Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 8 avril

 

 

Syrie : Daech perd son principal point de passage vers la Turquie

 

 

VIDÉO - Après deux jours de combats, des factions rebelles ont pris le contrôle du nord-est d'Al-Raï, dans la province d'Alep. Un nouveau revers pour l'État islamique, dix jours après la perte de Palmyre.

Dix jours après la perte de Palmyre, l'État islamique a subi un autre échec en perdant jeudi son «principal» point de passage avec la Turquie, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). «Des factions rebelles et islamistes ont pris le contrôle du nord-est d'Al-Raï», localité sur la frontière avec la Turquie dans la province d'Alep (nord), après deux jours de combats contre l'EI, a indiqué le directeur de l'OSDH Rami Abdel Rahmane. D'après lui, il s'agit «d'un des derniers» passages de l'EI vers la Turquie.

Lire la suite

 

 

Des membres des forces spéciales turques pénètrent en Syrie

 

Une centaine de membres des forces spéciales turques ont pénétré sur le territoire syrien en franchissant un poste de contrôle dans la province d’Idleb, a confié à Sputnik une source au sein de la milice kurde (Unités de protection du peuple, YPG).

Auparavant, dans une interview exclusive à Sputnik, le président syrien Bachar el-Assad avait souligné que la Turquie "soutenait et armait les terroristes de Daech":

"Il (Erdogan, ndlr) soutient directement les terroristes. Il leur permet de se déplacer sur le territoire turc, d'effectuer des manœuvres avec leurs chars. (…) Il achète le pétrole volé par Daech, tout en effectuant des tirs d'artillerie pour aider les terroristes contre l'armée syrienne quand cette dernière progresse. Il envoie des combattants turcs pour se battre en Syrie, et cela continue. L'attaque contre l'avion russe dans le ciel syrien est également une agression contre la Syrie, car l'avion a été abattu dans son espace aérien souverain".

Lire la suite

 

 

 

Le transfert de Salah Abdeslam en France n'est pas remis en cause

 

Si son maintien en détention en Belgique "suspend sa remise" à la France, elle "n'en remet pas en cause le principe", a promis vendredi le garde des Sceaux.

Lire la suite

 

 

Israël érige son mur de séparation dans un secteur chrétien

 

Israël a commencé à ériger son mur de séparation avec la Cisjordanie occupée dans un secteur où le projet a donné lieu à une farouche résistance de la communauté chrétienne palestinienne locale, a constaté un photographe de l'Agence France-Presse jeudi. Après des mois de travaux préparatoires, des grues disposaient jeudi des blocs de béton de huit mètres de haut dans le secteur majoritairement chrétien de Beit Jala et de la vallée de Crémisan, non loin de la ville de Bethléem.

Lire la suite

________________

Le 7 avril

 

 

Salah Abdeslam ne sera pas remis à la France "avant plusieurs semaines"

 

Bruxelles (AFP) - Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats du 13 novembre à Paris, dont la remise à la France était considérée comme imminente, ne sera finalement pas transféré "avant plusieurs semaines", la justice belge souhaitant l'entendre dans une enquête sur une fusillade survenue à Bruxelles trois jours avant son arrestation.

"Il sera remis à la France d'ici plusieurs semaines (...) il doit encore être entendu dans un autre dossier", a expliqué aux journalistes Me Mary en faisant référence à la fusillade survenue le 15 mars dans la commune bruxelloise de Forest, quand une opération de police liée aux attentats de Paris avait dégénéré.

Un complice présumé d'Abdeslam, l'Algérien Mohamed Belkaïd, avait alors été tué par la police, et deux autres hommes s'étaient enfuis.

Lire la suite

 

 

Attentats de Bruxelles : le parquet fédéral belge lance un avis de recherche pour l'homme au c...

 

 

 

Attentats de Bruxelles : un des terroristes avait travaillé au Parlement européen

 

Selon l’agence de presse autrichienne APA, citant des sources européennes, l’un des terroristes des attentats de Bruxelles avait travaillé au Parlement européen. Employé par l’entreprise de nettoyage Shine, il aurait notamment eu accès aux bureaux des députés.

L’identité de l’homme n’a pas été précisée, de même que la période durant laquelle il a pu accéder aux bâtiments européens. [...]

