Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
troisiemeguerremondiale.net

troisiemeguerremondiale.net

Affirmer que l'Islam est une religion de paix, c'est admettre que la charia et le djihad sont des préceptes humanistes. Ce blog a pour but de démontrer que nous nous dirigeons droits vers une guerre de religion

Publié le par 3guerremondiale
Publié dans : #Les infos les plus cruciales

________________

Le 5 avril

 

 

Après Washington, la Corée du Nord menace de bombarder Séoul

 

 

VIDÉO - La Corée du Nord a diffusé une nouvelle vidéo de propagande, menaçant la capitale de son voisin sudiste de tirs de roquettes. Une précédente vidéo imaginait une attaque nucléaire contre Washington.

La République démocratique populaire de Corée dispose de redoutables pirates informatiques, mais de piètres concepteurs de vidéos. Avec des effets spéciaux grossiers, sur fond de musique martiale et de choeurs de l'armée, un clip de propagande nord-coréen a été diffusé lundi par le site DPRK Today sur sa chaîne YouTube, dépeignant un bombardement fictif de Séoul.

La vidéo, intitulée «En cas d'absence de réponse à l'ultimatum», montre des lance-roquettes BM-21 Grad, de conception soviétique, tirer du côté nord-coréen sur la Maison Bleue, le siège de la présidence sud-coréenne. Elle se conclut par cet avertissement: «Tout sera réduit en cendres». La piètre qualité de la vidéo a provoqué la risée des inernautes sud-coréens et américains.

Washington en flammes

Dix jours auparavant, une autre vidéo montrait dans le même style ampoulé une attaque nucléaire nord-coréenne sur Washington. Le clip débutait avec des images d'archives de la guerre de Corée, qui s'est tenue de 1950 à 1953. La propagande nord-coréenne y affirme que le conflit a été déclenché par les «traîtres» sudistes, et s'est soldé par une victoire.

Lire la suite et voir l'autre vidéo

 

 

Un Su-22 syrien abattu au sud d’Alep

 

Des terroristes ont abattu mardi un avion appartenant aux forces aériennes syriennes près de la localité d'al-Eis dans la province d'Alep, a confirmé le commandement de l'armée syrienne.

Des islamistes de la branche syrienne d'Al-Qaïda ont abattu un avion militaire en mission dans la province d'Alep. L'avion était rattaché à la base militaire Shairat, a rapporté une source sur place.

Le commandement de l'armée syrienne a confirmé que l'avion Su-22 avait été abattu dans la région d'Alep.

"Un avion des forces aériennes syriennes a été abattu dans la province d'Alep alors qu'il effectuait une opération militaire. Actuellement, nous essayons de connaître le sort du pilote", a rapporté un représentant des forces gouvernementales, précisant que l'avion avait été abattu par un missile sol-air.

Le missile a été tiré depuis le sol au moment où le Su-22 syrien était en train d'effectuer un vol de reconnaissance au-dessus de la région d'Alep.

lire la suite

 

 

Syrie: le porte-parole d'Al-Qaïda et 20 jihadistes tués dans des frappes

 

Le porte-parole du Front Al-Nosra, branche d'Al-Qaïda en Syrie, son fils et 20 autres jihadistes ont été tués dimanche dans des frappes aériennes sur le nord-est du pays, a indiqué à l'AFP l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Abou Firas al-Souri, son fils et au moins 20 jihadistes d'Al-Nosra, de Jound al-Aqsa ainsi que des jihadistes ouzbeks, ont été tués dans des frappes sur des positions dans la province d'Idleb", a indiqué le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, précisant que parmi les morts figuraient sept autres responsables.

Il a ajouté qu'il pourrait s'agir de frappes russes ou de l'armée de l'air syrienne.

Lire la suite

 

 

Daech utilise des armes chimiques contre une base aérienne en Syrie

 

Au cours d'une attaque contre une base aérienne en Syrie, les terroristes de Daech ont utilisé des obus chargés en gaz toxique, ce qui a provoqué de graves problèmes respiratoires chez leurs adversaires.

Les terroristes de Daech ont attaqué des militaires syriens sur une base aérienne de la province de Deir ez-Zor, rapporte une source militaire.

