Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 14 aout

 

 

Tensions en Haute-Corse après une violente

 

Environ 500 personnes se sont rassemblées dimanche matin à Bastia au lendemain d'une bagarre entre communautés corse et maghrébine à Sisco qui a fait quatre blessés.

Environ 500 personnes ont participé dimanche à Bastia à un rassemblement dans une atmosphère tendue au lendemain d'une violente bagarre entre membres des communautés corse et maghrébine qui a fait au moins quatre blessés à Sisco en Haute-Corse.

Une jeune fille mineure, témoin des affrontements, s'exprimant au mégaphone devant les personnes rassemblées, a indiqué que la rixe avait éclaté alors que plusieurs femmes qui se baignaient en burkini étaient prises en photo par des touristes. Des insultes ont été proférées par un groupe de jeunes gens d'origine maghrébine, selon la jeune témoin. Plusieurs hommes plus âgés, d'origine maghrébine, sont alors arrivés, munis de hachettes, s'en prenant à un groupe de jeunes gens corses, âgés de 15 à 18 ans qui étaient sur la plage, selon ce témoignage. Des parents des jeunes gens sont à leur tour intervenus et deux d'entre eux ont été blessés avec des harpons, a indiqué la jeune fille.

Lire la suite

 

 

Notes :Les musulmans sont venue pour la provocation avec les burkinis puis pour la violence, puisqu’ils avaient avec eux des machettes (tout t’était prémédite) Comme d’habitude ils foutent la merde et après ils vont se plaindre du racisme !!

 

Le général de Gaules disait

”Si une communauté n’est pas acceptée, c’est parce qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problème. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est parce qu’elle est porteuse de désordre. Quant elle ne fournit que du bien, tout le monde lui ouvre les bras. Mais il ne faut pas qu’elle vienne chez nous pour imposer ses moeurs.” Charles De Gaulle propos rapportés par Philippe De Gaulle dans “De Gaulle mon père”. Plon 2003, tome 1 page 433

 

 

La Libye alerte l'Italie sur la présence de djihadistes de Daech près de Milan

 

Les autorités libyennes ont prévenu l'Italie de l'existence présumée d'une cellule djihadiste près de Milan en lien avec un commandant aguerri Daech, selon des médias italiens dimanche.

Des documents découverts par des agents libyens à Syrte (nord), après la prise par le régime de quartiers généraux de l'EI cette semaine, révèlent l'existence de ce réseau, avancent plusieurs médias italiens, dont le Corriere della Sera.

Ces militants basés près de Milan, au nord de l'Italie, seraient associés à Abou Nassim, un Tunisien de 47 ans qui a vécu dans le pays pendant sa jeunesse puis a ensuite combattu en Afghanistan et en Syrie avant de devenir un commandant de l'EI en Libye en 2014.

Lire la suite

 

 

 

New York : un imam et son assistant abattus

 

Un imam et son assistant ont été tués par balle, samedi 13 août, à proximité d'une mosquée new-yorkaise, a indiqué la police, qui n'a pas avancé de mobile. Maulama Akonjee, 55 ans, et son assistant Thara Uddin, 64 ans, ont été touchés à la tête peu avant 14 heures dans le quartier populaire d'Ozone Park, dans l'arrondissement du Queens. Ils ont été transportés à l'hôpital Jamaica, mais les secours n'ont rien pu faire et le décès de l'imam Akonjee a été constaté avant que Thara Uddin ne succombe à ses blessures.

« Rien n'indique dans l'enquête préliminaire qu'ils [les victimes] aient été ciblés en raison de leur foi », a expliqué un porte-parole de la police. ..

Lire la suite

 

 

Notes : Un prêtre a été égorgé en France, les chrétiens sont-ils descendu dans la rue en criant au racisme ! non !
Mais les musulmans eux sont d’éternel pleurnicheur chaque situation, chaque incident est bon pour jouer aux victimes et accuser les autres de raciste et d'islamophobe !

