Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

______________

Le 16 juin

 

 

 

Syrie: la Russie annonce un cessez-le-feu de 48 heures à Alep

 

Un peu de répit dans un paysage apocalyptique. Moscou a annoncé l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu de 48 heures dans la ville syrienne d'Alep (nord), quelques heures après la mise en garde de Washington envers le président syrien Bachar al-Assad et son allié russe sur le respect de la cessation des hostilités. 

"A l'initiative de la Russie, un 'régime de silence' est entré en vigueur à Alep pour 48 heures le 16 juin à 00h01 (21h GMT mercredi) afin de réduire le niveau de violence armée et stabiliser la situation", a déclaré mercredi soir le ministère russe de la Défense dans un communiqué. 

Lire la suite

 

 

 

 

Libye: 10 membres des forces du gouvernement d'union tués par l'E

 

Dix combattants des forces soutenant le gouvernement d'union nationale (GNA) en Libye ont été tués jeudi dans un attentat suicide du groupe Etat islamique (EI) près de la ville de Syrte, selon une source hospitalière.

"Les corps de dix personnes ainsi que sept blessés ont été transportés jeudi aux urgences (...) victimes de l'attentat suicide perpétré par l'organisation Daech (acronyme arabe de l'EI) à Abou Grein", a déclaré à l'AFP un responsable de l'hôpital central de Misrata, qui se trouve à une cinquantaine de km au nord d'Abou Grein.

Source

 

 

Larossi Abballa, après le 13 novembre: « Les médias parlent mal de l’islam, pas de vrais musulmans qui ont fait ça »

 

L’ex-petite amie de Larossi Abballa, l’assassin djihadiste du couple de policiers de Magnanville,  a témoigné sous anonymat sur France Info. La jeune femme, aujourd’hui agent administratif dans une collectivité des Yvelines, a connu le meurtrier des deux policiers à la cité des Musiciens aux Mureaux d’où il était originaire. Elle décrit «un petit jeune de quartier qui pensait à s’amuser, à faire la fête».

Du moins, avant son entrée en religion. «Après il a changé, changé dans le bon sens. Il s’est rapproché de Dieu, il a voulu faire ses prières correctement. (…) A aucun moment, je ne l’ai senti radicalisé» dit la jeune femme. «Ça ne m’a pas effrayé parce qu’il était normal, poursuit-elle. Il me disait juste qu’il aimerait qu’un jour je devienne comme lui, que je porterai le voile. Mais à aucun moment, il ne m’a jugée, ni n’a arrêté de parler avec moi parce que je n’étais pas voilée ou parce que j’avais un jean troué ou un cuir… A aucun moment.»

Elle était en contact régulier avec Abballa, qui lui avait dit au lendemain de la tuerie du 13 novembre: «Tu as vu comment les médias parlent de notre religion? Ce ne sont pas de vrais musulmans qui ont fait ça… C’est du n’importe quoi

Elle raconte qu’il s’était rendu il y a peu à La Mecque avec des amis pendant quinze jours. D’après elle, Abballa savait parfaitement qu’il était surveillé. «Il m’avait dit qu’il était sur écoute par rapport à son ancienne condamnation et qu’il avait une fiche S. Ça le faisait rire.», dit-elle.

Le Figaro

 

 

Double meurtre de Magnanville : l'assassin connaissait-il le policier ciblé ?

(..)

Avant d'être condamné en 2013 pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, Larossi Abballa avait été impliqué dans de multiples affaires de petite délinquance dans un secteur que Jean-Baptiste Salvaing, flic de terrain depuis près de quinze ans, connaissait sur le bout des doigts. A la recherche d'un éventuel lien, les enquêteurs de la PJ ressortent donc les procédures traitées par leur collègue au cours de sa carrière et reconstituent la composition des patrouilles de la BAC départementale de nuit, unité à laquelle il a appartenu.

Une rencontre fortuite le jour des faits semble peu probable. Le policier a-t-il été suivi ? Des

repérages ont-ils eu lieu ? Des expertises informatiques sont en cours pour déterminer si l'assassin, venu en voiture, a effectué au préalable des recherches sur Internet ou sur les pages blanches. L'absence de caméras de vidéosurveillance dans ce quartier habituellement paisible de Magnanville ne facilite pas le travail des enquêteurs qui doivent s'en remettre à des témoignages humains pour déterminer une chronologie fine des événements.