"Les terroristes de Daech ont attaqué la base militaire à Deir ez-Zor avec des obus au gaz toxique. Les défenseurs de la base rapportent qu'un certain nombre de soldats souffrent de suffocation", a indiqué la source.

Précédemment, des militaires ont déjà rapporté une tentative de Daech d'attaquer la base syrienne en question. Les avions de combat qui s'y trouvaient ont frappé l'avant-garde de Daech, détruisant des équipements et éliminant des terrorist

Lire la suite

 

 

"Terreur, faim et violence": témoignage d'un enfant yézidi rescapé d'un camp de Daech

 

Un garçon de 11 ans ayant passé huit mois dans un camp de rééducation de Daech décrit les horreurs que vivent au quotidien les otages des islamistes.

Comme des milliers d'autres Yézidis de la ville irakienne de Sinjar, la famille d'Ayman Charaf Khaji a été capturée par les extrémistes de Daech le 3 août 2015. De quoi se souvient ce garçon de 11 ans qui a réussi à prendre la fuite après avoir passé huit mois dans un camp islamiste? Les hommes y ont été réduits en esclavage, les femmes régulièrement violées, quant aux enfants, ils ont été envoyés dans un camp d'entraînement, confie le jeune garçon rescapé dans un entretien exclusif à Sputnik.

"La terreur, la faim et la violence étaient mon quotidien. Les combattants de Daech m'ont appris à tirer avec un fusil d'assaut. Ils nous disaient qu'une fois l'entrainement fini, nous serons envoyés à Sinjar pour tuer les Yézidis. Ils nous qualifiaient de kafers (mécréants) sans religion", confie l'enfant.

Lire la suite

 

 

Haut représentant de l’Otan: "Poutine a créé une armée forte"

 

Avant de quitter son poste, le général Philip Breedlove évoque dans une interview la puissance de l’armée russe.

Le général Philip Breedlove, qui quittera prochainement ses fonctions de commandant des forces de l’Otan en Europe, a reconnu que le président russe Vladimir Poutine avait créé une armée forte. 

"Ces cinq dernières années il (Poutine) a fait de gros investissements dans ses forces armées. Il a créé une solide armée de terre. Vous avez vu ses forces aériennes en Syrie, où elles ont été testées. Il a obtenu un puissant potentiel de missiles de longue portée tirés depuis des navires de surface et des sous-marins", a dit le général Breedlove lundi 4 avril dans une interview accordée à la télévision estonienne. 

Lire la suite

 

 

 

L’activiste koweïtien Nasser Dashti : Les conquêtes islamiques relèvent du colonialisme ; la mentalité arabe est communautaire, dictatoriale, tyrannique

 

 

Invité sur la chaîne télévisée koweïtienne Al-Shahed, l’activiste koweïtien Nasser Dashti a déclaré : « Sur le plan culturel, nous sommes communautaires, dictatoriaux et tyranniques. Malheureusement, telle est la mentalité arabe. » Sur le plan pratique, dit-il, « notre pouvoir est  de type démocratique ; nous sommes libéraux et laïcs dans notre vie quotidienne, utilisant tout ce que l’esprit européen laïc a jamais produit. » Dashti, membre du Centre culturel Tanweer, a précisé qu’en sciences politiques, « les conquêtes islamiques relèvent du colonialisme ». L’émission a été diffusée le 26 mars 2016. Extraits :

Lire la suite et voir la vidéo

 

 

 

Egypte : l’écrivain Fatma Naout condamnée à trois ans fermes pour « mépris de l’islam »

 

“Cible depuis longtemps des islamistes salafistes et des Frères Musulmans, la jeune écrivain égyptienne Fatma Naout n’a pas été épargnée par la Cour correctionnelle du Caire. Cette dernière a confirmé la condamnation de l’intellectuelle libérale, infligée lors d’un premier jugement, à trois ans de prison ferme pour “mépris de l’islam”.

Fatma Naout avait dénoncé sur sa page Facebook la cruauté représentée par l’égorgement en public d’animaux lors de la fête du sacrifice, l’Aïd al-Adha, qualifiant cette façon de faire de “vraie boucherie”. Elle peut encore faire un dernier appel de cette sentence, mais si cette demande est rejetée, elle pourra alors être arrêtée dès son arrivée à l’aéroport du Caire. L’écrivaine se trouve actuellement au Canada où elle participe à une conférence contre le racisme.

