Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 19 juillet

 

 

En Allemagne, un homme blesse au moins 21 personnes dans un train

 

Sur la ligne de chemin de fer reliant les villes de Würzburg-Heidingsfeld et d'Ochsenfurt, un homme a attaqué plusieurs passagers avec une hache. 

 

 

Allemagne : premier attentat revendiqué par Daech

 

C'est une première en Allemagne. Jusqu'ici le pays avait été épargné par les attentats islamistes de grande ampleur. Mais, ce mardi, le groupe État islamique (EI) a revendiqué l'attaque à la hache perpétrée la veille par un jeune Afghan dans un train qui a fait quatre blessés.

Lire la suite

 

 

Attentats : pourquoi la France est-elle une cible privilégiée ?

 

Nice, le Bataclan, Charlie Hebdo. En 18 mois, la France a été la cible de trois attaques massives, qui ont fait plus de 230 morts et des centaines de blessés. Des attentats à chaque fois revendiqués par des groupes djihadistes, l'Etat islamique en tête, qui a attiré plus de 1.000 Français, partis combattre dans ses rangs, en Syrie et en Irak.

 

Notes : La France subit surtout la haine des musulmans de banlieue qui ne nous aime pas et le démontre tous les jours par leurs actes aux quotidiens ( insultes, violences, caillassage des policiers et pompiers , vols à la tir, rackette, voiture brulées, vente de drogue, vente d'armes etc.)

 

 

Paris (75) : Un homme vêtu d’une djellaba sème la panique devant l’École Militaire

 

Un homme a suscité un mouvement de panique ce mardi devant l’Ecole militaire, dans le quartier des Invalides, à Paris. Vêtu d’une djellaba blanche, il a déposé une valise devant les grilles de la célèbre institution du VIIe arrondissement de la capitale après en avoir été refoulé à l’entrée, rapporte Le Parisien. Il s’est ensuite écarté pour faire une prière de rue.

La brigade anticriminalité est intervenue mais l’homme a refusé de parler aux policiers et d’ouvrir son bagage. La préfecture de police a été appelée en renfort et un périmètre de sécurité a été établi. Fausse alerte: de simples effets personnels se trouvaient à l’intérieur de la valise.

Le militaire en faction à l’entrée de l’Ecole militaire a rapporté les propos confus tenus par cet homme, un Brésilien arrivé en France le 15 juillet dernier depuis Dubaï. Placé en garde à vue, il a continué de tenir des propos incohérents. Il a finalement été envoyé à l’infirmerie psychiatrique de la préfecture de police.

BFMTV

 

Deux pilotes turcs ayant abattu le Su-24 russe mis en garde à vue

 

Deux pilotes turcs ayant abattu l'avion russe Su-24 près de la frontière syrienne ont été mis en garde à vue.

Les autorités turques ont placé en garde à vue les deux pilotes turcs qui avaient abattu le bombardier russe Su-24 en novembre dernier, signale Bloomberg faisant référence à un haut fonctionnaire turc.

"Deux pilotes turcs ayant abattu le Su-24 russe non loin de la frontière turque ont été placés en garde à vue", a rapporté le fonctionnaire souhaitant garder l'anonymat.

Le 24 novembre dernier, les forces aériennes turques ont abattu un bombardier russe Su-24 engagé dans l'opération antiterroriste en Syrie sous prétexte de violation de sa frontière nationale. Le pilote du Su-24 Oleg Pechkov a été tué par des combattants opérant dans la région après s'être éjecté en parachute.

Lire la suite

Le ministre turc de la Justice a confirmé que les deux pilotes turcs ayant abattu un bombardier russe en novembre, à la frontière syrienne, avaient été mis en détention.

Le ministre turc de la Justice Bekir Bozdag a déclaré que les deux pilotes turcs ayant abattu le bombardier russe Su-24 en novembre 2015, à la frontière syrienne, étaient en détention avec d'autres personnes soupçonnées d'être impliquées dans la tentative de coup d'Etat en Turquie.

Lire la suite

 

 

 

Oups! Erdogan classe la Russie parmi les pays adeptes de la peine de mort

 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan essuie ses larmes lors des funérailles de Mustafa Cambaz, Erol et Abdullah Olcak, tués vendredi alors qu'ils protestaient contre la tentative de coup d'Etat contre le gouvernement turc, à Istanbul, le 17 juillet, 2016.

