Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

______________

Le 5 juin

 

 

 

82 individus fichés S parmi les individus recrutés pour assurer la sécurité de l’Euro 2016

 

La DGSI a passé au crible 3 500 intervenants à titres divers dans l’organisation de l’Euro de football. Parmi eux, 82 sont fichés.

[...] Les fonctionnaires ont constaté que 82 individus parmi les 3 500 sont inscrits dans cette base de données, à laquelle seule la DGSI a accès. Elle répertorie ceux qui sont susceptibles d’atteinte à la sûreté de l’État ou encore de commettre des actes terroristes. [...]

Le Point

 

 

 

 

 

 

Syrie: les forces anti-EI appuyées par Washington s'approchent de Minbej

 

Dominées par les combattants kurdes et soutenues par les frappes de la coalition dirigée par les Etats-Unis, les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont progressé et "se trouvaient désormais à environ 5 km de la ville stratégique de Minbej", dans la province septentrionale d'Alep, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
Minbej est située sur un axe stratégique reliant Raqa, capitale de facto de l'EI en Syrie, à la frontière turque. Cet axe, crucial pour le ravitaillement des jihadistes en hommes, armes et financement, est techniquement coupé depuis samedi en raison des tirs des FDS, d'après l'OSDH.
Depuis le début le 31 mai de l'offensive pour reprendre Minbej, les combats ont fait 74 morts -- 30 jihadistes, 12 combattants des FDS et 32 civils, la majorité tués par des frappes de la coalition.
Les FDS se sont emparées de 38 villages et fermes dans les environs de Minbej, toujours selon l'OSDH.

Lire la suite

 

 

Syrie: les terroristes pilonnent des villes, 270 civils tués

 

Environ trois cents de civils ont péri au cours des dernières 24 heures dans le pilonnage intensif des villes syriennes d'Alep et de Damas par des terroristes, a annoncé hier le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie. En outre, des centaines de personnes sont blessées.

Des groupes composés en partie de militaires turcs ont été repérés la veille dans les régions syriennes en proie aux hostilités, toujours selon l'organisation, citant des habitants de la banlieue nord d'Alep.

Lire la suite

 

 

 

 

Terrorisme : le torchon brûle entre l'Iran et les États-Unis

 

L'Iran a rejeté les accusations américaines de soutien au « terrorisme » en affirmant que c'était au contraire Washington qui menait une telle politique, a rapporté dimanche l'agence de presse officielle Irna. « Désigné comme un sponsor du terrorisme dès 1984, l'Iran a continué ses activités liées au terrorisme, y compris son soutien au Hezbollah [libanais], à des groupes terroristes palestiniens à Gaza, et à différents groupes en Irak et au Proche-Orient », a affirmé le département d'État américain dans son rapport sur le terrorisme pour l'année 2015.

Dans ce rapport, Washington reproche également à Téhéran d'appuyer des « groupes terroristes chiites irakiens », notamment Kata'ib Hezbollah, ainsi que le régime du président syrien Bachar el-Assad. Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Hossein Jaber Ansari, a rejeté ces accusations en affirmant que c'étaient les États-Unis qui « soutenaient dans la pratique le renforcement de l'extrémisme et le terrorisme » dans la région, selon Irna.

Plus d'une centaine de morts iraniens en Syrie

Les États-Unis « ferment également les yeux sur le soutien politique et financier très large de l'Arabie saoudite et de ses autres alliés à ce phénomène néfaste dans le monde », a ajouté Hossein Jaber Ansari. « Alors que les alliés des États-Unis dans la région soutiennent de diverses manières Daech [acronyme arabe pour le groupe djihadiste État islamique] et d'autres groupes terroristes, la République islamique d'Iran est au premier rang pour lutter contre le terrorisme en Irak et en Syrie », a-t-il ajouté.

Lire la suite

 

 

Le sommet de Paris face au désaccord d'Israël

 

Le 4 juin 2016

"Le sommet de Paris va échouer", titre ce vendredi un quotidien hébreux. C'est la position officielle d'Israël qui a affirmé son hostilité à la conférence sur le Proche-Orient organisée ce vendredi à Paris sans Israéliens ni Palestiniens.