Le Progrès

 

 

 

Attentats de Bruxelles : le premier ministre belge reconnaît « un échec »

 

Le premier ministre belge répond aux accusations de laxisme qui visent les autorités depuis les attentats de Paris et de Bruxelles. Les attaques qui ont touché la capitale belge sont « indiscutablement un échec » pour la Belgique, a reconnu mercredi 6 avril Charles Michel.

« Quand il y a un attentat comme celui-là, il y a bien sûr un échec », a estimé M. Michel au cours d’une conférence devant la presse internationale à Bruxelles. Mais « je ne peux pas accepter l’idée qu’il y aurait un Etat défaillant » en Belgique, a-t-il souligné.

Lire aussi :   La Belgique, plaque tournante du djihadisme

« Pour arrêter Ben Laden, on a mis dix ans »

Peu après les attentats du 13 novembre, à Paris et Saint-Denis, les autorités belges avaient été pointées du doigt, notamment pour leur manque de communication et d’anticipation de leurs services d’enquête. Trois jours après les attaques de Paris, une application trop sourcilleuse des dispositions légales sur les perquisitions avait empêché l’arrestation de Salah Abdeslam.

Lire la suite

 

 

 

Pour l’imam d’Alfortville : « L’islam radical gagne du terrain en France »

 

 

 

Élections en Afrique : "ce qui nourrit le terrorisme, c'est le désœuvrement de la jeunesse"

 

Notes :Cherchez leur toujours des excuses !!!

Ce qui nourrit le terrorisme c'est le Coran tout simplement

 

Syrie : craintes d'un enlèvement de masse

 

 

La disparition depuis lundi de 250 employés d'une cimenterie de Dmeir est à l'origine des craintes.

La localité se trouve à 40 km au nord-est de Damas et les habitants expliquent n'avoir aucune nouvelle des ouvriers qui pourraient avoir été enlevés par l'État islamique.

 

 

 

 

 

 

Porochenko cité dans l'affaire Panama Papers... mais lui c'est différent

 

Porochenko cité dans l'affaire Panama Papers… mais lui c'est différent

Le président ukrainien Piotr Porochenko affirme ne pas avoir utilisé ses sociétés offshores afin de réduire son fardeau fiscal. Selon lui, le seul objectif de l'entreprise Prime Asset Partners Limited dans les îles Vierges britanniques était de transférer la gestion de son entreprise de confiserie à la banque Rothschild.

"Je ne l'ai pas fait pour minimiser l'impôt, cette mesure a été entièrement publique. Cette entreprise n'a pas reçu un seul centime de l'Ukraine", a expliqué M.Porochenko.

Lire la suite

 

 

 

Un auteur koweitien aux musulmans : Arrêtez de maudire les juifs et les chrétiens dans vos sermons du vendredi

 

Dans le quotidien koweïtien Al-Qabas, le journaliste libéral Ahmad Al-Sarraf critique les imams qui, dans leurs sermons du vendredi dans les mosquées, maudissent leurs ennemis, y compris les juifs et les chrétiens. Al-Sarraf se demande pourquoi les musulmans devraient demander qu’Allah aide les moudjahidines à décapiter les juifs et les chrétiens, qui sont pourtant derrière les inventions dont profitent les musulmans, telles que les voitures, les trains, les avions, les équipements médicaux, les produits pharmaceutiques et d’autres choses essentielles. Il appelle les musulmans à les laisser tranquilles et à reconnaître leur supériorité dans de nombreux secteurs.

Notons que, dans un autre article récent, Al-Sarraf énumérait les avantages d’Israël dans de nombreux domaines sur les Arabes, qu’il appelait à prendre pour modèle. [1] 

Extraits ..

Lire la suite

 

 

 

Ces écoles musulmanes qui inquiètent le gouvernement (Màj : 500 écoles, 35 000 élèves)

 

En France, une cinquantaine d’écoles musulmanes, accueillant 5.000 élèves, fonctionnent actuellement. Ce sont souvent de petits établissements scolaires, ne comptant qu’une ou deux classes et une quinzaine d’élèves.

Si elles étaient, à leurs débuts, en grande partie financées par des pays étrangers, c’est moins le cas au fil du temps. L’emprise des Frères musulmans, par le biais de leur branche française qu’est l’UOIF, sur l’enseignement musulman est réelle.

