Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 10  juillet

 

 

L'Etat islamique abat un hélicoptère russe près de Palmyre

 

Deux pilotes d'hélicoptère russes ont été tués vendredi près de Palmyre, dans le centre de la Syrie, quand l'hélicoptère syrien dans lequel ils volaient a été abattu, a annoncé samedi le ministère russe de la Défense.

Ces décès portent à 12 le nombre officiel de combattants russes ayant péri dans ce conflit depuis que la Russie y a entamé des bombardements en septembre pour soutenir son allié Bachar al-Assad.

Le 8 juin, les pilotes-instructeurs Riafagat Khabibouline et Evguéni Dolguine effectuaient une mission sur un hélicoptère syrien Mi-25" quand l'organisation Etat islamique (EI) a lancé une offensive, est-il précisé dans un communiqué cité par les agences de presse russes. "L'hélicoptère a été pris sous le feu des terroristes et s'est écrasé sur le territoire contrôlé par la Syrie. L'équipage est mort".

Lire la suite

Notes : dans la vidéo postée sur F de souche on peut entendre les chiens du diable criaient  Allah Akbar comme des malades voir lien

 

 

 

Bouclier anti-missile américain en Corée du Sud: mise en garde de Moscou

Des répliques de missiles sud-coréens Hawk le 8 juillet 2016 au musée de la guerre à Séoul

Moscou - L'installation d'un bouclier antimissiles américain en Corée du Sud "porte atteinte à l'équilibre de la région" et pourrait avoir des "conséquences irréparables", a averti vendredi le ministère russe des Affaires étrangères.

"Ce système de défense antimissiles tend à porter atteinte à l'équilibre de la région (...) Nous espérons que nos partenaires éviteront de mener des actions qui pourraient avoir des conséquences irréparables", selon un communiqué.  

"De telles actions, quelles que soient leurs justifications, ont un impact négatif sur la stabilité mondiale. Elles font peser la menace d'une aggravation des tensions et créeront de nouveaux problèmes dans la péninsule coréenne", poursuit la diplomatie russe. 

Lire la suite

 

 

 

Les sociaux-démocrates allemands contre les plans de l'Otan en Europe de l'Est

 

Le Parti social-démocrate d’Allemagne (SPD) s'oppose au déploiement des systèmes de défense anti-missile de l'Otan en Europe de l'Est et estime qu'il s'agit d'un accroissement du potentiel militaire.

Selon le président du parti au Bundestag Rolf Mützenich, la décision de déployer le bouclier anti-missile en Europe est anticipée et inopportune, étant donné les relations entre l'Alliance atlantique et Moscou.

"La Russie estime que cette décision la concerne et elle a raison", a déclaré M. Mützenich.

D'après SPD, les pays de l'Otan doivent aspirer à mener un dialogue avec la Russie en vertu des règles internationales et se mettre d'accord sur le bouclier antimissile au lieu d'engager une nouvelle étape de la course aux armements.

"Nous essayons de trouver un équilibre entre "assurance" et accord. La Russie pense qu'on lui lance un défi par l'intermédiaire de ce bouclier. C'est pourquoi nous nous prononçons pour le dialogue avec Moscou", a-t-il conclu. 

Lire la suite

 

 

 

USA-Russie : une bagarre se transforme en crise diplomatique

 

(infos du 9 juin - mises a jours)

 

 

Moscou confirme l'expulsion de diplomates russes des Etats-Unis

 

La Russie et les Etats-Unis ont respectivement expulsé des diplomates suite à un incident survenu début juin à Moscou.

Dans un premier temps, le journal américain The Washington Post avait publié un article selon lequel l'un des employés de l'ambassade américaine aurait été attaqué le 6 juin à Moscou. Le ministère russe des Affaires étrangères avait par la suite déclaré que le diplomate était un employé de la CIA et que c'était lui qui avait agressé le policier russe gardant l'ambassade.

Vendredi, le porte-parole du département d'Etat John Kirby a déclaré que Washington avait expulsé le 17 juin deux diplomates russes en réponse à l'incident concernant un diplomate américain.

