de leurs citoyens identifiés comme djihadistes ayant combattu en Syrie. Rien que pour 2016, le nombre de ces corps s'élève à plusieurs dizaines de milliers.

"Nous avons réussi à identifier des dizaines de milliers de djihadistes abattus, qui étaient citoyens de France, de Turquie, d'Irak, d'Arabie saoudite, de Jordanie, du Liban et d’autres pays arabes. A part cela, nous sommes en présence de 30.000 cadavres non-identifiés", indique l'expert.

Lire la suite

 

 

 

La Turquie redemande l'extradition de Fethullah Gülen, mais pour d'autres raisons que le putsch

 

(..=Aucun lien avec le putsch, selon Ankara. "Nous pouvons confirmer désormais que la Turquie a demandé l'extradition de Gülen", a déclaré le porte-parole du département d'Etat Mark Toner devant les journalistes. Les autorités américaines avaient indiqué ces jours derniers qu'elles étaient en train d'étudier des documents soumis par la Turquie mais qu'elles n'étaient pas en mesure de dire s'ils constituaient une demande d'extradition. Mark Toner a précisé que la demande officielle d'extradition déposée par la Turquie n'était pas liée au putsch manqué de juillet mais qu'elle était motivée par d'autres dossiers pour lesquels Fethullah Gülen est recherché par Ankara.

Lire la suite

 

 

Washington veut envoyer 4.200 militaires supplémentaires en Europe de l'Est

 

"Les Etats-Unis sont prêts à envoyer en Europe de l'Est une brigade blindée supplémentaire, cela fera 4.200 soldats de plus", a déclaré le vice-président.

Selon lui, l'état-major de la brigade se trouvera en Pologne. Il a aussi ajouté que le renforcement des forces de l'Otan dans la région était le plus important depuis la fin de la "guerre froide".

Lire la suite

 

 

Comment Washington a forcé le président ukrainien à limoger le procureur général

 

Le vice-président américain Joseph Biden aurait exigé du président ukrainien Piotr Porochenko de destituer le procureur général du pays Viktor Chokine, en menaçant de révoquer la tranche de prêt d’un milliard de dollars accordée alors à Kiev.

Lire l'article

 

 

Les Jeunes Socialistes dénoncent la « traque et les humiliations publiques des musulmans sur les plages »

 

Les Jeunes Socialistes expriment leur colère à la vue des images montrant la police municipale de Nice encercler une femme portant le voile et l’obligeant à le retirer.

Nous ne pouvons tolérer que des femmes soient ainsi insultées et humiliées publiquement. L’attitude des maires de droite qui, pour quelques voix venues de l’extrême droite, organisent la stigmatisation et l’humiliation de ces femmes est honteuse et déshonorante. Les Jeunes Socialistes rappellent que les discriminations sont des délits répréhensibles. Nul ne peut s’affranchir de la loi de la République qui protège les libertés et la dignité de tous les individus, pas même les maires de ces communes et leurs polices municipales.

La “laïcité des plages” est la dernière trouvaille des racistes et des islamophobes pour attiser les haines. Nous ne devons pas céder. Rappelons ce qu’est la laïcité, et ce qu’elle n’est pas. Arrêtons vite cette surenchère qui conduit à l’irréparable, aux fractures, aux blessures !

Les Jeunes Socialistes se battront davantage dans les semaines à venir pour ne plus revoir ces images insupportables à toutes celles et à tous ceux qui n’aspirent qu’à l’apaisement de la société et au respect des libertés fondamentales pour chacune et pour chacun.

oumma

 

 

Près de 800 personnes signalées « radicalisées » dans les Bouches-du-Rhône

 

Près de 800 individus ont fait l’objet d’un signalement de radicalisation dans les Bouches-du-Rhône en deux ans, indique le préfet de police du département Laurent Nunez dans les colonnes de la Provence. Sur ces 793 personnes, 577 sont aujourd’hui inscrites au Fichier des signalés pour la prévention et la radicalisation à caractère terroriste (FSPRT).

