Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 22 aout

 

 

Belgique: une femme poignarde trois personnes à Bruxelles

 

Selon les médias belges, une femme a blessé trois personnes dans la commune d'Uccle à Bruxelles après les avoir poignardés. Refusant d'obéir aux injonctions de la police, elle aurait ensuite été blessée d'une balle dans le bras.

(..)Le motif de l'agression n'est pas encore connu. Mais selon les premiers éléments de l'enquête, il ne s'agit pas d'un acte de terrorisme. L'assaillante n'a émis aucune revendication, ont indiqué des témoins. 

lire l'article

 

 

Les mausolées de Tombouctou au coeur d'un procès à la CPI

 

Regain de tension à Gaza : riposte israélienne

 

 

 

 

 

 

 

Les USA et la Corée du Sud lancent des exercices visant la Corée du Nord

 

Les Etats-Unis et la Corée du Sud ont lancé les exercices de grande envergure Ulij Freedom Guardian afin d'entraîner les troupes à frapper des sites nucléaires et de missiles de la Corée du Nord en cas de situation "extraordinaire" dans la péninsule coréenne, annonce l'agence Yonhap.

Les exercices impliquent 25.000 militaires américains et 50.000 militaires sud-coréens. Des représentants de l'Australie, du Canada, de la Colombie, du Danemark, de la France, de l'Italie, des Philippines, de la Grande-Bretagne et de la Nouvelle Zélande y prennent également part.

Lire la suite

 

 

Fin temporaire des raids russes à partir de l'Iran

 

L'Iran a prévu lundi l'arrêt temporaire des raids menés par la Russie en Syrie à partir d'une de ses bases aériennes, après des critiques du ministre iranien de la Défense contre l'allié russe. Le ministre Hossein Dehghan, dans une interview télévisée dimanche, a critiqué Moscou pour avoir annoncé publiquement son utilisation d'une base en Iran en vue de mener des frappes en Syrie où il aide le régime dans sa guerre contre les rebelles et les djihadistes. « Naturellement, les Russes veulent montrer qu'ils sont une superpuissance et un pays influent (...) », mais derrière l'annonce des raids à partir de l'Iran, il y a une volonté « de se mettre en avant, sans égard » pour l'Iran, a-t-il dit.

Lire la suite

 

 

"Merkel est un symbole d’échec pour les Allemands"

 

Angela Merkel

La chancelière allemande Angela Merkel aurait perdu la confiance de millions d’Allemands à cause de sa politique migratoire, écrit le journal Huffington Post.

Les autorités allemandes abuseraient de la confiance du peuple et passeraient sous silence la portée de la crise migratoire actuelle.

Lire la suite

 

Notes : Accepté des millions de migrants sans avoir fait un referendum pour savoir si le peuple allemand était d'accord, est tous simplement antidémocratique et irrespectueux envers le peuple allemand

 

 

Daech exécute 40 personnes à Mossoul

 

Les terroristes de Daech ont fusillé dimanche 40 personnes accusées de complot dans la ville irakienne de Mossoul contrôlée par ce groupe djihadiste, a annoncé Mohammed al-Bayati, chef du comité pour la sécurité de la province irakienne de Ninive.

Lire la suite

 

 

 

Attentats en Thaïlande : la police déclare que les suspects n’étaient « pas bouddhistes » (MàJ)

 

La police thaïlandaise a pointé du doigt aujourd’hui la piste des rebelles musulmans de l’extrême sud du pays derrière les attentats des 11 et 12 août dans des stations balnéaires du pays.

 

Le chef de la police a multiplié les précautions oratoires, se refusant à prononcer le mot « musulman », disant seulement que les suspects n’étaient « pas bouddhistes », la religion majoritaire en Thaïlande.

 

Évoquant un groupe de « plus de vingt personnes » derrière les attaques, le chef de la police, Chakthip Chaijinda, a précisé : « la plupart viennent de la région frontalière du sud« , en proie depuis des années à une rébellion indépendantiste musulmane. C’est la première fois que la police thaïlandaise évoque aussi clairement cette piste, balayée par la junte militaire au pouvoir.

Les enquêteurs ont récemment perquisitionné une école islamique dans l’extrême sud, où certains des suspects ont étudié, selon la police.

Il a aussi précisé que ce groupe de l’extrême sud « pourrait avoir été employé » par des commanditaires extérieurs à la région. [...]