Pour l’Éducation nationale, cette question des écoles hors contrat, qui ne sont pas tenues de respecter les programmes, est prioritaire. Après les attentats de novembre, une série d’inspections «surprise» a été lancée dans des établissements soupçonnés de radicalisation.
Le Figaro

voir aussi

JT 13heures TF1 – 6 avril 2016 - lci.tf1.fr

 

 

 

 

Soumission : « Houellebecq avait raison ! »

 

Lorsqu’il a publié Soumission, Michel Houellebecq fut l’objet de toutes les critiques. L’actualité lui donne pourtant raison. Constat de Jérôme Béglé, rédacteur en chef du Point.

Dans son livre, il prédisait la réélection de François Hollande et surtout la lente progression et acceptation des idées des fondamentalistes musulmans dans une France qui oublie ses racines judéo-chrétiennes et s’adonne à une laïcité à géométrie variable… Résultats de cette paresse intellectuelle et de nos lâchetés : en 2022, le leader du parti musulman accède à l’Élysée…

Quinze mois plus tard – le livre est sorti le 7 janvier 2015 -, le constat est accablant : Houellebecq avait raison !

Des enseignes internationales comme Marks&Spencer, H&M ou Uniqlo mettent en vente des hidjabs ou des maillots de bain couvrant l’intégralité du corps, excepté le visage et les mains. La griffe italienne Dolce & Gabbana a créé une ligne de voiles et de tuniques longues destinée spécialement aux femmes musulmanes. Pierre Bergé, cofondateur d’Yves Saint Laurent, s’est indigné contre ces marchands du temple, mais cette bassesse mercantile n’a pas été accueillie avec les cris d’orfraie qu’elle mérite. [...]

Tout cela se passe dans une résignation quasi généralisée. Comme si le plus sage était de ne rien dire, de faire comme si on ne voyait pas, de se concentrer sur autre chose… Les médias, comme dans Soumission, n’accordent qu’une importance relative à ces événements. Ils les rangent entre les malheurs de l’OM, le voyage aux Antilles d’Alain Juppé, les révélations du scandale Panama Papers ou le troisième opus des Visiteurs…

Nous sommes dans l’épicentre du livre de l’écrivain. Notre confort matériel et intellectuel nous incite à n’accorder aucune importance à ces renoncements qui deviennent nos lâchetés collectives. Mais la facture arrivera tôt ou tard.

Source

 

 

Zemmour : « Saint Pasdamalgam priez pour nous, Valls a blasphémé »

 

On n’avait seulement le droit de communier autour du mensonge sacré d’une infime minorité, une poignée de terroristes salafistes, à demi-débiles, qui ne représentaient rien et ne connaissaient rien à leur propre religion, tandis que des millions de musulmans modérés, étaient l’incarnation vivante de l’islam des lumières, le cœur battant de l’islam républicain

 

 

 

 

________________

Le 6 avril

 

 

Terrorisme : le Maroc met en garde la Grande-Bretagne et l’Europe contre des attentats à l’arme chimique

 

Dans une interview au magazine britannique The Sun, le patron du FBI marocain a déclaré que Daesh pourrait utiliser l’arme chimique dans des attaques ciblées en Grande-Bretagne et en Europe. Les ingrédients pour en fabriquer sont, selon lui, librement vendus dans le commerce.

« Il est très possible que Daesh utilise les armes biologiques et chimiques pour attaquer la Grande Bretagne ainsi que d’autres pays européens », a averti Abdelhak Khiame, directeur du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) au Maroc dans une interview au journal britannique The Sun, le 4 avril.

« Ils ont déjà des brigades d’enfants qui ont suivi des entraînements dans leurs camps afin de perpétrer des attaque terroristes en Europe. Pour les armes chimiques, nous avons pu constater combien il est facile pour eux de les concocter », ajoute le responsable sécuritaire marocain.

Le 18 février, les autorités marocaines ont démantelé un réseau terroriste lié à l’État islamique qui préparait un attentat-suicide à l’arme chimique. [...]

« Les produits utilisés dans ce genre de préparations sont disponibles dans les commerces en Grande-Bretagne et dans toute l’Europe et il est très facile d’en faire des produits mortels », a avertit le directeur du BCIJ.

