Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 19 juin

 

 

Syrie: des habitants de Manbij exécutés par Daech

 

 

Une famille entière a été fusillée par Daech, qui n'a pas épargné les enfants. Leur seule faute est d'avoir tenté de fuir la ville contrôlée par l'organisation État islamique et encerclée par les Kurdes.

La ville syrienne de Manbij a connu un nouveau drame sanglant. Les terroristes de Daech ont exécuté six habitants locaux. Parmi eux, deux enfants, annonce le service de presse de l'Union patriotique du Kurdistan (UPK).

"Les djihadistes ont arrêté six membres de la famille Al-Darj alors qu'ils cherchaient à quitter la ville de Manbij, dévastée par la guerre, raconte un habitant local. Ils ont été fusillés devant des centaines de personnes. Parmi les victimes, il y avait deux enfants. L'exécution a été spécialement organisée dans un endroit public pour intimider les habitants locaux".

Lire la suite

 

 

 

Syrie: le ministre russe de la Défense en inspection à Hmeimim

 

Lors de sa visite en Syrie, le ministre russe de la Défense s'est rendu à la base aérienne de Hmeimim, avant de s'entretenir avec le président syrien.

Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a inspecté les troupes russes et les positions de tir du système de missiles sol-air S-400 déployé sur la base aérienne de Hmeimim en Syrie, a annoncé le porte-parole du ministère, le général Igor Konachenkov.

"Le ministre a contrôlé le service de combat au poste de commandement du groupe de la DCA et a inspecté les positions de tir du système de missiles sol-air S-400 déployé sur la base aérienne", a indiqué le porte-parole.

Lire la suite

 

 

Turquie : le dernier méfait d'Erdogan

 

Cela s'est passé près du village de Sirnak, il y a moins d'une semaine. Dans cette partie de la Turquie qui forme un coin entre la frontière irakienne à l'est et la frontière syrienne à l'ouest. Dans une région revendiquée par les autonomistes kurdes. En pleine nuit, les habitants d'un camp de réfugiés ont vu arriver des camions militaires, dont certains transportaient des bulldozers. En quelques minutes, sept fosses ont été creusées et des corps ont été enfouis à la hâte et recouverts. Avec juste de grosses pierres sans inscription pour marquer leur emplacement. Combien y en avait-il ? Les réfugiés qui ont montré les fosses communes à un journaliste du Times ne le savent pas, car ils se cachaient pendant que se déroulait cette macabre opération. Ils ont tout de même pu se rendre compte qu'il y avait des enfants dans ce charnier.

Depuis que le cessez-le-feu avec le PKK, le mouvement autonomiste kurde, a été rompu, il y a deux ans, les spadassins d'Erdogan frappent aveuglément des civils hâtivement baptisés terroristes. Ce qui, d'ailleurs, est parfois vrai, car le PKK continue de commettre des attentats contre les Turcs, y compris au cœur du pouvoir, dans les grandes villes comme Ankara ou Istanbul.

Lire la suite

 

 

Des médias belges affirment qu'un suspect arrêté dans le cadre des attentats de Bruxelles travaillait à l'aéroport

 

C'est le huitième suspect placé en détention depuis les attentats à l'aéroport de Bruxelles-Zaventem et dans la station de métro Maelbeek, perpétrés le 22 mars dans la capitale belge. Un homme de 30 ans, arrêté et inculpé vendredi 17 juin de "terrorisme" dans le cadre de l'enquête sur les attentats de Bruxelles, travaillait à l'aéroport international de Zaventem, rapportent samedi des médias belges.

Youssef E.A. était employé par une société de restauration aérienne et avait un accès direct aux avions, selon le quotidien flamand Het Nieuwsblad et des publications du groupe francophone Sudpresse. Bien que confirmées par des sources judiciaires, selon l'agence de presse Belga, ces informations n'ont pas été confirmées par le parquet fédéral belge. Il faut donc les prendre avec précaution.