L’année dernière, 15 personnes ont été interpellées pour des liens supposés avec une activité terroriste. Cette année, le chiffre est resté stable puisque 16 individus ont été arrêtés pour les mêmes raisons. Par ailleurs, 200 perquisitions ont été menées et 19 interdictions de sortie du territoire prononcées.

Début août, un homme âgé de 29 ans a été arrêté et écroué à Marseille pour radicalisation. Domicilié dans un foyer d’accueil, il fréquentait assidûment la bibliothèque de l’Alcazar où il profitait du wifi pour consulter des sites djihadistes.

Selon la Provence, il comparaîtra devant le tribunal correctionnel le 15 septembre pour « consultation habituelle » de sites terroristes.

20 minutes

 

 

 

________________

Le 23 aout

 

 

La Russie n'utilisera plus de base iranienne pour ses opérations en Syrie

 

"L'aviation militaire russe qui a réalisé les frappes aériennes sur les positions terroristes en Syrie depuis la base aérienne iranienne de Hamadan a accompli avec succès toutes ses tâches. Pour le moment, tous les avions russes impliqués dans cette opération ont regagné le territoire russe", a déclaré ce lundi le porte-parole du ministère russe de la Défense Igor Konachenkov.

Lire la suite

Notes : Étrange que les Russes soient partis aussi vite de l'Iran

 

La Turquie intensifie ses bombardements contre l'EI et les Kurdes en Syrie

 

Ankara (AFP) - L'artillerie turque a pilonné mardi des positions de l'Etat islamique (EI) en Syrie en réponse à des tirs de mortiers et de roquettes sur son sol, au moment où des centaines de rebelles syriens soutenus par Ankara préparent du côté turc une offensive contre les jihadistes à Jarablos.

Cette localité syrienne est le dernier point de passage contrôlé par l'EI à la frontière turco-syrienne.

Lire la suite

 

 

Nigeria : le chef de Boko Haram blessé dans un raid aérien

 

L'armée nigériane a annoncé mardi que le chef de Boko Haram Abubakar Shekau avait été sérieusement blessé et que plusieurs commandants du groupe islamiste avaient été tués lors d'un raid aérien sur leur bastion du nord-est du Nigeria. Cette annonce, qui coïncide avec une visite du secrétaire d'État américain John Kerry dans le nord du Nigeria mardi, a été reçue avec scepticisme par des experts qui rappellent que les autorités nigérianes ont déjà annoncé à plusieurs reprises la mort de l'insaisissable chef de Boko Haram.

Lire la suite

 

 

Nigeria : 8 personnes brûlées par la foule pour «blasphème»

 

Une foule de musulmans en colère a tué huit personnes dans le nord du Nigeria en mettant le feu à la maison d’un musulman qui avait tenté de secourir un étudiant chrétien accusé de blasphème, a annoncé mardi 23 août la police nigériane.

Des étudiants musulmans du village de Talata Mafara ont protesté contre des propos insultants envers le prophète Mahomet par un de leurs collègues chrétien qu’ils ont alors attaqué, a expliqué à l’AFP le porte-parole de la police, Shehu Mohammed.

Un musulman témoin de la scène a tenté de protéger la victime et l’a accompagnée dans un poste de police. La foule a ensuite mis le feu à la maison de cet homme où se trouvaient huit personnes. «L’homme qui a sauvé l’étudiant et son épouse ne se trouvent pas parmi les victimes», a ajouté le porte-parole de la police.


(Eglise incendiée au Nigéria)

Un couvre-feu a été imposé en ville de l’aube au coucher du soleil, tandis que l’école technique des étudiants impliqués a été fermée, a-t-il poursuivi.

Le Nigeria, le pays le plus peuplé d’Afrique, est partagé entre un nord essentiellement musulman et un sud où les chrétiens sont prédominants. Les incidents ethniques ou interreligieux y sont fréquents et ont fait des milliers de morts ces dernières années.