Avez-vous remarque les après du massacre de Charlie Hebdo ! les musulmans disaient que c’était regrettable mais il avait toujours ce petit "mais" dans leur phrase "mais ils ont insulté le prophète" "mais ils n’auraient pas dû" "mais cela ne se fait pas"  etc

 

 

 

La provocation malsaine de Boko Haram avec une vidéo des lycéennes de Chibok

 

Plus de deux ans après l'enlèvement des lycéennes de Chibok dans le nord-est du Nigeria, Boko Haram a filmé et dévoilé une vidéo évoquant le sort de ces jeunes femmes captives du groupe terroriste. Des femmes montrées dans ce film sont présentées comme certaines des filles kidnappées le 14 avril 2014. « Ils devraient savoir que leurs enfants se trouvent encore entre nos mains », a déclaré un homme au visage masqué par un turban sur une vidéo d'une durée de 11 minutes et postée sur YouTube. On y voit notamment des jeunes filles portant des voiles assises par terre et d'autres debout à l'arrière-plan.

« Une quarantaine de ces filles ont été mariées conformément à la volonté d'Allah », ajoute cet homme sur la vidéo. « D'autres ont été tuées dans des bombardements aériens », poursuit-il.

Des esclaves du groupe terroriste

L'insurrection sanglante de Boko Haram a fait plus de 20 000 morts au Nigeria depuis 2009. Le groupe djihadiste a également enlevé plusieurs milliers de femmes, d'enfants et de jeunes hommes, enrôlés de force. Parmi ces femmes et ces filles, certaines ont été transformées en esclaves sexuelles et domestiques, et parfois même forcées à combattre, ou à mener des attentats-suicides.

Lire la suite

 

 

 

Mer de Chine orientale: Tokyo veut déployer des missiles

 

Pour assurer la protection des îles contestées Senkaku/Diaoyu, le Japon est prêt à déployer de nouveaux missiles.

Le gouvernement japonais veut déployer des missiles mobiles dans l'archipel Sakishima de la préfecture d'Okinawa afin d'augmenter le niveau de protection de ses territoires éloignés dans la mer de Chine orientale, dont les îles contestées Senkaku /Diaoyu, annonce le quotidien japonais Yomiuri.

Selon le journal, la portée des nouveaux missiles sol-sol ferait près de 300 kilomètres, ce qui est pleinement suffisant pour la défense des îles éloignées.
Les frais pour la réalisation de ce projet seront prévus dans le budget de l'année 2017 (l'année financière commençant le 1er avril 2017) et le déploiement des missiles devrait être achevé d'ici 2023.

Lire la suite

 

 

Attaque au couteau dans un train en Suisse : six personnes, dont un enfant, blessées

 

(..) Le mobile de l'homme n'est pas clair. «À l'heure actuelle, il n'y a aucun indice montrant que cet acte est terroriste ou motivé politiquement», a affirmé la police régionale de Saint-Gallen dans un communiqué. Un autre porte-parole de la police locale, Hanspeter Kruesi, a souligné que l'assaillant était de nationalité suisse et qu'il n'était pas issu de l'immigration. Il n'avait pas de casier judiciaire.

lire la suite

 

 

________________

Le 13 aout

 

Suisse: un homme attaque des passagers dans un train, au moins six blessés

 

Un Suisse de 27 ans a attaqué des passagers dans un train cet après-midi, en Suisse. Il a mis le feu à un wagon avec un liquide inflammable et poignardé des passagers. Six blessés sont à déplorer, dont un enfant de six ans, selon la police. 
Le train circulait dans l'est, le long de la frontière avec le Liechtenstein, a déclaré la police régionale de Saint-Gall. L'assaillant est également blessé.

Source

 

 

 

 

 

Les jihadistes de l’EI enlèvent 2.000 civils dans le nord de la Syrie

 

Des combattants du groupe jihadiste Etat islamique (EI) ont enlevé vendredi environ 2.000 civils pour les utiliser comme «boucliers humains», dans leur fuite de la ville de Minbej dans le nord de la Syrie, selon une ONG et une alliance antijihadistes.