Lire la suite

 

 

Le cyberespace, désormais théâtre d'opérations pour l'OTAN

 

 

Trump accable les musulmans, Obama sort de ses gonds

 

«Quand je serai élu, je suspendrai l’immigration depuis les régions du monde qui sont historiquement une source de terrorisme contre les Etats-Unis, l’Europe ou nos alliés», promettait lundi Donald Trump, au lendemain de la tuerie d’Orlando qui a fait 49 morts dans un club gay. Pendant son discours, il a multiplié les attaques contre les musulmans, sans doute les plus violentes depuis le début de la campagne. Une rhétorique qui a suscité une colère inédite de Barack Obama. Le magnat de l'immobilier est coutumier du fait: au lendemain de la fusillade de San Bernardino, il avait déjà demandé «l’arrêt total et complet de l’entrée des musulmans aux Etats-Unis», jusqu’à nouvel ordre.

«Le problème de fond, c’est que la seule raison pour laquelle le tireur était aux Etats-Unis c’est parce que nous avons autorisé sa famille à venir ici», a attaqué Trump lundi, avant de détailler son ambition d’une politique anti-immigration dirigée contre les musulmans. Se moquant, au passage, de sa rivale Hillary Clinton : «Ecoutez ce qu’elle a dit, la citation exacte : "Les musulmans sont des gens pacifiques et tolérants, et ils n’ont rien à voir avec le terrorisme."» Ça, c’est Hillary Clinton!»

Lire la suite

 

 

Ces migrants “mineurs” majeurs qui préoccupent la Suède

 

Selon une enquête diffusée par la radio nationale suédoise SR, un grand nombre de migrants “mineurs non-accompagnés” provenant, entre autres, de Somalie, d’Afghanistan et d’Irak, seraient en fait de jeunes adultes.

Express Business

 

 

 

Romans-sur-Isère : (38) Deux policiers blessés à coups de bâton au cri d’Allahu akbar

 

Les faits se sont déroulés mardi soir à Romans. Il était environ 23h30, rue Delay, lorsqu’un homme est entré dans un jardin privé en criant “Allahu akbar”. Entendant ces cris, des voisins ont alerté la police.

Arrivés sur place, deux policiers de l’équipe de nuit sont également entrés dans le jardin et c’est à cet instant que l’homme, qui s’était caché dans un coin, leur est tombé dessus, les frappant à coups de bâton. Un bref affrontement au terme duquel les agents, bien que légèrement blessés, ont pris le dessus sur leur agresseur.

Cet homme de 54 ans, connu de la police pour des délits de droit commun, vraisemblablement sous l’emprise de l’alcool, a été placé en garde à vue, où il se trouvait toujours hier soir.

Le Dauphiné

 

 

 

Lutte contre le terrorisme islamique : 11600 personnes arrêtées en cinq jours au Bangladesh

 

 

Un immense coup de filet. Pour tenter de mettre un terme à la série de meurtres visant des religieux, des représentants LGBT, des blogueurs, des intellectuels, des étrangers, des laïcs, etc. la police a appréhendé plus de 11 680 personnes depuis vendredi au Bangladesh. Et cette campagne doit se poursuivre jusqu’à demain selon des dispositions prises la semaine dernière après la mort de Nityaranjan Pande, un employé d’un monastère hindou, tué à coups de machette dans le nord-est du pays.

[...] Samedi, lors d’une réunion de son parti la Ligue Awami, la Première ministre Sheikh Hasina a promis que son gouvernement arrêterait tous les «assassins». «Nous prendrons toutes les mesures nécessaires pour mettre un terme à ces meurtres. Les tueurs, leurs commanditaires, les finances et les autres personnes impliquées dans les tueries devront payer pour de telles attaques terroristes. Où vont-ils se cacher? Nous les trouverons parce que le Bangladesh est un petit pays.»

[...] Mais cette vaste opération, qui a des allures de campagne de communication au moment où le gouvernement essuie des critiques sur la gestion de la série meurtrière, n’a pas donné beaucoup de résultat pour l’instant. Elle a parfois viré à «un flagrant abus de pouvoir» selon les termes du quotidien Daily Star. Des centaines de Bangladais ont été arrêtés sans raison, certains ont été battus, d’autres ont dû s’acquitter d’une somme d’argent pour être libéré. [...]

Source

 

 

Sondage : 50% des allemands se sentent étrangers dans leur pays, 40% pour une interdiction d’entrée des musulmans

 

 

L’islamophobie est en nette hausse en Allemagne, selon un sondage publié mercredi qui traduit les tensions au sein de la société allemande depuis l’arrivée l’an dernier d’un million de réfugiés et migrants, très majoritairement musulmans.