En spéculant sur le rétablissement de la peine capitale, le président turc a classé à tort la Russie parmi les pays où la peine de mort est toujours appliquée.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan, en appelant ses partisans à rétablir la peine de mort, a déclaré que la Russie était l’un des pays où la peine de mort était toujours appliquée, informe la chaîne BBC News.

Le dirigeant turc a proclamé qu'il était prêt de restaurer la peine capitale, si cette initiative était approuvée par le parlement et par les citoyens.

"Où il n'y a pas de peine de mort aujourd’hui? Aux Etats-Unis? En Russie? En Chine? Dans quels pays? Il n’y a pas de peine de mort seulement dans l'Union européenne", a déclaré M. Erdogan.

Dans une interview avec CNN, le 18 juillet, le président turc n'a pas exclu la possibilité d’appliquer la peine de mort aux personnes accusées d’être impliquées dans la tentative de coup d'Etat (environ 7.500 personnes ont été déjà arrêtées pour suspicion de trahison).
La réaction de l’Union européenne a été extrêmement négative face à la décision des députés turcs du parti au pourvoir, le Parti de la justice et du développement, de soumettre à l’examen du Conseil constitutionnel un document prévoyant de rétablir la peine de mort pour exécuter les putschistes. Bruxelles a déclaré qu’aucun pays ne pouvait adhérer à l'Union européenne s'il introduisait la peine de mort.

La peine de mort a été abolie en Turquie en 2002 afin de répondre aux critères d'adhésion à l'UE. Auparavant, les prisonniers condamnés à mort étaient exécutés principalement par pendaison.

Aux Etats-Unis, 32 Etats appliquent la peine capitale. L’année dernière, 28 prisonniers américains ont été exécutés, dont 13 au Texas. En Chine, selon certaines sources, la peine de mort est utilisée plus fréquemment que partout ailleurs (environ 5.000 exécutions par an). Depuis février 1999, la Russie respecte un moratoire sur la peine de mort. La peine de mort y a été appliquée pour la dernière fois il y a 20 ans.

Source

 

 

Disparition mystérieuse de 14 navires turcs à l'issue du coup d'État avorté

 

A l'issue de la tentative de coup d'État militaire entreprise vendredi soir, la Marine turque a perdu tout contact avec 14 de ses navires et ignore leur emplacement actuel.

Au moment où le putsch a éclaté, les navires en question étaient déployés en mer Noir et en mer Egée. Il n'est pas à exclure que les commandant des bâtiments disparus étaient liés au complot, rapporte The Times.

Qui plus est, depuis vendredi aucune information sur le lieu d'emplacement du commandant de la Marine turque, Veysel Kosele, n'est disponible. Ankara ignore toujours s'il est mêlé à la tentative de coup d'État ou s'il est pris en otage par les putschistes. 

Lire la suite

 

 

Le djihadiste le plus recherché d'Indonésie a été tué

 

Syaikh Abu Wardah, dit "Santoso", a été abattu par la police indonésienne lors d'une fusillade à Poso, dans le cadre d'une opération antiterroriste.

Le djihadiste le plus recherché d'Indonésie, Santoso, a été tué dans des combats avec les forces de l'ordre, a confirmé mardi la police, mettant fin à des années de traque de cet extrémiste partisan du groupe État islamique (EI) accusé de multiples attaques. Syaikh Abu Wardah Santoso, plus connu sous le seul nom de Santoso, était leader des Moudjahidines d'Indonésie orientale. Il a été abattu lundi au cours d'une opération des forces de sécurité dans une région montagneuse des Célèbes, où l'homme se cachait avec quelques autres militants pourchassés par les forces de l'ordre de ce pays d'Asie du Sud-Est. Les autorités avaient annoncé lundi que Santoso avait très probablement été abattu, avant de confirmer la nouvelle mardi. "C'est vraiment Santoso", a déclaré à l'AFP le chef de la police du centre des Célèbes, Rudy Sufahriadi, à l'issue du processus d'identification du corps du djihadiste.