Dans l’Egypte du président Abdel Fattah al-Sissi, les condamnations pour “mépris de l’islam”, en vertu de l’article 98 du code pénal égyptien qui incrimine les atteintes à la religion, se multiplient depuis quelques temps. […]

*Lire la suite

 

 

 

"Panama papers" : Vladimir Poutine est la cible principale de l'enquête dénonce le Kremlin

 

 

________________

Le 4 avril

 

 

Les USA indifférents à toute coopération avec la Russie à Palmyre

 

Moscou déplore que les Etats-Unis ne manifestent aucune velléité de coopération avec la Russie dans la ville de Palmyre, a déclaré aujourd'hui le vice-ministre russe des Affaires étrangères.

Dans une interview accordée à Sputnik, le vice-ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Riabkov s'est exprimé au sujet du règlement de la crise syrienne. Il a notamment constaté que les Etats-Unis ne témoignaient pas le moindre intérêt concernant une collaboration avec la Russie à Palmyre, récemment libérée des terroristes. 

"Je constate avec regret que nous n'avons remarqué ni intérêt particulier ni approche cohérente sur l'éventualité d’une participation de la partie américaine au déminage, dont est actuellement chargé une unité spécialisée du ministère russe de la Défense", selon le diplomate.

Il a également fait savoir que la Russie comptait sur une collaboration plus technique avec les Etats-Unis dans le domaine de la lutte antiterroriste en Syrie.

"Nous aimerions que la collaboration avec les Etats-Unis (…) devienne plus concrète et se focalise sur des actions pratiques dans le domaine de l'élimination des structures terroristes opérant en Syrie", a déclaré Sergueï Riabkov.

Lire la suite

 

 

 

Syrie : des Alaouites se distancient du régime de Bachar el-Assad

 

Des représentants alaouites, la minorité à laquelle appartient le président Bachar el-Assad, appellent à se dissocier du régime syrien.

«Le système politique (...) ne nous représente pas. La légitimité du régime ne peut être jugée qu'en fonction des critères de la démocratie et des droits fondamentaux», souligne un document de huit pages, rédigé par des Alaouites et publié par le journal allemand Die Welt que Le Figaro a consulté.

Le texte se présente comme «une déclaration de réforme identitaire». Mais il peut également être interprété comme «une feuille de route» vers la paix entre des communautés dressées les unes contre les autres, après cinq ans d'un conflit qui a fait plus de 250.000 morts, dont plusieurs de dizaines de milliers d'Alaouites enrôlés dans les forces de sécurité syriennes en lutte contre les insurgés, à majorité sunnite.

Lire la suite

 

 

Nagorno-Karabakh : des villages chrétiens arméniens attaqués

 

Nagorno - copie

Dans la nuit du vendredi 1er au samedi 2 avril, l’armée de l’Azerbaïdjan a lancé des offensives « massives » et des bombardements contre des villages arméniens chrétiens situés le long des frontières sud-est et nord-est de la République autoproclamée de Nagorno-Karabakh, causant de nombreuses pertes de civils dont des enfants. Dans le passé, des massacres de chrétiens arméniens par les musulmans azerbaïdjanais se sont déjà produits.

Source : AsiaNews, 3 avril

 

 

 

Jacques Julliard : « Le vivre-ensemble est une blague, une blague sanglante »

 

Les attentats de Bruxelles ont-­ils sonné le glas du communautarisme ? Ce serait trop beau. Certes, la preuve par Molenbeek et Schaerbeek a été apportée qu’à laisser se constituer des ghettos ethniques au cœur des cités, on joue notre liberté et notre sécurité à la roulette russe, ou plutôt islamiste. Mais la culture de l’excuse a encore de beaux jours devant elle. Quand on ne trouve à l’action des terroristes que des mobiles légitimes, tels que la frustration, le refus de la discrimination et des fractures sociales, le désir de « socialisation » (sic), sans parler du « contexte international », on n’est pas très loin de leur donner raison (ainsi Corinne Torrekens, directrice de DiverCity, un groupe de conseil en sciences sociales et politiques lié à l’Université libre de Bruxelles, Libération, 24/­03/­2016). Il faudra encore beaucoup de crimes et de souffrances pour que l’on admette que le « vivre ensemble », cette expression inepte, indécente, derrière laquelle on camoufle l’apartheid des cultures, n’est qu’une blague, une blague sanglante.