50% des 2.420 personnes interrogées pour cette enquête ont dit se sentir parfois étrangères dans leur propre pays en raison de la présence de nombreux musulmans, soit une hausse de sept points par rapport à 2014 (43%) et de 20 points par rapport à 2009 (30,2%).

Le nombre de personnes qui pensent que l’accès au territoire allemand devrait être interdit aux musulmans a aussi augmenté et dépasse désormais 40%, soit près du double de 2009.

L’enquête a été menée par des chercheurs de l’Université de Leipzig en coopération avec trois fondations privées.

L’afflux massif de migrants a alimenté une forte hausse des attaques criminelles contre les foyers de réfugiés l’an dernier en Allemagne et profite au parti anti-immigration AfD, en nette hausse dans les sondages d’intentions de vote.

Lundi, le président allemand Joachim Gauck a appelé ses compatriotes à ne pas diaboliser les musulmans et à favoriser le dialogue lors de sa participation à un repas de rupture du jeûne du mois de ramadan.

Outre les musulmans, les Allemands affichent une défiance croissante envers les Roms, dont ils sont près de 60% à penser qu’ils sont davantage susceptibles de se livrer à des activités criminelles, selon l’étude.

En règle générale, huit personnes interrogées sur dix disent souhaiter que l’Etat se montre plus regardant en matière de droit d’asile.

Près de 40% des ex-Allemands de l’Est disent penser que les étrangers viennent en Allemagne dans l’unique but de profiter des avantages sociaux, alors que seuls 30% des ex-Allemands de l’Ouest sont de cet avis.

Zaman

 

 

______________

Le 15 juin

 

 

Des commandos de djihadistes ont quitté la Syrie pour venir frapper la Belgique et la France

 

Selon le quotidien belge "La Dernière Heure", qui s'est procuré des notes

Internes des services secrets belges, des commandos de djihadistes auraient quitté la Syrie il y a 10 jours pour venir en Europe et commettre des attentats. Ils viseraient en priorité la Belgique et la France.

Un message d'alerte antiterroriste a été transmis à la police belge. Il indique que des djihadistes du groupe Etat islamique (EI) auraient quitté la Syrie au début du mois pour commettre des attentats en Belgique et en France, a déclaré mercredi une source proche des services de sécurité.

Le Centre de crise belge a également fait état de cette alerte. Il ne prévoit cependant pas pour le moment de relever le niveau d'alerte en Belgique à son stade le plus élevé, a dit un porte-parole.

Selon "La Dernière heure", un message d'alerte transmis à la police indique que les "combattants auraient quitté la Syrie il y a environ une semaine et demie afin de rejoindre l'Europe via la Turquie et la Grèce, en bateau, sans passeport". Le message ne précise pas la date exacte de leur éventuel départ. Le journal belge est le premier à avoir rapporté l'information.

"Ces personnes se sépareraient en deux groupes, l'un pour la Belgique, l'autre pour la France, afin d'aller commettre des attentats par groupe de deux", ajoute le message. Il ajoute également que "ces personnes seraient déjà en possession de l'armement nécessaire et leur action serait imminente".

Lire la suite

 

« Des combattants auraient quitté la Syrie il y a environ une semaine et demie afin de rejoindre l’Europe via la Turquie et la Grèce, en bateau, sans passeport. Ces personnes se sépareraient en deux groupes, l’un pour la Belgique, l’autre pour la France, afin d’aller commettre des attentats par groupe de deux », affirme la note.

« Ces personnes seraient déjà en possession de l’armement nécessaire et leur action serait imminente », précise la cellule. [...]

Europe 1

 

 

 

 

Attentats: "nous connaîtrons de nouveau des attaques", prévient Valls

 

La France doit "poursuivre le travail" engagé par le gouvernement pour "resserrer les mailles du filet" de l'antiterrorisme, a justifié aujourd'hui Manuel Valls après l'assassinat d'un policier et de sa compagne près de Paris, en prévenant toutefois que le pays "connaîtra(it) de nouveau des attaques".

"Il faut poursuivre ce travail, il faut resserrer les mailles du filet, il faut continuer à donner tous les moyens à la police, à la gendarmerie et aux services de renseignement. Mais nous connaîtrons de nouveau des attaques parce que nous faisons face à une organisation terroriste qui recule en Syrie et en Irak et qui se projette dans nos pays sous des formes différentes" afin de "créer la peur et diviser", a déclaré le Premier ministre sur France Inter.