L’enquête sur ces attentats suscite de vives critiques, notamment après les contradictions entre police et armée. La junte militaire au pouvoir depuis le coup d’Etat de 2014 a ainsi assuré qu’une quinzaine de suspects interpellés par ses soins était à l’origine des attentats, avant d’être contredits par la police. Aucune revendication n’a été faite pour l’heure, les autorités désignant la piste d’un « sabotage local », plutôt qu’un acte de terrorisme international.

Le Figaro

 

 

 

Italie: des musulmans demandent d’autoriser la polygamie après l’adoption du mariage gay

 

 

Hamza Roberto Piccardo, responsable de plusieurs associations musulmanes italiennes, a adressé une pétition aux autorités dans laquelle il réclame que la polygamie soit reconnue comme un droit civil dans le pays car elle n’était pas une «perversion».

«Si le mariage homosexuel, avec lequel les musulmans sont en désaccord parce qu’il est interdit par la charia est un droit civil, les Italiens doivent accepter la polygamie comme droit civil aussi, puisqu’elle […] n’est pas considérée comme perversion», a écrit Roberto Piccardo sur le compte compte officiel de l’Union des communautés islamiques en Italie (UCII).

Il a en outre souligné qu’au moins 1,7 million de personnes de confession musulmane habitait en Italie, ce qui représente environ 2,8% de la population totale, raison pour laquelle il faudrait aussi prendre en considération leur opinion, et pas seulement celle des homosexuels. [...]

RT via F de souche

 

 

Terrorisme : les Allemands vont devoir stocker des vivres et de l’eau

 

Pour la première fois depuis la fin de la Guerre froide, le gouvernement allemand a l’intention d’appeler la population à constituer des stocks de vivres et d’eau en cas d’attentat ou de catastrophe, écrit dimanche le Frankfurter Allgemeine Sonntagszeitung (FAS).

[...] « La population sera obligée de détenir un approvisionnement alimentaire individuel suffisant pour dix jours », précise le FAS en citant le « projet de défense civile » élaboré par le ministère de l’Intérieur. Un porte-parole du ministère a déclaré que le projet serait soumis au conseil des ministres mercredi quelques heures avant d’être dévoilé par le ministre mais il s’est refusé à toute précision sur son contenu. Chaque foyer devra aussi stocker suffisamment d’eau potable pour cinq jours, selon le document cité par l’article du FAS.

Le projet de 69 pages ne considère pas comme probable un attentat sur le sol allemand nécessitant une riposte à l’échelon national mais il évoque des mesures de précaution qui conduiraient les ménages à « se préparer de manière appropriée à un événement qui pourrait menacer notre existence et ne peut être catégoriquement exclu à l’avenir », ajoute-t-il. [...]

Ouest France via F de souche

 

 

 

 

L’imâm de Verviers (Belgique) et son fils qui souhaitent anéantir les chrétiens enfin interpellés.

 

16090980270627B979415231Z120160811072339000GD77CSOEM10

« L’imam radical de Verviers Shayh Alami, sa femme et leur fils, qui avait menacé les chrétiens, interpellés, ont été interpellés dimanche par la police fédérale, rapporte l’Avenir lundi. 

La famille a dans un premier temps été auditionnée dans la soirée par les forces de l’ordre. Selon l’Avenir, le fils de l’imam sera présenté lundi à un juge de la jeunesse.

Shayh Alami est sous la menace d’un double arrêté d’expulsion du fédéral, tandis que son fils avait été aperçu dans une vidéo dans laquelle il appelait à tuer les chrétiensDepuis la mise en ligne « publique » de la vidéo, le dossier était passé entre les mains de l’instruction, bien que relevant du parquet de la jeunesse.

Lu dans 7/7

 

 

Des islamistes évacués de Fleury-Mérogis et dispersés dans d’autres prisons

 

Au moins 10 détenus de la prison de Fleury-Mérogis, surveillés pour radicalisation ou en voie de l’être, ont été dispersés ces dernières semaines dans d’autres prisons de la région parisienne, par crainte de « tentative de structuration en réseau« . [...]

La dizaine de détenus étaient identifiés comme « des meneurs » de ce « réseau ». Le JDD rappelle que les scénarios de mutinerie de détenus islamistes sont craints par les autorités. [...] Une note officielle a accru la surveillance des détenus musulmans radicalisés.

Le Figaro

 

 

Seuls 11% des français pensent que l’immigration a un impact positif sur le pays

 

Capture

Lire l'aticle

 

 

Palavas-les-Flots (34) : 200 manifestants demandent l’interdiction du burkini

 

 

 

________________

Le 21 aout

 

Turquie : un attentat perpétré en plein mariage fait au moins 51 morts

 

L'attaque à la bombe s'est produit, samedi, dans la soirée, dans cette ville proche de la frontière syrienne. Recep Tayyip Erdogan y voit la trace "probable" de l'Etat islamique. 