A son tour, la Russie a annoncé samedi l'expulsion de deux diplomates américains suite à l'annonce par les Etats-Unis d'une mesure similaire à l'encontre de deux responsables russes.

Lire la suite

 

 

Bombardements d’Alep: Damas accuse l’Occident d’hypocrisie

 

Alors que le bilan des bombardements intenses des zones résidentielles par les soi-disant rebelles "modérés" ne cesse de s’alourdir, les responsables de Damas ont envoyé une lettre à l’Onu, dénonçant l'hypocrisie des nations occidentales.

L'opposition "modérée" et le Front al-Nosra continuent d'attaquer Alep, essayant de la reprendre à l'armée syrienne. La veille, les pilonnages de foyers collectifs dans la ville d'Alep par les djihadistes du Front al Nosra a fait plus de 60 morts et près de 200 blessés civils, annonce le centre russe pour la réconciliation en Syrie.

"Les tirs de roquettes de fabrication artisanale visant des foyers collectifs dans le quartier Furqan à Alep, effectués par les djihadistes du Front al Nosra, ont fait plus de 60 morts et près de 200 blessés civils. La plupart des victimes sont des femmes et des enfants", indique un communiqué du ministère russe de la Défense.

Lire la suite

 

 

 

Daech exécute quatre joueurs de foot syriens devant une foule d’enfants

 

Les combattants du groupe terroriste Daech (Etat islamique, EI) ont exécuté à Raqqa quatre joueurs de foot syriens devant une foule de gamins abasourdis.

Le groupe terroriste Daech a décapité à Raqqa (Syrie) quatre joueurs de l'équipe de football Al-Shabab accusés d'espionnage au profit des Unités kurdes de protection du peuple (YPG).

Pis encore, les djihadistes ont obligé des enfants à examiner les cadavres encore chauds des victimes, comme le démontrent des images publiées sur Twitter.

Lire la suite

 

 

 

 

L'Otan prolonge sa mission en Afghanistan

 

L'Otan a décidé samedi de prolonger jusqu'en 2017 sa mission "Soutien résolu" en Afghanistan et jusqu'en 2020 son aide financière aux forces armées afghanes, a annoncé son secrétaire général Jens Stoltenberg. "Nous avons convenu de maintenir notre mission (de formation et conseil des forces afghanes, NDLR) au-delà de 2016", a déclaré Jens Stoltenberg devant la presse au deuxième jour d'un sommet de l'Otan à Varsovie. "Une planification additionnelle sera menée dans les prochains mois pour définir notre présence globale en 2017", a-t-il ajouté, se refusant à "spéculer" jusqu'à quand la mission pourrait durer finalement.

Lire la suite

 

 

Un chef de la diplomatie égyptienne en Israël, une première depuis 9 ans

 

 

Pour la première fois depuis 9 ans, un ministre égyptien des Affaires étrangères se rend dimanche en Israël pour y rencontrer le Premier ministre Benjamin Netanyahu et tenter de déverrouiller les négociations avec les Palestiniens. Sameh Choukry doit s'entretenir à deux reprises avec Benjamin Netanyahu, dans l'après-midi puis en soirée. Sa visite, inédite à un tel niveau depuis 2007, fait suite à la proposition faite en mai par le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi d'aider à relancer le processus de paix israélo-palestinien, au point mort depuis plus de deux ans.

Lire la suite

 

 

Brésil : de plus en plus d’habitants des favelas choisissent l’islam

 

Avec 126 millions de fidèles, le Brésil est le premier pays catholique au monde. Discrète, une petite communauté musulmane s’est solidement implantée au fil du temps, et connaît depuis une quinzaine d’année une progression constante.

Selon l’IBGE – Institut brésilien de géographie et statistiques – le nombre de musulmans au Brésil aurait augmenté de 29,1% entre les années 2000 et 2010. Toujours selon l’IBGE, la plus grande population musulmane se trouve à São Paulo, suivie de près par Paraná, Rio Grande do Sul et Rio de Janeiro.

Selon lui, les musulmans seraient au nombre d’un million dans le pays. A noter surtout, la part de conversion. À Rio, il y a quelques 500 familles musulmanes dont 85 % sont des Brésiliens convertis. La première mosquée « made in » Brésil, remonte à 1960. Aujourd’hui, on recense près de 130 mosquées au Brésil, soit quatre fois plus qu’en 2000.