Voir vidéo

 

 

Magnanville : Larossi Abballa faisait l'objet d'une écoute téléphonique judiciaire (info iTELE

 

 

 

Appel au meurtre par internet : Le nouveau mode opératoire de Daech

 

C’est la nouvelle doctrine du groupe État islamique, susciter des actes terroristes sur des cibles symboliques pendant le mois de ramadan. Les sites internet reproduisent l’appel d’Abou Al-Adnani, le porte-parole de Daech. « Quelle que soit la cible, ne demandez la permission à personne ». Photos, vidéos, textes, les islamistes utilisent internet comme leur outil de propagande privilégié.

De l’autre côté de l’écran, des individus isolés passent alors à l’acte sans avoir besoin de la logistique de l’organisation, mais en signant du nom de Daech, c’est l’autre commandement. « Il est important  que la tuerie soit commise au nom du groupe État islamique », assure le porte-parole de Daech.

« Ces frappes aussi limitées soient-elles, ont autant d’impact pour eux qu’un attentat majeur parce qu’ils savent que ça aura un retentissement important », explique Jean-Charles Brisard, président de centre d’analyse du terrorisme.

 

 

 

 

« Daesh est en train d’infiltrer le système pénitentiaire ! »

 

(info du 14 juin)

Pierre Botton, président de l’association « Ensemble contre la récidive » et ancien détenu, connaît bien la radicalisation dans les prisons.

« Vous l’avez vu, quand Abdeslam est arrivé à Fleury, il a été applaudi, est-ce que ça ne suffit pas comme message aux politiques? » explique-t-il. « Depuis le début, je dis que ces gens-là ne doivent pas être incarcérés dans des prisons telles que celles que nous avons. Ils doivent être dans des prisons militaires, ces gens sont en guerre!« 

 

 

Notes :Cette vidéo a est à voir absolument. Le témoignage est plus qu'accablant pour nos dirigeants, qui refuse de voir une réalité en face
 

 

 

Abou Mohammed Al-Adnani : L’homme qui inspire les djihadistes occidentaux

 

L’homme à l’origine de cette guerre contre les « mécréants » se nomme Abou Mohammed Al-Adnani. Considéré comme le ministre des Attentats de l’État Islamique, dont il est par ailleurs le porte-parole, Al-Adnani fait partie des terroristes les plus recherchés de la planète. Il est considéré comme le véritable cerveau des attentats du 13 novembre à Paris. Et il a inspiré Larossi Abballa, le terroriste auteur lundi du double meurtre d’un policier et de son épouse lundi à Magnanville.

Abou Mohammed Al-Adnani est l’homme qui se cache derrière les appels lancés aux partisans de l’EI à passer à l’action dans leur pays d’origine. [...] Il les incitait à mener des attaques aux États-Unis et en Europe pendant le ramadan, qui a débuté le 6 juin. Né dans le nord de la Syrie, Al-Adnani est considéré comme « l’un des premiers combattants étrangers à s’opposer aux forces de la coalition en Irak« .

[...] Al-Adnani est emprisonné à Bucca, prison du sud de l’Irak gérée par les États-Unis où il rencontre le calife de Daesh, Abou Bakr Al-Baghdadi. Relâché en 2010, il profite des effets du printemps arabe en Syrie pour reprendre sa croisade avec ses anciens compagnons d’armes irakiens.

Il n’a cessé ensuite de progresser dans la hiérarchie du groupuscule terroriste au point d’être considéré par les services de renseignements américains comme le « ministre des attentats« , chargé non seulement de motiver les djihadistes isolés comme Larossi Aballa mais aussi de superviser les attaques contre l’Occident.

« Si vous ne pouvez pas faire sauter une bombe ou tirer une balle« , expliquait-il dans un message audio diffusé en septembre 2014 par Al Furqan, le média de l’EI. « Débrouillez vous pour vous retrouver seul avec un infidèle français ou américain et fracassez-lui le crâne avec une pierre, tuez-le à coups de couteau, renversez-le avec votre voiture, jetez-le d’une falaise, étranglez-le, empoisonnez-le« .

Son rôle et son influence font d’Al-Adnani l’un des terroristes les plus recherchés de la planète. Les États-Unis ont à ce titre promis la somme de 5 millions de dollars contre toute information permettant de le localiser et l’arrêter. D’ailleurs, comme l’évoque Le Monde, il est même devenu le terroriste le plus recherché par les États-Unis, avant Abou Bakr Al-Baghdadi, le chef autoproclamé de l’organisation terroriste de Daesh.