Jeune Afrique

 

 

 

 

 

Le CFCM met en garde Manuel Valls après ses propos sur le salafisme

 

 

Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM) met en garde contre la montée d’un climat anxiogène après les propos de Manuel Valls sur le salafisme.

Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Anouar Kbibech, a mis en garde mardi contre les prises de position « clivantes » et « anxiogènes », après les propos offensifs de Manuel Valls sur le voile et la « bataille identitaire » à mener contre le salafisme.

« Je considère que le Premier ministre est dans son rôle quand il s’agit d’alerter sur un certain nombre de risques », a déclaré le dirigeant de l’instance considérée comme représentative de l’islam en France, pays où vivent quatre à cinq millions de musulmans.

Mais « sur le terrain, nous ne voyons pas de signaux qui confortent cette hypothèse d’un raz-de-marée de la pensée extrémiste et salafiste », a poursuivi Anouar Kbibech, estimant même qu’« on ne peut pas dire que ces groupes ont le monopole de la communication et de l’action sur les réseaux sociaux ».

(…) Ouest France via F de souche

 

 

 

 

La peine de mort au plus haut depuis 25 ans

 

Dans son rapport annuel sur la peine de mort, Amnesty International chiffre à « au moins 1 634 » le nombre d'exécutions dans le monde en 2015, soit une hausse de 54 % par rapport à 2014. Ces exécutions, recensées dans 25 pays, sont concentrées à 89 % dans trois d'entre eux : l'Iran avec au moins 977 exécutions, le Pakistan avec 326 et l'Arabie saoudite avec au moins 158. Viennent ensuite les États-Unis (28). Les exécutions de condamnés à mort atteignent leur plus haut niveau depuis 1989.

Comme d'habitude, ces chiffres n'englobent pas la Chine où ce type de statistiques est classé secret d'État. Mais selon Amnesty, ce pays, où « des milliers » de personnes seraient exécutées chaque année, « reste le premier bourreau mondial ». « La hausse des exécutions que nous avons observée l'année dernière est profondément inquiétante. Le nombre des exécutions judiciaires en 2015 a été le plus élevé de ces 25 dernières années », a dénoncé Salil Shetty, secrétaire général d'Amnesty International, dans un communiqué. « L'Iran, le Pakistan et l'Arabie saoudite ont fait exécuter un nombre impressionnant de condamnés à mort, à l'issue bien souvent de procès d'une iniquité flagrante. Ce massacre doit cesser », a-t-il demandé.

En Arabie saoudite, des travailleurs migrants exécutés

Lire la suite

 

 

 

Attentats : Hollande annonce la création de 800 postes dans la Défense

 

François Hollande a décidé mercredi d'annuler 10 000 suppressions de poste dans les armées et d'en créer même 800 supplémentaires au cours des trois prochaines années pour faire face à la menace terroriste, a annoncé l'Élysée dans un communiqué à l'issue d'un Conseil de défense et de sécurité nationale. "Au cours de ce conseil, le président de la République a décidé de renforcer de 10 000 postes au total au cours des années 2017 à 2019 les effectifs du ministère de la Défense prévus dans la loi de programmation militaire, actualisée en juillet 2015", a indiqué l'Élysée.

La réduction de 10 000 postes prévue par cette loi est ainsi annulée, la décision du chef de l'État se traduisant même "par un accroissement net des effectifs de la Défense de près de 800 postes au cours des trois prochaines années", de 2017 à 2019, a indiqué la présidence. Ces créations se feront "au bénéfice des unités opérationnelles et de la cyberdéfense".

Lire la suite

 

 

Attentats de Paris : Salah Abdeslam visé par des sanctions américaines

 

Les États-Unis ont catalogué Salah Abdeslam comme "terroriste international", ce qui entraîne, selon la loi américaine, des sanctions contre lui.

Lire la suite

 

 

Les USA et la Russie d'accord sur le sort d'Assad

 

Les Etats-Unis sont tombés d'accord avec la Russie : la décision sur le sort du président syrien Bachar el-Assad devra être prise par la population du pays, a reconnu le porte-parole adjoint du département d'Etat américain Mark Toner lors d'un point de presse.

Les journalistes lui ont demandé de commenter les propos du porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov sur la Syrie et Bachar el-Assad. A la question de savoir si Washington partageait la position de Moscou, M.Toner a répondu par l'affirmative.  