Les premiers musulmans ont fait leur apparition au Brésil au début du XVIe siècle. Pendant les quatre siècles suivant, tous les musulmans au Brésil étaient des esclaves africains. Syriens, Libanais, et Palestiniens constituent la vague d’immigration la plus récente.

Voir la vidéo en cliquant ICI

 

 

Islam : une « journée mondiale contre le voile » aujourd’hui à Paris

 

Le Collectif « Femmes sans voile » organise une « journée mondiale contre le voile », ce dimanche à 16 heures, place de la République à Paris.

Pour ces militantes féministes, la généralisation du port du voile n’est pas innocente, mais le fait d’une « stratégie politique des islamistes ».

Elles ne sont que deux. La toute petite soixantaine, d’élégantes robes à fleurs, le rire facile et les cheveux au vent. Elles portent le même prénom, Nadia, sont copines et habitent Aubervilliers (93) depuis des décennies. Voilà trois ans, Nadia Ouldkaci et Nadia Benmissi ont fondé le collectif « Femmes sans voile ». A l’époque, elles étaient trois. Il y avait aussi leur amie Josiane, qui est décédée il y a quelques mois.

Ces femmes en colère sont parties d’un constat qu’elles martèlent : le port du voile se généralise autour d’elles, et il devient difficile de résister à la pression sociale qui pousserait les femmes à se couvrir.

Pour les deux Nadia, c’est niet. Pas question de leur faire endosser cet « uniforme mortifère« . Nadia B., professeur de techno dans un collège voisin, souligne : « Le voile n’est pas sacré, il est patriarcal. On nous dit que notre culture, c’est d’être voilée. ‘T’es d’origine ?’ : tu dois être voilée. Mais je peux me sentir musulmane tout en ne le portant pas, et en ne faisant pas ma prière. Je suis libre de vivre comme je veux.« . [...]

Pour ces deux militantes, il y a trop de complaisance envers le voile. C’est bien simple : la France accepterait le patriarcat… envers les femmes maghrébines. Nadia B. : « Quand une femme dit qu’elle est libre de se voiler, tout le monde applaudit. Ce qui est à la fois sexiste et raciste. Au nom du respect de notre culture, ils nous enterrent avec des mots gentils. Bernard Cazeneuve [ministre de l’Intérieur, NDLR] a même posé avec une fillette portant le voile, presqu’un bébé ! Je n’en revenais pas. » [...]

De peur des représailles, ses fondatrices ont décliné des invitations sur des plateaux de télévision. Elles justifient : « Vous savez, quand on rentre dans notre banlieue, personne ne nous protège. »

Lors de la dernière édition de leur « journée contre le voile », plus de 100 femmes sont venues place de la République, selon le site d’information Buzzfeed. Dans le collectif, elles ne sont que deux, certes, mais elles ne comptent pas baisser les bras.

Le Nouvel Obs

 

 

 

 

________________

Le 9 juillet

 

 

La Corée du Nord teste un missile lancé par sous-marin

 

La Corée du Nord a effectué samedi un tir d'essai d'un missile balistique lancé par sous-marin (SLBM), a affirmé la Corée du Sud, au lendemain de l'annonce par Washington et Séoul du déploiement d'un système de défense antimissile avancé dans le Sud.

Apparemment, le lancement a été un succès mais le missile a ensuite explosé en vol, a déclaré le ministère sud-coréen de la Défense dans un communiqué.

"Le Nord a lancé ce que l'on croit être un SLBM depuis des eaux situées au large du port de Sinpo (sur sa côte orientale, ndlr), vers 11h30 (02h30 GMT)", a précisé le ministère sud-coréen dans un communiqué.

Le missile, a expliqué l'agence de presse sud-coréenne Yonhap, lancé depuis un sous-marin de 2.000 tonnes de classe Sinpo, a atteint une altitude de 10.000 mètres avant d'exploser en plein vol.

Le centre de commandement stratégique américain a repéré le missile au-dessus de la mer du Japon où il s'est apparemment échoué.