Cette alliance de combattants arabes et kurdes regroupés au sein des Forces démocratiques syriennes (FDS) a pris le 6 août Minbej aux jihadistes dont un petit nombre continue de résister dans cette cité de la province d’Alep.

«En se retirant d’al-Sireb, le dernier quartier où ils étaient retranchés à Minbej, les jihadistes ont enlevé quelque 2.000 civils dont des femmes et des enfants», a indiqué à l’AFP un porte-parole militaire des FDS Cherfane Darwich.

«Ils ont utilisé ces civils comme boucliers humains lors de leur retrait, ce qui nous a empêchés de les prendre pour cible», a-t-il ajouté.

Les jihadistes ont fui avec leurs otages vers Jarablous, un fief de l’EI situé à une quarantaine de km au nord de Minbej, près de la frontière turque, selon les FDS.

Lire la suite

 

 

Le commandant de Daech en Afghanistan et au Pakistan tué par une frappe américaine

 

Hafez Saïd, chef de l'Etat islamique dans la "Province du Khorasan" (Afghanistan et Pakistan), a été tué il y a 2 semaines par une frappe américaine, a annoncé vendredi le Pentagone. Sa mort est intervenue pendant des opérations conjointes des forces spéciales américaines et afghanes contre Daech dans le sud de la province afghane de Nangarhar, explique le porte-parole Gordon Trowbridge :

Lire la suite

 

Notes : Loin d'être une victoire puisqu'il sera vite remplacé

 

 

 

 

Antiterrorisme à Bruxelles : deux femmes et un homme arrêtés

 

Il s’agit d’un dossier "important". Trois personnes ont été arrêtées dans la nuit de jeudi à vendredi aux alentours de Bruxelles, afin d’être entendues "dans le cadre d'un dossier de terrorisme", a annoncé le parquet fédéral belge dans un communiqué. Ces trois suspects, Wassime A., Asma A. et Malika B. "ont été emmenés pour audition" et un juge "décidera dans le courant de la journée de leur maintien éventuel en détention", a-t-il précisé.

Ces arrestations font suite à l'exécution par la police fédérale de huit mandats de perquisition, "à la demande d'un juge d'instruction spécialisé en matière de terrorisme à Bruxelles". Six ont eu lieu à Laeken, un à Evere et un à Anderlecht, trois communes limitrophes à la capitale belge. Selon le communiqué, "aucune arme ni explosif n'a été trouvé" lors des perquisitions.

Lire la suite

 

 

Italie : un tunisien projetait un attentat contre la Tour de Pise

 

Les autorités italiennes ont ordonné ce vendredi l’expulsion d’un ressortissant tunisien, Bilel Chiahoui, 26 ans, suspecté d’avoir eu l’intention de commettre un attentat à la Tour de Pise, selon des médias locaux.

Le Figaro

 

 

En bref - L'actualité de France

 

Trappes (78) : des enfants incendient l’école maternelle, les pompiers caillassés

 

Des enfants de 9 à 11 ans ont incendié l’école maternelle Jean-Macé à Trappes. Il ont mis le feu a une poubelle en jouant avec des allumettes.

Par ailleurs, lors de l’intervention des pompiers pour éteindre ce feu, qui s’est déclaré jeudi vers 19 h 30, les soldats du feu et les policiers ont été accueillis par un groupe d’individus qui leur a lancé divers projectile, raconte Le Parisien.

Fort heureusement, les locaux de l’école étaient vides à cette heure-ci. Une salle a été détruite par les flammes, et trois autres endommagées par les fumées.