Lire la suite

 

 

 

Malgré les récents événements, le niveau de menace terroriste reste à 3 en Belgique

 

Le niveau d’alerte terroriste en Belgique reste à 3 pour l’ensemble de la Belgique, a annoncé samedi le Premier ministre Charles Michel, lors d’une conférence de presse à l’issue d’une réunion du Conseil national de sécurité. Le niveau d’alerte 3 signifie que la menace est grave, possible et vraisemblable, mais qu’il n’y a pas d’information spécifique faisant état d’une menace imminente.

Lire la suite

 

 

 

________________

Le 18 juin

 

 

Syrie: la Russie frappe des rebelles soutenus par les USA

 

(le 17 juin)

La Russie a mené aujourd'hui de nouvelles frappes aériennes contre des rebelles qui combattent l'Etat islamique (EI) dans le sud de la Syrie et dont certains sont soutenus par les Etats-Unis, a déclaré un responsable américain. Ces raids, qui font suite à une première série de frappes jeudi dans ce secteur, ont été menés alors que Washington avait demandé à Moscou d'y mettre fin par les canaux de communication d'urgence, a ajouté ce responsable.

S'exprimant sous le sceau de l'anonymat, il a précisé qu'un "petit nombre" de rebelles soutenus par les Etats-Unis avaient été tués jeudi dans les bombardements qui ont visé les abords de la ville d'Al Tanf. La région du sud de la Syrie frontalière de la Jordanie est, avec la ville d'Alep au Nord, l'une des rares régions où l'Armée syrienne libre (ASL) n'a pas été totalement supplantée par les divers mouvements insurgés islamistes.

Lire la suite

 

 

Syrie : des diplomates américains réclament des frappes contre le régime d’Assad

 

(le 18  juin)

Coup de grisou dans la politique étrangère de Barack Obama. Une cinquantaine de diplomates américains réclament des frappes militaires contre le régime de Bachar al-Assad. Le département d’Etat a reconnu l’existence d’un document dissident sur la Syrie sans en dévoiler ni commenter la teneur. Selon la presse américaine, le texte prône «un recours judicieux» à des frappes de missiles ou de drones.

Lire la suite

 

 

 

La diplomatie US voulant bombarder Damas peut-elle presser Obama de le faire?

 

Des diplomates américains appellent les Etats-Unis à bombarder Damas! Certes, ce sont des "dissidents", mais ils sont néanmoins 50 à dire que les frappes aériennes russes contre des rebelles soutenus par les USA mériteraient une riposte de l'aviation américaine contre l'armée du pouvoir légal syrien. Quelles sont leurs chances d'être entendus?

51 fonctionnaires du département d'Etat US impliqués dans l'élaboration de la stratégie en Syrie ont signé une note interne appelant à "une utilisation judicieuse des armes aériennes" contre le gouvernement syrien afin de mettre fin aux violations de la trêve mise en place fin février.

Mais cette fois-ci, on n'a pas eu besoin de Julien Assange pour apprendre l'existence du télégramme dissident rédigé par un groupe d'employés de la diplomatie américaine, car la note a été dévoilée par le Wall Street Journal (WSJ).

Derrière cette démarche prétendument dissidente, y a-t-il une tentative de faire pression sur Barack Obama pour qu'il prépare un putsch en Syrie?
Olivier Hanne, chercheur à l'Université d'Aix Marseille et au groupe SYNOPSIS sur la géopolitique, commente cette situation dans un entretien accordé à Sputnik.

Selon lui, les Américains ont toujours eu un système de double diplomatie avec des Think Tank très influents. Ce n'est pas étonnant, puisque cela est courant chez eux. Ce qui est plus original dans le cas présent, c'est que la critique est devenue ouverte et publique.

"En même temps, on est à la fin du mandat d'Obama. Ces gens prévoient la suite. A mon avis, c'est juste un moyen de pression sur le futur successeur, ou un moyen de peser sur la nouvelle doctrine internationale des Américains. De toute évidence, on a de nouveaux faucons qui veulent en découdre avec le président Assad ", a-t-il fait remarquer.