Pyongyang avait déjà testé un SLBM le 23 avril dernier. Kim Jong-Un, qui l'avait qualifié de "succès révélateur", avait alors affirmé être désormais en mesure de frapper Séoul et les Etats-Unis quand il le désirerait.

"La Corée du Nord n'a de cesse de violer les résolutions de l'ONU en lançant continuellement des missiles balistiques", a condamné le ministère de la Défense sud-coréen.

La tension monte depuis que Pyongyang a effectué en janvier dernier son quatrième essai nucléaire, suivi par une série de tirs de missiles qui, selon les experts, démontrent que la Corée du Nord progresse vers la capacité de frapper les Etats-Unis sur le continent américain.

Le commandement de la défense aérospatiale de l'Amérique du Nord a affirmé que ce tir ne représentait pas de menace pour les Etats-Unis.

"Nous condamnons fermement cet essai ainsi que tous ceux récemment effectués par la Corée du Nord, en violation des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU qui interdit explicitement le lancement par la Corée du Nord de missiles balistiques", a déclaré le porte-parole du Pentagone Gary Ross.

Il a appelé Pyongyang à "réfréner toutes actions qui pourraient accroître les tensions dans la région".

"Ce tir de missile ne constitue en rien une menace qui affecterait la sécurité nationale du Japon", a également temporisé le Premier ministre japonais Shinzo Abe sur la chaîne publique NHK.

- 'Déclaration de guerre' -

Ce nouvel essai intervient au lendemain de l'annonce par Washington et Séoul du déploiement en Corée du Sud de l'un des systèmes de défense antimissile les plus perfectionnés du monde, le système THAAD (Terminal High Altitude Area Defence).

Le système THAAD tire des missiles conçus pour intercepter et détruire des missiles balistiques alors qu'ils sont encore juste à l'extérieur de l'atmosphère ou bien qu'ils viennent d'y entrer, durant leur dernière phase de vol.

Une batterie THAAD est déjà disposée sur l'île américaine de Guam, dans le Pacifique. Et le Japon envisage aussi la possibilité de se doter de ce système.

Lire la suite

 

L'Otan continue de déployer ses troupes près de sa frontière avec la Russie

 

L'Alliance atlantique veut faire monter la tension le long de ses frontières avec la Russie.

Au terme de la première journée du sommet de l'Otan à Varsovie, il a été décidé de déployer un bataillon dans les trois pays Baltes (Estonie, Lettonie et Lituanie) et en Pologne, selon une déclaration ad hoc faite samedi par le service de presse du président lituanien.

Les pays donateurs de militaires pour ces bataillons seront les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, l'Allemagne et le Canada. Les autres pays membres de l'Otan seront chargés du soutien logistique.

Le délai du séjour des bataillons déployés n'est pas fixé pour le moment.

"Cela durera le temps qu'il faudra. Il n'y a pas de date, on ne sait pas combien cela va durer. Il s'agit d'une nouvelle réalité", a déclaré le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg.

Après le début de la guerre civile en Ukraine et le rattachement de la Crimée à la Russie, l'Otan a décidé d'augmenter sa présence en Europe de l'Est, justifiant ses actions par "l'agressivité  de la Russie".
Lire la suite

Notes : Putain c'est incroyable d’attendre autant de propagande mensongère. L'Otan dit ne pas vouloir de nouvelle guerre froide et ne pas vouloir isoler la Russie. Mais pourtant c’est bien que que l'Otan fait, avec ses sanctions à répétition et ses armées aux frontières de la Russie ! L'Otan devait être à l’origine une alliance de défense mais elle est devenue offensive a en devenir mm agressive .

 

 

La sénatrice russe Olga Kovitidi : Personne ne pourra nous battre au moment d’une offensive terrestre

 

senatrice

Olga Kovitidi, sénatrice russe représentant la Crimée, membre du Comité de défense et de sécurité du Conseil de la Fédération, a déclaré que la course aux armements en cours et l’augmentation prévue du budget de l’OTAN n’étaient pas accidentelles. Toutefois, grâce au programme de budgétisation fédérale russe, adopté en 2012 pour développer l’industrie militaire du pays, « au moment d’une offensive terrestre, personne ne pourra nous battre », a-t-elle dit. Kovitidi s’est exprimée dans le cadre du talk-show « Time Will Show » consacré au Brexit et à l’OTAN, sur la Première chaîne russe, le 30 juin 2016.