Ils célébraient un mariage quand l'explosion s'est produite. Un nouvel attentat à la bombe s'est produit, samedi 20 août, en Turquie. L'attaque, survenue à Gaziantep, une ville du sud-est du pays et proche de la frontière syrienne, a tué au moins 52 personnes, selon un nouveau bilan donné par le président turc Recep Tayyip Erdogan lors d'une conférence de presse dimanche.

Selon un responsable turc, le mariage "se déroulait en plein air" et dans un quartier du centre de Gaziantep à forte concentration kurde, ce qui a renforcé les spéculations sur un attentat jihadiste. De nombreux Kurdes participaient à la fête, où étaient présents un grand nombre de femmes et d'enfants. "Beaucoup de Kurdes ont perdu la vie", a déploré le parti pro-kurde HDP, condamnant l'attentat dans un email. Les télévisions ont montré des ballets d'ambulances arrivant sur les lieux où des corps gisant au sol étaient recouverts de draps blancs. 

Lire la suite

 

Attentat en Turquie: l'auteur est un kamikaze âgé de 12 à 14 ans

 

(..) Le président turc Recep Tayyip Erdogan estime "probable" que l'organisation Etat islamique (EI) soit derrière cette attaque et évoque un kamikaze âgé de 12 à 14 ans. Les restes d'une veste d'explosifs, utilisée lors d'attentat-suicide, ont été retrouvés sur les lieux....

Lire la suite

 

 

 

Ankara change de rhétorique: le dialogue avec Assad est désormais possible

 

Longtemps intransigeante sur la nécessité absolue du départ immédiat du président syrien Bachar el-Assad, la Turquie semble disposée à changer d'attitude à son égard.

Le président syrien Bachar el-Assad pourrait être impliqué dans l'activité du gouvernement syrien de transition, a déclaré samedi aux journalistes le premier ministre turc Binali Yildirim.

"Nous pouvons nous mettre avec lui à la table de négociations pendant la période de transition", a-t-il déclaré, cité par l'agence AP.

Le chef du gouvernement turc a toutefois précisé que, selon lui, Assad ne devait pas participer à l'avenir politique de la Syrie.

"Les Etats-Unis et la Russie savent qu'Assad n'est pas la personne capable d'unir le peuple syrien", a poursuivi M. Yildirim. 

Lire la suite

 

 

 

Double attentat meurtrier dans le nord de la Somalie

 

Au moins 10 personnes ont été tuées dans un double attentat-suicide visant le siège du gouvernement de la région semi-autonome du Puntland, à Galkayo, dans le nord de la Somalie, a annoncé la police. L’attaque a été revendiquée par le groupe islamiste somalien des Chabab.

Deux voitures bourrées d’explosifs

« Il y a au moins 10 morts, des civils et des membres des services de sécurité », a précisé un policier de la ville. Les habitants de Galkayo ont dit avoir entendu deux fortes explosions.

Le porte-parole des Chabab, Abdiasis Abou Moussab, a déclaré à Reuters que l’attaque avait été menée par deux kamikazes au volant de voitures bourrées d’explosifs.

Lire la suite

 

 

Irak : 36 hommes exécutés pour un massacre commis par l'EI en 2014

 

On l'avait appelé le massacre de Speicher. En 2014, le groupe État islamique et ses alliés avaient tué jusqu'à 1 700 recrues de l'armée irakienne dans ce camp militaire près de Tikrit au nord de Bagdad. Dimanche, l'Irak a exécuté par pendaison 36 hommes reconnus coupables de ce massacre, l'un des pires commis par le groupe djihadiste sunnite EI en Irak. « L'exécution de 36 condamnés pour les crimes de Speicher a eu lieu ce matin à la prison de Nassiriyah », chef-lieu de la province de Zi Qar dans le sud du pays, a déclaré à l'AFP un porte-parole du gouvernorat, Abdelhassan Daoud. « Le gouverneur de la province de Zi Qar, Yahya al-Nasseri, et le ministre de la Justice Haidar al-Zamili étaient présents pour surveiller les exécutions », a poursuivi le porte-parole.

Lire la suite

 

 

Irak: 19 djihadistes haut placés de Daech morts à Mossoul

 

L'armée irakienne a réussi à éliminer plusieurs chefs militaires de Daech à Mossoul.