Lire la suite

 

 

 

Les forces irakiennes déclarent contrôler le centre de Falloujah

 

9

 

Le premier ministre belge placé sous protection par crainte d'attentat

 

La police a renforcé la protection des ministres clés suite à la menace terroriste en Belgique.

La protection du premier ministre belge et de plusieurs membres de son gouvernement a été renforcée suite à la menace terroriste dans le pays, annonce la Radio-télévision belge francophone (RTBF).

Selon elle, quatre ministres, le Premier ministre, le ministre de l'Intérieur, des Affaires étrangères et de la Justice ainsi que les membres de leurs familles, disposent désormais d'une protection policière. Cette mesure a été prise sur recommandation de l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace (OCAM).

Lire la suite

 

 

Larossi Abballa : un loup solitaire, vraiment ?

 

Larossi Abballa, Charaf-Din Aberouz et Saad Rajraji.

Le Point.fr a eu accès à des documents qui établissent des liens concrets entre Larossi Abballa et des djihadistes bien connus des services.

Ils sont trois à avoir été placés en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur Larossi Abballa, l'auteur du meurtre d'un couple de policiers à Magnanville. Alors qu'un homme est ressorti libre, Saad Rajraji et Charaf-Din Aberouz, 27 et 29 ans, ont été déférés devant le parquet en vue d'une éventuelle mise en examen. Tous deux connaissaient bien Larossi Abballa. Ils ont été condamnés et incarcérés en même temps, évoluant clairement dans les sphères djihadistes. La cartographie relationnelle d'Abballa se dessine peu à peu. Elle indique que l'auteur des deux assassinats entretenait des liens directs avec des membres de la filière des Buttes-Chaumont, Forsane Alizza ou encore des attentats de Casablanca. La théorie du « loup solitaire » semble de moins en moins probable.

Charaf-Din Aberouz est un proche de Larossi Abballa. Les deux hommes ont fait partie d'un groupe de sept Français soupçonnés d'entretenir des liens avec des talibans et Al-Qaïda. Deux d'entre eux avaient été interpellés à Lahore par les services secrets pakistanais en 2011, juste avant d'atteindre le Waziristan, où ils prévoyaient de s'entraîner au djihad. Charaf-Din Aberouz est alors âgé de 25 ans. Il est condamné à cinq ans de prison en France pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un acte terroriste. Il sera libéré le 12 novembre 2015 au motif d'une réduction conditionnelle de peine.

Lire la suite

 

 

Crash EgyptAir : la seconde boîte noire repêchée

 

La première boîte noire de l'avion avait été repêchée ce jeudi. "La partie la plus importante, qui contient la mémoire de l'appareil", a pu être récupérée.

Lire la suite

 

 

 

Prison à vie pour l'ex-président égyptien Morsi pour "espionnage"

 

Un tribunal égyptien a condamné l'ex-président islamiste Mohamed Morsi, destitué en 2013 par l'armée, à la prison à vie pour "espionnage" au profit du Qatar.

Un tribunal égyptien a condamné samedi l'ex-président islamiste Mohamed Morsi à la prison à vie pour "espionnage" au profit du Qatar.

Six autre prévenus dont trois journalistes, ont été condamnés à la pendaison.

La séance du tribunal a été diffusée en direct par la télévision égyptienne. 

Il y a un an, en juin 2015, un tribunal égyptien a déjà condamné M.Morsi à la perpétuité pour "espionnage" au profit du Hamas palestinien, du Hezbollah libanais et de l'Iran.

Lire la suite

 

 

 

 

Turquie : Istanbul interdit la Gay Pride en invoquant la sécurité

 

La ville a décidé d'annuler l'événement à cause d'un groupe d'ultranationalistes qui menaçait de faire usage de la violence si la Gay Pride avait lieu.