L’Est Républicain


12/08: Clermont-Ferrand (63) une jeune Musulmane radicalisée en garde à vue (source)
12/08: Angers: les Albanais cachaient le butin dans leur chambre d’hôtel gratuite (source)
11/08: 120 mosquées salafistes islamistes dans le viseur de l’Etat bientôt fermées ? (source)
11/08: En djellaba+Coran+couteau de boucher: il voulait faire un carnage à la CAF (source)
11/08: La Caf supprime les subventions d’un séjour lié à la foi musulmane radicale (source)
11/08: Nord: un Britannique d’origine kurde arrêté avec une quinzaine de migrants (source)
11/08: Thionville: prison ferme pour un Rasta: provocation+apologie du terrorisme (source)
10/08: Farid fonce sur un policier et profère des propos haineux contre la France (source)
10/08: Dammarie-les-Lys: un Marocain frappe sa femme qui refuse la polygamie (source)
10/08: Karim Bekhaled, fiché S connu pour son prosélytisme, incarcéré dans l’Ain (source)
10/08: (84) Karim et Youness condamnés pour un cambriolage à Avignon: prison (source)
10/08: (83) Bachir, 5 mentions au casier judiciaire, course-poursuite avec la police (source)
10/08: (95) Détention et transport de revolver: Mohamed condamné au tribunal (source)
10/08: Prison ferme pour le Tchadien qui avait lancé des téléphones à des détenus (source)
09/08: St-Marcel: les clandestins hébergés à l’hôtel refusent les plats car non halal (source)

 

 

 

 

Calais: "Toutes les nuits les migrants prennent d’assaut la rocade"

 

La situation dans la "Jungle" de Calais, ce tristement célèbre camp de migrants, est toujours délicate. La crise migratoire est toujours à l’ordre du jour en France et les propositions pour y remédier sont de plus en plus radicales. L’installation d’un couvre-feu en fait partie.

Comment trouver une solution efficace au problème de la "Jungle"? Xavier Bertrand, président Les Républicains de la région Hauts-de-France, dans un entretien accordé au Figaro, s'est posé la question de l'instauration d'un couvre-feu qui pourrait cibler les migrants de la "Jungle". Alors que la dégradation de la situation calaisienne alarme, est-ce une bonne idée?

Bruno Noël, secrétaire régional des Hauts-de-France pour le syndicat Alliance-Police, qui exprime son point de vue sur le problème de Calais dans un entretien accordé à Sputnik, estime qu'un couvre-feu serait un début de solution. Selon lui, les policiers attendent avec impatience la mise en place d'une telle mesure.

Lire la suite

 

Turquie : Erdogan-Gülen, le sultan contre l’iman

 

Rivalité, trahison, vengeance sont les ressorts de la lutte fratricide qui oppose aujourd’hui le président Recep Tayyip Erdogan au prédicateur Fethullah Gülen, son ancien allié devenu son pire ennemi. Le combat implacable entre ces deux fervents nationalistes, pieux musulmans, a mis la Turquie sens dessus dessous, comme en témoigne la tentative de putsch survenue le 15 juillet, dont la paternité est aujourd’hui attribuée par Erdogan à l’ancien imam.

Aussi conservateurs et religieux l’un que l’autre, Fethullah Gülen et le président Recep Tayyip Erdogan partagent depuis toujours le même projet d’une réislamisation en profondeur de la Turquie qui, après des décennies de – relative – laïcité républicaine, devrait renouer avec son passé ottoman de leader du monde sunnite

Lire la suite

 

________________

Le 12 aout

 

 

Plusieurs bombes explosent à quelques heures d’intervalle en Thaïlande


Quatre personnes ont été tuées dans l’explosion de plusieurs bombes, dans la soirée du jeudi 11 et la matinée du vendredi 12 août en Thaïlande, notamment dans la station balnéaire touristique de Hua Hin. Le chef de la junte militaire au pouvoir, le général Prayut Chan-O-cha, a aussitôt dénoncé une volonté de « semer le chaos ». Aucune des attaques n’a pour l’heure été revendiquée.