Le Monde via F de souche

 

 

Libye : la bataille de Syrte s'éternise

 

 

Turquie : confusion autour de l'auteur de l'attentat de Gaziantep

 

VIDÉO - Alors que le président Erdogan avait évoqué un terroriste issu des rangs de l'État islamique, son premier ministre a affirmé «ignorer totalement qui sont les auteurs de cet attentat». Toutes les victimes de l'attaque étaient kurdes.

Lire la suite

 

 

Islam radical: arrestation en Martinique d'un Marocain

 

Un Marocain, soupçonné d'être lié à des responsables d'al-Qaida au Maghreb Islamique (Aqmi) et recherché pour avoir violé son assignation à résidence, a été arrêté en Martinique, a-t-on appris aujourd'hui auprès de la direction générale de la gendarmerie.

Lire la suite

 

 

Brest. L’Etat islamique appelle au meurtre de Rachid Abou Houdeyfa

 

23/08/2016 : selon nos informations, une protection policière va être mise en place pour Rachid Abou Houdeyfa, qui l’avait refusé il y a quelques temps.

22/08/2016 – 14H00 Brest (Breizh-info.com) –L’Etat islamique appelle au meurtre de Rachid Abou Houdeyfa, imam de la mosquée Sunna de Brest. Un imam qui a toujours condamné le terrorisme islamiste, tout en prêchant un Islam rigoriste, ultra orthodoxe, inspiré du salafisme.

L’appel a été fait dans Dar al-Islam, la revue en Français de l’Etat Islamique.

Les islamistes décrivent l’ami du très controversé CCIF (collectif contre l’islamophobie en France) comme : « l’Imam de l’apostasie vendant sa mécréance avec éloquence. ». Il a été apostasié par l’Etat islamique pour plusieurs raisons :

  • son appel aux musulmans à voter aux élections en France et à participer au débat démocratique
  • « son invocation en faveur du Taghut du Maroc » après avoir déclaré en parlant du roi du Maroc : « que Dieu le préserve ».
  • ses références aux lois françaises, jugées comme transgressives (le « Taghut») par rapport aux préceptes de l’Islam par l’Etat islamique

Lire la suite

 

 

 

Allemagne : un jihadiste jugé pour crimes de guerre en Syrie

 

Le procès très symbolique d’un djihadiste allemand s’est ouvert ce lundi à Francfort. Abdelkarim E, 30 ans, est poursuivi pour appartenance à un groupe terroriste et des crimes de guerre commis en Syrie.

Né au Maroc, l’homme aurait combattu 6 mois en Syrie avec le groupe État islamique. Il a été arrêté en Turquie en février 2014, puis déporté en Allemagne un an plus tard, où il est depuis emprisonné.

 

 

Notes : Ils lui ont coupé les oreilles et le nez !!! c'est de l’islam tout craché
Un extrait de la biographie sur Mahomet
A la Bataille d' Uhud en 625
Hamza un des oncles de Mahomet ( il avait 7 oncles ) est tué, son cadavre est alors mutilé par des femmes qurayshites,( elles étaient venue se venger de la mort de l'un des leurs à la bataille de Badr) elles lui coupèrent le nez et ses oreilles puis lui ouvrit le ventre pour lui arracher le foie. (  Sira d'Ibn Ishaq volume II page 56 & 60 )

 

 

71% des Allemands, 70% des Italiens et 67% des Français pensent que « des terroristes se font passer pour des réfugiés »

 

[...] Outre les inquiétudes sur l’impact social et économique, cette nouvelle vague d’immigration suscite des craintes sécuritaires.

61% des personnes interrogées pensent ainsi que « des terroristes se font passer pour des réfugiés » pour pénétrer dans leur pays, notamment en Allemagne (71%), en Italie (70%) et en France (67%). [...]

Le Figaro

 

 

Il y a trop d’immigrés en France pour 57% des Français, et trop d’immigrés en Italie pour 65% des Italiens

 

Confrontés à une vague d’immigration inédite depuis la seconde guerre mondiale, une forte proportion d’habitants des pays d’accueil estiment que les immigrés sont trop nombreux [...]