Extraits :

Olga Kovitidi : Nos grands-pères avaient un proverbe – ce ne sont pas mes propres mots : Même une arme non chargée finira par faire feu. Tôt ou tard, même une arme non chargée se déclenche. Le fait que nous assistions aujourd’hui à une telle course aux armements, et que pour la première fois en dix ans, les pays de l’OTAN prévoient d’augmenter le budget de l’armement pour atteindre un budget global de 100 milliards de dollars – cela n’est pas accidentel. Le fait que même la Norvège achète quatre sous-marins n’est pas accidentel. La Lituanie augmente le budget consacré à l’armement de 175 millions de dollars. Cela aussi n’est pas un hasard. J’aimerais attirer votre attention sur un point : quoi que l’[Occident] dise ou fasse nous concernant, nous pouvons dormir tranquillement la nuit. En 2012, nous avons adopté un programme budgétaire fédéral spécial…

Lire la suite et voir la vidéo

 

 

Sanctions antirusses: la Maison Blanche appelle l'Europe à se résigner aux difficultés

 

 

Malgré des difficultés éprouvées par certains pays européens suite aux sanctions antirusses, ces dernières doivent être maintenues, estime un haut responsable américain.

Les Etats-Unis reconnaissent que "certains pays européens font face à des difficultés causées par les sanctions contre la Russie",  tout en estimant qu'elles doivent être maintenues, a déclaré le conseiller adjoint du président américain pour la sécurité nationale Ben Rhodes.

"Nous reconnaissons que certains pays éprouvent des difficultés à cause des sanctions. Il ne s'agit pas d'une nouvelle dynamique", a indiqué le responsable lors d'un point de presse à Varsovie.

Selon lui, les Etats-Unis "auraient préféré qu'il n'y ait pas de sanctions".

"Nous disons à nos partenaires européens que nous partageons leur aspiration à coopérer avec la Russie. Mais elle doit s'acquitter de ses engagements (concernant l'Ukraine, ndlr), " a-t-il ajouté.

Lire la suite

 

 

 

Armes hypersoniques: la Russie pense à sa protection

 

La Russie est en train de mettre au point une parade contre les armes hypersoniques, selon un haut responsable militaire.

La Russie met au point des moyens de protection contre les armes hypersoniques, a déclaré samedi le commandant en chef des troupes de DCA de l'Armée de terre russe, le général Alexandre Leonov.

"En perspective, nous ferons face à des cibles hypersoniques telles que des ogives capables de planer et des appareils aériens hypersoniques. Il s'agit d'armes qui ont un grand avenir devant elles. Un travail de mise au point de moyens de lutte contre ces armes doit être organisé, et il est déjà en cours", a indiqué le général.

Il a ajouté que les missiles intercontinentaux et les missiles de moyenne portée étaient potentiellement visés par les armes hypersoniques.

L'arme hypersonique a pour mission de percer les défenses antiaériennes qui se font de plus en plus sophistiquées. Cette arme est en mesure de frapper rapidement une cible située dans n'importe quel point du globe.

Lire  la suite

 

 

 

Irak: nouvel attentat contre des chiites revendiqué par Daech

 

L'Etat islamique a de nouveau frappé en Irak, non loin de Bagdad, via une attaque suicide. L'organisation terroriste sème la terreur dans le pays, ce qui pousse certains dirigeants irakiens à la démission, face à leur impuissance à éviter les attentats.

Lire la suite

 

 

Syrie : une quarantaine de civils périssent au dernier jour d'une trêve de 72 heures

 

 

Nigeria : des assaillants attaquent encore un oléoduc

 

 

 

 

Libye. Démenti sur la libération de Saïf al Islam, le fils de Kadhafi

 

Saïf al Islam, fils aîné de Mouammad Kadhafi, est toujours détenu dans une prison de l'ouest de la Libye, a déclaré une source militaire jeudi, contredisant des informations selon lesquelles il aurait été libéré.