Des bombes « faites pour tuer »

La série a débuté dans la soirée de jeudi avec un double attentat à Hua Hin, située à près de 200 kilomètres au sud de la capitale, Bangkok. Deux bombes ont explosé à trente minutes d’intervalle et à cinquante mètres de distance dans une zone proche de la plage où se situent de nombreux bars et restaurants. « Cachées dans des pots de plantes sur le trottoir, [elles] ont été activées par téléphone » et étaient « faites pour tuer », a expliqué à l’Agence France-Presse (AFP) Sutthipong Klai-udom, chef de l’administration locale.

Lire la suite

Des explosions dans quatre villes du pays

Vendredi matin, un double attentat a causé la mort d'une personne à Hua Hin, tandis qu'une employée municipale a été tuée dans la ville de Surat Thani, à 400 kilomètres plus au sud. La première explosion a eu lieu devant la station de police maritime, peu après les célébrations liées à l'anniversaire de la reine, selon l'agence Belga. Une double explosion s'est également produite dans la matinée à Phuket, station balnéaire du sud de la Thaïlande, faisant un blessé léger.

La veille au soir, déjà à Hua Hin, deux bombes avaient explosé à trente minutes d'intervalle et à cinquante mètres de distance dans une zone proche de la plage où se situent de nombreux bars et restaurants fréquentés par les touristes. "Les deux bombes, cachées dans des pots de plantes sur le trottoir, ont été activées par téléphone" et étaient "faites pour tuer", ont expliqué les autorités locales. "Une vendeuse ambulante thaïlandaise a été tuée et 21 personnes blessées, dont neuf étrangers." Par ailleurs, un Thaïlandais avait été tué dans l'explosion d'une bombe sur un marché de Trang, ville du sud du pays.

"Ce n'est pas une attaque terroriste"

"Ce n'est pas une attaque terroriste. C'est juste du sabotage local", a assuré un porte-parole de la police lors d'une conférence de presse à Bangkok. A ce stade des investigations, les enquêteurs n'ont pas établi de lien formel entre les différentes explosions.

En l'absence de revendication, comme c'est souvent le cas en Thaïlande, le chef de la police locale avait d'abord déclaré que toutes les pistes seraient explorées. Les conflits commerciaux et politiques se règlent souvent en Thaïlande par des jets de grenades et autres engins explosifs.

Lire la suite

 

 

Crimée: regain de tensions entre la Russie et l'Ukraine

 

Le drapeau ukrainien hissé sur les chars de l'armée. Selon des témoins des mouvements de troupe sont en cours à la frontière entre la Crimée et l'Ukraine. Lors d'une réunion avec les haut-gradés de l'armée, Petro Porochenko, le président ukrainien, a dit avoir _"donné des instructions pour placer en état d'alerte des divisions des forces armées, de la garde nationale et des services de sécurité ukrainiens"_.
Deux ans après le rattachement de la presqu'ile, la peur d'une escalade entre les deux …

 

 

Attentats déjoués en Crimée. Contre qui?

 

Vladimir Poutine parle de « voie de la terreur » pour l’Ukraine commentant les accusations récentes faite par les services de renseignements russe : plusieurs de leurs homologues ukrainiens auraient tenté de commettre plusieurs attentats en Crimée afin d’y «déstabiliser le climat politique»

Lire la suite

 

 

 

La Turquie prête à une opération conjointe avec la Russie contre Daech

 

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a déclaré jeudi qu'Ankara était prêt à discuter avec Moscou d'une opération conjointe en Syrie contre le groupe terroriste Etat islamique (EI, Daech).

Selon le chef de la diplomatie turque, l'idée d'une opération conjointe est toujours à l'ordre du jour. Il a rappelé qu'en dépit de la crise dans les relations avec la Russie, la Turquie appelait déjà à cette époque à lutter ensemble contre Daech.

"Nous savons tous où se trouvent les militants de l'EI. Nous avons toujours appelé à se concentrer ensemble sur les opérations contre eux", a-t-il indiqué.

Lire la suite

 

 

 

Libye : recul de l'EI à Syrte face aux forces gouvernementales

 

 

 

Des bombardiers russes détruisent une usine chimique de Daech en Syrie

 

Le ministère russe de la Défense a annoncé que des bombardiers russes avaient détruit une série de sites de Daech, y compris une usine d'armements chimiques à Raqqa, en Syrie.