Menée dans 22 pays, cette étude révèle « un regard de plus en plus méfiant à l’égard des migrants », particulièrement en France et en Belgique, des pays récemment ciblés par de sanglants attentats jihadistes, souligne l’institut Ipsos. Au total, 49% des interviewés considèrent que les immigrés sont trop nombreux, notamment en Europe (65% en Italie, 60% en Belgique, 57% en France, 50% en Allemagne, 49% en Grande-Bretagne). [...]

Le Figaro

 

 

Toulouse : un jihadiste de 19 ans, est de nouveau en route vers la Syrie (Màj : ouverture d’une enquête)

 

[...] La section antiterroriste du parquet a ouvert vendredi une enquête préliminaire pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste criminelle« , confiée à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

[...] Le jeune homme ne faisait pas l’objet d’un suivi judiciaire. Les enquêteurs, qui tentent de retracer son parcours depuis sa disparition, craignent qu’il cherche de nouveau à se rendre en Syrie pour rejoindre les rangs d’une organisation jihadiste, selon cette source.

[...] « Le jeune homme s’est d’abord rendu en Espagne puis en Bulgarie avant de traverser les frontières turques et syriennes en toute discrétion. Après un nouveau passage par la péninsule ibérique, le jihadiste a de nouveau été signalé par les autorités bulgares sur leur territoire« . Ayoub A. est déjà connu de la justice: le tribunal pour enfants de Paris l’avait condamné le 29 juin à six mois de prison avec sursis pour « association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste« . [...]

Le parquet, qui avait requis des peines plus lourdes de deux ans de prison dont un avec sursis, avait fait appel de sa condamnation. Au cours de l’enquête, devant les juges d’instruction, ils avaient assuré que leur but n’était « pas de faire le jihad, mais de combattre dans les rangs de l’Armée syrienne libre » contre Bachar el-Assad.

Mais les investigations ont révélé qu’ils avaient rejoint la brigade de Mourad Farès, l’un des principaux recruteurs de jihadistes français, via les réseaux sociaux, avant son arrestation en Turquie et sa remise à la France en 2014. Ils avaient quitté la Syrie à cause de « l’ambiance pourrie » qui régnait dans le groupe francophone.

Orange

 

Notes :Je les déjà écrit, la France est un pays libre les musulmans ont le droit de partir à l’étranger faire le djihad MAIS la France se doit de les dénationaliser et de les empêcher de revenir par tous les moyens nécessaires

 

 

Maroc : deux responsables islamistes arrêtés…pour adultère

 

Deux responsables de l’aile religieuse du parti islamiste à la tête du gouvernement au Maroc ont été « suspendus » pour « faute gravissime ». Selon la presse marocaine, cet homme et cette femme auraient été arrêtés par la police alors qu’ils se trouvaient « dans une posture sexuelle. ».

[...] Selon le site Al Ahdath, qui a révelé l’affaire, Moulay Omar Benhammad et Fatima Nejjar auraient été interpellés samedi à l’aube par la police sur une plage de Mohammedia (58km au sud de Rabat) alors qu’ils se trouvaient « dans une posture sexuelle » à bord d’une grosse cylindrée.

Pour sa défense, Moulay Benhammad, 63 ans, marié et père de sept enfants, a affirmé être lié à Fatima Nejjar, une veuve de 62 ans et mère de six enfants, par un mariage « coutumier », selon le journal. [...]

Lundi, les réseaux sociaux commentaient abondamment l’affaire, certains se faisant un plaisir de rediffuser les vidéos sur internet de la vice-présidente du MUR dans lesquelles elle appelait, entièrement voilée, les étudiantes à ne pas céder « à la tentation et au vice. »[...]

Le Parisien

[...] Après avoir nié la relation extra-conjugale, Moulay Omar Benhammad a déclaré à la police que Fatima Nejjar était sa compagne avant d’affirmer qu’ils avaient contracté tous les deux un mariage coutumier. Pire encore, ajoute le journal, le vice-président du MUR aurait tenté de soudoyer l’un des policiers en lui proposant de l’argent ce qui lui vaut en plus des poursuites pour tentative de corruption.