"En ce sens, nous avons dit clairement qu'un des objectifs des négociations consistait à créer les modalités d'une transition politique. Nous le disons très clairement. La décision sur l'avenir de ce pays incombe finalement au peuple syrien. Il va de soi que nous le soutenons", a dit le porte-parole adjoint du département d'Etat. 

Lire la suite

 

 

Turquie : déchéance de nationalité pour les partisans des rebelles kurdes ?

 

Recep Tayyip Erdogan a proposé ce mardi de déchoir les partisans du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), en rébellion depuis 1984, de leur nationalité turque. « Pour les mettre hors d'état de nuire, nous devons prendre toutes les mesures, y compris de déchoir de leur nationalité les sympathisants de l'organisation terroriste (le PKK) », a déclaré le président turc lors d'un discours devant des avocats à Ankara. « Ces gens ne méritent pas d'être nos concitoyens (...), nous ne sommes pas obligés de porter sur notre dos quiconque est engagé dans une trahison à l'égard de son État et de son peuple », a-t-il martelé. Après plus de deux ans de cessez-le-feu, le conflit kurde a repris l'été dernier et sonné le glas des pourparlers de paix engagés à l'automne 2012 par le gouvernement avec le PKK pour mettre un terme à une rébellion qui a fait 40 000 morts depuis 1984.

Lire la suite

 

 

L’auteur saoudien Al-Suraihi : L’ogre EI a émergé de nos livres d’histoire

ogre

Dans une interview télévisée, l’auteur saoudien et critique littéraire Said Al-Suraihi a affirmé que l’Etat islamique a émergé des livres d’histoire, qui « lient la propagation de l’islam à l’épée, aux batailles, aux meurtres et aux guerres ».

« Cela ne nous dit pas comment un modèle de conduite peut répandre l’islam parmi les gens », dit-il dans l’interview, diffusée sur Sky News Arabia le 12 février 2016.

Extraits

Lire la suite et voir vidéo

 

 

Président autrichien: l'Europe pourrait accueillir 50 millions de migrants

 

Le président autrichien Heinz Fischer a déclaré que l'Europe pourrait accueillir jusqu'à 50 millions de réfugiés, si elle suivait l'exemple de l'Autriche qui a accueilli sur son territoire environ 80.000 réfugiés, soit 1% de sa population.

"Environ 80.000 personnes ont demandé l'asile (à l'Autriche, ndlr), ce qui correspond à 1% de la population autrichienne. Si chaque pays européen accueille 1% de sa population, elle pourrait en accueillir environ 50 millions", a déclaré Heinz Fischer lors de sa rencontre avec le président de la Douma (chambre basse du parlement russe) Sergueï Narychkine à Moscou.

Lire la suite

 

Notes : Vider de son peuple la Syrie et faire de l'Europe une nouvelle terre pour l'Islam !

 

 

Terrorisme : 130 bagagistes licenciés à l’aéroport de Casablanca

 

Les autorités continuent de muscler la sécurité des aéroports marocains. Plus d’une centaine de bagagistes viennent d’être licenciés à l’aéroport Mohammed V de Casablanca.

Cette mesure concerne exactement 130 personnes, rapporte le journal Al Massae qui affirme que les badges d’accès ont été retirés et des procédures de licenciements ont été lancées par l’Office national des aéroports qui invoque des mesures de sécurité.

Les attentats de Paris et plus récemment de Bruxelles y sont sans doute pour quelque chose, avance le journal, rappelant qu’il y a quelques semaines, l’aéroport de Casablanca avait modernisé ses équipements en installant des nouvelles caméras de surveillance et un scanner 3D. De plus, l’entrée aux aéroports est désormais réservée aux personnes détenant un titre de voyage, comme cela a été remarqué récemment à Agadir.

bladi

 

 

 

 

 

Agressions de Cologne : la plupart des suspects étaient marocains et algériens

 

Plus de trois mois après les faits, on en sait plus sur les agressions qui ont eu lieu dans la nuit de la Saint-Sylvestre à Cologne, en Allemagne. Sur les 153 personnes suspectées d’avoir commis des agressions, notamment à caractère sexuel, 103 sont de nationalité algérienne ou marocaine, selon un rapport publié par les autorités locales, mardi 5 avril.