L'État hébreux rejette toute approche multilatérale, rappelle le porte parole du Premier ministre israélien David Keyes:
"C'est une mauvaise chose car cela va en fait nous éloigner de la paix. Et je comprends la frustration que génère ce conflit. C'est allé …

 

 

 

Le Bundestag reconnaît le génocide arménien, du chantage selon Erdogan

 

Furieux, le président turc Recep Tayyip Erdogan met en garde l'Allemagne, en soulignant que son pays n'acceptera jamais les accusations de génocide arménien.

Intervenant samedi à Istanbul, le président turc Recep Tayyip Erdogan a fustigé à nouveau le Bundestag allemand pour sa reconnaissance du génocide arménien sous l'Empire ottoman, rapporte la presse locale.

"La question arménienne est utilisée partout dans le monde comme un moyen pratique de chantage contre la Turquie", a déclaré l'homme fort du Bosphore, affirmant qu'on se souciait très peu des Arméniens eux-mêmes.

Et d'ajouter que les Allemands n'avaient sans doute pas pris en compte le fait qu'ils risquaient de perdre un ami comme la Turquie.

"Je me demande comment les responsables allemands pourront désormais me regarder en face", a-t-il dit

M.Erdogan a prévenu une fois de plus que l'adoption par l'Allemagne d'une résolution sur le génocide arménien de 1915 aurait des effets néfastes sur les relations entre Ankara et Berlin.

"Je tiens à m'adresser à l'Europe tout entière, y compris à l'Allemagne, pour dire haut et fort: soit nous adoptons des résolutions équitables, soit la Turquie laisse l'Europe seule face à ses problèmes et difficultés", a martelé le président turc, faisant manifestement allusion à l'afflux migratoire discontinu sur le Vieux Continent. 

Lire la suite

 

 

 

Méditerranée : 700 migrants se seraient noyés cette semaine selon l’ONU

 

 

Nouvelle tragédie en Méditerranée : entre mercredi et jeudi soir, la mer a rejeté les corps sans vie de 104 migrants à l’Ouest de la Libye. Des hommes, mais aussi beaucoup de femmes et de jeunes enfants. Tous ont péri au large des côtes après le naufrage de leur embarcation.

 

 

 

______________

Le 4 juin

 

 

Plus de 1.000 terroristes lancent une attaque près d'Alep

 

(infos vers 15:52 heures)

L'attaque a été lancée à partir du district d'al-Ansari contrôlé par l'opposition dite "modérée".

Des groupes armés comprenant plus de 1.000 personnes ont lancé samedi une attaque contre les positions de l'armée gouvernementale syrienne au sud-ouest d'Alep, a annoncé le centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

"Des groupes armés forts de plus de 1.000 hommes ont lancé une attaque au sud-ouest de la ville d'Alep visant les positions des Forces armées syriennes près du village de Buraij et le centre d'entraînement militaire situé près d'Al-Nasr", a indiqué un porte-parole du Centre.

Selon lui, l'attaque a été lancée à partir du district d'al-Ansari contrôlé par l'opposition dite "modérée".

Une trêve est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier. Elle ne concerne toutefois pas les djihadistes de l'Etat islamique (Daech, EI), du Front al-Nosra (branche syrienne d'Al-Qaïda) et d'autres groupes considérés comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu.

Source

 

 

Daech et le Front al-Nosra mènent des tirs contre Alep

 

(infos de  vers 14 heures ) 

Les groupes terroristes Etat islamique et le Front al-Nosra mènent des tirs nourris contre les villes syriennes d'Alep et de Handarat, a annoncé samedi le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

"Les terroristes de l'EI et du Front al-Nosra effectuent depuis quelques jours une reconnaissance d'artillerie et le réglage du tir sur but dans les quartiers de Cheikh-Maksoud et d'Al-Zahra à Alep et près de Handarat", a indiqué un porte-parole du centre.
Selon lui, les quartiers résidentiels, les positions de l'armée gouvernementale syrienne et des unités de volontaires sont la cible de tirs nourris, ce qui prouve que les terroristes ont assez de munitions. Au moins 40 personnes ont été tuées et 100 autres blessées samedi près d'un poste de police dans le quartier de Cheikh Maksoud à Alep.
Lire la suite

 

 

Alep: la coalition largue des munitions aux rebelles qui combattent l'EI

 

(Infos d'hier à 20:48)

Les djihadistes de l'Etat islamique ont lancé une violente offensive sur Marea, une ville historiquement tenue par les rebelles au nord d'Alep, qui verrouille l'accès vers la Turquie.