Le 11 août, six bombardiers à longue portée Tu-22M3 en provenance d'un aéroport basé sur le territoire russe ont bombardé des sites du groupe terroriste Daech dans les régions sud-est, nord et nord-ouest de la ville de Raqqa, a annoncé le ministère russe de la Défense.

Lire la suite

 

 

La coalition a tué 45 000 combattants de l'EI depuis 2 ans en Irak et Syrie

 

L'organistion Etat islamique, qui a de plus en plus de mal à recruter, ne dispose actuellement plus que de 15 000 à 30 000 hommes se félicite le général Sean MacFarland, à la tête de la coalition.

La coalition internationale gagne du terrain. Quelque 45 000 combattants du groupe Etat islamique ont été tués en Irak et en Syrie depuis qu'elle a commencé ses bombardements il y a deux ans, a affirmé mercredi le général américain qui la commande. "Nous estimons que sur ces 11 derniers mois, nous avons tué environ 25 000 combattants ennemis. Si on y ajoute les 20 000 que l'on estime tués précédemment, cela fait 45 000 ennemis de moins sur le champ de bataille", a affirmé mercredi le général Sean MacFarland lors d'une conférence de presse. 

Lire la suite

LIRE AUSSI >> Pourquoi le déclin de Daech n'est pas forcément une bonne nouvelle 

 

 

 

L'ultimatum d'Erdogan aux Étas-Unis

 

 

 

 

Attentat déjoué au Canada : l'homme abattu avait prêté allégeance à Daesh

 

 

 

Les djihadistes binationaux doivent "perdre leur nationalité allemande"

Thomas de Maizière, ministre de l'Intérieur allemand, veut déchoir de leur nationalité allemande les djihadistes binationaux. Photo AFPPhoto :Thomas de Maizière, ministre de l'Intérieur allemand

Le ministre allemand de l’Intérieur Thomas de Maizière a proposé jeudi la déchéance de nationalité des jihadistes combattant à l’étranger s’ils sont binationaux.

Il s'agit de l’une des mesures phares d’un catalogue de propositions élaboré après une série d’attaques en juillet en Allemagne.

Le ministre estime que "les Allemands qui participent aux combats à l’étranger pour une milice terroriste et qui possèdent une autre nationalité doivent à l’avenir perdre leur nationalité allemande".

Source

 

Notes : La France aurait dû prendre cette initiative depuis bien longtemps. Mais malheureusement il faudra encore de nouveau attentats et des centaines de morts pour que nos gouvernements finissent par prendre de vrais décisions.

 

 

Charlie Hebdo à nouveau menacé

 

Charlie Hebdo a déposé plainte contre X hier, selon Le Parisien. Le journal a reçu des menaces après publication du dernier numéro, paru mercredi. Les caricaturistes y campent un couple sur la plage. L'homme, longue barbe d'où pointe son sexe, à côté d'une femme qui porte le voile, elle aussi nue. Le slogan qui accompagne le dessin : « Musulmans. Dé-coin-cez-vous !  (voir pic.twitter.com/fgh7lnmRpw)

L'un des messages reçus sur la page Facebook du journal menace d'un attentat prochain. Une enquête, confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne, a été ouverte dans la foulée. 

Source

 

 

Migrants : Calais au bord de l’explosion, la police s’inquiète du risque terroriste. MàJ : 9100 clandestins recensés par des associations

 

Plus de 9000 migrants vivent dans la « jungle » de Calais, soit 2000 personnes de plus qu’en juillet, ont affirmé aujourd’hui deux associations actives dans le camp sur la base d’un recensement réalisé par leurs soins en août.