L'armée de l'air irakienne a éliminé 19 représentants du commandement de Daech lors d'une frappe à Mossoul, fief des djihadistes en Irak, annonce le service de presse de l'armée irakienne dans un communiqué.

"Les chasseurs ont détruit l'état-major de Daech situé dans le quartier Al-Missak au moment d'une réunion de chefs haut placés de Daech. Ils ont tous trouvé la mort", indique le communiqué.

Lire la suite

 

 

Le roi du Maroc appelle à un «front commun contre le fanatisme» des djihadistes

 

Le roi du Maroc appelle régulièrement ses concitoyens à pratiquer un islam «de paix». Mais c'est la première fois qu'il s'adresse ainsi directement sur ce sujet du terrorisme aux Marocains de la diaspora.

Le roi du Maroc, Mohamed VI, a appelé samedi à «un front commun pour contrecarrer le fanatisme» des djihadistes, «exhortant» les Marocains de la diaspora à se faire les «défenseurs» d'un islam tolérant.

«Face à la prolifération des obscurantismes répandus au nom de la religion, tous, musulmans, chrétiens et juifs, doivent dresser un front commun pour contrecarrer le fanatisme, la haine et le repli sur soi sous toutes les formes», a plaidé Mohamed VI.

Lire la suite

 

Notes: Lorsque la guerre éclatera, le roi du Maroc refusera de rejoindre  la coalition des pays musulman
Alors il l se fera enlever par un groupe de terroristes

 

C 06 -Q 54

Au point du jour au second chant du coq,
Ceux de Tunes, de Fez, et de Begie,
Par les Arabes captif le Roy Maroq,
L'an mil six cens et sept, de Liturgie.

 

Au point du jour à 2 heures
Ceux de Tunis ( Tunisie) de Fez( Maroc ), et 
Bougie ( Algérie )
Par les arabes le Roi du Maroc captif
L'an 1607 de Liturgie

voir lien

 

 

 

Deux blessés dans un raid israélien sur Gaza après un tir de roquette

 

L'armée israélienne a annoncé avoir frappé dimanche la bande de Gaza, en réponse à un tir de roquette palestinien sur la ville israélienne de Sderot. Selon les autorités de l'enclave sous blocus, les tirs israéliens ont fait deux blessés légers. La riposte israélienne, venue des airs et de chars postés le long de la frontière, est survenue moins d'une heure après le tir d'une roquette contre la ville de Sderot, située à quatre kilomètres de Gaza, a annoncé l'armée israélienne. Le projectile palestinien, dont le tir n'a pas été revendiqué, a explosé entre deux bâtiments sans faire de victimes ou de dégâts, selon la police israélienne.

Lire la suite

 

 

 

La démonstration de force de l'Iran

 

Le 21 août, Hassan Rohani pose devant le premier moteur turboréacteur iranien.

L'Iran a montré pour la première fois dimanche son nouveau système de défense antiaérienne Bavar 373, construit localement et comparable au S-300 russe, témoignant de sa détermination à développer ses capacités militaires malgré les inquiétudes de l'Occident. Les images diffusées par les différents médias iraniens ont montré le président Hassan Rohani et son ministre de la Défense Hossein Dehghan lors de la cérémonie dévoilant le nouveau système, un projet qui avait été lancé à l'époque où l'Iran subissait encore les sanctions internationales.

Lire la suite

Lire aussi : L'Iran dévoile son propre système de missiles sol-air Bavar 373

 

 

Burkini. Joseph Macé-Scaron : « Pourquoi il ne faut pas laisser faire »

 

 

Editorial de Joseph Macé-Scaron dans Marianne.

Le burkini est en passe de devenir le feuilleton de l’été. Ce que sentent bien l’immense majorité de nos concitoyens dans cette affaire, en dépit des plaisanteries à deux balles et des hésitations d’une partie de leurs représentants, c’est qu’il s’agit là d’une nouvelle bataille et que reculer ne mènera nulle part sauf à se trouver un jour le dos en mur. [...]

S’agit-il d’un épiphénomène, d’une mode vestimentaire comme une autre, d’une polémique montée de toutes pièces par la droite ultra qui fait ricaner les médias étrangers, et notamment anglo-saxons (vous savez, les mêmes qui prétendaient qu’il existait des armes de destruction massive en Irak) ? Ce qui est sûr, c’est que, voilà, une fois encore, l’artillerie lourde est de sortie pour nous convaincre que notre pays si éprouvé par le terrorisme est une nation hystérique prenant la mouche pour des peccadilles. [...]