Depuis la chute et la mort de son père en 2011, Saïf al Islam est détenu à Zentane, ville du nord-ouest de la Libye, par l'une des milices ayant brigué le pouvoir dans le chaos engendré par la disparition du dictateur.

« Nous démentons la libération de Saïf al Islam », a déclaré une source militaire à Zentane.

En juillet 2015, Saïf al Islam a été condamné à la peine capitale par contumace par un tribunal de Tripoli pour crimes de guerre et répression sanglante des manifestations pacifiques de 2011, après avoir été jugé à Zentane via un lien vidéo.

Mais la brigade de Zentane refuse de le remettre à une quelconque autorité, disant craindre qu'il ne parvienne à s'évader.

Source

 

 

« Vivre avec l’immigration » (Edito du Monde)

 

Extraits de l’éditorial du Monde intitulé « vivre avec l’immigration ».

Pour l’Europe, la question stratégique numéro un du XXIe siècle a un nom bien précis : l’immigration.

Les Européens doivent apprendre à vivre avec un Moyen-Orient en plein chaos et des voisins africains en pleine explosion démographique.

Ce n’est pas une affaire conjoncturelle. Rien n’est plus faux que d’imaginer que la question migratoire va se résoudre avec le retour à une forme de « normalité » en Syrie ou en Irak. L’immigration s’annonce comme une donnée structurelle de ce siècle pour l’Union européenne (UE).

Les économistes portent un verdict unanime : quelles que soient ses performances économiques, le continent noir sera dans l’incapacité de nourrir, loger et soigner une population aussi nombreuse.

Les gouvernements européens sont face à une situation difficile. D’ici à 2050, et même en tenant compte de la robotisation du travail, l’Europe vieillissante devrait avoir besoin d’une vingtaine de millions d’étrangers pour équilibrer sa population active. La fidélité à ses valeurs devrait la conduire à une certaine générosité. Pas si simple.

Tous les pays de l’UE sont sous la pression de mouvements populistes anti-immigration, qui ne cessent de monter en puissance et risquent de changer radicalement le profil démocratique de l’Europe.

[...]

Le Monde via F de souche

 

 

En bref - L'actualité de France

 

08/07: Carpentras (84) Mohamed frappe deux ‘amis’ Sabhi et Mohsen avec une hache (source)
08/07: (77) Malgré la fin de réquisition, les clandestins squattent toujours le gymnase (source)
07/07: Un prédateur sexuel Marocain multi-récidiviste condamné à 8 ans de prison (source)
06/07: Mastaneh Djazayeri, avocate et escroc: 1,2 M d’€ de fraudes, tribunal de Grasse (source)
06/07: Marseille: prison ferme pour Vianney Mamboundou le marabout footballeur (source)
06/07: Mohamed.A: ‘Grosse salope. Sur le Coran de la Mecque je vais passer à l’acte’ (source)
06/07: (78) Versailles–Houdan : agression+tentative de viol par un groupe d’Afghans (source)
06/07: La région Ile-de-France s’attaque à la radicalisation dans les clubs sportifs (source)
06/07: Attentats de novembre à Paris: Mohamed Amri et Ali Oulkadi mis en examen (source)
06/07: Un djihadiste français en Turquie veut rentrer en France avec ses 4 épouses (source)
05/07: Arras: Fatia Founas, faux billets sur internet et menace de mort sur la police (source)
05/07: Aulnay: un prédicateur radical invité dans un gymnase prêté par la mairie LR (source)

 

 

 

Salah Abdeslam porte plainte pour atteinte à la vie privée

 

Son avocat a tenu à réagir après les révélations sur sa vie en prison.
Après avoir visité la prison de Fleury-Mérogis, Thierry Solère a fait des révélations sur les conditions de détention du terroriste Salah Abdeslam.

A l'isolement total, le terroriste bénéficie ainsi d'une salle de sport privative, équipée d'un rameur pour faire de l'exercice, tandis qu'un autre équipement de musculation est commandé, ainsi que d'un espace de promenade sur le toit.

Lire la suite

 

 

Commenter cet article