7Sur7  via F de souche

 

 

 

Syrie: au moins 70 combattants tués dans des affrontements à Alep

 

 Au moins 70 combattants des deux camps ont été tués en 24H dans des affrontements entre forces du régime et rebelles alliés à des jihadistes au sud de la ville d'Alep, nord de la Syrie, a indiqué mercredi l'Observatoire syrien des droits de l'Homme.

Les forces pro-régime, appuyées par des raids de l'armée de l'air syrienne et de l'aviation russe, sont parvenues à reprendre mercredi Zeitan et Khalassa, deux villages qu'elles avaient perdus quelques heures plus tôt au sud-ouest d'Alep, selon l'Observatoire.

Les jihadistes du Front al-Nosra (Al-Qaïda) ont toutefois lancé une nouvelle contre-attaque mercredi matin pour reprendre Khalassa

Lire la suite

 

 

Les exécutions d’homosexuels par balles, lapidation, projection depuis un toit, sont conformes à la charia, selon d’influents prédicateurs et érudits islamiques relayés par les médias arabes

 

 

homo

Ces derniers mois, l’État islamique (EI) a exécuté publiquement des hommes reconnus coupables d’homosexualité en Irak et en Syrie, en les brûlant vifs et en les lapidant à mort. La méthode la plus courante d’exécution, toutefois, a consisté à les jeter dans le vide du haut d’immeubles. S’ils survivaient, ils étaient généralement abattus par balles ou lapidés, parfois par la foule des curieux. Le dernier numéro du magazine en anglais de l’EI, Dabiq (publié en février 2015), contenait un article intitulé « Réprimer la déviance sexuelle » détaillant et louant les punitions réservées aux homosexuels.

Lire la suite

 

 

Exclusif: le contenu des livres salafistes retrouvés dans la voiture de Larossi Abballa

 

Les-3-fondementsle-guide-de-la-croyance-authentique-al-bayyinah-mockup-20-090kg

Nous apprenons ce mardi par la voix du procureur de la République de Paris, François Molins, que deux livres ont été retrouvés dans la voiture de l’islamiste Larossi Abballa: “L’Explication des trois fondements” de Ibn Abdel Wahhab et “Le Guide de la Croyance Authentique” du cheikh saoudien Saleh Fawzân.

Il est très important de lire leur contenu afin de comprendre que Abballa n’est pas un déviant de l’islamisme mais un adepte de l’islam wahhabite de l’école sunnite hanbalite, officielle en Arabie Saoudite. Ce royaume obscurantiste ami de la République française  fait traduire dans notre langue les livres de ses savants officiels afin de les diffuser dans le monde entier à des prix dérisoires. C’est cet islam radical en vente libre dans toutes les librairies musulmanes qui est une des causes du terrorisme, nous avons pu nous les procurer facilement.

Lire la suite

 

 

 

En bref - L'actualité de France

 

14/06: (78) Larossi Abballa, djihadiste Marocain tue un policier et sa femme (source)
14/06: Menaces à Angoulême: ‘Je vais vous égorger, bande de sales Français’ (source)
14/06: Il voulait tuer pour le Ramadan: 3 coups de couteau sur une lycéenne (source)
14/06: Ali, menaces de mort: Je vais te défracter la gueule, te taillader, te tuer (source)
14/06: Bayonne (64) Propos anti-Occident par Portuguais converti à l’Islam (source)
14/06: (11) Un converti proche des milieux Islamistes menace des policiers (source)
13/06: (34) Youssouf.K en prison, les enfants disparus depuis plus de deux ans (source)
12/06: Driss Boutamjine incarcéré pour avoir tiré sur son voisin à Nérac (47) (source)
12/06: (93) Madjid Djemai, le plus gros importateurs de cannabis d’IDF arrêté (source)
12/06: Nasser Mohamed, au volant, ivre et sans permis sur l’autoroute d’Aix (source)
12/06: Coup de filet dans des salons de massage chinois à Lyon+clandestins (source)
12/06: Rabie Elasbati, refus de s’arrêter à un contrôle de gendarmerie+alccool (source)

 

 

 

Magnanville : Dessin de Marsault sur le meurtre des deux policiers

 

« C’est bien, Jean-Vivrensemble, continue de cueillir des fleurs pendant qu’ils aiguisent leurs couteaux. » – Marsault

Marsault

Commenter cet article