Nos sociétés sont multiculturelles et sont vouées à le devenir un peu plus chaque jour. La rapidité, le bon marché des transports, les énormes écarts de prospérité entre les nations font que les pays riches d’Europe et d’Amérique sont en train de devenir des mosaïques ethniques, tandis que les pays pauvres conservent pour l’essentiel leur identité. Pour les pays d’accueil, le communautarisme est une solution de facilité et une marque de candeur extrême. Pour permettre au migrant de « conserver ses racines », on somme le pays d’accueil de renoncer aux siennes, ce que les populations locales n’acceptent pas ; elles ont l’impression d’être déracinées sur leur propre sol.

Ajoutez à cela un phénomène nouveau, qui est la marque propre de l’islamisme, et qui contraste avec l’immigration du passé : la détestation du pays hôte. Le résultat, c’est ce cocktail détonant qui est en train de gagner toute l’Europe et que l’on appelle sommairement le populisme.

Le communautarisme, c’est­à­dire la juxtaposition sur un même territoire de communautés différentes par l’origine géographique, la langue, la religion, l’histoire, la culture, la philosophie, est une immense faillite. L’Europe, si le phénomène devait persister, ne lui survivrait pas. L’Allemagne, les Pays­Bas, les pays scandinaves l’ont reconnu depuis peu. La Belgique, le Royaume­Uni ne tarderont pas à le faire.

Nos nations multiculturelles sont donc devant une alternative brutale, sans échappatoire : intégration ou guerre civile. Seule la version universelle de l’humanisme, héritée de la chrétienté, des Lumières et de la Révolution française, nous permettra d’échapper à ce désastre.

Le Figaro

 

 

 

Suisse : des musulmans autorisés à ne pas serrer la main de leur enseignante

 

Les élèves concernés affirment que, dans leur religion, un homme n'a pas le droit de toucher une femme si celle-ci n'est pas la sienne

lire la suite

 

 

Hanovre (All.) : Arrivée du 1er vol de réfugiés en provenance de Turquie

 

 

Les premiers réfugiés syriens autorisés à rentrer légalement dans l’Union européenne en venant directement de Turquie ont atterri lundi à Hanovre. 16 migrants ont atterri ce matin dans un avion de ligne, a déclaré un porte-parole de la police fédérale. Dans un premier temps, ils vont maintenant être transportés en autocar dans le centre de premier accueil de Friedland près de Göttingen.

Un autre groupe de 16 personnes est attendu vers midi et quart, a-t-il ajouté.

(Traduction Fdesouche)

Spiegel

 

 

Turquie : Manifestation contre l’arrivée des migrants exclus de Grèce

 

L’accord passé entre l’Union européenne et la Turquie sur la prise en charge des migrants entre en vigueur lundi 4 avril. A Dikili, petit port turc de la mer Egée : c’est ici que devraient arriver les premiers migrants en provenance de Grèce.

L’arrivée de migrants n’est pas vue d’un bon œil par les habitants de Dikili. Ils refusent que leur station balnéaire soit transformée en camp d’accueil pour les réfugiés.

« Nous ne savons pas qui sont ces gens, comment puis-je être sûr qu’ils ne sont pas des terroristes, des violeurs ou des voleurs ?« . En face de Dikili, sur les îles grecques de Chios et Lesbos, les migrants manifestent aussi. Beaucoup ont risqué leur vie pour rallier l’Europe, ils crient leur désespoir d’être expulsés vers la Turquie. « Ni la Turquie, ni la Grèce, nous voulons aller en Autriche, nous demandons à l’Europe de nous accueillir, s’il vous plaît !« , implore l’un d’eux

 

Etats-Unis : Erdogan inaugure une mosquée « pour réconcilier l’Amérique et son islam »

 

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a inauguré la mosquée du centre islamique Diyanet, fraîchement sorti de terre et présenté comme le plus grand de l’Amérique. L’homme fort d’Ankara, dont le pays a entièrement financé le projet pharaonique de quelque 110 millions de dollars, a justifié sa présence à Lanham, petite agglomération de quelque 10.000 âmes dans le Maryland, par le contexte politique américain autant que les amalgames croissants entre islam et terrorisme.