Un affrontement aussi violent que capital se déroule actuellement au nord d'Alep. Les rebelles dits «modérés» de l'Armée syrienne libre tentent de contenir les assauts des djihadistes de l'Etat islamique, qui tentent depuis deux jours de leur arracher le contrôle de Marea. Avec Azaz, cette ville du nord d'Alep forme un couloir d'accès stratégique vers la Turquie, au même titre que Manbij, actuellement aux mains de Daech mais peut-être plus pour longtemps. Ces dernières 24 heures, des avions de la coalition ont largué de l'armement aux combattants rebelles de Marea. Ils auraient reçu «des munitions, des armes légères et des armes antichars», selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), une ONG proche de l'opposition. Selon son directeur Rami Abdel Rahmane, c'est la première fois que la coalition largue des armements à des combattants autres que les Kurdes. Un responsable de la Défense américaine a confirmé le largage de munitions mais a démenti qu'il s'agissait d'une première, ou qu'il contenait des armes légères et antichars.

Lire la suite

 

 

 

Nigeria : une attaque de Boko Haram fait au moins 30 morts

 

Le groupe islamiste nigérian Boko Haram a mené une attaque massive et meurtrière à Bosso, une localité du Niger proche de la frontière avec le Nigeria. Au moins 30 militaires nigériens et deux soldats nigérians ont été tués, a annoncé samedi le ministère nigérien de la Défense.

« Le samedi 4 juin 2016 aux environs de 18 h 50, des centaines d'assaillants du groupe terroriste Boko Haram ont attaqué le poste militaire de reconnaissance de Bosso », selon un communiqué du ministère nigérien de la Défense. Le ministère donne un bilan de « trente militaires nigériens et deux militaires nigérians tués. Soixante-sept militaires nigériens et nigérians blessés ».

Lire la suite

 

 

Les terroristes de Daech quittent Falloujah déguisés en réfugiés

 

Des terroristes du groupe Etat islamique (EI ou Daech), qui occupent la ville de Falloujah, tentent de quitter la ville en se faisant passer pour des réfugiés, a déclaré le général de l’armée irakienne Yahya Rassoul.

«Notre drone nous a fourni des vidéos montrant des terroristes qui portaient des vêtements civils et jetaient leurs habits à la poubelle. Ensuite, ils essayaient de se mêler à la foule et de sortir de la ville comme réfugiés. En tout cas, nous avons des données précises sur les terroristes qui sont dans la ville», a déclaré M.Rassoul. [...]

L’article complet sur sputniknews.com

 

 

 

Ukraine : un Lorrain soupçonné de préparer des attentats en France

 

Selon le site M6 info, un suspect, inconnu des services a été arrêté fin mai lors du passage d’un poste frontière entre l’Ukraine et la Pologne. Selon M6, il il aurait évoqué des projets d’attentats sur le territoire français.

Ce Français de 25 a été arrêté le 21 mai. Ce sont les gardes-frontières qui l’ont arrêté après avoir découvert un impressionnant arsenal composé d’armes de guerre et d’explosifs.

Selon plusieurs sources, ce suspect originaire de Lorraine, jusqu’ici inconnu des services de renseignement et de la justice, aurait projeté d’acquérir des munitions, puis de les convoyer en France afin de commettre des attentats sur le sol national. (…)

Source

 

______________

Le 3 juin

 

 

L'Otan sort la grosse artillerie en mer Baltique

 

Les manœuvres, qui impliquent 50 navires, 60 avions, hélicoptères et drones, ainsi que 4.500 militaires en provenance de 18 pays membres de l'Otan, se dérouleront du 3 au 18 juin.

L'Otan a lancé ses exercices navals Baltops 2016 impliquant les bombardiers stratégiques américains B-52 qui se dérouleront dans la partie sud de la mer Baltique près des côtes de la Suède, du Danemark et de la Pologne.

Les manœuvres, qui impliquent 50 navires, 60 avions, hélicoptères et drones, ainsi que 4.500 militaires en provenance de 18 pays membres de l'Otan, se dérouleront du 3 au 18 juin.