Impossible en effet, à moins d’avoir une mémoire de poisson rouge, de ne pas inscrire cette question dans le droit fil des débats posés par le foulard à l’école, la prière dans la rue, le repas dans les cantines, les programmes scolaires, l’apartheid sexuel dans les piscines publiques, le refus qu’une femme puisse être examinée par un médecin homme à l’hôpital public… Est-il vraiment besoin de continuer quand les coups de canif portés au bon sens républicain sont si nombreux ?

 

[...]

Et peu nous importe de savoir si ce rapprochement que nous faisons va provoquer les criailleries de tous ceux qui considèrent que le burkini est un «vêtement comme un autre». Si c’était le cas, nous attendons avec un intérêt tout particulier les premiers hommes en burkini sur les plages et, bien sûr, la première «burkini pride» à Sciences-Po. [...]

marianne

 

 

Migrants : comment les maires récalcitrants deviennent accueillants

 

Il y a un avant et un après. Daniel Dometz, maire (LR) de Saint-Mard, commune de 3.800 habitants en Seine-et-Marne, ne l’avoue pas, mais son regard et celui de la population semblent avoir changé depuis que sa ville a dû, contrainte et forcée, accueillir 200 migrants dans son gymnase flambant neuf....

 

Russie. Un rapport révèle la pratique courante de l’excision au Daghestan

 

Une enquête sur la pratique répandue de l’excision dans une république du Caucase du Nord et l’incroyable “plaisanterie” d’un mufti de cette région sur cette question ont suscité l’émoi dans la Fédération.

“Il faudrait exciser toutes les femmes, il n’y aurait plus de débauche sur terre et il y aurait moins de sexe.” Cette phrase, prononcée le 16 août par le mufti Ismaïl Berdiev, président du Centre de coordination des musulmans du Caucase du Nord, a suscité l’émoi en Russie.

Lire la suite

 

 

 

Notes :Quand je pense que les musulmans veulent faire croire au monde que leur religion a était une véritable libération pour la femme.  L'excision était deja pratiqué au temps de Mahomet à la Mecque (par des esclaves noir - lu dans la dio ecrite par Ibn Ishaq)

________________

Le 20 aout

 

 

Terrorisme : l'inquiétant retour des djihadistes français

 


Alors que Daech recule dans ses fiefs, Paris cherche comment faire face au retour des Français partis combattre dans ses rangs.

Jamais la luttecontre Daech n'aura autant mobilisé les dirigeants français. Depuis quelques mois, dans le secret de l'Elysée, les Conseils de défense et de sécurité se succèdent à un rythme soutenu. Ce mercredi matin encore, autour de François Hollande, les ministres de haut rang (Défense, Intérieur), les chefs militaires et les responsables des services de renseignement vont s'échanger les toutes dernières informations sur l'étendue de la menace et les opérations en cours. Mais, alors que le groupe Etat islamique recule depuis des mois en Syrie et en Irak, une question en particulier taraude les responsables politiques et sécuritaires : que faire des djihadistes français qui tenteront de revenir dans l'Hexagone lorsque Daech perdra tous ses territoires ? « C'est un sujet que nous essayons d'anticiper, admet le chef de l'Etat en privé. La coalition anti-EI se donne entre six mois et un an avant de remporter la bataille sur le terrain. Nous devons nous projeter dans l'après. » Le défi est de taille.


Car, selon les derniers chiffres, la France reste le pays européen le plus touché par le phénomène djihadiste avec 680 adultes, français ou résidant en France, présents actuellement en Syrie et en Irak et 420 mineurs. Certains combattants opèrent dans la région de Mossoul. Mais la plupart des Français de l'EI se trouvent actuellement dans le nord de la Syrie, en particulier autour de Raqqa, la capitale du « califat » autoproclamé.

 
«Des gens relevant de la psychiatrie»
Bien sûr, les derniers attentats de Nice et de Saint-Etienne-du-Rouvray ont montré que des individus radicalisés pouvaient tuer sans avoir besoin de bouger de chez eux. Mais les autorités françaises craignent également une réédition de l'attaque du Bataclan et des terrasses parisiennes de novembre 2015 (130 morts) par des militants revenus du front.


« Il ne faudra pas perdre de vue que, parmi les futurs vétérans, il y aura des terroristes très aguerris, mais aussi des gens relevant d'ores et déjà de la psychiatrie (islamique) et dont nous ne savons pas ce qu'ils vont devenir », expliquait récemment Patrick Calvar, le directeur général de la sécurité intérieure, devant la commission de la Défense nationale de l'Assemblée.
Après des années passées sur le terrain, certains djihadistes sont devenus de véritables machines à tuer. « Ils connaissent les filières pour se procurer des armes », ajoute une source militaire. D'autres sont devenus des experts en matière d'explosifs qu'ils peuvent parfois fabriquer en utilisant des produits de consommation courante (comme les engrais agricoles).