Lire la suite

 

 

Frère Rachid : "Ce que Mahomet a fait" (version française)

 

Le « Frère Rachid », un ex-musulman marocain, anime tous les jeudi soir une émission en arabe intitulée Sou’âl jarî’ (Daring question – Question audacieuse) sur la chaine satellitaire Al-Hayat basée aux États-Unis. Il dialogue avec des dignitaires religieux et des chercheurs musulmans ainsi qu’avec des ex-musulmans. Il commente souvent les textes fondateurs en islam relatifs à la violence contre les non-musulmans et portant atteinte à la dignité humaine. Grâce à cette émission, il est devenu l’animateur-phare de cette chaine de langue arabe, regardée par plusieurs millions de musulmans dans le monde.

 

________________

Le 18 juillet

 

Notes : Désolé pour ces deux jours d'absence, mon disque dur ma lâché

 

 

Attentat de Nice : le point sur les avancées de l’enquête

(..)

Le Tunisien de 31 ans a pris contact avec une société de location de Saint-Laurent-du-Var le 4 juillet afin de réserver le camion pour la semaine du 11 juillet. Il a effectué des « repérages » et, dans les heures précédant l’attaque, pris des selfies sur la promenade des Anglais, a affirmé M. Molins. Plusieurs photos extraites de son téléphone portable le montrent le 14 juillet dans l’après-midi sur l’avenue bordant la mer, « devant la plage », devant « un camion », « sur la promenade » des Anglais, et « devant une allée piétonne », a précisé le procureur.

L’analyse de son ordinateur a montré la trace de « plusieurs recherches Internet depuis le 1er juillet 2016 concernant les festivités » à Nice, des recherches de vidéos sur de « terribles » ou « horribles » accidents de la circulation, et d’autres recherches sur « la location de camions poids lourd », et sur une adresse d’armurerie à Nice. A aussi été retrouvée dans son téléphone une photo d’un article de Nice-Matin faisant référence à un chauffard ayant volontairement foncé sur la terrasse d’un restaurant du port de Nice le 31 décembre.

Lire la suite

 

 

 

Terrorisme : « L’attaque de Nice va créer de nouvelles vocations »

 

 

 

Amélie Boukhobza, psychologue clinicienne, constate « une très inquiétante poussée de l’idéologie radicale ». Elle estime également que la « déradicalisation » est le plus souvent impossible. Elle travaille pour l’association Entr’Autres, qui gère la «déradicalisation» organisée par l’État.

L’attentat a eu lieu à Nice. Cela ne vous étonne-t-il pas ?

Absolument pas. La région compte énormément de cas de radicalisation suivis par la cellule préfectorale. Nous faisons aussi partie des départements qui fournissent le plus grand nombre de départs en Syrie, sans compter ceux qui ne sont pas repérés. Pendant un an, nous nous sommes concentrés sur les cas que l’on considérait comme prioritairement dangereux, ceux des jeunes passés par la Syrie. On voit bien aujourd’hui que cette donnée n’est plus un indicateur pertinent. Pour Orlando comme pour Nice, les auteurs n’ont, semble-t-il, jamais mis un pied là-bas.

Cette attaque terroriste risque-t-elle de créer de nouvelles vocations ?

Assurément. On assiste en ce moment à une très inquiétante poussée de l’idéologie radicale, qu’elle soit politique ou religieuse. Je le mesure chaque jour dans les maisons de quartier et auprès des missions locales. Mohamed Merah était la principale figure d’identification jusqu’à cette année. Aujourd’hui, il « partage l’affiche » dans le coeur des jeunes radicaux avec cette nouvelle génération de terroristes apparue au Bataclan. Il y a eu un basculement très net au lendemain du 13 novembre 2015. [...]

Y a-t-il une « déradicalisation » possible ?

Tous me disent que la vie commence après la mort et que leur but, c’est le paradis. « La vie d’ici vaut 20 % et celle d’après, 80 % », répètent-ils en boucle. Ils nous disent qu’ils aiment la mort « bien plus que la vie » et nous expliquent que tous leurs actes sont menés au nom du bien, pour nettoyer ce monde de corruption. [...]

On a cru, jusqu’à la revendication de Daech, à l’acte isolé d’un déséquilibré…

C’est vrai que cela aurait été d’une certaine manière soulageant de croire qu’il s’agissait d’un acte isolé, d’un malade qui décompense. Mais foncer dans le tas, dans des familles, des poussettes, des enfants…, cela correspond parfaitement au mode opératoire préconisé par les théoriciens de Daech. [...]