L’État s’en tient pour l’instant au nombre de 4500 migrants, résultat d’un comptage effectué le 13 juin. Un nouveau recensement par la police aux frontières doit avoir lieu la semaine prochaine, a affirmé la préfecture du Pas-de-Calais, qui a quasiment toujours contesté la crédibilité des chiffres fournis par les associations. Le nouveau comptage associatif, réalisé par l’Auberge des Migrants et Help Refugees du 6 au 9 août, fait état de 9106 personnes vivant dans la « jungle » de Calais, dont 1500 au CAP (Centre d’accueil provisoire) et 250 au centre Jules Ferry.

Parmi ces 9106 personnes, ces associations comptent 865 mineurs, dont 676 non accompagnés. Dans un communiqué, celles-ci disent avoir elles-mêmes été « surprises » par ce dernier recensement : elles s’attendaient à « une augmentation dans les proportions de celles des mois précédents, soit un millier de personnes en un mois, or, ce sont 2000 personnes de plus qui se sont installées« .

Le Figaro

Le nombre de clandestins ne cesse d’augmenter dans la «jungle», la police tire la sonnette d’alarme et s’inquiète du risque terroriste. Augmentation des agressions et des vols, émergence de la prostitution: tout ce que le gouvernement prétendait combattre n’a fait qu’enfler.

«On sous-estime le nombre de migrants présents. Ils sont plus proches des 7000 que du comptage officiel de 4500, basé sur le nombre de repas distribués par les associations, car tous ne se manifestent pas auprès des bénévoles. La logistique est, de toute façon, totalement débordée», assure un commandant de CRS.

D’emblée, ce cadre chevronné fait une mise au point: « Ce qui se passe au camp de la Lande est proprement ahurissant. Nos unités y interviennent rarement en profondeur. On encadre des opérations de fermeture de commerces clandestins qui rouvrent à peine la police a-t-elle tourné le dos. Il est impossible de savoir si un djihadiste issu de Belgique, par exemple, s’y cache. En plein état d’urgence, ce campement constitue un angle mort pour la sécurité nationale.»

La menace terroriste est pourtant loin d’être fantaisiste. À la frontière entre la France et l’Italie, un «fiché S» a, selon une source policière, été repéré la semaine dernière parmi un groupe d’une dizaine de migrants intercepté. «Détecter les profils à risques demeure une exigence absolue», déclare Pascal Brice, le directeur de l’Office français de protection des réfugiés et des apatrides (Ofpra), qui assure se rendre une fois par mois à Calais pour prendre le pouls de la situation concernant les possibles réfugiés. [...]

Le ministre de l’Intérieur n’ignore rien de ces désordres. Il recourt, pour l’heure, à la technique des vases communicants. Elle consiste à orienter une partie des migrants vers des centres d’orientation en province. Problème: ceux qui répondent aux critères de l’asile sont une minorité, puisqu’il s’agit principalement d’une immigration économique.

Le Figaro  via F de souche

 

 

 

Le maire de Cannes interdit le burkini, deux associations vont saisir la justice

 

Le port du burkini, ce maillot de bain qui couvre l'ensemble du corps et des cheveux, fait de nouveau parler de lui, après la polémique née au début du mois, à propos de l'organisation d'un événement pour les femmes musulmanes dans un parc aquatique près de Marseille. Jeudi, la municipalité de Cannes, dans les Alpes-Maritimes, a indiqué que le maire LR David Lisnard avait signé un arrêté, le 28 juillet, pour en interdire le port sur les plages de la cité balnéaire jusqu'à la fin du mois d'août. 

Le port du burkini, un costume de bain imaginé pour permettre aux femmes musulmanes de se baigner tout en gardant le corps couvert, est interdit à Cannes. (Photo d'illustration)

"L'accès aux plages et à la baignade sont interdits à compter de la signature du présent arrêté jusqu'au 31 août 2016, à toute personne n'ayant pas une tenue correcte, respectueuse des bonnes moeurs et de la laïcité, respectant les règles d'hygiène et de sécurité des baignades adaptées au domaine public maritime", indique l'arrêté municipal. "Le port de vêtements pendant la baignade ayant une connotation contraire à ces principes est également interdit", est-il ajouté. 