 

Sans le crier sur les toits, Paris a demandé à tous ses alliés de la coalition de lui fournir des informations sur ses ressortissants présents en Irak et en Syrie afin de les recouper avec ses propres données. Des frappes aériennes ont déjà eu lieu pour « neutraliser » (c'est-à-dire tuer) des combattants français. Mais, au sommet de l'Etat, on reconnaît que cela ne suffira pas et qu'il faudra trouver des solutions plus globales pour contrôler le flux des retours.

 

Des mesures de détection étoffées... mais pas infaillibles
La France ne pourra gérer seule le retour de « ses » djihadistes. Le renforcement de la sécurité passe par celui de l'espace de libre circulation Schengen. Le Parlement européen, d'abord réticent, a finalement accepté en avril l'idée d'un PNR (Passenger Name Record, ou fichier des noms de passagers). A terme, les données de réservation des compagnies aériennes seront accessibles aux policiers. Mais la plupart des djihadistes éviteront les vols réguliers. Certains tenteront de se mêler aux migrants, comme ce fut le cas à Leros (Grèce), à l'automne dernier, pour certains des kamikazes des attentats du 13 Novembre. Une équipe d'Europol doit justement se rendre en Grèce à la fin du mois pour tenter d'améliorer la détection.

L'efficacité du contrôle passe par la consultation systématique du fichier des passeports volés d'Interpol. Daech a en effet mis la main sur de nombreux documents, ce qui a permis à l'organisation d'établir de « vrais faux » papiers. Quant au SIS, le système d'information Schengen, la base de données des personnes recherchées au niveau européen, il affiche une puissance impressionnante avec 1,2 million de personnes recensées. « Mais l'une des limites du système actuel, c'est qu'il n'intègre pas les données biométriques (NDLR : telles que les empreintes) », selon Jean-Jacques Colombi, chef de la division des relations internationales à la police judiciaire entendu par la commission d'enquête sur les moyens de l'Etat face au terrorisme. De ce fait, une personne contrôlée sous une fausse identité ne peut pas être formellement identifiée aux frontières. Au total, 203 Français ou étrangers résidant en France seraient rentrés de la zone irako-syrienne.


Ceux qui sont identifiés sont systématiquement placés en garde à vue et interrogés. 322 procédures judiciaires sont en cours, ce qui a conduit à 293 mises en examen, pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste. « Presque tous ceux qui rentrent sont incarcérés », souligne un magistrat spécialisé. En plus de ces poursuites judiciaires, la loi de juin 2016 permet au ministère de l'Intérieur d'assigner à résidence toute personne que l'on soupçonne d'avoir rejoint « un théâtre d'opérations de groupements terroristes ». Les spécialistes en sont conscients : la détection des « returnees » (« ceux qui reviennent ») sera longue et fastidieuse. Et son succès impossible à garantir à 100 %.

Source

 

Notes :1,2 million de personnes recensées. sans aucune  données biométriques !!   Donc les policiers doivent visionner manuellement  1,2 million de photos d’identité pour reconnaitre une personne qui aurait pris une nouvelle identité !

Si M le Pen est élu on peut espérer que ces gens-là perdent leur nationalité ou que certain   finissent leur jour en prison. Mais si par malheur Hollande repasse (si c'est possible) nous allons vers une catastrophe annoncée (vu notre système judiciaire complètement inadapté a la situation de guerre que connaît la France)

 

 

 

Syrie : malgré les mises en garde des États-Unis, l'aviation syrienne survole Hassaké

 

L'aviation syrienne a de nouveau survolé la ville de Hassaké, samedi, tenue majoritairement par les forces kurdes, en dépit de la mise en garde américaine contre des frappes pouvant mettre en danger ses conseillers au sol.

Les mises en garde des États-Unis n’y ont rien fait. L'aviation syrienne survolait de nouveau, samedi 20 août, la ville de Hassaké, tenue majoritairement par les forces kurdes, en dépit des avertissements américains contre des frappes pouvant mettre en danger ses conseillers au sol, a affirmé une ONG.

Lire la suite

 

Crimée : 10 jours de tension entre la Russie et l'Ukraine

 

INFOGRAPHIE - Les deux pays s'accusent mutuellement de vouloir s'envahir et concentrent leurs forces armées près de la ligne de démarcation. Vladimir Poutine s'est rendu vendredi dans la péninsule.