Lire la suite

 

 

 

Poutine qualifie d'injuste la suspension des athlètes russes

 

Le président russe Vladimir Poutine a déclaré que la décision de suspendre les athlètes russes, à la veille des Jeux olympiques de Rio, était injuste, et il a exprimé son espoir que le Comité international olympique agisse en conséquence.

lire la suite

 

 

 

______________

Le 17 juin

 

Percée des forces irakiennes dans le centre de Fallouja, bastion de l’Etat islamique depuis 2014

 
Les forces irakiennes progressent vers Fallouja, située à 50 km à l’ouest de Bagdad, et détenu par le groupe Etat islamique depuis 2014.

La lente reconquête de Fallouja a marqué une avancée significative vendredi 17 juin. Les forces irakiennes sont entrées dans le centre de Fallouja et ont repris le QG du gouvernement qui servait de base à l’organisation Etat islamique (EI). Une percée dans leur offensive pour reprendre cet important fief djihadiste, situé à 50 km à l’ouest de Bagdad.

Depuis le lancement le 23 mai de l’offensive pour reprendre la ville, les forces irakiennes avaient réussi à encercler totalement la ville et à reconquérir les quartiers périphériques notamment les quartiers sud. Mais elles peinaient à avancer en direction du centre-ville en raison notamment des mines et engins explosifs placés par les djihadistes et des craintes pour les milliers de civils bloqués avec les djihadistes dans le secteur.

Lire la suite

 

 

 

 

Les Yazidis, cible d'un "génocide" en Irak et en Syrie

 

 

 

 

Carcassonne: un islamiste radical projetait d'attaquer des touristes

 

La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert lundi soir une enquête après l'interpellation d'un homme à Carcassonne, soupçonné de préparer un attentat contre des touristes. Un couteau et une petite masse ont été retrouvés en sa possession.

L'interpellation a eu lieu le même jour que l'attentat contre un couple de policiers dans les Yvelines. Et les similitudes entre les deux dossiers sont troublantes. Un jeune homme radicalisé de 22 ans a été arrêté lundi soir à Carcassonne (Aude), soupçonné de préparer un attentat. Selon une source judiciaire contactée ce jeudi par L'Express, une enquête a été ouverte à Paris lundi pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d'acte de terrorisme. Le suspect est toujours en garde à vue. 

Lire la suite

 

 

Crash EgyptAir: une des deux boîtes noires récupérée

 

Info de 16 juin

L'une des deux précieuses boîtes noires de l'Airbus A320 d'EgyptAir qui s'est abîmé en mer il y a près d'un mois, a été repêchée jeudi en Méditerranée et son examen pourrait aider à établir les causes du drame toujours inexpliqué.

L'enregistreur de voix CVR (Cockpit Voice Recorder), "a été retrouvé en morceaux", a annoncé la commission d'enquête égyptienne dans un communiqué. Mais les équipes de recherches ont pu "récupérer la partie la plus importante de l'enregistreur, celle qui contient la mémoire de l'appareil".

Lire la suite

 

 

 

 

Suède. Un djihadiste membre de Daesh s’en sort en demandant l’asile

 

 

Un Bosnien membre présumé du groupe terroriste Etat islamique (EI) a été arrêté cette semaine à son arrivée en Suède. Mais il a dû être confié à l’Office des migrations parce qu’il déposait une demande d’asile.

Cet homme de 46 ans, décrit par les médias suédois comme un « djihadiste de l’EI », figure au fichier du système d’information Schengen à la demande de la France, selon le quotidien « Sydsvenskan », qui a révélé l’affaire. Il est arrivé lundi à l’aéroport de Malmö, dans le sud de la Suède, avec ses quatre enfants. Il arrivait de Tuzla, en Bosnie-Herzégovine, muni d’un passeport à son nom, récemment émis.

Alertés par sa nervosité manifeste au moment de passer la douane, des fonctionnaires de la police aux frontières l’ont emmené pour l’interroger et vérifier son identité. L’homme a alors demandé l’asile et a été automatiquement confié à l’Office des migrations, conformément à la Convention de Genève.