Selon l'état-major des Forces de la défense de l'Estonie, les manœuvres ont débuté dans les eaux territoriales du pays.
Ces exercices impliquent des militaires de la Suède, de la Finlande, du Danemark, de la Norvège, de la Belgique, de l'Italie, de l'Estonie, de la Lettonie, de la Lituanie, de la France, de l'Allemagne, des Pays-Bas, de la Pologne, du Portugal, de l'Espagne, des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne.

Lire la suite

 

 

 

Etat islamique: un projet d'attentat a été déjoué en Allemagne

 

Prévu pour frapper la ville de Düsseldorf, un projet d'attaque terroriste aurait été stoppé par les services allemands. Trois Syriens ont été arrêtés.

Les autorités allemandes ont annoncé jeudi avoir déjoué un projet d'attentat-suicide du groupe Etat islamique fomenté par des Syriens, certains entrés en Europe par la Grèce, sur fond de craintes nourries par les attaques de Paris et la crise migratoire.

"Selon les résultats de l'enquête en cours", trois suspects arrêtés en Allemagne et un détenu en France envisageaient de perpétrer un attentat-suicide pour "l'organisation terroriste étrangère Etat islamique", "dans la vieille ville de Düsseldorf", affirme le parquet fédéral allemand, dans un communiqué. Les trois hommes, Hamza C., 27 ans, Mahood B., 25 ans, et Abd Arahman A. K., 31 ans, tous de nationalité syrienne, ont été arrêtés en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, dans le Brandebourg (la région qui entoure Berlin) ainsi que dans le Bade-Wurtemberg, et leurs appartements perquisitionnés.

Le quatrième homme lié à ce projet, Saleh A., 25 ans, se trouve en détention provisioire en France où il est passé aux aveux le 1er février, révélant les projets du quatuor, selon le parquet de Karlsruhe (sud-ouest) compétent pour les affaires de terrorisme. L'Allemagne va demander son transfèrement.

Lire la suite

 

 

 

 

8.000 terroristes ont pénétré en Syrie à partir de la Turquie en deux mois

 

Selon une conseillère du président syrien, ce serait impossible, si la frontière turque n'était pas perméable.

400 terroristes ont pénétré en Syrie depuis la Turquie
© Sputnik. Mikhail Voskresensky
400 terroristes ont pénétré en Syrie depuis la Turquie
Près de 8.000 terroristes ont pénétré en Syrie de Turquie en deux mois, a annoncé jeudi Bouthaina Shaaban, conseillère du président syrien Bachar al-Assad, lors d'une vidéoconférence consacrée à la lutte contre le terrorisme.

"Ces deux derniers mois, 8.000 terroristes venus de Turquie sont entrés en Syrie. On aurait pu éviter cette situation s'il n'y avait pas ces 860 kilomètres de frontière syro-turque", a indiqué Mme Shaaban.

"Tous les terroristes arrivent en Syrie via la Turquie", a-t-elle ajouté.

La conseillère a appelé les Etats-Unis à influer sur leurs partenaires dans la région – la Turquie, le Qatar et l'Arabie saoudite – pour qu'ils cessent de financer et d'aider les terroristes en Syrie. Selon elle, ces trois pays "sapent les entretiens de Genève" sur la crise syrienne.
Lire la suite

 

L'armée russe dépêche un fret humanitaire record en Syrie

 

Des militaires russes ont acheminé une cargaison record d'assistance humanitaire dans la province syrienne de Hama (ouest).
Il s'agit d'un lot de 16 tonnes de produits alimentaires, soit un volume record depuis le début des opérations humanitaires russes dans le pays, constate le porte-parole du Centre pour la réconciliation des parties syriennes en conflit, le colonel Sergueï Ivanov.

Le fret comportait des rations alimentaires individuelles, du pain, de la farine, des gruaux, ainsi que des conserves de poisson et de viande. Les produits ont été distribués auprès des réfugiés en provenance du village de Zara et des habitants de la localité d'El-Alamein.

Lire la suite

 

 

Conflit israélo-palestinien : la situation est proche "d'un point de non-retour"

 

Une réunion internationale sur le Proche-Orient se tient à Paris.