Extraits:

• 10 août: les commandos nocturnes

• 11 août: mobilisation des deux côtés de la frontière

• 12 août: la Russie déploie des missiles

• 18 août: la crainte de l'invasion

• 19 août: Poutine en Crimée

Lire l'article

 

 

 

L'EI revendique une attaque contre des policiers près de Moscou

 

MOSCOU (Reuters) - Le groupe Etat islamique (EI) a revendiqué via son officine de presse Amak une attaque perpétrée mercredi contre un poste de police russe au cours de laquelle deux djihadistes ont été tués.

"Deux combattants de l'Etat islamique ont attaqué des policiers russes dans la région de Balachikha, à l'est de Moscou", affirme le communiqué diffusé jeudi soir par Amak.

Lire la suiite

 

 

Un quai pour les navires de guerre chinois aménagé en mer de Chine orientale?

 

Les navires chinois dans la mer de Chine orientale

La Chine aurait construit un quai pour les navires de guerre sur un site développé comme base militaire près des îles de Senkaku (Diaoyu en chinois) en mer de Chine orientale, en pleine escalade des tensions avec le Japon.

La Chine a construit un "quai pour les navires de guerre" d'avant-garde sur un îlot au large de la ville portuaire de Wenzhou, affirment les médias japonais, décrivant ce développement militaire comme un coup de pouce aux revendications de Pékin sur les îles contestées de Senkaku (Diaoyu en chinois).

La nouvelle installation de 80 mètres de long, déjà baptisée "quai des navires de guerre" par les médias japonais, aurait été érigée sur l'île de Nanji, l'une de 52 îles de l’archipel de Nanji qui font partie de la province chinoise du Zhejiang, rapporte l’agence de presse japonaise Kyodo News.

Plusieurs navires militaires chinois ont déjà été observés en train d'amarrer sur l'île. Pendant ce temps, les sources du journal The Japan Times ont ajouté que le quai est également capable d'accueillir des péniches de débarquement.

Lire la suite

 

 

 

Attentat de Nice: Le bilan s'alourdit à 86 morts

 

Un homme, blessé lors de l’attentat de Nice le 14 juillet, est décédé jeudi 18 août des suites de ses blessures, a annoncé vendredi la secrétaire d’Etat chargée de l’aide aux victimes Juliette Méadel, dans un communiqué. Juliette Méadel « a appris avec une vive émotion le décès d’un homme blessé lors de l’attentat de Nice survenu le 14 juillet sur la promenade des Anglais 

Lire la suite

 

 

 

Royaume-Uni : un attentat déjoué à quelques heures près après les attentats de Paris

 

Un rapport de 192 pages remis par l'agence de surveillance britannique (GCHQ) révèle qu'une attaque terroriste a été évitée de justesse dans le pays.

Lire la suite

 

 

 

Allemagne : la burqa bientôt interdite dans les services publics ?

 

Le ministre allemand de l’Intérieur se prononce en faveur d’une interdiction partielle de la burqa et annonce son intention de proposer une loi sur l’obligation de « montrer son visage là où c’est nécessaire.« 

Thomas de Maizière souhaite notamment l’interdiction de dissimuler son visage au volant, dans les administrations, les écoles, les universités et les tribunaux.

 

 

Nice interdit à son tour le burkini sur ses plages

 

ET DE ONZE - Un arrêté a été pris dans la ville, qui imite ainsi dix autres communes des Alpes-Maritimes, notamment Menton et Cannes.

Lire la suite

 

 

Burkini. Italie : un imam publie la photo de religieuses sur une plage et crée une polémique

 

En plein coeur de la polémique en France sur le port du burkini, Izzedin Ezir, imam de Florence, a diffusé, sans y ajouter de commentaires, la photo de huit religieuses voilées jouant dans les vagues sur une plage.

La photo, partagée plus de 2000 fois, a été inondée de commentaires avant que la page de profil de l’imam ne soit provisoirement bloquée par Facebook, interpellé par des internautes. En mettant cette photo des religieuses voilées à la mer, l’imam de Florence qui a retrouvé peu après l’accès à son compte, dit avoir voulu « répondre à ceux qui disent que nos valeurs occidentales sont différentes dans la manière de s’habiller et de se couvrir le corps« .