Quatre Allemands figurent dans cette liste, selon ce rapport compulsé par le ministère régional de l’intérieur de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et présenté au parlement régional.

Dans le détail, 68 suspects disposent du statut de demandeur d’asile, 18 se trouvaient au moment des faits en situation illégale en Allemagne. La nationalité ou le statut de 47 d’entre eux n’a pas pu être établi avec certitude, selon la même source.
Actuellement, 24 des personnes interpellées se trouvent toujours en détention préventive.

(…)

Le Monde

 

 

 

 

Bâle (Suisse) : Des élèves musulmans dispensés de serrer la main (Màj : Fils d’un imam, ils postent des vidéos de Daesch)

 

Le profil des deux frères qui ont été exemptés de serrer la main de leur professeure à Therwil (BL) devient toujours plus précis. Leur père, Ibrahim S., est imam à la mosquée du roi Faysal à Bâle, comme l’a découvert 20 Minuten. Formé à Beyrouth, il dirige la prière du vendredi.

Cette mosquée avait déjà attiré l’attention de la Basler Zeitung en 2013 pour ses prêches haineux contre les non-musulmans. Une fatwa (avis juridique donné par une autorité religieuse) affichée sur un mur de la mosquée légitimait «des crimes de quelque nature qu’ils soient» contre des ressortissants «d’un état infidèle».

[...]

Un des frères a également posté sur Facebook de la propagande de l’Etat islamique. [...]. En commentaire, l’adolescent avait ajouté que «chaque musulman doit liker.»

Tribune de Genève

 

 

 

Ces écoles musulmanes qui inquiètent le gouvernement

 

En France, une cinquantaine d’écoles musulmanes, accueillant 5.000 élèves, fonctionnent actuellement. Ce sont souvent de petits établissements scolaires, ne comptant qu’une ou deux classes et une quinzaine d’élèves.

Si elles étaient, à leurs débuts, en grande partie financées par des pays étrangers, c’est moins le cas au fil du temps. L’emprise des Frères musulmans, par le biais de leur branche française qu’est l’UOIF, sur l’enseignement musulman est réelle.

Pour l’Éducation nationale, cette question des écoles hors contrat, qui ne sont pas tenues de respecter les programmes, est prioritaire. Après les attentats de novembre, une série d’inspections «surprise» a été lancée dans des établissements soupçonnés de radicalisation.

Le Figaro via F de souche

 

En bref - L'actualité de France

 


04/04: (84) Procès de Naoufali Ali pour braquage et séquestration (source)
04/04: (59) Le camp des migrants sera financé par le contribuable (source)
04/04: (59) Hassan.N, clandestin, condamné après sa 6e arrestation (source)
03/04: Walid.C, hyper violent, tabasse sa compagne plusieurs fois (source)
02/04: Nabil frappe une femme de 86 ans pour la voler: prison ferme (source)
01/04: (69) Prison ferme pour un ‘jeune’ auteur de racisme anti-blanc (source)

 

 

 

« Les grands médias consultent très régulièrement Fdesouche »

 

Ingrid Riocreux est agrégée de lettres modernes et docteur de l’université Paris 4 Sorbonne dont elle est actuellement chercheur associé. Dans son ouvrage “La langue des médias”, elle observe et analyse le parler journalistique qui ne cesse de reproduire des tournures de phrases et des termes qui impliquent un jugement éthique sur les évènements. Pour l’auteur, “on passe de la destruction de la langue à la fabrication du consentement”. Ingrid Riocreux relève la faiblesse de la compétence linguistique chez les journalistes, leur volonté d’utiliser des “mots valises” ou des expressions convenues comme le mot “dérapage” ou “phobie”. L’auteur dénonce la dérive du journalisme qui assure de plus en plus nettement une fonction d’évaluation morale :”l’inquisiteur et le journaliste sont, chacun dans des sociétés différentes, des gardiens de l’ordre”. Ce livre est conçu comme un manuel de réception intelligente à l’usage des téléspectateurs exposés aux media classiques d’information et qui se tournent, de plus en plus nombreux, vers la réinformation.

 

Voir la vidéo a partir de 19:12 Mins

Commenter cet article

augusto 29/04/2016 19:56

http://www.zinfos974.com/Johan-Stuppa-Tue-pour-avoir-ete-trop-serviable_a100428.html
édifiant, encore !