Pourquoi l’affaire prête-t-elle à sourire ? C’est parce que Benhammad avait par le passé émis une fatwa interdisant les échanges de mots d’amour sur Facebook, alors que Nejjar avait, lors d’un prêche, appelé les étudiantes à ne pas céder au vice et ne pas rire devant des hommes car ce serait, dit-elle, le début de la fornication. [...]

Bladi via Français de souche

 

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 

22/08: (16) Khalid, un an ferme pour avoir jeté son adversaire dans l’escalier (source)
22/08: Tayeb Checkchoukh menace de mort les sapeurs-pompiers à Florange (source)
22/08: (78) 1 an de prison ferme pour Mohamed, l’automobiliste ultra-violent (source)
21/08: Limay (91) elle se défenestre pour échapper à Omar, son mari violent (source)
20/08: Lyon: un Tunisien agressait les femmes qui rentraient seules la nuit (source)
20/08: (86) Youssef, 19 mentions au casier, au tribunal, violence à la machette (source)
20/08: Terrorisme: La France expulse quatre individus radicalisés à l’Islam (source)
20/08: Un individu en djellaba frappe quatre enfants au Lidl de Lomme (Nord) (source)
19/08: Attentat de Nice par Mohamed Lahouaiej.B: le bilan s’alourdit: 86 morts (source)
19/08: Un Tunisien s’évade du tribunal, déjà arrêté dans voiture volée+armes (source)
19/08: Lakhdar menace de commettre un attentat à la CAF+égorger sa femme (source)
19/08: (59)Hichem.K, clandestin, 18 mentions au casier et encore au tribunal (source)
19/08: A1: 1 kg de cocaïne, 3 personnes du Suriname et Guyane condamnées (source)

 

 

Valls : «Nous devons bâtir un islam français, européen, occidentalisé, avec nos traditions et nos valeurs»

 

Dans un entretien fleuve accordé à L’Express, le premier ministre Manuel Valls s’alarme des divisions de son camp. Il dénonce notamment la «violence» des propos des anciens ministres Hamon, Duflot et Montebourg et aborde la question de l’islam en France pour lequel il prône « l’assimilation ».

Ainsi, après avoir jugé début juillet qu’une partie de son camp avait «vingt ans de retard», le premier ministre exhorte aujourd’hui la gauche à «être consciente qu’elle peut être éliminée dès le premier tour» de l’élection présidentielle de 2017. «J’en appelle donc à la responsabilité de chacun», lance-t-il. [...]

«L’élection présidentielle va se jouer sur (…) la place de l’islam».

«Nous devons bâtir un islam français, européen, occidentalisé, avec nos traditions et nos valeurs».

Tandis que l’exécutif s’apprête à relancer l’encadrement du culte musulman en confiant les clés de la Fondation pour l’islam de France à Jean-Pierre Chevènement, Manuel Valls – déjà à la pointe sur les questions identitaires – semble avoir décidé de s’emparer du sujet.

Soucieux d’infliger une «défaite retentissante à l’État islamique (et) au fondamentalisme musulman», en démontrant que «l’islam est compatible avec la démocratie (et) avec nos valeurs», le chef du gouvernement plaide pour «l’assimilation et l’intégration de l’islam». «Oui, j’assume ces mots. Il faut une assimilation», martèle-t-il, brisant ainsi un tabou à gauche, où l’on prône un modèle intégrationniste. Pour justifier ce choix lexical, le chef du gouvernement cite «les autres cultes (qui) se sont sécularisés». «conclut-il.

Le Figaro via F de souche

 

Notes : C’est quoi un islam Français . Un islam qui aime le jambon et le saucisson ! ou qui se rase la barbe et se met une cravate ! (les pires islamistes, les plus dangereux sont ceux qui ont la barbe sans moustache et la djellaba bien sur ! regardez bien les amis de Valls)

 

 

Commenter cet article