"Le symbole de l'extrémisme islamiste"

Les contrevenantes à ce texte pourront faire l'objet d'un procès-verbal et écoper d'une amende de 1ère catégorie de 38 euros. Le maire motive sa décision, au sein même de son arrêté: "Une tenue de plage manifestant de manière ostentatoire une appartenance religieuse, alors que la France et les lieux de culte religieux sont actuellement la cible d'attaques terroristes, est de nature à créer des risques de troubles à l'ordre public (attroupements, échauffourées, etc.) qu'il est nécessaire de prévenir".Si le port du voile intégral est interdit par la loi française dans l'espace public, le port du burkini et le port de signes religieux ne sont pas prohibés dans ce même espace. 

(..)Selon le directeur général des services de la ville de Cannes, Thierry Migoule, le nombre de femmes portant le burkini est en hausse depuis l'année dernière sur les plages cannoises. Il précise qu'avant que ne soit dressé un procès-verbal, les agents municipaux inviteront les nageuses à changer de tenue ou à quitter la plage. Selon lui, "il ne s'agit pas d'interdire le port de signes religieux à la plage (...) mais les tenues ostentatoires qui font référence à une allégeance à des mouvements terroristes qui nous font la guerre". Il affirme qu'aucun burkini n'a été aperçu à Cannes depuis cet arrêté. 

Si le port du voile intégral est interdit par la loi française dans l'espace public, rien n'interdit pourtant le port du burkini et le port de signes religieux dans ce même espace. Jeudi, l'Observatoire de la laïcité, un organisme de l'Etat, a rappelé sur Twitter que "si des restrictions vestimentaires sont décidées, en l'espèce, elles ne peuvent se fonder sur le principe de la laïcité". Il répondait ainsi à une interpellation de Feiza Ben Mohamed, la porte-parole de la Fédération des musulmans du Sud. Elle a dénoncé "une étape de franchie dans l'islamophobie et l'exclusion avec Cannes qui se met hors la loi grâce à cet arrêté". La jeune femme a indiqué qu'elle était en relation avec le CCIF (Collectif conte l'islamophobie en France) pour faire annuler le texte. 

Source

 

 

Islamophobie. Le CCIF lance une «alerte générale» : «Le pays vire à la pure folie politique»

 

Marwan Mohammad, président du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), vient de lancer une « alerte générale ». Le but ? Mobiliser le plus grand nombre de Français autour de la lutte contre l’islamophobie pour éviter le «désastre» qui pointe à l’horizon.

« Le pays vire à la pure folie politique et des millions de personnes risquent d’en faire les frais si on ne fait rien rapidement ».

C’est ainsi que le directeur du Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF), Marwan Muhammad, introduit sa dernière publication sur Facebook cet après-midi. Une publication pour le coup alarmiste, d’ailleurs l’ONG entend « sonner l’alerte générale » sur l’islamophobie en France.

(..)

Pour stopper cet élan, le directeur du CCIF propose « quelque chose d’assez révolutionnaire». Pour lui il s’agit de « retourner la situation dans le bon sens», afin d’apaiser le quotidien des musulmans au cours des années à venir.
A ce propos, il a d’ailleurs réagit sur Twitter.

Ainsi, Marwan Muhammad appelle les Français à renforcer les liens qui existent dans la société. C’est un appel à fusionner indépendamment de l’origine ethnique, de la couleur de la peau ou de la confession religieuse. « C’est vraiment le moment de retisser toutes les relations qui font de nous une même société, une même communauté humaine. Cela se passe avec patience et sourire, au quotidien », écrit Marwan Muhammad.

A côté de cela, le Collectif sensibilise à l’adhésion des Français à la cause qu’il défend. Objectif ? Porter «au plus haut niveau politique» la lutte contre l’islamophobie, «en faisant pression et en sanctionnant toutes les personnalités politiques qui se servent des musulmans comme d’un paillasson électoral».

yabiladi

 

 

 

Commenter cet article