Le Point

 

 

 

"Erdogan sauvé par partisans.... et ses opposants"

 

 

Turquie : la purge continue, la communauté internationale s’inquiète

 

Trois jours après le coup d’Etat manqué, Ankara continue de faire le ménage lundi 18 juillet et d’arrêter des militaires qu’elle soupçonne d’avoir participé à la tentative de putsch. La situation en Turquie sucite de nombreuses réactions, et les Etats-Unis et l’Union européenne ont fait part de leur crainte de la dérive autoritaire du pouvoir.

Des unités de la police antiterroriste ont effectué lundi matin tôt une descente à la prestigieuse académie de l’armée de l’air d’Istanbul à la recherche de factieux, a annoncé l’agence de presse gouvernementale Anatolie. Le premier ministre, Binali Yildirim, a indiqué que 7 543 suspects avaient été placés en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur le putsch : figurent notamment 6 038 militaires, 755 magistrats et 100 policiers, selon le chef du gouvernement, qui a également fait état de 208 « martyrs » , donc d’un bilan total d’au moins 308 morts dans la nuit de la tentative de coup de force.

De plus, près de 4 500 policiers et 614 gendarmes figurent parmi les fonctionnaires écartés, selon Anatolie qui cite le ministère de l’intérieur. Près de 3 000 mandats d’arrêt ont aussi été délivrés à l’encontre de juges et de procureurs.

Lire la suite

 

 

 

Les Français ne font pas confiance au gouvernement pour lutter contre le terrorisme

 

Selon une enquête Ifop pour Le Figaro, 67 % des personnes interrogées au lendemain de l’attentat de Nice n’accordent pas leur confiance au président et à son gouvernement pour faire face et lutter efficacement contre le terrorisme.

Le dévissage de l’exécutif sur cette question brûlante est d’autant plus net que les quatre baromètres précédents de l’Ifop, réalisés entre les 8 janvier 2015 et 5 janvier 2016, avaient situé cette confiance entre 49 % et 51 %. En six mois, le pouvoir a donc perdu seize points de confiance. Si un Français sur deux estime la France en guerre, 81 % des sondés sont également prêts à accepter davantage de contrôles et une certaine limitation de leurs libertés.

Le Figaro

 

 

 

Attentat de Nice - Manuel Valls hué après la minute de silence à Nice

 

 

 

Attentat de Nice : Le tueur consultait des sites internet d’exécutions

 

D’après une information exclusive de Sarah Lou Cohen (consultante Police Justice de BFM TV) révélée le 17 juillet 2016 à 18h33 sur la chaîne, le terroriste Mohamed Lahouaiej-Bouhlel consultait de nombreux sites violents et d’exécutions sur son téléphone portable.

 

 

Nice : le tueur a-t-il crié « Allah Akbar » ? Les médias divisés

 

Nice-Matin : « On a entendu plusieurs fois Allah akbar », les témoins racontent après l’attentat de Nice

« On a entendu plusieurs fois Allahu akbar, trois fois », détaille-t-il. J’ai vu qu’il prenait le volant à droite, à gauche, dans tous les sens, pour viser un maximum de visite. C’était horrible, il y a avait des enfants par terre, en morceaux, des femmes, des personnes âgées… Ce n’est pas évident, ni à vivre, ni à raconter ».

Source

 

 1

 

Attentat de Nice : Alain Marschall (BFM TV) exclut la piste terroriste 10min avant que Daesh ne le revendique

 

 

Le Journaliste de BFM TV Alain Marschall ne croit pas une seconde que le Tunisien Mohamed Lahouaiej Bouhlel qui a tué 84 personnes à Nice en leur fonçant dessus avec son camion soit un terroriste.

10 minutes plus tard, l’organisation terroriste Daesh revendique l’attentat.