(…) Le Matin

 

 

u

 

Déclaration intégrale de Larossi Abballa, suite à l’assassinat de deux officiers de police dans les Yvelines, commis au nom de l’Etat islamique

 

 

FRANCE-ATTACKS-POLICE

Le 15 juin 2016, l’Etat islamique a diffusé une vidéo de Larossi Abballa, citoyen français de 25 ans qui avait, le jour précédent, poignardé un officier de police en civil et sa compagne, également officier de police, dans sa résidence de Magnanville. [1] Dans la vidéo en français, Abballa fait vœu d’allégeance à l’Etat islamique et à son chef Abou Bakr Al-Baghdadi, et déclare avoir agi pour répondre à l’appel du porte-parole Abou Muhammad Al-Adnani à soutenir l’Etat islamique en Occident et à attaquer des non-musulmans dans leurs pays. [2] Dans cette vidéo de onze minutes, Larossi, texte à l’appui, appelle à attaquer les policiers et surveillants pénitenciers, les députés et maires, les rappeurs et les journalistes, fournissant une liste de personnes à abattre. Il promet aussi que l’Euro 2016 sera « un cimetière ». Ci-dessous la transcription intégrale de la déclaration de Larossi Abballa :

Lire la suite

 

 

Nancy (54) : Sabahaddin jugé pour avoir tenté de tuer un policier avec un sabre (MàJ : acquittement ?)

 

(…) Pour le reste, il prétend n’avoir plus aucun souvenir des faits. Rien. L’amnésie totale. Le black-out. « Avant janvier 2015, avant que j’aie une piqûre et un traitement, je n’étais pas moi-même », argumente l’accusé. La présidente Hologne essaie de lui rafraîchir la mémoire en lui rappelant ses déclarations devant le juge d’instruction. Car à ce moment-là, l’homme au sabre n’était pas amnésique. « Mais c’était avant. Je n’étais pas moi-même », répète quasiment en boucle l’accusé.


Hebergeur d'image

Rien ne peut le faire dévier de cette ligne de défense. Ni les attaques de l’avocat général, Amaury Lacote, qui lui demande d’« arrêter de faire l’imbécile ». Ni la projection des images de la caméra de surveillance qui a enregistré l’agression au katana. À peine si l’accusé se reconnaît sur l’écran. « Vous pensez que c’est un montage contre vous ? », interroge la présidente. « Sûrement… Parce qu’il manque des trucs… », soutient Sabahaddin Kose.

Lire les suites sur F de souche

 

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 

16/06: Un jeune radicalisé menaçant d’attaquer une école à nouveau condamné (source)
16/06: Romans (38) Deux policiers blessés à coups de bâton au cri d’Allah akbar (source)
16/06: (75) Un diplomate Qatari accusé de viol mais protégé par son immunité (source)
16/06: Clayes (78) Un homme tire des fusées sur la police pour fêter l’attentat (source)
15/06: ‘Je vais prendre la suite de Merah, Je vais tout faire péter, Allah akbar’ (source)
15/06: Ozkan Kuyruk, champion de boxe mis en examen pour 3 nouveaux viols (source)
15/06: Les Mureaux (78) 4 ‘jeunes ados’ arrêtées pour apologie du terrorisme (source)
15/06: (13) Un individu originaire de Mayotte agresse aux ciseaux en prison (source)
15/06: Marseille (13) Le rappeur K-Rhyme identifié lors d’un lynchage de rue (source)
 

 

 

 

Niger : 34 migrants, dont 20 enfants, meurent de soif à la frontière algérienne

 

Ils sont probablement morts de soif dans le désert à la frontière entre le Niger et l’Algérie, près d’Assamaka. 34 personnes, dont 9 femmes et 20 enfants. originaires de différents pays africains. Ils sont de plus en plus nombreux à choisir l’Algérie, plutôt que la Libye déchirée par la guerre. mais les autorités d’Alger ne voient pas d’un bon œil cet afflux de migrants sur sont territoire.

 

 

 

Grèce : Le puzzle des migrants

 

Skaramangas est l’un des 35 camps de migrants que compte la Grèce. Il accueille près de 3.000 personnes sur une base de la marine hellénique. Mais dans les prochains mois, leur nombre pourrait passer à 7.000.

Commenter cet article