La perspective de deux États israélien et palestinien est « en grave danger » et la situation est proche « d'un point de non-retour », a alerté vendredi le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault à l'issue d'une réunion internationale sur le Proche-Orient à Paris. « Il faut agir en urgence pour préserver la solution des deux États, la ranimer avant qu'il ne soit trop tard », a-t-il ajouté, répétant la volonté de la France d'organiser une conférence avec les Israéliens et les Palestiniens d'ici la fin de l'année.

Lire la suite

 

 

L'attaque au couteau dans le métro de Londres considérée comme un acte terroriste selon la police

 

(07/12/15)

L’homme s’appelle Muhaydin Mire. Il a 29 ans et est originaire de Sansom Road à l’est de Londres. [...]

Il s’agit vraisemblablement d’une attaque perpétrée par ce que la police et les experts qualifient de « loup solitaire ». La police a d’ailleurs exprimé à plusieurs reprises son « inquiétude grandissante » vis-à-vis de ce type d’attaques.

En début de semaine, Peter Neumann, le directeur du Centre international pour l’étude de la radicalisation (ICSR) au King’s College déclarait à l’AFP qu’il fallait s’attendre à « davantage d’attaques complexes comme celles de Paris mais aussi à davantage d’attaques menées par des loups solitaires », nécessitant très peu de préparation. [...]

Source

Des images associées à Daesh et aux récents attentats de Paris ont été trouvées sur le téléphone portable de l’homme qui a blessé deux personnes au couteau samedi dans le métro londonien.

La nouvelle a été annoncé par le parquet londonnien ce lundi. Les enquêteurs ont également trouvé des images montrant un exercice récent de la police britannique sur le téléphone du suspect qui a comparu devant un tribunal londonien après avoir été inculpé pour tentative de meurtre.

(…) Direct Matin

 

Voir d'autres infos sur F de souche

Voir vidéo complète de l'attaque plus bas

 

 

 

Migrants : nouveaux drames en Méditerranée

 

Des centaines de migrants pourraient avoir disparu dans le naufrage vendredi d'un bateau au sud de la Crète, où une importante opération de sauvetage se poursuivait dans de bonnes conditions météo malgré un vent vif. Au même moment, la marine libyenne annonçait avoir retrouvé la veille 104 corps de migrants échoués sur ses côtes, qui pourraient avoir péri dans une série de naufrages la semaine dernière.

Lire la suite

 

 

 

Grèce : Violence entre migrants afghans et pakistanais dans un camp à Lesbos

 

Trop de tension dans le camp de migrants de Moria, à Lesbos en Grèce. Des affrontements ont eu lieu entre plusieurs groupes de réfugiés, notamment entre Afghans et Pakistanais, et des dizaines de personnes ont été blessées. Trois hommes au moins sont dans un état grave.

 

 

Algérie : Bouteflika veut faire condamner "Le Monde"

 

Un procès inédit s'ouvre ce 3 juin intenté par Abdelaziz Bouteflika au journal "Le Monde". Le quotidien français est accusé de diffamation à la suite de la publication de sa photo dans le cadre du scandale des Panama Papers.

Lire la suite

 

 

 

Le prédicateur saoudien interdit de territoire revient à Roubaix… par téléphone

 

Le prédicateur saoudien Mohammed Ramzan Al-Hajiri avait bravé l’an dernier une interdiction d’entrée sur le territoire pour venir prêcher à la mosquée Abou Bakr de Roubaix. Cette année, il a donné une conférence pour le début du ramadan… par téléphone!


La dernière visite à Roubaix de ce prédicateur saoudien controversé, en mai 2015, n’était pas passée inaperçue. En venant pour la troisième fois consécutive prêcher à la mosquée Abou Bakr, après 2013 et 2014, Mohammed Ramzan Al-Hajiri avait violé une interdiction de pénétrer en France. Il fait en effet l’objet jusqu’en 2050 d’une fiche « TE » d’opposition à son entrée sur le territoire, délivrée par la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI). Motif : il serait un « individu susceptible de troubler l’ordre public en raison de ses prêches islamistes radicaux ».

Malgré la polémique de l’an dernier, la mosquée du quartier du Pile, qui se revendique du courant salafiste, vient de récidiver, en invitant de nouveau le cheikh à parler aux fidèles . Il faut dire que le prédicateur a beaucoup de succès : l’an dernier, pas moins de 1 500 personnes étaient venues l’écouter.

(…) La Voix du Nord

Commenter cet article