 

 

Attentat de Nice : la méthode du camion-bélier avait été recommandée par l’EI, AQPA et d’autres groupes djihadistes

 

Le document suivant est proposé à titre gracieux par le Jihad and Terrorism Threat Monitor (JTTM). Pour vous abonner au JTTM, suivre de lien :  click here. Pour tout renseignement complémentaire, écrire à contact@memri.fr

L’attaque meurtrière au camion bélier, perpétrée à Nice le 14 juillet 2016 lors des célébrations de la fête nationale, a coûté la vie à au moins 84 personnes, ce qui en fait l’attaque la plus meurtrière après les attentats de novembre 2015 à Paris, qui ont tué 130 personnes. L’agresseur, qui a été identifié comme étant le franco-Tunisien Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, a conduit un camion sur environ 2 kilomètres le long de la Promenade des Anglais, fonçant dans la foule avant d’être finalement arrêté par la police. Lahouaiej-Bouhlel avait un pistolet, mais les autres armes trouvées dans le camion se sont avérées factices.

Lire la suite

 

 

Les partisans de l’EI expriment leur joie suite à l’attentat de Nice, qu’ils qualifient de « représailles » aux bombardements aériens de la France et de la coalition en Syrie

 

Après l’attentat au camion-bélier à Nice, en France, le soir du 14 juillet 2016, qui a coûté la vie à au moins 84 personnes, des partisans de l’Etat islamique (EI) en ligne ont exprimé leur joie, félicité les auteurs de l’attentat et souligné que l’attaque a eu lieu en représailles aux frappes aériennes des avions de la coalition, français compris, en Syrie et en Irak, qui ont tué des musulmans innocents. Des sympathisants de l’EI sur Telegram ont également posté des bannières faisant l’éloge de l’attaque et promettant que les membres de l’EI continueront de frapper la France et l’Occident.

La chaîne Telegram Dabiq a diffusé un commentaire d’un partisan de l’EI, « Miqad », qui a écrit : « Que l’Etat Islamique ait revendiqué la première opération à Paris ou non – et il l’a finalement fait – et même s’il n’a pas encore revendiqué l’opération de Nice, qui est encore vague à ce stade [signifiant que personne ne l’a encore revendiquée], nos cœurs sont tout de même remplis de joie à un niveau non encore atteint. Comment ne pas se réjouir quand on voit les organes des croisés infidèles, qui ont déclenché une guerre contre l’islam, parsemés ici et là ?! Comment ne pas se réjouir après avoir été triste du bombardement des terres musulmanes en Irak, en Syrie, et ailleurs, de sang froid ?! Ne méritons-nous pas la joie ?! »

Les chaînes Telegram ont saisi l’occasion de l’attaque pour diffuser des messages visant à intimider les Occidentaux. La chaîne Kawasir Al-Nasher a diffusé un message en anglais disant : « Ô croisés, nous vous l’avons dit… La prochaine attaque arrive bientôt, nous sommes partout, Allah Akbar. »

Lire la suite

 

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 

17/07: L’arme Mohamed Lahouaiej-Bouhlel a été fournie par un couple d’Albanais (source))
14/07: Mehdi Dilmi, 43 mentions au casier, contrôlé au volant d’une voiture volée (source)
14/07: (83) Mohamed, 34 condamnations, insulte, menace et poignarde un policier (source)
14/07: (93) Attaques racistes de ‘jeunes de cité’ contre la communauté Asiatique (source)
14/07: Anwar.G, meutre de 2 femmes avec des ciseaux dans une cité de Pantin (93) (source)
14/07: Moktar.B, 25 fois condamné, hurle ‘Vive Daesh, Daesh va niquer ta famille’ (source)
13/07: Calais: des clandestins lancent des cocktails Molotov sur la rocade porturaire (source)
13/07: Une Africaine se fait passer pour une victime du Bataclan: tribunal+amende (source)
12/07: Nordine Mofaraj, 4 ans ferme pour avoir percuté et tué un piéton à Basseau (source)
12/07: 14 condamnations, Karim pelote les fesses des jeunes filles à Montpellier (34) (source)
12/07: (59) Adlene Yakoubi, 13 mentions au casier, encore au tribunal pour incendie (source)
12/07: Normandie, 3 passeurs Erythréens interpellés après l’évacuation d’un camp (source)
11/07: (60) Issa Camara tué par balles, Amine activement recherché par la police (source)
11/07: Saône-et-Loire: la vie de château pour une trentaine de migrants clandestins (source)
11/07: Khaled El Sayed+Amer Raghib agressent et dépouillent un homme ivre, prison (source)

 

 

 

Commenter cet article