« J’ai voulu dire qu’une partie des valeurs occidentales vient du christianisme (…) et qu’on voit que les racines chrétiennes sont aussi faites de personnes qui se couvrent quasi totalement« , a poursuivi Izzedin Elzir, interrogé par la chaîne de télévision Sky Tg24. L’imam, qui est aussi le président de l’Union des Communautés Islamiques d’Italie (UCOII), dit avoir posté cette photo des religieuses à la plage pour créer un « débat positif » et avoir reçu des messages de remerciement de « très nombreux chrétiens« .

Le Figaro

 

Notes :les religieuses font partie de notre culture contrairement aux mœurs islamiques qui veulent polluer notre quotidien

 

 

Le NPA défend le droit des femmes à porter le burkini

 

Le NPA dénonce l’instrumentalisation des droits des femmes et défend le droit des femmes à disposer librement de leur corps contre tous ceux qui veulent les forcer à se couvrir ou à se découvrir.

Lire la suite NPA

 

 

 

Il n'y a jamais eu autant de migrants dans la Jungle de Calais

 

Loin de s'éloigner, la crise migratoire s'est aiguisée cet été à Calais, puisque la préfecture du département dénombre désormais 6.900 migrants au camp de la "Jungle", un chiffre record qui marque une progression supérieure à 50%.

Cette évolution constitue un défi pour le gouvernement, qui s'est fixé pour objectif, fin 2015, de ramener la population du camp à 2.000 personnes et que "plus aucun migrant ne dorme dehors".

Depuis octobre 2015, le gouvernement a pourtant multiplié les mesures pour décourager les migrants de se rendre et s'installer à Calais. A titre d'exemples, la superficie du camp a été réduite de près de la moitié en février dernier et près de 5.400 migrants vivant dans le camp ont quitté la zone depuis novembre pour des centres d'accueil et d'orientation (CAO) répartis un peu partout en France, selon les autorités.

Lire la suite

 

 

En bref - L'actualité de France

 

19/08: (06) Un Marocain menace d’aller louer un camion et faire un carnage (source)
19/08: Il hurle ‘Allah Akbar’ et poignarde un juif dans les rues de Strasbourg (source)
18/08: Omar Boumedane, 27 mentions au casier, arrêté pour vol+ressort libre (source)
18/08: Farouk Ben Abbes, Islamiste et indemnisé par l’Etat au pénal: 6000 € (source)
18/08: Saint-Denis (93) Coups de machette dans le bus entre des Pakistanais (source)
18/08: Vernon: 2 ans ferme pour Samba Sow, le cambrioleur récidiviste violent (source)
18/08: Calais/A16: cagoulés, 200 migrants clandestins s’attaquent à sa voiture (source)
18/08: (60) 3 ans de prison pour Samir Ben Hamou, le tireur à la kalachnikov (source)
18/08: Poissy: Il se rend au tribunal et fait l’apologie du terrorisme: mis en GAV (source)
17/08: Calais (62) Le ras-le-bol face aux dégradations quotidiennes des migrants (source)
17/08: (84) Belkacem, armé d’un hachoir, il menace de commettre un attentat (source)
17/08: Plus de 800 clandestins évacués de campements dans le nord de Paris (source)
17/08: (31) Un clandestin Africain mange son passeport pour éviter l’expulsion (source)
17/08: (95) Gonesse: la cohabitation avec les migrants devient difficile à l’hôpital (source)
17/08: Corse/Sisco: Le procureur pointe la responsabilité de la famille Arabe (source)
17/08: Des Arabes attaquent un camp de roms au cocktail molotov à Marseille (source)
17/08: Terrorisme : l’inquiétant retour des djihadistes et islamistes en France (source)
16/08: Corse: un Tunisien menace de mort 3 policiers+apologie du terrorisme (source)
16/08: (35) Cambriolage à Rennes: prison ferme pour l’ex-mineur isolé Algérien (source)

 

 

En 6 mois, Twitter a supprimé 235.000 comptes faisant l’apologie du terrorisme

 

Difficile de se réjouir du chiffre tant son ampleur semble conséquente. Le réseau social américain Twitter a annoncé jeudi avoir suspendu 235 000 comptes sur les six derniers mois dans le cadre de sa lutte contre les publications faisant la promotion du terrorisme.

Ajouté aux suspensions déjà évoquées en février, quand Twitter avait donné un chiffre pour la première fois, 360 000 comptes à contenus terroristes ont été suspendus au total depuis mi-2015.

[...] « Les suspensions quotidiennes sont en hausse de 80%, comparé à l’an dernier, avec des pics de suspensions suivant immédiatement les attaques terroristes » qui se sont multipliées ces derniers mois, souligne Twitter dans le message publié jeudi sur son blog officiel. [...]

L’Express

 

 

Commenter cet article