Le «terrorisme n’a pas de religion», a repris M. Erdogan, déplorant que les musulmans doivent «payer le prix» de la défiance «pour une poignée de terroristes».

«Malheureusement, nous traversons une période difficile pour les musulmans, frappés par le terrorisme à travers le monde et souvent montrés du doigt après les attentats», a lancé Recep tayyip Erdogan, prenant les exemples récents de Bruxelles et Paris mais aussi du 11 septembre 2001 à New York.

«C’est pourquoi je pense que ce centre va jouer un rôle crucial» pour réconcilier l’Amérique avec son islam, a-t-il lancé sous les ovations de milliers de personnes, femmes et hommes, agglutinées derrière les barrières de sécurité sur l’esplanade de la mosquée.

Pourtant en froid avec le président américain Barack Obama –qui a décliné l’invitation de son homologue turc de venir couper le ruban du centre –, M. Erdogan s’est dit «d’accord» avec le président américain sur la «rhétorique incendiaire de certains candidats à la présidentielle aux Etats-Unis», qui créent un climat anti-musulman dans le pays.

Au contraire, a-t-il lancé, «la communauté musulmane américaine contribue au renforcement des Etats-Unis».[...]

Libération

 

 

Écosse : Interpellé pour des commentaires « offensant » les migrants sur Facebook

 

La police britannique a promis de ne tolérer aucun propos sur les réseaux sociaux pouvant être offensants sur les migrants syriens, après l’arrestation d’un homme pour ses commentaires sur Facebook concernant les récentes arrivées de migrants sur sa petite île d’Écosse.

La minuscule île de Bute dans le Firth of Clyde, dont la population est estimée en 2011 à 6.498 habitants, doit accueillir 1.000 migrants syriens, dont 12 familles sont d’ores et déjà arrivées en décembre dernier (cf photo). [...]

La police a confirmé l’arrestation d’un homme de 41 ans en vertu de la loi sur les communications, après le signalement d’un prétendu commentaire « offensant » publié sur Facebook concernant les migrants.

Un porte-parole de la police a été sans équivoque: aucune critique hostile des afflux de musulmans ne peut être « tolérée ». L’inspecteur Ewan Wilson de la police de Dunoon a déclaré au Guardian après l’arrestation:

« J’espère que l’arrestation de cet individu envoie un signal fort : la police écossaise ne peut tolérer aucune forme d’activité pouvant inciter à la haine et provoquer des commentaires offensants sur les réseaux sociaux. »

Le prévenu devra comparaître devant la cour du Shérif de Greenock très prochainement. [...]

Breitbart

 

 

 

États-Unis : Des Noirs armés empêchent une manifestation anti-islam à Dallas

 

Un groupe de militants noirs, lourdement armés, membres du « Huey P. Newton Gun Club », a protesté contre un rassemblement anti-Islam qui devait se dérouler devant une mosquée de Dallas, samedi 02/04/2016.

 

 

En bref - L'actualité de France


31/03: (33) Prison pour Abderrahmane, agresseur sexuel récidiviste (source)
31/03: Logan, converti à l’Islam, tabasse, caillasse+menace de mort (source)
31/03: (14) Un ‘jeune’: Je vais faire des attentats et tous vous buter! (source)
30/03: (62) 250 migrants installent des barrages: 3 policiers blessés (source)
30/03: (59) L’imam salafiste de Brest invité d’honneur à Roubaix (source)
30/03: Il veut faire sauter Pôle emploi+racisme anti France/Juifs (source)
30/03: (90) Emre Kayir+Sofian Kaddouri: braquage de commerce (source)
30/03: Toulouse: Mourad s’énerve+roule sur le pied d’un policier (source)
30/03: Moshen, Tunisien, arrêté pour trafic de cigarettes: prison (source)
29/03: Lille: Younes+Bilal agressent 3 passants en sortie de boîte (source)
29/03: Mamadou Sy (16 fois condamné) +Bakari Oukid: braquage (source)
29/03: Mounir (14 fois condamné) mets sa femme dans un coffre (source)
29/03: Ramiz Dubovici: dizaine de cambriolages dans le Limousin (source)
28/03: Toulouse: un Ghanéen livrait héroïne et cocaïne: tribunal (source)
28/03: Mahamadou, 24 fois condamné+rebellion contre la police (source)
 

 

 

Commenter cet article